AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un petit séjour sur les traces de luffy [Pv: Eichiro]

avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Mer 23 Fév 2011 - 20:08

Zelles était sur le chemin de la plage sifflotant tranquillement, avançant doucement perdu dans ses pensées d'argents, de combats et d'équipage, en effet il avait besoin de toujours plus de tout ceci afin de réaliser son rêve, détruire la marine. Alors, pour commencer il devait s'entrainer pour gagner ce tournoi, qui serait le commencement de tout cela. Il continua son chemin vers la plage, et sortant son épée il l'observa.

*Aie! Aie! Aie! elle est bien abimée il va falloir que je trouve un silex pour l'affuté et la remettre un peu à neuf*

Il reprit son chemin cherchant accessoirement un silex pour rénover son épée avant de se lancer dans le tournoi, au bout d'un certain moment il fini par arriver sur la plage, ce n'était pas celle où tous les bateaux étaient ammarés, mais celle de l'autre côté de l'île. Il était seul pour le moment se demandant si quelqu'un viendrai s'entrainer ici également, alors il en profita pour chercher ce fameux silex, car étant sur une plage il avait des chances pour en trouver un. Alors il chercha la plage était plutôt petite. D'ailleurs en réfléchissant bien Zelles se rendit compte qu'il marchait exactement là où Luffy avait vraiment commencé son périple en vainquant son premier adversaire et en récupérant son premier bateau, le très célébre Vogue Merry.

Sur ces pensées il continua sa recherche fouillant le sable de toute la plage, puis il en vint à chercher dans l'eau , il attrapait des pierres mais aucune ne convenait puis d'un coup il vit une pierre magnifique, il l'attrapa et la sortit de l'eau comme s'il eut sortit un trésor.Enfin il avait son silex et dorénavant il ne le quitterai plus, car quoi de plus important que d'avoir de quoi bichonner son épée lorsque l'on est un passionné de ces petits bijoux ?

Alors il courut dans la forêt coupa trois arbres de moyennes tailles de sorte à en tirer des rondins de bois, il construisit une magnifique table avec deux bancs, un de chaque côté. Puis il construisit un petit truc histoire de dormir pas trop mal auquel il rajouta du sable pour que le tout soit plus moelleux, puis il s'installa sur le banc de la table sortit son épée qu'il posa dessus puis pris le silex dans une main et commença à affuter son épée, il le fit le mieux qu'il pouvait, car c'était la première fois qu'il le faisait.

Une fois fait il allait s'entrainer, mais la faim se fit sentir et son estomac grondait alors il alla dans la forêt afin de chasser, il arriva dans la forêt et commença à chasser, en face de lui se trouvait un cerf, alors il n'hésita pas et tira une flèche dessus, mais il ne mourra pas alors il arriva près de lui et pour ne pas qu'il souffre encore lui planta l'épée dans le coeur et la tourna. Une fois son repas trouvé il retourna sur la plage afin de manger, mais il voulait également du poisson alors il reprit son arc et chercha les poissons, il tira sur plusieurs et au bout d'un certain nombre d'essais en toucha un.

Ensuite il le récupéra et emmena tout ça à table, pour finir il essuya sa lame, fit un feu et commença à faire cuire le tout pendant que le soleil se couchait. Une fois cuit il mangea, puis ensuite il commença enfin son entrainement, il sortit quelques rondins de bois qui lui restait, et il se mit à les frapper de toutes ses forces le plus vite possible, il voulait augmenter sa force de frappe à main nue et sa vitesse à enchaîner les coups ainsi que sa vitesse de déplacement.

Maintenant il n'avait plus qu'à s'entrainer pendant que la nuit tombait à moins que quelque chose ou quelque un trouble ce moment...



Dernière édition par Zelles Hitsugaya le Ven 25 Fév 2011 - 13:04, édité 2 fois
Invité
Invité


Jeu 24 Fév 2011 - 17:31

$£¤. Eichiro qui était repartit du manoir pour retourner sur la plage pour s'entraîner, s'était perdu en chemin il n'arrivait plus à se situer pour retourner à la plage d'où il était venu. Il décida de marcher aléatoirement dans les rues de l'île, il finirait bien par trouver une plages pour s'entraîner. Il marcha un petit moment en suivant une petite rue mais hélas pour lui toutes les rues restaient dans les villages. Il allait devoir quitter le chemin pour s'aventurer dans la forêt. Il y aurait peut-être des bêtes assez fortes pour entraîner Eichiro à augmenter sa puissance physique. Il passa à travers la forêt croisa des oiseaux, des biches, mais rien de bien menaçant. Cette île ne faisait pas du tout peur. Enfin à force de marcher encore et encore il arriva sur une plage.

$£¤. La plage n'était pas la même que celle par où il était venu, il n'y avait pas sa barque ni le bateau amarré avant lui. Il venait à peine de quitter la forêt de quelques mètre et il voyait cette sublime étendu d'eau. Il décida d'y faire un petit tour pour se baigner mais en marchant il manqua de tomber de la falaise. En effet, la plage était en contre-bas, la forêt était surélevée grâce à une falaise de 20m environ. Il ne tenta donc pas de sauter, il n'avait pas envie de se rompre le cou avant le tournoi cela serait assez embêtant pour lui sinon. Au lieu de ça, il s'assit face à la mer tel un bouddha de pierre pour méditer afin d'acquérir la sagesse et surtout trouver un moyen pour descendre et attendre la plage.

$£¤. Un peu plus tard un homme apparu sur la plage, Eichiro ne pouvait pas le voir car il fermait les yeux et sa concentration était à son beau fixe. L'homme en bas ne prêtait pas attention à Eichiro qui ressemblait à une statue qui porterai attention à une statue ? Bref l'homme en bas cherchait quelque chose dans le sable et dans le sable il n'y avait que du sable donc pour qu'il trouve quelque chose il lui aurait fallu un miracle. Puis il se dirigea vers la mer pour chercher son Graal sûrement. Ayant trouver se qu'il cherchait, il fit ce qu'il avait à faire puis s'en alla dans la forêt. Comment avait-il fait pour allait dans la forêt ? Il devait y avoir un chemin qu'Eichiro n'avait pas trouver, enfin il l'aurait sûrement trouver s'il avait réellement cherché.

