AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -50%
Echo Flex : contrôle des appareils ...
Voir le deal
14.99 €

Humiliation précoce [PV Seiko]

Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 7 Mar 2011 - 16:23

4 ans plus tôt. Shinji regardait pousser ses premiers poils au menton dans la glace mobile d'un navire trop léger pour maintenir son cape face aux vagues de West Blue. Il est alors âgé de 20 ans et n'a pas encore une expérience maritime à toutes épreuves. Il est partit découvrir le monde depuis seulement 1 an. Ses expériences l'ont rôdé mais du haut de ses 600 Dorikis, il ne peut pas faire face à tous les dangers que lui imposent ses excursions. Le navire s'arrête soudainement laissant le crane blond de Kaetsuro se cogner contre la vitre dans laquelle il se contemplait. Le jeune homme sortit sur le pont supérieur en se tenant le front et avec une grimace significative, en demandant ce qui se passait. Tout simplement, le navire était arrivé à bon port.

Celui que l'on appellerait bientôt Nigawarai rassembla ses affaires et remercia le capitaine qui lui répondit par un large sourire encourageant. Le jeune homme posa un pied triomphant sur le pavé du port de Kage Berg. Son corps chancela sur le côté et il manqua de tomber. Il n'avait pas encore le pied idéalement marin mais il s'habituait. L'inconstant se ressaisit agilement et entreprit d'avancer de quelques pas avec son épais sac tenu à une main sur son dos encore frêle. Il se dirigea d'un pas de plus en plus rapide et droit vers le centre ville. Il était venue jusqu'ici d'abord pour voyager et voir du pays mais aussi et surtout pour assister au concours mensuel de la plus belle vache. C'était un évènement assez délirant et totalement dans l'esprit bon enfant de l'apprenti pirate.

Après avoir déposé ses affaires dans un petit hôtel du centre ville, il descendit prendre un bain de soleil, les températures étant clémentes. Il se balada pour visiter la petite ville assez actives. Il vit les affiches qui détaillaient le déroulement du prochain concours qui commencerait le soir même à la place centrale. Le programme avait l'air passionnant et les têtes des participants forcèrent le respectueux personnage à glousser un rire incontrôlée malgré lui. Baladant son sourire narquois et son immaturité au coin des lèvres, le garçon poursuivait son excursion. Il tomba sur une affiche encore mais différente de la première. il semblait qu'un cirque était installé à l'extérieur de la ville. il ouvrait lui aussi ses portes le soir même. Cela offusqua Shinji qui se demandait comment ils pouvaient oser tenter de faire de la concurrence au légendaire concours de kage Berg. C'était inconcevable !

Tout en pensant cela, le jeune homme poursuivit sa route jusqu'à un agréable troquet ou il décida de s'arrêter pour se calmer de sa colère passagère. Il commanda à boir en mettant sans hésitation ses pieds sur la table ce qui renversa une bouteille pas encore tout à fait vide sur un homme qui semblait s'apprêter à partir. Ce dernier se retourna et tandis qu'il semblait entamer un plaidoyer pour exprimer à Kaetsuro son irritation, le jeune insolent lui répondit d'un air désintéressé et désinvolte que ce n'était qu'un peu de Rhum, cela ne détruirait pas ses vêtements. Il entendit l'autre serrer les points. Tout en gardant une posture "à la cool", il se préparait intérieurement à lui refaire le portrait si nécessaire.


-Ecoutes Cow Boy, je suis en vacances. Tes petits soucis ne m'intéressent pas. Désolé pour la bouteille et basta.
Qu'allait décider le type qui visiblement n'était pas très commode ? Shinji s'en fichait car selon lui, personne n'était assez fort ici bas pour rivaliser avec l'intensité de ses coups de pieds. La jeunesse laisse dans l'inconscience certaines personnes qui attendent que l'expérience réelle de la vie s'abatte sur eux comme la foudre ...
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Mar 8 Mar 2011 - 12:39

Woaw. La mer est quand même très vaste. Voilà quelques années que je suis partis en mer. J'ai 18 ans, et me voilà en pleine confiance. Cela ne fait pas longtemps que j'ai appris à manier le Santoryuu, le style à trois sabres. Il faut croire que ce n'est pas pour l'instant la chose que je maîtrise la plus. Quoi qu'il en soit, on peut dire que maintenant, j'ai plutôt pris mon destin en main. J'ai déjà cet esprit de tueur éffréné en moi. Peut-être un peu trop... Je n'ai même pas appris à me maîtriser.

Il est tout aussi vrai, que je suis arrivé clandestinement sur cette petite île de Kage Berg. Calme, paisible, avec des champs à perte de vue. On pouvait lire sur le visage des gens de la sympathie envers les étrangers. Tout le monde souriait ici. A part moi. Je ne pouvais sourire pour rien. J'avais plus envie de me battre, arriver sur une île où rien ne se passe... Je ne pourrais jamais m'entraîner aux sabres. J'allais sûrement m'embêter ici. Ma première idée fut d'aller à une auberge la plus proche.

L'atmosphère de toute l'île était calme, personne ne parlait, et la tension était en bas fond. Personne ne stressait. Mais en poussant les portes de cette auberge, l'atmosphère fut tout à fait différente. Tous les pirates devaient se rassembler ici, car il ne faisait pas très clair ici, même si tout le monde souriait. Je m'assis, commanda un verre d'une boisson non-alcoolisée. Qu'on me prenne pour une tapette était mon plan. Qu'on veuille me buter aussi. Pour pouvoir se battre au final. Tout était prévu, ce serait peut-être plus drôle que prévu , car déjà quelques regards se posèrent sur moi.

Je pris alors le vers bien remplis, et le finit presque. Puis je le reposa sur la table. L'auberge était faite de bois, et je pouvais voir sur les murs plusieurs affiches. Un concours de vaches ? J'avais été surpris, très surpris. Tellement, que je n'entendis pas cette personne qui entra dans l'auberge et qui commanda à boire à son tour. J'allais me lever, mais je le vis enfin. Il était jeune, en tout cas le paraissait, plus que moi. C'était certain. Là, il fit quelque chose qui me fit rire intérieurement. Il me renversa dessus mon verre. Sa réaction, par contre, ne me plut guère. Je ne savais pas quoi faire, surtout qu'il me dit alors une phrase des plus désinvoltes.

