AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une sombre histoire de science.

avatar
Ike Basara
PNJ
♦♦♦♦♦ Etoile ♦♦♦♦♦

♦ Localisation : Marie Joie
♦ Équipage : Marie-Joie All-Stars

Feuille de personnage
Dorikis: Peu.
Popularité: Très beaucoup.
Intégrité: Très beaucoup.

Mar 26 Nov 2013 - 9:21


    Sengoku Junior...
    Basara ! ♥ Ça faisait si longtemps que j'attendais enfin une invitation pour un thé en ta compagnie...

    L'ingénieur envoit à l'étoile un clin d'oeil appuyé. Ce dernier répond par un sourire crispé.

    Je ne t'ai pas appelé pour... ça.
    Quel dommage...
    Les affaires avant tout.
    Tu es un homme si occupé ♥ ! Je trouve ça chou !
    Un peu de sérieux. Approche.

    Ils quittent tous deux le pas de la porte pour avancer vers le bureau de Basara. Les deux suivants du génie ont le temps d'admirer la pièce pleine d'oeuvres et de meubles tenant plus de l'art que du meuble. Même la chaise d'Ike semble trop belle pour qu'un postérieur même gradé puisse s'assoir dessus. Pourtant, quand Basara s'y installe, ça semble naturel. Jim et Joe restent stoïques devant la porte en attendant les ordres du docteur. Ce dernier se dandine jusqu'à un fauteuil rembourré, dévorant des yeux l'étoile qui, quant à elle, cherche à éviter de croiser son regard.
    Air minodant, petit sourire complice, Basara finit par reprendre de la contenance. C'est facile d'être impressionné par un homme de l'envergure de Sengoku. Plus encore d'être déstabilisé par ses avances. Il ne s'était pas imaginé être au goût de l'actuel Végapunk. Le pouvoir attire. Tout s'explique.

    Je t'ai fait venir pour une demande importante.
    Je t'écoute mon cornichon ♥...
    Ne m'appelle pas comme ça.
    Très bien mon petit poussin ♥...
    Ni comme ça. Junior !
    Oui ? ♥
    Sérieux !
    Bon...

    Un rictus méprisant prend place sur les lèvres de Basara.

    Tu es au courant des derniers... faits, n'est-ce pas ?
    Ouuuiiii...
    Arashibourei, il...
    Tu parles tout le temps de lui, je vais finir par croire qu'il t'a tapé dans l’œil ce polisson...
    Il me casse les pieds, oui, mais rien de plus !
    Trop choupi ! ♥
    Mh...
    D'accord, poursuis.
    Arashibourei possède la lettre de Corsaire. Mais je n'ai aucunement l'intention de lui laisser la place, encore moins le temps de se refaire une santé. C'est là que tu interviens.
    Moi ? Envoie donc ton charmant amiral. Je ne vais pas lui faire très mal, je frappe comme un enfant.
    Laisse moi finir.
    Oh...
    Je veux que tu mettes au point des machines, des hommes, des... Ce que tu veux, capable de combattre sous l'eau.
    Tu veux que je fabrique des Hommes Poissons ?
    Oui. Mieux que ça, même.
    Pourquoi ne pas embaucher des Homme poissons alors ?
    Parce que je n'ai pas envie de fraterniser avec de la racaille. Qu'on doive les "respecter", passe encore. Mais les employer à un haut grade...
    Je vois, je vois...
    Je veux que mes meilleurs éléments soient capable de battre Arashibourei sur son terrain. Je veux qu'ils l'écrasent, le détruisent. Je veux le briser. Et je veux pouvoir faire pareil pour tous les zouaves qui se sont payé ma tête.
    Ça va être compliqué...
    Tu es Végapunk ou tu ne l'es pas ?! Je peux donner ton titre à quelqu'un de beaucoup plus compétent qui répondra à ma demande ! J'en connais plein qui seraient ravis de prendre ton poste !
    Calme donc, Ikounet ! Je suis le meilleur ! Je le ferai !
    Bien.
    J'ai... "carte blanche" ?
    Oui. Fais. Comme tu l'entends. Mais sois discret. Je ne veux pas que ça nous éclabousse.
    Je verrai ce que je peux faire...

