AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
TV 42″ (106 cm) Continental Edison avec Full HD et Android à moins ...
199.99 €
Voir le deal

Un quartier pas comme les autres {Aoi D. Nakajima}

Aller à la page : Précédent  1, 2
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Jeu 11 Sep 2014 - 23:12

Rappel du premier message :


Ah, que ça fait du bien d’être de retour chez soi. Avoir un foyer. Cela faisait bien longtemps que je n’avais plus d’endroit où retourner, où habiter. Red m’avait offert un quartier, une maison. Libre Capitaine de la Mascarade. Bien dans le CV. Mais aussi bien pour la morale : avoir un lieu où se reposer. Quand la tempête fait rage, on a encore un refuge. Je n’avais jamais ressenti ça, car je n’avais déjà plus de foyer la première fois où j’avais pris la mer. Et ensuite, avec un équipage, on est en permanence avec eux, donc il n’y a pas ce sentiment de retour, de maison nous attendant.

Après, il ne s’agit pas de ma famille, à peine des connaissances, donc peut-être n’est-ce pas aussi fort que ça devrait l’être. Mais peut-être que j’apprendrais à les apprécier avec le temps ? Eux aussi n’avaient pas l’habitude de moi. La preuve : ils mettaient, pour la plupart, un certain temps avant de me reconnaître. Faut dire, je peux les comprendre. Ils avaient coutume de me voir en tenue de prisonnier. Les vêtements qui m’avaient enveloppé à Impel. J’en ai gardé un bout, attaché autour de mon bras, mais le reste était trop usé pour être rafistolé encore une fois. Aoi m’avait prêté une nouvelle tenue : pantalon marron, chemise ample blanche. Il y avait également un ceinturon rouge et un cache-œil noir, mais je ne les avais pas pris. Pas besoin de pousser le vice jusqu’au bout, on connaît mon métier.

« Si tu trouves le paysage déroutant, ne t’inquiète pas. On s’y fait. »

Je parlais à Aoi qui avait accepté de m’accompagner dans mon quartier. C’était la moindre des choses que de lui offrir mon hospitalité à mon tour. Nous avions combattu côte à côte lors de la bataille sur Reverse, à présent nous boirons ensemble pendant le repos.

Le paysage ? Je ne mentionnais pas les infrastructures similaires au reste d’Armada, mais plutôt aux habitants. On trouvait véritablement de tout. Un jeune enfant faisant pourtant plus de 2 mètre de haut, une femme baraquée, un vieillard à gros sein, … Pour certains, on dirait qu’un fou était passé par là et avait assemblé les mauvaises pièces. La majorité avait changé de visage. Anonymat, nouvelle vie. Sauf que pour la prolonger, la sauvegarder, ils ont besoin de moi. Bonne méthode pour s’assurer de leur loyauté non ?

Oh, et ne prends pas garde aux femmes à moustache. Ce sont ceux qui commettent des fautes dans mon quartier. C’est peut-être pour cela que quelques-uns te dévisagent ainsi.

« Attends, je vais t’enlever ça. »

Petite piqure, et te revoilà normale. Après ce voyage en mer, tu l’as gardée suffisamment longtemps à mon goût. Félicitations, la plupart de mes connaissances m’aurait étranglé pendant mon sommeil pour m’obliger à les rendre normales.

« L’autre jour, tu parlais de tes enfants au passé… J’ignorais même que tu étais mère. »

Dur métier y paraît. Je n’ai été que fils pour ma part, et ça m’a déjà bien suffit. Tahar est père, mais pas sûr que ça lui réussisse non plus. Aoi avait mentionné ses enfants lorsqu’elle m’avait proposé le second matelas…

Nous nous dirigions vers un bâtiment plus grand que les autres, évidemment, à peu près au centre du quartier. Une dame à la chevelure rouge attendait sur le seuil. Elle semblait nous attendre. Moi en tout cas. Les nouvelles vont vite à ce que je constate. C’était Sybil Mia, ma seconde. La chef pendant mon absence.

