AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Tant de chemin...sans dire mon secret...

Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 25 Juil 2014 - 11:50

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


«  Esteban ! Ou es-tu bon sang ? »

Ce matin là, Ariane cherche sans relâche son compagnon parmi les marins qui s'acharnent à leur tâche. Manquant parfois de trébucher à cause des cordages et autres objets qui se trouvent sur le pont du navire, son inquiétude grandie au fur et à mesure qu'elle cherche. Et cela estcompréhensif quand on connaît le tempérament d'Esteban Hernandez, l'homme le plus fêtard et le plus blagueur de sa génération.  La jeune fille ne sait plus quoi faire et désespère de le retrouver.

« Mais où il est passé ? Je dois vraiment lui parler... »

Pourquoi Ariane est si inquiète ? Pour la bonne raison qu'elle a failli dire son secret sous le coup de la colère. Et seul l'homme à qui elle fait confiance peut la rassurer. Après tout Esteban est comme une sorte de père pour elle depuis la mort de son véritable père. Eh oui… Elle est encore triste de cette perte… Mais ce n'est pas une raison pour se laisser aller ! Il faut qu'elle retrouve cet homme ! Elle reprend donc ses recherches.

« Esteban montres toi sinon ça va mal aller ! »

Alors qu'elle crie, les autres marins la regardent bizarrement mais il n'en fait pas trop attention. La rouquine a l'habitude de voir certaines personnes la regarder d'un air comme celui de ces hommes. Soudain quelque chose lui agrippe le bras et son inquiétude se change en peur. Au fond d'elle...elle espére que Esteban est celui qui lui tient le bras.

« C'est toi Esteban ? »

Elle voulait tourner la tête pour le regarder mais il n'en fut rien. Elle a trop peur pour cela. Et si c'est un homme qui a compris qu'elle est une future pirate ? Elle aurait mal fini ça c'est sûr… Il ne reste plus pour elle qu'à espérer qu'il s'agt bien de l'homme qu'elle cherche depuis très tôt ce matin.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫



Dernière édition par Ariane Moonchild le Ven 14 Nov 2014 - 21:15, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 18 Aoû 2014 - 17:55

-Hé … M’amezelle…

Tu tournes finalement la tête pour découvrir le visage édenté, mal rasé et l’œil torve d’un membre de l’équipage de Torfeld, le capitaine du navire, qui ne semble pas être le plus frais du monde en cette matinée. Il fait peur à voir, mais il te lâche une fois qu’il a ton attention, preuve qu’il ne te veut pas de mal, juste te mettre en garde.

-C’fais pas d’gueuler comme ça d’si bon matin … ça fait bobo dans la caboche. C’est qu’on s’en est mis une bonne avec le cap et l’autre, là, héhéhé ! Alors … chuuut, hein ?

Il se tourne , avançant en titubant à moitié comme si l’alcool coulait toujours dans ses veines avant de se retourner après un temps de pause, preuve qu’il avait réfléchie.

-L’cap est dans sa cabiiine avec Eusteu… truc … L’autre qui boit bien !

Il disparait dans une cabine en refermant derrière lui, ceci afin de se vider les entrailles en toute discrétion. Dans la cabine du capitaine, tu finis par trouver Esteban, assis en face du capitaine Torfeld, lui-même assis dans son fauteuil de capitaine. Devant eux, une table recouverte de cartes maritimes. Accoudé, Torfeld semble préoccupé, les sourcils froncés.  Plutôt trapu, son visage durci par le sel de mer laisse une image d’un marin respectable et amant des mers.  En face, Esteban semble dans un état pas si éloigné du marin que tu as rencontré précédemment. Il lorgne avec dégout une décoction posée sur une table et qui semble peu ragoutante. Un mal contre la gueule de bois, on dirait.
À ton arrivée, il ne manque pas de ta saluer comme d’habitude tandis que le capitaine te fait un bref signe de la tête, toujours préoccupé. Il ne faut pas longtemps pour que ton ami entre dans le vif du sujet de ce qui les tourmente en cette matinée.

On est plus très loin de Reverse Mountain. On devrait y être en début d’après midi.

Plutôt une bonne nouvelle, non ? Pas vraiment. Le capitaine enchaine.

-Dernièrement… les journaux parlent d’une bataille qu’il y a eu lieu à Reverse Mountain. Il parait que le passage est libéré, mais des rumeurs circulent. Comme quoi c’est pas très sûr. Bref, c’est le chaos.

Ils se regardent. Puis ils tournent la tête vers toi. Esteban semble un peu honteux de l’avouer.