    Les doigts de Basara tapotent sur le bureau. A un rythme régulier. Nerveux. Végapunk soutient le regard avec un petit sourire. Une dernière question.

    Les autres sont au courant ?
    Non. Et tant que tu n'auras pas la solution à mon problème, ils ne sauront rien. Je préfère ça.

    Junior incline la tête. Il comprend. Sera discret.

    Pars.
    Bien mon petit oisillon ♥...

    L'escorte du Docteur revient l'entourer. Quelques secondes plus tard, les deux hommes referment la porte du bureau derrière le fauteuil, pour laisser un Basara passablement satisfait.
http://oprannexe.onepiece-forum.com/t1064-les-cinq-venerables-etoiles
avatar
Sengoku Jr
PNJ
Vegapunk
♦♦♦♦ Directeur de la Brigade Scientifique de la Marine ♦♦♦♦


Feuille de personnage
Dorikis: 735
Popularité: 525
Intégrité: 0

Mar 26 Nov 2013 - 9:23


    Que comptez-vous faire ?
    Mener à bien ce projet mon petit cornichon, naturellement. Il n'y a qu'un génie comme moi pour y arriver de toute façon !
    Mais...

    L'homme a ses côtés se stoppe soudainement. Les deux autres s'arrêtent pour le regarder. Végapunk, sur son fauteuil, se retourne avec les sourcils froncés.

    C'est clairement démesuré, ça n'aboutira à rien !

    L'ingénieur semble offusqué. Sa bouche pend jusqu'à ses genoux, une veine bat à sa tempe. On pourrait presque croire qu'il est vexé, et c'est avec une voix drôlement perchée qu'il réplique :

    Que nenni ! Je suis Végapunk ou je ne le suis pas ?!
    Vous êtes...
    C'est tout ce qu'il y a à savoir ! ♥

    Demi-tour, ils reprennent la route jusqu'au labo. La porte s'ouvre sur un endroit spacieux qui sent le produit chimique et l'acier rouillé. Les deux hommes encadrent Sengoku qui va directement jusqu'à sa table d'opération. Ils ne savent pas par quoi commencer, l'un d'eux se permet de sortir un manuel d'anatomie pour voir ce qui est envisageable, l'autre commence à parler de matériel de plongée. Mais non. Le bras articulé de Sengoku envoie un violent coup dans les manuscrits qui volent à travers la pièce, et il somme d'une voix ferme :

    Apportez-moi des cobayes !

    Un silence de plomb tombe dans la pièce. Cobaye ?

    Euh, monsieur ?
    Quoi encore mon petit chou à la crème ? ♥
    Nous n'avons pas de cobayes...

    Nouveau silence.

    BIGRE ! Qui est l'idiot qui gère les cobayes ?!
    Euh, c'est vous monsieur.
    Ah ! Et ou est-ce que je les ai rangés ?
    C'est à dire que vous avez exigé que l'on n'ait plus de cobayes la semaine dernière, parce que, je cite : "le premier Végapunk n'en utilisait pas, donc je n'en ai pas besoin"

    La pince mécanique de Végapunk vient gratter son menton comme s'il réfléchissait. Terrible décision, se dit-il en faisant mine de penser. Il finit par simplement hausser les épaules :  

    C'est vrai, mais tant pis : Trouvez-en d'autres ! Des prisonniers ! On en a toujours trop ! ♥
    Avec l'évasion d'Impel Down et les dernières mesures, la population carcérale a chuté drastiquement ! Les moins méchants sont escortés jusqu'au Trou...
    Les autres sont exécutés dès leur arrivée...
    Je vois... C'est terrible...

    Nouveau problème. Végapunk réfléchit. Et bondit la seconde d'après, désignant du doigt ses deux acolytes :

    Tant pis ! Je ferai les expériences sur vous alors ! ♥
    Euh...
    Non mais on va en trouver...
    Ah, je préfère ça ! Allez, au boulot mes petits sucres d'orges...

    Il se retourne, tripote ses outils pour finalement revenir avec une idée digne d'un génie comme lui :

    J'ai mieux ! Prenez des volontaires ! Faites passer une annonce, nous rémunérerons tous ceux désireux de participer à mes fabuleuses expériences !
    Euh...
    Chut.
    Mais les volontaires, ils...
    Tu préfères eux ou toi ?
    Bon... Je n'ai rien dit.

