AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €

Lo voche en fète ! 56ème édition.

Elie Jorgensen
Elie Jorgensen

♦ Équipage : Chevaliers de Nowel

Feuille de personnage
Dorikis: 2830
Popularité: 95
Intégrité: 19

Mar 29 Juil 2014 - 11:57


« V’vooyez, s’pos d’loz voche qu’en on maanque ‘cit’chieu lo !
-Effectivement, un sacré troupeau, mais pour en revenir…
-‘TTendez qu’j’vo mont’ lo resev d’lé ! Y en o plaain d’barrik !
-Je n’en doute pas, mais…
-Voz’êt’ ben lo pour lo spect’ac, j’mo tromp’po ?
-Oui, j’ai été engagée pour l’animation et vous étiez censé me montrer ce que je devais faire…
-Cé s’qo j’suiz’en traain d’fair !
-Euh… Non ? Vous êtes en train de me montrer les vaches et les pots à lait.
-C’po ço qu’voulé dir’l’mot ‘nimation ? Cui qui tir’ le lé du pis d’lo voche…
-Non…
-Bon, bo ! Oxpliqué mo c’que vou’d’vé fer ‘lors !
-C’est vraiment mal barré… »

Matthieu Bourdier était un vacher sympathique, et bien que son accent un poil campagnard fut parfois difficile à comprendre, il était d’agréable compagnie. Par contre, sorti du vocabulaire rural, il n’était pas très cultivé. Mais il aimait bien apprendre, alors il ne demandait pas mieux qu’une jolie demoiselle pour lui enseigner quelques nouveaux mots. D’autant que c’était plutôt rare des filles de son genre dans le coin. Il quitta l’étable et les entrepôts pour la ramener vers le village. C’était là-bas qu’auraient lieu les festivités, et d’après ce qu’il venait de comprendre, c’était là-bas qu’elle devait être.

Les rues étaient bondées. Une grande quantité de fermiers arpentait les rues, faisant plusieurs allers et retours entre les parcages, où était entreposé leur bétail, et les hauts tas de foins mis à disposition à l’occasion des cérémonies. S’orienter dans tout ce bazar n’était pas une mince affaire si l’on ne connaissait pas. Matthieu guida l’étrangère jusqu’à la scène. Ce serait ici probablement qu’on saurait lui dire quelles seraient ses fonctions durant la foire.

« Boh, j’vo vos amenez’o chéf, y sora mieuqu’moi ce qu’vo d’vez’y fer ictieu’lo !
-Très bien. Pourquoi m’a-t-on dit de m’adresser à vous dans ce cas-là ?
-Ché po ben, ptet pac’qu’jé un’ grand’ bitude ‘vec lo gens comm’vo !
-Euh… C’est-à-dire ?
-Bo, les f’mmes, v’voyez ! »

Elle ne voyait pas très bien non, et le clin d’œil du bouseux ne lui fit pas plus capter le message. Parce que si c’était ça la sex bombe du coin, elle préférait ne pas voir les autres, sans vouloir offenser quiconque. Elle ne s’était pas renseignée sur l’île avant d’y mettre les pieds. Elle aurait peut-être mieux fait de le faire avant de s’engager dans ce job… Le fermier lui indiqua un homme sur l’estrade, lui affirmant que c’était lui qui gérait la coordination générale de la foire. On avait du mal à s’imaginer qu’il y avait quoi que ce soit de géré dans cette affaire où un grand bordel régnait, quand même. La jeune femme suivit quand même son guide jusqu’au « gérant ».

« Ho, Michel ! C’tieu fom, ‘lle v’nu m’vor d’sant qu’èz’été engogée por l’nimatio d’lo fêt’ ! J’y é montré o’l’pis d’nos voches, mé’c’pos ça qu’ço voudré dir, ‘pparoment !
-Ah, Mattieu ! J’pensions pas qu’cétait à toi qu’on l’y avait dit de v’nir te voir à cell’la !
-Sinon, j’ai un prénom vous savez…
-Bo, d’cou Michel, j’to lo laiss’, j’vo voar si lo voches ès’porté toujour’ben !
-Pas d’soucis, j’gèrons ! J’suis gérant, c’mon boulot ! Et donc, elle s’appelle comment la Madame ?
-Elie…
-Ben Elie, on v’za engagé pour l’animation, c’ça ?
-C’est bien ça.
-Parfait ! V’zallez gérer le sot’vache, c’est une activité très marrante, qui consist’à sauter les vaches.
-Euh…
-Vous v’yez pas ? C’est pourtant simple, y’a un’vache, on prend l’élan, et on la saute pard’ssus !
-Je vais devoir faire ça ?
-Bah ouais, pour montrer aux p’tits jeunes comment qu’y faut qu’on fasse.
-Que faites-vous des animateurs ayant une condition physique déplorable ?
-Boh… Montrez y moi une fois pour voir, sur Huguette, qu’est just’là !
-…
-…
-…
-Ah ouais quand même… Je vais voir c’que j’peux vous trouvez y d’autre. »