« Bonjour Reyson, contente de vous savoir de retour en un morceau. Un verre de rhum vous attend déjà à l’intérieur, et un second pour votre invitée. Ne sachant pas ce qu’elle boit, j’ai opté pour la même boisson. J’espère que cela conviendra. »

D’une droiture parfaite. Souci de plaire pour éviter de perdre son poste peut-être ? Je me demandais quel était son comportement en mon absence. Peut-être se lâchera-t-elle davantage avec le temps. Je l’avais choisi pour sa chevelure surtout. Elle me faisait penser à Izya… Mon regard fixa le bracelet arborant le motif d’une flamme. Cadeau de la dragonne pour que je ne confonde plus le passé et le présent, la liberté et l’emprisonnement. Où était-elle en ce moment ?

Mais occupons-nous plutôt de notre invitée.
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 14 Jan 2015 - 18:49


« Tout fruit du démon est unique, donc ton pouvoir l’est également. Interroge des botanistes : quels produits peux-tu créer à partir de terres volcaniques. Tu pourrais faire de bonnes sources thermales. Et pour ceux qui te manquent du respect, tu peux les remettre à leur place en les plaçant sur un petit îlot de terre, entouré de magma. Sujet à quelques petites projections, une chaleur étouffante, et du souffre encombrant les poumons. »

Quelques jours dans ces conditions, et même cet homme robuste s’excusera de ne pas t’avoir crainte.

Aoi se lança également dans l’épreuve d’intimidation. Cependant, quand on commence, il faut aller jusqu’au bout, sinon tu ne paraîtras que comme un lâche sans conviction. Ainsi, je laissais mes deux cartes retournées sur la table. Je ne les ai pas touchées une seule fois. Pourquoi le devrais-je ? Le croupier m’a donné de bonnes cartes, ça me suffit. N’est-ce pas ? Et puis, ainsi le suspens durera jusqu’à la fin. Parce que si je m’en prends au croupier dès le début, tout le monde connaîtra ma main…

« Il va te falloir une armada, alors que tu te trouves sur Armada.. »

Quelle ironie, n’est-ce pas ?

« Tu ne sembles pas bien avoir compris. Dans une flotte, tu n’as besoin de la loyauté que de ton propre équipage, et de tes différents commandants. Sur les autres navires, ce sont tes commandants qui s’occupent de la fidélité de ses occupants. Même principe ici : Red s’occupe de son quartier, et s’il obtient la loyauté des différents Capitaines Libres, il possède également nos quartiers par notre biais sans rien y faire, faisant de lui le maître de l’ensemble d’Armada. »

Le travail du chef n’est pas de convaincre tout le monde, uniquement ses intermédiaires, et eux devront s’occuper des hommes sous leurs ordres. Sinon, pourquoi existe-t-il tant de rangs au sein du gouvernement et de la marine ? Pourquoi ne pas avoir un amiral en chef, et faire de tous les autres de simples soldats ? C’est une chaîne à différents maillons, et non une pyramide à un étage.

Le baraqué intervint pour me demander si je comptais miser un jour ou attendre que les escargophones aient des dents. Je lui jetais un coup d’œil, avant de balayer l’assistance du regard et annoncer :

« Je mise ma tête. »

Normalement, ils devraient tous connaître son prix. Et ils ne pouvaient savoir si je bluffais ou non : je ne connaissais pas moi-même mes cartes. Mais il s’agissait de la manière la plus sûre de jouer. Ne regarde jamais tes cartes avec Red par exemple. Il est si empathique qu’il connaît tes cartes en même temps que tu en prends conscience. Limite, il pourrait savourer un repas à travers toi… Peut-être même assouvir ses pulsions charnelles grâce à toi ? Brrrr. J’en ai froid dans le dos… Mais j’avais également déjà rencontré un professionnel durant mon séjour à Syrup : il était capable de voir tes cartes dans le reflet de tes yeux…

Oh, et il s’agissait d’une expression, mais pour moi, je prenais la chose au pied de la lettre. Je mise la tête, mais pas le reste du corps. Or, la tête seule aura du mal à se détacher du reste si les membres ne sont pas consentants… Héhé, je ne suis pas si suicidaire que ça. Un pirate ne ment pas, mais il peut jouer sur les mots. D’ailleurs, j’avais quelques astuces, si le croupier n’avait pas correctement rempli sa tâche…
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Jeu 24 Sep 2015 - 22:13


Un risque trop grand. Miser une telle somme sans aucune garantie, alors que le croupier n’a pas encore révélé les différentes cartes au centre, et aucune façon de savoir si j’avais une bonne main ou non. Beaucoup de personnes arrêtèrent là. En fait, hormis Aoi, il n’y avait que le barbare et l’homme mystérieux qui avaient suivi. Le colosse sans doute par fierté. L’autre aucune idée.