$£¤. L'homme revint plus tard avec des rondins de bois dans les mains et s'amusa comme un gamin à construire des choses un vrai aventurier. Une fois son camp monté, il s'installa sur un banc et affuta son épée, il semblait pour lui que c'était la première fois qu'il faisait ce genre de chose. Eichiro s'il ouvrait les yeux ne pourrait pas le voir d'où il était car l'homme n'était pas dans son angle de vue, il avait fait son camp un peu plus loin de la où il était apparu. Les minutes passèrent et Eichiro restait toujours à méditer sa concentration et sa sagesse était en pleine croissance, jamais il n'avait était serein et reposé. Il était en harmonie à l'âme de ses sabres, enfin c'est ce qu'il croyait. Une odeur vînt lui chatouiller les narines, elle était assez déplaisante à l'odeur et d'un bond il se mit à courir à l'origine de cette odeur.

$£¤. Eichiro courra encore et encore, vers l'odeur qui avait troublé son paisible repos. Il arriva enfin vers le bout de la falaise et ne sachant quoi faire il se jeta tel un cochon se jette dans la boue lors de son saut qui durait encore et encore, on aurait pu dire qu'il sautait au ralentit, on pu entendre quelques cries de rage. Eichiro dégaina ses deux sabres vers l'homme qui était entrain de s'entraîner. Il s'agissait de Zelles qui s'entraînait mais trop tard pour rengainer l'attaque d'Eichiro fonçait droit sur Zelles qui eu le temps de prendre son sabre pour parer le coup. Zelles devait être surpris de voir Eichiro fonçait sur lui et Eichiro était aussi surpris que lui de le voir là.

Zelles !? Mais qu'est-ce que tu fais là ? Et d'où vient l'odeur nauséabonde ?

$£¤. Eichiro ne laissa pas le temps à Zelles de répondre et se dirigea vers l'endroit où il avait cuisiner. Eichiro sortit alors quelques épices qu'il avait dans son sac pour refaire cette chose immangeable en quelque chose de délicieux pour les papilles. Il goûta alors la nourriture qu'il venait de préparer et fut comme soulagé il avait changé cette horreur qu'avait du préparer Zelles. Il retourna alors vers Zelles avait la bouche pleine de nourriture comme à son habitude

Ché toi ka brébaré che druc ?
C'est toi qui as préparé ce truc ?


$£¤. Puis d'un geste il fit passer toute la nourriture de sa bouche dans son estomac, on pu voir la nourriture glisser lentement le long de son œsophage pour atterrir dans son appareil digestif.

Oh je vois que tu t'entraines, ça te dérange si je me joints à toi ?
avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Jeu 24 Fév 2011 - 21:03

Zelles continuait de s'entrainer tranquillement enchaînant les coups de pieds, de poings et tous les coups qu'il pouvait donner avec ses membres quand un cri se fit entendre, un cri strident comme si un ninja lui sautait dessus. Zelles dégaina son épée le plus vite possible, coupant par la même occasion son entrainement et se retourna épée levée. En réalité ce n'était pas un ninja, mais juste son ami Eichiro, alors il stoppa les deux épées du jeune cuistot et le renvoya quelques mètres plus loin et celui-ci retomba sur ses pieds. Alors son jeune ami lui demanda avec un air de dégout.

Zelles !? Mais qu'est-ce que tu fais là ? Et d'où vient l'odeur nauséabonde ?

Zelles étonné de l'arrivée très étrange du cuistot, en effet lorsque l’on s’entraine bien tranquillement tout seul en pleine nuit on s’attend difficilement à ce que quelqu’un nous saute dessus, alors il mit quelques minutes à répondre, mais au moment ou il commença à parler, Eichiro se retourna et sorti tout plein d’épices et d’objets afin de faire du repas tout pourri de Zelles, quelque chose de mangeable, d’ailleurs il ne laissa pas une seconde avant de dévorer tout ça.

Ché toi ka brébaré che druc ? Dit Eichiro la bouche pleine.

Euh oui pourquoi ? C'est si mauvais que ça ? En même temps je ne suis pas cuistot !

Oh je vois que tu t'entraines, ça te dérange si je me joins à toi ?

Bah écoutes non j'attendais justement que quelqu'un vienne pour m'entraîner correctement, car les rondins de bois c'est bien pour taper dessus et augmenter sa vitesse mais rien de mieux que de s'entrainer à deux pendant quelques combats et des exercices.

D'ailleurs si on se faisait on petit combat amical afin d'améliorer nos techniques ? Ensuite faudra qu'on améliore notre combat à main nue, car ça peux toujours servir.


Zelles se mit alors en position de combat tout en dégainant son sabre, il réfléchissa à comment il allait combattre son ami, puis il décida de jouer physique, alors commença à courir sur Eichiro il tapa avec son sabre sur la droite et enchaîna de deux coups sur l'autre côté, puis un coup de genoux suivi d'un de la tête. Il devait epuiser Eichiro en enchaînant les coups sans lui laisser le temps de contre-attaquer, car bien que leur force était à peu près similaire, Zelles savait que son ami était un peu plus fort que lui. En effet lors du combat contre Hiro Shima il s’était rendu compte que Eichiro avait mieux géré que lui, d’ailleurs c’était lui qui avait combattu Hiro et non pas zelles qui s’était surtout contenté des quelques marins.

Alors Zelles recommença à ce déchaîner sur Eichiro avec de nouveau quelques coups de sabres faibles, mais rapides et à des endroits différents. Ensuite il s'éleva dans les air d'un saut majestueux et envoya un puissant coup de pied en direction de la tête Eichiro. Zelles atterrissa et recula rapidement. . Il n’était pas encore essouflé, car depuis longtemps il s’entrainait à être toujours plus endurant. Il attenda quelques secondes le temps de voir comment Eichiro s’en sortait et s’il devait combattre plus tactiquement en jouant plus sur la distance ou alors si son plan fonctionnait et dans ce cas il continuerait. Alors il demanda avec un petit sourire aux lèvres à son ami.

Alors tu tiens le coup ? Ou tu veux peux-être que je diminue la cadence ?

Invité
Invité


Ven 25 Fév 2011 - 20:52

Bah écoutes non j'attendais justement que quelqu'un vienne pour m'entraîner correctement, car les rondins de bois c'est bien pour taper dessus et augmenter sa vitesse mais rien de mieux que de s'entrainer à deux pendant quelques combats et des exercices.
D'ailleurs si on se faisait on petit combat amical afin d'améliorer nos techniques ? Ensuite faudra qu'on améliore notre combat à main nue, car ça peux toujours servir.


$£¤. Zelles répondit à Eichiro sans trop attendre et de suite, il se mit en position de combat sabre en main. Il frappa avec son sabre sur la droite et enchaîna deux coups sur l'autre côté, puis un coup de genoux suivi d'un de la tête. Eichiro devait parer les trois coups de sabre s'il ne voulait pas finir trancher en deux morceau voire plus. Heureusement pour lui qu'il avait deux sabres et que Zelles n'en avait qu'un. Il para avec un sabre le côté droit et avec l'autre le côté gauche. Zelles mit son coup de genou dans le vide car il était trop loin mais son coup de tête toucha Eichiro. Eichiro frotta son front et les deux reculèrent de quelques pas.