Michel laissa Elie plantée là, à moitié montée sur le dos de la vache qui broutait tranquillement son herbe, un air hagard sur son visage bovin. Alors que la comédienne tentait tant bien que mal de sortir de cette position tout à fait désavantageuse, la vache eut l’idée d’avancer. Mauvaise idée. Et Elie d’être ballotée dans tous les sens jusqu’à finir en roulé-boulé dans une espèce de glaise exhalant un parfum répugnant. Elle se releva, agacée par les événements, puis fit un tour aux sanitaires pour se nettoyer un peu le visage.

***

« Bah… Qu’est ce que…
-Pas de commentaires s’il vous plait, j’ai déjà beaucoup de mal à supporter l’odeur, alors les questions…
-Bon… Du coup, j’vous ai dégoté un truc qui vous plaira ptet plus. Vous animez l’élection du roi et de la reine de la foire !
-Hunhun ?
-Vous y avez un stand, les gens y viennent par deux, un homme et z’une femme, pis vous leur donnez un numéro si y z’ont une vache, ensuite, vous serez chargée d’organiser un peu l’défilé.
-Ok… Défilé ?
-Bah, les coup’ y viennent sur leur vache, y défilent, et les gens votent pour élire le roi et la reine, en fonction de la vache, du gars et d’la fille, c’est très réputé vous savez…
-Je m’en doute…
-Allez, j’vais vous y montrer vot’ stand ! »

Joie. Délectation. Infini bonheur. C’est ce à quoi Elie ne pensait absolument pas à ce moment précis, enfoncée dans une chaise au paillage percé, s’ennuyant ferme en procédant aux inscriptions de ce qui semblait pour elle la pire idée de défilé au monde, au moins n’aurait-elle pas à se ridiculiser de nouveau sur l’un de ces horribles bestiaux.
https://www.onepiece-requiem.net/t9508-elie-jorgensenhttps://www.onepiece-requiem.net/t9683-elie-jorgensen
Willy Walker

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1550
Popularité: -43
Intégrité: -33

Mer 6 Aoû 2014 - 19:28

Ah Kage Berg, une île si conviviale... Oh wait! Comment notre protagoniste avait bien pu se trouver sur cette île, lui qui a passé la quasi-totalité de son existence sur Dawn ? Très bonne question qui mérite d'être approfondie. Tout part d'une connerie (comme d'habitude me direz-vous), mais c'est une connerie qui mérite pour le coup d'être expliqué de fond en combles. En fait, Willy n'avait pas de bonnes récoltes ces derniers temps, ce pecnot à la noix avait énormément de mal à gagner sa vie et le peu d'argent qu'il gagnait, il le dépensait dans la bouffe de mauvaises qualités. Il était donc temps pour lui de reprendre ces "mauvaises habitudes" consistant à voler toutes sortes de choses dans des navires marchands. Pour cela, il devait bien évidemment se rendre dans la république de Goa, parce que vous savez bien qu'à Fuschia, dans son île, il n'y avait pas beaucoup de navires de ce genre. Les rares bateaux qui y passaient étaient des bateaux de pêcheurs, ou de pirates. Bien sûr, ce ne fut pas compliqué pour notre héros, lui qui connaissait l'île comme sa poche.

Une fois sur le port de Goa, il commença ces conneries, sauf que malheureusement pour lui, ça ne se passa pas comme prévu. En effet, en quelques secondes à peine, il remarqua un immense navire marchands avec peu de gardes. "La cible parfaite" selon Willy. Il réussit à s'infiltrer en quelques secondes dans le bateau, d'abord en plongeant à la mer puis ensuite en grimpant à l'arrière du bateau. Parvenant à se cacher derrière les différents cartons de livraisons. Le plus dur était fait. Les choses qui l'intéressaient se trouvait en général dans la soute, ce n'était pas la première fois qu'il volait et il connaissait les différentes astuces des marins c'est pourquoi il se précipita à la soute. Sauf que... cet imbécile après avoir réussi le plus dur, s'est auto-assommé. En effet, il glissa sur une flaque d'eau et cogna sa tête contre la dernière marche de l'escalier en bois. Bien sûr il n'avait pas remarqué de flaque dans cette pénombre, et il tomba dans les pommes juste après que les gardes firent un dernier contrôle avant d'embarquer. Et le bateau leva l'ancre tandis que notre bonhomme rêvait de choses cochonnes.

