AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un pouvoir qui sommeil en chacun

avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Mer 11 Déc 2013 - 1:01

Après le départ du crocodile, de l'homme-poisson ou de la chose, car ni Shoma, ni Opacho ne pouvait dire de quelle espèce était ce type, les deux hommes restèrent une bonne heure à profiter de l'eau sans être dérangé par qui que ce soit. Ce n'est qu'une fois hors de l'eau et prêt à retourner sur leur navire que de nouveau les problèmes recommença. Les insectes et les plantes se mirent à avoir faim d'un coup et tentèrent à chaque fois de faire des deux humains leur repas. Malheureusement pour eux faisant partie de l'espèce faible, tous périrent sous les coups du capitaine pirates, tous sans exception.

Arrivée sur le navire, les deux pirates déchargèrent leur cargaison. Ils avaient apporté de quoi bien manger pour une bonne partie du voyage et se prépara à retourner sur l'île afin d'y effectuer un second voyage, histoire d'avoir tout ce qu'il leur faut et même plus jusqu'à Jaya, leur destination finale.

Avant de retourner sur l'île, Shoma s'arrêta et pris un peu de temps pour parler avec Maria de cette île. Il lui expliqua ce qu'ils y avaient trouvés et ce qui se trouvait de l'autre côté de ces grands arbres qui masque la dangerosité de l'île. De son côté Opacho lui expliqua qu'il avait aimé voler avec un papillon, enfin plein de choses qui n'étaient pas très utile, mais que Maria pris le temps d'écouter tant elle jouait presque le rôle de mère de substitution pour le jeune pirate. Rôle qu'elle prenait d'ailleurs très au sérieux et que Shoma remarquait de jour en jour.

Pour leur second voyage, Maria décida de se joindre à l'expédition. Le récit d'Opacho lui donna quelques indices sur ce qui s'était passé entre les deux hommes et bien qu'aucun d'entre eux ne l'avoua, elle soupçonna Shoma d'avoir perdu Opacho et ce dernier de s'être enfuit afin d'aller jouer avec des choses dangereuses ou qui pouvait le mettre en danger.

A trois, l'équipage pirate rapportèrent suffisamment de nourriture pour le voyage, ainsi que pour le dîner du soir, car bien qu'ils n'avaient plus rien à faire ici et qu'ils leur restaient encore pas mal de jours encore avant Jaya, ils décidèrent de passer la nuit sur leur navire et qu'ils partiraient le lendemain.

La décision de ne partir que le lendemain venait de Shoma et bien que tous fut d'accord avec lui, le capitaine des spectres avait une idée derrière la tête. La rencontre avec le crocodile avait déclenché chez lui une certaine interrogation. "Le haki". Ce mot qu'avait utilisé le crocodile et qui d'après lui était à l'origine de sa super défense était quelque chose que Shoma voulait connaître. Dans le bain, il avait complètement oublié de lui demander et maintenant qu'il ne l'avait plus sous la main, il ne pouvait le lui demander. La seule solution pour lui pour savoir ce qu'est le Haki en question est de profiter du reste de la journée pour retrouver cette personne.

La journée passa et aucun signe du crocodile. La taille de l'île n'aidait en rien le capitaine pirate. En plusieurs heures, il n'avait même pas réussi à atteindre l'autre extrémité de l'île et des extrémités, cette île en possédait pas mal, sans compter qu'il n'y avait pas qu'une seule île et si comme eux, le crocodile possédait un navire, alors il y avait des chances qu'il ait décidé de changer de plante. Cette solution était très plausible étant donné qu'à chacune de ses rencontres avec lui, ce dernier finissait ses phrases avec un vous ne m'avez pas vu. Enfin bref, sa recherche ne s'annonçait pas aussi facile que Shoma l'espérait.

