AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 [Solo] No Pain, No Gain
avatar
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Dim 25 Aoû 2013 - 18:21

North blue, Tanuki Town……
An de grâce 1549 – 11h10

- Hein !? Comment ça elle est mal forgée !?
- Jorm, mon fils……Quand j’te dis que cette hache est mal forgée, c’est qu’elle est mal forgée. Ta lame va se briser dès que tu tenteras de couper quelque chose de solide.
- Et bah moi je dis que SI ! Tiens, je vais même te le prouver en coupant ce gros rocher là-bas.
- Fais-toi plaisir.

Attend un peu papa, j’vais te montrer que tu as tort et que j’avais raison quand je disais avoir respecté toutes les étapes de fabrication ! Tu vas voir ! J’empoigne le long manche de ma toute première arme tout en m’approchant du gros rocher qui s’trouve à 50 pas d’chez moi, puis une fois à ma portée je brandit mon beau et fier hachoir au-dessus d’moi que j’abats de toutes mes forces sur ce gros caillou ! Yaaaa…..

Shriiik !!

NAN !! C’est impossible ! Comment a-t-elle pu se briser en morceaux sur ce stupide tas de pierres !? Chuis pourtant sûr d’avoir respecté la température du fourneau, la puissance du  martelage et même l’aiguisage !    Je ne comprends plus rien là ! Maintenant j’ai l’air d’un gros béta devant mon père, en train d’tirer un sourire moqueur ! Il quitte même son atelier pour examiner les fragments d’mon ancienne hache avant d’en ramasser un au hasard, deux fois son crâne, qu’il lève vers moi.

- Tu vois fiston,  j’te l’avais bien dit. Tu as peut-être bien chauffé le haut fourneau, mais tu as oublié de marteler les endroits essentiels de ta hache.

Ne gaspille pas t’as salive, père, je n’ai écouté ce que tu viens de m’dire. Je suis là, genoux au sol, devant les morceaux d’métaux éparpillés devant moi. Je suis tellement frustré de mon échec que je suis complètement ailleurs, déconnecté de ce monde. Mains serrant férocement le long manche de l’arme échu, dent serrée au maximum et sourcil renfrogné. Et pourtant, la tape brutale, mais amicale de papa, sur mon bras droit, me ramène subitement dans la réalité pour centrer mon attention sur son visage réconfortant.

- Ne te culpabilise pas à ce point-là Jorm, ça fait à peine 1 mois que tu débutes dans le métier de la forge, c’est tout à fait normal que tu échoues la première fois. Le contraire m’aurait m’étonné.
- Je sais……. Mais je déteste échouer ! Je n’supporte pas ça du tout ! Ca fait la dixième fois que je merde !
- Tu veux savoir pourquoi tu échoues ? Parce que tu n’y mets pas du tien à fond ! T’est toujours focalisé sur cette idée de réussir à tout prix que tu négliges ce qui fait la force d’un véritable forgeron : la passion ! Certes, c’est important de respecter les procédures de fabrication, mais sans le levier de la passion tes armes ne seront ni plus ni moins que de vulgaires outils. C’est ce qui différencie les épées de qualité des mauvaises épées bas d’gammes, tu saisis ?

J’hoche la tête pour lui dire que j’ai bien compris, même si c’est à moitié faux……..

- Je sais que tu n’aimes pas faire des erreurs, ça, je l’ sais mieux que quiconque, mais c’est grâce aux erreurs que l’on progresse. Tu crois que moi, celui que l’on considère comme étant le meilleur forgeron au monde, j’ai démarré ma carrière sans avoir raté mes créations !? Grosse erreur. Laisse ça plutôt aux racontars et autres affabulateurs du village. Moi aussi je foirais mes créations à ton âge, bien plus que toi pour être franc et comme toi je m’apitoyer en disant que je n’étais qu’un bon à rien. C’est en apprenant de mes erreurs tout en les acceptants à bras ouverts, et non fermés, que mes efforts ont étaient récompensé au centuple ! Il n’y a pas d’secret ! Alors soit tu continues de te plaindre comme un gosse de 4 ans et tu continueras de merder, soit tu décides de mettre de côté ta petite personne pour tirer des leçons à tes erreurs ! Sache bien une chose : « Ce n’sont pas les espèces les plus fortes, ni les plus intelligentes qui survivent, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements ». Ne l’oublie pas.

