AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% sur le portefeuille Lacoste Chantaco en cuir piqué uni (3 ...
56 € 80 €
Voir le deal

Une vache peut en cacher une autre } Rockfor Egry

Ylva Logan
Ylva Logan


Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 9 Jan 2014 - 1:26

« MEUH ! »

Meuh ?

Je me frotte les yeux en bâillant. L'air s'est réchauffé, et je me suis naturellement débarrassée de ma seconde veste durant la nuit.

Je suis arrivée sur Kage Berg tard hier soir. Trop tard pour faire de l'oeil à un quelconque aubergiste. Alors je me suis rabattue sur une grange. En hauteur, au milieu des bottes de foin.

Je me redresse en époussetant les brins de paille qui se sont invités dans mes cheveux et sur mes vêtements. J'essaie aussi de remettre un semblant d'ordre dans ma tenue, avant de virer le foin qui couvrait ma valise et d'y remettre la seconde veste, soigneusement pliée. Une vérification de l'équipement s'impose maintenant.

Pistolet ? Check. Il est même chargé.
Premier sabre, celui qui est intact ? Check aussi. Je le remets droit dans son fourreau d'ailleurs.
Second sabre, celui qui est brisé ? ... Il est où ?

Un éclat parmi la paille attire mon attention.

Ah oui, je l'avais glissé sous la valise qui faisait office d'oreiller. C'était pour le cas où quelqu'un viendrait me chercher des noises au milieu de la nuit. Je le reprends donc, et il regagne sa place initiale dans le second fourreau. Check, donc.

Je laisse les protections dans la valise. Je ne pense pas qu'on va venir m'ennuyer ici. D'après ce que j'en ai vu hier soir, ça a l'air plutôt cool et tranquille dans le coin.

« MEUH ! »

Ah oui, pourquoi meuh ?

Je me penche par-dessus la balustrade et j'observe l'entrée de la grange. Elle donne sur la rue, et me montre à cet instant des vaches. Partout. Guidées par un garçon vacher, ou bien en troupeau et menées par un chien.

Mais qu'est-ce qu'ils font avec leurs vaches ici ?

« Bonjour mes bons amis, et bienvenue à cette édition printanière de la foire de la Vache ! Vous êtes venus nombreux, et ça me fait chaud au coeur. [...] »

Il existe une foire de la Vache ? Cool. J'vais peut-être aller y faire un tour. Si ça se trouve, on peut goûter le lait, le fromage, le beurre et tout ça. Ce qui ne serait pas mal, pour un petit déjeuner.

« [...] Et sans oublier les dégustations ! Nos chers amis Cowboy ont préparé à votre intention des stands pour le fromage, le lait, le vin, le beurre, la viande et tout ce qu'il peuvent vous présenter ! [...] »

Parfait.

Je glisse souplement le long de la rambarde de l'échelle et je me réceptionne pas trop mal par terre. Ma valise est bien attachée dans mon dos, cachée en partie par mes cheveux, et ma bourse est soigneusement cachée dans mon décolleté. Je peux y aller.

« [...] Et enfin, n'oubliez pas le grand concours de cette foire, celui de la meilleure vache de l'île ! À la précédente, c'est la vache de Kirie qui a gagné haut la main. Il faut tenter de la détrôner ! Le vainqueur remportera une coquette somme en plus du joli ruban bleu de la première place, et sa vache ainsi que ses rejetons verront ainsi leur valeur augmenter. Tripler ! Ce n'est pas négligeable mes amis ! [...] »

Combien est-ce que ça vaut, une vache ? Si la valeur est triplée, ça doit donner quelque chose de pas trop dégueulasse.

Peut-être même que ça vaudrait le coup d'en chaparder une ou deux...

Tout en réfléchissant à ça, je me glisse parmi la population bovine et humaine pour atteindre les stands de dégustation. Mon ventre gronde, et ça ne veut dire qu'une seule chose...