Et avec la fête qu’on a faite hier, on est pas des plus frais. Torfeld voudrait que je fasse un point de ses hommes… mais …
-Mais on dirait que tu as autant mal à la tête que moi !
Héhé ! Je te le fais pas dire … Bref. Tu pourrais faire ça pour moi ? Je te le revaudrais.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 19 Aoû 2014 - 19:48

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


L'homme qui se trouve face à elle lui fait un peu peur mais son courage reprend le dessus. Elle sait qu'elle n'a rien à craindre tant que son rêve de devenir capitaine n'est pas révélé. Elle écoute attentivement ce que ce,personnage lui dit tout en essayant de ne pas sentir son haleine pleine d'alcool. Puis son visage s'illumine d'un sourire en entendant le lieu où se trouve Esteban...pour laisser place à une grimace montrant son dégoût pour la raison qui pousse l'homme à aller dans une cabine. Ariane s'avance alors dans la cabine du capitaine mais la scène qui l'attend la fait soupirer. Assis face à face, Esteban et le capitaine semblent réfléchir à quelque chose. Bien que Torfeld soit préoccupé, l'ami de la rouquine semble vraiment dans une gueule de bois des plus totale. Et bien que Ariane se doute de la fonction du breuvage que tient le brun, elle préfère ne pas en boire. Mais cela s'efface vite dans son esprit quand Esteban lui fait signe. Ariane répond alors à son salut avec un grand sourire puis le perd quand son ami commence à parler avec le capitaine.

On est plus très loin de Reverse Mountain. On devrait y être en début d’après midi.


La jeune pirate sourit de plus belle en entendant cette nouvelle mais finit par s'inquiéter quand Torfeld reprend.

-Dernièrement… les journaux parlent d’une bataille qu’il y a eu lieu à Reverse Mountain. Il parait que le passage est libéré, mais des rumeurs circulent. Comme quoi c’est pas très sûr. Bref, c’est le chaos.

Quand le regard de son ami se tourne vers elle, Ariane se doute bien que la honte s'affiche sur son visage. Elle l'a vu tant de fois qu'elle reconnaît cette expression entre mille.

Et avec la fête qu’on a faite hier, on est pas des plus frais. Torfeld voudrait que je fasse un point de ses hommes… mais …
-Mais on dirait que tu as autant mal à la tête que moi !
Héhé ! Je te le fais pas dire … Bref. Tu pourrais faire ça pour moi ? Je te le revaudrais.

La rouquine soupire à cette demande mais fait un petit sourire en croisant son regard des cieux dans celui de Esteban.

"D'accord je le ferai. Et tu ne me dois rien pour cette fois...puisque tu compenses tes dettes en veillant sur moi...

Puis elle reprend son air sérieux et s'avance aux côtés de son ami pour regarder le capitaine. Son air digne et son regard brillant de détermination la rend plus mature que son âge. Ses doigts tenant fermement le pommeau de son épée.

"Mais capitaine pouvez-vous m'expliquer clairement ce que vous avez demandé à Esteban? Contrairement à lui je ne suis jamais monté sur un bateau vous vous rappelez?"


Puis Ariane donne un petit coup de pied à Esteban et lui fait les signes qu'elle a appris avec lui dans son dos. Ses signes signifie qu'elle doit lui parler maintenant mais seuls. Malgré son mal de crâne elle espère que le brun comprenne son code sans éveiller les soupçons du capitaine. Après tout c'est pour cela qu'elle cherchait son ami.

"Et Esteban tu n'aurais pas mal à la tête si t'avais pas bu autant hier n'est ce pas? Papa te répétait tout le temps que tu buvais trop."


La jeune fille rit doucement et regarde son ami pour voir sa réaction. Quand son père revenait sur Cocoyashi, il partait boire avec Esteban et bien sûr c'était son ami le plus saoul.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫



Dernière édition par Ariane Moonchild le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:31, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 21 Aoû 2014 - 17:03

Le capitaine passe une main dans ses cheveux grisonnants, interrogeant du regard son vis-à-vis. C’vrai ce qu’elle dit ? C’est sa première fois ? Soit. C’est peut-être mieux. C’est un peu lentement que le capitaine t'explique le fond de sa pensée.

-C’est simple. Faut aller voir l’équipage et noter s’ils sont en état pour l’épreuve qui nous attend. On a fêté d’bonnes affaires ces derniers temps et tout semble nous réussir. Alors, y a du laisser-aller. P’t’être qu’avec ton œil neuf, t’vas pouvoir m’dire s’ils ont des têtes à faire des bêtises où si ça va plutôt bien de visu. Avec le temps, moi, j’ai l’habitude de voir ces choses-là et je manque des trucs importants. Pas vrai ?
Vrai !
-S’agit aussi de faire un tour du bateau pour voir si y a pas de soucis. Je veux pas avoir de mauvaises surprises en arrivant à Reverse. On voit moins bien les avaries mineures dans notre état…
Vrai !

Les deux hommes partent d’un petit rire de circonstances. Esteban a très bien compris ton message malgré la gueule de bois qui semble lui réduire le champ de vision, mais c'est qu’il lui est difficile de se bouger. Malgré ça, il fait acte de courage en se levant. Torfeld le regarde faire avec une admiration non feinte. Esteban tangue. Puis son regard vient vers toi. Le message silencieux est plutôt clair. Il a besoin d’aide.

Faut … que j’aille… me reposer. Merci de la … truc… capitaine.

-De rien !

Et Esteban tombe à moitié dans tes bras. Bel exemple pour la jeunesse.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 4 Sep 2014 - 15:43

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


-C’est simple. Faut aller voir l’équipage et noter s’ils sont en état pour l’épreuve qui nous attend. On a fêté d’bonnes affaires ces derniers temps et tout semble nous réussir. Alors, y a du laisser-aller. P’t’être qu’avec ton œil neuf, t’vas pouvoir m’dire s’ils ont des têtes à faire des bêtises où si ça va plutôt bien de visu. Avec le temps, moi, j’ai l’habitude de voir ces choses-là et je manque des trucs importants. Pas vrai ?
Vrai !
-S’agit aussi de faire un tour du bateau pour voir si y a pas de soucis. Je veux pas avoir de mauvaises surprises en arrivant à Reverse. On voit moins bien les avaries mineures dans notre état…
Vrai !

