AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Fait glouglou koala mon p'tit père

avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Mar 26 Nov 2013 - 10:07

Spoiler:
 



Trois jours avant la rencontre entre Joe et Mizukawa Sutero

_ Débarquement à Luvneel, port de Norland, terminus! Pour ceux qui veulent reprendre la mer on décroche dans une semaine, a vous de voir matelots. Débarquez et Maleroy vous versera votre paye devant le pont.

C'est en ces mots que le capitaine du Red Tiger, vaillant navire marchand, salua les matelots qui venaient de passer trois semaines en sa compagnie pour aller de South Blue à North Blue et plus exactement de Bliss à Luvneel. Peu après sa mésaventure avec les Grognards, deux jours après pour être plus exact, Cobra avait embarqué sur le Red Tiger sous les ordres du capitaine Melvyn Thompson. L'homme recherchait une demi-douzaine de marins supplémentaires pour pouvoir faire ses livraisons sur quelques îles de South Blue puis de North Blue. L'homme s'en foutait de qui était les hommes qu'il engageait. Il devait juste avoir du muscle pour porter et pousser des caisses et ne pas faire de grabuge, c'était simple non?

L’occasion était trop belle pour Joe, ainsi il pouvait quitter le royaume de Bliss sans craindre la marine ou bien les Grognards qui d'après lui ne devait plus être sur l'île. Signant son engagement sous le nom de John Johnson, Cobra s'installa alors parmi les matelots avec un simple baluchon sur l'épaule, il n'avait rien à lui à part quelques armes après tout. Ils naviguèrent durant vingt jours, firent huit haltes de quelques heures pour charger ou décharger différentes caisses pour le compte de Van Derbüren, un marchand de Luvneel et après ce petit periple physique, Cobra débarqua à Luvneel. Il posa le pied sur la terre d'une île d'une mer qu'il ne connaissait pas sauf de nom, adieu South et bonjour North. Il prit les billets que lui tendait Maleroy, le second et comptable du Red Tiger et les fourra dans sa poche. Il s'enfonça alors dans le port de Norland. Dans son dos sa nouvelle arme, une batte de Rugball qu'il venait d'acheter à l'avant dernière île. Il connaissait ce jeu pour y avoir joué lorsqu'il avait était muté sur Grand Line, il faisait même parti d'une des équipes de la Base Navale. Il savait qu'un coup dans une tronche, ça faisait pas mal de dégats et avec donc ouvert son portefeuille pour s'en offrir une.

Il ne marcha pas bien longtemps avant de rentrer dans un établissement, c'était un bar ou un club pour ne pas dire clairement que c'était un bordel. Buvant quelques verres pour passer cette fin d'après-midi, il commanda un repas ensuite. A la fin de ce repas, c'est avec une belle brune portant le pseudonyme de Dalia qu'il monta au premier pour passer avec elle la nuit. La solde qu'il venait de se faire en trois semaines, venait de partir à moitié en batifolage avec Dalia puis Seren une grande blonde qui les avait rejoint durant la nuit. Le lendemain Joe plus léger des bourses, dans les deux cas bien sur, quitta le lieu de luxure pour se promener sur les docks. Il ne savait pas quoi faire. Reprendre la mer? Visiter un peu l'île?




Dernière édition par Joe Gillian le Lun 16 Déc 2013 - 17:16, édité 2 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Mer 27 Nov 2013 - 11:07


Deux jours avant la rencontre entre Joe et Mizukawa Sutero

Après avoir pris un copieux petit-déjeuner, pain confiture beurre arrosé de café et de rhum, Joe avait flâné dans les ruelles juxtant les quais. Il ne savait vraiment pas ce qu'il allait faire pour le moment. Devait-il trouver un navire pour y embarquer? Ou devait-il rester quelques jours? Il marchait lentement, son bide était plein à exploser mais il fallait dire que la nuit avait été énergique et il avait donc bien besoin de cela pour se requinquer.

Parlant ici et là, écoutant les discussions des badauds, il n'apprit pas grand chose d'important. Peu de navire devait partir dans la journée ou le lendemain et leurs destinations n'attirait pas trop Cobra... Il se posa sur un banc se trouvant face à la mer. Il s'alluma un cigare et le fuma tout doucement. Son regard se perdit dans les remous des vagues qui venaient frapper légèrement les rebords de pierre du ponton du port. Une petite brise fouettait les joues du blondinet, balayant aussi ses bouclettes blondes de gauche à droite. Une heure passa, puis deux, l'homme s'était allumé un deuxième cigare puis un troisième.

