AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Jamais tranquille sur cette foutue mer

Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Jeu 4 Sep 2014 - 20:29

S"enfuir d'un vaisseau de guerre de la marine pendant une attaque pirate et y avoir survécu, on pourrait s'attendre à ce que cela soit l'événement d'une journée bien chargée. Surtout quand vous y êtes coincés depuis des semaines... Mais nooooonnn, ça aurait été trop banal apparemment. Pas assez d'adrénaline. Du coup pour rendre les choses plus corsés, cette évasion s'est passé sur réverse mountain ! Vous  savez le coin avec les courants supers rapides et les falaises super proches. Ca complique déjà pas mal d'avantage la scène. Toujours pas assez ? Ok ! Alors on rajoute pleins de gars supers balèzes avec des supers pouvoirs et des robots avec rayons lasers qui se tirent dessus de partout. On rajoute une base fortifiée et une guerre totale marine vs pirate avec bien entendu le tout qui explose à la fin ! Là même des monstres comme Toji Arashibourei ou Tahar Taghel devraient en avoir pour leur argent. Mais pour Tora non, cela ne suffisait pas. Enfin pour lui si largement, mais pas pour son destin , à moins que ça ne venait de son karma où bien de sa "bonne" étoile.

- JOOouuUuurrnnNNNNéeeeEEEEE DeeeeeEEEe MMMMeeeEEEErDEEEEEEe!!!

Debout sur un mat brisé et le vent soufflant dans la gueule. Le pêcheur tentait tant bien que mal de garder son équilibre sur son moyen de locomotion improvisé. Non pas qu'il avait vraiment eu le temps de choisir mieux au milieu du chaos des fuyards paniqués. Il aurait préféré retourner sur le bateau avec lequel il était monté, mais il avait été séparé de Kuro durant la bataille. Explosions, chutes de pierres et mouvements de foule l'avait ensuite forcé à prendre un autre chemin. Mais bon cela faisait déjà partie du passé et Tora avait bien plus urgent à se préoccuper. La journée était encore loin d'être fini pour lui !

- Bordel mais poussez vous !

La route de tout les périls était parcourue probablement comme jamais en ce jour. Le trafic ne manquait pas entre les navires ou ce qu'il en restait, les chaloupes et les embarcations encore plus précaires comme celle du jeune homme. Certains essayaient d'utiliser le souffle de l'explosion pour descendre en parapente à l'aide des voiles. Le vent de face dû à la vitesse de la descente les transformaient cependant d'avantages en boulets humains qu'autres choses. Sans compter les vrais boulets des marines tirant encore en haut de la montagne et les bouts de falaises qui s'effondraient sur eux ou qui dérivaient dans le courant avant de sombrer. C'était pas une bonne journée pour naviguer, c'était pas une bonne journée pour se lever ce matin même. La cellule ce n'était pas si mal mine de rien. Le rouquin serait presque partant pour se réveiller à l'intérieur et que tout ceci n'ai été qu'un rêve. Presque...
https://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttps://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Ven 12 Sep 2014 - 23:09

Malgré la vitesse des courants, la descente ne semblait jamais vouloir se finir. Comme si la montagne s'amusait avec lui et ses camarades de fuite. Comment une épreuve de quelques minutes pouvait-elle être à ce point interminable ? Tora n'en savait rien mais cela et le reste de la journée commençait légèrement à le rendre... irritable.

- Bordel de *biip* de *biip* de fichu *biip*! Poussez votre *biip* de chaloupe du chemin ou je vous *biiiiiiiiiip * et même votre mère vous reconnaitra plus !!

Bon peut-être un peu plus que légèrement en fait. Tout dépend des standards des gens et à quel niveau vous classifieriez une agressivité verbale pouvant choquer et faire pleurer un pirate. Pour Tora en tout cas il dira n'être que légèrement en colère, l'autre n'ayant pas pleuré longtemps. Il était bien trop occupé par la suite à ne pas se noyer en même temps, après que sa barque à lui et ses camarades se soit faite troué au harpon. Pas assez rapide dans cette course à la survie. Tora avait beau savoir qu'il n'avait pas eu le choix et que ce n'était que des pirates, avoir été obligé d'envoyer ces gens à une mort presque certaine ne lui plaisait pas pour autant. Aucune véritable marge de manœuvre, aucun temps pour les états d'âmes... Tout cela le pêcheur n'en avait pas encore pleinement conscience, mais cela aussi pesait sur ses nerfs, inconsciemment. La seule chose qu'il constatait pleinement pour le moment, c'était son impuissance alors qu'il tâchait de survivre, à la merci comme ceux qu'il venait de couler d'un caprice du destin.