$£¤. Zelles revint à la charge avec des coup de sabre faible mais rapide à différents endroits, Eichiro les esquivait et parer car les attaques était vraiment lente. Et d'un coup il sauta tel un papillon majestueux et en retombant il envoya un puissant coup de pied. Eichiro le voyant au dessus de sa tête, mit ses sabres au-dessus de sa tête, si Zelles continuait son attaque il y prendrait un pied ou deux pas plus. Il retira son pied atterrit et recula. Il eut un moment d'attente sans trop être essoufflé par ses efforts. C'est vrai qu'il avait progressé depuis la dernière fois où il se battait contre de simple Marins, puis il sortit à Eichiro

Alors tu tiens le coup ? Ou tu veux peux-être que je diminue la cadence ?

Ton petit échauffement m'a plus maintenant passons aux choses sérieuses veux-tu

$£¤. Eichiro se prépara à son tour pour combattre pendant que Zelles attendait. Il fit tourné ses sabres autour de ses mains la plus rapide possible, ce n'était pas très facile et il faufrait améliorer ça en ajouter un peu de chaîne pour avoir une meilleure prise en main. Le sable volait sous la pression du vent produit par les tours que faisaient les sabres. Eichiro arreta de faire tourner ses sabres pour placer les lames vers l'arrière tel un ninja. Il fonça sur Zelles et sauta pour plus d'élan et plus de puissance, il mit tout son poids du corps dans sa main droite et envoya le plus vite possible son sabre vers Zelles. Il y eut un petit bruit léger celui qui produit un objet fin qui coupe l'air. Zelles para avec son sabre. Avait-il des difficultées pour contenir l'attaque ? Eichiro s'en fichait et de son autre main, il envoya un coup tranversale vers Zelles pour le couper de haut en bas

$£¤. Zelles s'était sortit vivant de l'attaque d'Eichiro comment avait-il fait ? Il n'y avait que lui pour le dire. Il y avait encore les rondins que Zelles avait été cherché pour construire son camp. Eichiro coupa un rondin de bois en deux à l'aide de son sabre et jeta les deux morceau à la figure de son ami. Il n'eut aucun mal à contrer cette attaque assez lâche il faut le dire. Mais ceci était une feinte pour attaquer lorsqu'il serait occupé à esquiver les bouts de bois. Eichiro attaqua alors Zelles, une lutte aux sabres commença alors. Eichiro avait l'impression de mener un peu le jeu car il faisait reculer légèrement Zelles mais la tendance pourrait très vite changer si Zelles se réveiller un peu plus car sinon cette entraînement allait vite finir en meurtre.


avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Mar 1 Mar 2011 - 18:38

Ton petit échauffement m'a plus maintenant passons aux choses sérieuses veux-tu ?

Alors ce fut au tour de Eichiro de se préparer mais qu'allait-il faire ? Zelles lui attendait de voir ce qu'il ferait et Eichiro commença à faire tourner ses deux sabres autour de ses mains, d'ailleurs on vit qu'il avait un peu de mal à ce qu'ils tiennent sur ses mains sans tomber et en gardant le contrôle. Le sable commença à s'envoler à cause du vent que produisait la préparation de Eichiro, puis les sabres se stopèrent partant vers l'arrière de Eichiro, il courra vers Zelles comme un ninja puis il sauta pour gagner en puissance. Il tapa avec sa lame droite, l'air se fendit, les lames tintèrent, Zelles avait bloqué le coup bien que difficilement, puis la deuxième lame approcha de Zelles et il esquiva mais par manque inattention il avait mis un trop grand temps de réaction ce qui lui coûta une belle éraflure au bras gauche, car il fit un mouvement sur la droite, mais pas par manque de vitesse, mais plutôt de réaction, il fut touché au bras pendant son déplacement.

Mais Eichiro n'avait pas fini et comme Zelles plus tôt, il reprit le combat automatiquement, alors il alla rapidement vers un des rondins de bois dont Zelles ne c'était pas servi pour faire le campement, le coupa en deux et jeta les deux morceaux sur Zelles, et celui-ci qui courrait vers Eichiro mit les mains devant son visage et les dégagea de chaque côté avec ses avants-bras et continua son avancé. Et Eichiro voulu profiter du temps qu'il mettrait à esquiver, mais comme il était passé à travers et avait continué sa course Eichiro fut un peu surpris et Zelles bloqua sans soucis le coup d'Eichiro malgré qu'il ai reculé pour ne pas être tapé sur le côté. Eichiro pris un peu de confiance pensant prendre le dessus et voyant que

Zelles était un peu amoché, mais Zelles savait que ce combat n'était pas fini et il ne voulait pas abandonner avant d'avoir donné le meilleur de lui, alors il reprit le combat se concentrant un peu plus. Il fit quelques pas de côté afin de trouver une possibilité d'ouverture puis avec une rapidité étonnante. Il couru sur Eichiro et tapa d'un coup fulgurant sur la gauche, enchaînant de multiples petits coups, ensuite Zelles se remit en position et enchaîna directement avec des coups de lames plus puissants que les Précédents de part et d'autre. Il reprenait un peu le contrôle du combat et Eichiro avait surement plus de mal à répliquer, car Zelles avait largement monté de cadence. Il enchaînait les coups pour ne pas laisser une seul seconde de répit à son ami.

Les coups s'enchaînaient et se ressemblait chaque coup était placé, réfléchi et rapide. Bien sûr la force y manquait un peu, mais il tapait souvent dans les mêmes coins et si Eichiro était touché, il le serait plusieurs au même endroit, et tout le monde sait que de petits coups au même endroit ça peut faire mal si on en enchaîne une dizaine. Après plusieurs minutes de coups enchaîné et en cadence, tel le rythme d'une chanson, Zelles se stoppa, recula un peu, fit mine de sortir son arc, mais au moment de le sortir il se mit à courir en direction d'Eichiro. En réalité c'était là une de ses techniques.

Spoiler:
 

Une fois plutôt proche de lui, il mit son sabre vers le bat et lui envoya du sable dans la tête afin de l'aveugler quelques secondes ou même de l'aveugler un moment. En effet c'était un cas plutôt lâche, mais c'était en retour au coup précédemment effectué par Eichiro, de plus c'était une bonne utilisation de son environnement ce qu'il essayerai de faire dorénavant. C'est vrai, quoi de plus réfléchi et intelligent que de s'aider de l'environnement ? De plus les combats réfléchis et finement joué était la politique de Zelles, et cela correspondait bien à son profil.

