AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Boucle d'or et jeune fille pas si en détresse.

avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Mar 24 Sep 2013 - 15:13

Ralcol Island, île de taille moyenne à l'est de Centaurea à la lisière de Calm Belt, île de type tropical, le temps y est serein presque toute l'année, une île d’apparence exotique bien que la ville la composant empiète de plus en plus sur la nature. C'est l'île natale de Joe et aussi l'île sur laquelle il vit désormais depuis deux bonnes années. Si les premiers mois furent chaotiques et avait laissé Joe vivre comme un clochard, c'était tout autre maintenant. Joe était ce qu'on pouvait appeler un voleur sous contrat. Il volait des objets pour le compte d'autres personnes et recevait pour ce service de l'argent, en somme il était payer pour être un voleur. Son plus grand client était l'un des chefs de la pègre local, Don Carmona. Don Carmona avait la main sur un bon quart des bars de Ralcol City, y livrant son alcool de contrebande et en y plaçant quelques une de ses filles. Trafic d'alcool, prostitution, racket et combat clandestin, c'était la sa place de manœuvre dans le milieu du crime. Comme beaucoup de chef de gang, Don Carmona avait quelques lubies. Il aimait certains types d'art et d'objets qui allaient avec ses gouts et comme beaucoup de personne ayant du pouvoir, il les voulait pour lui et rien que pour lui. C'était la qu'intervenait Joe sous son pseudonyme de Cobra. Joe Gillian était l'homme de la situation, l'homme qui allait subtilisé l'objet voulu pour une certaine somme.

Le Lucky Dog était un bar appartenant à Don Carmona, c'était ici que Joe recevait ses missions par la main de Jack Portevent le barman qui lui servait une bière avec coincé sous le dessous de verre l'ordre de mission de Joe et la somme qu'il allait gagné s'il réussissait son coup. Boire sa bière en entier voulait dire oui, la laisser à moitié pleine voulait dire non. Joe n'avait refusé que deux demandes depuis  les quatorze mois qu'il acceptait des contrats venant du Haughty Bulldog, le surnom de Don Carmona. Joe venait de passer cinq jours et nuits dans un luxueux bordel des quartiers ouest, dépensant sans compter pour l'alcool et les filles, vidant entierement ses bourses, le cas de le dire... Il était temps pour lui de reprendre un petit boulot, dix jours après le dernier, un simple vol d'une vieille croute du peintre Rzalbani qui se trouvait chez une vieille croute en plus. Passez par l'arrière, péter un carreau, découper la toile et le tour avait été joué chez Mamie sourdingue, bien cher payé pour cela, mais le Don était généreux ou caché des informations comme l'identité de la vieille dame...

Joe était entré dans le bar et comme à son habitude vint s'assoir au bout du bar à l’extrême droite. Quelques minutes après le barman vint prendre sa commande. Joe dit qu'il voulait une grande blonde et deux minutes après Cobra avait devant lui un bock avec sa mousse fraiche dedans. Sous le verre à bière, un carton publicitaire à l’effigie du Lucky Dog, et sous le carton un petit papier plier. Il le regarda en vitesse, plusieurs chiffres représentant le montant, une adresse et une description rapide de l'objet en question. Joe termina sa bière en un quart d'heure papotant avec Jack le barman puis quitta les lieux. Il devait d'abord repérer les lieux puis se faire un plan de mission. Il venait à peine de faire quelques pas après la porte du bar qu'il se cogna contre quelque chose ou plutôt quelqu'un. Cigare éteint dans la bouche il marmonna.

_ V'pouvez pas faire attention!

Puis il stoppa lorsqu'il vit que c'était une jeune fille qu'il avait bousculé.

_ Euh excusez moi... Ca va?

Il la regarda, se demandant ce que pouvait faire une jeune fille qui devait pas être plus vieille que seize ans devant un bar comme le Lucky Dog ou le soir des danseuses se déshabillaient...



http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mer 25 Sep 2013 - 20:11

La jeune adolescente était sur Ralcol Island à cause, ou  grâce à l'une de ses amies qui lui avait donné rendez vous sur cette île proche de Calme Belt. La rencontre devait avoir lieu à treize heure et demi. Cependant, il était un peu plus de quatorze heure, et Kurumu venait d'avoir la haine. A cette heure ci, il en fallait peu pour la demoiselle pour se mettre en pétard. Avec le soleil qui tapait assez fort, elle avait envie d'aller boire un petit rafraîchissement.

