AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
Hansaplast Spray Antiseptique pour enfants – 100 ...
Voir le deal
2.88 €

[RP Solo] La vengeance est un plat qui se mange chaud

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Jeu 4 Sep 2014 - 16:55

Il n'y a rien de mieux que de passer du bon temps dans les Précieuses avec un bon compagnon. Quand je suis à Armada, je profite de mon quartier pour vivre pleinement dans le luxe, je suis toujours de meilleur humeur dans ces moments-là. Ah, ce bonheur me permet d'oublier les tracas de ma vie à la manière d'un alcoolique qui boit à ne plus savoir qui il est. C'est ma façon de me sentir bien. Certains prennent de la drogue, d'autres tabassent les plus faibles, moi c'est consommer des produits de luxes.

Pendant que je suis à Armada, je laisse mes nakamas vivre leur vie dans la ville-flottante à leur bon plaisir. Depuis que j'ai pris la mer, je n'ai très peu profité de la vie. L'instant présent. Je me suis toujours inquiétée pour mon avenir et celle de mon équipage. À bord de mon Avernus, je méditais souvent pour les épreuves à venir et voir qu'est-ce qui est bien pour les Ombres du Chaos. J'embrouillais ma tête trop longtemps. Je ne sais pas avoir l'esprit paisible, sauf quand j'oublie tout grâce à mes divertissements.

Dans ces moments-là, je passe beaucoup de temps avec le gérant de mon quartier qui est aussi mon amant. Eisenheim. Je crois que notre relation est beaucoup plus sérieuse qu'on pourrait le croire au premier regard. Je suis tellement bien avec lui que je pourrais arrêter la piraterie du jour au lendemain et me lancer dans la pègre. Les affaires marchent très bien sur Armada, du moins, les Précieuses est toujours aussi florissant. Le paradis.

Eisenheim et moi on revient d'une soirée dans un cabaret non loin de chez nous. Malgré qu'il se fasse tard, il y a encore des personnes dans les rues. Il faut dire qu'il existe des boutiques qui proposent des activités nocturnes. Je suis reconnue dans mon quartier, les gens me salue avec respect et non par crainte. On entre dans l'hôtel d'Eisenheim. C'est là que j'ai installé mon bureau dans une des suites. C'est là que je fais mes petites affaires.

L'hôtel est taillé dans un ancien galion d'une flotte royale. Le navire est complètement retourné, ce qui fait que l'entrée se trouve au niveau du pont et que les étages sont en réalité les cales. Évidemment, les compartiments ont été transformés en chambres de luxe et d'autres pièces ont été aménagés par la suite. Les voiles ont été supprimées. Les mâts ont été coupés. Ils font maintenant offices de grosses colonnes pour soutenir la structure imposante de la coque. Tout l'ensemble est réalisé en bois de bonne qualité. En plus des sabords, d'autres ouvertures ont été créées pour apporter plus de lumières. Un espace de détente existe dans un coin. Une estrade est mis en place pour les instruments de musique. Le grand piano à queue se trouve plus en retrait par rapport à la scène. Un bar est assuré pas très loin. L'accueil pour prendre une chambre est face à l'entrée. Enfin, le restaurant est installé sur ce qui devait être le gaillard d'arrière. Même le personnel semble être parfait. Un serviteur arrive et nous reconnaît.

Puis-je prendre vos manteaux?

Nonchalant, je lui donne le mien. Eisenheim fait de même d'un air discret tellement il est trop occupé à me regarder. Sans plus attendre, on monte les étages jusqu'à la chambre 1001. Le bagagiste nous suit derrière sans parler. La suite se trouve au bout du couloir, c'est la meilleure proposée par l'hôtel, mais c'est celle de mon amant. Curieux, l'employé brise le silence.

Avez vous passez une bonne soirée?

Son patron lui fait signe de se taire discrètement. Il se passe quelque-chose d'anormale. J'observe la scène d'un air méfiant. Eisenheim constate que la porte est restée ouverte. Je fais signe au bagagiste de reculer pendant que je sors mon pistolet "apache". Je me mets en position face à la porte. Mon amant entrebâille alors la porte et je commence à entrer en inspectant rapidement. Il me suit juste derrière moi pendant que je m'avance pièce par pièce. Je pénètre ensuite dans le bureau. La salle est sombre, mais je distingue une silhouette assis derrière le bureau...

~~ Page 1 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mar 9 Sep 2014 - 12:26



Salut Nakajima. Je vois que t'as fait du chemin depuis Las Camp. C'est bien que t'ais fini par comprendre que t'arriverais à rien toute seule. Je suis content pour toi...

Cette voix dure et rauque de grand fauve, cette silhouette énorme qui fait soudain paraitre la pièce nettement plus petite, cette façon de se déplacer comme si chacun de ses mouvements pouvait soudain laisser la place à une explosion de violence... Mogaba n'a pas changé depuis Las Camp.

A l'exception évidemment de cette horrible balafre qui lui barre le torse de l'épaule à la hanche. Sale plaie. Probablement le souvenir d'un sabreur, et d'un sabreur salement doué vu la façon dont Mogaba encaisse d'habitude les coups.