Une horloge sonna au loin. Elle indiqua qu'il était onze heure, Joe sourit. C'était l'heure de l'apéro, cela allait lui passer du temps. Il se leva de son banc et s'enfonça un peu plus dans la ville, s’éloignant de la mer et de ses embruns. Après un petit quart d'heure de marche alors qu'il s'approchait d'une taverne portant le nom de Big Black Poney, il tomba sur un drôle de spectacle. Un mec semblait s'en prendre à un gamin, du moins c'était ce que voyait Joe d'aussi loin, il y avait de l'écho et le son venait jusquà lui.

_ Bordel! Mais dégages, je te servirais jamais espèce de singe. Vires de là ou c'est à coup de trique que je t'éclates le museau!
_ Gruuummppyyyy!!!


Il vit le petit garçon détaller dans une petite ruelle adjacente en pleurant et le serveur ou le barman retourner à son bar. Joe avança et s’arrêta au croisement. Il entendait une sorte de pleurnichement mêlé à des grognements. Il s'enfonça dans la petite ruelle. Les pleurnichement venait de derrière une poubelle, il passa la tête par dessus et quel ne fut pas son étonnement de ne pas voir un petit garçon mais une créature toute poilue à la place.

_ Alors gamin on veut être dans la cour des grands et se boire une limonade à la taverne?

La créature se tourna vers Joe en grogna, Joe fit un pas en arrière lorsqu'il vit la tronche de la bête. Un koala? Un putain de koalaaaa!!! Etait-ce un petit gars qui aurait bouffé un fruit maudit, le fruit du koala?

_ Tas bouffé un fruit du démon?
_ Grumpy! Nooon!
_ T'es un vrai koala? Une peluche qui bouffe des feuilles vertes?
_ Grumpy! Pâté!
_ Pâté? Comme les chats?
_ Grumpyyyyyyyy!!!! Chhaaaaatttt!
_ Hey! Calmos la boule de poils? Alors tu voulais faire quoi dans le bar, boire un petit canon?
_ Grumpy! Boire!
_ Mais t'es seul, t'as pas des parents ou un maître?
_ Gruuumpy... Mort...
_ Désole petit mec. Bon j't'invite à vider une chope ça te tente?
_ Gruummpppyyyyyyy!!!

Joe aida l'animal à se relever. On aurait presque cru une sorte de petit singe apprivoisé. Il portait un bermuda d'enfant et des chaussures, Joe ne put que ricaner en le voyant debout. Il faisait à peine un mètre de haut. Il marchèrent ensemble pour sortir de la rue. Joe remarqua qu'il marchait presque comme un vrai petit homme. C'était fou. Il se demandait bien d'où il venait. Tenant par l'épaule Grumpy, Joe ouvrit la porte du Big Black Poney et y entra. Le barman, celui qui avait menacé le koala le fusilla du regard. Joe sourit encore plus, son petit sourire moqueur et alla s'assoir à une table avec l'animal qui semblait tout apeuré, tout intimidé.

_ Hep! Garçon! Deux chopines pour moi et mon pote!





Dernière édition par Joe Gillian le Mar 3 Déc 2013 - 12:14, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Lun 2 Déc 2013 - 17:25


Le barman, celui même qui avait refusé violemment l'entrée au koala quitta son comptoir avec un seul verre de bière et se planta devant la table de Joe et Grumpy. Il toisa du regard l'animal tout en serrant les dents. Il fixa ensuite Joe avec un air colérique sur le visage. Joe souriait toujours, son sourire plein d'ironie et d'affront fixé sur son visage, son cigare en guise d'apostrophe à sa bouche.

_ On sert pas de bestiole ici. Et si elle pouvait descendre aussi, cela serait bien. Vous êtes son maître? Si oui vous nous devez cinq bouteilles de rhum qu'elle a volé.

Joe cracha sa fumée bleutée en direction du bar, son sourire marquait toujours son visage.

_ Désolé mais je ne suis pas son maître. Mon ami est une personne comme vous et moi. Et je vous demande de lui servir sa bière.
_ Ce n'est qu'un animal et on ne sert pas d'animaux ici!
_ Servez-le ou je vous demanderez d'appeler le patron.
_ Je ne vais pas appeler le patron pour un foutu animal de mes deux! Je vais vous ...