Pour finir son enchainement, il lança un coup puissant au niveau des jambes d'Eichiro. Et pour terminer complètement le tout il recula prit réellement son arc et tira une flèche en direction du bras ce qui allait peut-être mettre fin à ce combat bien qu'il en doutait. Ce qu'il savait en tout cas c'est que peu importe qui allait gagner, ce combat était proche de la fin, et il se terminerai surement à une des prochaines attaques puissantes. Bientôt ce serait l'heure de manger, car ayant dormi pendant la nuit, car ils restent humains, nos deux amis faisaient leur combat depuis maintenant un moment, et sachant qu'il avait commencé dans la mâtiné cela paraissait logique. A partir de maintenant il ne leur restait plus que 24 heures avant le commencement du tournoi.

Je te propose qu'on en finisse si tu tiens encore, ensuite nous mangerons pour nous remettre du combat.

Invité
Invité


Ven 4 Mar 2011 - 13:11

$£¤. Eichiro et Zelles étaient toujours dans leur combat. Eichiro venait de passer à l'action et avait fini son assaut. Il était essoufflé par les attaques qu'il venait de faire, il se disait qu'il manqué encore d'entraînement pour faire un combat sans difficulté car les ennemi qu'il pourrait rencontrer plus tard seront certainement plus fort que lui et ce sera un vrai combat à mort pas un simple entraînement de routine. Son ami Pirate repris alors un peu du poil de la bête et commença à bouger. Eichiro se demandait ce qu'il préparait encore et comment il allait contrer l'attaque de l'archer. Son ami arriva sur lui en le frappa de multiples petits coups. Le Pirate de glace avait du mal à répliquer face aux coups de l'archer qui enchainait sans relâche en montant en cadence. Tous les coups étaient répétés et se ressemblaient, ils étaient situés à chaque fois dans les mêmes coins. Eichiro se demandait alors si son ami le prenait pour un abruti ? Il frappait toujours aux mêmes endroits alors pourquoi bouger sa garde si elle pare les coups ? Bref ce petit jeu dura quelques minutes avant que Zelles ne se recule sûrement fatigué par l'effort fournis.

$£¤. L'archer sortit son arc, plutôt normal vous me direz, enfin il fit mine de le sortir. Eichiro le voyant faire ceci baissa légèrement sa garde car pour esquiver une flèche, il aurait juste besoin de sauter d'un côté ou un autres. Hitsugaya, fonça alors sur lui en rangeant son arc et aussitôt sortit son sabre. Arrivant prêt de son ennemi, il envoya une giclée de sable à l'aide de son sabre sûrement pour se venger de l'attaque précédente, il devait être rancunier peut-être ? Le sable atteint les yeux de sa cible qui fut aveugler temporairement et obliger de baisser sa garde pour se frotter les yeux. Ne voyant plus rien, il était à la merci de toutes les attaques de son adversaire qui d'ailleurs en profita pour lui lançait un coup puissant dans les jambes. Eichiro tomba au sol tel un gibier s'étant fait tirer par un chasseur et s'écroulant au sol dans un dernier souffle. L'attaque ne l'avait pas tué heureusement pour lui d'ailleurs car cela aurait été une mort assez ridicule pour lui sinon. Le temps de reprendre ses esprit, Zelles venait de tirer une flèche qui fonçait à pleine vitesse. Anju, se frottant encore les yeux ne la vu arriver qu'au denier moment et il ne pourrait donc pas l'esquiver. Il préféra donc protéger son visage avec un bras pour l'épargner, il vaut mieux ne plus avoir de bras que de visage. La flèche se planta donc dans l'avant bras droit du Pirate qui souffrit le martyr face à la douleur que lui procurait le coup. De son autre main, il retira la flèche et la jeta au sol. Du sang coulait petit à petit le long de son avant bras avant de rejoindre le sol.

Je te propose qu'on en finisse si tu tiens encore, ensuite nous mangerons pour nous remettre du combat.

$£¤. Eichiro sentait son ventre qui commençait à le chatouiller légèrement, signe que la faim n'allait pas tarder à arriver pour lui. Mais il ne voulait pas arrêter le combat pour autant, il fallait pour son honneur et sa fierté personnel, qu'il batte son ami Pirate. Ce n'était qu'un entraînement mais pourtant Eichiro ne voulait pas perdre du tout ce combat. Il fit un signe de tête pour signaler à l'archer qu'il était d'accord, ce combat devait vite se terminer et l'un deux devait faire quelque chose pour en finir. Eichiro rempoigna ses sabres correctement de façon à refaire sa garde. Comment faire ? Quelle technique utiliser pour le battre ? Il ne savait pas quoi faire et ni comment. Il décida d'utiliser la méthode classique avec ses sabres, celle qui marchait le mieux, la technique du n'importe quoi. Il se dirigea alors sur Zelles et une fois à son niveau mit des coups de sabres dans toutes les directions et sur toutes les hauteurs possible de son corps. Néanmoins la vitesse de ses coups diminuait de fur et à mesure que le combat duré. Il décida alors de mettre ses lames vers l'arrière et envoya un coup de poing en direction du visage de son ennemi du moment, suivit d'un coup de genou dans les côtes et pour finir avec son pied, il vînt frapper le bras du Pirate là où il était déjà blessé. Le bras droit de Anju lui faisait horriblement mal. La douleur était atroce mais il se devait de combattre malgré la douleur, cela endurcie le corps et l'esprit. Le combat allait bientôt prendre fin. Qu'allait faire Zelles maintenant ? Poursuivre le combat ou s'avouer vaincu ? Eichiro se le demander bien


avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Lun 7 Mar 2011 - 19:09

Eichiro attaqua Zelles avec une vitesse plutôt élevé ce qui posait des difficultés à Zelles, mais heureusement pour notre ami Zelles, les coups faiblissaient en même temps que Eichiro et Zelles réussissait plus facilement à parer les coups et relâcha un peu sa garde. Malheureusement pour Zelles ce fut une grosse erreur, car Eichiro en profita pour le surprendre en lui tapant d'un coup de poing puissant dans sa tête. Zelles parti un peu en arrière et Eichiro continua de le frapper, avec un coup de genoux, mais que Zelles stoppa, bien que le coup de pied qui suivi de l'autre côté il ne l'avait pas prévu et il fracassa son épaule déjà blessé.

