AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une étoile flottante ? Non, C'est l'archipel Boyn!

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 22 Nov 2013 - 23:52

Shoma et les siens avaient quitté Citadelle pour tenter leur chance vers une autre île. Depuis peu Shoma avait obtenu de la part de son vieux frère une information qu'il ne pensait pas entendre de si tôt. Son ancien navire qu'il confia aux mains de Lilith et Valentino n'était plus en leur possession, mais entre les mains de Roger. Si le duo n'avait pas réussi à garder pour eux le présent fait par leur ancien capitaine, ce n'était certainement pas lui qui allait refuser l'occasion de retrouver son ancien navire, voilà pourquoi depuis peu Shoma s'était mis en tête de trouver un moyen pour rejoindre son vieux frère au plus vite.

Les circonstances qui conduisirent Shoma à mettre la main sur un Eternal capable de rejoindre Jaya, l'île où Roger et lui devait se rejoindre était des plus néfastes. Ce n'est qu'après avoir accomplie une mission de sauvetage et voir l'un de ses hommes tomber que Shoma put obtenir l'objet de ses convoitises et même s'il ne le disait pas, il se saurait bien passer de cet Eternal si en échange il pouvait rendre la vie à son compagnon parti trop tôt.

La perte d'un de ses hommes n'était pas quelque chose que Shoma prenait à la légère, bien au contraire, mais plutôt que de s'apitoyer sur son sort, Shoma préférait aller de l'avant et faire en sorte que la mémoire de son compagnon ne soit pas oubliée de sitôt et pour cela il se jura qu'un jour il reviendrait à Citadelle et prendrait sa revanche sur Franklin.

La chute de Citadelle était un projet pour Shoma, mais pour le moment il était avec les siens en pleine mer en direction de Jaya.


"Terre !"

"Déjà ?"

"Shoma debout, nous sommes arrivés"


Ils n'avaient pris la mer que depuis trois jours et les voici déjà arrivé ? Ce n'était pas possible, Gontran lui avait bien dit que Jaya était à une semaine de navigation de Citadelle si le temps était clément. Certes ils avaient eu le vent dans les voiles depuis leur départ, mais c'était trop rapide pour que la terre qui s'offrait à eux soit l'île de Jaya.

"Sur qu'elle île devons-nous accoster ?"

"Comment qu'elle île ? Jaya est une seule île non ? Heuu, alors il y a un problème. En fait je te posais une ques.. Ha d'accord je comprends mieux...."

En se levant de son hamac de fortune, Shoma venait de voir ce que Maria voulait dire par plusieurs îles. Surpris Shoma regarda son Eternal Pose et compris ce qui clochait avec ces îles. Ils n'étaient pas sur Jaya, mais avaient atteint une île qui devait se trouver entre Citadelle et Jaya. L'Eternal Pose indiquait toujours la direction de Jaya qui se trouvait de l'autre côté de ces étranges îles vertes en direction du Sud.

Bien que ces îles gigantesques, mais à la fois petites n'étaient pas sa destination finale, Shoma hésitait à y mettre pied-à-terre. Ils avaient certes encore beaucoup de jours de navigation devant eux avant de rejoindre Jaya, mais ils n'étaient pas non plus presser par le temps. Roger l'avait informé qu'il avait quelque chose à faire avant leur rendez-vous, donc s'il prenait son temps et profitait un peu de ce moment pour explorer ces îles, ils lui laissaient le temps d'accomplir ce qu'il devait faire et puis un peu de curiosité n'a jamais tué personne, pas encore en tout cas.

Après un vote qui montra que les trois compagnons étaient d'accord pour se rendre sur l'une de ces étoiles de mer géante, Shoma et les siens mirent le cap pour la première étoile qui se présentaient à leur navire. Rien ne distinguait les étoiles entre elle, rien du moins jusqu'à qu'une d'entre elle ne décide qu'il était temps pour elle d'arrêter de suivre le troupeau et de se redresser, un peu à la manière d'une plante.

Si l'étonnement était au rendez-vous, les pirates n'eurent pas le temps d'admirer le spectacle, car en se redressant, l'île provoqua d'énormes vague, assez puissante pour forcer les Spectres à prendre la barre afin d'éviter de voir leur navire retourner et pire encore éviter une collision avec l'étoile qu'ils approchaient.