Il m’ laisse le temps de digérer sa leçon et il a bien raison, car j’ai du mal à croire son avant-dernière phrase. Nouvellement hochement de tête, suivi d’un relevage de mes jambes, sans quitter des yeux mon petit père dépassant à peine la hauteur de mon pied.

- Maintenant, ramasse tous les fragments de ta hache et dépose-les avec les autres chutes de métaux là-bas. Elles me serviront de support pour fabriquer de nouveaux présentoirs. Après ça tu iras m’chercher de nouveaux minerais dans la montagne. La suite tu l’as connais.

Sans rien lui répondre, je ramasse les morceaux ainsi que le manche de l’arme que j’entrepose à l’arrière de la boutique. Puis je ramasse la pioche de géant près du tas de fer et d’acier avant d’claquer mes chaussures en fourrures épaisses, direction l’immense montagne de l’île. Arrivé là-bas je pénètre direct dans le gigantesque tunnel que j’ai creusé personnellement et c'est repartie pour une nouvelle journée de minage ! TIC…TAC….TIC….TAC !! Dès les premières minutes j'arrache déjà des morceaux d’roche mêlée à des minerais d’fer et d’acier bruts que j'range dans mes poches. C’est ça la vie quotidienne d’un minier ! Et encore je n’fais pas c’métier........

BRROOMmmmm !……..

Whouaou ! Encore un peu et je m’serais vautré comme une bouse de vache sur cette surface abrupte derrière moi, légèrement pointue. Par réflexe, j’ai lâché ma pioche pour prendre appui contre les murs avec mes mains, bras écartés. Bon sang, je n’savais pas que cette montagne était en réalité un volcan ! En tout cas il n’a pas l’air d’être inactif et ça, ça m’fout vraiment les j’tons.

Faudra que j’informe mon père de cette nouvelle une fois ma récolte terminée.


Hrp:
 


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Mar 3 Sep 2013 - 17:46, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servir http://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
avatar
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Lun 26 Aoû 2013 - 18:30

Broomm……..Broomm…… Broomm !

Encore ce tremblement de terre !? Non, ça n’peut être lui, aucun volcan ne provoque des secousses aussi régulières que celles-ci. On dirait…… Des secousses de pas. Ça n’peut être autrement ! Ma curiosité l’emporte et c’est sans plus attendre que je quitte cette grotte pour apercevoir au loin quelque chose qui écarquille mes yeux à les faire sortir de leurs orbites.

C’était un géant !

Impossible de louper son envergure démentielle, elle est visible à des kilomètres à l’heure tellement il est grand. Mais……. Qu’est-ce qu’un confrère peut bien faire ici, sur les blues !? Pourquoi est-il là ? Plein de questions tourbillonnent dans un maelstrom psychique qui ne fait qu’attiser ma curiosité déjà grandissante. En même temps, ça me faisait tout drôle de voir un semblable une fois dans ma vie. Impossible de résister à l'envie de rentrer à la maison, faut que je l'vois de plus près !! De toute façon j’ai amassé suffisamment d’minerais pour remplir la réserve de papa. Je fais un chemin parmis des passants dégageant ma route à toute vitesse, de peur de se faire écrabouiller par un jeune géant de quinze mètres ! Tiens ! Pourquoi monsieur Kojitsu est en train d’courir comme s’il avait le fantôme de barbe noir à ses trousses ? Ce n’est pas souvent que je vois ce vétéran de la marine fuir quelque chose, lui qui a vécu de grandes batailles et en étant le seul sur l’île à avoir navigué sur la route de tous les périples ! Je m’interpose sur son chemin pour l’interroger et il tombe sur ses fesses en se retournant vers moi.