Zelles parti de côté et commença à s'envoler, mais pendant qu'il commençait son envolé il allongea son pied afin d'essayer de taper Eichiro, il fit quelques mètres en l'air, ayant son épaule lui faisant souffrir le martyr et par la même occasion lui faisant perdre du sang. Mais le comble de la malchance ce qui était rare pour Zelles, car il connaissait peu, très peu même, de gens qui étaient aussi veinard que lui. Et pourtant à la fin de son envol il atterrissa, sur son bras. S'en suivi un cri de douleur extrêmement puissant, qui résonna dans toute l'île, puis après quelques secondes à souffrir par terre il tomba dans les pommes le bras encore écrasé sur le sol ce qui n'arrangeait rien.

Plusieurs heures plus tard, la journée touchait bientôt à sa fin et il restait plus que le lendemain à s'entrainer, notre ami commença à se réveiller. Et avait d'ailleurs un peu oublié où il était et ce qu'il faisait sur la plage, mais son ami Eichiro lui rappellerai surement rapidement.

*Où suis-je ? Et Qu'est-ce que je fais là ? Oh tient Eichiro, je vais lui demander !*

Zelles se leva alors regardant tout autour de lui, il voulait savoir où il était, il s'avança et alla voir son ami Eichiro voyant qu'il avait des blessures, mais en regardant les blessures de son ami, il réfléchissa rapidement et se regarda tout de suite après. Et là il se rendit compte qu'il avait également des blessures, d'ailleurs mentalement comme tout humain, quand il vit sa blessure il senti qu'il avait de nouveau mal. Après avoir vu que lui et son ami était blessé il regarda sa lame, elle était rouge de sang, et là il comprit qu'ils s'étaient battus ensemble. Ce qui ne l'étona pas, car en même temps il se souvint qu'il cherchait un endroit pour s'entrainer. Une fois que tous les évènements lui était revenu en mémoire il demanda à Eichiro s'il pouvait lui faire quelque chose à manger.

L'entrainement était donc bientôt terminé pour nos deux amis, et le combat amical bouclé, restait maintenant à compléter leur entrainer pour combler leurs lacunes et ainsi arriver premier au tournoi, et avoir tout ce qui allait avec l'argent, le combat pour que nos amis évoluent et soient plus forts, ainsi que peut-être faire un équipage avec les personnes rencontrées précédemment.

Invité
Invité


Mer 16 Mar 2011 - 14:00

$£¤. L'épéiste tomba dans les pommes après un mauvais atterrissage loupé sur le bras où il avait mal. Le Pirate de Glace, alla chercha l'homme inconscient pour le ramener prêt du feu qui se trouvait pas très loin de l'endroit où ils s'étaient entraîné. Eichiro était assez embêté pour ce qui était arrivé à Zelles, il espérait vraiment qu'il allait se réveiller dans peu de temps et il s'inquiétait assez pour son ami. Comment pouvait-il faire pour lui venir en aide, il n'avait aucune connaissances médicale pour le réveiller ou soigner son bras ? Le temps passa est l'archer ne se réveillait pas, Anju devenait de plus en plus inquiet pour son ami et il contrôlait souvent sa respiration et son pouls pour savoir s'il était toujours en vie. La première fois qu'il contrôla son pouls, il écouta son cœur mais il ne sentit aucun battement. Il prit alors panique et secoua Zelles avant de se rendre compte qu'il n'avait pas écouté le bon côté du corps du Pirates inconscient. Les heures passèrent et le Pirate resta au côté de son ami en prenant soin de maintenir le feu pour ne pas qu'il attrape froid car le soleil commençait à se coucher laissant apparaître de magnifique reflets sur la mer calme et silencieuse, c'était vraiment très joli à voir et le cuisinier contemplait ce spectacle en repensant à sa famille à son île natale cela faisait maintenant quelques temps qu'il était partit et il se demandé bien ce qu'il avait bien put se passer là-bas. Hitsugaya se réveilla quelques minutes plus tard, un sentiment de soulagement vînt envahir le Pirate qui veillait sur lui mais il garda sa joie et son inquiétude pour lui il ne voulait pas montrer ses émotions à l'autre Pirate. L'archer semblait perdu comme s'il avait oublié ce qu'il s'était passé. Il se leva et regarda autour de lui puis fixa son regard sur la blessure de l'homme glaçon. Ayant reprit ses esprits Zelles demanda qu'on lui fasse à manger car la faim se faisait sentir et c'est bien vrai avant qu'il ne tombe dans les pommes Eichiro avait le ventre qui gargouillait et l'inquiétude pour son ami lui avait fait oublier sa faim.

Oui bien sûr tu dois avoir faim je te fais ça tout de suite.

$£¤. Il se hâta alors à sa tache et prépara un bon ragout avec ce que Zelles avait chassé précédemment et quelques herbes aromatique qu'il gardait sur lui. Il servit alors un bol à son ami avant de s'en prendre un lui aussi. Le repas se passa bien, les deux prirent plusieurs bols enfin Eichiro en prit plusieurs en tout cas il n'avait pas vraiment fait gaffe si l'archer en avait prit plusieurs. La fatigue de l'entraînement commençait à se faire sentir dans les muscles et il décida d'aller se coucher le plus tôt possible, il ne s'occupa plus d'Hitsugaya et se trouva un petit coin tranquille pas loin du feu où il pouvait en même temps contempler les étoiles. La nuit était magnifique et le ciel étoilé comme jamais, cela présagé une bonne nuit de sommeil. Anju s'endormit lentement fermant petit à petit ses paupières. Il fit alors un très joli rêve où il naviguait sur les flots en compagnie d'un équipage sympathique qu'il appréciait beaucoup. Il se réveilla le lendemain, il était bien reposé de sa journée d'entraînement d'hier mais ne savait pas trop s'il allait s'entraîner à nouveau aujourd'hui ou passer sa journée à méditer pour accroitre ses aptitudes mentales. Il attendait que Zelles se réveille pour connaître son programme de la journée avant de se rendre vers le manoir pour entamer le tournoi.


avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Mer 23 Mar 2011 - 19:29

Oui bien sûr tu dois avoir faim je te fais ça tout de suite.

Zelles remercia son ami, et se posa tranquillement en attendant que le festin, si on peut appeler un repas vite fait sur une plage avec presque rien pour cuisiner et des restes, un festin. Enfin passons le jeune épéiste était donc là à attendre, au bout d'une dizaine de minutes son ami revint avec le repas, c'était un ragout aux allures délicieuses, l'aprenti charpentier esperait bien que ce serait le cas gustativement parlant, mais de toute façon son ami était un très bon cuisinier, cela ne serait donc pas un problème. Il goûta pour commencer, puis avala tout d'un coup, comme s'il n'avait pas mangé depuis plusieurs semaines, on se doutait bien évidement que pour avaler cela ainsi, ce devait être plutôt bon. Il regarda la préparation et vit qu'il en restait sachant que Eichiro était déjà servit, alors il n'hésita pas et s'en servit un autre bol, au bout d'un moment il ne se rendait même plus compte qu'il engloutissait des bols et des bols.