Après plusieurs jours sans le moindre effort et une navigation plutôt tranquille voilà que le petit groupe se démène comme des diables pour ne pas perdre leur navire et leur seul moyen de navigation à cause d'une bizarrerie de la nature. Comme des professionnel, ils réussirent à éviter la collision et la perte de leur navire, mais à la suite de cet évènement Maria décida de retirer sa voix concernant l'idée d'aller visiter cette île, mais cela n'affecta en rien la décision de son capitaine et du jeune Opacho encore plus motivé que jamais à aller sur cette île.

L'ancre du navire jeter à la mer et plusieurs cordes attaché fixement à plusieurs arbres, Shoma et la petite mascotte des Spectres 2.0 étaient prêts à voir s'il y avait des choses intéressantes sur ces îles. Maria, décida de ne pas se rendre sur l'île avec Shoma et Opacho et resta sur le navire afin de le surveiller au cas ou une autre île aurait envie de s'élever et provoquer d'autres vagues.


Dernière édition par Mantle Shoma le Sam 7 Déc 2013 - 1:38, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Ven 6 Déc 2013 - 12:37

Une fois de l'autre sur l'étoile géante, les deux pirates commencèrent à réaliser qu'ils se trouvaient sur une île d'un nouveau genre. De l'extérieur de l'étoile, ils n'ont pas remarqué à quel point la végétation à l'intérieur y était imposante. Une forêt d'arbre dis-proportionnelle se trouvait devant eux. Jamais un pommier n'avait état aussi grand. L'arbre était immense et d'ordinaire, alors que Shoma n'avait besoin que de tendre le bras pour cueillir ce fruit sucré, dans le cas présent il devait monter aux arbres tel un singe pour en attraper une où couché l'arbre en lui-même en le sectionnant en plusieurs parties.

C'était une première pour Shoma et Opacho. Cette particularité de l'île ne touchait pas seulement les arbres fruitiers, car en plus du pommier, les cerisiers, les cocotiers, les poiriers et tous les autres arbres qui tombaient sous son regard était d'une taille gigantesque, d'ailleurs la plus petite chose qu'il trouva sur cette île... était Opacho.

Le petit pirate était complètement masqué par les hautes herbes qui recouvraient cette partie de l'île et ressemblait plus à un pygmée qu'autre chose. La scène était drôle à voir, bien que Shoma ne montrait pas à quel point il était mort de rire de voir l'herbe bouger sans que personne ne soit visible. Le petit être était tel un nain ou un insecte dans cette immense végétation et là était le comique.

En cinq minutes d'exploration, Shoma fit un constat sur cette île. Il n'y avait aucune trace d'activité humaine. Aucune route, aucune maison, rien, si ce n'est des arbres géants, des fleurs géante et un papillon géant.


Shoma & Opacho en même temps : "Gwa ...(Mode statue On)....G.E.A.N.T"

La dernière trouvaille des pirates les laissa sans voix. Un papillon géant, non, mais allo quoi ?! C'était terrible. Effrayant et surprenant en même temps. Après les êtres humains géants, c'était maintenant au tour des insectes d'être de taille anormale. Pour Shoma c'était une super trouvaille que de rencontrer ce papillon. Pour Opacho la rencontre avait une tout autre signification. Un papillon géant, cela signifiait qu'il voulait et allait tenter de lui monter dessus. Volé est une chose qu'il à toujours souhaité faire au moins une fois dans sa vie et l'occasion était enfin arrivée.

Plutôt que de rester de marbre, les deux pirates se mirent à poursuivre le papillon. Ils le voulaient, ils le veulent et ils l'auront. Débute ainsi une course poursuite d'une bonne minute entre les tris protagonistes jusqu'à qu'une araignée sortie de son trou décide d'attraper le papillon dans ces filets. Arriviste, l'autre insecte gagna la course et le papillon en même temps. Devant leur défaite, les deux pirates décidèrent de montrer à cette araignée qui devait obtenir le papillon et bien qu'elle soit aussi de taille géante, les deux pirates ne le remarqua pas de suite et lui firent sa fête.