    Plaît-il mes petits bonhommes en mousse rose bonbon ? ♥
    Rien rien !
    Alors au travail ! Ce que je peux vous adorer tous les deux ! ♥
avatar
Sengoku Jr
PNJ
Vegapunk
♦♦♦♦ Directeur de la Brigade Scientifique de la Marine ♦♦♦♦


Feuille de personnage
Dorikis: 735
Popularité: 525
Intégrité: 0

Mar 26 Nov 2013 - 9:23

    Citation :
    Vegapunk Needs You !

    Vous n'avez pas la carrure d'un marine ? Vous n'avez pas la finesse d'un agent secret ? Vous n'êtes pas assez beau pour être diplomate ou pas assez intelligent pour compter avec nos comptables ? Mais vous voulez quand même aider votre peuple ? Votre famille ? Vos amis ? Un peu d'argent ne ferait pas de mal pour mettre du beurre dans les épinards ?

    Engagez-vous !

    Le Docteur Végapunk et ses acolytes seront ravis de vous aider à aider les autres ! En échange d'un peu de votre temps et de votre personne, vous toucherez de quoi arrondir vos fins de mois difficiles ! Aidez son gouvernement, c'est vachement chouette, donc n'hésitez surtout à vous enrôler dans la base marine la plus proche pour permettre à vos protecteurs de gagner cette guerre sans fin contre le crime !

    Vous serez récompensé ! N'oubliez pas !

    Le monde a besoin de vous !
    Qui a fait cette affiche ?
    Moi.
    C'est quand même sacrément mauvais.
    On m'a pas embauché pour mon talent à faire des affiches...
    Ah ça, c'est certain !
    Moué j'sais pô lire t'façon.
    C'est pour ça que vous êtes là.
    ça s'explique.
    Puf.

    Un bruit strident retentit dans la petite salle d'opération. Une lumière vive est braquée sur la table ou est placé un homme au physique bourru. Les cheveux bruns hirsutes, deux yeux à moitié fermés et les dents travaillées par les caries. Le Docteur sur son fauteuil avance jusqu'à son patient, chantonnant une petite chanson joyeuse de l'île des Okama.  

    On a un nouveau patieeeeent ? ♥
    Oui Docteur...

    L'homme arrive avec un grand sourire, s'emparant de ses outils de médecin. Remontant son fauteuil pour pouvoir regarder son vis à vis dans les yeux, Junior le fixe avec l'air jovial et assuré, celui du Docteur sympathique qui a fait sa réputation :

    S'lut.
    Boooonjour mon petit ! C'est quoi ton nom, poussin ?  ♥
    Bob.
    Booob ! C'est charmant ! Et qu'est-ce que tu fais dans la vie ?  ♥
    J'suis ouvrier dans l'mine, m'voyez mon bon.
    Mmmmh, mais quel drôle d'odeur ! C'est quel parfum ?
    Parfum ? J'porte pa'd'parfum moé.
    Aaaah, je vois ! C'est naturel alors ! Hahaha ! De la famille ?  ♥
    Y'a bien mé parents à l'maison, j'veux juste aider l'vieux pa-qu'il dit qu'jchuis pas bien futfut, quoua.
    Terrible !
    Moué pas t'llement. Juste qu'les mines, moé, ç'me passe là.


    Végapunk fait un signe. Ses deux acolytes finissent par attacher les membres de Bob, les nouer très soigneusement à la table, puis par placer une seringue en intraveineuse pour que l'homme finisse de se détendre. Ce dernier n'a pas l'air particulièrement anxieux, passablement groggy par l'alcool qu'il a pris avant de venir, sans doute.

    Allez, détendez-vous mon petit Bob.
    Z'allez m'faire quoua ?
    Oh, rien de bien folichon mon poussin, rien du tout  ♥

    Bob commence à s'endormir. En confiance, en écoutant la jolie chanson du Docteur qui place soigneusement une pince d'acier sur le front de son patient.

    Ferme les yeux.

    Petit murmure, Bob part dans le pays des rêves, suivant toujours la chanson.

    Tout ira bien maintenant.

    Silence dans la pièce.

    Le Gouvernement te remercie de ton geste, Bob.  ♥

    Végapunk abaisse son scalpel.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1