AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


 Une belle fleur
Invité
Invité


Sam 26 Fév 2011 - 9:28

7:30, Mer de North Blue,

PAF ! Ce son le réveilla tout cru ce matin même. Quoi qu'il n'aimait pas trop être dérangé des matins et si tôt, ce son n'était rien de plus qu'un fracas d'objet vitré sur le sol. À vrai dire, le nouveau cuistot de l'équipage avait un peu de misère sur un navire. Ce qui le choquait un peu, mais il allait s'y habituer. Enfaîte, Korosu et une petite troupe au hasard, avait été envoyé en mission de reconnaissance sur une Île. Mais en ce moment même, les provisions manquaient et l'équipage devaient allez faire le plein. Il s'y attendait, après tout ce n'était pas le bateau le plus professionnel qui soit. Après quelques étirements, ils partie réellement mangé à la table, parce que c'était prêt, au moins, le cuistot était capable de faire de la bonne bouffe, malgré les bêtises qu'il peut faire.

Son réveil, quoi que brutal, lui permit de repenser à quel point la vie pouvait être troublante auparavant. Au moins, ça lui avait permis de renforcer ses capacités, morale que physiques et d'atteindre ce qu'il est aujourd'hui. Qui sait, peut-être deviendras t-il quelqu'un d'important au sein de la marine ? Il était persuadé qu'il pouvait arrivé à des résultats et il admettait que son choix que de devenir marin était la meilleur solution qui soit. Désormais, il devait s'acquérir le fait qu'il doit accomplir cette mission, de quoi rentrer par la suite avec, sans doute, une autre mission à remplir. Mais ça ne l'embêtait en aucun point, car il devait fournir les efforts et cela pour sa famille encore en vie, dans une retraite en subvention par le gouvernement.

9:12, Port de Tanuki,

Deux heures avaient passé, ils étaient désormais sur une île du nom de Tanuki. On aurait dit plutôt une vaste plaine issus dans les montagnes percevable aux loin. Son équipage lui avait informé que le bateau avait été frappé en pleine nuit, de quoi qu'il devrait rester ici au moins deux jours, de quoi réparer la coque du navire, ainsi qu'amasser les provisions nécessaires. Celui qui dirigeait les matelots, avait permis à l'équipage qu'ils pouvaient visiter l'île. En autant qu'ils ne s'amènent pas de trouble et qu'ils ne soit pas en retard lors du départ. Deux hommes s'étaient proposé afin d'aider le capitaine, les autres s'étaient un peu éparpillés, du genre comme Koro...

9:23, Village de Tanuki,

Lui il s'était ramassé un peu plus loin, dans un quartier monotone, on aurait dit que ni les pauvres et ni les riches régnait, comme si c'était un simple lieu calme ou chaque habitant pouvait se connaître. En effet, c'était un peu reculé du port, puisque c'était le village. Là il n'y aurait moins de fauteur de trouble, vue que les bars et ce genre de chose se trouvait prêt du port. Bien que cela peut-être parfois intéressant, aujourd'hui ce n'était pas le jour à s'en préoccupés. De plus, ce n'était que la matinée, une autre raison de s'y opposer. Il ne voyait pas grand chose de plus qu'une ville normal, sauf le fait que la marine soit moins encombrante et qu'il n'y ait aucun trouble fête changeait la modestie du lieu. C'était assez calme, de quoi ne pas en vouloir aux villageois, puisque rien ici ne pourrais être très utiles. Sauf ces montagnes, qui apparemment soit ce qui donne à cette île tout son jugement.

