AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un sommeil agité.

Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Lun 2 Déc 2013 - 12:30

Putain d'ivrognes.
Putain de souillards.
Le soir, ils t'empêchent de dormir, en hurlant des chants d'poivrots à deux balles.
Le matin, ils t'empêchent de faire la grasse mat', parce qu'ils beuglent déjà en réclamant leur bibine.
J'ai voulu en taper un. Avec les cheveux dépeignés, gras et une couche de crasse d'un centimètre sur la peau ! Kidd pensait que c'était une mauvaise idée, qu'il fallait mieux rester discret les temps à venir... Moi, ça me plait pas du tout, du tout ! Enfin, comme j'avais déjà pris un bain, j'voulais pas me salir en tapant du bouseux. Y'a plus de respect à notre époque. On s'en tape bien que l'mec dans la piaule d'à côté ai 10 ans et qu'il a besoin de sommeil. Seul la prochaine boisson compte.
Putain d'ivrognes.
Putain de souillards.

C'est la tronche enfarinée que j'fous les pieds dehors. Pieds qui refusent de se lever trop haut. Kiddy, lui, a la pèche malgré tout, suivant mes petits pas à travers la ville.
Il était pas encore onze heure alors les rues étaient calmes, animées quand même mais calmes. J'peux réfléchir tranquillement, échafauder (Si si Mizu !) la démolition de l'échafaud ! Enfin, la tête dans l'fion, t'échafaudes ton cul quoi.

" Tu vas faire quoi aujourd'hui Senshou ? Hein ? Hein ? Tu vas recruter ? "

La question me prend plus de court qu'elle me surprend. C'est pas mal ça comme idée, prévoir quoi faire ! Mais j'avoue que là, j'y avais pas vraiment pensé.

" T'amener à la bibliothèque sera déjà pas mal. J'sais même pas qu'elle rue on est là !

On est sur la 8 quelque chose. Pas loin du musée, donc pas loin de la bibli !

Hein ?! Pourquoi ils foutent des chiffres partout ! Pourquoi pas: Rue 2 de la 141ème avenue, 3ème étage, 5ème porte. 552200 Logue Town.

Senshou ?

Ouai ?

Je doutes que ça veuille dire quelque chose.

C'est bien ce que j'dis ! Stop avec les chiffres ! C'est pas assez précis comme truc. Faut des termes techniques, professionnels ! Les sept chevaliers des mers, les huit pingus d'mon cul, les soixante mousquetaires unijambistes. On sait même plus de quoi on parle !

Pas du type de personne et de leur nombre ?

Hein ?!

Bah oui. Genre y'a sept chevaliers des mers, on sait que c'est des chevaliers et qu'ils sont sept.

Comment tu sais combien ils sont ? Tu les as déjà vu ?

Bah non. Tu m'as dit y'a cinq minutes qu'ils étaient sept.

Mais moi je les ai pas compté !!! J'ai dit ça au pif !!! Et ça s'trouve, on va tomber sur des chevaliers qui sont carrément plus que sept ! Genre quatre ! Et là, on va moins rire.

Euh... Senchou ?!

Quoi ?!!

Non rien. C'est ok ! "


C'est à la fin de notre splendide conversation, que nous nous retrouvons enfin face à cet énorme bâtiment qu'est la bibliothèque. Y'avait un large escalier qui menait à la porte d'entrée, sous un porche maintenu par plusieurs colonnes. Elle était faite d'une pierre bien blanche, ou peinte en blanc, le nain aurait été là, il aurait sût lui ! Plus haut dans l'ciel, on pouvait voir le toit vert en forme de dôme coiffer l'édifice. Pour une bibliothèque, elle en jetait grave !
J'tapote la tête de Kiddy et lui fais signe d'y aller. Petit aspirateur à connaissance ! Va remplir ton cerveau de plein de truc intéressant. Moi ?! J'vais aller faire des trucs moins chiant.
Je regarde mon nakama franchir le seuil du temple du livre et j'me retourne. D'ailleurs, j'aurais pas dû. Une grande place, encore, des rues à droite, des rues à gauche, en face, derrière, dans ton cul. Hmm. J'vais plutôt me diriger vers cette petite boutique de souvenir. Surtout vers cette charrette là bas.
Traînant les pieds, gardant les mains dans mes poches, je m'approche sereinement de ma cible. Elle est remplie de sacs, de tonneaux et plein d'bazars mais j'devrais pouvoir trouver mon bonheur sur les sacs. D'un petit 180° sauté, j'me retrouve assis sur la carriole. Je m'étale de tout mon long et croise les bras derrière ma nuque. J'fixe quelque minute le ciel bleu, sans nuage, et je finis par me laisser emporter par mon sommeil en retard.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Mer 4 Déc 2013 - 11:56

Un petit vent souffle tranquillement dans les rues de la ville. Il effleure ceux qui le croise, trimbalant avec lui quelques petites feuilles, bouts de papier et grains de poussière. Il passe pas loin d'ma carcasse endormie. Il me borde avec la bâche qui servait à recouvrir la charrette. Bien sûr que non, j'me réveille pas. Trop loin dans mes rêveries, trop fatigué pour y prêter la moindre attention. Je le remercie et me tourne sur le côté. Je veux pas aller à l'école aujourd'hui.