Ariane hocha de la tête avant que les deux hommes partent dans un grand rire. Elle n'avait pas vraiment compris le sens de la blahgue ou où il fallait rire mais elle remarque bien vite que Esteban se levait et la regardait d'un air suppliant. La rouquine comprit qu'il fallait qu'elle l'aide.

Faut … que j’aille… me reposer. Merci de la … truc… capitaine.
-De rien !

Mais Esteban tangua et tomba. Heureusement la jeune pirate avait de sréflexes et elle le rattrapa bien vite. Elle enroula alors son bras autour de son cou et regarda le capitaine.

« Comptez sur moi capitaine. Je vais vérifier que tout est en ordre. »

Et elle sortit avec son ami, lui servant de béquille. Elle ne savait pas s'il fallait lui dire maintenant ou attendre que sa gueule de bois cesse. En tout cas elle devait lui en parler. Elle avait tellement peur que l'on sache qu'ils allaient être pirates et suite à cela les décapiter. Elle ne voulait pas cela. Pas après tout ce chemin parcourut. Elle prit alors la parole.

« Esteban... Tu crois vraiment que ça va bien se passer ? Et si quelqu'un savait ou apprenait toute la vérité ? »

On sentait de la peur dans sa voix. Elle avait beau se montrer forte, parfois, la peur se glissait en elle pendant un bref instant. Mais, malgré son état, son ami allait la rassurer ?


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 7 Sep 2014 - 17:41

Décapiter est une extrémité un peu trop grande par rapport à la réalité si l’équipage devait découvrir les projets de la jeune femme. Les gens sont rarement aussi barbares, surtout quand ils sont d’honnêtes marchands vivant de la mer et de ses caprices. Tout ça, Estaban le sait bien. Mais Ariane n’est pas Esteban. L’ami de la pirate en devenir se fend d’un sourire confiant.

-Enfin, Ariane, cesse de t’agiter. Ce n’est pas en se faisant un sang d’encre que tout ira pour le mieux. C’est en paraissant inquiet que tu attireras l’attention.

Plus un conseil que des paroles rassurantes. Pour éviter les emmerdes, il vaut mieux agir dans le bon sens que se cacher derrière de belles paroles. Et si Ariane veut devenir une pirate, il faudra qu’elle apprenne à se contrôler. Même si Esteban ne rechignera pas à la protéger, hein. Du coup, il lui tapote la tête dans un geste paternel pour la rassurer.

-Tout se passera bien. Ne pense pas à ce qui pourrait arriver. Pense à ce qui arrive maintenant.
Il ne peut rien t’arriver. Je te le pro…
-ALERTE ! PIRATE A BORD !

Esteban se fige, tournant la tête vers la source du cri. Tenant Ariane par la main, il s’empresse de sortir à l’air libre pour ne pas être acculer si facilement. La panique soudaine la dégrisait et son visage parait déterminé. Sur le pont, plusieurs personnes convergent vers le duo. Esteban se prépare à se défendre, mais ils passent à côté sans rien faire. Surpris, son regard vient s’attarder sur un individu encadré par deux hommes solidement bâtis. Le Bosco de l’équipage part prévenir le capitaine tandis qu’un matelot annonce à tout va ce qu’il s’est passé.

-J’ai trouvé ce passager clandestin dans la cale ! Encore un de ces salauds de pirates qui profitent de nous pour voyager à l’œil et aller faire le mal sur nos iles ! Et après, on nous accuse d’être de mauvais augure !

Ledit pirate ne parait pas très fier. Plutôt jeune homme, du sang perle sur sa joue après s’être fait probablement arrêter par le poing d’un des gros bras quand il a probablement tenté de leur échapper. Esteban parait rassuré. Lentement, il tire le bras d’Ariane.

-Ne nous en mêlons pas.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 15 Sep 2014 - 13:58

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


Ariane regarda Esteban lui sourire mais cela ne rassura pas la jeune rouquine. Elle était trop inquiète. Et même ces paroles ne surent pas la convaincre. Elle le regarda tristement.

« Oui mais... »

Elle n'eut pas le temps de continuer que Esteban lui tapota la tête. Ce geste fit sourire un peu la jeune îrate qui éclaircit son regard d'une lueur de joie. Il lui dit des paroles qui la rassurent plus encore. Depuis la mort de son père, Ariane n'avait que Esteban à qui se rattacher et il savait marques l'absence d'amour paternel chez la jeune fille. Mais soudain un cri fit sursauter la pirate. Des pirates ? Ariane crut tout de suite qu'ils étaient découverts. Esteban lui tînt la main et sortit directement et la rouquine posa sa main sur le pommeau de son épée au cas où elle aurait à se défendre...mais à son grand étonnement rien ne se passa. Deux hommes plutôt costauds passèrent près des deux amis. Ils tenaient un jeune homme plutôt amoché qui semblait ne pas faire parti de l'équipage. Cela rassurait un peu la rouquine mais pas pour le jeune homme. Mais Esteban la tira et lui précisa de ne pas s'en mêler. D'ordinaire Ariane l'aurait fait mais elle se sentait le besoin de l'aider.