Korosu entendait alors des pleures, mais que cela pouvait-il bien-être. Une femme, sûrement dans la trentaine, était assise sur un banc, mais en voyant qu'aucune personne n'était prêt d'elle pour la soutenir, lui s'approcha. Cette ville était désormais pour lui, une ville froide, ne pas aidé une personne, c'était cruel. Il se posa devant elle et se rabaissa à son niveau pour atteindre son visage par la vue. Il demanda alors, ''Dîtes-moi, quelle problèmes nous avons là aujourd'hui'' ? Dans un sens, c'était assez indiscret que de posez cela de cette manière, mais il fallait être juste et rapide pour ne pas compliquer les choses. La femme qui séchait ces larmes à l'aide d'un bout de tissus, finit par répondre. ''Ma...ma...ma petite fille...partie toute seule sur la montagne...je...je ne sait pas comment...il faut...il faut absolument que je la revois...'' ! Elle repartir alors dans ces pleures, Korosu posa sa main sur l'épaule de la dame et lui répondit, ''C'est avec plaisir que je vous ramènerais votre fille'' !

Avant qu'elle ne puisse répondre, il eut comme seule envie d'accourir immédiatement à cette jeune fille. Bien qu'il ne sache pas à quoi elle ressemble, il fouillerais de fond en comble l'île. Et de toute façon, d'après la manière dont les gens ignoraient la dame, on pouvait affirmer que très peu de gens se retrouvait sur ces montagnes. Faute de quoi dire qu'elles pourraient être habités par de dangereuse créature, ou bien que le risque de l'escalader soit élevés. De toute façon, il n'avait rien à craindre et même si l'équipage devait perdre de vue Korosu, il pourrais tout de même s'en tirer indemne. Il a quand même passé par plus dur que cela dans sa vie et surtout plus conséquent.

9:57, Montagne de Tanuki, Montagne de Lys,

Korosu avait longuement marché vers les montagnes et l'escalade avait été peu pénible, mais on pouvait voir là les dangereux rochers qui pourraient tomber. Il espérait que la jeune fille ne se soit pas fait prendre justement par ces gros bloc tout rond. Ça n'avait pas de sens ce qu'il venait tout juste de penser, mais il s'en fichait, car l'important, c'est qu'il ramène la fille ! Tout en haut, où il était positionné, se situait une route, un peu sale, médiocre même, mais qui pouvait sûrement le mené quelque part. Il marchait, mais on ne voyait que de gros rocher, à tout bout de champ ce n'était que la grosseur qui différait. Rien de très intéressant, soudainement, une apparition eu soudainement lieu. Une lueur venant percer directement dans le regard de Shinrin. Il dirigea directement son regard vers cette grotte à sa droite, il pénétra à l'intérieur, ce qui ne semblait en aucuns cas être un danger.

Il s'aventurait, tout en suivant cette lumière, qui était de plus en plus intense. Il devait s'en approcher, ça c'est sûr, mais qu'allait-il découvrir au bout du compte ? Rien ne lui importait plus que la petite fille pour le moment, il voulait revoir le sourire sur la dame rencontrer au village. Redonnez le sourire aux gens était une bénédiction et il en avait le pouvoir. Pourquoi, parce qu'il savait comment s'impliquer à fond dans ce qu'il fessait, il n'abandonnerais jamais son but et il foncerais dans tout s'il le fait pour l'accomplir. Il était finalement dans la salle de cette mystérieuse lueur, on pouvait y voir une jeune fille assise sur un rocher, aux côtés de sa lampe à huile. Elle tenait fermement une fleur...enfin, ce qui restait de la fleur. Il remarquait des larmes sur les yeux de celle-ci. Il s'approcha derrière elle, posa sa main sur son épaule et lui dit, ''Ne serais tu pas la jeune fille d'une mère du village de Tanuki'' ? Elle hocha de la tête que oui. Ensuite, il répliqua avec, ''Dit moi, que fais tu par ici, n'est-ce pas dangereux par ici'' ? Elle ne se retournait même pas pour voir le visage de Koro, elle fixait la fleur et lui répondit simplement. ''Je voulais tout simplement retrouver la fleur que ma maman adore tant. Mais lorsque je l'avais finalement trouvé, toutes les pétales se sont envolés''...