*Putain, elle m'a fait venir ici alors qu'elle ne s'est même pas pointée. Et je vais devoir attendre qu'une personne bien aimable me ramène sur Ptyx. Au vu de la chance que j'ai, à tous les coups je vais tomber sur des alcooliques, dealers, et sur des fumeurs. Déjà que pour l'aller je suis tombée sur un pervers. Heureusement qu'il y avait quelqu'un de censé avec lui, sinon je lui aurait fait sa fête. En attendant, je dois avoir un peu de temps de temps devant moi. J'espère qu'il se passera quelque chose de divertissant.*

Elle marcha lentement jusqu'à trouver un bar, une taverne, ou même un restaurant pour pouvoir s'hydrater. Avec se soleil, elle en avait bien besoin. Soudain, elle aperçut le premier bar qui avait pour nom "Lucky Dog" et s'y dirigea. Elle savait pertinemment qu'elle allait trouver des fumeurs normaux et de drogues, des ivrognes, des poivrots, des pervers En bref, tous les déchets de la société. Elle ouvrit la porte du bar, et une personne lui rentra dedans.

-"Oh toi, regardes où tu marches. Je ne suis pas ta mère pour t'apprendre à regarder devant toi. Tes excuses tu te les garde. Et non, ça ne va pas. Tu viens de me rentrer dedans. Par contre, à la place de tes excuses à la con, j'aimerais que tu me paies un verre de limonade. De toute façon, tu n'as pas le choix. Soit tu paies, soit je te ferais chier jusqu'à ce que je rentre chez moi. J'oubliais, de toute façon je resterais  avec toi, tu vas me divertir. Tu avais l'air pressé, donc tu avais quelques choses à faire d'intéressant. Je me trompe ?"

Kurumu n'avait pas froid aux yeux. Elle venait de répondre à une personne de plus d'un mètre quatre-vingt, soit vingt à trente centimètres de différence. Il était blond, et cela énerva encore plus la jeune fille. Ce mystérieux homme était tout de même bien bâti. Kurumu jouait à un jeu dangereux, mais cela ne lui faisait pas peur. Dans le pire des cas, elle serait prête à combattre contre ce blondinet.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Jeu 26 Sep 2013 - 11:17

Mais c'était quoi cette fille en jupe courte? Un petit démon habillé en écolière ou quoi? De quoi? Elle regarde pas où elle va, ce qui était aussi le cas de Joe et elle réclame que le voleur lui paye un verre? Oh? Ohohoh! Sans blague elle a du toupet la brunette. Si elle croyait que le père Gillian c'était les restos du coeur, elle se foutait le doigt dans l'oeil jusqu'au poignet. Elle commençait à le gonfler en lui débitant son flots, menace de l'emmerder? Elle voulait jouer? Il allait jouer.

_ Hého! Tu me prends pour un singe acrobate gardien d'enfant? T'avais qu à regarder ou t'allais aussi hein!

Il tira sur son cigare, garda un moment la fumée dans ses bronches puis la recracha au dessus de la tête de la jeune fille. Joe lui fit les gros yeux et commença à se détacher d'elle. Il verrait bien si elle jouerait comme il l'avait dit. Cobra fit un quart de tour et pris la direction de la ruelle à sa droite et effectivement la petite pinbèche s'amusa à le suivre tel un petit chien. Joe sifflota, prit à gauche, puis à droite, remontant la nouvelle rue. Elle lâchait rien la bougresse. Il stoppa sa marche et la fusilla du regard.

_ T'es sûre que tu veux toujours me suivre, je vais dans des quartiers pas très fréquentables tu sais.

Il venait de finir son vieux cigare, il le balança négligemment contre un mur, il rebondit sur les pavés par la suite. Joe continua alors sa marche. Puis il entendit du bruit, un brouhaha de paroles venant de la gauche.

_ T'es sûr?
_ Oui je te le dis!
_ On y va alors!


D'un coup, sortant de nul part une bonne dizaine de gars se pointèrent, descendant du toit, sortant de derrière un buisson, ils barrèrent la route de Joe et de son petit teckel suiveur.

_ C'est lui le boucle d'or?