Ce n'est qu'une fois leur trophée libre qu'ils remarquèrent que leurs ennemis vaincu était également une créature très grande, tout comme l'abeille et le mille-patte qui passent devant eux. Il fallait le voir pour le croire, les yeux des deux pirates étaient à la limite de sortir de leur orbite quand ils remarquèrent qu'ils étaient les êtres les plus petits de cette île. Tout était grand, tout était imposant, tout et pour eux c'était super, du moins jusqu'à qu'une fourmi tente de faire des deux pirates son repas.

Sans doute par réflexe de survie, les deux hommes se mirent à courir dans le but d'éviter de terminer entre les mandibules de l'insecte, mais qu'importe la direction qu'ils prenaient, ils tombaient toujours face à d'autre insecte géant toujours plus affamé les uns que les autres. Dans ce monde de brut où les forts mangent les plus faibles, être de petites tailles n'aide pas. Mais ce n'est qu'au pied du mur, une fois cerner de tous les côtés qu'Opacho se gratta la tête de demanda avec tout le calme du monde pourquoi Shoma n'avait toujours pas utilisé sa force pour se débarrasser de ces insectes, alors que plus tôt il avait balayé une araignée sans même se forcer.

Instant bête. Shoma se sentit un peu idiot sur le coup. Il est clairement l'être le plus terrifiant de l'île, le prédateur le plus à craindre et pourtant il prenait ses jambes à son coup tels un vulgaire lapin devant les crocs d'un renard.



"Haha..Haha, j'avoue que tu as raison."

"Merci."

"Tu peux ?"

"Oui, tout de suite"


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 7 Déc 2013 - 2:17

Plutôt de se voir ingurgiter par ces insectes, Shoma prit les armes et ni une, ni deux, répéta le scénario de l'araignée. Au sol et sans vie, les insectes ne jouaient plus les puissants, contrairement à Shoma qui frappait de ses pieds le cadavre de ses victimes.

Pendant que Shoma passait son énervement sur des morts, Opacho en profita pour ce faire la malle et quand son capitaine le remarqua, il était déjà trop tard. Perdre Opacho était la dernière chose dont Shoma avait besoin en ce moment. D'une part il était l'un de ses compagnons, d'autre part il était bien plus faible que lui et contre des insectes de la taille d'une maison il n'aurait aucune chance, mais pire encore Maria lui ferait sans doute la peau si elle apprenait qu'il n'avait pas réussi à surveiller un gamin qu'elle lui avait confié. Cette dernière raison imposa au capitaine de réussir dans sa recherche de la petite mascotte, l'erreur n'était pas permise.

Maria avait remplacé Yasmeen et bien que leur rôle soit différent, les deux femmes se rejoignaient sur une chose, leur capacité à en faire voir de toutes les couleurs à leur capitaine et au fur et à mesure que Shoma évoluait à travers les hautes herbes en criant le nom de son compagnon, celui-ci s'imaginait déjà les mil et une torture qui l'attendrait sur le navire, de quoi le dissuader de retourner abord.

Un peu sur les nerfs, Shoma coupa un arbre d'un coup de sabre. Pensant ne pas trouver son compagnon dans la direction qu'il suivait, le jeune capitaine tourna les talons et allait tenter sa chance dans une autre direction, quand l'arbre qui venait de tomber fonça dans sa direction.


"Quoi!..."

Alors qu'il s'attendait à voir une autre créature sortir et lui foncer dessus, Shoma tomba sur un crocodile, du moins il en avait l'air. Cette créature ou personne, car mise à part l'aspect physique, ce crocodile ressemblait à un homme-poisson, bien qu'un crocodile n'étant pas un poisson, se stoppa, regarda Shoma, puis continua sa route comme si de rien n'était.

"Et toi!!"

Le crocodile ne se stoppa pas et continua son chemin. Pour communiquer avec cette personne, Shoma du le suivre durant une bonne minute avant que celui-ci décide de lui adresser la parole.

"Tu ne m'as pas vu d'accord ?"

"bien sûr que je t'ai vu, je te suis d'ailleurs depuis une minute.

"C'est vrai.

"Attend! Tu n'aurais pas vu un enfant par hasard ?"


En entendant la demande de Shoma le crocodile se stoppa et le regarda avec un air accusateur avant de lui répondre.

"Pourquoi cherches-tu un enfant ? Tu es un adulte, cherche plutôt une femme, conseil d'inconnu."

"Je cherche un enfa..un petit pirate, court sur patte, il est de mon équipage et à cause d'une fourmi géante, nous avons été séparés."

