AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et Carrefour
Voir le deal

Bonjour, c'est pour retourner ma veste s'il vous plait.

Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Jeu 30 Oct 2014 - 18:46

Direction le QG de west blue pour les citoyens du monde. L'équipage se pose des questions et c'est bien normal. Partir dans la gueule du loup. Un vrai QG remplis de vétéran et pour pimenter le tout c'est aussi la base de la guilde des chasseurs de primes. Pourtant, Ivan n'a pas perdu la tête. Son objectif est de rejoindre la marine… Mais déclarer ça est impossible. Alors il va bien choisir ses mots lorsqu'il s'adresse à ses hommes. Ses camarades révolutionnaires.

Ils sont tous rassemblés sur le pont. Le vent souffle dans le bon sens et c'est une aubaine. Le navire vogue à grande allure.

-Vous devez me connaitre non? Je n'ai pas l'intention d'aller au QG de west blue pour me rendre. Au contraire. Avec tout ce qui s'est passé, garder une prime sur ma tête rendrait les actions sur l'ile aux esclaves très compliqués. Je vais simplement user de mes talents pour que l'on supprime cette prime que je ne mérite pas. L'homme que nous avons capturé et le responsable. Il m'a fait passer pour un meurtrier.

Nous allons laisser le cuirassé à bonne distance. Ça serait stupide de perdre un tel navire maintenant.

L'ange précise bien "maintenant" pour faire croire qu'ils en ont besoin. Mais en réalité, il sait qu'il devra probablement s'en séparer pour prouver son innocence à la marine.

Une fois à bonne distance, l'ex-handicapé prend une chaloupe accompagné d'Adrew Isaac. Ce dernier est parfaitement ligoté. S'il tombe à l'eau, c'est la fin. Heureusement que le vent n'est pas très fort. Les vagues ne risquent pas de les faire chavirer.

Une fois au port, les hommes délaissent la chaloupe et continuent leur route à pied. Les deux sont vêtus de longs manteaux à capuche pour éviter qu'on les reconnaisse. Ivan est l'un des hommes à abattre sur West Blue. Avec une prime récente à cinquante millions, tous les hommes du coin doivent le connaitre.

-Oublie pas Isaac. Si tu tentes de me rouler, tu peux dire adieux à ta fille. Si tu te conduis bien, je la relâcherais.

Ils avancent discrètement jusqu'à se retrouver à l'entrée du QG de la marine. Mais face à eux ce n'est pas un soldat. Non, ceux là sont un peu plus loin en train de jouer aux cartes ou se restaurer. Un grand vide surprenant. A croire que le lieu est désert. Pénétrer ce lieu est d'une facilité déconcertante. Cela-dit, l'odeur explique sans doute pourquoi il n'y a pas de garde. Qui voudrait rester ici avec une telle puanteur.

Deux soldats passent à une dizaine de mètres d'eux et font comme s'ils ne les avaient pas vus. En pleine discussion qui semble être bien plus importante. Après quelques secondes, les marines décident d'interpeller les inconnus.

-Yo les gars, c'est pas halloween, qu'est ce que vous faites encapuchonner comme ça?

Ivan retire sa capuche sans la moindre peur.

-Bouh

Les soldats sursautent et font quelque pas en arrière. Ils dégainent leurs armes tandis que l'ange lève les bras pour dire qu'il se rend.

-Je plaisante n'ayez pas peur. Je suis Ivan De Cimitiero. Je suis venu voir le plus haut gradé ici présent. C'est bien le vice amiral Ake Niromoto? Ne vous en faites pas, mes intentions sont tout à fait louables. La preuve. Je suis seul avec un prisonnier. Que puis-je fais sur une telle île seule? Je ne suis pas stupide pour me jeté dans la gueule du loup. En réalité, j'ai bien l'intention de rejoindre la marine. J'ai tout ce qu'il faut pour prouver mon innocence. Alors conduisez moi chez le vice amiral je vous pris.
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 3 Nov 2014 - 14:42



Visiblement sceptique, les soldats réagissent néanmoins en professionnels. Et pendant que l'un d'eux file vers le Qg, l'autre empoigne un den den, et sans vous quitter des yeux, il entreprend de prévenir tous les postes de garde du QG.

Et pendant qu'autour de vous, des chasseurs de primes de plus en plus curieux commencent à se rassembler en vous observant d'un air avide, il ne faut que quelques minutes pour qu'arrive une nouvelle troupe de soldats qui se déploient en un demi cercle impeccable face à vous. Pendant qu'au centre se détache une curieuse silhouette.

-Kof kof... Ivan de Cimitiero... Je suis le Sous Amiral Niromoto...

