AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[RP Équipage] Les Divinités ne choient-elles pas toutes un jour ou l'autre?

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Les Précieuses
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 7174
Popularité: -875
Intégrité: -700

Lun 7 Oct 2013 - 8:31

Rappel du premier message :



INFORMATIONS HORS RPS


Rappel des couleurs des dialogues


▬ Shiro Wakuri. Crimson
▬ Kusanagi. Red
▬ Hathor. Darkred
▬ Conscience d'Hathor. Darkred italique
▬ Porco. Brown
▬ Marianne (Muchacho). Deeppink
▬ Natacha. Palevioletred
▬ Ulcky. Blue
▬ Léténa. Royalblue
▬ Zarechi. Green
▬ Commodore Jazon Stamthan. #749d80
▬ Soldat n°01. #0048a4
▬ Saito, Commandant. Orangered
▬ Zieg. Orange
▬ Ryuu. Sienna
▬ Oroshi. Coral
▬ Vany Kerk. #663300


Dernière édition par Aoi D. Nakajima le Dim 29 Déc 2013 - 18:06, édité 6 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttp://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des-
avatar
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Mer 11 Déc 2013 - 22:24

Elle fait flipper cette nana ! Je sais pas si c'est ce que j'ai bouffé, mais je n'ai jamais vu un mec se faire bouffer le bras par une hanche ... Et je parle même pas de ce liquide brunâtre !

-Bordel, mais c'est qu'elle a le feu aux fesses, elle ! Kyahaha !

Elle posa le commodore au sol et commença à partir. Je serai bien parti, si mon corps n'était pas pris par une espèce de conscience psychopathe et sadique. Je suis donc venu m'asseoir sur le torse de l'homme, le lui brûlant au passage. Je levais lentement mon sabre au-dessus de sa tête et de son regard terrifié et ... Me pris un énorme coup de genoux de Kusanagi ...

-Bordel, t'as pas écouté ?! Faut pas le buter, tête de noeud !

Ce coup me fit prendre conscience et je pus revenir à la normal.

-Oh bordel ... Dur retour à la réalité ... Eh, mais ... Salopard ! Reviens-là que je te rende ton coup !!

Je me mis donc à la poursuite de Kusanagi, sans même faire attention au fait que la forêt toute entière commençait à brûler. Je ne pouvais me laisser humilier de la sorte par un type pareil ! Je courus donc, suivant inconsciemment tout l'équipage des Ombres Du Chaos. Cela dit, un bruit attira mon attention ... Pas n'importe quel bruit : un cri ... Un cri de souffrance et de peur ! Je m'arrêtais, laissant l'équipage prendre un peu d'avance et tourna frénétiquement la tête dans tous les sens avant de voir une créature, non loin, par delà les flammes. Au début, je montrais un léger sourire, croyant que c'était le serpent de l'autre fois, mais en regardant avec un peu plus d'insistance, je constatais que c'était autre chose ... Un chat ! Un chat géant, dont deux légères cornes dépassaient du haut de son crâne. Lors de ses mouvements, je pus voir également qu'il possédait deux queues. Grand Line est vraiment dotée de créatures étonnantes ! Je commençais à partir, mais je me rendis compte que depuis que je tentais de décrire cette créature, celle-ci me dévisageait ... D'un air triste appelant à l'aide ... Je regardais Kusanagi disparaitre au loin, puis regardais de nouveau la bête me suppliant de l'aider ... j'eus un long moment d'hésitation, puis d'un mouvement déterminé, je découpais deux énormes branches enflammées, qui roulèrent au loin en offrant une porte de sortie à ce chat géant, qui parti d'ici en courant de ses grandes enjambées.

Je me retournais et recommença à courir. Cela dit, après cinq minutes de course contre-la-montre avec le feu, je me rendis compte que ce fut une erreur de ma part de m'être arrêter ! Le serpent géant était face à moi, me dévisageant d'un air vraiment mécontent ! Mécontent que je lui aie échappé ! Il se rapprocha lentement de moi et attaqua de vive allure. Attaque que je pus de justesse esquiver en me couchant au sol. Cela dit, sa queue vint me frapper avec une violence inouïe dans la seconde qui suivi, me projetant violemment contre un arbre à moitié brûlé et réveillant la plupart de mes blessures. Ne pouvant à peine bouger, je vis ma mort arriver, c'était vraiment par pure chance que le serpent géant se pris un arbre enflammé sur le coin de la tête tandis qu'il tombait, rongé par le feu. Cela dit, cet arbre n'était pas tombé de lui-même ! Le chat géant que j'avais sauvé précédemment avait donné un puissant coup d'épaule, bloquant momentanément le serpent.