« On ne peut vraiment pas faire quelque chose ? Que font-ils des passagers clandestins quand on est en mer ? »

Il est vrai que la rouquine avait encore beaucoup de choses à apprendre de la vie en mer. Mais elle ne débutait que tout juste et avait toute la vie pour apprendre. Avant tout elle devait demander des conseils. Esteban la regarda d'un œil désapprobateur pour lui enlever toute idée de l'aider mais Ariane était trop têtue. Elle voulait savoir.

« Esteban... Réponds à ma question... »

Elle tourna la tête vers le jeune homme qui leva les yeux pour la regarder à son tour. Son regard mélangeait l'inquiétude et la détermination. Comme si il avait peur de mourir mais que la mort n'était pas sa grande ennemie. Ariane crut même y voir le regard de son père il y a longtemps. Elle lâcha la main de son ami qui se retourna aussitôt pour la rattraper mais la rouquine s'approcha de la scène pour voir ce qui se passait et peut être trouver une solution pour aider le jeune homme.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 17 Sep 2014 - 21:39

Esteban ne peut que secouer la tête devant le caprice d’Ariane. Elle veut faire quelque chose ? Mais quoi ? Quoi ? Quoi ?! Elle est là. Comme spectateur d’une scène sans avoir le pouvoir d’agir. Elle pourrait agir ; ce n’est pas ce que Esteban veut ; mais ça aurait le mérite d’affirmer un peu plus la détermination d’Ariane qui, pour l’heure, reste bien trop dépendante d’Esteban et des aléas du destin. Et sans forcer la main de ce destin, celui-ci reprend l’histoire de ces vies à son propre compte.

Esteban la rattrape à l’instant ou une claque vole. Le clandestin accuse le coup tandis que les membres de l’équipage semblent prêts à lui flanquer une sérieuse correction. Risquer sa vie à traverser Reverse Mountain pour des tirs au flanc qui ne diront même pas merci en retour, c’est de l’ingratitude pure et simple. Et à l’approche de l’épreuve de courage et de navigation, une possibilité d’exutoire est bienvenue.

-Il suffit !

C’est un rugissement qui sort des poumons du capitaine tandis qu’il passe devant tout le monde telle un ouragan. Son visage est froid et dur comme l’albâtre, fixant ses hommes pour qu’ils en baissent les yeux.

-C’est comme ça que vous vous comportez ? C’est comme ça que se comporte mon équipage ? Vous me décevez ! Nous ne sommes pas comme ces lâches pirates qui profitent de leur force et de leurs armes pour prendre ce qu’ils veulent et tuer ceux qui s’opposent à leur désir. Nous ne sommes pas des bêtes ! Nous sommes des hommes ! Et c’est dans le respect de la société et de la justice des hommes que nous agirons.

Son visage toise chacun de ses hommes avec une extrême dureté. Il s’arrête un instant sur Esteban et Ariane. Il grimace.

-Et faire un tel spectacle devant des passagers, c’est un scandale !

Il finit par se poser devant le passager clandestin qui baisse la tête tandis qu’un peu de sang sur sa joue à cause d’une ouverture à l’arcade. Le ton du capitaine est respectueux, mais tout aussi dur qu’avec ses hommes.

-Je ne sais pas qui tu es et quelles sont tes motivations, mais tu restes un passager clandestin ! Ton voyage, tu le paieras, tu peux me croire ! En attendant, tu as besoin de soin !

Un homme essaie presque de s’opposer à cette dernière déclaration, mais son capitaine lui rabat le caquet instantanément. Le médecin du navire vient au chevet du jeune homme tandis que le capitaine demande à ce qu’un volontaire vienne aider le blessé à rejoindre l’infirmerie du navire. Et pendant ce temps, la vigie annonce qu’au loin, Reverse Mountain se fait apercevoir.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 19 Sep 2014 - 10:47

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


La claque donné au clandestin effraie Ariane qui se met à serrer la main de son ami. Elle avait eu peur sur le coup et le montrait bien à sa tête effrayé. Les hommes qui entourent le garçon d'un air menaçant. Ariane en avait peur pour l'autre mais comprit au regard d'Esteban qu'elle devait calmer ses ardeurs. Elle voulait aider mais pas en créant une bagarre générale. Soudain le capitaine arrive et ordonne de sa grosse voix que ces hommes s'arrêtent. Aux paroles du capitaine, Ariane se rend compte que celui ci a vrament l'âme d'un justicier. Elle revut presque dans ce ton de voix et ce discours quelqu'un qu'elle avait rencontré il y a onze ans de cela. Puis son regard se posa sur les deux pirates et il se scandalisa pour cette scène devant eux. Quand le capitaine demanda alors un volontaire pour accompagner l'homme à l'infirmerie, la rouquine s'avança et répondit au capitaine d'une voix neutre et dure.