Notre héros ténébreux se réveilla lorsqu'il entendit le bruit des mouettes. Il se leva sous la surprise. Il avait complètement oublié qu'il se trouvait dans un bateau, il se croyait dans sa chambre et ce, même si les planches de bois sur lesquels il dormait ne valait en rien son matelas et son lit douillet. Il posa sa main sur l'arrière de son crâne, et regarda le sol autour de lui... Il avait saigné. En observant son sang, il se rappela de ce qui venait de lui arriver, mais pas le temps de penser à ça. Les mouettes faisaient énormément de bruit. Il devait savoir où il avait mis les pieds. C'est les yeux choqués qu'il regarda par la fenêtre.. et vit une "énorme île"... Il refusait de l'admettre...

Willy ▬ Nan c'est pas possible...  Putain de merde... Dîtes moi pas que c'est Redline... C'est quoi cette galère... *touche son crâne*

Et ouais... Willy Walker, ce pecnot de mes deux venait de passer de l'autre côté de Red Line. Il ne savait pas où il avait mis les pieds, dans quel Blues il venait d'atterrir. Une multitude de question s'emparait de son esprit. Que faire? Comment retourner sur Fuschia? Il ne savait pas ce qu'il pouvait faire et après avoir mûrement réfléchi, il décida de rester dans la soute jusqu'à ce qu'il puisse atteindre une île avec ce navire marchand. C'est pourquoi il devait se faire discret. Pour commencer, il nettoya l'énorme tâche de sang qu'il y avait sur l'parquet. Ensuite, il se cacha à un endroit discret, entre un carton et le mur pour ne pas se faire griller. De plus, 'y avait une fenêtre à sa droite, lui permettant d'observer les alentours, dans le but de trouver une île. Ah, et j'oubliais, l'carton cachant sa gueule d'idiot, il décida de l'ouvrir et à sa grande surprise il trouva de la bouffe, ce qui lui redonna le sourire. Il avala ces quelques rations en quelques minutes à peine. Après tout, il ne savait pas combien de temps il avait dormi, il se devait donc de rattraper tous les repas qu'il avait raté.

Puis après ça, il essaya de se rendormir car malgré son ventre rempli, il ne se sentait pas très bien. Le sommeil, il le trouva assez facilement, c'est pour se réveiller -une nouvelle fois- que ce fut plus compliqué. En effet, ne se rendant pas compte combien de temps il avait dormi, le bateau venait de dépasser deux îles. Mais c'est au bout de la troisième île que notre jeune bambin se réveilla. Heureusement pour lui, il n'y avait pas eu d'escale ou de livraison dans ces deux premières îles, il se serait fait grillé en plein sommeil. Il se leva au bon moment, en fait, c'est les gardes et les marins qui le réveillèrent par le biais de leurs voix, certes louches, mais imposantes. Ils entrèrent dans la soute, et au moment où ils eurent le dos tourné, le jeune bambin fuit et c'est là où ils remarquèrent une odeur de bouffe. Héhé ! Il avait eu chaud cette fois-ci, il était à deux doigts de se faire cramer.

Il sortit de la soute puis courut (tout en gardant une certaine lenteur pour éviter de se faire entendre) avant d'sauter à la mer, en mode plongeon triple-pirouette cacahuètes, salto arrière et pose pour une photo... Non j'déconne, c'est pas le blond Willy, il a fait un plat merdique et se fit atrocement mal haha. Ce plat était assez puissant pour se faire entendre mais le brouhaha causé par les discussions des marins couvrit le bruit.

Quoi qu'il en soit, il parvint à rejoindre l'île et il fut touché dès son arrivée par l'hospitalité des habitants du coin. "P'tain ça change de Goa et tous ces putains de nobles avec leur "monopole" du bon goût" se dit alors le jeune homme. Il retrouva le sourire malgré la merde dans laquelle il venait de se fourrer. Il devait maintenant trouver de la thune pour pouvoir retourner dans son île LÉGALEMENT. Il entendit parler de la foire de la vache... un endroit où on pouvait se faire de la thune et il atteint cet endroit assez rapidement. Il ne lui manquait plus qu'à gagner cette édition... plus facile à dire qu'à faire.
https://www.onepiece-requiem.net/t11119-willy-walkerhttps://www.onepiece-requiem.net/t11202-willy-walker-fiche-techni
Page 1 sur 1