C'est ton nouveau minet lui ? Il est... Mignon...

Sa voix se teinte de mépris pendant que son regard vous évalue toi et Eisenheim, inspectant d'un air critique vos fioritures de luxe alors qu'il ne porte rien d'inutile ou de décoratif sur son corps d’athlète guerrier.

Dis lui ne pas faire bêtises. Sinon je vais devoir lui faire mal...
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Mar 9 Sep 2014 - 16:22

Il n'y a rien de plus désagréable que de tomber sur un homme qui squatte votre appartement. Et qui plus est, une vermine qui m'a humiliée autrefois. Je ne réponds pas à ses remarques moqueuses pleine de mépris et je ne bouge pas, non pas par crainte, mais pour analyser la situation qui devient étouffante. Sur les Blues, j'étais sotte de lui tenir tête, mais maintenant que j'ai un Logia, je me demande si les rôles ne se sont pas inversés. Et visiblement, ça n'en a pas l'air, car Mogaba ne dégage aucune peur face à moi. Et ça m'étonnerait qu'il joue les ignorants. Il doit sûrement avoir quelque-chose de plus qu'il lui donne cette assurance.

Je cherche des explications et des solutions. Si Mogaba est dans mes appartements privés c'est qu'il y a bien une raison. Mais a-t-il fait tout ce chemin pour me botter les fesses? La dernière fois, c'est moi qui a eu mal. Alors je doute qu'il cherche à se venger. Cela dit, ça devrait être moi qui devrais être fière de me tenir à nouveau face lui. Depuis notre affrontement, je garde les quelques informations que je peux obtenir sur lui dans l'espoir de le retrouver et lui faire la peau. J'ai bien sûr entendu dans le journal l'affaire qui s'est passé à Las Camp.

Mogaba...

Je cherche à gagner du temps. Je trouve enfin mes mots.

Tu n'as pas besoin de lui, il peut retourner chez lui. Tu es chez moi, c'est moi que tu veux voir. Eisenheim n'a rien à faire avec notre histoire. Donc, laisse-le repartir chez lui. Il ne fera pas de bêtises.

J'entre dans son jeu. Je me retourne face à Eisenheim et je lui demande une confirmation.

N'est-ce pas?

Si mon amant peut partir, il saura quoi faire. Je connais un certain voisin de quartier qui pourrait m'aider. Cela dit, tant que je peux me débrouiller toute seule, je n'aimerais pas faire appel à Reyson D. Antis. Ça me ferait mal de voir que l'occasion de battre une bonne fois pour toutes Mogaba me glisse sous le nez et que c'est un autre qui le fasse.

~~ Page 2 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 10 Sep 2014 - 11:26


Ce n'est pas à moi qu'il faut dire ça. C'est à lui...

Et ton regard derrière toi suffit à te montrer que Mogaba n'a pas tort. Derrière sa fausse désinvolture de façade Eisenheim est tendu comme un arc. La main dangereusement prés de la poignée de ses armes et se préparant visiblement à aller découper l'abruti qui s'est pointé chez vous sans prévenir dés que tu le demanderas. Et il n'a pas l'air de comprendre pourquoi tu n'es pas en train de te préparer de la même façon.

Évidemment, lui ne connais pas Mogaba comme tu le connais...

Ton regard appuie sur le sien, lourd de signification pendant que tu essayes de faire comprendre à ton amant que ce problème ne concerne que toi et que tu entends le gérer toute seule, et à ta façon. Et d'un signe de tête signifiant qu'il restera assez prés pour intervenir en cas de problèmes Eisenheim se laisse convaincre de mauvaise grâce. Et après un dernier regard noir à Mogaba, il quitte lentement les lieux.

Je me demande s'il ronronne quand on lui gratte la tête...

Mogaba hausse les épaules dans un mouvement de culturiste surement travaillé pour mettre en valeur sa musculature hypertrophiée et fait deux pas vers toi en souriant.

Tu ne demandes pas pourquoi je suis la Nakajima ?
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Mer 10 Sep 2014 - 15:12

Maintenant qu'Eisenheim est parti, je me sens soulagée. Je sais qu'il peut se débrouiller et gérer les situations, mais mon amant ne connait absolument pas Mogaba. Et cette montagne de muscles n'aurait pas hésité à lui faire du mal pour détourner mon attention. Je ne pointe plus mon arme sur mon adversaire, ça ne sert à rien. Je sais qu'il est capable de se déplacer rapidement et éviter le tire. Vu que la tension baisse un peu, je rengaine mon pistolet tout en fixant cette raclure de Mogaba. L'ex-Marine est un homme qui se bat au corps-à-corps, il esquivera forcément mes tires facilement. Je reste sur ma vigilance et je me prépare à toutes éventuelles assauts de sa part.

Justement. J'allais y venir, Mogaba. Mais avant que tu me dises pourquoi t'es là, je te propose qu'on en parle autour d'un verre histoire de commémorer nos retrouvaille. Qu'en penses-tu?