Zelles arrêta de manger, car il avait fini, se redressa et mit la main sur son ventre, signe d'un repas copieux et délicieux, d'ailleurs il regarda les bols de son ami et vit qu'il devait en avoir mangé beaucoup, puis il vit sa pile et se demanda s'il avait vraiment mangé autant de bols, il y avait surement douze ou treize bols devant lui. Bref notre ami se leva après s'être bien étiré, d'ailleurs il faillit retomber à cause de ses blessures, il se dit alors qu'il devait dormir afin d'être en forme demain, car même s'il était blessé, cela ne lui donnait pas le droit d'arrêter l'entrainement au risque de perdre le tournoi qui allait suivre.

Au moment où il allait dire à son ami qu'il allait dormir, il vit ce dernier partir se coucher auprès du feu, alors Zelles parti sur la petite construction faite au préalable et fit de beau rêve, ou pas. Il dormit en tout cas un moment, ce qui l'amena au petit matin. Le ciel était beau, les mouettes chantaient, les vagues grondaient, Eichiro était lui aussi réveillé, surement depuis un moment et avait l'air en forme, tout comme le charpentier d'ailleurs. Tout allait pour le mieux dans le meilleur du monde, jusqu'au moment où les courbatures de la veille, le ramenèrent dans un monde parallèle, le pire des monde, celui où les pirates sont chassés, où la marine domine, enfin c'est ce qu'ils pensent, et où Zelles a mal à l'épaule, enfin le bagne quoi, que dis-je l'enfer !

Bon revenons-en à notre mouton, ou plutôt à nos moutons, car Eichiro avait l'air d'attendre que Zelles se manifeste pour savoir ce qu'il ferait, bien que voyant que l'épéiste marchait comme un robot il devait se douter qu'ils feraient pas vraiment beaucoup de combats ou d'entrainement physique. Ainsi le jeune héro alla voir son ami et lui proposa de faire tout autre chose, un entrainement psychique et physique. Et oui on en revient toujours au physique, mais le mental c'est important et pour cela il faut faire un entrainement psychique sans pour autant s'endormir d'ennui. Zelles lui tint alors à peu près ce langage.

Wesh t'fous quoi là, on va entrainer notre tête là, on va dans l'montagne c'est génial pour ça. Comme ça en plus on se bougeras on peu l'fessier sur le chemin.

Ou alors il a peut être dit cela de cette maniére, ou ça devait être comme ça, bien que ça soit pas super expressif.

Euh Eichiro ça te dirais d'aller dans la montagne afin de s'entrainer psychologiquement chacun de notre côté sans contact extérieur. En plus ça permettra de s'entrainer physiquement et de rester en forme en faisant le chemin.

Maintenant il n'avait plus qu'a attendre de savoir si Eichiro avait d'autres plans pour continuer l'entrainement ou s'il l'acompagnerai, bien que même s'il n'était pas d'accord Zelles ferait surement ça, car il était trop épuisé pour faire quelque chose de bien fatiguant et de bien compliqué.


avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 24 Avr 2011 - 12:34

Euh Eichiro ça te dirais d'aller dans la montagne afin de s'entrainer psychologiquement chacun de notre côté sans contact extérieur. En plus ça permettra de s'entrainer physiquement et de rester en forme en faisant le chemin.

Anju réfléchit un moment. Il était vrai que cela serait sans doute super de méditer. En plus il n'avait pas trop envie de se battre contre Zelles alors qu'il semblait complètement épuisé. Le montagne n'était pas très loin mais le bretteur espérait tout de même qu'elle serait assez abrupte pour lui, histoire d'étirer un peu ses muscles. Le combat de la veille ne lui avait laissé aucune séquelle, même pas une toute petite courbature. Ah moins que... Le pirate étendit son bras. Non rien, c'était impec'.

Sa marche ! Mais dans ce cas, on court au moins jusqu'au pied de la p'tite colline. Juste histoire de s'échauffer un peu !


Eichiro rassembla ses affaires en n'oubliant surtout pas ses épices et le reste du gibier qu'avait tué son ami. Ça serait sans doute utile si ils restaient longtemps dans la montagne. Après avoir lâché un rot magistrale illustrant la totalité de son repas, la jeune homme prit les devant en commençant à courir. Le vent frais lui fouettait le visage, apportant tous les parfums que portait la forêt. Il passait de l'ombre à la lumière qui filtrait à travers les épais feuillages des arbres. Une superbe sensation s'emparait de lui. Le bretteur avait envie de courir partout. D'un autre coté, il avait aussi envie de méditer. C'était plutôt un bon point étant donné que c'était précisément ce qu'il allait devoir faire. Et puis... Il avait faim ! Ralentissant un peu le rythme qu'il s'était imposé, le pirate sortit de sa besace un gros fruit aux couleurs chatoyantes. Une véritable merveille sucrée de la nature qui se suffisait à elle même : la pomme ! Mais attention, pas n'importe quelle pomme hein ! Celle si était rouge et mure à point, surement pleine de jus et tout ça...

Anju croqua à pleine dent le fruit puis cracha ce qu'il avait en bouche en rouspétant. Apparemment, il n'était pas le seul à avoir vu à quel point cette pomme était délicieuse... Le vers avait été plus rapide que lui ! Jetant rageusement l'aliment au loin, Eichiro se retourna et fut surpris de voir que Zelles ne l'avait pas suivi. Bah quoi ? Il avait été dans la mauvaise direction ? C'était bien possible étant donné qu'il n'avait pas regardé où il allait en courant... Et merde !

Le jeune homme fit donc demi tour et retourna dans la clairière où il avait dormi avec son ami... Qui était encore là.

Euh... C'est par où en fait la montagne ?


Hors rp :
Si ça ne convient pas n'hésite pas à me le dire Zelles ! (de Kana qui espère que son style s'accordera à Eichiro ><)
avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Jeu 28 Avr 2011 - 19:44

Sa marche ! Mais dans ce cas, on court au moins jusqu'au pied de la p'tite colline. Juste histoire de s'échauffer un peu !

Eichiro avait mit du temps pour répondre dit donc, mais ça réponse était positive, par contre Zelles qui était blessé savait qu’il pouvait tout de même en faire un peu plus que de simplement courir, en effet ce n’est pas une blessure à l’épaule, qui l’empêcherait de se préparer au mieux à la suite des évènements. Notre charpentier proposa donc à son ami le bretteur.