" Bon les gars, vous embarquez la marchandise comme convenue. Perdez rien en chemin cette fois ci.

Ouai, c'est bon.

Genre, on paume toujours tout, faut pas déconner !

Ouai, on aimerait bien être considéré en tant que tel !

Qwah !?

On trouve qu'on est trop souvent la cible des colifichets !

Ouai, bon, non. Cassez vous. "


Vous vous demandez qui sont ces trois gugusses ? Bah moi aussi. Enfin non. J'm'en tape, je dors. Tout ça pour dire que ces mecs, surgissant de nul part, venaient terminer leur travail. Vous vous demandez bien quel genre de travail ? Et bien, je vous l'ai dit. Je sais pas, je dors. Suffit d'arrêter de me couper et de lire la suite. Le grand steack là, avec ses cheveux brossés en arrière et sa longue cicatrice décorant le côté gauche de son visage, doit être le patron. Il parle toujours sur le même ton, ça donne un côté mystérieux, et semble n'être perturbé que pour peu de chose. L'genre à toujours avoir un truc derrière la tête. Tu vois ? Quand aux deux autres... On peut dire que ce sont de magnifiques spécimens de l'espèce des "débiles profonds". Un petit sec, décoloré, si bien qu'on lui donnerait cinquante ans à vu d'oeil, et un bon vivant de taille moyenne. J'dis bon vivant pour pas dire grosse bouffe. Cheveux mi-long, brun. Rien d'anormal jusque là quoi. Enfin pour moi, oubliez pas, j'dors.

Le leader du groupe se retira dans une ruelle qui menait je ne sais où, les deux légendes eux, attelèrent la charrette et prirent place au commande. J'peux vous dire qu'à ce moment là, ça secouait grave dans mon rêve. A m'en faire sortir des "Pas tout d'suite maman." et des "Non, non, pas mes pommes." Les compères voleurs n'y firent pas attention, pensant que cela venait des passants qu'ils croisaient. Décidément, bien con.
Ah, on s'est arrêté !

" C'est nous, on apporte la marchandise.

Vous avez le mot de passe ?

Euh... J'crois pas qu'on ai ça dans la charrette.

Ouai. Il me semble pas qu'il était question de mot de passe.

J'suis presque même sûr qu'on nous a jamais demander de ramener de mot !

Ah putain. J'suis désolé les mecs, j'peux pas vous faire rentrer sans le mot de passe.

Mais on sait même pas où on peut en trouver un de mot de passe nouuus !

Ouai ! Faudrait pas trop nous prendre pour des pigeons de trois jours ! On est bien gentil de trimbaler des objets volés, alors si faut qu'on commence à aller chercher des mots dans toutes la ville... J'dis bonjours, bonsoir, merci zizi.

Surtout que si on pose pas le matériel, Ardur va encore nous engueuler.

Ouai, non, tu vois bien. Ton histoire de mot de passe ça fout la merde. J'propose qu'on dépose ça dans l'entrepôt pis après on ira rechercher le mot de passe.

Ouai, ouai, ça c'est bien. Allez ! Pousses toi qu'on rentre.

Bon... Va pour cette fois les gars... Mais merde quoi ! Mettez vous un peu de plomb dans la cervelle. Avoir une discussion avec vous c'est migraineux !

... Ouai c'est pas faux ! "


Hochant fièrement la tête, par pur plaisir du travail accomplit, les deux confrères avancèrent leur transport jusqu'à l'entrepôt que leur collègue venait d'ouvrir. Nous entrions à présent dans un énorme hangar, en bois des pieds à la tête ! Enfin, du mur au plafond quoi. Ils allèrent la garer dans un coin du bâtiment et repartirent aussi tôt. Moi ? Je dormais toujours, voir même mieux ! Vu que l'air ambiant c'était réchauffé. La vie de roi des pirates c'est quand même peper. Un petit claquement fît comprendre au gens assez concentrés que les lieux venaient d'être fermés à clef.

http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Mer 4 Déc 2013 - 14:17

Une bonne heure est passée. J'me redresse, j'm'étire et ... Oh putain ! Je suis mort !
Partout où mes yeux se posent, il n'y a que ténèbres. J'suis même pas arrivé à Grand Line que j'tombe sur le fameux Red ? Il m'a envoyé dans un trou noir ?! Comment ?! Quand ?! D'abords la meuf super balèze, ensuite un ex amiral... J'trouve que les scénaristes abusent un peu avec les "obstacles pour trouver le One Piece". Allo j'suis sûr les blues ! Luffy s'est baladé lui, peper... Et moi ? Bah non. Poutrage sur poutrage, c'est toujours à la fin qu'on pine les mecs overdorikirisés, pas chez Adell "Golden" Dandy.
Remarque, c'est que j'suis plus un danger à leur yeux que n'importe qui d'autre ! J'suis quand même le roi de tout ces fous, normal qu'on veuille ma place. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que le temps où un gorille pouvait devenir corsaire en se rebellant contre son capitaine est fini ! Sous mon règne, la rébellion est inutile !
J'me lève mais mes mouvements sont lourds. C'est ainsi dans les ténèbres ? Pomme ! J'suis la lumière !