Je cherche à détendre l'atmosphère. Je préférais me battre jusqu'au bout, sentir la rage en chacun de nous, voir le sang de nos corps s'éclabousser sur le visage de l'autre, mettre une fin à notre dernier combat, mais d'un autre côté, peut-être par crainte, j'aimerais mieux le voir mourir maintenant et sans venir aux poings. Je me méfie toujours de lui et de se qu'il est capable de faire. Le garder plus longtemps reviendrait à compromette la sécurité de mon quartier, voir d'Armada. Du moins, tant qu'il n'y a pas Red. Et je compte bien régler ce problème toute seule. Je monterai sûrement dans l'estime du Capitaine...

Mogaba n'est pas né de la dernière pluie, il ne tombera pas dans le piège. Celui de lui faire boire du poison. J'ai toujours une bouteille alcoolisée empoissonnée dans mon bar qui traîne si jamais je devais tuer silencieusement une personne. Ce genre de procédé ne marche malheureusement que sur les faibles d'esprit. Et Mogaba est non seulement très fort, mais en plus il sait éviter les pièges. Je me souviendrai toujours de cette défaite. Faisant attention à mes gestes pour qu'ils ne soient pas perçus comme agressifs, je me sers moi-même un verre.

Tu sais que si tu me bats, tu auras à faire à un plus fort que toi? Tu as beau entretenir ton corps pour le rendre à ce point aussi moche, il y aura toujours quelqu'un pour te montrer que tu n'est pas si fort que ça.

T'as vu? Moi aussi je sais me moquer des gens.

~~ Page 3 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 17 Sep 2014 - 11:45


-Tu trouves toujours plus fort que toi Nakajima. Être fort c'est aussi savoir ça. Et c'est ce que tu n'avais pas compris la dernière fois.

Mogaba ne fait pas mine de te suivre vers le bar, ni d'attendre que tu lui serves quelque chose. Visiblement fêter vos retrouvailles ou la jouer urbain n'est pas vraiment dans son programme. Il se contente de rester la, au milieu de la pièce a te regarder sans ciller.

Quand à ton nouveau patron... Il est surement plus fort que moi oui. Mais il n'est pas le seul sur Grand Line, et surtout, il n'est pas la. Alors que nous, oui.

Tu as déjà entendu parler des Poings Divins Nakajima ? Probablement pas, mais ça n'a pas d'importance. Tout ce que tu as à savoir c'est qu'Armada nous plait et qu'on va s'installer un moment dans le siège que Red a laissé libre. Changement de patron quoi.

Et pour toi le même choix que pour les autres soit disant libres pirates. Soit tu t'écrases et tout continue à rouler comme avant avec le nouveau patron, soit tu joues les loyales au chef absent et je te brise une fois de plus pour voir si ton second sera plus coopératif.

T'as le temps de finir ton verre avant de répondre. Je voudrais pas te brusquer. Après tout, je n'ai aucune raison de ne pas être poli hein ?

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Mer 17 Sep 2014 - 12:59

Les Poings Divins? Je ne connais pas, mais ça ne saurait tarder visiblement. Si je m'en sors, je me renseignerais à ce sujet. Je n'ai pas besoin de lui tirer les vers du nez qu'il me déballe déjà tout leur programme. Alors cette rencontre inattendue n'est rien d'autre qu'une prise de contrôle? Il n'y a donc pas que mon quartier qui est menacé, c'est tout Armada qui risque d'avoir des problèmes. Je peux oublier l'aide de Reyson s'il se retrouve dans le même cas que moi. Il va falloir compter qu'en mes capacités et ma ruse si je veux m'en sortir. Et il n'est évidemment pas question que je me couche. Alors, inutile de continuer cette conversation pacifiquement. Mogaba cherche à s'imposer pour appliquer leur but et moi je ne veux pas céder ma place sans combattre. Le temps me manque pour ruser, il faudra que j'improvise au fur et à mesure durant le combat. Après avoir pris une gorgée, je réponds sèchement.

J'ai une tête à me laisser faire, Mogaba? Enfin quoi, regarde-toi. Tu connais la chanson. Tu es tombé sur le mauvais quartier. Et aujourd'hui, ce n'est pas tes muscles ou ta boxe qui vont te permettre de soumettre les Précieuses à ta domination. Je préfère encore mourir par ton patron pour t'avoir battu vigoureusement.

J'ai une réputation à tenir et j'estime que j'ai suffisamment attendu pour pouvoir vaincre Mogaba. C'est l'occasion unique de reprendre ma revanche sur lui. Puis, je ne me laisse pas facilement me marcher sur les pieds, même si je dois y laisser ma peau derrière. Il sait bien que je suis indocile. Si on ne peut pas repousser l'ennemi un contre un, il y a toujours la possibilité de s'unir avec les différents équipages qui s'opposent aux Poings Divins pour déjouer leur prise de contrôle en attendant le Capitaine Red. Ça le prouvera que je ne suis pas n'importe qui, car la dernière fois que je lui ai parlé, j'avais l'impression qu'il ne me considérait presque comme une débutante. Red a sûrement besoin de me voir à l'ouvre concrètement pour que je lui montre de quoi je suis capable et que je suis bien une capitaine d'avenir.