- Sale journée hein... Un cigare ?
- Ouais et nan... Je fûmes pas.
- Moi non plus *koff koff*. Je n'ai jamais compris ce qu'il pouvait leur trouver à ces trucs... Rien ne vaut une bonne bière *koff*.

Tora n'eu aucun mal à localiser d'où provenait cette voix, ce qui fût la principale source de sa surprise. Assis derrière lui se tenait un vieil homme robuste, les yeux rougis par la fumée et vêtu comme un clochard. Depuis quand était-il ici ? Comment ? Tora n'en savait rien, mais quand il se retourna vers lui pour pousser une gueulante et lui ordonner de descendre, (idée stupide d'ailleurs, qui accepterait de descendre dans un moment pareil), le pêcheur glissa provoquant une rencontre brutale de son entre-jambe et du mat qui leur servait de planche de surf.

- Attention *kof*. Je suis pas d'humeur à me baigner...

Poussant un simple soupir devant la maladresse du rouquin, le clochard attrapa le harpon lâché par Tora suite à son "accident". Le levant au ciel d'un bras vigoureux, il le planta ensuite dans le mat juste devant lui. Perçant le bois et manœuvrant la hampe tel un gouvernail, il stabilisa l'embarcation qui commençait à se déséquilibrer et à vouloir dériver vers le rebord. Il regarda ensuite le jeune homme d'une moue désapprobateuse, toujours avec ce cigare qui ne semblait pas vouloir s'éteindre malgré les flots.

-*kof* Si tu bouges trop on va se prendre le mur. Faut-être *kof kof* deux pour que ce rondin garde *keuf* le cap gamin? Remet toi dans le *kof* sens de la marche, tu veux ?

Tora ne savait pas si c'était sa virilité ou sa fierté qui venait de prendre le plus de dégât pour le coût. Mais vexé pour l'un comme pour l'autre, il n'était pas décidé à se laisser faire. Il ne pouvait rien contre ce courant ou le destin qui l'avait amené ici. Mais un vieux crouton (certes avec de très beaux restes) ça au moins il devrait pouvoir faire quelque chose. Il allait faire quelque chose !

- Hey vieux schnock. Si tu crois que ... !

Le regardant droit dans les yeux, le pêcheur détailla mieux du coup celui à qui il s'adressait. Pour être vieux ce type l'était, il devait avoir passé la soixantaine, mais avais quand même participé à cette bataille de dingue. Ces traits burinés tirés par la fatigue, son dos vouté. Il avait tout d'un homme affaibli et pourtant, il venait de réaliser un tour de force avec le harpon du jeune homme. Ces yeux rouges quand à eux semblaient las, remplis d'une grande tristesse. Mais pourtant ils avaient encore une flamme, un quelque chose... Ils avaient une force sourde mais résolue. Une force que Tora ne se sentit pas d'affronter malgré sa fierté bâclé et sa mauvaise humeur du moment. Alors il se retourna regardant de nouveau vers l'avant, bien plus calme désormais alors que la fin de Reverse Mountain approchait enfin
https://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttps://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Tora Tsubomi
Tora Tsubomi


Feuille de personnage
Dorikis: 1840
Popularité: -55
Intégrité: -35

Sam 20 Sep 2014 - 0:12

L’arrivée avait d’avantage ressemblé à un amerrissage en catastrophe qu’à la fin d’un toboggan aquatique.  Cette journée n’avait de toute façon pas été sous le signe de l’amusement depuis le début.  La dernière vague qui les avait secoué avait pourtant bien voulu les divertir, en les projetant à une bonne dizaine de mètres en hauteur.  Cela leur avait permis surtout d’éviter un attroupement de débris à la sortie d’ailleurs.  Mais pour Tora cela ressembla bien d’avantage à un bain forcé qu’à une aubaine.  Il avait tendance à tout voir en négatif il fallait dire aujourd’hui. Le vieil homme se ficha éperdument  du bond du mat pour sa part, restant fermement planté sur ce dernier avec l’aide du harpon du pêcheur toujours incrusté en gouvernail de fortune. L’arme fut cependant ensuite retiré rapidement afin d’être reconverti en rame cette fois, afin de sortir du point de passage des gros navires rapidement. On aurait pût douter de l’utilisation du harpon pour ce genre d’usage que ça soit rame ou gouvernail, mais l’ancien semblait s’en accommoder à merveille. Plus qu’un maître du harpon cependant, il ressemblait d’avantage à un maitre des flots. Il semblait s’être accommoder de tout dans cette descente il fallait dire, même s’il n’arrêtait toujours pas de tousser. La faute à ce cigare toujours allumé dans sa bouche ; que même les flots déchainés de Reverse Mountain n’avaient pu éteindre. Plongeant pour sa part dans les eaux qu’il trouvait glacé afin de passer sous un galion, Tora rejoignit la rive et put finalement rejoindre la terre ferme.  