« Moi je veux bien ! »

Elle alla alors aider le passager clandestin à se relever quand la vigie cria que Reverse Mountain approchait. Ariane en eut un grand sourire. Enfin ! Bientôt elle sera sur Grand Line et pourra commencer sa nouvelle vie ! Mais le chemin de Reverse Mountain est dangereux et elle le sait. Posant la main de l'homme sur son épaule, elle le relève et l'aide à marcher jusqu'à l'infirmerie. Je le regarde et soupire.

« Je ne sais pas qui tu es mais pourquoi étais-tu ici ? »

Ariane attendit la réponse du jeune homme en observant les hommes se mettre à leur poste sur le pont. Esteban semblait un peu inquiet ne laissait rien paraître. Sans doute ne voulait-il pas décevoir celle qui le prenait pour un héros. Quand Ariane fut dans l'infirmerie, elle laissa l'homme s'asseoir et posa une simple question au médecin.

 »Euh... Puis-je rester ici ? »

Peut être n'avait-elle pas le droit de rester mais elle voulait aider ce garçon. Sa curiosité l'emportait sur sa raison comme à son habitude.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Dim 5 Oct 2014 - 23:27

Le médecin hoche de la tête pour exprimer son approbation tandis qu’il se préoccupe davantage de l’étranger qui affiche maintenant un visage un peu moins austère qu’auparavant. D’un côté, il semble être reconnaissant envers le médecin qui lui applique quelques onguents pour l’aider à faire cicatriser quelques écorchures et à effacer les stigmates laissés par les marins qui l’ont molesté. De l’autre, il y a cette fille qu’il ne connait et qui semble s’intéresser à lui. Mais lui n’aime pas être regardé comme une bête de foire. C’est la fierté.

-Tu as mal ?
-Non.

L’homme sourit en appliquant de l’alcool sur une plaie. Le jeune inconnu serre les dents, écarquillant les yeux sous l’effet de la surprise et de la douleur mêlée, mais aucun signe de souffrance ne sort de sa bouche. Beaucoup trop fier. Le médecin ne peut que hausser les sourcils, amusés par tant d’acharnement à jouer au dur.

-Dis-moi. Que fait un solide gaillard dans ton genre dans notre cale ? Si tu voulais partir en mer, tu aurais pu rejoindre le navire en tant que marin. Tu sembles être plutôt fort et déterminé pour faire un excellent marin.
-Je n’ai que faire d’être marin sur les blues. C’est une mer de faible et bien trop sûr.
-Sûr ? Tu cherches donc le danger ?
-Oui ! Car sur Grandline, il y a les pirates !

Une voile d’inquiétude passe dans les yeux du médecin, mais il disparait bien vite suite aux propos suivants du type.

-Je veux être un marine ! Je veux protéger les innocents des pirates ! Je veux protéger les familles, mères et enfants de leur pillage et de leur crime ! Je veux être un marine connu pour ma bravoure et mon inflexibilité envers la piraterie ! Ces sauvages !
-Mais … pourquoi ne pas t’être fait recruter sur les blues ?
-Les marines des blues sont bien trop faibles par rapport à ceux de Grandline ! Si j’avais été recruté là-bas, il aurait fallu des années avant qu’on ne m’envoie sur la route de tous les périls ! Je n’ai pas de temps à perdre en patrouille stérile quand je vois que les rangs des pirates grossissent à vue d’œil !
-Ahah. Soit. Mais pourquoi s’être infiltré sur le navire … ?
-Je … j’ai été pris de court… je n’y ai pas pensé … je pensais que vous ne seriez pas content.

Et le médecin partit d’un grand rire avant de s’éloigner de quelques pas. Il se tourne vers Ariane, le sourire aux lèvres.

-Surveille donc bien ce fougueux personnage ici. Il doit rester immobile quelque temps. Et ne sors pas. Reverse est tout proche. Ok ?

Et il s’en va. De son côté, le futur marine fixe Ariane sans ciller. Le silence est dérangeant. Puis il finit par parler.

-Hé, toi, tu fais quoi sur ce bateau ? Tu ressembles pas aux autres.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 20 Oct 2014 - 9:51

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


Ariane regardait le médecin faire sans rien dire avant de se crisper quand l'inconnu révéla son identité. Le jeune marin le remarque mais n'y fit pas attention. La rouquine devait se faire discrète pour qu'il ne comprenne pas ce qu'elle rêve de faire. Elle écoutait la conversation, un peu inquiète, avant de reprendre ses esprits quand le médecin lui parla. Elle le regarda d'un air sérieux comme si elle attendait des ordres.

-Surveille donc bien ce fougueux personnage ici. Il doit rester immobile quelque temps. Et ne sors pas. Reverse est tout proche. Ok ?

Ariane hocha la tête et regarda l'homme partir sans prêter attention au futur marine qui la fixait sans bouger d'un millimètre. Elle se demandait si Esteban allait s'en sortir, même si elle était au courant qu'il avait voyagé dans le passé. Elle ne fit même pas attention au silence qui s'était installé pendant un moment avant d'entendre le garçon lui adresser la parole. Ce qu'elle faisait sur le bateau? C'est vrai qu'avec sa chemise courte et son pantalon découvrant son nombril ainsi que ses bottes et son épée elle n'avait en rien l'air d'un marin. Elle savait qu'elle devait mentir pour son bien et celui d'Esteban et sourit en regardant le jeune homme.