Un grand mec avoisinant les deux mètres avec un sabre dans la main droite, venait d'ouvrir sa gueule, sa position en avant, son air de grande gueule sur la face, il devait surement être le chef de la bande. Un mec plus petit avec une matraque se pointa de derrière le groupe. Le pif cassé, un gros pansement dessus, un énorme coquard à l'oeil droit et la main gauche dans le plâtre. Joe croyait le reconnaitre, c'était l'un des deux gardes qu'il avait bastonné lorsqu'il avait volé la peinture chez la mamie gâteuse dix jours plus tôt. Quelle coïncidence non?

_ Ouais! C'est lui c'est cet enfoiré qui a piqué la toile chez la vieille Victorina.

Joe se tourna vers l'adolescente et lui sourit.

_ Au départ je pensais que c'était des potes à toi. Vu comment t'es chiante, tu dois t'attirer pas mal d'ennuis non? Mais non c'est pour moi... Je pense que le mieux c'est que tu t'en ailles maintenant...

Il regarda à nouveau la bande de petits délinquants tout sourire sur les lèvres. Il prit un nouveau cigare dans sa sacoche qu'il coinça dans sa bouche. Sortant son briquet de sa poche droite, il alluma son barreau et cracha sa fumée en direction du groupe.

_ Je vois que t'as pas aimé le nouveau portrait que je t'ai taillé mon petit gars. Oui c'est moi Cobra le seul et unique. C'est pour une séance d'autographe?

Vu le cri de guerre qu'ils lancèrent en se jetant sur Joe, ils venaient pas pour cela... Il évita la batte d'un des gars et lui colla une pêche du droit, donna son pied gauche à bouffer à un autre. Tiens une dent venait de partir. Trois des leurs le contournèrent et plongèrent sur la jeune fille...
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 27 Sep 2013 - 22:36

*Moi ! Regarder où je vais ? Mais il a un problème ce type ! C'est pas la galanterie qui l'étoufferait... En plus, il crache la fumée de sa clope juste au dessus de ma tête. Je sens que je ne vais pas le blairer trop longtemps. Mais je vais le faire chier à mort, et là, il va regretter d'avoir osé toucher la grande Kurumu.*

La gamine commença à suivre le blondinet, qui venait de quitter le bar pour se mettre en route. Seulement une petite dizaine de pas séparait les deux personnes. Kurumu ne savait pas où cela allait l'emmener. Mais suivre une personne qui lui était inconnue, allait faire passer le temps beaucoup plus vite que de rester sur une plage à bronzer, où même dans un bar à écouter les contes des poivrots. Elle entrait dans plusieurs ruelles, et soudain, Kurumu le rattrapa. En effet, celui-ci parla rapidement à l'adolescente qui lui répondit d'un ton ferme :
-"Tes conseils, tu te les gardes. Que se soit dangereux où non, je m'en tamponne. Tu crois que c'est le fait que tu sois blond, grand et musclé que ça fait de toi un guerrier ? Arrête de t'y croire."

Elle le vit ensuite jeter la fin de son cigare par terre. C'était la goutte d'eau qui venait de faire déborder le vase. Kurumu le prit par l'épaule et lui expliqua qu'il devait ramasser son mégot. Il repoussa la gamine et reprit son chemin.
-"Pauvre con !"

Malgré cette action elle continua de le suivre. La filature dura près de dix minutes environ, puis il se retourna.
*Qu'est ce qu'il a avec son sourire niais ? Il veut des baffes je crois ?*
-"Ha ha ha... Je suis morte de rire. Je n'ai pas d'amis sur cette île, si j'en aurais, je ne passerais pas mon temps avec un looser dans ton genre. Et ça va être drôle de te voir te faire casser les dents. Dommage que je n'ai pas de pop-corn pour assister à ça."

Cependant, la remarque de la jeune ado faisait sourire l'homme, et celle-ci ne comprenait pas pourquoi, mais elle ne voulait pas recevoir des poings perdus, et se cacha derrière un immeuble. Le blond se battait bien. Kurumu avait mal pensé. Elle qui croyait qu'elle n'allait pas avoir à combattre, se trompait lourdement. En effet, trois personnes se jetèrent sur elle. Deux possibilités s'offraient à celle-ci : soit elle combattait, soit elle fuyait.  Finalement, elle ramassa quelques pierres, et un bout de bois.