Jusqu'à la tombé de la nuit, Shoma poursuivi ses recherche. Il ne voulait pas baisser les bras. En boucle dans sa tête, il se repassait encore et encore le moment où son ombre toucha sa cible et que cela ne lui fit rien et quand ce dernier lui dit que le haki était la source de sa protection. La motivation de Shoma était telle qu'une fois de retour au navire il informa ses compagnons que finalement leur départ ne serait pas le lendemain.


Dernière édition par Mantle Shoma le Ven 13 Déc 2013 - 13:23, édité 1 fois
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 13 Déc 2013 - 1:01

Contrairement à son habitude, Shoma se leva aux premières lueurs du matin. Bien décider à retrouver le crocodile, il laissa un mot à ses compagnons lui disant qu'il était sur l'île et qu'il ferait en sorte de revenir le plus tôt possible. Retrouver cet homme était devenu une mission pour Shoma, un but à atteindre et il n'était pas homme à baisser les bras facilement.

De retour en plein coeur de la jungle, Shoma rencontra les mêmes espèces d'insectes que la veille. Tous plus grands et plus gros les uns que les autres, tous aussi avide de nourriture, tous tombèrent sous sa lame et les coups de son ombre. Malgré l'instinct animal dont ils devraient être dotés, aucun ne juge bon de ne pas prendre Shoma pour cible. Bien que cela ne le dérangais pas plus que cela, Shoma se demandait, noix de coco en main, si d'ailleurs, les insectes étaient pourvus de ce même instinct, si oui, alors il devait être défaillant et s'il n'en était pas pourvu, alors cela expliquerait pourquoi ils se jetaient sur lui sans relâche malgré que leurs semblables tombent sous leurs yeux.

Sa boisson terminée, Shoma quitta son siège de cadavre d'insectes et de plantes carnivores mort pour poursuivre son aventure. Trois heures après avoir quitté son navire, le pirate arriva au niveau d'une immense fleur central dégagé de toute végétation. La fleur était au milieu d'une plaine et resplendissait. Elle était si belle que le pirate l'aurait coupé et apporter sur son navire s'il le pouvait, mais pour cela il lui faudrait bien plus que ces deux bras. Un géant n'aurait pas réussi à soulever cette fleur, alors un petit homme comme lui...

C'est en contournant cette même fleur géante que Shoma fini par trouver l'objet de son expédition. Le crocodile se trouvait allonger sur le sol, sa lance le long de son corps, sa cape lui servant de couverture. La créature se prélassait tranquillement, mais c'était sans compter sur un Shoma qui avait besoin de réponse et qui sans aucune gêne le tira de son sommeil.

De mauvais poils, le crocodile se demanda ce qui pouvait bien le réveiller et fut bien surpris de tomber face à face avec Shoma. Plutôt que de se lever comme le ferait une personne ordinaire qui venait d'être coupé dans son sommeil, ce dernier referma les yeux immédiatement après avoir vu le pirate devant lui, visiblement Shoma n'était pas le genre de personne à pouvoir retenir son attention plus de quelques secondes.


"Réveille toi, j'ai besoin de te parler."

ZzzZ.

"Réveille toi"

"Laisse-moi dormir."

"Si tu parles c'est que tu ne dors pas."

"Justement j'aimerais dormir."

"C'est quoi le Haki ?"

"Tu es sourd ?"

"Répond-moi et je part"

"3,2,1"

"Pourquoi tu comptes ? D'ailleurs pourquoi tu parles aussi doucement ?"

"Voilà pourquoi."


Alors que Shoma insistait pour que le crocodile réponde à sa question, la flore autour du petit groupe se mit en mouvement. Ce n'était pas le vent qui poussait les feuilles de ces plantes dans la direction de Shoma, ce n'était pas le sol non plus qui bougeait et qui les faisaient avancer, non ils avançaient d'eux-mêmes. Au départ immobile tel des plantes ordinaires, des roses, des tournesols ou des pissenlits, Shoma ne les avaient pas remarqués. Certes ils y en avaient beaucoup, mais sur une île où il n'y a que ça, elle passait pour des éléments du décor, mais voilà plusieurs jets d'acides fusa dans leur direction et remit le pirate en place concernant ce qui faisait partie du décor ou non.