Dans ce cas on peut faire un peu plus, de durs épreuves nous attendent ensuite, donc pourquoi pas y aller en sautant d’arbre en arbre ou en prenant les parcours les plus compliqués.

Eichiro n’attendit pas et ramassa ses affaires, ses épices, mais également le reste de gibier, puis il commença à courir, il s’éloigna dans la forêt et Zelles resta sur le quai, que faisait il ? Les minutes passaient et Zelles attendait toujours que son ami revienne, en effet le cuisinier s’était trompé de chemin et depuis un moment il courrait dans le sens opposé, le fait il exprès ou alors a t-il un sens de l’orientation aussi développé que celui de Zoro ? Au bout d’un certain Eichiro revint, il a surement compris qu’il partait n’importe où, en tout cas notre ami s’était demandé s’il allait revenir un jour.

Euh... C'est par où en fait la montagne ?

En faite c’est pas du tout par là-bas, c’est de l’autre côté, d’ailleurs allons’ y maintenant, sinon nous n’auront pas le temps d’arriver en haut que le tournoi commencera.

Zelles partit donc dans le sens opposé au précédent de son ami, la forêt était belle, le silence était grand pas un bruit ne passait à travers autant de verdures, hormis de temps en temps le cri des oiseaux ou le rugissement d’un ours qui traversait la forêt avant que le silence ne retombe aussitôt. Zelles traversait donc cette immense masse verdâtre, pour le moment aucun obstacle, ne l’empêchait de passer, mais la forêt est grande est il avait encore le temps que quelque chose bloque son avancé.

D’ailleurs au même moment il tomba dans un cul de sac et aucunes ouvertures sur plusieurs centaines de mètres sauf derrière lui, maintenant il n’avait plus que deux choix, escalader les immenses arbres dont on ne voyait le haut, ou alors rebrousser chemin. Zelles voulu donc attendre Eichiro pour prendre une décision, mais il décida finalement de grimper, le problème était maintenant de trouver comment. En effet, il n’avait pas de couteau ou autre pour grimper tranquillement et il ne savait pas non plus marcher à la vertical.

Sur lui un arc, des flèches et un sabre, ainsi il décida d’utiliser son arc afin de faire comme un escalier avec les flèches, bien sûr il aurait du mal, à cause de sa blessure qui le tirerait, mais il devait le faire. Il sortit son arc et plusieurs flèches, qui tira de façon à pouvoir monter assez simplement, mais il devrait demander à Eichiro de récupérer ses flèches ou de passer en premier, sans quoi il n’aurait pas assez de flèches pour monter jusqu’en haut, et une fois au milieu de l’ascension difficile de redescendre. Ainsi une fois les flèches installé il attendit d’avoir l’avis de son ami.
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 30 Avr 2011 - 19:54

Comment Zelles pouvait-il courir aussi vite ? Eichiro était un peu largué sur le coup. Et encore le mot était faible. Bon il était vrai que son ami avait eu la chance de ne pas avoir de coup aux jambes lors de leur combat amical. Mais bon, il était quand même blessé. Au bras. Et il avait un rythme soutenu. Merde ! C'était pas juste ! D'accord notre bretteur avait pu courir une petite distance sans trop de problème mais il avait mal mesuré l'ampleur de ses coupures qui n'avaient pas encore fini de cicatriser. Bah maintenant elles s'étaient rouverte. Niveau boulé, Anju assurait un max ! En plus il n'avait même pas été dans la bonne direction... La honte internationale !

Loin de son rythme d'endurance, Eichiro s'assurait tout de même de ne pas être de trop distancé par Zelles. Non pas qu'il se perdrait dans la forêt hein, n'allez pas imaginer quoi que ce soi. En fait c'était plutôt qu'il n'acceptait pas le fait de se sentir faible. Oui, il aimait les combats et était tout le temps de bonne humeur mais il fallait bien que quelque chose en soit le déclencheur. Et puis, dans n'importe quelle bataille il y avait un gagnant et un perdant. Il valait mieux être du côté du gagnant non ?

Hitsugaya s'arrêta enfin. Ayant mal aux jambes, Anju ralentit le rythme et découvrit la raison de cette pause forcée. Une grande falaise se dressait devant nos deux protagonistes. Impossible de l'escalader. Ce n'était pas la forme physique qui manquait, tout simplement ces roches étaient beaucoup trop abruptes. Par contre, là, il fallait bien admettre que Zelles avait eu une idée splendide. A défaut de gravir la montagne, les compères pourraient tout à fait se servir des arbres et il semblait bien que l'ami d'Eichiro avait trouvé la bonne astuce. Planter des flèches dans le tronc et ainsi monter sans avoir à fournir un quelconque effort, c'était bien vu ! Un escalier en colimaçon qu'il faudrait construire et détruire petit à petit en quelque sorte.

Je passe devant Zelles ? Vu ta blessure au bras c'est sans doute mieux non ? Et puis,s i je dois me pencher à chaque «marche», ça ne ferra aussi que rouvrir encore plus mes plaies, déclara Eichiro avec un léger sourire avant de s'avancer vers le tronc.

Il commença par prendre appui sur le première flèche. Sa allait le faire, il fallait juste placer son pied assez près de la base de l'arbre de manière à ne pas tomber. Une dangereuse ascension débutait.
avatar
Zelles Hitsugaya

♦ Localisation : Sirup
♦ Équipage : ¤~~Kichigai Yokubari~~¤

Feuille de personnage
Dorikis: 1147
Popularité: -50
Intégrité: 0

Mar 3 Mai 2011 - 19:29

Je passe devant Zelles ? Vu ta blessure au bras c'est sans doute mieux non ? Et puis, si je dois me pencher à chaque «marche», ça ne ferra aussi que rouvrir encore plus mes plaies.

Alors Eichiro s’avança devant Zelles, commença à monter, Zelles le suivit donc, l’ascension commençait et promettait d’être assez longue. Les deux hommes montaient donc, c’était pour le moment assez simple, Eichiro était devant Zelles et montait, tandis que Zelles montait et après chaque flèche il se retournait et la récupéra. Ainsi une fois que toutes les flèches postées sur l’arbre et qu’aucun des deux bretteurs ne pouvait continuer et étaient bloqué, il prennait son arc et tirait de nouveau chacune des flèches. De cette maniére il pouvait à peu près ne jamais s’arrêter de grimper afin de réduire le temps d’ascension, car en effet l’arbre était très grand, et encore quand je dis très grand je pèse mes mots, il était gigantesque, pourtant au fur et à mesure que Zelles et Eichiro montaient, Zelles se demandait si l’arbre arriverait jusqu’en haut de la montagne.