Elle jeta les pierres sur le premier, puis combattit contre les autres avec son bâton. Elle avait un faible avantage. Elle donna un coup dans la tête de l'un et un coup de pieds dans les bijoux de familles du troisième. Les deux était à terre, et le second parvint à pousser Kurumu qui tomba. En tombant sur le dos, elle eut mal mais ne montra pas se signe de faiblesse à l'autre gus. Elle réussit à repousser le gars qui était sur elle à l'aide de coup de pied. Au sol, elle se releva, et récupéra le bâton, puis s'approcha lentement de l'homme à genou.
-"C'est pour m'avoir pousser, et pour m'avoir fait tomber."
Kurumu le frappa de toute ses forces avec le bout de bois. L'homme était sonné, et tomba comme une pomme.

-"Le blond ! Ce n'est pas ça qui va m'empêcher de te suivre. Crois moi !"
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Mar 1 Oct 2013 - 10:45

Une belle bande de sauvageon que ces petites racailles, et dans sauvageon, il y a sauvage. Rapide, sanguin et énervé voila ce qu'était la bande mais elle était complétement désorganisée, se gênant les uns les autres pour tenter de frapper Joe. C'était un avantage pour le voleur qui pouvait arriver à placer ses coups sans vraiment à feinter, il suffisait d'avoir l'oeil. Un blond et un brun se cognèrent des épaules pour chopper Joe, parfait! Son poing gauche vint alors s'écraser sur le pif du blond pour lui exploser, merci à la prothèse au passage. Le sang gicla sur le visage de son compère et Joe détacha alors son couteau de l'arrière de la ceinture pour lacérer le flan gauche du brun. Joe n'avait pas l'attention de les tuer, il visa donc juste la chair et l'entailla assez profondément pour mettre le gars hors d'état de nuire. Un gros chevelu se pointa derrière Cobra qui l'accueillit avec un coup de coude dans sa bedaine rebondie. Crachant son souffle le gars stoppa sa course, et Joe lui balança sa semelle gauche dans la tronche en guise de sandwich, lui éclatant trois dents qui sautèrent hors de sa bouche. Joe pouffa comme un gosse et évita de justesse une lame de couteau qui voulait lui perforer l'estomac, une clé de bras, un craquement vicieux accompagné d'un cri de douleur et le mec, un chauve, était à terre gueulant comme une fillette rentrant en sixième sans sa môman. Joe éclata de rire et se lança de lui même dans le combat, il restait trois types debut. Une peche dans la gueule du premier, un coup de genou dans le bide de l'autre et un coude dans le pif du troisième. Retour de jambe dans le premier, une beigne sur le crane du deuxième et on termine par un coup de savate dans la hanche du troisième qui alla se manger un mur et le fit s'écrouler. Au final il ne restait plus qu'un gars, le petit rapporteur, qui tremblait comme un caniche un jour de pluie de novembre, il ne manquait plus que ses petits gémissements aigus. Joe regarda la petite brunette et vit qu'elle s'en était agréablement sortie, une belle surprise, la gamine savait se débrouiller. Il reporta son attention sur l'autre gars.

_ Alors alors... On va chercher ses petits copains pour aller tabasser le méchant Cobra? Haha! J'ai rien contre toi petit tu sais mais c'est comme ça. J'ai eu une mission et je l'ai respecté.
_ Don Caramana ne va pas laisser tomber mon gars. T'as osé cambrioler sa tante et tu sais ce qu'il fait à des mecs comme toi.
_ Bah rien, vois l'état de tes potes à terre, héhé! Ainsi donc la vieille c'est la tantine de Caramana, faudra lui dire qu'il renforce un peu sa sécurité, c'est un moulin la baraque de Tatie.
_ Fermes ton claque-merde!
_ On s’énerve? Je voulais pas en arriver la...


Joe pointa son avant bras gauche en avant et fit glisser sa prothèse pour laisser découvrir à la vue de tous son Deltagun, il le pointa sur le petit gars à la gueule ravagé qui commença à suer comme un petit goret.

_ C'est quoi ton nom mon pote?
_ Ran... Randy. Randy Baalh...
_ Ok. Bye Bye Randy.