Il ferma les yeux et prit une bonne respiration, il s'était décidé, ''Moi, Korosu Shinrin, va t'aider à retrouver une fleur comme ta maman l'aimait ! Je te le promet'' ! Sous ces paroles, la jeune se retourna avec un sourire, elle sécha ses larmes avant de bondir du rocher pour allez aux côtés de Korosu. Elle ne le connaissait bien-sûr pas, mais au moins sur cette île ils n'étaient pas du genre à haïr les visiteurs. Elle le suivait, alors que lui avançait, il n'était pas un expert botaniquement parlant, mais la jeune elle devait reconnaître l'apparence de la fleur. Il demandait alors en marchant, tout en regardant devant lui, ''Pourrais tu me dire à quoi cette fleur que tu recherche ressemble, je pourrais sans doute mieux repérer celle-ci'' ? Elle dit aussitôt, ''Cette une jolie fleur blanche, on pourrait presque dire qu'elle est cristallisé vue les éclats qui reflètent dessus''.

Ouais, elle avait du goût, en plus, elle savait bien parlé pour une jeune fille, il appréciait bien l'île finalement. Les gens avaient sans doute peur de devoir emprunter des routes périlleuses pour atteindre de tels sommet, mais elle en avait beaucoup plus dedans que certains d'autres sur cette île. Elle ferais une excellente marine selon lui. Il savait, que si jamais plus tard, il revoyait cette jeune demoiselle et qu'elle voudrait devenir quelqu'un dans la marine, il la suggéreras amplement pour qu'elle soit bien placés. Ce n'est pas comme si on trouvait des talents un peu partout, celle-ci était spéciale, du genre à en faire qu'à sa tête, mais pour aider. C'était génial, un peu comme dans sa jeunesse, mais il devait tout d'abord avancer dans sa quête du moment. Il marchait et marchait, mais plus il avançait, plus il s'approchait du sommet.

Il s'était dit, logiquement, bien qu'original, une telle fleur devrait se trouver au sommet, barbant pour ceux qui veulent l'obtenir, mais quel bon exercice physique. La jeune elle par contre, bien qu'elle se soit rendus si loin, était déjà fatigués de cette aventure. Avant qu'elle ne doive s'évanouir sur les roches assez dur, il décida de la transporter sur ses épaules. Au moins là elle se reposerais et ça permettrait à Koro de mettre un peu plus d'effort pour arriver au sommet. C'est alors qu'il remarqua quelque chose d'étrange, un liquide coulait jusqu'à sa main, mais qu'es-ce que cela pouvait-il bien être ? En autant que ce ne soit pas ce qu'il pense... À vrai dire, c'était un peu de sans qui provenait de la jambe de la jeune fille. Elle aurait pu s'écorcher à n'importe quel moment en marchant aux côtés de rocher si pointus. Il décida donc de se placer dans une petite crevasse avoisinante, car on pouvait voir la pluie tomber bientôt.

Malgré les petites gouttelettes de départ, il savait qu'un orage allait intervenir sur sa route et dans l'état de la jeune, mieux valait rester là jusqu'à ce qu'elle aille mieux. Un peu plus tard, on voyait qu'il avait bien fait d'en rester là pour le moment, la pluie tombait comme si un tsunami approchait, c'était vraiment terrible ce déchainement. Au moins il était à l'abri et il pourrait s'occuper du cas de la petite. Il examinait la plaie, on aurait dit rien de grave, mais des rougeurs se formaient autour, on aurait dit qu'elle était contaminé par quelque chose. En examinant de plus prêt, il croyait déjà avoir vue ça dans ses pratiques, c'était dû à la contamination face à un rocher qui avait des stalagmites dessus. Une sorte de contamination qui rend un peu la personne sensible, surtout que vue son jeune âge, elle s'était affaiblis beaucoup plus vite qu'un adulte. Il savait comment gérer cela, mais le traitement prendrait quelque temps. De plus, attendre son rétablissement voudrait presque équivaloir au reste de la journée.