Bonjour, c'est pour retourner ma veste s'il vous plait. Sous-a13

-Il parait que... Kof kof... Vous vouliez me voir ?

Le gradé a l'air si prés du bout du rouleau qu'on pourrait presque l'utiliser sur une affiche gueulant contre l'exploitation des pauvres militaires. Il est vouté, se déplace de ses petits pas précautionneux qui sont l'apanage des vieillards et des arthritiques. Et la toux qui le prend a chacune de ses phrases semble le secouer si fort qu'il a l'air a deux doigts de tomber à chaque fois.

A croire qu'il n'y a pas de retraite dans la marine...
Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mer 5 Nov 2014 - 19:59

Les regarde des chasseurs de primes sont de plus en plus inquiétants. Certains regrettent de ne pas avoir agi plus tôt tandis que d'autres sont tout simplement curieux et se demande bien que se passe t-il. Le sous Amiral est bien présent et ne tarde pas à se montrer. Une atmosphère de sérénité se dégage. Bien que le haut gradé semble dans un sale état, rien ne laisse croire que l'inquiétude le guette.

L'ange se tient bien droit et retire la capuche de son prisonnier. Il s'approche tout doucement du gradé en mettant ses mains en évidence pour prouver qu'il ne va rien tenter. C'est avec une voix basse qu'il répond pour éviter que les autres l'entendent.

-Enchanté. Je viens pour quémander mon intégration dans la marine. J'ai enfin capturé l'individu qui causa ma prime. Un vil piège qui m'a valu cette infâme réputation de meurtrier. Si vous le voulez bien, j'aimerais que nous rejoignions un endroit à l'abri de toutes ces oreilles.

Suite à cette petite réponse une autre personne sort du public. Celle-ci aussi est encapuchonnée. Les rares qui peuvent voir son visage sont certains. Les cheveux longs, le regard froid et dur. Avec la petite cicatrice à l'œil gauche, Ludwig Van Ghost est sur place et retire à son tour sa capuche en levant ses mains.

Bonjour, c'est pour retourner ma veste s'il vous plait. Pnj410_imagesia-com_30bb_large

-Le petit bleu avec le fruit de la vérité. Tu tombe bien, j'avais besoin de ton pouvoir pour prouver que je souhaite rejoindre la marine.

Pour une surprise, c'est une énorme surprise. Quelle est la probabilité de voir un jeune hors la loi qui fait un peu de bruit sur West blue  demander de rejoindre la marine en même temps que le bras droit de l'un des empereurs. Une énorme pointure qui attire tous les regards. A côté de lui, Ivan et son prisonnier sont oubliés pendant quelques secondes. Leur présence est comme celle d'un petit serviteur à côté de sa majesté.

- Cet homme ne ment pas… Mais peu importe qui vous êtes, j'étais là en premier alors veuillez attendre votre tour.

L'ex-handicapé ne connait pas l'individu qui fait irruption. Après tout, Ivan ne connait pas tant que ça les grands de ce monde. Chaque fois qu'il avait besoin d'une information il s'appuyait sur les connaissances très poussées de son oncle. En tout cas Ludwing reste de marbre suite à la réplique du blond et attend la réaction du sous amiral.
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 5 Nov 2014 - 20:54



-Koff koff... Ludwig hum... Dans la marine hum hm... Et bien, qu'on lui donne un uniforme...


Les soldats autour du patron se regardent d'un air interrogatif, jusqu'a ce que le plus haut gradé hausse les épaules et fasse signe d'obéir au sergent le plus proche. Et que le regard de taupe de l'amiral revienne se fixer sur toi.

-Bien bien kof. Maintenant reprenons voulez vous hm ? Vous prétendez que votre n'est pas hum hm méritée hein ? Lieutenant ? Que reproche t'on kof kof a monsieur Cimitiéro ?

-Il est accusé d'avoir commandité le meurtre du commandeur Miroslav et de son équipage. D'avoir attaqué le ponton de Las Camp pour en faire évader des prisonniers, d'avoir attaqué la marine lors du l'opération sur Ohara du lieutenant Hass. On le soupçonne aussi d’être un membre actif de plusieurs organisations criminelles de West Blue et d’être lié ou d’appartenir a l'armée révolutionnaire.

-Hum hm, beaucoup pour kof kof, un seul homme. Et duquel de ces crimes êtes vous innocent Ivan ?

Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mer 5 Nov 2014 - 21:43

L'ange suit du regard le départ de l'inconnu qui rejoint facilement la marine. L'espace d'un instant il aurait aimé être cet homme si singulier et méconnu du grand public. Son tour arrive rapidement et tous ses faits et geste semblent être soigneusement notés.