"Hum, un enfant non, mais j'ai remarqué une touf de poil sur patte près d'une plante carnivore près de là ou l'arbre m'est tombé dessus."

"Carnivore ?"

"Oui, une plante qui mange ce qui a le malheur de s'en approcher."


Il n'en fallut pas plus pour que Shoma décide de laisser tranquille son interlocuteur et rebrousse chemin afin de sauver cette fameuse touf de poil en espérant qu'il s'agisse bien de son compagnon.

"Attend moi j'ai des questions, un tas."

"Non, tu ne m'as pas vu."


Devant l'insistance du crocodile à ne pas être vu, Shoma lâcha l'affaire et se concentra sur Opacho. De retour sur le lieu où il avait coupé l'arbre, Shoma ne tarda pas à trouver une plante assez imposante qui remuait seul, sans doute venait-elle d'attraper sa proie et commençait à l'ingurgiter. Shoma était arrivé trop tard ? Qu'importe d'un coup de sabre il trancha la plante laissant sortir de son estomac un pauvre lapin blanc déjà mort. Coup de frayeur ce n'était pas son compagnon. Maintenant il ne lui restait plus qu'à le retrouver, une fois de plus...

Alors qu'il commençait à perdre patience, Opaco revint de lui-même du moins grâce au papillon qu'il montait et qui passa devant lui. Shoma manqua de le rater, car habitué à voir passer ces monstre géant il n'y prêta pas attention et ne l'aurait pas remarqué si la petite dague que Maria lui avait confié n'était pas tomber de sa poche.

Retrouvé, Shoma fit en sorte de rattraper le papillon et son compagnon, puis le menaça de le balancer à Maria quand ils retourneraient sur le navire, mais visiblement le petit bonhomme avait pris de l'assurance depuis qu'il naviguait avec Shoma et lui dit que s'il venait à le dire, alors il serait également dans une situation délicate étant donné qu'il était à la base sous sa responsabilité et qu'il serait également punie par Maria.

Shoma compris que sa mascotte commençait à agir comme un pirate, mais qu'il avait raison, s'il disait à Maria qu'il l'avait perdu des yeux durant tous ce temps, il se retrouverait également dans la merde, alors il décida de le punir de ses propres mains, plutôt que de risquer le diable.

Voyant le regard diabolique de son capitaine se dessiner sur son visage Opacho lui demanda pardon et s'excusa pour ce qu'il avait dit et fait, mais il était trop tard la sanction tomba.... il était maintenant punie de bonbon pour un mois entier.

http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Sam 7 Déc 2013 - 12:59

Reprenant leur exploration, les deux pirates s'enfoncèrent à vers l'intérieur des terres. Comme depuis leur arrivée, tout ce qui s'y trouvait était grand, mais ils étaient loin d'imaginer qu'ils trouveraient en plus des insectes géants des rivières de nourritures, des bassins de coca, enfin un tas de choses qui n'existent pas à l'état naturel normalement et qui pourtant, ici défie toute loi de la nature. C'était bien la première fois que Shoma pouvait boire de la boisson sucrée qui ruisselle tel une rivière. C'était à peine croyable.

La découverte de ces fameux super plats arriva à cause ou part Opacho. Le pirate trébucha contre une pierre, roula tel une balle cent mètres plus loin et termina sa course dans une rivière. Pensant que ce dernier allait se mettre à pleurer, Shoma allait déjà lui annoncer qu'il levait son interdiction de sucrerie, mais au lieu de cela le jeune garçon ne lâcha pas une larme et se mit à boire, boire et encore boire tout le jus qu'il pouvait mettre dans sa bouche.

Pensant que la chute lui avait fait perdre la tête Shoma s'approcha de son compagnon et lui dit qu'il ne fallait pas boire de l'eau noir, qu'elle n'était pas potable, c'est alors qu'Opacho lui dit qu'il ne s'agissait pas d'eau, mais du jus. Intrigué Shoma se baissa et en bu à son tour une gorgée et compris qu'il était dans le vrai, il s'agissait bel et bien d'une rivière de boisson. Incroyable, mais vrai.