"Bravo, maintenant nous sommes encerclés par ces plantes cracheuses d'acide"

"Comment j'étais censé le savoir ?"

"Je t'ai dit de te taire, mais tu as insisté"


Au départ endormi, les plantes ne représentaient pas un danger pour personne, c'était sans doute pour cette raison que le crocodile avait choisi ce lieu comme emplacement pour piquer une sieste. Aucun insecte de l'île n'aurait jugé bon de s'attaquer à un groupe aussi important, mais maintenant à eux deux, ils allaient devoir se frayer un chemin à travers ces plantes sans se faire toucher par leur sécrétion.

"Laisse-moi faire, je vais m'en occuper."

"Pousse toi au lieu de te la jouer."

"Quoi ? Attend."


D'une main le crocodile attrapa Shoma, monta avec lui sur le sommet de la plante et observa la situation. Ses genoux se plia et d'un coup bondit au-dessus du groupe de plante. Le saut était calculé, la trajectoire précise, il pouvait le faire, il était certain d'atteindre un arbre de l'autre côté des plantes, il le fit.

"Il ne faut pas se battre près de cette fleur géante, il s'agit de l'entrée de la bouche de l'île, un coup violent ou plusieurs jets d'acides et l'île risque de se réveiller, tu comprends ?
Hin !
Où est-il ?"


S'il avait réussi à passer outre l'attaque des Magnoliophyta Magna, ce n'était pas le cas de Shoma qui tomba au sol à cause de son sauveur qui esquiva en plein vol deux jets qui lui étaient destinés. Grâce à une bel vrille, lui réussi à ne pas être touché par l'assaut des plantes, mais le paquet qu'il tenait fut lâché pour maximiser ses chances, malheureusement pour Shoma il était ce fameux paquet.

"Ce n'est pas grave s'il meurt au moins elles me laisseront tranquille. Allez j'ai une petite faim moi."
http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Ven 13 Déc 2013 - 13:12

Porter de force au début, Shoma se sentit comme un colis quand le crocodile le transporta sans lui demander son avis. S'il n'était pas tombé au sol, il le lui aurait également fait la remarque. C'était un grand manque de respect ce qu'il venait de faire. Shoma n'était pas son petit, d'ailleurs il n'était le petit de personne, alors pas besoin de le porter de le tirer de quelconque affaire. Il était assez grand pour cela.

"Toi..."

Relevant la tête, Shoma comprit qu'il se retrouvait dans la pire des situations possibles. Cette fois-ci il n'était plus entouré, d'ennemis, mais les avaient complètement devant lui. A six centimètres à peine se trouvait la première rangée de dent d'une de ces plantes à neuf centimètres derrière lui la seconde plante. Cette fois il était servi et seul, il n'allait pouvoir compter que sur sa propre force pour se sortir d'affaire.

"On Commence qua.. Olé"

Pas le temps de parler que l'assaut de la plante devant lui débuta. Trop proche sans doute pour cracher, elle fonça sur lui d'un coup. Une ruée brutale qui força Shoma à utiliser ses sabre somme bouclier et le dos de la plante qui se trouve derrière lui comme mur de soutien.

Le combat débuta et très vite lui qui voulait en découdre avec ces plantes comprit qu'il était plus sage de ne pas s'attarder et que la fuite était la meilleure des solutions, mais voilà maintenant qu'il se trouvait pris au piège se faire la malle ne serait pas facile étant donné la vigueur avec laquelle ces plantes se lancent sur lui.

Utilisant son ombre comme un pont, Shoma pensait trouver La solution à son problème, mais prendre de la hauteur ne l'aida en rien, à peine quitta-t-il le sol que les plantes retrouvèrent leur habitude et jeta sur lui leur liquide de la mort, faisant fondre l'ombre du pirate et jetant ce dernier une fois de plus au sol.