-Les hommes qui ont tué le regretter Miroslav et son équipages ne sont que les sous fifres de ce cher Andrew Isaac. Qui a lui-même exécuté le commandant. Ce qui m'a conduit sur les lieux dans un premier temps et une chasse au trésor. Je suis tombé au milieu de ce groupe criminel qui m'a menacé de mort si je ne les rejoignais pas. C'est dans le but de les quitter et vaincre Isaac que je suis parti sur l'archipel vert ce jour-là.

Je continue dans l'ordre si vous le voulez bien. Il n'y a aucun dommage au ponton de las camp. J'ai libéré deux hommes sans causer le moindre dommage. Des hommes qui retrouverons bientôt leur cellule avec énormément de leur semblable. Avec ce sauvetage je peux attirer bien plus de révolutionnaire dans ma main. Lorsque je la fermerais, je puis décider de les lâcher en prison.

Continuons sur Ohara. Un évènement qui me tient a cœur. Je suis allé là bas pour sauver les civils d'une attaque de pirate. Un certain mercenaire qui se bat avec des pistolets. Son nom m'échappe. En tout cas, c'est dans l'optique de sauver des innocents que je suis allé là bas. La marine m'attaquait tandis que je luttais contre les criminels. Pourtant, je n'ai pas combattu vos forces de l'ordre. J'ai dû détruire leur mat pour les empêcher de m'attaquer. Au lieu de s'en prendre à moi, il aurait pu m'aider à lutter contre ces pirates !

Donc, oui j'appartiens à de nombreuses organisations criminelles, oui j'appartiens à la révo. Mais mes actions sont différentes des leurs. C'est parce que je ne suis pas comme eut que je viens à vous. Vous avez le couteau qui peut couper les liens que j'ai avec tout ce monde. Vous pouvez l'utiliser en me laissant  rejoindre vos rangs. Laissez-moi entrer dans l'amirauté et en guise de  cadeau d'entrée, je détruis les organisations criminelles qui sont liées à moi. Avec la cerise sur le gâteau. Je vous offre une bonne quantité de révolutionnaires.

Mes motivations ? Combattre tous les fauteurs de troubles pour éviter que davantage d'innocents prennent les armes et ne meurt bêtement. Il existe aussi une liberté vide, une liberté d'ombres, une liberté qui ne consiste qu'à changer de prison, faite de vains combats entretenus par l'obscurantisme moderne et guidés par le faux jour. Cette liberté qui guide les révolutionnaires et pirate doit être désintégré.

Je peux devenir une grande menace grâce à mon fruit du démon. Avec la simple vérité, je peux faire des choses que vous ne parviendrez pas en tout une vie. Je pourrais remonter à Freeman avec l'effet domino. Chaque révo capturer m'offrira des informations qui m'approcheront petit à petit du leader. Je peux nettoyer des garnisons de marines d'un traitre en un temps-record.

Pensez-vous que je suis apte à rejoindre vos rangs?

Oh. Je puis aisément me servir de criminel pour combattre d'autre criminel. ça évite les morts de marines inutiles. Enfin, si cela est tolérer bien sur.

Et bien... Suis-je apte à rejoindre vos rangs monsieur Niromoto ?


L'ange reste droit comme un I. Face au sous amiral. Ses mains se sont rabaissé depuis quelques secondes. Sa douce voix ne laisse paraître aucune émotion. Comme une machine qui doit faire ce pour quoi elle a été conçu.


Dernière édition par Ivan De Cimitiero le Dim 9 Nov 2014 - 0:07, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 8 Nov 2014 - 18:23


-Kof kof... C'est une question qui va nécessiter un peu de temps et de discussion avant d'y répondre hum ? Mais, pour l'instant, je vous accorde le hum, bénéfice du doute...

Allons nous asseoir hum ?


Un vague geste de la main et un des soldats sort de son sac un de ces sièges de camping pliant qu'il installe rapidement derrière l'amiral. Et sur un geste plus appuyé de son supérieur il en déplie un second qu'il pousse vers toi d'un air résigné.

-Bien. Maintenant parlons hum. Tous les deux... Vous étes innocent du meurtre que l'on vous impute hum? J'entends bien. Je suppose que vous pouvez le prouver autrement qu'en prétendant simplement dire la vérité ?
Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Dim 9 Nov 2014 - 1:01

Ivan remarque l'attitude négative à son égard. Ce genre de comportement qu'il aurait laissé passer s'il n'avait pas cette voix dans sa tête. La voix de son oncle qui vient pour lui remettre encore et toujours les idées en place. Cette voix qui parle lui remet toujours les points sur les I. Toujours là pour fixer le problème. Ivan dans la marine? Cela ne mène qu'à une chose. A l'abandon d'une trêve et le choix d'une victoire de l'un des deux camps. Le camp qui gagnera en faisant couler le moins de vie il semblerait.