Je balance mon verre d'alcool sur la figure de Mogaba juste sous le niveau de l'arcade. Avec sa peau dure, s'il ne se protège pas les mirettes, il risque bien d'avoir les yeux criblés. Je profite qu'il s'aveugle temporairement avec son bras afin d'éviter que les éclats lui rentrent dans les trous pour le charger de toutes mes forces. Ma bousculade nous emporte au travers la fenêtre de mon bureau et on tombe dans la rue. Un bout du mur en bois et la vitre sont entraînés dans notre chute. Le combat commence pour sauver l'honneur qui me reste!

~~ Page 4 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 22 Sep 2014 - 13:19



Mogaba ne cligne pas des yeux. Pas une fois. Il regarde les petits bouts de verre se désintégrer en l'air avant de l'atteindre comme s'ils venaient d'heurter un bouclier invisible le protégeant. Et quand tu te jettes sur lui il ouvre les bras pour t'accueillir avec le sourire.

Parce que s'il y a bien une chose que l'expérience aurait du t'enseigner, c'est qu'il n'est jamais bon de se jeter au contact d'un spécialiste du corps a corps et du démembrement à mains nues. Surtout quand comme toi on est plutôt habitué à jouer du sabre a distance raisonnable. Et qu'on a pas activé le pouvoir qui vous rend intouchable.

Tu le percutes et il ne fait pas un geste pour t'en empêcher, déjà entièrement concentré sur ta destruction alors que tu en es encore a te préparer.

Et le temps que vous traversiez la cloison pour atterrir sur un pont de bois un peu plus bas, les poings de fer de Mogaba t'ont déjà frappé le ventre et la poitrine une demi douzaine de fois comme des marteaux travaillant de l'acier tendre et tu as déjà l'impression d'avoir été écrasé par un canon.

Le choc au sol vous sépare et vous roulez hors de portée de poings pour vous relever aussitôt.

Héhé, je vois que tu es devenue forte. Pas mal. Je crois que je vais devoir combattre plus fort que la dernière fois pour te faire comprendre ton erreur...

Et dévoilant ce qui ne peux étre que les pouvoirs d'un fruit du démon, Mogaba se met à changer. Il grossit, se voute, sa peau se recouvre d'écailles à l'air plus dures que de l'acier pendant que des griffes aussi longues que des sabres jaillissent des ses doigts.

Dernière chance Nakajima. Ensuite je ne réponds plus de rien.
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Lun 22 Sep 2014 - 22:24

Fruit du Démon... J'observe silencieusement ta pitoyable transformation et je souris du coin des lèvres. Les passants encore actifs dans mon quartier observent également la scène en se demandant ce qu'il se passe. Certains me reconnaissent, ils se doutent que l'heure est grave. Quelques uns me demandent si je vais bien, mais je ne leur réponds pas. On dirait que tu n'as pas de bol pour ce coup-là. Tu as mangé le Zoan le plus inoffensif que je connaisse, ahahah! Te voir en tatou me fait rire, tu es ridicule. Je n'ai pas peur de tes longues griffes. Tes écailles ne suffiront pas à te protéger.

Mon erreur? Je crois plutôt que tu me sous-estime. J'ai peut-être fait l'erreur de te pousser dans la rue, mais j'ai de quoi te surprendre. Cette nuit sera la derrière que tu verras avant de mourir!

Si je ne peux pas te battre par la force, je compte bien t'avoir par la ruse et t'entraîner dans mes pièges. Chaque personne aussi forte soit-elle possède une faiblesse. Une faiblesse exploitable en ce qui te concerne, Mogaba. J'ai déjà combattu des adversaires aux capacités étranges, mais jamais avec mon Logia. Maintenant, c'est à mon tour de montrer ce que je vaux. Tu crois que je vais me contenter d'encaisser tes coups de poings minables? Tu parles d'être un Poing Divin! Si j'ose te défier, c'est bien parce que je pense avoir l'avantage sur toi. Et je ne parle pas forcément en terme de puissance. Tu es ici chez moi et je peux y faire ce que je veux. Tu penses que je ne vais pas faire comme toi, ne pas activer mes terribles pouvoirs? Laisse-moi au contraire te les montrer. Cette fois, ça ne se passera pas comme à Las Camp. Une nouvelle fois, une nuit rouge va paraître.

Bienvenue en Enfer, Mogaba.

Sans attendre une seconde de plus, je me mets en position de combat, les poings serrés devant moi. Ma garde est préparée à endurer le moindre coup ou à frapper. Mon corps bouille, la chaleur monte, je sens toute la puissance que je peux contenir en moi. Je laisse l'énergie me pénétrer comme une batterie trop chargée en électricité prête à exploser. Je sue des gouttes de lave. Tu comprends que je n'ai rien à faire de ta dernière chance. Je me fiche aussi des conséquences, je veux juste te vaincre. Une maison ça se répare, un quartier ça se reconstruit, une ville ça se relève de ses décombres. Je suis prête à sacrifier mon cadran et tout mettre en œuvre pour te voir six pieds sous terre. Et je compte même t'envoyer vingt mille lieues sous les mers tant qu'à faire.

▬  Wall of the Damned!!