*Merde*


En tombant, Shoma se fit avoir par le jet d'une des plantes. L'effet se fit immédiatement ressentir. Le vêtement du pirate se mit à lâcher de la fumer et à disparaitre. Le garder sur lui était trop dangereux et sans même réfléchir, Shoma le retira et remarqua une importante marque rouge sur son torse.

*Cette connerie ça gratte.*

Ne pouvant plus tenir ses sabre à cause de l'effet urticant de cette marque rouge qui venait d'apparaitre sur son torse, Shoma se résigna à les ranger. Se grattant dans tous les sens possibles pour faire passer cette démangeaison, le capitaine pirate en oublia presque sa situation et se fit rappeler à l'ordre par l'imposant pied d'une plante qui le poussa au sol.

Game over, Shoma était visiblement le grand perdant de cette journée, mais plutôt que de finir partager en trente morceau, il changea de place avec son ombre et se retrouva à la lisière de la forêt ou il se mit à courir comme un diable.


"Putin ça me gratte trop. J'ai envie de m'arracher la peau."



http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
avatar
Mantle Shoma
L'homme aux 1000 victimes

♦ Localisation : Grandline
♦ Équipage : Red Spectre

Feuille de personnage
Dorikis: 10717
Popularité: -696
Intégrité: -543

Sam 14 Déc 2013 - 18:59

Après son épisode avec les plantes urticantes, Shoma trouva bon de se jeter dans un bassin d'eau chaude ou il resta une bonne heure le temps que sa douleur passe ou du moins diminue. L'eau soulagea sa douleur, mais ne retira pas la marque rouge sur sa peau. Une blessure de plus, Shoma en avait l'habitude maintenant. Chaque île, chaque voyage lui réservait son lot de blessures, son lot de problème, aujourd'hui c'était Boyn et une démangeaison infernale, il y avait pire, donc ça allait.

Marchant pour retourner au navire, Shoma sentit que la douleur était en train de revenir. Lentement, mais surement, il se sentait très mal, ce n'était plus que son torse, mais son corps entier. Sa vision commençait à lui jouer des tours, il se sentait lourd, ses yeux le piquaient, puis ce fut au tour de ses bras de devenir lourd, comme s'il avait triplé, non quintuplé de volume. Sa respiration devenait anormal, il n'arrivait plus à respirer normalement, l'air autour de lui se faisait rare, puis plus rien. Shoma tomba au sol les yeux grands ouvert, il était allongé sur le sol.

Filicophyta Humanum. Tel un prédateur tapis dans l'ombre, cette plante attendit que sa proie s'approche suffisamment près d'elle pour attaquer avec son nuage de vapeur anesthésiante. Cette plante qui d'ordinaire chasse en imitant les cris de ses victimes, n'avait pas eu besoin de cela pour le pirate, c'est lui qui si dirigea vers elle et se livra pour son plus grand plaisir. Quittant le sol où elle attendait son heure, la Filicophyta Humanum s'approcha de Shoma.

--- --- ---

Quand Shoma ouvrit les yeux, il faisait déjà nuit. Les étoiles étaient toutes de sortie, l'air frais de la mer soufflait dans sa direction et ses compagnons étaient autour de lui. Retrouvant peu à peu ses moyens, le capitaine pirate se demanda comment il était arrivé jusqu'ici jusqu'à qu'il distingue le corps imposant du crocodile autour d'un feu de camps.


"Bien dormi ?"

"Que m'est-il arriver ?"

"Tu as manqué de peu de servir de repas à une plante."

"C'est toi qui m'a sauver ?"

"On peut dire ça. Tu as de la chance, je cherchais de quoi me mettre sous la dent et je suis tombé sur toi. Hahahha, dire que je pensais que tu n'aurais pas survécu à ces plantes cracheuses d'acide."