Regardant autour de lui, Shoma remarqua que plus rien n'était comme sur les autres îles qu'il avait déjà visités. Près de la rivière se trouvait un arbre avec des fruits couleur or, scintillant de mil feux. Il s'en approcha, retira le fruit pensant qu'il s'agissait d'or, mais ce n'était pas le cas, une fois décroché, le fruit perdit sa couleur, mais révéla son véritable parfum, un gout de viande grillé remonta dans les narines de Shoma, il la goûta, c'était du porc grillé. Excellent, étrange, mais délicieux.

Cela à déjà été dit et redit, mais pus les choses avançaient et plus Shoma pensait avoir trouvé la corne d'abondance, certes ce n'était pas sous la forme d'un objet, mais après avoir mangé de la pomme d'amour, du vin qui coule des entrailles des arbres, des feuilles au gout de rhum, de l'herbe parfum fraise et bien d'autres choses qu'il ne saurait mettre un nom dessus, il n'y avait aucun doute, il se trouvait au paradis des gourmands. Un lieu ou l'on ne connait pas la famine.


"Il faut qu'on arrête de manger."

"Oui, mais attend un dernier."

"D'accord un dernier. Après il faut qu'ont arrête."

"D'accord. Attend celui-ci à l'air super méga bon."

"Bon, donc après lui on arrête."

"Regarde lui aussi."

"Ah oé je ne l'avais pas remarqué."


Les deux pirates n'en finissaient plus de manger. Ils avaient beau se dire qu'ils allaient se stopper, mais la gourmandise était plus forte que leur volonté. Il fallait dire qu'il n'avait encore jamais mangé autant d'aliment aussi bon. Déjà sur Citadelle ils avaient du se contenter de repas de fortunes, durant leur voyage c'était la même chose. A force de manger l'équivalent des repas que l'on donne à des prisonniers et encore seulement les prisonniers des pires prisons du monde, Shoma et Opacho en avait presque perdu l'appétit, mais ça c'était avant.

Le salut de l'estomac de Shoma arriva grâce à une superbe idée d'Opacho qui proposa d'apporter une partie de la nourriture sur leur navire afin d'en faire profiter Maria, mais également pour pouvoir par la même occasion jeter à l'eau l'infecte nourriture qu'il leur restait. L'idée n'était pas mauvaise, avec ce genre de bouffe, ils allaient pouvoir naviguer en pleine forme et ne pas être obligé de prier à chaque repas en espérant que la prochaine bouché ne soit pas leur dernière tant il était déconseiller d'ingurgiter ce qui se trouvait dans leur cale.

Ceci n'est qu'un résumé rapide de ce que Shoma et Opacho se dirent au bout de vingt minutes de conversation, car en réalité, les deux compagnons se parlèrent la bouche pleine, sans même prendre le temps d'arrêter de mâcher et de manger. Les deux hommes ne se comprenaient qu'à moitié et encore. Entre deux aliments, entre deux respirations ils arrivaient à comprendre un ou deux mots et tentait comme au jeu du pendu de reconstituer la phrase de l'autre. Enfin bref, c'était du grand n'importe quoi, mais étrangement ils réussirent à se comprendre. Comme quoi à force de rester ensemble, ils formaient quand même un bon tandem de goinfre.


"Allez on (Mâche) y vas!

"O (mâche) k, je te (mâche) suis"


Ayant complètement oublié dans quelle direction se trouvait leur navire, les deux pirates et leur cargaison prirent une direction au hasard espérant qu'il s'agirait de la bonne. Ils ne le savaient pas, mais ils n'allaient pas dans la bonne direction, mais un peu d'exploration ne leur ferait pas de mal, bien au contraire, marcher leur feraient perdre un peu des calories ingurgité lors de leur copieux repas.

Quoi qu'il en soit dix minutes après, ils tombèrent sur un grand bassin d'eau chaude. Les deux pirates se regardèrent et en même temps eurent la même idée. Des étoiles apparu dans leur yeux et avec une synchronisation parfaite, ils jetèrent au sol leur nourriture, leur vêtement et plongèrent dans l'eau.


"Ahhh, un bon bain chaud comme je les aime."

"Trop bon."


Alors qu'ils prenaient leur bain dans le plus grand calme, plusieurs bulles remontèrent à la surface comme si ne personne venait de se lâcher.

"C'est toi qui viens de péter dans l'eau là ?"

"Non."

"Arrête de mentir, nous sommes que deux."

"C'est pas moiiiii, c'est toi qui viens de péter."

"Non, sinon je ne t'aurais pas demandé. Si ce n'est pas toi, ni moi, alors.."