Joe prenant une figure plus que sérieuse fit un pas en avant et Randy lâcha alors tout dans son pantalon. Son urine vint faire une flaque sous ses pieds et Joe ricana alors.

_ Désolé mais je suis pas une pourriture comme ton patron.

Il s'écarta alors du pauvre Randy et vint se placer près de la demoiselle et lui sourit.

_ Bon tu l'as mérité ta limonade gamine. Tu te débrouilles bien tu sais, héhé.

Il lui fit signe de le suivre et il prit la direction du bar qu'il savait le plus proche.
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 4 Oct 2013 - 22:55

La jeune fille en avait fini avant que le blondinet ne termine. Elle voulait à tous prit voir l'humiliante défaite du gars. Elle jeta discrètement un coup d'oeil, et fut choquée par ce qu'elle vit. Cet homme avait un canon à la place du bras. Cela venait de choquer Kurumu, mais s'en foutait royalement de savoir comment il s'était fait ça. Finalement, il laissa partir son adversaire et dit à la gamine de le suivre.

Le mot limonade faisait plaisir à la fille qui n'avait pas bu une seule goutte d'eau depuis son arrivée. Le chemin en compagnie du blond se faisait dans le calme. Ils arrivèrent devant le bar. Kurumu n'était pas encore rentrée dans le bar que le brouhaha pouvait s'entendre à des vingtaines de mètres à la rondes. L'homme était pour ce bar, mais son idée n'enchantait pas l'adolescente.

Le bistrot était dans un coin de rue, il semblait être sale, délabré et surtout vieillot. Il était fait en brique qui rendait au bar un aspect de mort. Cependant, une fois à l'intérieure, l'ado n'en revenait pas. Malgré l'apparence extérieure, l'intérieur était génial. Enfin pas pour Kurumu puisque c'était trop bruyant, et qu'une bagarre se déroula sous son nez. En revanche, l'ambiance était juste hallucinante. C'était plein de vie. Bagarre, rire, chant, le must dans un bar. La demoiselle souffla un bon coup et prit une table pendant que l'autre allait chercher la limonade.

L'intérieur avait des néons, et des lumières qui éclairaient en bleue, rouge, vert et jaune. Au comptoir, il y avait une longue table, avec une dizaine de tabourets. Derrière celui-ci, les bouteilles d'alcools, saké, champagnes et jus de fruit pour les mineurs. Un chemin se dessinait pour montrer une séparation entre le comptoir, et les tables, qui n'avaient pas de chaises, mais des fauteuils de deux places en cuir. Les tables était en marbres et vraiment très propre. On pourrait y manger dessus.

La queue était longue longue, et l'attente aussi. Il faudrait au moins une bonne vingtaine de minutes avant d'être servi. Une fille seule, était la proie idéale, et des jeunes hommes d'environ dix-sept ans se pointèrent à la table.
Ils débutèrent leur manèges de séduction avec des paroles n'ayant aucun sens. Kurumu ne les écoutaient pas, mais ceux ci insistèrent pour connaître son nom et son âge.
*Et voilà, il y a des kéké qui vont venir me faire chier... Pourquoi moi sérieusement ?*

Ils continuaient de déblatérer leurs conneries, et montrer leurs biceps, jusqu'au moment où le blondinet arriva. En voyant sa taille et sa corpulence, ils partirent en courant. Le blond déposa la bouteille de limonade devant l'ado, qui n'était pas contente et le lui fit remarquer.
-"Mais tu en as mis du temps... Et je ne suis pas un homme, donc j'aimerais que tu me prennes une paille. Je ne bois pas à la bouteille, je suis quelqu'un d'éduquer."


Dernière édition par Sound L. Kurumu le Mar 8 Oct 2013 - 20:41, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Lun 7 Oct 2013 - 10:20