Suite à cela, la créature sauta sur la tête du reptile et lui donna deux grands coups de griffes, lui entaillant le crâne. Puis il vint vers moi et se coucha en me tendant le haut de son cou. De mes dernières forces, je rengainais mes sabres et lui agrippa une touffe de poil. Il se releva. J'étais dorénavant sur le dos d'une créature mesurant plus de deux mètres de haut. Il me regarda droit dans les yeux et je pus le comprendre. Du doigt, je lui montrais la direction dans laquelle les Ombres Du Chaos avaient filé.

Ni une, ni deux, le gigantesque mammifère entama une course effrénée dans cette direction, poursuivit par le serpent qui avait entre temps réussi à sortir de sa prison de bois, certainement consumé par les flammes à en croire les brûlures présentes sur son dos. Ce chat avait de puissantes pattes, il slalomait entre les troncs en flammes et les attaques multiples du chordé géant. Sa course était fluide, malgré quelques chaos, je parvenais à rester sur son dos sans trop de mal. Cela dit, une de ses attaques parvint à nous atteindre alors que mon ange gardien était en plein saut, mais cette attaque nous aida ! Le serpent avait donné un puissant coup de tête dans les pattes arrières de mon sauveur, nous donnant un gros élan sur notre saut. Au loin, je pouvais voir un navire s'en aller. Kusanagi et les autres étaient très certainement dessus. D'une voix faible et à peine audible, je dis :


-Navire ... Dessus ...

Il avait dû comprendre, car il prit encore plus d'amplitude dans sa course et au fur-et-à-mesure que la côte se rapprochait, ses pas était plus espacés et plus grand, jusqu'à ce que la mer soit à nos pieds ! À ce moment-là, il rejoignait très proche ses quatre pattes et donna une impulsion surpuissante dans le sol, nous propulsant dans les airs à une vitesse fulgurante. Le vent me frappait le visage. D'un côté, nous avions un alizé brulant et de l'autre, un vent frais, imbibé d'iode. Nous restâmes bien cinq secondes dans les airs avant d'atterrir de manière contrôlée sur le navire. Le pont s'enfonça quelque peu lors de notre atterrissage. Le chat géant me déposa au sol et me regarda.

Bien évidemment, quelques curieux de l'équipage commencèrent à venir en ma direction, armes en main, croyant que cette bête avait des attentions meurtrières. Et c'est à ce moment-là que mon ange gardien se posta devant moi et commença à grogner en sortant les dents.


-Laisse ...

Il me regarda et alla s'allonger derrière moi en fixant intensément les membres des Ombres Du Chaos.

-Médecin ... Vite ... Apportez-moi ... Du matos ...

Des murmures commencèrent à monter. Bien évidement, un inconnu arrive sur un navire en montant une bête géante en demandant de l'aide, c'est louche ... Je pus reconnaitre Kusanagi et Ulcky, malgré ma vue brouillée.

-Kusanagi ... Ulcky ... De l'aide ...

Tout le monde regarda les deux hommes, puis Kusa' fit un signe de tête à une femme aux cheveux blancs et aux habits noirs. Méfiante, elle vint en ma direction et commença à soigner mes nombreuses blessures.

-ELLIPSE-

Je m'étais endormi durant mon opération. Lorsque je me réveillais, j'étais dans une espèce de hamac de fortune, dans une pièce sombre. Je me levais, titubant et je sortis de la pièce. Dehors, mon sauveur sauvé faisait la garde, dormant à moitié. J'allais vers lui et nous nous dévisageâmes durant quelques secondes.

-Pourquoi m'avoir sauvé ? Lui demandais-je

D'un mouvement de tête, il me montra la brûlure qu'il avait sur la patte et je compris que c'était pour me remercier de l'avoir sauvé des flammes. Voyant que cela le faisait souffrir, je pris l'un de mes bandages utilisé pour mes brûlures, encore imbibé de plantes et autres crèmes et l'enroula autour de la blessure de mon nouvel allié. Il s'approcha de moi et me donna un tout léger coup de tête sur le front avec un grand sourire, indiquant qu'il me remerciait. Je levais lentement mes mains et lui caressa la tête.


-Va falloir que je te trouve un nom ! Que dis-tu de ... Tsukogami ?

Il large sourire sur son visage me fit comprendre que cela lui allait.


-Ok, Tsukogami ! Je ne sais pas où nous allons, je ne sais pas avec qui nous y allons, mais ce que je sais, c'est qu'une grande amitié vient tout juste de naitre ! Paré pour nos aventures ? Je tiens à te dire que j'ai bien l'intention de faire vibrer ce monde !

-Graah ! Me répondit-il.