Je m'énervais petit à petit, je voulais bien être clément, mais là... Je pris mes sabres, et fit tomber sa chaise d'une petite balayette. Une sorte de provocation, passée trop rapidement pour qu'il comprenne. Je venais de le mettre à terre, mais en même temps, de l'inviter à me suivre dehors. Les autres personnes dans la salle rièrent. Il avait cru qu'une baston aurait lieu dans leur petite auberge, mais cette chute les avaient décontractés. Et sans s'occuper du reste, je sortis de l'auberge, confiant de moi. J'espérais qu'il allait me suivre. Et je sentais que derrière mon dos, quelqu'un me suivait. Je sors, et je lance ma phrase, espérant que c'est à lui qu'elle s'adresse.

-Moi, c'est Seiko. Tu as une dette envers moi. J'ai envie de combattre pour m'amuser. Si tu veux retrouver ta dette, allons buter quelqu'un. Sinon, ce sera. Tu sembles jeune, je le suis aussi. Que penses-tu d'aller t'amuser avec moi ?

Et je me suis retourné en souriant.
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mar 8 Mar 2011 - 13:02

-Moi, c'est Seiko. Tu as une dette envers moi. J'ai envie de combattre pour m'amuser. Si tu veux retrouver ta dette, allons buter quelqu'un. Sinon, ce sera. Tu sembles jeune, je le suis aussi. Que penses-tu d'aller t'amuser avec moi ?

A ces mots, Shinji retira ses pieds de la table. Cette réponse l'avait surpris. "Buter quelqu'un" avait il dit à l'instant. C'était donc un fou furieux. Kaetsuro devrait certainement le surveiller de près. En tous cas, il ne pouvait pas le laisser partir comme ça. A ces mots, la salle se mit à rire. Le Blond se leva pour se diriger vers la sortie quand il entendit un bruit d'assiette brisée.

-Ne fais pas attention à ces gamins ma belle, viens plus tôt ramasser les morceaux de verre que je viens de "malencontreusement" faire tomber. Dit l'un des types au bar. Cette voie, Shinji ne l'oublierait jamais. Elle le désespérait et le rendait fou. Nasillarde et intolérablement basse, l'homme mâchait ses mots alors qu'il devrait mâcher sa langue pour ne jamais plus parler.

La jeune femme s'était précipitée pour ramasser les débris. L'homme la saisit par la nuque et lui murmura des choses à l'oreille qui semblaient la terroriser. Il sortit enfin une affiche qui stipulait que sa tête était mise à prix pour 8.000.000 de berries. La serveuse tremblait de tous ses membres quand il passa ses doigts sur son dos en descendant vers ... un objectif qu'il ne put toucher puisque Nigawarai venait de saisir son crâne pour l'écraser contre le comptoir. Il releva son visage en sang avant de le jeter comme un chiffon vers le centre de la salle. ceci bouscula de larges types qui commencèrent à s'énerver.

-Mon nom est Kaetsuro D. Shinji, bretteur ! Si tu veux te défouler, fais le ici et maintenant sur ces types qui ne méritent que ça. Laisse partir ceux qui ont peur et ne fais jamais de mal à des innocents en ma présence. Cria Shinji pour que le fou l'entende nettement.

Certains avaient déjà détallés à toutes vitesse et d'autres se craquaient les doigts en souriant. A la manière agile qu'eut le sabreur de dégainer ses lames, le navigateur sentit qu'il avait à faire à un type entrainé. Il leva une jambe pour l'abattre sur l'épaule de celui qui en premier le chargea en lui faisant mordre le carrelage. D'autres arrivèrent les uns après les autres. Kaetsuro posa une main au sol et brandit son pied en l'air comme une arme dans le menton de l'un des pirates armé d'un Revolver. Il se retourna toujours dans la même position afin de fouetter le cou d'un type agaçant qui riait en brandissant un couteau. Au moment ou le blond retrouva une position normale, il eut une seconde d'inattention qui permit à un gars de lui cogner les côtes sèchement. La douleur paralysa un instant le pirate qui ne put esquiver un coup de pied direct d'un autre type baraqué qui le propulsa sur une table qu'il brisa en deux.

Ces gars étaient forts mais pas assez pour avoir sa peau. Un autre l'attendait à son point de chute, il voulut le frapper avec son sabre mais Shinji réussit à bondir en avant juste à temps pour ne pas être couper. Sans même regarder son agresseur, il lui envoya un coup de pied arrière qui le plaqua inconscient contre le mur, en fixant du regarde les deux qui venaient de le frapper. Ce petit jeu l'empêcha de détecter un gars qui s'était faufilé derrière lui en le saisissant de telle manière qu'il ne pouvait plus bouger. Son emprisonneur était plus grand que lui si bien que ses pieds décollèrent du sol. Les deux autres approchèrent pour le frapper à nouveau. Notre jeune protagoniste s'apprêtait à passer un sale quart d'heure ...
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Mer 9 Mar 2011 - 12:51

-Mon nom est Kaetsuro D. Shinji, bretteur ! Si tu veux te défouler, fais le ici et maintenant sur ces types qui ne méritent que ça. Laisse partir ceux qui ont peur et ne fais jamais de mal à des innocents en ma présence.

Quel nom compliqué... Mais surtout, la présence de ce D. Quels types ? A oui, je m'étais retourné, et là, des pirates semblaient importuner une fille. La fille du bar, plutôt jolie, même si ce n'était pas ce qui m'intéressait. Défendre une fille, ce n'est pas ce que je fais souvent, mais si ça me permet de me battre. Je laisserais partir les autres, de toute façon, plusieurs se sont déjà rassemblés autour de ce Kaetsuro. Ils semblent aussi confiant que lui. Mauvais pour lui ça. Ne pas faire mal à des innocents... Je pense que je peux encore décider de ce que je fais.

