AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-33%
Le deal à ne pas rater :
Shampoing et après-shampoing Antipelliculaire Head & Shoulders 1000 ...
9.36 € 13.90 €
Voir le deal

Et ça crache crache crache ♫

Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Mar 16 Sep 2014 - 0:00

Je marche dans Armada. Lentement. Oui, je ne suis pas pressé, et puis plus personne ne m'emmerde. Ça a vite tourné cette rumeur comme quoi je faisais partie de l'équipage des ombres du chaos. Un équipage bizarre. Mais en faite je m'en fous. Ça a vite tourné cette rumeur comme quoi je faisais partie de l'équipage des ombres du chaos. Et en plus, je ne dois tuer personne. Ça me fais rager. Même taper un peu, ou juste faire du mal. Aller un peu de sang ça aurait était parfait. Mais non. Apparemment, la capitaine tient à sa place dans la ville et veut garder des relations potables. Rhaaa ça soule, obligé de suivre quelqu'un pour survivre. Surtout suivre des ordres. Même si pour le moment tout va bien ça me rappel trop mon petit passage dans la marine. Avec ce foutu commandant en armure contre lequel je ne pouvais rien faire.

Je m'appuie contre un mur, reprends mon souffle. Elle ma pas rater la salope de capitaine. Aoi si j'me souviens bien. Peu importe. J'allais garder la marque un bon moment, et les séquelles encore plus longtemps. Certains os ont fondu sur le coup, du moins en partie. Chui pas médecin, mais je le sens. Lentement, je reprends ma marche. Même si les soins on étaient efficace. Lentement, je reprends ma marche. Je suis pas dans les quartiers de ma capitaine, complétement paumé dans la ville je cherche juste mon chemin sans faire attention à ce qui se passe autour de moi. Et là !

Quelqu'un me bouscule, enfin, je le bouscule, mais ça je m'en fous, c'est lui qui a tort et en plus, il m'agresse. Je le regarde sans frémir. Ça fait longtemps que quelqu'un ne m'a pas imposé son respect. Et un petit roquet de ce genre ne risque pas de me faire frémir. Un p'tit blond, con, rien qu'à sa gueule c'est ce que je pense. Et en plus, il a une grande gueule. Il m'accuse à tort. ça m'fais chier. En plus je suis pas sensé me battre à moins que ce soit pour me défendre. Et la j'ai une idée pour lui faire fermer sa grande gueule. Oui, j'aime pas parler. Et la j'en aurais même pas besoin. D'un coup, je lui crachais à la gueule avant de me mettre a sourire. Prêt a dégainé. Oui, je l'attends celui-là.


Dernière édition par Shippû Kurushimi le Mer 12 Nov 2014 - 11:01, édité 1 fois
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 22 Sep 2014 - 13:03


Mec, pourquoi tu me parles t'as pas d'amis ?

Mec, pourquoi tu me suis, t'as pas de maison ?

Ritchie à les boules, et depuis un moment. D'abord y'a ce pansement sur le nez qui le gratte. Souvenir de ce type qui l'a tabassé sur Dead End et qu'il n'a pas pu retrouver pour lui bouffer le foie, tout ça parce qu'il avait un fruit du démon. Enfoiré !

Et puis y'a cette ile ou c'est lui qui se retrouve a faire les courses les moins intéressantes, tout ça parce qu'il est le plus jeune de la bande. Marre des bourrins qui se la pète, marre de ce trou pourri et miteux plein de pirates qui ne saurait même pas reconnaitre un expert en art martiaux même s'il leur arrachait les yeux à la main.

Marre de...

Et la y'a ce type qui le bouscule. Ce type qui le bouscule et qui lui crache à la gueule avant de se mettre à sourire comme un putain de taré. Mais on est ou la ?! Il est pas fini lui ?! Il sait pas que la salive est pleine de saloperies et parfaite pour transmettre les maladies ?!

Et pour Ritchie c'est le seau qui fait déborder le vase. Il ne sort pas de ses gonds, il explose.

Et pendant que sa main vient bloquer celle que Shippu a crispé sur son pommeau, Ritchie colle son célèbre triple coup de tête hurlant dans le nez du pignouf qui a osé lui cracher à la gueule.

YIIIIIIAAAAAAH !

Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Lun 22 Sep 2014 - 14:09

Il réagit directement. Attrape ma main avant de me mettre trois coups de boule d’affiler. Heureusement, j’réagis à temps. Pas assez. Il est rapide et plutôt fort. Tous c’que je peux faire, c’est plier légèrement les jambes histoire d’assouplir ma position, mais surtout qu’il m’tape pas dans le nez. Manquerez plus que sa tiens. L’a l’air tellement furax que s’en est drôle. Ça tape trois fois d’affiler. Front contre front. Ça sonne, ça fait mal. J’sens ma peau exploser, du moins en partie. Suffisamment pour que du sang commence à couler sur mon front. Je recule pas d’un seul pas. Mes pieds fermement posé sur le sol j’encaisse. Lui aussi doit le sentir passer. Même moi qui ai l’habitude de prendre des coups j’le sens passer. Je garde mon sourire.

Sur le dernier coup, je pars légèrement en arrière, brusquement, je me penche. Je profite du faite qu’il relève encore une fois la tête pour lui coller un coup de pied dans les couilles. Et dans le même mouvement, j’attrape sa main de ma main libre et tourne pour l’éjecter. J’vais l’exploser. Le couper en p’tit morceau. Oui, maintenant qu’il m’a frappé, c’est à moi de lui rendre la pareille. Il est une menace et je ne fais que me défendre.
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 3 Oct 2014 - 10:14


-Contre attaque du TIGRE !

C'est plutôt bizarre. D'habitude, confronté à une projection la plupart des gens que tu as affronté réagissent de la même manière, soit ils paniquent, agitent les bras bêtement ou se laissent totalement surprendre et se font balancer sans problème la ou tu les envoies, soit ils tentent de s'agripper pour éviter de voler et rester au contact, ce qui te permet généralement de leur remettre une couche de beigne le temps qu'ils se remettent.

Mais lui non. Lui il se laisse faire. Ou presque. Parce que pendant que tu le lances et qu'il décolle du sol il profite que tu sois occupé à le jeter pour passer à l'attaque. Ses deux mains forment une mâchoire qui vient se refermer sur ton bras juste avant qu'il ne décolle. Et qu'au lieu de s'écraser contre le mur il se réceptionne comme un chat retombant sur ses pattes...

Qu'est ce qu'il croit faire en te tapant avec le bout des doigts hein ?

Ce n'est que quand tu regardes pourquoi ton bras te fait si mal que tu t'aperçois que ce type est plus louche et dangereux qu'il en a l'air. Parce qu'a l'endroit ou ses doigts se sont refermés sur ton bras il te manque carrément un bout de viande. Comme si un putain de carnassier venait vraiment de te mordre à belle dents...

Un carnassier, comme un tigre...

-Tu sais quel est le premier truc que j'ai appris en commençant a me battre ? Même quand t'es le meilleur, il faut toujours porter une coquille...

En face de toi, visiblement pas du tout affecté par ton coup de pied dans les burnes, Ritchie se remet en garde. Exécutant a la vitesse de l'éclair une série de mouvements d'art martiaux qui produisent dans l'air des sifflements tout ce qu'il y a d'impressionnant avant d'adopter a nouveau cette posture bizarre ou les doigts forment une mâchoire brandie devant lui.

-Je suis Ritchie, Mais tu peux m’appeler le poing tranchant. Ou juste le mec qui va te découper en laniéres avant de te laisser agoniser dans cette ruelle... C'est comme tu veux...

Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Mar 7 Oct 2014 - 23:45

Je regarde mon bras, ça pisse le sang, ça fait mal. Hmmmmm intéressant, très intéressant. Par contre, mon coup n'a rien fait, et se débile m'explique directement pourquoi. Débile, en plus il me donne son nom, histoire qu'on puisse bien le retrouver après. Je le regarde, il m'énerve au plus haut point. J'vais le tuer, oui, c'est pas lui qui va me découper. Du moins pas entièrement. C'est lui qui va crever comme une merde ici, au milieu de la rue. Dague ou épée courte. Bonne question, aller la dague, et puis au pire, j'utiliserais mon autre arme plus tard. J'ai le temps. Je la prends de la main gauche, bien que ce bras pisse le sang, les muscles eux ne sont pas endommagés. J'me jette sur lui.

Rapidement, comme un éclair, utilisant toute ma force. J'lève ma dague pour frapper. Illusion, espoir, tellement visible comme attaque. Une honte pour moi. Rien que pour contrarier l'attente de mon adversaire qui veut me découper, je sors autre chose. Au moment où j'arrive sur lui, je pivote d'un coup, attrape la garde de mon épée courte de la main droite et dégaine rapidement.

Jin'soku

Je murmure le nom de ma technique, la lame sort de son fourreau 5 fois plus vite que la normal. Une attaque surprise qui vise simplement à lui ouvrir le ventre dans un cou horizontal. Ou de lui trancher les bras. C'est à voir, peu importe le résultat ça me conviens parfaitement. Silencieux comme la mort, je pense en finir en un coup. Oui, tel et le but de cette technique, surprendre et tuer. Ou tout simplement mettre hors de combat mon adversaire. Et en général, ça loupe pas.