-En fait Esteban et moi devons aller sur Grand Line retrouver un ami... Du coup le capitaine a accepté de nous y emmener à condition que l'on aide un peu!

La jeune fille réfléchit un peu. Que dire pour attirer sa confiance et éviter qu'il découvre la vérité? Surtout que vu le regard meurtrier qu'il a lancé en parlant des pirates, mieux valiat se faire discret. Puis une idée lui traversa l'esprit.

-Tu veux devenir un marine d'après ce que j'ai entendu? Mon père aussi était un marine mais il a été tué par un pirate il y a un an...le jour où il avait la permission de me rendre visite chez Esteban...

Bon la jeune pirate n'était pas doué pour le mensonge mais il y avait une part de vérité dans celui ci. Après tout son père a été tué par un marine il y a un an.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 20 Oct 2014 - 17:53

- Oh…

Tout d’un coup, le futur marine ne sait plus trop quoi dire. Même si c’est un mensonge, le fond de vérité transparait sur le visage d’Ariane. La perte d’un être cher ne peut pas être simulée. C’est quelque chose de douloureux, une souffrance lancinante qui ne disparait jamais. L’ambiance est plombée d’un coup. Le jeune homme cherche quelque chose sur lequel rebondir pour mettre un terme au froid qui s’est installé. Puis, il finit par lâcher quelques mots.

- Moi. Mon père, il est parti sans jamais revenir. Il était un explorateur. Maman me disait qu’il ne l’avait pas épousé. C’était la mer qu’il avait épousée. Mon père a exploré le monde, fait des tonnes de rencontres. Il a aidé les gens, combattu auprès de ceux qui se faisaient attaquer par des brigands ou des pirates. Puis un jour, il a décidé d’aller au bout du monde. De rejoindre cette ile de légende. Rough Tell.

Il n’a pas essayé de réchauffer l’atmosphère. Plutôt, il a fait le choix de partager son expérience. Ariane s’était exprimée avec, ce qu’il croyait, beaucoup de franchise. Et en toute honnêteté, il a répondu. Avec son cœur. Sur son visage assombri se lit une confrontation d’opinions. D’un côté, il y a l’admiration envers un père qui a tant fait pour les autres tout en vivant sa passion. Et de l’autre, il y a le regret, voire la colère envers un père qui n’a pas su être là pour son fils.

Le temps s’écoule encore un peu, puis le garçon tend sa main vers Ariane, décidé.

- Moi, c’est Éric.

Et les présentations se font.

- Si un jour, je croise ce pirate, je ferais tout pour l’arrêter ! Pour que l’assassin de ton père ne reste pas impuni !

Tout cela semble se réchauffer quelque peu quand, tout d’un coup, c’est tout le navire qui tremble juste après un bruit sourd synonyme d’impact. Le jeune Éric est propulsé dans les airs tout comme Ariane et ils se réceptionnent lourdement contre le mur opposé, beaucoup plus douloureusement pour Éric puisqu’il fait office d’amortisseur pour Ariane. Se tenant son bras endolori, le futur marine se précipite vers le hublot, traversant la pièce d’un pas marin malgré les hauts et les bas que fait le bateau. Jetant un coup d’œil à l’extérieur, son regard s’illumine d’une flamme passionnée.

- C’est Reverse ! C’est Reverse ! On va monter sur Reverse ! On ne peut rater ça !

Se retournant brusquement, il traverse la pièce, attrapant Ariane par la main sur son passage afin de l’amener sur le pont et de voir de leurs propres yeux toute la majesté de Reverse Mountain. Et de participer à la manœuvre, aussi !
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 22 Oct 2014 - 18:03

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


Ariane souriait en entendant ses paroles. Le jeune homme semblait ressentir le sentiment d'Ariane mais sous une autre forme. Elle attendit qu'il finit sa phrase pour répondre.

"C'est pour suivre les traces de mon père que je suis parti de Cocoyashi. Je suis pas forte mais avec de l'entraînement je deviendrai comme lui et j'honorerai sa mémoire!"

La détermination se sentait en la rouquine qui souriait de plus belle. Puis le garçon se présenta sous le nom de Eric. Voilà un nom qu'Ariane n'avait jamais entendu mais elle serra sa main en faisant son sourire enfantin mais si naturel qu'elle savait faire parfaitement.

"Et moi c'est Ariane! Enchanté Eric!"

Mais ce fut les paroles d'après qui réchauffèrent le coeur de la jeune pirate. On voyait bien que Eric était déterminé à poursuivre son but comme elle était déterminé à suivre les traces de son père. Ariane se demandait même s'il ne se ressemblait pas un peu finalement. Elle allait le remercier quand le navire entier se mit à trembler et fit entendre un bruit sourd venant d'un impact. Ariane fut propulsé à l'autre bout de la pièce avec Eric mais fut réceptionnée par le garçon. Ariane comprit vite qu'elle avait foncé sur lui et paniqua à l'idée qu'elle lui ai fait mal.

"Oh non! Je t'ai pas fais mal?"

Mais il ne répond pas et la tire dehors en criant que Reverse Mountain est proche. Ariane savait que normalement ils ne devaient pas sortir mais elle aussi voulait voir ça. Elle sourit comme une enfant qui voyait une nouvelle chose et s'émerveillait devant la majesté de Reverse avant d'entendre son ami.