" GOOOLDEN STORM ! "

Je prend une légère impulsion, me retrouvant pour le coup en dehors de la charrette, et là, j'balance mes jambes dans tout les sens, comme une midi tornade. Pendant une bonne minute, j'tournoie comme ça et ça paye ! J'vois la lumière revenir peu à peu, j'donne tout dans mon dernier kick. C'est fini Rossignol ! Une main au sol, jambe droite tendue en arrière et genou gauche fléchi, j'fais face... Mon instinct me dit de regarder en l'air. Une chose large et sombre me tombe dessus. A nouveau, le noir total... J'tilte. J'pose ma main là où se trouve mon visage et j'tire sur ce qui le recouvre.

" Bwah'ah'ah ! C'est qu'une bâche ! Bwah'ah'ah ! Qui oserait m'attaquer franchement ! Bwah'ah'ah. Bon... C'est pas tout ça mais après une bonne sieste, faut manger ! "

Je découvre donc pour la première fois, l'endroit dans lequel je m'étais réveillé. On s'croirait dans une énorme grange. Le sol est couvert de paille, ou de foin, jamais compris la différence. Des milliers de caisses, des tonnes de tonneaux, une armée de sacs et une ribambelle de coffres. De certain sortaient des bijoux, d'autre de berrys, sans parler de ceux qui contenaient des antiquités, des vases et toutes ces merdes. Mais c'est là, tout autour de moi, que se trouve le plus important. De la bouffe à foison ! Du jambon, des fruits, des pommes, des trucs que j'sais même pas comment ça s'appellent ! Même les supers méchants que Mouetteman combat, n'ont pas de caves pareilles ! J'ai des millions d'étoiles dans les yeux, j'suis peut être pas mort, mais j'ai trouvé le paradis.

" Itadakimaaaaaaassu "

J'croise les jambes et me laisse tomber sur le cul. J'vais tellement me gaver que j'vais ressembler à Ishii ! Enfin, au niveau du bide hein ! J'espère... ... ... Non j'aimerais vraiment pas avoir sa tête... J'attrape un saucisson, un jambon et j'croque dedans comme un mort de faim. J'mâche, j'avale, je croque, je mâche, j'avale. J'dégomme tout ce qui passe. Genre j'suis le Toji de la nourriture ! Bwah'ah ! Faut que je la retienne celle la. La soif se fait sentir. Normal avec tout ce salé. Alors je cherche du regard, c'est sûrement dans un tonneaux. J'en vois un, j'approche et j'casse le couvercle avec l'os de mon jambonneau. Farine. Un autre ! J'connais pas mais ça se boit pas. Celui là ! Ouai ! Du jus d'pomme ! J'y plonge la tête et .... Pfffouaaa il est sec ! Cidre qu'il y a marqué dessus. J'connais pas cette marque et j'comprend pourquoi. Tant pis, j'le traîne vers ma salle à manger improvisée quand même.
Le problème dans ce genre de situation. C'est que rien est infini, un moment donné on vient à manquer. Là, c'est au bout d'une heure et demi qu'il se pointe, le manque... J'ai mangé toutes les pommes. J'ai même bouffé les poires... Allez là ! Un p'tit truc juste pour caler le tout. Tout le monde sait qu'après le repas on prend un fromage et un dessert pis un fruit. Vous allez pas me priver du fruit hein ?!
Comme pour me répondre, quelque chose attire mon oeil. J'quitte le garde mangé pour aller voir. C'est dans un coin isolé de l'entrepôt en bois brut, si c'est pas dans la partie "bouffe" je sais pas si ça vaut le coup... Mais p'tetre quelqu'un qu'à oublié de prendre son en-cas... Ah bah tiens, qu'est-ce que j'disais !

" Merci toi là haut ! J'savais que tu m'écoutais ! Bon, bon. Qu'est-ce que c'est ça ? Une mangue ? Non trop gros... Un ananas ? Non... "

J'ai beau chercher, je connais pas du tout, mais du tout ce fruit. Mais tout problème a sa solution. Le goût m'aidera à me fixer ! Je l'empoigne fermement. Il a une forme marrante. On dirait un... un... Je sais pas quoi en fait mais c'est marrant. Je le porte à ma bouche, croque, mâche... mâche... mâche... et je gobe en tirant la tête genre: Tahar Tahgel en prison. Jamais bouffé un truc aussi dégueulasse ! Pourtant j'suis connu pour pas être difficile et manger tout ce qui est mangeable. En revanche ça... Je pense pas que c'est classable dans cette catégorie. Du coup, j'ai plus faim là, dégoûté. Laissant le reste du fruit tomber au sol, je pars visiter les lieux. Voir si y'a pas des trucs cool à faire !

Pendant ce temps, dehors, trois hommes approchent. L'un d'eux adresse quelques mots avec le mec qui surveille l'entrepôt. Ils poussent la porte.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Mer 11 Déc 2013 - 23:41

" Bon les gars, pour la centième fois, on possède des trucs que certaines personnes aimeraient acheter. Jusque là c'est bon ? Vous êtes pas perdus ? Du coup, là. On va voir ce qu'on a en stock, POUR savoir si un de ces TRUCS est demandé. C'est bon ?

Ouai, d'accord. Là ça va, mais avant c'était pas si clair.