Je te connais, je sais que tu attends que j'engage le combat pour agir. Tu as tendance à traiter une chose à la fois, je me trompe? Nous sommes hors de portée de poings, mais tu n'es pas à l'abri de mes attaques à distance. Et pour te le prouver, je commence sans plus attendre par t'envoyer un mur de lave. Avec ma main gauche, mon magma se créer de manière à former une muraille de liquide rouge propulsée à toute vitesse dans ta direction. Le bois ne résiste pas sous la paroi et commence à s'enflammer. Vu qu'Armada est un entassement de bois, le future incendie risquera de faire beaucoup de ravages. Mais un incendie, ça s'éteint. Sauf peut-être s'il est trop fort, et dans ce cas, j'aurai coulé la ville-flottante pour rien. Et j'aurai un ennemi de plus dans les pattes, car Red ne le tolérera pas. Mais je tente le tout pour le tout et j'espère que les pirates vont se précipiter pour sauvegarder leur ville. Seulement, à la vue du combat dangereux, les passants qui assistent à la scène préfèrent s'éloigner de peur de devenir une victime collatérale. Je n'ai pas peur d'utiliser tout ce que j'ai pour te mener à bout, Mogaba.

Attendant ta réaction, je me prépare à t'envoyer d'autres surprises. Mon poing droit grossit de plus en plus et menace de s'écraser sur toi avec toute la puissance que je lui donne. Il est prêt à s'abattre n'importe où. Tu peux peut-être te déplacer rapidement avec ton Sorru, tes mouvements sont prévisibles. Je me souviens encore de la dernière fois, mais cette fois, tes techniques me domineront plus.

~~ Page 5 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 3 Oct 2014 - 10:58


-GEPPOU !

Et c'est vers le ciel que se déplace Mogaba. Évitant de justesse la vague de destruction que tu as lancé vers lui. Déja ton poing frappe la zone ou il va retomber pour le démolir en lui faisant gouter de face la toute puissance de ton pouvoir...

Sauf que voila, Mogaba ne retombe pas.

Levant la tête tu le vois très distinctement prendre appui sur le vide comme s'il se trouvait sur une surface solide alors qu'il vole a plusieurs mètres au dessus du sol. Et se décaler d'un Soru à l'écart de la zone dévastée ou il se laisse retomber sur le pont d'un navire.

Héhé. Tu croyais m'avoir aussi facilement que ça ? Continue donc. Tes attaque de lave sont si lentes que je pourrais les éviter en dormant.

Et je n'ai qu'a attendre un peu pour que tu finisses de bruler le bateau sur lequel que tu trouves avant de tomber à l'eau...

Tu sais ce qui arrive aux porteurs de fruits qui tombent à l'eau Nakajima ?

Si tu continues a jouer avec le feu tu vas te tuer toute seule si vite que je n'aurais méme pas à te frapper...

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Sam 4 Oct 2014 - 16:15

Voilà autre chose. La prochaine fois, je réfléchirai à deux fois avant de dire que tes mouvements sont prévisibles. Je m'attendais à tout, mais pas à ça. Ce n'est certainement pas ton Fruit du Démon qui lui permet de se déplacer dans les airs. Encore une de ces foutus techniques du Cipher Pol... Il va falloir que je change de tactique s'il peut m'esquiver aussi facilement, car si je ne le touche pas, jamais je gagnerai. Il faut que je mette toutes mes chances de mon côté. Et pour ça, je ne réponds pas à sa provocation bien que l'envie soit présente. Mes attaques de lave sont peut-être lentes, mais moi je peux être rapide si je le veux. Il m'énerve sérieusement à dire ce que je sais déjà comme si j'étais une sotte. Si je m'attaque également à mon quartier, c'est bien qu'à la base je pensais le faire tomber à l'eau avant moi.

Pendant que les passants s'éloignent définitivement de la zone de combat en criant "au feu!" ou "on va tous mourir!", je ne perds pas une seconde de plus pour préparer ma prochaine technique. Je calcule les probabilités où tu esquiverais à nouveau de tel côté pour que je puisse te couper dans ton élan. Je cherche à m'adapter à ta manière d'agir. Ne faisant pas plus attention à la ruine qui prend feu là où tu te tenais il y a dix seconds, je me dirige fermement vers toi le sourire aux lèvres. Je m'écarte de plus en plus de l'incendie et du risque de tomber à la flotte pour me concentrer uniquement sur toi et ce que tu me réserve encore. Je commence à courir vers le bateau sur lequel tu te tiens. Mon corps dégouline toujours de magma, je bouillonne de rage intense, je suis prête à sacrifier les riches maisons de mon cadran juste pour t'avoir une bonne fois pour toute. La petite altercation à Las Camp n'est rien face à ce que je te réserve.

Je refais un Wall of the Damned dans ta direction avec ma main gauche. Mon magma en forme de mur file droit vers la bâtisse qui se trouve sous tes pieds. Tu penses que tu vas pouvoir rester sur place grâce à ta technique? Pas de problème, je peux soulever ma paroi de lave d'un simple geste de la main, pile sur ta position de peureux. Et si tu te déplace encore d'un Sorru ou d'un Geppou comme tu dis, je t'intercepte d'un jet de lave. À toi de voir. À moins que tu préfères te faire dévorer par les flammes de ma fureur juste sous tes pieds? Et oui, Mogaba, l'Enfer t'appelle. Et pendant que je me prépare à ce que tu vas faire, mon attaque magmatique désintègre entièrement l'hôtel. Moi, je charge et je me propulse vers toi pour me rapprocher le plus possible de toi. Je peux aussi en venir de mes poings s'il le faut.