- Hé monsieur, pourquoi vous courrez comme ça ? C’est le géant qui vous fait peur ?
- Bah d’après toi !? ÉVIDEMMENT QUE C’EST LUI !! Je l’ai vu anéantir entièrement la garnison de l’île aussi vite qu’il est venu ! Tous les soldats sont morts et les den den mushi ont étaient détruit avec la base !! Nous sommes à présent coupés de toute communication avec le monde extérieur pour tenter d’appeler des renforts !

La base militaire de l’île dévastée !? Carrément !? Pour une surprise s’en ai une,  Pour sûre que je flippe, j’ai d’un coup mon cœur qui s’emballe par le choc violent de cette révélation ! Ca doit être un pirate, sinon pourquoi aurait-il détruit la garnison de l’île !?

Arrivés chez moi, mes pas s’arrêtent net lorsque j’observe le géant de plus près. D’ici il est un peu moins impressionnant. Pour preuve, j’arrive tout juste au niveau de son entrejambe. En revanche, il est surtout plus effrayant quand mes pupilles se posent sur son visage d’homme de Tautavel, avec ses sourcils broussailleux et ses yeux remplis d’émotions bestiales. Sans parler de sa cicatrice rectiligne qui longe le côté droit de sa tronche en passant par ses lèvres fines figées dans un rictus pas très commode. Et puis c’est quoi cet étrange collier autour du cou ? On dirait bien que c’est un collier d’os dont je n’veux même pas savoir sur qui il les a récupérés. Mais mon attention se focalise surtout sur l’énorme hachoir à double tranchant qu’il porte sur son dos. Nan mais sérieux elle est trop belle !! J'aimerais trop avoir une arme aussi badass que celle-ci !! Ca s'voit que Kojitsu avait raison, les lames de l’énorme hache sont souillées par de nombreuses taches sanguines mêlées à des poussières de gravats.


Il ne met pas longtemps pour remarquer ma présence avant de m’dévisager de haut en bas. Un large sourire se dessine sur ses lèvres.

- Bah ça alors ! Je n’aurais jamais cru que j’apercevrais un géant vivre ici, sur cette mer de marin d’eau douce ! Ces moustiques ne plaisantaient donc pas quand ils m’disaient qu’un géant vivait sur Tanuki et travaillait avec le meilleur forgeron des blues !
- Euh…Oui ! C’est d’ailleurs mon fils que vous avez la, devant vous.
- Lui votre FILS !? DERESHISHISHISHISIIIIIIII !!!!! Elle est très drôle celle-là !! Un insecte comme vous être son paternel !? VOUS ME PRENEZ POUR UN TROUFION, C’EST CA !!?
- Non non non, vous avez mal compris ! C’est mon fils adoptif, pas biologique !
- Je préfère ça !

Putain, son rire rocailleux était si puissant que j’ai la sensation d’avoir les tympans perforés ! Il a bouffé un roi des mers au p'tit dèj ou quoi !? J’ai à peine le temps de glisser mes index dans mes oreilles, pour soulager la douleur, que le barbare jette son arme vers moi que j’intercepte, mais qui me fait chuter en arrière par sa lourdeur, le cul par terre ! BOUM ! Enchainant son geste en jetant une bourse près de mon paternel, aussi grosse que la tête du géant. Clyde hallucine de voir autant de berrys à l’intérieur, moi de même. Avec ça on a de quoi agrandir la forge et décupler nos profits !

- Je veux que vous m’fassiez une dizaine d’épée, d’haches et de masse à deux mains pour mes trente hommes sur mon rafiot ! Et au passage, j’aimerais que vous m’affutiez parfaitement ma hache, largement pour qu’on puisse y couper un poil de cheveux ! Vous avez une semaine et pas UN JOUR de plus pour me les faire !
- Trente armes……… pour géants ?
- Bah d’après toi !? BIEN SÛR !!! Tu crois que j’vais commander un équipage d’insectes comme vous !?
- Mais monsieur…… On n’fabrique pas d’armes pour géants ! Et puis, faire tout ça en moins d’une semaine !? Vous nous demandez l’impossible !
- J’EN AI RIIIEN À FOOOOUUUTRE !!!! Vous m’faites ça maintenant et je reviendrais vous voir la semaine prochaine pour chercher mes marchandises, POINT ! Moi et mon équipage nous quittons le Nouveau Monde pour naviguer sur les blues une fois tous les 50 ans afin de festoyer et chanter nos exploits auprès d’autres frères d’armes ! Un pèlerinage séculaire remontant au premier solstice du monde, sacré chez nous à Erbaf ! Et il n’est pas QUESTION de présenter un équipage sans armes auprès de mes confrères !!! Vous avez un géant comme assistant, ça n’devrais pas poser problème à vous !
- Oui mais……….
- IL N’Y A PAS DE MAIS QUI COMPTE !!! Si JAMAIS vous ne respectez pas le quota respectif…… Où que vous m’fabriquez des armes en mousse……… JE M’FERAIS UNE JOIE DE TOUS VOUS ANÉANTIR, VOUS ET TOUS LES HABITANTS DE CE MORCEAU DE TERRE À FEU ET À SANG !!! PAR CROM !!!