Là, il commence à combattre, des personnes sortent en marchant de la salle. Pendant ce temps là, l'autre gars venait de lancer le combat, et faut dire qu'il se débrouillait plutôt pas mal avec ses jambes. Il venait d'en mettre deux-trois à terre, et ne s'arrêtait pas. Et dans as folle course au combat, il venait de se faire attraper par l'arrière. Il avait la force et la conviction d'un futur grand homme, mais pas encore les capacités à regarder autour de soi, et ne pas regarder que soi. Ça, je pensais bien l'avoir compris.

Mais ce que j'avais encore plus compris, c'est que je ne servais que mes idéaux.

-Okey, je vais t'aider.

C'était plutôt pour attirer les pirates vers moi que je dis ça. Car le son des mes lames sortant de mes fourreaux était encore plus significative que n'importe quel son pour quelqu'un qui veut combattre. Lentement, je sentis, comme à mon habitude, le son de ces lames. Un bruit long, et sec à la fois. Egalement crispant. Mais surtout, provocant. Les pirates se retournèrent et lui firent face. Un lança un crachat en ma direction. Je l'esquiva, puis parla d'une voix neutre.

-Essaye encore une fois de faire ça, et tu es mort.

C'était calculé, et le cracheur aurait du s'en rendre compte. Car il recommença, et tous rirent. Il n'y avait presque plus personne dans la salle, juste ce Shinji, moi et ces brigands. Le combat devait continué, il s'était arrêté. Après que l'autre ait recommencé, je me mis en position. Ça allait être chouette finalement. ]鬼 - Oni Giri . Un murmure fut prononcé. Je sentis le vent venir derrière moi, tel un taureau, j'allais charger. Je plie mes jambes... Le temps s'est presque arrêté...

"Slash"


Un corps tombe, tout doucement. Un cri, le combat reprend. Je me retourne tout de suite pour parer un coup, et voit mon allié de fortune en détresse, je m'approche de lui tout en donnant des coups imprécis. Un ennemi se place devant moi. Je vais lui montrer qu'on ne fait pas ça avec moi. Je m'approche, tout en glissant par terre avec un genou sur celle-ci. Et quand je suis tout près... 蟹 - Gazami Dori . J'effectue un mouvement des mes bras, tels une pince, ils frappent, et coupent une partie de la peau du coup de mon adversaire. Ça fait encore un de moins, il gît par terre.

Je me relève, plus personne n'ose m'approcher. J'avance, et saute sur l'adversaire qui tient ce Kaetsuro. Je lui enfonce la lame dans le corps. Pas entièrement, mais déjà une partie. Je reviens en arrière, fier de mon travail. Mais là, tout simplement, je tombe en arrière, me rattrape mal à une table, et tombe sur le sol. J'ai mal à la tête, un homme me saute dessus. J'aurais au moins pu libérer l'autre. Espérons qu'il m'aide à son tour...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Mer 9 Mar 2011 - 14:23

Ce type en face allait enfoncer son poing dans le corps trop peu entrainé de Shinji quand il sentit que le molosse qui le tenait, lâchait du leste. Le pirate se dégagea et envoya son pied dans le ventre de son oppresseur qui venait en faite de se faire transpercer par le bretteur qui était tombé sans que Kaetsuro ne put expliquer pourquoi. Tout ce qu'il avait saisit c'est que l'homme qui l'avait initialement prit pour cible sautait désormais sur son complice et Nigawarai ne put retenir sa jambe droite qui balaya d'un trait le brigand trop pressé qui passât par l'une des fenêtres de la salle.

Le bretteur était agile. Il s'était déjà redressé quand une femme apparut au milieu du carnage.


-Bonjour mes mignons ! Vous êtes tous conviés à la grande représentation du cirque lunaire de ce soir !
-Qui c'est celle là ? demanda l'un des types du bar.
-On s'en balance tu ne vois pas qu'on a mieux à faire qu'aller voir tes clowns, princesse ?
-Oh mais qu'ils sont vilains .... En faites ... A ces mots un éléphant enfonça la cloison de l'un des murs du bâtiment pendant que des hommes affluèrent de partout en saisissant les clients pour les menotter. Vous n'avez pas vraiment le choix. Conclut la jolie jeune femme avec un air tyrannique.

Le blond avait sentit le danger venir. Au moment ou l'éléphant avait fait le plus de grabuge, il avait sauté sur l'occasion pour frapper de toutes ses forces dans le mur pour y créer un espace ou s'enfuir. Malheureusement son coup n'avait pas fonctionné. Le sabreur avait saisit sa démarche et avait lui même crée le passage dans le mur alors que les autres se faisaient attraper par l'étrange troupe. Les deux hommes avaient un instinct de survie. ils avaient ressentis qu'ils n'étaient pas de taille. Ils fuyaient le plus loin possible. une fois hors de la ville, essoufflés, ils s'arrêtèrent en se cachant à la lisière d'une petite forêt d'où ils purent contempler ce qui se passait. Pendant qu'il se faisait engueuler par son camarade qu'il avait en faite saisit et sortit presque de force de la ville, Shinji observait scrupuleusement ce qui se passait dans les rues. Les habitants marchaient enchainés et en file vers l'autre bout de la ville ou était installé le chapiteau du cirque.

De nombreux gardes armés les escortaient et les forçaient à avancer au pas. Les maisons étaient pillées, femmes et enfants mal menés. Kaetsuro proposa donc au bretteur de s'infiltrer dans ce cirque pour en apprendre un peu plus sur ce qui venait de se passer. l'autre qui n'avait toujours pas décliné son nom semblait être d'un tempérament aventureux. il ne refuserait certainement pas. Sa fierté était blessée alors qu'il venait d'être contraint de fuir. Foncer tête baissée dans le tas après une telle honte devait l'enchanter. Par dessus tous, Nigawarai était désireux de comprendre. Il voulait savoir qui était derrière ces manigances et il n'imaginait pas qu'une troupe de cirque puisse assujettir en un instant tout un village. Cela paraissait sur réaliste.
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Jeu 10 Mar 2011 - 9:47

Tout était passé très vite, presque trop. Je n'avais pas eu beaucoup le temps de réfléchir. Seul chose, je pouvais maintenant me reposer et repenser à tout ce qui venait de se passer. Nous venions de courir. Fuir même, et je n'aime pas du tout ce terme. Et pourtant... Je n'avais pas eu vraiment le choix. Pour plusieurs raisons. Tout d'abord ces personnes qui se proclamaient chef de ce cirque, et qui nous "invitaient" chez eux. Ils ne donnaient en fait pas le choix aux personnes présentes dans le bar. Si j'étais resté, j'étais obligé de les suivre.