~~ Page 6 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 10 Oct 2014 - 19:44


Le problème d'anticiper sur les actions de l'adversaire, c'est qu'on prend souvent le risque d’être complétement surpris quand il fait quelque chose qu'on n'attend pas du tout.

Et alors que tu jettes à la suite de ton mur de lave en guettant le moment ou Mogaba va sauter par dessus pour le cueillir d'un coup de poing tu mets une seconde de trop a comprendre que la bulle qui enfle soudain dans ton mur avant d'exploser en projetant de lave partout est ton ennemi. Et que loin de tenter d'éviter ton attaque il l'a utilisé pour camoufler la sienne.

Mogaba traverse le mur de lave comme un bélier défonçant une porte vitrée, roulé en boule comme l'animal dont il a mangé le fruit il forme maintenant une boule blindée de prés de deux métres de diamétres nimbée d'une étrange couleur noire. Une boule qui se déplace a la vitesse du soru et qui te percute de plein fouet avant que tu ais le temps de corriger ta course pour l'éviter.

Qu'a cela ne tienne, tu es un logia non ?

La boule te frappe et c'est comme si tu touchais soudain le sol après une longue chute, tes os s'entrechoquent à se briser, l'air s'échappe de tes poumons comme s'ils venaient soudain de disparaitre, et sans avoir le temps de comprendre ce qui se passe tu te retrouves soudain projeté dans les airs avant de t'abattre sur le pont d'un autre navire...

Douleur, une douleur étrange, globale, intérieure. Tu portes la main a ta bouche et as la surprise de la ramener couverte de sang. Un mouvement ravive une douleur que tu te souviens avoir connu il y a longtemps, il t'a surement brisé une cote... Mais comment ?!

Mogaba, il t'a blessé. Malgré le logia !


La lave reprend possession de ton corps et tu te relèves. Assez pour voir le monstre qui se déplie un peu plus loin. Un monstre qui n'a plus rien à voir avec la forme hybride que tu connais. Cette... Chose doit mesurer plus de quatre mètres et n'a plus rien d'humain. Il n'y a guère que les yeux ou tu peux encore retrouver Mogaba. Et encore, ils ont quelque chose de plus... Sauvage...


-Ahahaha ! Tu es comme tous ces jeunes utilisateurs de logia Nakajima. Convaincu que tu maitrises la vraie puissance !

Mais la vraie puissance, c'est ça !


Et pendant qu'il écarte ses bras d'un air de défi, sa carapace se couvre encore de cette étrange couleur noire...

On dirait qu'il a encore un pouvoir d'avance.
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Dim 19 Oct 2014 - 18:59

Mon corps a enduré de nombreux coups, il a l'habitude d'être maltraité, mais jamais à l'extrême. C'est lors des combats qu'on ressort plus fort, alors si je m'en sors ce coup-ci, je dois bien remercier mon adversaire qui est bien plus fort que la plupart des ennemis qui se sont mis en travers de ma route. La dernière fois que je me suis donnée à fond pour surpasser les limités de l'imaginable, c'était au sommet de Red Line contre un Hespéride. Et je dois bien reconnaître que je n'étais pas en position de force contre le Pacifista, car il avait absolument tout pour me démolir. La force brute, l'agilité et l'anti-pouvoir. Alors, même avec une côte brisée, ton pouvoir supplémentaire ne m'effraye pas plus que ça, Mogaba. J'admets que lors de notre première rencontre j'avais terriblement eu peur de ta force, mais aujourd'hui, je suis prête à te faire face à n'importe quel prix. Même si je dois y sacrifier mon quartier, mon équipage, ce qui me tient encore en vie, mes projets ou un bras, je te vaincrais! Je ferais tout mon possible pour que tes capacités ne soient pas un désavantage pour moi.

Tu commences sérieusement à m'énerver. Tu es encore loin de me surprendre, Mogaba. Tu devrais frapper plus fort, je n'ai rien senti. Où est la puissance qui fait de toi un Poing Divin?

Au stade où nous sommes, je ne me pose plus la question pour savoir comment tu fais pour me toucher malgré mon intangibilité. Même si j'envie tes nombreuses techniques, j'utiliserais méthodiquement mon seul et unique pouvoir pour te prouver que je ne suis pas l'un de ses crétins qui se croient supérieur parce qu'ils sont Logia. Laisse-moi au contraire te montrer à quel point tu te trompes. Tu comptes trop sur tes capacités. Mon privilège de manier le magma à mon bon désir témoignera seul de ma victoire. Et pour te le prouver, regarde ce que je sais faire.

▬  Eruption!!