Bon sang, qu’elle voix monstrueuse !! J’en ai senti le sol trembler sous mes pieds tellement il a beuglé si fort !  Je n’parle même pas du mal de crâne abominable, on dirait qu’on me martèle la tête avec une masse ! J’en plaque mes mains contre mes oreilles, lâchant l’arme sans faire exprès qui vient s’écraser sous mes pieds et m’fait pousser un râle.

- ET FAIT ATTENTION À CE QUE TU FAIS A CETTE ARME, GAMIN, ELLE VAUT PLUS CHÈRE QUE TA VIE !!!
- O…..Oui monsieur !

Tandis que je me remets de sa dernière phrase qui a accentué ma douleur, le géant s’en vas rejoindre son immense barque, et PUTAIN qu'est-ce qu'elle est énorme !! On dirait un navire standard rafistolé pour servir de barque………….


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 7 Déc 2013 - 21:18, édité 7 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servir http://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
avatar
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Mar 27 Aoû 2013 - 17:07

Pourquoi !!? Pourquoi ça doit nous arriver à NOUS !? Je ne cesse de répéter encore et encore cette question dans ma tête, pendant que je me courbe pour soulager mes pieds endoloris par l’impact de l’énorme hache. Tout comme moi, papa Clyde ressent le poids des vies qu’il doit sauver, mais avec une sensibilité plus élevée que la mienne étant donné que c’est lui le patron de la boutique ainsi que sa renommée. Je tente de m’approcher d’lui pour..... Tiens !? Pourquoi les petits citoyens de Tanuki s’avancer vers nous !? Ce n'serais pas le maire de l’île en personne et sacrément remontée que je vois en première ligne. Ce dernier hâte sa marche effrénée et……Sbaff !!! Il lui a administré une violente droite à Clyde qui l’étale sur le côté !! NAN mais ça va pas la tête !!? Je sais que t'est stressé par l’ultimatum lancé  par le géant mais c'est pas une raison de l'tabasser !!

- TOUT ÇA, C’EST DE TA FAUTE, CLYDE ! Je t’avais dit que ce petit géant, que tu appelles ton fils, allait nous porter malheur !! Je l’voyais venir de très loin et voilà que ce jour, tant redouté, est arrivé! J’aurais mieux fait de n’pas t’écouter et laisser ce…..géant vivre parmi nous ! Maintenant tu assumes les conséquences de tes actes et en tant que maire de Tanuki je….

Un uppercut brutal de père s’abat sur la tronche joufflue du maire bedonnant qui se vautre au sol lamentablement. Un râle sort de sa bouche et ses traits se durcirent, mais pas autant que Clyde qui s’approche de lui pour l’attraper par le col et le soulever de plusieurs centimètres du sol !