Le crocodile que Shoma avait vu et qui ne souhaitait pas être vu remonta à la surface entre les deux pirates
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10230
Popularité: -688
Intégrité: -535

Mar 10 Déc 2013 - 13:32

Surpris par l'apparition soudaine du crocodile, Shoma utilisa son fruit comme arme défensive. Un pic d'ombre, c'était d'ordinaire suffisant pour perforer quiconque se dresse devant lui et malheureusement les idiots qui se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment, un peu comme ce crocodile actuellement.

Shoma n'avait rien contre lui, il ne lui avait rien fait, mais l'effet de surprise était tel qu'après des insectes géants et des plantes carnivores, Shoma en était poussé à être sur la défensive à chaque instant.

A bout portant, Shoma ne pouvait pas rater sa cible, mais voilà il était aussi trop prêt pour que Shoma ait le temps de stopper son ombre une fois qu'il a reconnu qui était cette chose, personne qui est sortie de l'eau. En toute logique le résultat devait être la mort du crocodile ou du moins le retrouver avec une partie de Shoma en lui, mais voilà ce dernier n'avait rien, l'ombre de Shoma le toucha certes, mais ne lui fit pas plus de mal qu'une piqure de moustique.

Choqué, Shoma resta sans voie. Il s'essuya les yeux, regarda de nouveau le torse du nouveau venu, le toucha sous les yeux intrigué de ce dernier, se demanda s'il l'avait bel et bien toucher.


"Après les enfants, tu t'intéresses aux hommes ? Dis-moi, tu n'es pas étrange comme type ?"

"Quoi ? Vasi, je t'ai dit qu'il s'agit d'un de mes nakama, tu es sourd ? D'ailleurs il est juste derrière toi"

"Ha oé, good. Petit attention à ce type, il est assez louche."

"Ta gueule connard. D'ailleurs, je t'ai attaqué avec mon ombre, pourquoi tu n'as rien ?"

"Hin ?


Vu qu'il ne voulait pas comprendre ou qu'il ne comprenait pas de quoi il était question, Shoma lui fit une nouvelle démonstration. S'il n'était pas capable de bloquer son attaque, alors en tant que médecin il s'occuperait de lui et s'il venait de nouveau à utiliser la technique lui permettant d'éviter la mort, alors il comprendrait ce que son interlocuteur lui disait, il n'y avait pas plus simple comme explication.

"T'essaye de faire quoi ? D'ailleurs comment tu utilises ce genre de truc noir ?"

"T'as vu, t'es pas mort et ça c'est pas normal."

"Mon pote, j'utilise le Haki normal que je ne meurs pas, du moins ce n'est pas avec cette attaque que tu me tueras."

"Haki ?"

"Attends tu viens de dire que je suis fort ? Hahahha merci merci"

"Pas du tout"


D'un coup, l'île e mit à bouger. Ce n'était que de petits tremblements, mais suffisant pour que Shoma pense à un tremblement de terre ou comme il avait pu le voir à ce que l'étoile où ils se trouvent décide de se lever. Voyant le calme du crocodile, Shoma le mit en garde et lui dit qu'il était préférable pour eux de quitter cette étoile géante et de se rendre sur son navire afin d'y être en sécurité.

"Hahahah, vous n'êtes pas sur une étoile flottante géante, mais sur Boyn. L'archipel de Boyn pour être exacte. Il s'agit d'immense plante carnivore et quand elle se relève, c'est qu'elles ont une petite faim."

"Des plantes carnivores de cette taille ? C'est trop dangereux, nous n'aurons aucune chance si elle décide qu'il est l'heure de manger.

"Ne t'inquiète pas, elles ne mangent qu'une fois toutes les deux semaines et celle-ci si je ne me trompe pas à manger il y a deux jours ou c'était il y a deux semaines ? Je ne m'en rappelle plus."

"Et si tu te trompes ?""

"Alors il faudra s'agripper à quelque chose de solide pour ne pas se retrouver avaler. Hahaha."


Sur ces dernières paroles, le crocodile quitta le bassin d'eau, récupéra ses vêtements qu'il avait cachés au sommet d'un arbre d'un bond qui en étonna plus d'un et abandonna Shoma et Opacho en lâchant un dernier : "vous ne m'avez pas vu".
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1