Plus question de faire des grosses attaques lentes, je dois me la jouer plus finement. Je balance alors des poings de lave en fusion gros comme des boulets de canon dans ta direction, telle une pluie de météores dévastateurs. À la manière d'une terrible éruption, les projectiles s'écrasent sur le plancher en bois de la rue, sur les ponts et façades des bateaux derrière toi. Certains de mes tires pénètrent le sol où tu te trouve, tout autour de toi. Vu ta grosse taille, tu es une cible facile, t'es obligé de te faufiler pour les éviter, et surtout, partir avant que le plancher ne t'emmène dans les profondeurs de l'océan, n'est-ce pas? Ou préfères-tu t'en occuper pendant que je me ramène vers toi, prête à te frapper violemment?

Considérant que ce que je fais ne sert à rien et que je deviens une cible parfaite, tu refais la même attaque. Tu te mets en boule, laissant paraître cette couleur noire sur ta carapace et tu disparais en un clin d'œil dans ma direction. Sauf que cette fois-ci, je savais que tu allais venir. Et c'est contre une vague magmatique en colère que tu viens percuter de plein fouet. Je ne bronche pas cette fois-ci. Non, ma lave te couvre le corps entier, je sécrète autant de liquide qu'il faut pour t'envelopper dans un cocon ardent. Sens-tu cette chaleur étouffante t'envahir? Il fait tellement chaud que le bois se met à flamber et je ne connais personne capable de résister à une telle température. Mais ce n'est pas tout, ce cocon fait partie de moi, je manipule la lave comme s'il s'agissait d'un troisième bras. Je ressers alors l'étau magmatique pour te montrer qu'avec moi on ne rigole pas. J'espère te broyer à défaut de te faire fondre, mais je sens de la résistance. T'es sacrément coriace! Je relâche alors la prise d'un air déçu, puis, je t'éjecte au loin, exactement à l'endroit d'où tu venais.

J'espère que cet avant-goût de ma puissance te fera comprendre que je ne suis plus la même personne que la dernière fois. Apprend à m'estimer à ma juste valeur imbécile et tu pourra alors prétendre d'avoir la vraie puissance.

~~ Page 7 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 5 Nov 2014 - 21:23


-ARH ARH ARH !! Vrai. Tu es plus forte. Tu m'as surpris. Tu as appris a faire front et à ne plus te surestimer. C'est bien. Mais suffisant, pas sur.

Bienvenue dans la cour des grands Nakajima !

Maintenant on va pouvoir vraiment se battre !



D'un coup de pied le monstre brise le sol de bois sur lequel il se trouve, ouvrant une brèche vers les niveaux inférieurs et les coques qui soutiennent le quartier. Et plongeant les deux mains dans la faille il attrape un navire entier à bouts de bras et le soulève comme s'il s'agissait d'un simple tronc avant de le balancer dans les airs d'un effort puissant. Droit sur toi.

Puis un autre, puis encore un autre.

Et pendant que, jet de magma après jet de magma, tu pulvérises les projectiles qui t'arrivent dessus en une myriades de débris incandescent, mogaba joue la taupe et profite de ton occupation pour se frayer un chemin comme une fusée a travers les niveaux inférieurs d'armada.

Et alors que tu as les yeux levés vers le ciel c'est le sol qui s'effondre sous tes pieds quand deux énormes paires de griffes le traversent pour t'attirer dans les ténèbres.
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Jeu 6 Nov 2014 - 5:40

Tu ne veux pas la jouer soft? Très bien, on ne va pas la jouer soft. Tu sais ce qu'il y a en dessus de toi? Un ennemi commun! Et j'accepte d'affronter cet adversaire en plus de toi. Tu m'attrapes les jambes fermement tel un zombie m'attirant vers sa tombe. Tes griffes sont plantés dans ma chair le temps de la descente aux Enfers. Moi aussi je sais jouer les taupes, tu sais? Tu veux jouer un étage plus bas, très bien. La cour des grands nous est ouverte et je commence d'entrée de jeu. Je retire tes vilaines pattes de moi d'un coup sec avec mes pieds, le sang se mêle à la lave qui dégouline sur mon corps et sur toi. Tu ressens à nouveau cet chaleur intense à en faire fondre le bois qui nous entour. Tu as fait la même erreur que tout à l'heure, tu t'es approché beaucoup trop prêt de moi. Et puisque mes pieds touchent tes épaules massives pour me défaire de ta prise, ils sécrètent le magma qui te recouvre entièrement. Encore une fois, tu te retrouve prisonnier d'une bulle étouffante. Ton Haki te protège d'une mort atroce, mais qu'en est-il de l'océan? Et oui, Mogaba, pendant que je t'enferme dans ce cocon magmatique, la gravité t'emporte loin vers le bas. Les navires qui constituent les sous-sols de mon quartier se désintègrent à cause du poids de la bulle qui continue d'être alimentée en magma. Et sûrement à cause de la chaleur qui enflamme le bois.

En entrant dans la cour des grands, je m'attendais à ce que tu me montres enfin ce qu'est la vraie puissance des Poings Divins, mais tu m'as déçu.
Bon voyage dans le séjour des morts, Mogaba, ahahahah!!