Certains dans cette troupe semblaient plutôt puissants. Un chevauchait un éléphant, un autre était très agile. Y'avait moyen qu'avec ce foutu effet de surprise qu'ils avaient créés, que je me serais fait battre. Sûrement comme mon compagnon. Je l'avais suivi jusqu'à cette lisière de forêt. J'étais à la fois furieux et à la fois calme en moi. J'essayais de prendre le contrôle de mes paroles en criant. Ça ne marchait pas comme je le voulais... Alors je regarda dans la même direction que ce Kaetsuro.

Tout le village, ce village calme qui n'avait rien demandé, était en train d'être mis à mal par ces personnes du cirques. Ils prenaient tout, pillaient tout. Ils riaient même. Ce qui m'énerva. Je suis contre la marine, mais je suis aussi contre la maltraitance d'enfant. Les femmes et les hommes, ça ne m'importe pas beaucoup, à part ma vie... Mais les enfants... Ce sont notre futur, et j'aime penser que dans ces petites personnes, il y a peut-être des futurs grands hommes. Je reçois une sorte d'avis de mon allié.

Oui, nous allons aller voir ce qui se passe là-bas. Et pourquoi pas en profiter pour s'amuser. Comprendre ce qui se passait devenait aussi un minimum important pour moi... Même si à ce moment là, je pensais plus au sang que je verserais sur l'arène de ce cirque, si j'en avais l'occasion. Sauver ces enfants serait mon objectif aussi... Quoi qu'il en soit, je pris les devants. Et juste avec deux mots, ce Shinji dut comprendre assez vite que j'étais d'accord pour faire son plan. Nous étions d'accord.

-C'est partit.

Et je courais, à la lisère du bois, pour ne pas se faire voir. Le chapiteau était immense, et heureusement, car je pu passe mon œil dans une interstice de celui-ci, pour découvrir un spectacle extraordinaire, et à la fois apeurant. L'autre devrait bientôt arriver. Et il verrait ce même spectacle. Ce spectacle qui pouvait en choquer plus d'un. Mais c'était digne d'un grand cirque, et à la fois... Triste. Triste pour eux, car je sentais déjà mon plaisir de tuer grandir en moi...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Jeu 10 Mar 2011 - 13:10

-C'est Partit.

Ces deux mots suffirent à Shinji pour comprendre que l'action était belle et bien enclenchée. Rassemblant son courage et sa volonté, il suivit le bretteur en lui demandant son nom. Seiko ... Il ne l'oublierait pas. Le jeune homme à la tignasse bleutée courait si rapidement que Kaetsuro le perdit de vue, distrait par le spectacle imposé par la troupe de cirque qui dirigeait de force chaque habitant vers leur chapiteau. Un jongleur fou voulait faire exploser une maison devant une famille retenue. Le père se débattait comme un diable mais les soldats le maitrisaient. Le jongleur avait une sale tête satisfaite. Les balles qu'il manipulait semblaient être son arme.

Nigawarai ne put résister quitte à bousiller le plan et se faire prendre, il bondit vers le sadique personnage en lui décochant par derrière un coup de pied très appuyé qui propulsa son ennemi dans un mur un peu plus loin. Au moment de l'impact, une explosion immense retentit en détruisant presque un pâté de maison. Les bombes du type s'étaient retournées contre lui mais ce n'était pas tout. Le blond vit une balle qui était partie en hauteur retomber juste devant lui. Il eut à peine le temps de dire sourciller que cette dernière toucha le sol pour rebondir de quelques centimètres avant d'exploser avec violence.

Quand le jeune pirate se réveilla, il était ligoté et bâillonné dans une mâle encore ouverte. Un type se pencha au dessus de lui.


-Regardez ce minable. Vous me dites que c'est lui qui a buté Jarrof le Jongleur ? L'un de mes plus précieux officiers ? Mais il en a terrassé des bien plus costauds que cette petite merde c'est impossible ! Le type qui parlait comme un bourru était d'une élégance remarquable. Haut chapeau, redingote, veste bien taillée, pantalon de costume impeccable, chaussures reluisantes et canne de qualité. Ses mots juraient avec son apparence distinguée et la colère déformait son visage. Il revint vers Shinji qui reprenait peu à peu conscience. Sa chemise était déchirée et son pantalon carbonisé à certains endroits. Son corps n'était pourtant pas en si mauvais état.

-J'ai soigné ses blessures pour être certaine qu'il puisse faire le show capitaine. Dit la jeune femme qui était apparue dans le bar.
-Tu l'as soignée ? Répéta l'homme toujours furieux. Tu l'as soigné ?! Recommençât il en la baffant si violemment qu'elle tomba à terre. Il se retourna ensuite vers Kaetsuro et le fit basculer en arrière avec le coffre en lui écrasant la gorge avec son pied.
-Tu vas saisir gamin, ce qu'il en coûte de s'en prendre au magicien le plus puissant de West blue. J'ai navigué sur Grand Line, ce n'est pas pour revenir ici me faire emmerder par des insectes !! Ma prime aurait dut te dissuader d'agir, ces choses là ne sont pas assez diffusées, cela aurait peut être sauvé mon compagnon ... Finit il par dire avec un air rêveur avant d'abattre un immense coup de canne dans la tête du pirate qui repartit vers le pays des rêves.