- Alors c’est comme ça que tu remercies mon fils pour tous les grands services qu’il a contribué pour la communauté, pour l’excellence qu’il a su faire pour faire construire tant de logements en si peu d’années !? Venant de toi, mon vieil ami !? Ta femme Gertrude avait raison sur ce qu’elle m’a dit de toi avant d’mourir : t’as beaucoup changé depuis que t’es devenue maire……
- Laisse Gertrude en dehors de ça ! Et puis comment oses-tu me dire ça devant tous mes concitoyens !? Tu crois que c’est facile de diriger un village !? Je fais de mon mieux pour diriger cette communauté avec un semblant d’autorité, alors tes morales à deux balles tu peux te les garder pour toi !
- En cas où tu serais sourd, le géant à bien dit qu’il tuerait TOUS le monde, donc nous TOUS ! Nous sommes tous concernés dans cette histoire et il va falloir que tu rassembles tous les forgerons de l’île pour nous aider, moi et Jormungard, à fabriquer ces trente armes de géants pour la semaine prochaine !
- Une semaine !? Et puis quoi encore !? Sérieusement Clyde, même en faisant cela on n’aura pas terminé toutes les armes à temps. Nan ! Je vais tenter de contacter un vaisseau de la marine patrouillant dans notre mer pour faire part de l’incident. Il contactera le QG le plus proche qui enverra une flotte qui mettra ce géant en pièce !
- Eux !? Mettre en pièce ce géant du Nouveau Monde !? T’as vu ce qu’il a fait de la garnison de notre île !? Ta flotte, elle va se faire lyncher en moins d’temps qu’il n’en fait pour dire « ouf ! » ! Et encore il n’est pas venu sur les blues seul, loin de la ! Tu ne crois pas que la marine n’as pas déjà assez de problèmes sur le dos actuellement !? MAIS RÉVEILLE-TOI BOUGRE DE FIOTTE !!! Ce n’est plus la glorieuse marine que nous connaissions jadis ! Cette horrible guerre mondiale d’il y a 19 ans a réduit considérablement sa puissance militaire ! C’est fini le temps où la marine pouvait intervenir à tout moment contre n’importe qui ! Tu ne feras que de retarder l’inévitable de quelques heures, voire même de minutes ! Si tu ne nous aides pas on est MORT, ON EST TOUS MORTS !!!!

Mouais..... t'as peut être raison Clyde, mais c'est pas comme ça que tu vas redonner le moral des habitants déjà au seuil critique de l’hystérie.

- ASSEZ ! Clyde ! En tant que maire, et au nom des citoyens de Tanuki, je te condamne à mort pour « mise en danger du peuple » selon l’article 495-5 alinéas 6 de la charte civique de Tanuki !
- Tu n’peux pas me tuer maintenant, je suis déjà mort la semaine prochaine…….

Tuer mon père !? JAMAIS ! Je n’le laisserai pas faire ! Je m'interpose devant les rares marines encore présent et je sors ma tête la plus menaçante qui pétrifie les soldats de peurs ! Ces soldats savent très bien de quoi je suis capable quand je suis énervé, ils l’ont déjà vu par eux même quand j’étais encore gosse ! Ca laisse le temps papa Clyde de relâcher son ancien ami et de se calmer. C'est ça, casse toi avec tes citoyens, rassure les ! T'en aura besoin.....

- Et maintenant, qu’est-ce qu’on fait ?
- C’qu’on fait !? La réponse est simple : on retrousse nos manches et on se met au taff ! Fait chauffer le fourneau, on a une commande spéciale à faire !
- Mais papa, je n’suis encore qu’un apprenti !
- Et bah tu vas apprendre au tas, mais t’inquiètes pas je serais la pour t’aider.

J’ignore pourquoi il sourit comme ça, le genre de sourire qui vous redonne confiance dès que vous posez vos yeux dessus !

Et tout comme lui, je souris à pleine dent.

Sans attendre une seconde de plus nous retournons à la forge. HOP ! J’allume l’énorme fourneau pour géant que j'ai fabriqué deux ans plus tôt et j’attise le feu avec un énorme soufflet pour faire marcher cette turbine de l'enfer !  Quant à Clyde, il rapporte une pile de minerais dans ses bras qu’il jette dans le fourneau avant de réitérer l'acte encore et encore !

C’est le début de la production en chaîne.


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 7 Déc 2013 - 21:20, édité 5 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servir http://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
avatar
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Lun 2 Sep 2013 - 23:15

CLINK……CLANK……CLINK……CLANK !