Boarff. "


Les trois hommes entrèrent et celui en tête, le grand type à la balafre de tout à l'heure, fit signe au portier de refermer derrière eux. Il avait la mine songeuse et se demandait bien ce qu'il pourrait vendre pour remplir un peu la trésorerie. Pas qu'il vivait mal de son trafic mais dans le milieu, si on ne voulait pas passer à la trappe et être capable de se retomber sur ses pattes, fallait une rentrée d'argent constante. Ils avancèrent de quelques mètres à l'intérieur de la grange devenue un entrepôt improvisé puis marquèrent un arrêt. Ardur, désignant respectivement les directions à prendre dit:

" Bon Crok', tu prends la partie de gauche. Val' tu vas à droite. J'fais ce côté là. Si vous voyez des trucs intéressants vous appelez.

Intéressant comment ? Genre, de la bouffe ? Franchement on aurait pu rester à la taverne.

Non, stop. Stop. Direct, non, stop. On arrête les questions. Gauche, droite, devant. A plus. "


A force de les côtoyer, il en deviendrait déprimé. Ne jamais être compris, les voir toujours revenir sans résultat... Mais vu les bons à rien, on ne leur donnait plus de grandes tâches. Ils étaient toujours là alors on leur refilait la merde. Les activités sans risques de foirage total. Sans perdre son temps et sans les écouter. Le balafré s'avança dans les couloirs de caisses et de marchandises, n'ayant aucune autre alternative, les deux débiles partirent dans la leur.

Moi ? Bah moi j'ai eu de nouveau soif. Du coup, j'suis retourné vers ma salle à manger, là où j'ai laissé un tonneau de "Cidre". J'ai étanché ma soif mais bordel ! Jamais un jus de pomme m'a fait cet effet. Genre j'ai un peu chaud et la tête qui tourne. Ou alors c'est ce fruit pourri de tout à l'heure ? J'savais qu'il craignait mais pour être sûr, faut essayer. J'aurai clairement pas dû. Maudit appétit ! J'me suis posé dans un coin, sur une pile de livres, l'un d'eux à la main. Y'a des grandes images super chouettes, la plus part sur des bateaux, la mer et tout et tout. Je comprend pas le texte, c'est dans une langue inconnu d'un pays que j'pourrais pas te citer non plus. C'est à ce moment là que j'entends un mec gueuler.

" OH PUTAIN !! Y'A PLUS UN GRAMME DE BOUFFE !! CHEF !! ON S'EST FAIT FAUCHER TOUTE NOTRE BOUFFE !! MÊME LE FROMAGE DE CHEVRE QUE L'AUTRE CON A TAUPE ! IL LE VOIT PAS LE MEC QU'IL ETAIT PAS FINI D'AFFINER !!

MAIS ON S'EN FOUT DE TON PUTAIN DE FROMAGE !! Y'A PAS DE TRACE DU MEC ? IL A PAS PU SORTIR COMME CA !

ATTENDEZ !!

QUOI ??!!

IL A PAS TOUT GRAILLE LE TYPE !! J'VIENS DE RETROUVER UN FRUIT A PEINE CROQUE !!

MAIS PUTAIN, ON S'EN FOUT !!


C'EST QUAND MÊME CON DE TOUT MANGER ET DE CALER SUR LE DERNIER FRUIT.

IL EST PEUT ÊTRE MOISI !! OU C'EST UNE NOIX DE COCO. UN TRUC A SE PETER UNE DENT, LE MEC IL A CROQUE, IL S'EST... MORDU.... AH'AH'AH'AH

AH'AH'AH'AH

.....

ENFIN, LE MEC, IL S'EST MORDU LES DOIGTS ET IL A ABANDONNE QUOI. PERSO, JE M'ATTAQUE PAS A UNE COCO SANS UN BON OUTILLAGE.

MAIS ON S'EN TAPE MERDE ! "


Entre temps, j'me suis rapproché des voix qui elles aussi, se rapprochaient entre elles. Venait donc le moment où nous nous retrouvons tous face à face. Le décoloré et le dodu ne savaient pas quoi faire, ils attendaient que quelqu'un d'autre se lance. En revanche pour moi c'était chiant, j'aimais pas ce genre de situation. Tout le monde se matte, personne parle...

" Oi ! C'est moi qu'ai tout mangé, après la sieste j'ai toujours un p'tit creux.

Un p'tit creux ? Un gouffre vous voulez dire ?!

Sans vouloir vous contre dire chef, manger après le sommeil c'est...

Chut, taisez vous. Qu'est-ce que... Oh putain Val' ! Qu'est-ce que tu fous avec le Fruit du Démon qu'on devait revendre à la révo ??!!

Bah c'est ça que j'ai retrouvé, là bas, par terre, au milieu d'une rangée de sac. Non mais en vrai, il était pourri le fruit ou c'est vous qu'avez calé ?

Ouai, parce qu'après le festin, on était en droit de se poser des questions.

Ouai, ça c'est classe !

Mais vous allez la fermer bande de mongols !!

Ah mais je vous répond juste patron !