Et puisqu'il serait tard, mieux vaut oublier aujourd'hui pour continuer. Il commença alors le traitement, de quoi ne pas perdre une minute de temps et ne pas laisser ce petit problème se répandre. Bien qu'il aille déjà régler des problèmes plus graves, il ne pouvait échoués là et devait à tout prix faire en sorte qu'elle n'est aucune séquelles. Après quelque heures importante pour lui, pour être vraiment sûr de ne pas rater et de ne rien oublier, il avait prit tout son temps. Par la suite, il n'avait qu'à attendre son réveil, de quoi il pourrais peut-être repartir si ça se calmait dehors. Au final, c'était le lendemain matin qu'elle fut réveillé, lui qui n'avait presque pas fermé l'œil pour veillez sur elle. S'il serait son père ou sa mère, en ce moment il serait très inquiet, ce dont sa mère en ce moment est justement. Il en était sûr et certains.

Au réveil, il n'avait vraiment rien à manger, il ne pouvait donc pas fournir de nourriture, puisqu'il n'avait pas prévus de rester ici bien longtemps. Mais au final, c'est la jeune qui sortit une miche de pain, elle partagea la moitié à Koro, qui lui fit alors un sourire. En tout point, en pouvait facilement constater que la pluie n'était plus, au moins c'était ça de passé, aussi il ne devait absolument pas révéler le fait qu'elle avait été infecté. Au moins, durant la nuit cela avait du cesser, car il n'y avait plus aucun signe de celle-ci. Ils étaient presque arrivés au sommet, il espérait tant pouvoir retrouver une fleur comme celle-ci pour faire plaisir à la jeune fille. De plus ça lui permettrait de tenir sa promesse. Ils étaient finalement au sommet, pourtant on y voyait qu'un sol plat et une tige en ressortir. La fille semblait déçus de ne pas apercevoir de fleur, mais lui, il croyait que c'était encore possible d'en trouver une.

Il s'approcha lentement vers la tige, s'accroupit et regardait cette drôle de tige qui gigotait dans tout les sens. Il approcha encore plus son visage et donna un petit soufflé sur la tige, rien de bien magique. Rien ne s'était produis, il se releva et se retourna vers la fille en se dirigeant vers elle. Ensuite, elle relevas la tête et elle pointait du doigt ce qui était censé être la tige. Il se retourna alors aussitôt, c'est alors que tous les deux pouvaient apercevoir l'éclosion de cette fleur étincelante. D'un éclat merveilleux, elle scintillait jusqu'à refléter sur les surfaces avoisinante. C'était sans doute un instant magique pour la jeune fille, pour Korosu, ce n'était que le plaisir de se procurer le bonheur de voir quelqu'un heureux. À vrai dire, ce qu'il adore par dessus tout, c'est de voir ceux qui l'entourent heureux, ça le met de bonne humeur et ça lui permet de rester concentré. Parce que si jamais quelqu'un devrait prendre le sourire à ses ami(e)s, il pourrait devenir vraiment fou de rage afin de le leur redonnez.

La jeune sautillait comme un kangourou et lui Korosu, décida de récolter la fleur soigneusement à l'aide d'une pince et de la donner à la jeune. Il décida de prendre la petite et de la poser sur ses épaules, de quoi descendre plus vite et d'avertir l'équipage qu'il était encore présent. Dans une grande course, tout en regardant où il allait pour protéger la jeune fille, il parcourait bien plus vite la montagne pour atteindre la terre ferme d'où la mère attendait impatiemment le retour de sa fille. Il eut à ce moment précis un sourire, il savait qu'il avait brillamment accomplis sa mission, mais ne restait plus qu'à livrer marchandise. Il était passé dix heures et il était arrivés en bas, sa mère l'attendait là et ses pleures de tristesses devinrent celles de joie. Que de bon moment passé en famille, au moins il avait fait une bonne action sur le moment passé sur cette île. Par contre, son équipage elle croyait vraiment qu'il avait disparus, puisqu'il n'avait pas donné grand nouvelle. Il s'en était excusé, mais ils pouvaient comprendre vue ce qu'il venait de faire. Au moins, repartir de l'île ici allait laissé un petit souvenir, que de bonheur pour ce Korosu
Page 1 sur 1