4 Jours……. Voilà 4 jours que nous travaillions d’arrachepied, moi et mon père, pour achever la commande forcée avant la fin de la semaine. Les tintements lourds résonnent dans cette forge à ciel ouvert, mêlée aux crépitements du grand fourneau tournant à plein régime, preuve d’un travail acharné !

Mais aucune arme de géant ne fut forgée correctement !

Ou du moins, ça fait plus d’dix fois que je rate leurs fabrications. Certaines se brisent en morceaux à la moindre chute, d’autres ont des formes grossières qui les rendent inaptes à manier au combat. Oui je sais que tu es fâché contre moi pour l’échec désastreux que je subis, mais j’y peux rien moi ! C’est vrai quoi, ce rythme effréné que tu m’imposes pompe plus d’la moitié d’ma vitalité, j’ai la dalle et j’ai tellement sommeille que je peux m’assoupir par terre à tout moment ! Pas étonnant que j’écoute à moitié tes leçons et autres conseils que tu m’hurle pour mieux travailler la forme des armes, puisque j’ai les yeux bordés d’anchois et l’estomac pris par l’impitoyable tenaille de la faim qui rendent ma concentration plus galère à effectuer ! Tout compte fait j’avais parlé trop vite en pensant qu’on réussirait dans les temps, c’est littéralement IMPOSSIBLE à faire ! Mon père à beau dire que nous réussirons il y a des signes qui ne trompent pas, comme cette tête dépitée qu’il tire ! Le genre de tête qui semble lui faire comprendre qu’il prend ses rêves pour des réalités ! Encore, ça aurait été des épées humaines, d’accord ! Mais des épées de géants, jamais il n’en avait fait ! Faut s’rendre à l’évidence : on n’réussira jamais un tel exploit. Je pose le marteau  par terre et j’essuie mon front couvert d’une épaisse couche de sueurs avant d’abaisser mon regard devant mon vieux (je rappelle que Clyde est un humain âgée) confus.

- J’arrête…..
- Hein !? Comment ça !? Non, on n’arrête rien ! Nous n’pouvons abandonner maintenant, pas après ce qu’on a fait !!
- Mais enfin papa, C’est pratiquement infaisable de réaliser une telle commande !! Je débute à peine dans la forge que tu m’demandes de réaliser tout ça par moi-même ! Tu m’pousses à bout tout l’temps sans m’laisser le temps de faire une pause ! Comment veux-tu que je puisse réussir, HEIN !?

Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que maman vient se joindre à la conversation……

- S’il te plait chérie, écoute ce que dit Jormungard ! Vous n’pourrez jamais créer autant d’armes en si peu d’temps !
- Je sais bien qu’il n’est pas prêt à forger des armes de géants, je le sais que trop bien…… Mais ce n’est plus une question de s’faire du blé, c’est une question de survie pour nous TOUS ici présents ! nous avons le sort de Tanuki qui repose entre nos mains, que dis-je, des îles de tous les BLUES !!! Tu crois vraiment qu’en fuyant nos responsabilités nous seront à l’abri de son courroux ?
- Ben oui.
- Ouais. Il ne risquera pas de nous trouver.
- Et bah MAUVAISE REPONSE !!! Pendant 20 ans j’ai était un sergent de la marine d’élite ayant eu la chance d’avoir navigué sur Grandline et le Nouveau Monde ! Assez longtemps pour vous garantir que je connais mieux que quiconque les géants barbares ! Ils sont comme des nuées de sauterelles qui arpentent les mers, d’une île à la suivante, ne laissant que mort et destruction ! Ils sont surtout connus par le G-5 pour être très rancuniers quand ils n’ont pas reçu leurs dus de la part de quelqu’un ou d’un groupe. et pour cela ils sont près à dévaster île par île, village après village et ville après ville pour retrouver la cible de leurs vengeances et lui offrir une mort dans d’atroces souffrances ! Si nous quittons l’île pour nous réfugier sur une autre, laissant derrière nous nos biens durement acquis, ce n’sera qu’une question de temps avant qu’il nous retrouve et nous tue ! Et lorsque le gouvernement l’aura éliminé, ainsi que son équipage, plus d’la moitié des blues ne sera que ruine et désolation ! Croyez-moi, je sais très bien de quoi je parle……….