Tandis qu'il se redressa Shoma sentit quelque chose sur son torse à l'emplacement même de la douleur rouge qu'il avait. En effet un gros vers gluant se trouvait sur son torse et avec ses petites membranes drainait la rougeur du pirate. Bien de dégoutant et gluant, le crocodile conseilla au pirate de ne pas le retirer, car bien qu'il retire le poison de la Magnoliophyta Magna, s'il se sentait en danger de mort, ce vers libèrerait un poison bien plus dangereux à l'intérieur de son corps.

"Merci de me demander l'avis de mon médecin traitant."

"Il ta sauver la vie, tu pourrais être reconnaissant Shoma"

"Je l'ai clairement entendu dire que ce n'était pas grave si je mourais"

"C'est du passé, le passé c'est le passé."


Tous réuni autour d'un grand barbecue, le petit groupe profita de leur soirée et mangèrent une très grande partie des aliments qu'ils avaient amassés pour leur voyage vers Jaya. C'était ça la vie de pirate, profiter de chaque moment pour faire la fête, pour manger et boire sans aucune limite, vivre librement et simplement.

Entre deux morceaux de saucisse banane, Shoma en profita pour avoir les réponses à ses questions.


"Dit-moi, qu'est-ce que le Haki ?"

"Tu ne lâches pas l'affaire toi hin."

"Je suis têtu il parait."

Hahaha. Le haki est un pouvoir qui sommeil en chacun, il te permet de faire de grandes choses comme frapper des utilisateurs de fruits du démon comme les Logia, ces personnes qui sont constitués de matières naturelles, le feu, la foudre, des pouvoirs qui rendent presque invincible leur utilisateur, mais tous ne sont pas capable de l'utiliser."

"Je vois, donc"

"Je n'ai pas fini ! De plus le haki renforce ton corps, comme une couche de protection, comme une armure invisible qui protège ton corps."

"Comment l'obtenir alors ?"

"Comment ? Moi je l'ai appris d'un maître, donc je pense qu'il te faut trouver une personne qui veulent bien de l'apprendre."

"Alors apprend le moi."

"Non."

"Pourquoi ?"

"Pourquoi ? Parce que je n'en ai pas envie et puis je ne suis pas un professeur."

"Je te donnerais ce que tu veux, mais apprend le moi."

"Tout ?"

"Oui"

"Pourquoi souhaites-tu t'en l'apprendre ?"

Il y à une femme, elle se nomme Sloth."

"Tu connais Anna ?"

"Comment tu la connais ?"

"Héhé, oh oui, elle possède un pouvoir effrayant, je l'ai déjà rencontré une fois."

"Elle me court après et je pense qu'avec le Haki, j'augmenterais mes chances de la vaincre. "

"Humm ce n'est pas faux, d'autant plus qu'elle aussi maîtrise le haki. Bon, on va faire un marché, apporte moi quelque chose que je n'ai jamais encore mangé, quelque chose de bon, non d'excellent, je veux un menu complet qui fera frissonner mes papilles et me remplisse mon estomac et en échange je t'apprends le haki, mais attention, je suis un gros mangeur et tu n'as droit qu'à une seule chance, c'est ma condition pour que je t'apprenne le haki."

"D'accord, je relève ton défi. Je t'apporterais un repas qui remplirait même le vendre d'un dieu. "

"Hahaha, attention ne me met pas l'eau à la bouche pour me décevoir ensuite, je ne joue pas avec la nourriture."

"Je n'ai qu'une parole."

"J'attends de voir alors. Je vis sur Boyn, quand tu auras ce menu complet tu sauras ou me trouver."


Shoma était sur le point d'apprendre le Haki, mais avant cela il devait d'abord réunir les conditions adéquat à son apprentissage, soit, faire en sorte que le crocodile puisse avoir sous ses yeux un repas divin, assez bon pour un dieu, excellent pour un homme. Un repas comme on n'en mange qu'un dans sa vie


http://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1