-Ariane? Tu devais pas rester dans l'infirmerie?

Elle se retourna et regarda toute penaude le regard sévère d'Esteban. Aïe... Quand Esteban s'inquiète pour elle ça finit en recommandation...


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 28 Oct 2014 - 18:01

Esteban s’avance vers Ariane avec toute la célérité que lui permettent les tressautements chaotiques du navire pris dans des courants multiples et parfois contraires. Partout, l’équipage hurle des ordres et des indications tandis que chacun exécute des tâches maintes fois répétées en sachant que l’Océan saura profiter de chaque erreur pour les inviter à venir décorer ses profondeurs. Les vagues viennent heurter la coque avec férocité et des gerbes d’eaux balaient le pont, fauchant les moins attentifs sur son chemin. Rares sont ces individus à l’espérance de vie bien courte à faire cette erreur, et Esteban est malheureusement de celle-ci à trop s’inquiéter pour une demoiselle à l’aspect bien trop fragile. Coupé dans son élan, il est expédié durement contre la rambarde bâbord du navire après avoir fauché un matelot au passage.

-Récupérez-le ! Il va passer à la mer !

Le capitaine, maniant la barre tel un virtuose, ne manque aucun détail sur ce qui se passe sur son navire. A ses côtés, son navigateur passe son regard dans différents instruments avec un soupçon de fébrilité. Puis il finit par s’exclamer.

-L’entrée est devant nous ! On y file !
-Vous entendez ça, mes amis ?! Reverse nous ouvre ses bras !

Malgré le mauvais temps et la houle balayant le pont, tous peuvent voir les contreforts de la gigantesque montagne, croisée des chemins pour les mers du globe, mais aussi pour les âmes des marins ; rejoindre une mer est une chose acquise, vivant ou mort, là est la question. Après une poignée de secondes où chacun se délecte de la vue de cette Porte tumultueuse vers un nouveau monde, les marins retournent à leur manœuvre avec une vigueur retrouvée. Malgré les éléments, le navire ne se détourne pas de sa voie, comme sur un rail, grâce à l’excellence de l’équipage. Les vagues les assaillent, mais ce sont des rocs qui ne connaissent que l’érosion du temps. Et alors que le navire s’engouffre dans le passage, Esteban parvient à revenir vers Ariane.

-Rentre ! C’est trop dangereux ici !

Comme si la mer l’avait entendu, une vague plus puissante que les autres cognent la coque, la faisant trembler. Chacun tient bon, mais la vague se transforme en lame sur le pont et vient faucher le groupe de trois. Esteban résiste sous l’assaut, réduisant l’effet sur Ariane et Eric, tandis que ce dernier passe son bras autour de la taille d’Ariane pour mieux la retenir, l’autre main fermement tenue à l’escalier vers le pont supérieur. La force est trop grande. Esteban est emporté à nouveau par la vague, mais sa force le propulse au-dessus de la rambarde et il ne doit son salut qu’à un réflexe salvateur de sa main, s’accrochant au sabord inférieur. Mais dans ces conditions, le plongeon n’est pas très loin.

-Il faut le sauver !

Eric s’élance dans sa direction, bien décidé à le sauver en compagnie d’Ariane tandis qu’une nouvelle vague s’apprête à les faucher dans le dos. Pendant ce temps, le navire commence à perdre son horizontalité, initiant sa montée vers le sommet de Reverse Mountain.
Ariane Moonchild
Ariane Moonchild

♦ Localisation : Sur mon île natal, Cocoyashi
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 600
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 29 Oct 2014 - 16:09

Tant de chemin...sans dire mon secret...

Feat Esteban Hernandez et quelques marins ; Reverse Mountain


La rouquine s'attendait à une engueulade mais le bateau tanguait trop pour que Esteban puisse la rejoindre. Soudain une violente vague traverse le pont et emporte des marins dans sa trajectoire...y compris le brun. Ariane paniqua en voyant son ami se faire emporter par ces vagues mais soupira de soulagement quand elle vit qu'il s'était rattrapé. Heureusement le capitaine annonça que l'entrée était proche et cela la réjouit mais elle entendit Esteban lui parler et le regarda. Il lui ordonnait de rentrer et elle allait s'éxécuter mais une autre vague plus violente arriva. Ariane pensait y passer quand elle sentit quelque chose l'attraper par la taille. C'était Eric. Elle se blottit contre lui pour se protéger quand elle entendit les cris d'un homme qu'elle connaît parfaitement. Elle tourna la tête et aperçut Esteban, accroché au sabord inférieur. Elle se retira alors du bras du jeune homme et paniqua tellement que Esteban tombe.

-Esteban!

Elle se met alors à courir vers lui en compagnie d'Eric tandis que le bateau commence à monter Reverse. Ariane vit la vague venir mais elle n'avait pas peur. Alors que Esteban lâchait prise, elle sauta pour se rattraper au sabord inférieur et attraper le poignet de son ami. Esteban était inquiet pour elle.

-Ariane lâches je suis trop lourd pour toi!