-Si tu ne veux pas me la donner, garde là ta chaise.

Un tutoiement suivi d'un regard méprisant face au soldat. Le révolutionnaire reste debout et n'a pas l'intention de s'installer. La voix de son oncle qui vient lui rappeler, n'est-ce pas cela qui l'a poussé à rejoindre la révolution? Le fait d'être sous les ordres de personne qu'il n'apprécie pas ou de faire des choses qu'il ne souhaite pas. Mais là n'était plus la question. Pour qu'un camp gagne, les ordres ne posent plus de problème.

-C'est étrange… Vous prétendez connaitre tous mes faits et geste et pourtant vous ne savez rien. Dois-je me le répéter? Je n'ai nullement envie de parler devant tous ces êtres. Alors… Soit, vous refusez que l'on parte dans un lieu plus adapter. C'est donc comme ça que vous recevez des personnes qui viennent négocier?

Ivan jette un coup d'œil dans une direction et entend certaines paroles. Son côté révolutionnaire le gagne de plus en plus. Sa haine contre le gouvernement ne peut disparaitre du jour au lendemain.

-C'est étrange comment vous arrivez tous à me dégouté. J'ai entendu vos soldats murmurer que je ne suis qu'un menteur. HA HA HA HA ! C'est bien la chose la plus absurde que l'on peut entendre en ce jour. Moi un menteur et la marine détient la vérité sans doute?

Je ne tolèrerais pas d'autre remarque ou de comportement irrespectueux envers ma personne.

Vous avez tenté de mettre sous votre botte les gangs de las camp. Vous avez laissé des pirates saccagés Ohara. Vous avez tué mon père qui n'était qu'un civil sans prime. Vous avez tué des hommes à moi qui n'ont jamais tenté de vous faire du mal. Vous protégez l'esclavagisme. Vous avez créé l'ordre des capitaines corsaires qui n'est qu'une alliance avec des pirates. Vous avez un ordre de guerre qui vous permet de jouer au tyran sans répercussion? Avec comme justification un simple soupçon.

Dites-moi. Duquel de ces crimes êtes-vous innocent ? Vous, représentant de la marine, du gouvernement mondial.

Je suppose que vous pouvez justifier cela autrement qu'en prétendant simplement que vous êtes la justice, la loi non?


Les rôles semblent s'inverser. A force de juger, Ivan a pris l'habitude de répondre en remettant les gens à leur juste place. L'idée de rejoindre la marine le quitte petit à petit. Il voit ici tout ce qui le répugne. Le manque de propreté montre à quels points les soldats font bien leur boulot. Il n'a jamais aimé les hommes de pouvoirs. Alors voir un homme faire un simple mouvement pour qu'on lui apporte l'objet de son désir… Pas un s'il te plait… Pas un merci… Et c'est cette personne qui se permet de remettre en question la parole d'Ivan. Un homme qui se prend pour on ne sait qui alors qu'il est humain comme la plupart des êtres ici.

Ho oui… Les révolutionnaires sont plus sympathiques. Ho oui … Ils font des erreurs. Mais ce sont des gens de bien. Des gens qui tentent d'améliorer les choses avec leur petit bras frêle. L'ex-handicapé peut se poser des questions désormais. Voir comment va réagir le sous amiral et faire un choix par la suite.
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 10 Nov 2014 - 15:28


-Kof kof. Cet endroit en vaut bien un autre... Et je préfère le soleil à l'éclairage d'une salle de réunion...

Pendant que tu parles et t'insurges tout seul le Contre Amiral reste impassible, assis dans son pliant et l'oreille manifestement ailleurs. Jusqu’à ce que ton regard noir et l’arrêt de tes grandes phrases le ramènent à votre conversation.


-Hum pardon. C'était une hum hm vraie question ? Hum...

Je ne suis pas plus la Justice que je ne suis le hm Gouvernement Mondial. C'est un penchant dangereux que d'assimiler des hommes à des principes. Mettons que je vous appelle hum hm Révolution, seriez vous brusquement coupable de tout ce qu'il s'est fait en son nom ? Hum... Peu probable non ?

Je n'étais ni à Las Camp ni à Ohara. Je n'ai jamais entendu parler de votre père ni rencontré de capitaine Corsaire. Et le dernier esclavagiste qui a croisé ma route est actuellement en cellules dans une des prisons d'Hinu Town.