Quand Shinji se réveilla, il était encore dans la mâle mais cette fois ci fermée. Il était secoué dans tous les sens, quelqu'un devait la manipuler. Enfin le couvercle se redressa et une main le saisit en le présentant au public forcé d'applaudir sous la menace de fusils. Le blond fut relâché dans le coffre et tandis qu'on le refermait, il vit son bourreau saisir une immense épée. il comprit qu'on allait le trancher dans le coffre pour le tour de magie. Vue le degré d'humour de ces types, il était fort probable que le jeune homme soit réellement tranché en deux et sans trucages. Trop tard, le coffre était refermé et au sortir de l'inconscience il n'avait pas eut la présence d'esprit de riposter. Il tenta donc de fracasser la boite mais son armature en acier ne céda pas car il n'avait pas assez de place pour placer de bons coups. Sa vie n'avait jamais été autant menacée ...
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Jeu 10 Mar 2011 - 17:55

Finalement, l'autre ne pouvait pas avoir autant de confiance que j'aurais voulu lui donner. Mais la vie s'comme ça. Ça se passe jamais comme prévu, et heureusement. Je décidais alors de prendre mon livre. Et d'entamer sa lecture. Je n'avais pas envie de courir après ce gars qui n'était même pas venu et qui ne m'avait pas suivi. Comme si j'allais le chercher après ça... Et de toute façon, le trouver ne fut pas difficile. Une explosion fut retentie dans la ville. Pas loin de là où nous étions cachés juste avant.

Il devait avoir un secret pour être con comme ça... Enfin, il faisait ce qu'il voulait, moi, j'attendais que tout le monde soit rassemblé dans la salle pour enfin me montrer, en attendant, je lus mon livre, et resta là où j'étais, en attendant de nouvelles actions. Et en fait, ce n'était peut-être pas lui qui l'avait fait explosé ? Je décide de ne pas trop me poser de question, cela ne fera que compliquer ma vie. Quelques pages plus loin, une trompette se fait enfin entendre. Le spectacle va commencer.

Et ils ne savent pas encore quel spectacle... Des tours simples tout d'abord, des trucs encore peu mauvais. Je décide de me lever, de me dégourdir les jambes. Ça va bientôt commencer. Et là, je jette un coup d'œil. Mais ? C'était qui dans cette caisse ? Ne me dites pas que... Et si, car cette personne frappait sur la caisse, il avait du se faire attraper. Je laissa échapper un petit rire. Qu'allait-il faire pour s'échapper ? Il avait sûrement une technique... Il ne pouvait pas sortir de la caisse.

Mais non, rien, le bourreau levait son épée. C'était mauvais pour lui. Je ne savais pas bien quoi faire, et ne savait même pas le sentiment que j'avais. Je pris juste mes armes, et trancha le plastique de la partie du chapiteau qui me barrait l'entrée au sable du cirque. Tout le monde s'arrêta. Et ils se posèrent tous des questions. Même moi. Je ne savais plus quoi faire. En fait, je n'avais jamais su. Un objectif, vite, mes ennemis reprenaient déjà le dessus sur l'effarement.

Attaquer fut ma seule idée. Futile soit elle, cela marcha. Je savais que tout seul je ne gagnerais pas. Je pris donc mes sabres et frappa dans le tas, en tuant sûrement quelqu'un qui voulut s'interposer. Il me fallait la clé, et le bourreau l'avait mise trop à ma vue. Je saute sur lui, lui assène un coup. Il ne semble pas rapide, mais il n'est pas mort pour autant. Je prends par contre les clés et me dirige vers le coffre que j'ouvre. Mon compagnon de fortune semble un peu fatigué, mais il semble déjà aller mieux qu'avant, ça se voit sur son visage.

Mais maintenant, petit problème. Les personnes du cirque sont réunies autour de nos deux hommes. Le chef du cirque, en tout cas, celui qui y ressemble, parle :

-Alors les petits, on veut faire les malins ? Vous allez voir ce qu'il en coûte de me défier ! Musique, et que le spectacle continue !

Il semblait prendre ça à la légère, même trop peut-être.... Quoi qu'il en soit, je décidais de parler à ce Kaetsuro, auquel j'avais déjà dis mon nom. Il fallait que je lui dise quelque chose d'autre... Vite.

-Sinon, on se retrouve là ou on s'est quitté. Et cette fois-ci, ne fait pas le con. Je pense qu'on va devoir fuir, ils sont trop puissants. Mais amusons-nous un peu avant...

Et c'était partit pour une mêlée sans précédant...
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Ven 11 Mar 2011 - 16:21

Désespéré, Shinji se surprit à faire quelque chose qui ressemblait à une prière. Dans le même instant un bruit le fit sursauter et le coffre s'ouvrit, laissant apparaitre le visage de son complice. Le blond se redressa et vit qu'ils étaient entourés par la menaçante troupe du cirque.

-Alors les petits, on veut faire les malins ? Vous allez voir ce qu'il en coûte de me défier ! Musique, et que le spectacle continue ! Intervint le gérant du cirque qui avait mal mené Kaetsuro un peu plus tôt.
-Sinon, on se retrouve là ou on s'est quitté. Et cette fois-ci, ne fait pas le con. Je pense qu'on va devoir fuir, ils sont trop puissants. Mais amusons-nous un peu avant... répliqua presque immédiatement Seiko.

Nigawarai ne pouvait qu'apprécier cette justesse de pensée de la part de son compagnon. Ils n'étaient pas de taille mais l'île en danger méritait au moins un tout petit coup de main. La troupe avait perdue l'un de ses précieux membres mais pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Le capitaine magicien donna l'ordre à ses hommes de tuer les deux jeunes pirates. Le bourreau qui voulait achever son travail fonça sur Shinji avec son immense épée en main. Le blond qui était pieds et poings liés avec un linge dans la bouche fut prit de panique. Il se jeta en arrière à l'arrivée de son agresseur et leva ses deux jambes en l'air qui arrêtèrent le coup d'épée. La lame s'était logée entre les deux pieds du navigateur qui entamait un déligotement en faisant aller ses jambes de haut en bas sur le tranchant de la lame que son ennemi poussait vers lui. La décision était risquée, au moindre faux pas, si la corde se brisait totalement, l'entre jambe de Shinji allait en prendre un coup ... Le pirate repoussa finalement l'ennemi et se redressa. Avec une pression de ses jambes il réussit à retirer la corde bien tranchée auparavant.