La Terre… Pas un navire, pas un ponton. Il se trouvait bien allongé  sur la terre ferme et malgré le chaos encore actif en haut de la montagne, ici en bas, il était en paix. Il pouvait savourer ce sol dur et rocheux dans son dos pleinement. Il pouvait serrer la poussière et les graviers à pleine main. Il avait déjà voyagé longtemps en mer mais c’était la première fois que le plancher des vaches lui avait manqué à ce point. Souriant jusqu’aux oreilles et inspirant cet air frais empli de sa liberté retrouvé, le pêcheur oubliait tous ses soucis. C’était terminé. C’était bel et bien terminé. Maintenant il allait pouvoir … zzzz

- Pas le moment de s’endormir keuff
- Aouch !
-Tu trouves que ça ressemble à une plage où faire la sieste petit ?  Tiens tes affaires .

Utilisant la hampe du harpon, le vieux se tenait au-dessus de Tora et lui martelait le front. Le pêcheur se redressa alors assis tandis que l’ancêtre planta le harpon devant lui et… laissa tomber le mat qui leur avait servi de surf à côté. Il avait réussi à sortir l’immense rondin de l’eau et à le trainer jusqu’au rouquin.  Ce n’était pas vraiment au jeune homme, mais il lui avait rapporté aussi… Que de prouesses pour un homme de cet âge décidemment, mais il semblait tout de même arriver à sa limite. Toussant et soufflant un bon coup il sembla en effet forcé de s’assoir près du gamin pour récupérer un peu. Suivit alors le silence… Le silence de deux hommes qui ne se connaissaient pas et n’avaient rien à se dire.  Ils n’avaient pas spécialement envie de se parler non plus d’ailleurs, mais le destin semblait s’amuser à vouloir croiser leurs chemins. Il avait beaucoup trop de temps libre celui-là décidemment…

Se retrouvant réveillé du coup et maugréant avec pas grand-chose à faire, Tora se mit alors à regarder aux alentours. La mer au loin était remplie des bateaux des vainqueurs et des vaincus. Des pirates qui partaient à la conquête de cette mer légendaire et de ceux qui retournaient sur ces eaux qui leur étaient à présent familière. Il y avait aussi les navires des marines, de ceux qui fuyaient vaincus et ceux qui préparaient déjà dans leur esprit leur futur revanche. L’eau proche elle, était remplie de corps mélangés amenés en bas par les flots, mais aussi par les débris encore flottants des épaves qui elles, ne flotteraient plus jamais à présent. On pouvait aussi distinguer les silhouettes des charognards. Non pas ceux avec de grandes dents. Ces derniers n’étaient pas encore arrivés ici, aussi surprenant cela pouvait-il être d’ailleurs de les voir en retard à un buffet à volonté. Non les charognards que voyait Tora étaient des hommes. Des pillards qui fouillaient les débris et les corps, à la recherche de tous ce qui pourrait leur être utile et qui ne servirait plus à leurs précédents propriétaires. Maintenant qu’il les voyait, il se rappela que ce n’était pas vraiment un endroit des plus fréquentables effectivement. Ils étaient nombreux les pirates à avoir échoué ici et à errer. Les marines eux, avaient soit été récupéré par les navires de leur collègues, soit étaient cachés en attendant de pouvoir faire comme les premiers, quand on viendrait à leur rescousse. Tora était loin d’être dans un endroit sûr ou il pouvait dormir sur ses deux oreilles. Il en devait une à l’ancien il semblerait, d’ailleurs quand il y repensait il lui en devait probablement plusieurs même. Il avait le sentiment que sans ce curieux clochard il n'aurait probablement pas pu s’en sortir, pas aussi bien en tout cas. Il ne lui avait même pas dit merci pour le harpon, ni pour le reste. Il ne connaissait même pas son nom.  Pourtant le vieil homme lui s’en fichait et restait près du jeune homme, calme et serein tel un roc au milieu du chaos. Il n’attendait rien du rouquin et restait silencieux, ayant arrêté de tousser. Tora se surprit d’un coup à admirer cette solemnité et à vouloir en savoir plus sur cet homme au silence presque religieux. Ce papy n'avait pas arrêté les tours de force après tout. A quoi pouvait-il bien penser ?

- ZZzzzzz
- Hey ! *Bing*
https://www.onepiece-requiem.net/t8318-tora-tsubomi-c-est-icihttps://www.onepiece-requiem.net/t8466-la-fiche-a-tora
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1