Silence total, pour nous laisser digérer cette information fracassante, avec pour seul bruit le crépitement du fourneau. Bon sang d’bon soir je suis tellement horrifié par la nouvelle que j’en tremble comme une feuille ! J’ai maintenant un putain d’nœud qui s’est formé au ventre et mon cœur bat à cent à l’heure, accentuant le stresse déjà intense chez moi ! Mais qu’est-ce qu’on va faire !? Que pouvons-nous faire !? Où pourrions-nous aller !? J’ai trop d’questions qui s’entrechoquent et qui chamboulent mon morale à zéro ! Je m’effondre sur mes genoux, mains posées aux par terre et je me mets à verser des larmes de désespoir perlant sur cette verdure qui ne gouttera plus aux doux rayons de l’astre solaire. Ma mère adoptive tente de me consoler en posant sa douce main sur mon visage déformé par la tristesse.

- Désolé d’avoir était aussi direct Jormungard…… Mais c’est pour te faire comprendre à quel point il faut réussir cette commande coute que coute ! Il en va de nos vies ! Si cela n’avait tenu qu’à moi, j’aurais refusé de suite cette commande insensée depuis longtemps ! Mais les dieux en ont décidé ainsi et ce n’est pas en pleurnichant que cela va changer quoi que ce soit……
- Sniff…… Je sais, mais j’peux pas m’arrêter, sniff……. Je…. Je n'veux pas mourir !
- Ca va aller trésor, ne pleure pas.
- Je sais mon grand. Ta mère adoptive et moi aussi on n’veut pas mourir.  
- Et nous non plus également !

Mais qu’est-ce que……. Pourquoi le maire revient nous voir, avec lui tous les forgerons et ouvriers de Tanuki avec lui !?

- Et beiin……T’en aura mis du temps !
- Tout compte fait t’as peut-être pas tort sur ce que t’as dit au sujet des géants, autant vous aider dans votre tâche. Et pour cela, j’ai réuni tous les forgerons de l’île pour qu’ils viennent vous donner un coup d’main.
- Tu penses que tes gaillards ne racontent pas des bobards ?
- Évidement qu’on va t’aider Clyde ! Hein les gars !?
- Yeaph ! On est tous concerné, alors pourquoi t’en vouloir !? Et puis ce genre de merde devait arriver tôt ou tard, même si ton géant n’était pas là ! Bwohohohoho !!!

Sniff ! C’est vrai !? Ils vont vraiment nous porter secours, sniff ! Alors Il n’est donc pas trop tard pour réaliser l’impossible avec tous ces hommes ! Je sèche mes larmes d’un revers de la main, laissant un sourire enthousiaste s’esquisser sur mes lèvres pour ce soutien salvateur qui m’inonde d’espoir et me redonne la force de poursuivre notre œuvre ! Tu as bien raison papa……..

On a une commande spéciale à faire !


*
*  *

On l’a fait !!! Je n’sais pas comment on a pu, mais on l’a fait dans les délais !! Putain, je n’aurais jamais cru pouvoir m’améliorer aussi vite en seulement trois jours ! Mon père et moi nous l’devons au soutien logistique des habitants ainsi qu’à l’appui de tous les forgerons et de leurs conseils qui m’ont permis de progresser plus facilement à la réalisation des armes. Et bordel qu’est-ce qu’elles sont belles ! Une bonne trentaine d’armes de géants empilés, dont dix haches, dix masses et dix épées. Tous faites pour être maniable à deux mains, comme avait dit le géant ! Après ça, pas étonnant que tout l’monde soit tous crever d’fatigue. Nous sommes tous couverts de sueur et de poussières, certains en pètent tellement qu’ils n’ont plus la force de se relever sans aide extérieur. Moi chuis allongé au sol, les yeux rivés vers ce ciel matinal qui démarre une journée particulière : le retour du géant.