Le bourreau revint à la charge plus énervé que jamais. Kaetsuro esquiva un, puis deux et enfin trois coups, le troisième aillant été stoppé du fait que la brute avait frappé dans un obstacle de parcours d'éléphant en bois et que son arme était restée plantée. La Blond bondit sur l'épée bloquée pour trancher les liens qui retenaient ses mains pendant que le gros tentait de la retirer. Il frottait le plus vite possible la corde, alors qu'il était en face de la brute sans cervelle qui mit un temps considérable à piger qu'il fallait oublier l'arme et frapper au poing. Trop tard, quand le colosse lâchait son arme pour en venir aux mains, Nigawarai retirait déjà le fichu morceau de tissu qui l'empêchait de parler et de respirer. Le tas de muscle reçut un coup de pied dans l'estomac qui le fit faire un pas en arrière. Dans une position Jet Lee"esque", Shinji entama une série de plus en plus rapides de coups vifs et secs sur l'ensemble de la surface du corps de son opposant qui fut rapidement chaos. Très fort mais trop lent.

Le sabreur se débrouillait pas trop mal visiblement mais Shinji avait d'autres chats à fouetter. La jeune femme lui barrait maintenant la route.Alors que les civils commençaient à se soulever dans les gradins en s'en prenant aux gardes, Kaetsuro qui ne pouvait se résoudre à frapper une femme se défila en fonçant vers les spectateurs et une éventuelle sortie. Un garde lui tira dessus sans succès et avant d'accéder à la sortie, le blond dut lancer un coup de pied retourné dans l'un des sbires du cirque. Une fois dehors et espérant que Seiko le retrouverait au point de rendez vous, il n'eut que quelques pas de course à faire avant d'être contraint d'accélérer violemment.

Un éléphant chevauché par un fou furieux le poursuivait ! Le pirate fonça droit devant jusqu'à perdre haleine. il se décida enfin à se retourner pour surprendre la bête et lui envoyer un coup de pied en utilisant sa force de déplacement mais évidemment, l'imprudent fut repoussé comme un rien par les défenses de l'animal. Loin de se laisser abattre, le pirate bondit sur le crâne de l'éléphant pour arriver au niveau de son maitre qui se fit balayer la face par un violent coup de pied qui le propulsa au sol. L'astronome reprit ensuite sa course laissant le dresseur calmer son compagnon devenue hystérique. Le jeune homme continua à courir de peur d'être rattrapé par une autre énormité jusqu'à ce qu'il trouve enfin le point de rendez vous. Mal heureusement ce n'était pas Seiko qui l'y attendait, mais le capitaine magicien ...
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Sam 12 Mar 2011 - 10:56

Le combat avait été lancé. J'avais jeté un coup d'œil à l'autre. Il était déjà partit au combat, c'était un chaud lui. Moi, je ne savais pourquoi, mais j'étais fatigué. J'étais nouveau sur la mer, et cela m'avait fatigué. Je devais vite trouver un moyen de sortir d'ici. Par n'importe quel moyen. Tuer des civils ne m'embête pas moi... Car je vois déjà l'autre avancer, mais il ne tue pas de civils. Ce ne sera pas le cas pour moi. Je dégaine mes sabres. Je sens ce sentiment encore une fois, que c'est moi qui contrôle maintenant la situation, avec ces armes, j'inspire la crainte, et j'aime ce sentiment.

Mes armes, sont droites. Je n'en ai pris que deux. Je ne maîtrise pas autant que je le voudrais toutes mes techniques à trois sabres. Et ce n'est pas le moment de faire des erreurs en plein combat. Deux hommes devant moi, deux sabreurs. Ils semblent se compléter, chacun porte un sabre. Un de la main droite, l'autre l'inverse. Ils doivent combattre ensembles. Il va falloir essayer d'avancer, mais en même temps regarder derrière, et combattre. Ce ne sera pas chose facile, je vais devoir y aller bourrin, je pense que ce sera ma meilleure chance.

Je cours en m'abaissant, pour gagner de la vitesse, tout près d'eux, je glisse dans le sable, fais semblant de tomber, mais me rattrape avec ma jambe en la pliant, et frappe avec mes deux sabres un des deux. Dans cette position, l'autre est du mauvais côté. Et j'ai été plutôt rapidement. Mais il faut que je frappe avant que l'autre ne se retourne. Dans cette position, je peux relever son sabre avec un des miens, et avec l'autre j'entaille légèrement sa jambe. Je n'ai pas assez de force dans les bras pour faire plus. J'aurais aimé la trancher... Et pourtant.

Voilà qu'ils tournent sur eux-mêmes? Je me relève et esquive en reculant. Ils tournent sur eux-mêmes ! Ça aurait pu me déchiqueter ! Derrière-moi ! Je me retourne, et par réflexe de survie, tranche la tête de celui qui était derrière moi. Ça au moins, je sais faire. Il me faut deux sabres au moins, mais trancher la tête est ma spécialité... Qui étais-ce ? Un simple civil ? Peu importe, je cours, pas le temps de me poser des questions. Devant moi, un bout du chapiteau, je le transperce, et passe en courant. Un tigre se trouve maintenant devant moi.

Mais qu'est-ce que je fous ici... Je cours. Il me suivra s'il veut. Je m'arrête un peu plus loin. Il m'a suivi. Et pourtant... Il ne m'attaque pas. Je le regarde dans les yeux. Je sens une force en moi... Très profonde, il me regarde aussi. On dirait qu'il me comprend, que je le maîtrise par ma force, par mes armes. Il se couche. Je perds quelques secondes à me poser des questions... De toute façon, peut-être est-ce juste le destin... Il ne faut parfois pas trop se poser des questions. Un petit frissonnement en moi. J'ai cru voir le tigre faire oui de la tête. Non, impossible. Je range mes armes.

Je marche vite cette fois. Je ne sais pas ce qui m'attend là-bas. Et quand j'arrive enfin à l'endroit prévu, Kaetsuro n'est pas seul. Mais qui est cette personne avec lui. Il faut que je ressorte mes armes, en faisant le plus de bruit possible. Ils se retournent vers moi. Je baisse le regard, et avance en marchant. Mais qui peut être cet homme avec lui ? Il semble très influent, juste par sa présence... Je ne suis plus qu'à quelques mètres. Je les observe. Mais qui est donc cet homme ? Pourquoi Shinji ne l'attaque pas ? Une seule façon, encore une fois, d'avoir la réponse à mes questions.

- Hey Kae, c'est qui ce gars ? Et qu'est-ce qu'il fallait là ? Faut s'en aller, et vite.