« A table ! »

Je souris au fabricant de fromages qui me montre les différentes sortes qu'il possède. Paraissant intéressée, je ne manque pas de bien goûter chacun d'eux. Plusieurs fois, même, pour être sûre.
https://www.onepiece-requiem.net/t10121-ylva-logan-pirate
Rockfor Egry
Rockfor Egry

♦ Équipage : L.I.O.N

Feuille de personnage
Dorikis: 2135
Popularité: -185
Intégrité: -112

Mer 15 Jan 2014 - 2:03


Marguerite était, selon les standards, plutôt très bien faite. Elle était d'une grâce affolante lorsqu'elle vagabondait dans les herbes folles, peau nue, attirant l’œil de tous les mâles vaquant dans les verts pâturages alentours. Ses quelques tâches sur son visage et sa peau ne dénaturait pas sa beauté, au contraire. Quelle ligne, elle possédait. Quelles hanches. Simplement parfaite. Prisée par tous, elle avait passé plusieurs années à flâner ça et là, tentant tout bien venant de lui toucher la robe. Mais c'était finalement à un seul être qu'elle parvint à devenir fidèle. Et étrangement, cet être était un canard. Et si à ce jour, le dit canard n'était rien de bien connu, il s'agissait en réalité de celui qui, quelques mois plus tard seulement, devenait le pirate primé le plus incongru du déjà trop farfelu équipage des LION's. Et si évoquer ce fait étrange semble plutôt inopportun au premier abord, il l'est nettement moins quand on constate à qui parlait le palmipède à l'heure qui nous intéresse : Rockfor Egry. Car en effet, même si les deux compères n'évoluaient pas encore dans le même équipage, le sort les avait déjà réuni auparavant. Et le lieu et place de cette réunion, c'était bel et bien la foire aux vaches. Dans laquelle Marguerite figurait au tableau des favorites.

"DONNE-MOI TA VACHE !"
"Faut pas piquer la vache à la voisine, qu'y dit !"
"Meuh."
"Pis elle veut pô."
"Rah, coulomiers."
"Meuh? Meeuuuuh, meuh !"
"Ah non, je ne suis pas fromager, désolé. C'est juste mon interjection personnelle. Un peu comme "fichtre", ou "diantre" pour un quidam."
"Meuh."
"Je vois pas le rapport avec mon prénom, ma bonne dame."
"... ex... excusez-moi mais... vous... vous parlez à un canard et... et à une vache et..."
"Pas ma faute s'ils parlent aussi !"
"L'voit pô l'problème."
"... est-ce que... est-ce que ce canard vient... vient vraiment de parler?"
"Bah évidemment, puisque j'vous l'dis. C'est fou ça. Qui n'écoute plus son roi de nos jours, hein? LES PECORES ! Ils viennent juste pour poser des questions et râlent dès qu'on leur réponde. FORMIDABLE. Et à part critiquer d'honnêtes citoyens tels qu'un roi, une vache et un canard, que nous veut celui-là, je vous l'donne en mille? IL VEUT REMETTRE LA VIE EN CAUSE. Tous les mêmes, j'vous jure."
"... ah... Ah, non. Non, non. Pardonnez mon... absence, monsieur. Je suis simplement le directeur de la foire et je... je viens recenser une certaine... Marguerite? Je suppose que c'est votre vache?"
"Pas la mienne non. A mon grand désespoir."
"L'est à moi, la Marguerite."


Un silence pesant suivi. Puis Fwaro V. Hach préféra finalement se frotter les yeux avant de se mettre au boulot qui l'incombait. Oubliant donc toute notion de logique dans son petit monde, il vint s'asseoir près de la vache et de son propriétaire, délaissant Rockfor qui, déçu de ne pas avoir acquis l'animal de son choix, était finalement parti un peu plus loin admirer une autre femelle de haute volée.

Devant le stand de fromage, la jolie blonde qui se tenait là avait en effet de quoi attirer l’œil. Si le roi blanc s'avérait être quelqu'un de suffisamment égocentrique pour avoir bien peu à carrer de la gente féminine, il demeurait néanmoins assez critique dès qu'il s'agissait de jolies formes. Un roi se devant d'avoir un harem, même s'il n'y touche que peu, c'est donc très logiquement qu'il se dirigeait à bon pas en direction de la demoiselle qui ne semblait pas attirer qu'un seul regard. Se stoppant juste derrière elle, il détailla rapidement le corps de celle-ci et constata rapidement qu'en comparaison de sa première sujette, Rhyne, y avait pas photo : la blonde attirait bien trop tous les regards quand la brune était un parfait faire-valoir. Peu d'intérêt à attraper celle-ci, donc, au risque de ne plus se voir accorder la moindre attention. Le roi poussa un soupire las tandis qu'il se détournait de la jeune femme quand il retomba nez à nez avec Fwaro, visiblement fatigué par sa conversation avec le palmipède, qui leva son bloc-notes au nez de L'Egry.