Chuuuuuut ! "


J'regarde l'objet en question que tenait l'homme. Ouai, j'ai bien croqué dedans et je le dis. Sans oublié de répondre à sa question, j'avais jamais mangé un truc aussi dégueulasse de ma vie et j'ajoute même que les trucs moisis ont sûrement meilleurs goût. Le glouton confirme en expliquant que les fruits du démon possédaient le pire de tout l'univers ! Il ne comprenait pas d'ailleurs, pourquoi les gens les cherchaient si ils étaient si gerbant à bouffer, ni pourquoi ils cherchaient à manger un fruit. Selon lui, le gras, c'est la vie. Je dois poser mon véto. Les pommes, c'est la vie. Ce con me traite d'âne au Rexique des Primés ! Je sais pas se que ça veut dire, ni même si ça existe... Un truc avec ta prime ? Mais il se trompe ! Pris de court, j'lui répond d'un ton autain, tout en soulignant sa faute, que c'était lui, l'âne au Lexique des Primés.

" Crok, ta gueule. Toi là, tu vas me rembourser tes conneries.

Hmm non.

Quoi ?!

J'suis le roi des pirates, j'te dois rien.

Putain, j'en ai marre de toutes ces têtes de cons ! Ils se sont donnés rendez vous aujourd'hui pour tous me faire chier ?! Crok, rends toi utile et vas dire au garde de ramener la compagnie, on a une vermine dans la grange... "


Sous le regard menaçant de son patron le bougre ne broncha pas et partit effectuer sa mission. Quand à Ardur et Val, ils dégainèrent leurs épées. J'ai pas vraiment tout pigé mais j'sais qu'on va se taper ! Les mecs ils m'enferment dans un entrepôt, normal faut survivre ! Pourquoi je donnerais un berry à ces mecs ?! Et pis toutes ces histoires autour des fruits m'ont énervé. Insulter mon régime alimentaire, insulter les pommes, ils vont voir tous ces gens de qu'elle pomme je me chauffe ! On ne gâche pas la journée du seigneur des pirates !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Ven 27 Déc 2013 - 21:46

J'aurai aimé vous faire une putain d'introduction. Avec des effets spéciaux, une voix off qui raconte un truc de fou, du suspense et tout et tout. J'apprends souvent, à mes dépends, qu'il se passe pas toujours ce qu'on aimerait. Il est temps pour vous de l'apprendre, parce que ouai... Rien ne s'est passé depuis tout à l'heure. Voilà bientôt dix minutes qu'on s'fixe les trois, voir qui qui attaquera en premier. J'm'emmerde cela dit.

" Bon, bah, c'est pas le tout mais j'vais y aller. Si vous comptez pas vous marave tout de suite, j'vais en profiter pour régler des affaires urgentes. "

Hé'hé, j'suis sûr qu'ils s'y attendaient pas à celle la ! J'marche et passe tranquillement entre les deux hommes et leur fais un signe de la main, pour les saluer. Toujours sur le qui vive, l'Ardur se décala tout en prenant soin de me garder dans son champ de vision. Il savait lui, que j'étais plus le même. Malgré tout, un sourire se désigna sur le visage du balafré.

" Patience, on ne faisait que gagner du temps !

Et ouai ! Hé'hé ! Hein ??!! Ah bon ? "


Un regard sévère sur son subordonné suffit à lui faire comprendre, qu'on ne lui avait toujours pas donné la parole. Au même instant les portes claquèrent.

" Franchement. J'trouve que vous poussez pour un bout de pain et une goutte de jus d'fruit amer. J'les pas cramé votre ... je me met à faire de grands cercles avec mes bras pour désigner les lieux... grange, entrepôt, cabane."

Une bonne vingtaine de brigand se trouvait à présent là, ayant refermé les portes derrières eux. Genre ils se la jouent vachement, vas y que j'rentre sans bruit, rapidement et hop, on referme tout. C'est comme quand tu fais du feu autour d'un scorpion, la bête peut plus sortir et du coup, elle se suicide. Bon, j'pense pas qu'ils foutraient le feu à leur bouiboui et puis vu que j'suis pas un scorpion, je sais pas si ça marche. Pis, ça serait nase de mourir de suicide.

" Tu t'fous de moi ? Y'avait assez à grailler pour deux fois tout le monde. Des légumes et fruits d'autres Blues, récupéré lors de dur pillage en mer. Par dessus le marché, un fruit du démon ! Des millions de berrys sur lesquelles je m'assois maintenant !

Nan mais sans déconner. En plus, j'aurai vraiment bouffé ton fruit du démon là, tu me parlerais pas comme ça. Encore en plus, si c'est ton butin de pirate, prends ça comme une taxe de la part de ton roi. La pilule passera p'tetre mieux.

Non mais attendez là ! Chef, c'est plus vous l'chef là ?! J'pige plus rien moi !