Et je ne sais pourquoi, mais par pur instinct, je me mets en position de défense, avec mes armes pointées sur cet homme qui se trouve devant moi et Shinji.

[Hrp : Comme monsieur Toji l'a demandé, je dois dire ici que : [11:08:38] @ Ryuuku Gakuen : Tu peux un peu utiliser mon perso s'tu veux, tu peux dire qu'il se défend, car sinon tu vas avoir dur :d [11:08:48] @ Ryuuku Gakuen : Tu peux dire qu'il court aussi. Et c'est mieux comme ça il le saura :d]
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Sam 12 Mar 2011 - 11:30

Avant qu'il ne puisse aligner le moindre mot, Seiko arriva essoufflé. Il avait apparemment réussit lui aussi à semer ses adversaires.

- Hey Kae, c'est qui ce gars ? Et qu'est-ce qu'il fallait là ? Faut s'en aller, et vite.

Il avait parfaitement mais ce type leur barrait la route. le blond était pressé de lui faire regretter ses actes. Il se sentait humilié et il fallait rectifier la chose.

-Restes là et n'interviens surtout pas Seiko. Je me charge de lui. Cela ne semblait pas plaire à notre bretteur qui se redressa comme surpris avant de montrer un visage d'indignation.
-Ce type là m'en a fait baver. Il faut que tu me comprennes ou je te considèrerais aussi comme un ennemi. Sur ce mots Kaetsuro tourna son regard vers le magicien qui avait subitement disparu. Une ombre recouvrait Nigawarai qui n'arriva pas à regarder derrière lui à temps. Un coup de genoux des plus violent lui écrasa le haut du dos. Avant que l'impulsion ne l'oblige à poser un pied en avant pour rester debout le capitaine s'était déplacé sur son flanc pour lui distribuer un coup de pied insurmontable. Ce dernier l'expulsa avec une vitesse terrifiante. Le pirate allât s'écraser comme une brindille dans les maisons les plus proches qui devaient être à près de 100 mètres.

-Bande de larves, mes coéquipiers sont trop faibles pour se charger de vous mais n'oubliez jamais qu'un capitaine a le pouvoir de réunir ces hommes qui vous craignent mais vous valent. Mon niveau est d'une autre dimension que celui auquel vous plafonnez. Mon nom est Vargas, j'allais vous demander de ne jamais l'oublier mais comme je viens de décider de vous exterminer, c'est inutile. Aussi inutile que ces armes que tu brandis gamin. Avec ou sans il me faudra 3 secondes pour t'écraser. Dit il en regardant le bretteur qui s'était préparé au combat.

Plus loin Nigawarai soulevait un bloc de pierre tombé sur lui lors de sa chute. Toussotant, bouleverser et bien amoché, après avoir craché une gorgée de sang, le jeune homme se mit à hurler. Seul moyen qu'il avait trouvé pour recentrer l'attention sur lui et montrer que le combat n'était pas terminé.
-Tu es à moi ! Que cela reste entre nous !

Après ces quelques paroles insensées, Shinji se mit à courir en direction du magicien un peu surprit par un rétablissement si rapide. Sa vitesse augmentait rapidement. Au final elle prit tant d'ampleur qu'il bondit vers l'avant, la jambe droite tendue vers sa cible. Sa propulsion devenait surnaturelle et il parcourut la distance qui le séparait de son ennemi en un instant seulement au terme duquel son pied s'écrasa contre Vargas. D'abord rien. Kaetsuro attendait que l'impulsion propulse l'homme au chapeau. Sa meilleur attaque était comme une botte secrète permettant de repousser même ceux qui ont un plus gros potentiel que lui. Seulement cette fois, l'écart entre les deux hommes était tel que le pied du navigateur avait simplement été intercepté par la main de son opposant souriant. Ainsi attrapé, le pirate fut écrasé au sol dans un fracas surprenant, créant un petit cratère dans le sol. Le choc avait pulvérisé le corps du garçon imprudent. La jeunesse, quel autre défaut la surpasse ?
https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Seiko Sanzashi
Seiko Sanzashi


Feuille de personnage
Dorikis: 1877
Popularité: -65
Intégrité: -45

Dim 13 Mar 2011 - 19:32

Ce gars ne s'en sortirait pas tout seul. Ça, c'était sûr. Il n'y avait plus qu'un seul moyen d'arrêter ce magicien. Il semblait trop rapide, trop agile. Tel un rapide animal, on ne pouvait qu'à peine voir ses mouvements, comme si il était floué. Une impression assez bizarre, mais connue dans les hautes sbires des combattants. Pendant ce temps là, l'autre ne voulait pas que je réagisse. Il pensait vraiment que je le laisserais faire tout tout seul ? Alors que j'avais déjà dégainé mes armes ? Et que j'étais prêt à tuer n'importe qui, accompagné de mes sabres ? Il ne me connaissait pas tant que ça encore, mais il semblait encore jeune...

On pouvait lire dans ses yeux la folie, et la force de la jeunesse. Il se fit expulser par le magicien. Très loin. Il n'était pas de taille, mais il fit une technique qui défiait les lois de la gravité. Il avait été tellement vite... Et avait frappé tellement fort l'homme qui semblait s'appeler Vargas. Sympa comme nom, même si ce n'était pas le moment de s'occuper de ça. Le chef, sûrement en tout cas, prit ensuite le pied de Kaetsuro et le mis à terre du manière plus qu'artistique. Il était doué pour le combat, ce gars. Les deux mêmes, même si un n'avait pas beaucoup d'expérience... Sûrement que dans le futur...

C'était maintenant à mon tour, je ne devais pas le laisser mourir, je préférais qu'il devienne à son tour mon ennemi, ou mon compagnon de bataille. Peu importe, car la seule chose qui m'importait en ce moment, étaient mes sabres, dégainés, et prêt à frapper. En courant, Vargas se retourna vers moi. Il venait de faire écraser au sol Shinji. Ça devait faire mal. Plus le temps de penser à ça, mes armes sont positionnées en formation de taureau devant moi, je vais charger. Cette technique ne permet que d'attaquer, et non de se défendre. Mais dans cette situation, autant tenter le tout pour le tout.