C’est vrai d’ailleurs que la montagne était d’une taille affolante également et plus un atteignait la cyme de l’arbre et plus on comprenait qu’il n’arriverait pas en haut, par contre l’arbre en face d’eux à environ quinze mètres, devait-il sauter ? Bon et bien va encore falloir utiliser une technique improbable, pour continuer de monter, c’est pourquoi Zelles sortit son arc une fois toutes les flèches rammassées, tira toutes les flèches de l’autres côté hormis une. Il la garda et chercha sur l’arbre de quoi faire une corde, avec une liane ou autre, pour finir il trouva une liane, il l’accrocha à la seule flèche qu’il avait gardé et tout en armant son arc il dit à Eichiro.

Accroche toi à moi et une fois en face saute et attrape une des flèches pour continuer l’ascension, si on tombe je veux pas te faire peur, mais aura le temps de voir notre vie déffiler.

Ainsi il s’accrocha à Zelles, le charpentier tira la flèche sur l’abre d’en face, puis d’un bond il se lacha dans le vide avec la corde, il traversa les quinze mètres d’une maniére impressionante si on ne s’apelle pas Tarzan. Il se retrouva proche de l’autre arbre et plutôt que de se le manger en pleine poire il préféra sauter sur la plus basse flèche.

C’est bon t’as réussi ? Continuons de monter.

Zelles récupéra donc la derniére flèche et repris donc l’ascension en compagnie de son ami Eichiro, la montée était déjà devenu compliqué avec le changement d’abre mais maintenant en plus Zelles commençait à avoir son épaule qui tirait fortement et il sentait qu’il devrait arriver vite en haut sans quoi sa blessure se rouvrirait. Ils continuaient donc de monter, mais notre charpentier avait de plus en plus mal et la douleur s’intensifiait à chaque flèche escaladée, alors il arrêta de grimper avec son bras blessé et monta donc maintenant avec seulement un bras ce qui était d’autant plus dur pour lui.

Le temps passait et le haut était enfin là, Zelles récupéra les derniéres flèches et sauta vers la montagne, l’herbe était belle les oiseau chantaient et tournoyaient, Zelles se croyait au paradis, c’était tellement magnifique, il se trouvait à environ un kilomètre du sol, l’air était un peu froit et il y avait pas mal de vent, mais la beauté du paysage rattrapait tout ça. Zelles dis donc à son Ami.

Eichiro je vais à la grotte là-bas on se retrouve içi dans huit heures d’accord ?

Zelles partit donc en direction de la grotte, laissant ainsi son ami le cuistot tout seul durant les heures à venir, cela lui faisait bizarre, car depuis 2 jours il vivait avec lui dans la forêt donc forcement ils s’entendaient bien. Mais il devait y aller, s’entrainer moralement c’est important, surtout que lors d’un combat que l’on perd ça permet de se surpasser quand même. Il s’éloigna donc de son ami traversa un petit champ de fleur et arriva près de la grotte, contrairement aux grottes habituelle celle-ci était éclairé de maniére grandiose tout était blanc. De la neige partout et le soleil rayonnait dessus, pourquoi ne fondait-elle pas ? En tout cas c’était magnifique, d’ailleurs il y faisait un peu froid malgré le soleil, ainsi cela augmenterait la dureté de l’épreuve à suivre.

Tout à coup, un bruit, non plutôt le cri d’un animal, ce cri était vraiment étrange, mais rien à voir avec une créature dangereuse, en tout cas au son qu’elle faisait ça ne devait pas être le cas. Un petit couinement, sortait d’un trou dans la neige, Zelles s’approcha, mit la tête au dessus du creu, quand d’un coup une bête toute blanche sorti brutalement du trou, d’ailleurs Zelles fut surpris, mais la bête s’en alla plus loin dans la grotte, surement avait-elle peur. Zelles la suivit donc, il arriva au fond de la grotte et la bête était là, une toute petite boule de poils toute blanche, un renard ? Oui c’était un renard, mais il n’était pas comme les autres, ça y est Zelles trouva.

Tu est un renard des nuages c’est ça ?

Niuh !

Sa te dirai de venir avec moi pour vivre l’aventure ?

Niuh ? Niuhniuh !

Dans ce cas suis moi je vais pas te manger ! Je vais t’appeler Byakko ![/color]

Ainsi Zelles adopta le petit renard des nuages qu’il nomma Byakko, une fois à ses côtés, il s’installa au sol, croisa les jambes, ferma les yeux et avec la boule de poils au milieu de ses jambes il commença à réfléchir et à faire du yoga.

La séance d’entrainement, en étant coupé du monde pendant huit heures commencait donc, et dés le lendemain le tournoi commencerait et surement un nombre d’évènements incroyables et spectaculaires se suivraient. Et d’ailleurs surement rejoindrait-il enfin l’équipage dont il rêve depuis plusieurs années, afin de réaliser son but, sa vengeance, et de vivre enfin la vrai aventure.
avatar
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 7 Mai 2011 - 21:30

Huit heures pour s'entrainer hein ? Eichiro partit donc plus loin sur la montagne. L'endroit était magnifique et les prairies s'étendait à perte de vue. Il fallait pourtant trouver un endroit tranquille et assez reculé afin de pouvoir méditer en paix. Il était strictement hors de question qu'il soit dérangé par quiconque. Le bretteur remonta donc son sac et continua à explorer les environs. Au bout d'une dizaine de minutes, il s'arrêta enfin, entendant un bruit ressemblant à de l'eau qui tambourinait sur des rochers. Le jeune homme ne s'était pas trompé. Il avait d'ailleurs trouvé le lieu idéal pour ce qu'il souhaitait faire.

Une petite cascade et une rivière assez large mais peut profonde lui faisait face et ce fut avec délectation qu'il alla se tremper et se laver enfin. C'est qu'il commençait à se sentir crasseux l'Eichiro ! Après un bon bain, le gars aux cheveux blancs décida enfin qu'il avait perdu assez de temps comme ça. Il fallait s'entrainer maintenant. Après s'être placé sous la cascade avec son sabre sur les genoux, le garçon commença une longue méditation. Les torrents d'eau déversés sur son crâne étaient stimulants. Ne plus penser à rien... Devenir plus fort, ne faire qu'un avec son katana, qu'il soit le prolongement de son bras...

Trois petites heures plus tard, Anju perdit connaissance, assommé par une grosse roche tombée de la cascade. Il avait mal choisit l'endroit où méditer celui-là. D'autant plus que quand il se réveillerait, il serait trop tard. Ses rêves et ses espoirs auront prit un chemin bien différent de celui qu'il espérait.


Hors rp :
Et voila ma superbe solution pour que Eichiro ne rejoigne pas l'équipage ^_^ C'est dommage pour lui le pauvre é_è
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1