STOOOOOP !! RAS LE FION, CHOPPEZ MOI CE CON !! "


J'crois qu'il avait atteint son paroxysme au niveau de l'énervement. Rouge pomme d'api l'Ardur. Comme de bons gars, ils écoutèrent tous leur patron et s'apprêtèrent à m'défoncer la tronche sauf que... Sauf qu'il y'avait un malin dans le tas, enfin, un moins con. J'ai eu le temps d'voir, du coin de l'oeil, un objet du genre tabouret m'arriver dessus. Réflexe, j'place mon bras en travers de sa route en guise de bouclier.
Sans vouloir me vanter, j'en ai vu des chaises et des tabourets dans ma vie mais des comme celui là, non mon gars. J'en ai vu à trois pieds, des chaises sans dossier et des tabourets avec, des troués, des miteux mais des comme celui là, jamais mon gars. Celui là, quand il est entré en contact avec mon corps, déjà c'était pas pour m'installer pis il a surtout explosé d'une force mon gars ! Alors pendant que tout volait autour de moi, que la bâtisse s'effondrait et que me promenait le souffle de l'explosion, j'faisais le point. J'en suis venu à me dire que pour en arriver là à cause d'un fruit, il fallait qu'il soit d'un goût légendairement exquis ou être complètement taré !
Je me relève aisément et sans une égratignure d'un tas de planche sous lequel j'étais enfoui. Bien sûr, je ne remarque pas que j'suis l'seul en forme. J'mange des pommes, c'est normal.
J'avais ma réponse, j'ai goûté ce fruit...

" Mais vous êtes complètement décérébrés ! On peut pas régler ça entre nous au lieu de faire péter la moitié de Logue parce que t'as pas eu tes cinq fruits et légumes par jour ?

Ouai franchement moi j'préfère !

Ah bah carrément. On va pas pousser mémé dans les orties.

Mais qu'est-ce que vous faites là vous ? "


Crok et Val se tenaient tranquillement à côté de moi, eux aussi sans une blessure.

" Nous ? Bah on allait pas sauter à vingt sur un mec quand même.

Clair, c'est un coup à taper sur celui qui faut pas.

Pis soit disant on fout la merde dans les bastons de groupe.

Alors nous on reste derrière, pour pas gêner les copains.

Pis du coup, on a bien fait.

Ah bah carrément. J'dirais même que vous avez eu de la chatte. Bon du coup, moi, j'vous laisse hein. Y'a sûrement des gens qui vont débouler ici à cause du bordel. Vous aurez sûrement un tas de truc à faire alors j'vais pas déranger plus longtemps.

Pas d'problème, c'est un plaisir sire ! A la prochaine !

Sire ?

Bah ouai, c'est le roi du patron non ?

Ah ! J'avais pas compris ça comme ça moi. "


Me voilà, avec mes clics et mes clacs, à partir loin de ces fous et de cette ruine fumante d'entrepôt, pendant que les deux compères se perdaient en débilité. Sûrement qu'un savon les attends, quand leur chef sera réveillé.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Ven 10 Jan 2014 - 12:32

J'ai trouvé un p'tit coin de rue, vachement pratique pour se cacher... Quand on a envie de pisser. Quoi ?! Qui taperai une pause pipi à un tel moment ? Bah moi ! Bwahahah. J'me positionne face au mur d'une maison et j'fais mon affaire quand soudain j'entends des voix. P'tain, ils lâchent rien ces fous. Une secte de Gardien du Fruit ? Classe ! J'remballe le matoss et j'ressors du cul de sac. A l'autre bout de la grande artère où je viens de mettre les pieds, y'a un nuage de poussière qui grossit.

" IL EST LA BAS ! CHOPPEZ LE ! "

Plus tenace qu'un ver de pomme ! J'ai pas beaucoup d'échappatoire, soit l'autre cul de sac d'en face, soit l'autre bout d'la rue... J'en crache de dépit... WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH

" BANDE DE MALAAAAADE ! "

Ils ont fait feu ! Là ! Au milieu de la ville ! A coup d'lance roquette... De grand taré ! Y'a un trou dans l'mur d'à côté, avec des gens aussi étonnés que moi à l'intérieur. Je désigne les coupables du doigts et me tire à l'opposé. La course poursuite commence !


C'est le comble, qui aurait cru qu'un amateur de pomme comme moi, se ferait pourchassé pour avoir manger un autre fruit... C'est diiingue ! Justice punitive du dieu de la pomme ? Non, ils sont juste complétement taré !
Sans savoir où j'allais, j'me suis retrouvé dans un quartier mon gars... Y'avait plus de rue et ruelle que de trou dans un fromage. Mon instinct me dit la première à gauche. Je ressors par la deuxième à droite... What the fuck ?! Bon ! Tout droit ! Hein ?! Me revoilà au début !

" IL EST LAAAAAA !! PETEZ LUI LES GENOUX !

ALLEZ CREVER BANDE DE RAT ! "


Pendant facile dix minutes, on a couru comme des cons dans ce quartier, passant par cette ruelle, revenant par l'autre... Un putain de labyrinthe, ou alors on était juste pas doué. J'ai pas pigé d'ailleurs comment ils ont fait pour prendre le même chemin que moi et se retrouver sur celui en face de moi.

" C'est fini pour toi gamin ! On va t'apprendre à t'foutre de la Guilde des Voleurs de Logue Town.

C'est suuuuper original les mecs... Vous êtes vachement bourrin pour des voleurs...

Hein ?! De quoi tu parles ?!

Votre truc de tout faire sauter là ! Pour un fruit, c'est chauuud...

Mais ?!