Alors que je croyais avoir terminé avec toi, la bulle éclate avant de pénétrer dans l'eau froide et noire. Je ne discerne que les giclées de magma et les navires qui tombent et coulent. Je n'arrive pas à te localiser. Tu utilises des Sorus couplé à des Geppous pour t'en sortir. Et c'est en me tournant vers le sommet pour éviter que je m'enfonce à mon tour dans ce chaos mortel que je réalise ce que tu viens de faire. Tu m'assènes ton fameux Poing Puissant en plein visage, j'ai la sensation d'avoir la tête qui se détache tellement c'est violent! Le coup est tellement puissant que ça me fait traverser d'autres parties cachées des Précieuses. Je crache le sang à l'atterrissage douloureux. Ça m'a essoufflé en espace d'une seconde. Sûrement à cause de la côte fêlée. Je dois l'admettre que pour cette fois, tu m'as bien eu. Ainsi, s'engage un nouveau combat sous mon cadran. À ce stade de la destruction, j'ai bien peur que mon quartier ne tienne plus longtemps et moi non plus d'ailleurs. Je me relève en mettant ma main sur mon visage pour faire partir le sang. Ma bouche, mon nez et ma joue saignent.

~~ Page 8 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor



Dernière édition par Aoi D. Nakajima le Mar 11 Nov 2014 - 2:49, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 10 Nov 2014 - 20:07


-Tu as de la chance Nakajima. Je n'ai pas besoin de te tuer aujourd'hui.

Sortant des décombres d'une cale, Mogaba émerge des ténèbres a quelque distance de toi, dépliant lentement son immense carcasse caparaçonnée pour te regarder de haut. Il ne le montre pas plus que toi mais lui aussi a du souffrir. Il fume de partout et par endroit ses plaques qui lui servent d'armures sont arrachés, laissant voir une chair cuite a point.

-Ton quartier est en ruines, tu es blessée, tes hommes sont surement morts, et tu n'as même pas rencontré les plus forts des Poings Divins...

Je vais te laisser méditer la dessus Aoi. Une journée.

Et ensuite nous reviendrons finir le travail et accepter ton allégeance ou ta mort.

Si tu as des alliés puissants c'est le moment de leur supplier de te venir en aide.

Parce que demain, il sera trop tard !

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Mer 12 Nov 2014 - 23:27

Mogaba dit vrai, mon quartier est plus que sinistré et à cause de moi principalement. Au final, j'ai fait plus de dégâts collatéraux qu'autre chose. Je n'ose même pas compter le nombre de malheureux qui n'ont pas eu la chance de fuir la zone du combat. J'ai peut-être tué sans le vouloir l'un de mes nakamas alors que je cherchais absolument à faire le contraire. Eisenheim risque bien d'être énervé s'il est encore en vie. J'ai tout pour me faire haïr. Est-ce qu'Armada se souviendra t-il de moi en bien? Certainement plus à l'heure actuelle. J'espère que les dommages se limitent qu'à mon cadran, je ne souhaiterais pas voir ce cher Reyson sur le dos. Je me sens mal moralement plus que physiquement tout d'un coup.

Si je ne peux pas battre Mogaba, à quoi bon continuer? On dirait bien que le combat s'arrête ici. Finalement, ce duel pénible m'a juste permis d'évaluer ma force et faire un point sur mes capacités. J'ai le mérite d'avoir tenu plus longtemps que la dernière fois. Je sais que je ne suis toujours pas assez forte pour vaincre Mogaba, et plus particulièrement, pour protéger mes nakamas. Je dois admettre que ce n'est pas encore l'heure de la vengeance. J'ai besoin de reprendre des forces, et surtout, de reconstruire les Précieuses. Seulement, tant que les fameux Poings Divins jouent les caïds sur Armada, je ne suis pas prête d'avoir un cadran flambant neuf. Il me servirait à rien si c'est Mogaba qui en prendrait le contrôle.

Je ne sais même pas si Red va revenir. Je ne sais même pas le niveau des autres Poings Divins, mais si Mogaba dit vrai, alors je n'ai plus rien à faire ici et je devrais plutôt fuir en espérant trouver une quelconque retournement de situation. Qui sont les Libres Pirates qui ont cédé à l'emprise des Poings Divins? Je dois m'assurer que Reyson n'est pas dans le même cas que moi, ni Wilson. À la rigueur, Reyson pourrait toujours me redonner des forces.

Encore une fois tu as gagné, Mogaba. Félicitation, tu as hérité d'une fournaise géante. Prends donc le contrôle des Précieuses si ça t'amuse, je reviendrais prendre ma place. Et cette fois-ci, tu peux êtes sûr de mourir si ce n'est pas Red qui s'en charge. Je te laisse méditer sur ton destin en attendant nos futurs retrouvailles.

C'est en regardant une dernière fois amèrement les Précieuses que je tourne les talons direction Mascarade. Je n'ai jamais dit que j'acceptais de céder définitivement mes affaires et je n'ai jamais supplié l'aide de Red. Du moins, pas face à mon ennemi. J'ai déjà tout perdu, aussi bien ma dignité que mon entreprise, alors il est hors de question que j'enfonce le peu d'honneur qui me reste. Je suis sincèrement désolé Armada.

~~ Page 9 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1