"... Et vous? Vous avez une bête à présenter, au final?"

Rockfor resta surpris par la question du jeune homme. Puis dans sa tête germa une idée tordue. Mais pas plus nouille que celle d'un canard éleveur. En conséquence, il hocha la tête.

"J'ai bien quelque chose pour vous, oui."

Puis le roi blanc se retourna et tapota l'épaule de la jolie blonde derrière lui. Il attendit calmement qu'elle se retourne, la bouche remplie de fromage, puis lui pris la main d'un air charmeur.

"Mademoiselle...", susurra t-il,

"Voulez-vous bien être ma vache?"
https://www.onepiece-requiem.net/t4401-rockfor-egry-un-bonhomme-qu-il-est-moisihttps://www.onepiece-requiem.net/t4587-marcheur-blanc-orgueilleux
Ylva Logan
Ylva Logan


Feuille de personnage
Dorikis: 800
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 16 Jan 2014 - 13:50

Les regards ne me lâchaient pas, où que j'aille. C'est pourquoi je n'y faisais plus attention. En fait, ça faisait parti de mon quotidien désormais, un peu comme le soleil qui se lève chaque matin et qui se couche chaque soir. Je m'étais aussi habituée aux compliments qui fleurissaient sur mon passage comme s'épanouissaient les tournesols en observant le soleil. D'ailleurs, y a moyen de faire une bonne métaphore avec ça. Je suis le soleil, et le reste du monde est un vaste champ de tournesol.

De quoi prendre la grosse tête ouais.

Je ne faisais donc pas plus attention que ça aux regards qui ne me lâchaient pas, en dégustant de bon coeur des fromages frais et délicieux. On me proposait aussi un verre de lait, pour faire passer le tout. Je ne disais pas non. Qu'est-ce que ça fait du bien de prendre un petit déjeuner consistant, de bon matin. Ou midi. Enfin, en se levant quoi. Rien ne pourrait troubler ma bonne humeur. Je me sentais de taille à affronter un géant, armée uniquement d'un pied-de-biche.

Et puis on m'interpella, d'une tape sur l'épaule.

Finissant de mâcher le pain recouvert de fromage que j'avais englouti, je me tournais doucement vers l'auteur de cette interruption.

« Mmh ? »

Ben oui, ce n'est pas poli de parler la bouche pleine hein.

Je déglutis finalement, avant de comprendre ce qu'il venait de dire.

Haussement d'un sourcil interrogatif de ma part. Pas de colère, non. En fait... En fait, je vais rentrer dans le jeu de cet inconnu qui a eu l'audace de poser une telle question.

« Meuh ! »

Et un sourire amusé s'épanouit sur mes lèvres tandis que je laissais pas main dans celle de l'homme. Si c'était une tentative de séduction, ça avait au moins le mérite d'être original. Je ne compte plus les bouquets de fleurs qu'on m'a offert, ou les paquets de chocolats.

« Mh, excusez-moi. Ce serait avec grand plaisir. »

L'homme face à moi, qui semblait être le directeur de la foire à en juger par la cocarde qu'il arborait sur son veston, paraissait perplexe. Il se lança néanmoins :

« M-Mais... Le concours est réservé aux... Aux vaches ! »
« Et alors ? »

J'esquissais alors quelque chose de fatal pour mon sex appeal. Je louchais en retroussant le nez, et en lâchant un beuglement sonore :

« Meuuuuh ! »

Le directeur sursauta, et se résigna alors à ne plus poser de questions.

« Et... Et donc, votre nom ? »
« Ylva. »

Il paraissait vraiment perturbé par cette fête. Il griffonna néanmoins mon nom sur sa liste, et partit en grommelant quelque chose qui ressemblait à ça :

« Une vache qui parle, un canard qui parle, un canard propriétaire d'une vache, et une femme qui se fait passer pour une vache... Cette édition accueille uniquement des gens timbrés ou quoi ? »

Je laissais mon sourire s'épanouir sur mes lèvres, retrouvant alors tout le sex appeal qui m'avait déserté lors de ma pseudo-grimace.

« Puis-je connaître le nom de l'heureux détenteur d'une vache de compet' telle que moi ? »

Hé hé, un peu d'auto-flatterie ne fait jamais de mal à l'égo.
https://www.onepiece-requiem.net/t10121-ylva-logan-pirate
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1