LA BAS ! "


Manquait plus que ça ! V'la les bleus... J'peux pas me permettre de m'faire repérer par la marine maintenant, pas avant l'échafaud... MAIS EUREKA ! Merci Mouetteman-Sensei !
Sans demander mon reste, je repars par la rue où j'suis arrivé. On va se la jouer malin et classe pour se tirer de là !
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Ven 7 Fév 2014 - 22:31


Attachée à ma ceinture, une sacoche marquée d'un "SC", un conseil de Mouetteman lui même. Toujours le garder près de soit en cas de force d'état major ! J'crois, enfin un truc du genre. Me faut juste un endroit où disparaître quelques minutes. P'tain, trop d'adrénaline, c'est trop dément ! Je trace tout droit, cherchant une planque plutôt qu'un chemin et me voilà arrivé dans un cul de sac. Une putain de rue bordée de murets avec des haies les surmontant, de chaque putains de côtés. Pas d'issue, juste un portail menant à un jardin, déboulant lui même sur une baraque du genre dojo... J'trouve que ça fait tâche dans le décors plutôt urbain/moderne du coin. Pas le choix de toute façon, si je recule j'vais tomber direct sur les guignols.
J'escalade le bordel, j'vais me la faire discret à partir de maintenant. J'me laisse tomber du haut du portique et au moment où j'touche le sol...
BOUM !!
PLUS DE PUTAIN DE PORTAIL ! La porte va atterrir plusieurs mètres plus loin et un cratère c'était formé sous mes pieds. J'dois bien être resté dix secondes figé, sans savoir comment réagir à ce truc incompréhensible. Soit ces mecs sont des tireurs d'élites au bazooka, soit y'a un truc qui cloche ! Mais plus le temps de cogiter, je les entends approcher, j'pars me planquer derrière le dojo.

"J'suis sûr que c'est là !

Bravo, t'es un génie ! Comment t'as deviné ?!

Bah c'est un peu tout explosé parto... Aie !

Abruti ! "


La meute de brigands c'était mise en tête de me dépecer avant l'arrivée de la marine. J'avais bien énervé le chef faut dire, en même temps il l'avait cherché. J'te jure tout ça pour un fruit ! J'trouve que ça prend des proportions insensées ! Bon, j'suis prêt ! J'entend les bleus débarquer à leur tour. Go !
J'grimpe sur le toit, j'me dresse fièrement devant la foule confuse. C'est pas super haut, seulement trois mètres, mais ça suffit pour tous les surplomber. Poing sur les hanches, buste en avant. Entrons dans le personnage !

" Là y'a quelqu'un !  

C'est pas lui chef.

Lui qui ?!

Bah celui qu'a bouffé le fruit du démon que le patron voulait vendre, pis qu'a détruit notre entrepôt par la même occase.

Hein quoi ?!

C'est pas ça boss ?

Si, mais non, mais ta gueule !

C'est pas clair tout ça ! Hé vous là bas, qui êtes vous ? "


Jambe droite tendue et la gauche pliée, le talon au fesse, bras levés en V. J'annonce.

" Je suis l'incarnation de la bravoure des supers héros. Leur détermination est ma force. Je suis... "

Je bondis, je fais trois saltos et deux vrilles. J'm'apprête à atterrir avec classe et tel une plume au pied du dojo, à plusieurs mètres du groupe des premiers brigands dans lesquels la marine commençait à s'incruster... Mais...
BOUM !!
Timing parfait, que demander de mieux. Effets spéciaux de ouffff ! En fait non, attendez !
Je sais pas si c'est le costume mais j'ai un flash et ça va très vite.
Les mecs avaient pas de bazooka, même quand ils sont pas là ça explose, le chef parle d'un fruit du démon, il dit que j'suis plus le même maintenant, j'étais au centre de toutes les explosions sans en recevoir le moindre dégât. Y'a plein d'élément qui viennent défiler dans mon crâne et j'comprend... J'comprend que ouai, je suis plus le même. J'suis un détenteur du démon maintenant, j'ai le pouvoir de tout faire exploser... Un truc comme ça... J'avais vaguement entendu parler d'un fruit comme ça mais bon, on s'en fout pour le moment. Je pointe un pouce vers ma tronche et j'balance.

" Supeeerr.... Captain ! "

Un sommeil agité. Fde10

J'tape du pied, l'instinct, et ça explose. Yeaah. J'suis pas très bon au jeu des supers poses héroïques, j'fais les basiques et incontournables mais sinon, mort. Je préfère opter pour la posture héroïque, demandant beaucoup moins d'effort tout en restant classe. Je pointe un doigt accusateur sur le fameux Ardur et m'adresse au supérieur de la troupe marine.

" Ces hommes sont des voleurs, gardian of justice ! Pendait plusieurs jours de super filature, je les ai traqués jusqu'à leur maléfique base ! Celle-ci était pleine de supers trésors volés ! Malheureusement, tout est détruit, sans doute un super dispositif diabolique pour autodétruire leur maléfique base en cas d'urgence !

Heiin ?!

Woah. Vous nous aviez caché ça chef !

Ouai, non, en rajoutez pas vous. Surtout.

Sinon pourquoi courrez vous dehors comme des dégénérés, l'arme au clair ?

Euuuh.

Supeerr ! Je vous laisse terminer le travail super gardian of justice ! Je me dois d'aller vaincre d'autres supers vilains ! Que la détermination et la bravoure des Supers Justiciers vous habitent ! "


J'attrape un gadget à ma ceinture, un des nombreux offert par Mouettesensei, et le balance au sol. J'attend quelques secondes mais rien ne se passe... J'regarde la foule me dévisager, encore plus confuse qu'avant.