Joe avait suivi la petite brunette qui avait choisi le premier bar qu'elle trouvait. Il avait pas fier allure en devanture. Joe le connaissait pour y avoir bu quelques canons et ce bar n'était pas vraiment sa tasse de thé. Trop de minots dedans, une ambiance à chier où le trentenaire n'avait rien à ce mettre sous la dent. Joe ne tapait pas dans la pucelle et c'était dans ce genre de bar qu'elles allaient. Il souffla tout en suivant Kurumu, il lui avait promis un verre, et Joe Gillian tenait toujours ses promesses. Il alla au bar alors qu'elle prenait une table. Joe ricana en passant que les gens allait le prendre pour un vieux pervers ou un pedophile voulant se farcir la petite adolescente. Il se dit qu'à la première parole reflétant cela, son poing ira caresser avec violence la gueule du type sortant cela de sa bouche. Quelques personnes devant lui, Joe faisait la queue pour voir ses verres. C'était quoi ce bar à la con où on serait pas à table hein? Enfin à lui... Le barman un petit brun les cheveux ébènes plaqués en arrière par une tonne de gomina, un petit veston noir sur une chemise rouge et une paire de lunette aux verres ronds, pas trop la gueule de l'emploi, enfin par pour une taverne où irait boire un vrai mec ou un pirate par exemple.

_ Une grande brune et une limonade. Et bien fraiche la bière!

Il prenait en main ses deux bouteilles et vit des pailles rose fluo sur le comptoir, il chopa la paille et alla rejoindre sa chiante rencontre de la journée. Il arriva devant la table et vit des mecs qui jouait les chauds devant Kurumu. Joe sourit, il se dit que s'il avait vu comment elle se battait, il tenterait peut être pas d'aller la coincer dans la ruelle de derrière. Joe toussota et fit les gros yeux, les mecs prirent peur en un quart de seconde et déguerpirent comme des caniches sous la pluie. Mademoiselle grosse chiante réclama une paille lorsque Joe posa sa limonade sur la table, heureusement qu'il avait pensé à la paille sinon il lui aurait bien lancé sa très chère boisson dans la tronche. Il déposa la paille dans l'orifice et fit un sourire moqueur à Kurumu. Il s'assit, leva son verre en sa direction.

_ Santé petite.

Il porta la bière à sa bouche et en liquida un bon tiers en deux gorgées puis il regarda la jeune fille se demandant ce qu'elle pouvait bien faire dans la vie. Il attendit quelques secondes et prit la parole.

_ Tu dis que tu es quelqu'un d'éduqué et tu traines dans la rues et va dans les bars à? Quel âge t'as? Quinze? Seize? Pas plus donc permets moi de rire sur ton "éducation", hoho. Sinon à part faire chier les inconnus sur lesquels tu fonces, tu fais quoi dans la vie? Au fait c'est quoi ton nom? Moi c'est Joe, Joe Gillian.

Il trempa ses lèvres au goulot de sa bière encore une fois et en arriva vite à la moitié de la bouteille. Heureusement qu'il avait dit qu'il en voulait une fraiche, il avait bien envie d'aller la foutre sur la tronche du barman binoclard. Il prit un cigare dans sa poche, son briquet et l'alluma en expulsant de grosses volutes bleutées.
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 11 Oct 2013 - 19:59

Joe s'était assis en face de Kurumu qui venait de commencer à boire sa limonade fraîche. Sans indiscrétion, il questionna la gamine et se moqua de son éducation. Elle rest calme et lui répondit avec un regard noir :
-"De dit donc pas de conneries. L'éducation de mes parents n'a rien à voir avec le fait que j'aille dans des bars. J'ai des raisons qui ne te regardes pas. Arrête d'être con, et fait marcher ta cervelle. J'ai quinze ans et je m'appelle Personne. Le reste de ma vie ne te regarde pas. D'ailleurs, c'est toi qui m'es rentré dedans. Ne met pas la faute sur moi. Le seul fautif c'est toi. Fin de la conversation."

En fait, Kurumu allait dans des bars après s'être embrouillée avec sa mère. En hiver, c'est l'un des seuls endroits où l'on peut rester sans avoir besoin de consommer, et il fait chaud. En été, l'adolescente se promenait tard le soir, généralement avec des amies, sauf si'il fait trop tard, par exemple en milieu de soirée. Malgré le fait que les bars recèlent de personnes non fréquentable, elle y allait pour que la tension descende. La jeune fille pouvait aussi bien aller dans sa chambre, mais elle n'aurait rien à faire, et perdrait du temps inutilement. Voilà d'où venait sa manie d'aller dans des bars.

Kurumu avait eu ce qu'elle voulait : un verre de limonade, et n'avait plus de raison particulière à faire chier Joe. Elle se leva, prit bouteille et s'en alla.
-"Finalement, tu m'auras diverti. Ce fut vite fait sympathique, mais j'ai un bateau qui m'attend. De plus, je ne veux pas me battre encore contre des gens dans la rue, car tu les a emmerdé. A plus blondinet."