Joe ne laissa pas le barman finir sa phrase, il s'était levé pour lui chopper la tête par derrière et lui fracassa sur la table qui se brisa et l'enfonça même dans le parquet, causant ainsi un trou d'une bonne trentaine de centimètres de diamètre. Plusieurs personnes crièrent et quelques unes se levèrent même. Cobra les fixa d'un air méchant et certaines se rassirent alors. Il se dirigea vers le bar et se servit par lui même deux chopes de bière qu'il alla poser ensuite sur une autre table et fit signe à Grumpy de venir s'y assoir. Joe entendait les murmures à son propos.

_ S'il y a un problème on peut régler ça?

Pas de réponse. Joe s'assit alors à table et trinqua avec le koala. Il liquida ensuite une bonne moitié de son verre alors que l'animal se fit un bon cul-sec. Joe se marrant de voir l'animal boire et alla lui resservir une chopine.

_ Grumpy! Boire!

Lorsqu'il posa la bière devant Grumpy, il recommença le même manège et lacha un énorme rot qui fit sourire Joe. C'était un bien étrange koala qu'il avait devant lui. C'est alors que la porte de la reserve s'ouvrit et un homme en sortit.

_ C'est quoi ce bordel ici?
Spoiler:
 

L'homme, un grand chauve avec des lunettes de soleil, s'avança vers Joe et Grumpy tout en prenant une queue de billard qu'il cassa en deux. Il stoppa à quelques mètres de Joe et regarda le barman au sol avec sa gueule dans le plancher.

_ Alors on s'en prend au personnel du Big Black Poney?

Il se tourna vers Grumpy.

_ T'es encore là toi la raclure de sac à puce?
http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Mar 3 Déc 2013 - 17:23


Le grand chauve était le gérant du Big Black Poney. Il portait le nom de Hirvin Hilderen. Il tirait une sale gueule plein de colère et d'envie massacrante envers Grumpy et Joe. Joe lui gardait son sourire vissé sur sa tronche et il défiait d'un air amusé le grand chauve qui faisait une tête de plus que lui. Le blondinet se leva de sa chaise qu'il fait basculer en arrière, elle s'étala au sol.

_ Vous avez quoi avec mon ami? Vous avez un problème avec les poils? Votre virilité est touchée? Héhé.
_ Tu te prends pour qui le blanc-bec? T'sais pas à qui tu parles.
_ A un grand chauve sans poil je dirais, héhé.
_ J'préfère être chauve qu'avoir une moumoute blonde sur le crâne!
_ Pourtant les femmes adore s'y accrocher les doigts mon pote.
_ Allez maintenant tu dégages! Et tu r'prends ton singe avec toi.
_ Et si j'ai pas envie?
_ Bah j'vais te péter les rotules mec! Et on verra si tu chantes encore après c'la.
_ Viens donc essayer Yul Brynner.

Le chauve fit des moulinets avec ses bâtons et s'avança sur Joe qui esquiva les coups du gérant. Il brassait de l'air et c'était le cas de le dire, Cobra ressentit clairement le soufle du vent créer venir lui fouetter les bras. Il avait l'air plus dangereux que prévu ce gus. Mais il en fallait plus pour impressionner Joe. Il bondit sur le chauve pour lui décocher une droite puis enchaina sur un crochet gauche au doux son de métal dans le menton. Claquant ses lèvres contre ses dents au passage, un filet de sang gicla sur le bras de Joe pendant qu'il reprenait position pour balancer son pied au niveau du genou du type. Mais l'homme esquiva et balança son bâton dans la face de Joe qui glissa deux mètres plus loin.

_ C'est quoi cette technique?

Son adversaire ne répondit pas, il sauta sur Joe pour donne un autre coup au niveau des jambes. Cobra recula mais l'onde de choc ou de vent, il ne savait pas vraiment comment définri cela, lui fit perdre l'équilibre, il roula alors en arrière. Le koala se mit à crier.

_ Grumpy! Baston!