" Ah merde, c'est ma gourde bwah'ah. "

Hmm. Un peu de sérieux. Je la ramasse et la replace avant de prendre un autre objet à mon ceinturon. Une fois celui-ci lancé au sol, il explosa et libéra un épais et large nuage de fumé. Le moment pour moi de quitter la scène. J'escalade le mur au fond du jardin et j'me retrouve dans une arrière cours de restaurant, avec la puanteur des poubelles et tout et tout. Pas d'autre solution alors j'ouvre la porte de derrière du commerce, traverse la cuisine, la salle et sort par l'entré de la clientèle. Personne n'a compris, ni n'a cherché à comprendre pourquoi un mec en tenue latex rouge et jaune passait par là en courant. On a son lot de phénomène en grande agglomération.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Adell
Adell "Golden" Dandy

♦ Localisation : A la première place !
♦ Équipage : L'équipage du Roi Rouge.

Feuille de personnage
Dorikis: 4320
Popularité: -223
Intégrité: -193

Sam 8 Fév 2014 - 16:21

J'ai couru un bon moment, de ruelle en ruelle, de toit en toit (Bah ouai, j'suis un super héros maintenant.) et j'me dis que j'peux me permettre de diminuer l'allure. J'ai dû les semer. Woaah l'adrénaline quand même. Jamais je me suis sentit aussi vivant quoi. Pis tout en continuant d'avancer, j'regarde mes mains. J'suis un démon maintenant ? J'suis devenu une arme de destruction massive. Si j'suis vraiment le responsable de ces explosions, fallait faire quelque chose et vite. J'veux pas détruire la ville en éternuant.

De loin, une silhouette m'observe depuis son perchoir, elle se murmure à elle même que ce sera une épreuve de plus à surmonter. Apprends à te connaitre et à te contrôler qu'elle chuchote. Evidemment que je l'entend pas, elle se trouve à bien deux cents mètres, même si ça représente pas grand chose à mes yeux.

Les gens mystérieux te disent jamais rien en face, ils attendent d'être sur un cloché pis d'murmurer des trucs qu'ils pensent que t'entends... Tss. Je sais pas ce qu'elle me veut cette nana mais va pas trop falloir traîner dans mes pommes. Etna... J'en connais qu'une et je l'ai jamais connue. Ouai j'sais c'est débile mais vrai. Une tante, soeur d'ma mère, truc comme ça. Peut pas être ma tata, les femmes de ma famille hurlent tout le temps, elle elle est douce, classe et posée ! Et vachement balèze en plus.
Enfin bon, j'dis ça mais, j'suis pas sensé savoir qu'on m'observe.

" Faut que j'retourne à l'auberge mais... J'sais pas où que c'est ! Arff.. Enlevons ça déjà. "

Je me stoppe dans une impasse déserte et me change rapidement. Repliant soigneusement mon costume dans sa sacoche, je regarde cette dernière avec un air satisfait. C'était du bon travail, elle avait sût faire part de son utilité à un moment crucial ! J'réajuste ma cravate et repart l'air de rien en quête de mon logis temporaire. Coup de chance pour moi, j'croise un homme qui connait l'établissement et qui veut bien m'y déposer avec sa charrette. J'le dévisage, j'observe son chargement... Pas de fruit, ok je monte ! Attends, j'veux pas me retrouver dans une nouvelle histoire de dingue parce que j'suis remonté dans une carriole !

***

" Arigatô chauffeur-san ! Je n'oublierai jamais ton aide ! Parole du Roi des pirates ! "

On se quitte d'une poignée de main chaleureuse. Me voilà enfin rentré. J'pousse la porte et salue les habitués, qu'en font autant vu qu'ils me connaissent à force. J'm'arrête au comptoir pour prendre un bon jus de pomme bien frais, la patronne en fait du super bon ! Pas comme le cidre de tout à l'heure. Le vidant d'une longue traite, j'paye et la remercie. Direction ma piaule. J'me déchausse et m'jette sur mon lit, fixant l'plafond j'commence à tergiverser. Qu'est-ce que j'ai ?! Qu'est-ce que je suis ?! J'peux vraiment plus nager ?! J'me redresse et fouille dans le sac de Kiddy. Il doit bien avoir un bouquin la dessus... Nan pas ça... Non... Non... Ouai ! Un livre sur les Fruit du démons ! J'feuillette un moment. Là ! Catégorie Paramécia, Bomu Bomu no mi. Fruit du Boum Boum. Mééééégaa classse !

" Je suis une bombe humaine !! "

J'continue ma lecture, j'essaye d'apprendre tout ce que j'peux sur ce fruit. Du coup, si c'est le Boum Boum, va falloir que j'me contrôle plus vite que pour un autre ! J'peux pas me permettre de faire exploser mon navire. Surtout pas en pleine mer, maintenant que j'suis maudit !
Lire... ça m'endort... Au bout de deux pages, me voilà dans les bras de Morphée, mon bras tombe en dehors du lit et laisse le livre chuter au sol.
Enfin, enfin un sommeil serein.
http://www.onepiece-requiem.net/t8284-royal-golden#103865http://www.onepiece-requiem.net/t8382-l-heritier-de-gold-golden#
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1