Quelques dizaines de secondes, et mon coup est porté. Je sens la puissance de mes sabres frapper, toucher ma cible, mais quand je relève pour regarder mon ennemi, il se tient là, devant moi, et tient mes sabres par un petit poignard. Mais il en tient deux. Avec le troisième, je frappe. Il esquive en reculant. Je ne l'ai même pas effleuré. Il est trop fort. Et même s'il s'est mis sur mon chemin, je ne pourrais le tuer cette fois-ci, il est trop fort. Mais je reviendrais, et un autre jour, je le tuerais. Et s'en m'occuper de Shinji, je cours en m'approchant encore une fois du pirate. Le port n'est pas loin, et le son d'un bateau résonne. Même un deuxième sonne.

Je vais essayer de prendre le premier. Je cours, et tout près de lui, je ne frappe pas, je marque un temps, m'esquive sur la droite, et avance en courant. J'essaye qu'il ne comprenne pas, mais il est intelligent. Je sens un coup sur mon ventre, un coup puissant, qui me met à terre. Merde. Je crache un petit filet de sang. Je ne vais quand même pas m'arrêter ici. Autant avoir l'air bête, je fais un petit roulé-boulé sur le sol, et finalement je me relève et crie derrière moi quelques mots à l'adresse de celui qui a su m'aider à pouvoir partir. J'arriverais à temps pour le premier bateau, et pour pouvoir partir de cette île.

Mais avant, je prononce mes mots choisis méticuleusement.

-Mon gars, je me barre. Essaye d'en faire autant, je sais que tu es plus fort que moi, donc je préfère que tu combattes en dernier. Bonne chance, j'espère qu'on se reverra un jour.

[Hrp : Dernier post pour moi. On fait la deuxième partie où ? Envoie-moi un mp :d]
Kaetsuro D. Shinji
Kaetsuro D. Shinji

♦ Localisation : Alabasta
♦ Équipage : Vous le saurez ...

Feuille de personnage
Dorikis: 5637
Popularité: +545
Intégrité: -349

Lun 14 Mar 2011 - 16:39

La vision de Shinji restait trouble. Il était à terre et désarçonnée quand il entendit le bruit évident de deux lames qui se rencontrent. le combat n'était donc pas terminé. Seiko s'accrochait encore, mais plus pour longtemps puisqu'enfin Kaetsuro l'entendit fuir. Allait il vraiment y parvenir ? Il semblait que oui puisqu'en se posant cette question, Nigawarai put observer la tête de Vargas qui se penchait au dessus de lui.

-Ton pote est un sacré lâche n'est ce pas ? Tu aurais voulu que je m'occupe de lui plus tôt que de le voir s'enfuir en t'abandonnant. Ne sois pas trop dur, il est comme toi très faible mais il a la tête sur les épaules alors que toi, t'es vraiment un abrutis finis.

Sur ces mots qui ne reçurent comme réponse que quelques vagues gémissements, le magicien saisit le pirate et l'emmena sur son épaule vers le cirque. Le soir, alors que le blond s'était assoupis malgré ses liens qui le retenaient à nouveau, il fut secoué violemment. Vargas se tenait encore au dessus de lui puisqu'il était installé sur une table.

-Tu es décidément notre vedette à tous ici ! nous avons préparé un nouveau numéro pour notre cher public qui s'est enfin calmé.

La table était en faite à roulette puisqu'elle fut poussée au centre du chapiteau ou l'attendait le bourreau qui avait maintenant une salle mine ainsi que la jeune femme maintenant armée d'un fouet et l'éléphant portant son maitre visiblement en colère. Le public lui, restait sous bonne garde. beaucoup avaient des têtes amochées. D'autres étaient totalement inconscients sur leurs chaises. Ils s'étaient révoltés pendant les combats des deux jeunes pirates mais la troupe aura visiblement sut les remettre à leur place. Le blond fut détaché et redressé par le bourreau. Vargas prit le micro pour annoncer le prochain numéro. Le gladiateur blond allait devoir affronter les mercenaires du Roi. Combien de temps tiendrait il ? Pas très originale comme concept mais le magicien semblait enjoué quand il donna le signal du départ qui autorisa le bourreau à foncer sur Kaetsuro qu'il plaqua au sol sans qu'il s'y attende. Il allait riposter mais quelque chose s'enroula autour de son cou et le tira en arrière.

C'était le fouet de la fille du cirque. Il était trainé par terre quand les pattes de l'éléphant apparurent au dessus de lui, prêtes à s'écraser sur son corps. il roula juste à temps puis se redressa. Il n'en pouvait plus de subir les autres comme une feuille détachée subit les courants d'air. Il était là, avec sa volonté, il fallait que cette troupe s'en souvienne ! Depuis le départ, il n'arrivait pas à exister face à leurs forces. Ils étaient d'un autre monde et il n'arrivait pas à s'imposer à ce niveau. Déterminé, Il tira sur le fouet que la femme lâcha. Il le saisit et fouetta de toutes ses forces l'éléphant en santant pour intercepter le bourreau qui recommençait son numéro de rugbyman. Le type au lieu de plaquer Nigawarai reçut un coup dans les dents qui le fit grimacer avant de s'étaler par terre. L'éléphant fou de rage courait en se faisant pourchasser par le blond et son fouet. Il se retourna pour charger mais le pirate esquiva avec un grand sourire.

L'animale chargea dans le public qui se dégagea en submergeant l'autorité des gardes pour leur survie face au bestiau déchainé qui troua les gradins en bois puis le chapiteau. Les spectateurs forcés virent tous là une occasion de fuir et c'est pour cette raison qu'ils sortirent de la peur pour courir vers la sortie sans hésiter à marteler de coups leurs vigiles. L'astronome fit comme tout le monde et malgré les efforts des artistes pour canaliser le mouvement, il réussit à fuir assez vite et loin pour ne plus qu'on le retrouve. Il se réfugia au port ou il dut attendre 10 minutes le départ du prochain navire de commerce. Il fallait qu'il quitte l'île à tous prix et ces 10 minutes passées dans une inquiète attente furent certainement les plus longues de toutes sa vie.

https://www.onepiece-requiem.net/t439-termine-kaetsuro-shinjihttps://www.onepiece-requiem.net/t442-fiche-de-kaetsuro
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1