Ariane ne voulait pas le lâcher. Mais il avait raison. Il était trop lourd et elle allait lâcher. Soudain la vague arrive et la fait lâcher prise quand quelque chose lui attrape la main. Elle fait une grand sourire quand elle arrive à voir qu'il s'agissait d'Eric. Il essayait tant bien que mal de la ramener sur le pont avec son ami. Puis des matelots vinrent l'aider et tirèrent les deux amis sur le pont, le bateau presque totalement sur le chemin vers le sommet de Reverse. La rouquine sauta alors au cou de Eric.

-Merci! Sans toi Esteban et moi serions finis!

Esteban souria et ne fit qu'un signe de tête au jeune homme pour le remercier. Il était moins tactile que sa protégée envers les inconnus.


Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

https://www.onepiece-requiem.net/t11711-une-pirate-courageuse-au-grand-coeur-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t11765-fiche-d-ariane-moonchild
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Jeu 30 Oct 2014 - 18:10

Le jeune homme ne peut s’empêcher de sourire chaleureusement devant la joie d’Ariane même si celle-ci l’étrangle à moitié avec son étreinte. Il hésite même à la prendre dans ses bras, observant un comportement cordial d’Esteban, mais qu’on pourrait qualifier de froid si on se mettait en tête que le futur marine se voulait être un peu trop proche d’Ariane. Et sans trop savoir le rôle jouer par Esteban auprès de la jeune femme. Si ce n’est pas son père, il peut être un substitut tout à fait potable ne voulant pas qu’un jeune blanc-bec se mette à profiter de sa protégée alors que celle-ci baisse sa garde à cause de quelques actions héroïques.

-Viens auprès de moi Ariane, tu étouffes ce jeune homme.

Bon moyen pour le tuteur de ramener sa protégée dans son giron. Eric lui adresse un signe de tête discret pour le remercier avant de trébucher suite à une nouvelle embardée du navire. Esteban retient Ariane ; il ne se fera plus avoir.

-Attention mon garçon, je ne sais pas si je serais aussi fort que toi pour te remonter !

Eric hoche la tête, un sourire espiègle aux lèvres. Il ne perdra pas face à l’ancien. Pendant ce temps, les marins ont repris leur poste et contrôlent la trajectoire du navire au millimètre prêt. De part et d'autre du bateau, la roche défile avec les signes de tous ceux qui sont passés avant eux. Des navires en morceaux déchiquetés dans des récifs acérés, des squelettes endurcis par le sel et léchés chaque jour par des vagues innombrables. Il y a peut-être là, dans les recoins de ce passage, des trésors insoupçonnés qui resteront à jamais oublier. Et le bateau s’avance toujours et encore, sous les coups précis de la barre maniée par un capitaine comme possédée pour l’occasion, le regard rivé vers l’horizon, un horizon mêlé au ciel. Puis un juron se fait entendre.

-Bon dieu ! La rumeur est donc vraie ! C’est la guerre ici ! Préparez-vous à vous battre !

Les ordres du capitaine paraissent bien surprenants. Une bataille sur Reverse Mountain ? Il faut être bien fou. Mais à l’horizon, des formes étranges apparaissent. De part et d'autre, comme des cornes à la tête de la montagne, se dressent deux tours. Des tours, vestiges d’un projet du Gouvernement Mondial qui n’a pas su trouver son public auprès de la piraterie, piraterie qui a fait entendre son mécontentement en attaquant la base au sommet de Reverse Mountain prévu pour empêcher la piraterie de rejoindre Grandline. Le Projet N comme Nasse n’est plus. Mais il subsiste encore des traces de ce projet et de cette bataille. Sur les abords du passage, des navires en débris sont jonchés de cadavres en décomposition, montrant que la bataille a été récente. Des pans de la montagne ont été arrachés par la force des explosions et sur la façade, des morceaux de la base se sont éparpillés comme autant de signes que Reverse Mountain est indomptable.

Mais il y a toujours de la vie issue de cette bataille. Dans l’une des tours, des marines parmi les plus fanatiques sont bien décidés à faire gagner la marine sur ce bout de caillou où plus aucune base ne pourra s’installer. Dans l’autre, des pirates sont déterminés à finir le boulot et à rendre le passage libre. Au milieu, chaque navire est autant de moyens d’exprimer la puissance de son camp. C’est ainsi qu’au moment ou le navire bondit dans les airs au sommet de Reverse Mountain, des grappins sont lancés de chaque côté vers le navire, pour que des dizaines de pirates et de marines embarquent sur le navire afin de le faire sien. Les marines à bâbord et les pirates à tribord, ils montent à l’abordage, sabre au clair et fusils chargés pour la même chose que l’autre camp, les bouter hors du navire.

Au milieu, le capitaine n’est pas volontaire pour laisser son autorité chahuter par des combattants qui ne savent pas abandonner.

-Mes hommes ! On nous attaque ! Combattez les pirates ! Et mettez-moi ces marines dans un coin !

Décision évidente. Il ne va tout de même pas attaquer les marines. Ce ne sont pas des criminels. Les pirates étant supérieurement en nombre, ils ne seront toutefois pas de trop pour défendre le navire. Au milieu de tout ça, Esteban et Ariane ne savent pas comment réagir. Puis, c’est Erik qui donne l’impulsion.

-Viens Ariane ! Allons chasser ces pirates hors de notre navire !
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1