Justement en parlant de lui, le voilà qui arrive au loin. L’un des forgerons le signale en hurlant, l’index pointé sur l’énorme point noir qui grossit à vue d’oeil………


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 7 Déc 2013 - 21:21, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servir http://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
avatar
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Mar 3 Sep 2013 - 16:55

L’immense montagne de muscle enjambe le bord de sa barque et se dirige tranquillement vers nous en fredonnant une chanson paillarde sur la mère de quelqu’un, comme s’il n’était pas pressé de prendre sa commande. Ah moins bien sûr qu’il soit tout content de son massacre récent si je me fie à son hachoir beaucoup plus imbiber d’hémoglobines fraiches et dégoulinantes. Je n’veux même pas savoir ce qu’il a fait plus tôt ! Heureusement que j’ai tous les habitants qui sont avec nous pour nous soutenir psychologiquement. Le géant balaye l’ensemble de la masse humaine puis il pose le manche se son arme sur son épaule tout en nous foudroyant du même regard que la dernière fois.

- Alors !? Elles sont où mes armes ?
- Elles sont prêtes monsieur, flambent en neuf !
- Ah ouais !? On verra ça……
- Jormungard ! Va chercher les armes !

Et sans dire un mot je courre chercher les armes par lot de dix, envelopper dans des sac en toile et entreposées à l’arrière de notre maison, que je dépose devant le client exigeant tel un fidèle déposant une offrande à un dieu. Effectuant deux allers-retours de plus pour pouvoir lui ramener l’intégralité de sa lourde commande. Car j’peux vous dire qu’une dizaine d’armes de géant ça pèse et pas qu’un peu ! À peine la petite livraison terminée que chuis tout essoufflées et m’obligeant à m’courber, mains posées sur mes genoux. Le géant barbare semble être à la fois ravi et étonné, ce qui ne l’empêche pas de vouloir tester l’efficacité des armes ici et maintenant, ce qui nous fait tous stressé de nouveau. Tel un expert il inspecte chacune des grosses haches d’un œil avisé sur sa finition, en passant par son tranchant et sa maniabilité. Réitérant l’acte sur les épées et les masses. Durant cet instant si stressant, si éprouvant,  le temps semble tourner au ralenti. J’ai le rythme cardiaque tambourine, des gouttes de sueur perlent sur mon visage et je n’peux ‘m’empêcher de m’tourner les pouces.  Une véritable torture psychologique, puisque je n’sais même pas si c’est le genre de type perfectionniste qui veut que tout soit parfait au minimètre près ! Car si c’est l’cas nous sommes tous morts !

Ça y est, il a terminé ! C’est l’moment de vérité……..

- Alors là…….. Ces armes sont EXCELLENTES ! Des armes comme je les aime, DERESHISHISHI !!! C’est du bon travail que tu as fait, gamin !

Pfffiouu !!! Oh putain quel soulagement !! Pendant un instant je croyais que c’était la fin des haricots. Ça mérite d’organiser une super fête au village une fois qu’il sera parti ! Tout l’monde à l’air d’être aussi enthousiasmé que moi, même s’il se contente de le cacher. Toutefois, leur visage illuminé de joie prouve qu’ils le sont bien ! Ce qui n’est pas le cas pour ma mère qui ne peut résisté de sauter au cou de Clyde pour enlacer fortement le cou de Clyde qui sourit à pleine dent du poutou qu’il reçoit ! Le géant prend tous les sacs dans ses bras et balance sur sa grosse barque et enfin il….. Quoi !? Pourquoi il s’approche soudainement vers moi !?  

- Toi mon p’tit, tu vas venir avec moi ! Il m’faut quelqu’un sur mon navire qui puisse entretenir correctement mon arme ainsi que celles de mes camarades….. Et tu es le géant idéal pour cette tâche, DERESHISHISHI !!! !  

QUOI !!!? Attends,  t’es sérieux là !? Ce n’était pas prévu ça ! JAMAIS je n’rejoindrais ton équipage de bourrin et j’te le fais vite comprendre en te disant « NON » de la tête !  Ohoooh,  il m’tire une tronche pas très commode ! Hé, mais tu vas m’lâcher OUI !!!? Pourquoi tu me portes sur ton épaule !? Dépose-moi par terre tout d’suite !! Papa, aide-moi !! Non….NON….. J’veux pas monter à bord de ta……..


SBAM !!!

Aoutche…….
http://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servir http://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1