En un bond il atterrit dans le dos du gérant et il le lui lacéra d'un puissant coup de griffes. L'homme se retourna et asséna un viola coup de bâton dans le museau de l'animal qui fut alors éjecter six mètres plus loin, il se mangea le flipper et l'explosa. Joe lui se servit de cette diversion pour se relever et il fit manger sa semelle à Hirvin dans un magnifique coup de pied sauté. Hirvin tomba au sol et Joe laissa son pied prendre appui sur son abdomen pour reprendre sa stabilité par la suite. Hirvin malgré la douleur se releva assez vite. Il essuya le sang qui coulait de ses lèvres et fixa Joe. On aurait cru un taureau voulant empaler le toréador. Pas besoin de drapeau rouge pour Cobra, il était habillé de la bonne couleur. Le gérant fit quelques pas et frappa au niveau du sol avec ses deux bâtons, deux sillons se créèrent dans le plancher, le disloquant. Ils arrivèrent droit sur Joe qui n'eut pas le temps de se protéger et il se retrouva éjecter contre les tables du fond qu'il réduisit en miettes.

Hirvin s’apprêtait à recommencer mais un boomerang vint le frapper au niveau de la tempe gauche, c'était Grumpy. L'homme se tourna vers la bestiole, il saigner du crâne maintenant. Il allait recommencer sa technique mais en direction du koala qui se mit à trembler sans bouger d'un poil. L'homme abaissa ses deux batons... Un coup de feu! Joe avait dégainer son revolver, celui qui appartenait à Kurt Bencoy, le chasseur de prime qu'il avait liquider sur l'île de Bliss. La balla avait été se figer dans le bras gauche d'Hirvin.

_ Fini de jouer maintenant.
_ C'est que le début enfoiré!
_ Arrêtes ton char Marcel ou je colle un pruneau dans le ciboulot et te crée un deuxième trou de balle sur le front.

L'homme n'écouta pas et plongea à nouveau sur Joe. Joe pointa son flingue vers Hirvin. Il appuya sur la gâchette! Détonation! Le gérant s'écroula à terre...

http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
avatar
Joe Gillian

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Pirates de la Main Morte

Feuille de personnage
Dorikis: 2440
Popularité: -105
Intégrité: -78

Lun 16 Déc 2013 - 17:15


Le gérant était à terre, hurlant comme un caribou en rûte un soir de nouvelle lune, ses deux mains tenait son genou que Joe venait d'exploser en y logeant une balle en pleine rotule. Finit la course et la marche tranquille pour Hirvin, l'homme boitera à vie désormais. Il avait voulu jouer, il avait perdu, c'était aussi simple. Gillian porta sa main droite dans sa poche et en sortit un cigare qu'il inséra entre ses lèvres, il répéta ensuite le mouvement pour sortir un briquet avec lequel il alluma son cigare. Il tira une volupte bleuté de son tabac roulé bon marché et recracha la fumée en direction de l'homme qui sanglotait tout en se vidant de son sang.

_ Tu l'as voulu mon pote... Et encore j'aurais pu prendre ta vie.

Joe n'avait fait qu'au final ce que le menaçait Hirvin et encore il ne lui avait touché qu'un seul genou. Il regarda ensuite les quelques clients ou employés encore dans le bar. Il les regarda avec un air dédaigneux et souffla. Il ricana méchamment et fit signe à Grumpy de le suivre. Il s'approcha ensuite du bar et l'enjamba pour piquer deux bouteilles de Rhum qu'il lança au koala. Il décrocha ensuite sa batte de son dos et explosa le bar d'un coup, le transformant en tant de bois.

_ Faites encore du mal ou insulter mon ami et je fous fait pareil. Ok?

Il se dirigea ensuite vers la porte tout en faisant tournoyer la batte au dessus de lui, il l'écrasa contre un billard qui s'écroula, brisé en deux au passage. Il passa la sortie et se retrouva dans la rue.

_ Grumpy. Maison!
_ Tu m'invites chez toi? Ok c'est cool. Bon je te suis alors.

C'est ainsi que Grumpy ramenant Joe dans la baraque qu'il occupait, la ruine de la maison de celui qui l'avait extirpé de son île natale, Robert Wild. Ils passèrent la soirée à boire, Grumpy fit lire à Joe son livre préféré, celui que lui lisait Robert, l'histoire de Norland le menteur... Le début d'une grande amitié venait de naître.

http://www.onepiece-requiem.net/t9243-joe-gillianhttp://www.onepiece-requiem.net/t9289-fiche-de-joe-gillian#11550
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1