Dernière édition par Shippû Kurushimi le Mer 12 Nov 2014 - 11:04, édité 1 fois
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Ven 10 Oct 2014 - 19:21


Le regard de mépris que te jette Ritchie est sans équivoque, i:l est clair que tu ne mérites même pas de te battre contre lui tellement tu es mauvais faible et prévisible..

Ta lame jaillit, et, bien que tu sois incapable de le remarquer, Ritchie a déjà adopté la position dite de l'écaille souple du dragon d'eau qui ne dort que d'un œil, une technique ancestrale qui n'est rien de moins que la technique de défense ultime qui lui permet de parer sans difficulté n'importe quelle attaque.

Qu'est ce que pourrait bien faire un type comme toi contre la défense suprême hein ?

Tu te jettes sur lui lame en avant et comme prévu, la posture défensive de Ritchie lui permet d’anticiper parfaitement ton attaque. Ce qui lui permet d'attraper la lame de ton couteau entre les deux paumes de ses mains d'une façon terriblement hautaine et classe avant de la briser d'un coup sec au niveau de la garde et de la retourner contre toi grâce à la parade offensive du dragon qui sort de son long sommeil toutes griffes dehors...

Et tchac. C'est un Ritchie parfaitement sur de la terrible supériorité de son invincible Kung fu qui te plante ta propre dague en pleine poitrine. Ne te loupant probablement la gorge et les organes les plus vitaux que parce qu'il veut encore s'amuser a jouer avec toi.

Et puis il te sourit et...

Baisse la tête.

Affiche un soudain rictus de surprise quand il s'aperçoit que si sa parade parfaite a effectivement parfaitement bloqué ton coup de dague il a en revanche complétement loupé ta feinte et l'attaque cachée de ton sabre. Et que pendant qu'il te plantait a coup de couteau tu lui as proprement balafré le ventre d'un bord à l'autre...

-Argh !

Chacun a votre douleur vous vous séparez à nouveau de quelques pas, le temps d'évaluer la gravité de vos blessures respectives..

-Tu as osé me arrhh, blesser ! Aucune mort ne sera assez cruelle pour te faire payer ça ! Cette fois, j'te massacre !!!
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Dim 2 Nov 2014 - 18:47

J'recule brutalement, s'bâtard ma planté ma propre lame dans le torse. Sans la regarder, je la retire retroussant mes lèvres. Ça fait mal, j'messoufle, ce combat doit pas durer. Je baisse ma lame et commence à reculer. Oui, y veut ma mort, à tous les coups, y va me courir après. Mais avec sa blessure, y va pas courir longtemps, ça j'en étais sûr. Et après, oui, après j'le mangerais. Hmmmm. Ma langue passe rapidement sur mes lèvres, j'en bave d'avance.

-Tu veux m'tuer? Vas-y attrape-moi !

Je me détourne et cours. J'ai toujours étais bon à la course, mais la je sais que j'tiendrais pas longtemps. Je passe entre les navires sans me préoccuper de la foule. Oui, certains s'écartent, j'en bouscule d'autre. Je sais q'm'on adversaire ne me perdras pas, j'perds du sang de mon bras laissant une légère trainer derrière moi. Ça dure pas. Rapidement j'méssoufle et m'arrête quelques secondes à côté d'une fosse puante. J'regarde au fond. Du purin. J'comprends pas, ça a rien à foutre ici. Sur des navires. Lentement, j'me pose au bord et me retourne.

Ayez, il est là, c't'enfoirer est tenace mais lui aussi doit pas être bien. J'le regarde en tirant la langue. Énervé, il se jette sur moi. Oui, vas-y approche-toi. Au dernier moment, j'me baisse, tourne sur moi-même et lui colle un coup de pied dans ses jambes. Dans le même mouvement, je l'attrape et le balance dans la fosse.


Dernière édition par Shippû Kurushimi le Mer 12 Nov 2014 - 11:06, édité 2 fois
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 3 Nov 2014 - 15:09


Plouf fait le corps dans la fosse.

Bloup bloup font les bulles dans le purin épais et puant.


Et... Et rien. Ritchie semble avoir été englouti dans la fosse comme une enclume dans les abysses. Plus de bulles, plus de bruit, pas un mouvement. Et toi qui t'interroges.

Peut être qu'il était plus blessé que prévu ? Peut être qu'en tombant il s'est assommé contre le bord de la cuve ? Peut être qu'il avait un fruit et qu'il est donc incapable de nager ?