Puis, dans un mouvement symbolisant notre amitié, nous sautâmes tous les deux et nous tapâmes dans la main !


Zarechi Ozuka renait ... Et il n'est pas seul ! Gare à vos fesses, ennemis !
http://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttp://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Invité
Invité


Jeu 12 Déc 2013 - 5:11


    Nous étions enfin partis. Partis de cette île maudite où une fois de plus nous avions failli mourir. Enfin, tout c'était bien terminé. La mixture d'herbes médicinales q'Ulcky - je connaissais son nom à présent - m'avait administré avait fait des merveilles. Ma plaie s'était rapidement refermée et ne laissait plus maintenant qu'une cicatrise qui disparaitrait avec le temps. J'avais conservé par miracle mon petit nécessaire accumulé à la suite du naufrage : une fourrure de panthère noire, des herbes médicinales, des onguents cicatrisants et quelques herbacées que j'allais étudier très prochainement. Le travail n'avait pas manqué. A peine remise de me propre soin, je m'étais attelée à les prodiguer au reste de l'équipage. Des blessures légères aux blessures plus profondes, des simples fatigues aux fièvres extrêmes, j'avais dû faire appel à tout mon savoir-faire dans le domaine de la phytothérapie pour en venir à bout.A présent je profitais d'un repos bien mérité sur le pont. Des bandages neufs entouraient mon torse, ma peau délicate était réchauffée par les rayons du soleil filtrés par mon habituelle fourrure de loup et un doux alizé venait me caresser le visage. Les portes du Nivarna n'étaient pas loin. Quelques minutes plus tard, j'aperçus le nouveau membre de l'équipage arrivant sur le pont. Ce jeune garçon m'avait donné du fil à retordre. Souffrant de blessures aussi nombreuses que variées, il m'avait obligé à faire appel à mes quelques connaissances en chirurgie afin de lui éviter le pire. Il arborerait une vilaine cicatrise sur le torse pendant un moment. Mon dorénavant nakama se dirigea vers l'imposante boule de poils qui avait séjourné à la même place durant toute sa convalescence. Le futotta neko se décida enfin à bouger. Posant une seconde mon regard vers le ciel, je sentis bientôt le pont vibrer lorsque le duo décida de tenter je ne sais quelle cabriole.  Soupirant et hésitant à abandonner mon petit instant de paradis, je me levai afin de rejoindre le groupe.

    "Ne sautez pas comme ça. Surtout toi." dis-je en désignant le jeune garçon."J'ai fais mon maximum pour te sauver, mais tu as encore besoin de beaucoup de repos. AU fait, je m'appelle Léténa D. Vilkas, descendante du clan Vilkas. Je fais semble-t-il office de médecin de bord au sein de cette équipage."

    Posant mon regard sur le nouveau bandage du félin, je me permis une petite remarque :

    "Louable de ta part de lui avoir fait ce bandage, mais il est bien obsolète. J'ai tenté en vain de guérir cette maudite brûlure, mais aucun remède dont je dispose n'est assez puissant pour une créature de cette taille. Il vaut mieux laisser faire les choses en attendant que je puisse étudier son métabolisme et lui confectionner du sur-mesure."

    Tout en prenant poliment congé du duo, je glissais une dernière petite chose au garçon :

    "Vient me voir ce soir avant d'aller te coucher. Je dois te donner quelques bouillies à avaler et également te refaire tes bandages. En attendant repose-toi bien. Prend un peu le soleil sur le pont par exemple, mais ne t'avise pas d'aller remuer avec ton gros matou. J'ai grand besoin de repos moi aussi."

    Je repris ma place sur le pont. Succombant peu à peu à la fatigue, je débutais une sieste.

    L'aventure de la Louve ne faisait que commencer et la voilà qui roupillait déjà après seulement quelques jours. Décidément, l'aventure était bien trop fatigante pour une jeune fille naïve et un peu débonnaire...


avatar
Ulcky Yuan

♦ Équipage : Les Ombres du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3300
Popularité: -225
Intégrité: -170

Jeu 12 Déc 2013 - 14:08

C’est incroyable comme la vie semble paisible sur un bateau qui vogue… Et un bateau où l’on n’est pas attaché où maltraité toute les cinq minutes. Porco était de retour parmi nous et avait trouvé la salle des cuisines, il semblait retrouver ses rondeurs à vue d’œil… Incroyable.
On avait deux, non trois nouveau venu avec le gros chat et cela semblait amenuiser la perte que nous avions eu… Tao… Nakano… Les mioches…

La capitaine commençait à ce sécher. Et heureusement qu’elle semblait mieux maitriser son pouvoir car sinon on serait déjà en train de couler à cause d’elle… En même temps, lorsqu’elle est arrivée devant le bateau en dégoulinant de lave, ce n’était pas possible pour elle de monter à bord. Et en voulant éteindre ces flammes… Et bien l’eau de mer avait tout annulé ! Même sa force ! Je ne pouvais pas deviner que c’était un bien pour un mal au final…

Aoi vint vers moi tranquillement, je m’attendais à me prendre une rouste version magma, mais finalement…

Aoi : Comment as-tu réussi à prendre aussi vite le bateau ?