Les cartes dévoilées, il ne restait plus qu’à retourner les notre. Le colosse fut le premier, et je le suivis. Immédiatement, il sourit. Je n’avais rien, il avait une paire. Aussitôt, il se leva comme pour venir récupérer ma tête, sauf que ça ne faisait pas vraiment partie de mes projets. Alors, posant mon regard sur lui, il se mit à tourner de l’œil et s’effondra. Le croupier fit de même. Une aura royale. Et une tête royale, alors on ne l’ôte pas de son piédestal. Non mais.

« Il semblerait que vous me devez quelque chose… »

L’homme mystérieux venait de retourner ses cartes à son tour. Une suite. Mais avant tout : pourquoi était-il encore conscient ? Il n’était pas n’importe qui. Je déglutis. Bon, qu’allais-je faire cette fois ? Il allait être plus compliqué de me débarrasser de lui, à priori. Je tournais alors la tête vers Aoi.

« Joker ? »


Dernière édition par Reyson D. Anstis le Sam 10 Oct 2015 - 11:07, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
Modérateur
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8485
Popularité: -1087
Intégrité: -843

Mer 7 Oct 2015 - 16:05

Joker? S'il veut absolument ta tête, il peut la prendre. Encore, faut-il que tu te laisse faire. Or, tu ne vas pas te laisser faire. En tout cas, moi, non. Pense t-il vraiment gagner plus avec ta bouille que ce qu'il a déjà emporté? L'appât du gain lui fait de l'œil tant que ça? Étrange pour un homme mystérieux...

Si tu veux la tête de Reyson, viens la chercher.

Cette journée va être émouvant. Je ne vois qu'un endroit pour pouvoir se battre, le Terminus! Pas de panique mon choux, je suis avec toi en cas de besoin. Je reprends mon manteau et on met les voiles. L'homme inconnu, se lance à notre poursuite. On pourrait l'achever ici même, mais c'est plus palpitant sous les regards d'une foule qui apprécie les matchs à mort. La brute se réveille et constate qu'on vient de passer la porte d'entrée. Il va avoir du retard s'il veut se lancer à notre poursuite. Les gens dans le casino se demandent ce qu'il se passe. Pourtant, on a rien volé. Les employés sont impuissants face à la situation. Je m'adresse à mon compagnon.

Finalement, on ne passera pas plus de temps dans mon quartier, ah, ah, ah.

On court dans la rue, toujours suivi de ce pirate. Il est rapide et il ne lâche pas l'affaire. J'essaie de ne pas bousculer les gens, mais dans la précipitation, on ne peut faire qu'autrement. Les passants nous dévisagent. Je me demande s'ils vont garder en tête une Aoi fuyarde à cause de ça. Un coup de hormone pour nous transformer et nous dissimuler dans la foule, serait le bienvenue, peut-être? Ça évitera même de tuer des gens.

~~ Page 11 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor

https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Sam 10 Oct 2015 - 11:08


Comment ça, qu’il vienne chercher ma tête s’il la veut ? Non. Ce n’était pas du tout l’idée. Tu n’as pas mieux en stock ? Courir et fuir… Je m’attendais à quelque chose d’un peu plus volcanique de ta part. Surtout qu’il ne nous lâche vraiment pas.

Changer de visage est une solution en effet. Mais seul, ça ne suffira pas. Et l’accompagnement ne te plaira sans doute pas. Au détour d’une ruelle, je modifiais nos visages alors que nous étions hors de vue de notre poursuivant un instant. Sauf que je récupérais également son manteau que je lançais sur les épaules d’un passant choisi au hasard et bien heureux de ce présent. De mon côté, je rangeais le bout de tissu venant d’Impel Down dans ma poche. Sauf que le nouveau visage d’Aoi me grimaçait.

« Je te le rembourserais… »

Les femmes et leurs vêtements. Elles sont trop possessives, matérialistes. Moi je ne l’étais qu’avec ma tête. Sauf que cette dernière venait de changer. Et la nouvelle n’avait pas été misée au cours d’une partie de poker que je sache. Il faudra attendre que la première tête daigne revenir… Mais pas pour tout de suite. Eloignons-nous d’abord de cet endroit. On a fait le tour de nos deux quartiers je crois ?

Le reste d’Armada, ce sera pour une autre fois.  
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2