Va savoir. En tout cas la cuve de purin ressemble de plus en plus à un cercueil, et ta solitude sur le bord de plus en plus à une belle victoire...

Par contre pour le manger...

Un tapotement contre la paroi te fait pencher la tête vers le liquide noir et puant. Peut être que si le corps remonte à la surface il y aura moyen d'en manger un bout ?
Mais dans la masse sombre il n'y a toujours rien qui s'agite. A moins que..

La !

-RAHHH !

De la surface du liquide surgit soudain un monstre, un golem, une créature mi homme mi boue faite de purin ou tu mets une seconde a reconnaitre le regarde brillant de haine de Ritchie au milieu de la masse informe qui tend vers toi deux bras vengeurs qui viennent te choper aux chevilles.

Le temps de faire un pas en arrière et il est trop tard. Entrainé par Ritchie tu glisses du plancher pour plonger à ton tour dans la puanteur collante et noire du purin frais, fermant in extrémis les yeux et la bouche pour ne pas avaler l'horrible mixture.

Quand aux mains de Ritchie, elles se referment déjà sur ta gorge.
Shippû Kurushimi
Shippû Kurushimi


Feuille de personnage
Dorikis: 3450
Popularité: -206
Intégrité: -176

Lun 3 Nov 2014 - 19:53

Il est tombé ! Enfin, je suis enfin tranquille. Mais là, pour le bouffer…. Ça donne pas trop envie. Et là un truc surgit. J’ai juste le temps de comprendre de qui il s’agit qu’il m’attrape les pieds et m’entraine dans la merde. Instinctivement, je ferme les yeux et la bouche. Intérieurement, j’insulte cette personne. Il m’étrangle peu à peu. Enragé, mes bras se lance vers son ventre. Je sais parfaitement ou il est, juste en face de moi. Je parviens à l’attraper et à trouver sa blessure sans difficulté. Oui, elle est plutôt large. Vue ou on est, dans tous les cas il va crever après. Mais ça seras sans moi. Ha y s’croie malin ce salopard, il a trouvé ma gorge, mais moi j’ai trouvé ses entrailles. Et le reste. Oui, d’une main, j’ouvre un peu plus la blessure, de l’autre main, la mettant à plat, je l’enfonce dans son ventre. Je manque d’air, bientôt, je vais mourir, mais pas de suite. Non, d’abord je vais faire ce que j’ai à faire.

Sale, sang, puanteur, pourriture, tout ce termine toujours de la même façon. Et c’est ça qui me plait. On faiblit tous les deux, ce qui reste à savoir, c’est celui qui crèveras en premier. Oui, on va tous les deux crever, à ce rythme-là. Mais j’men fou, oui, il va crever avant moi. Il m’étrangle alors que de toute façon, on ne peut pas respirer. Stupidité ultime. Ça lui coutera la victoire. J’attrape quelque chose dans son ventre, et je tire de toutes mes forces. Entrailles ou organes, aucune importance.

Ça sort, sans problème, je tire comme une brute et l’autre me lâche. Le manque d’air plus la douleur, normal qu’il tienne plus. Mais j’commence à ne plus tenir moi aussi. J’dois respirer et vite. Je remonte péniblement à la surface, sans lâcher ma proie. Nager pour moi c’est d’jà pas une tasse de thé, alors dans du purin. C’la merde total. J’atteins la surface, je secoue ma tête et respire. Rhaa odeur de merde, j’ouvre la bouche essoufflé et un peu de purin rentre dedans. Je crache, encore. J’dois sortir de là, j’y vois pas grand-chose, du liquide coule de mon visage passant sur mes yeux. Je secoue la tête encore et encore histoire de me débarrasser du liquide poisseux et marron. J’aperçois vite fait un poteau. Juste c’qui me faut.

Rapidement, je tire sur les organes, le mieux, c’est l’intestin. Oui, ça devrait être assez long. Au maximum, faut que je grimpe d’un bon mètre pour pouvoir attraper le bord. J’lève les bras, du sang coule, un peu, l’intestin dans les mains, je le lance. Une fois, deux fois, trois fois. Le soleil éclaire l’légèrement le bord du trou, me narguant. La quatrième fois, c’est la bonne. Ça s’enroule autour du poteau, du moins je l’espère. J’me pose contre le bord et tire, grimpant lentement. Jamais étais bon à ça, un truc de fou. En même temps, j’pensais pas un jour à devoir sortir du purin. D’un geste de la main, j’attrape le bord et me hisse. Péniblement, j’m’allonge en souriant. C’bon, c’est lui qui a crevé. Me restais plus cas le manger. J’éclate de rire, sans faire attentions à ce qui se passe autour de moi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1