Elle sortit du bar et chercha le quai. La jeune fille ne savait pas où il se trouvait et marchait dans la rue sans trop savoir où aller. Elle savait pertinemment que si elle ne trouvait pas le quai rapidement, son embarcation allait partir. Après plusieurs minutes à tourner en rond dans la ville, elle aperçu des mats de navires. Kurumu pressa le pas, et avait tout de même un peur d'avoir loupé le bateau. A son arrivée au quai, elle monta sur le pont, après avoir payé sa place. Et c'était partit pour rentrer chez elle. Elle ne voulait faire qu'une chose : dormir. Un jour plus tard, elle arriva sur son île natale, et rentra chez elle, comme si de rien était.
http://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttp://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Lun 14 Oct 2013 - 14:13

C'est avec un visage complétement dépitée que Joe écoutait les paroles de Kurumu. Mais c'était quoi cette petite pucelle ayant à peine l'âge d'être au collège? Elle se prenait pour quoi avec ses grands airs? Elle décida de partir et ce n'était pas trop tôt pour le voleur, il allait enfin être libre de faire ce qu'il voulait, elle l'avait retardé, bien même!

_ Ouais à la prochaine. J'espère pas te revoir avant un moment...

En guise de salutation, il porta sa bière à sa bouche et la termina cul-sec. Cela l'emmerdait fortement d'aller au bar pour reprendre une nouvelle boisson, il ronchonna et vit passer à coté de sa table l'une des serveuses. Il lui prit le bras et l'attira à lui tout en reculant sa chaise. Il la fit tomber sur lui, fesses sur ses cuisses et lui sourit en lui faisant un clin d'oeil. D'abord en colère, la serveuse qui allait lui coller une claque se retint en voyant le visage du blondinet tout en charme.

_ Désolé mademoiselle mais cela m'embêtait fortement de me taper encore dix minutes de queue pour boire un petit verre. Oh mais ce que vous avez de magnifique yeux! Oh ce bleu, ce doux bleu marine me rappelle l'eau de mer entourant ma chère île natale.


Il s'amusa à passa sa main dans les longs cheveux blonds de la serveuse qui ne bougea pas, comme si elle était déjà sous le charme du voleur. Il lui fit un nouveau clin d'oeil.

_ Si vous pouviez m'apporter un double whisky, je serais le plus heureux des hommes. En fait non, je serais le plus heureux si vous m'apportiez ce verre mais que vous repreniez votre place ici après.

La demoiselle s'excusa tout en faisant durer le moment pour s'extirper de l'emprise charmeuse de Cobra. Elle revint cinq minutes après avec le verre d'alcool demandé. Elle ne revint pas s'assoir sur les genoux du voleur mais semblait pourtant intéressée par cela. Joe comprenait qu'elle ne pouvait pas faire cela et risquait gros avec un tel comportement et ne la força pas.

_ Vous quittez à quelle heure? Un petit dîner cela vous tente?

La blonde répondit à l'affirmative à l'invitation de Joe lui indiquant qu'elle devait quitter son poste à neuf heure du soir. Joe but son verre en une traite et la remercia. Il se leva ensuite en lui effleurant le fessier et quitta l'établissement tout sourire. Passant la porte de sortie, il tomba sur l'un des deux dragueurs qui avait importuné la chiante jeune fille qui l'avait suivi comme un toutou. Il semblait éméché.

_ Heeeyyy!! ... Boucle d'ooor! T'as pas honte de draguer une fille qui pourrait être ta fille! T'es pas un peu ... un pervers qui aime quand ça cra...

Le jeunot n'eut pas le temps de finir sa phrase que le poing de Joe s'écrasa sur sa gueule, l'envoyant valser plusieurs mètres en arrière. L'homme atterrit dans un chariot de foin, s'enfonça dedans et le faisant basculer. Le petit mec la gueule en sang se retrouva sur le sol inconscient. Joe rejoignit son corps inerte et le regarda.

_ Crétin!

Il tourna les talons et quitta les lieux. Il avait des choses à faire avant d'aller chercher sa conquête du jour, la petite serveuse blonde...
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1