C’était une question, mais avec un ton… très directif. Genre t’as pas le choix de répondre du con ! Elle allait mieux apparemment et ça c’était une bonne nouvelle pour la suite.

Ulcky : C’est simple ! Au départ on pensait avoir été suivi, mais au final c’était une sorte d’énorme tube écailleux qui bougeait dans les buissons. Avec Porco on a essayé de le piquer et lui de le morde et quand on a vu que ça bougeait et saignait… On s’est cassé hyper vite…
J’ai l’impression que Zarechi l’as croisé plus tard…

Aoi : Crétin…

Ulcky : Bref, quand on est arrivé devant le bateau, il y avait un groupe de pirate de nos amis les cinglés qui attendaient. On a voulu passer en discret, mais … Bref, on n’est pas discret….

Aoi : Je ne sais pas si je dois vous garder…

Ulcky : Attends ! La suite est bien ! Donc une fois repéré, genre au bout de 5 min, je me suis intercalé courageusement entre eux et la gamine ! J’ai fait un spitch avec mes nouveaux coquillages en fendant le sol et en brulant le ciel et la plupart y ont cru c’était vraiment trop bien ! Je disais maitriser les éléments et c’était trop bien !

Aoi : La plupart… ?

Ulcky : Oui car en fait, il y en avait un qui connaissait l’existence de ces curieux coquillages et il a tout fait planter… J’ai crié très fort contre lui croit-moi !

Aoi : Oui tu es un gros vilain…

Ulcky : Mais au même moment, il y a eu un feu plus loin. Alors lui a eu très peur et à finalement cru à mes conneries et moi, j’ai commencé à croire à mes conneries aussi… Je me suis fait flipper tout seul…. Mais avec le recul, je me dis que cela devait être toi non ?

Aoi : T’es un malin toi…

Ulcky : Et après vous êtes arrivé quasi tous en trombe et toi en cramant un peu tout sur ton passage. D’où ma façon de t’aider peu qui soit dit en passant nous a été très utile !

Aoi : Ah oui d’accord !

Et là elle me fila un bon gros coup derrière la tête et partit sans demander son reste. Elle allait vraiment mieux la chef, et l’équipage aussi.
avatar
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Jeu 12 Déc 2013 - 15:37

Bougre de faux jetons à la sauce tartare, ils… ils étaient… Mes compagnons avaient donc réussis à survivre au naufrage ?

Si vous saviez à quel point je fus heureux de constater cela en voyant le capitaine et les autres venir à notre rencontre. Ahh ! J’étais aux anges, illustrant ce sentiment par un grand sourire jusqu’aux oreilles et des larmes aux yeux. Et d’ailleurs c’était parce que j’étais si jovial à cause de cette bonne nouvelle que je fus distrait pendant un instant, baissant ainsi ma garde avant d’être sur le point de me faire embrocher par derrière par l’un des soldats de la marine.

Cependant, l’impensable se produisit. En effet, mon éternel rival, Zarechi, piqué par on ne sait quelle mouche, vint me pousser vers le côté avant d’encaisser à ma place le sabre du soldat qui lui transperça l’épaule. Un geste noble certe, mais qui me surprenait à cause de la rivalité qui existait depuis des années entre Zarechi et moi.

C’est pourquoi d’ailleurs, lorsqu’il embarqua sur le navire où nous nous trouvions avec l’équipage, je me sentis obliger de faire signe à Léténa de le soigner parce que d’une certaine je lui étais redevable de m’avoir sauver la vie un peu plus tôt.

Cependant, cela ne voulait pas dire pour autant que je l’acceptais dans l’équipage comme semblait l’avoir fait aussi facilement le reste de l’équipage. Une fois qu’il aura récupéré de ses blessures, nous réglerons une bonne fois pour toute notre différends par le biais d’un ultime duel et alors là, à la fin de ce combat, nous pourrons enterrer la hache de guerre et devenir peut être des…… Nakama.

Uunh ! Un nouveau chapitre venait de s’ouvrir dans nos vies et une chose était en tout cas sûre, les choses sérieuses ne faisaient que commencer.
http://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttp://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2