Ce n'est pas moi qui ait quelque chose à justifier Ivan. C'est vous.
Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Lun 10 Nov 2014 - 17:53

Une réaction... Aucun changement de comportement. Comme le leader qu’il est, Niromoto garde son calme et ne se laisse pas emporter par les vagues révolutionnaires sortant de la bouche de l’ange. Un point très positif. Une réponse plus qu’appréciait qui arrache un léger sourire au blond. Ce dernier s’installe finalement.

-J’aime ce que je vous dite. Des paroles que j’aimerais entendre plus souvent. Il semblerait que nous ne soyons pas si différents. Enfin, sur ce point que le petit soldat n’est pas responsable de tout ce qui se passe autour. En tant qu’individu méfiant, j’ai voulu tester votre réaction. Vous m’en voyez désoler. Ce n’est pas tous les jours que l’on croise un haut gradé. Voir de quoi vous êtes fait...

L’ange croise ses jambes et joints ses mains sur son genou.

-Comme vous vous en doutez, j’ai avec moi ce qu’il faut pour vous convaincre. Savez-vous que je possède les pouvoirs d’un fruit du démon ? Un fruit que je trouve bien plus fascinants et utiles que les autres.

Ivan regarde sa main comme si elle est magique.

-Si je devais le nommer, je dirais le fruit du détecteur de mensonges ou bien fruit de la vérité. Quelque chose dans ce genre. Cela fait au moins quatre ans que je possède ces capacités et j’en apprends à chaque fois un peu plus sur l’étendue de mes pouvoirs.

Si quelqu'un veux bien être mon cobaye ? Comme cela vous ne pourrez que croire en ce que je dis.


L’ex-handicapé tend la main vers un soldat assez curieux. Ce dernier à entendu les rumeurs de las camps sur les pouvoir divin de l'ange. Alors voir les choses de plus prêt..

- Au départ, toute personne que je touchais ne pouvait mentir. Mais maintenant, si je pose une question, l’individu est forcé de répondre en disant la vérité. De plus, si je ne suis pas en contact avec une personne je sais si elle ment, si ses dires sont véridiques et même s’il manque des détails.

Le soldat prend la main de son interlocuteur.

-C’est simple. Vous allez essayer de mentir à ma question. Ou même pas. Ne répondez pas. Ça sera encore plus drôle. Quelque chose de simple. Quelle est la couleur de mon costume ?

Répond, homme:
 

Le mot ‘blanc’ sort instantanément. Les hommes autour ne sont peut-être pas surpris. Mais le cobaye sait que ce qui s’est passé n'est pas un simple tour de main. Sa réaction le prouve. Il retire sa main avec les gros yeux. Puis il affirme au sous-amiral que ça fonctionne.

-Maintenant que vous avez vu un aperçu de mon pouvoir... Il ne reste plus qu’à sortir la vérité de ce criminel.

Le blond touche Andrew Isaac.

-Petit point qui peut être important pour vous monsieur Niromoto. Quelle est la contrainte que j’ai à cause de mon fruit du démon ?

-Tu ne peux pas mentir.

-Allez, maintenant la question fatidique. Qui a tué le commodore et tous les soldats du cuirassé ?

- J’ai tué le commodore, et mes hommes ont buté tous les soldats.

-Pourquoi as-tu déclaré que je suis le meurtrier ?

- A cause de toi j’ai perdu mon organisation. Je voulais que tu payes pour ça.

-Pourquoi t’ai-je combattu ?

-Parce que je t’ai forcé à rejoindre mes hommes.

-Bien bien bien. Je suppose que vous avez pas mal de cartes en main. Un marine qui ne peut mentir et qui peut détecter les traîtres. Ce serait un atout dans la lutte contre les anarchistes. Je pourrais nettoyer le gouvernement mondial si rapidement des espions ou autres. Je m’égare encore. Si vous n’êtes toujours pas convaincu, j’attends vos remarques ou questions.


Ivan se met à l’aise en s’étendant sur sa chaise. Ses bras sur les accoudoirs et le visage légèrement tournée vers le ciel pour profiter de ce temps. C’est le premier à déclarer qu’on ne juge pas une personne par rapport au groupe qu’il a rejoint. Les hommes bons sont éparpillés dans le monde comme les mauvais. Personne ne peut voir ce que les cœurs abritent. C’est pour cela que les recrutements dans la marine ne peuvent être parfaits.

Oui, il y a des personnes qui œuvrent pour le bien dans chaque camp. Mais l’ordre établi depuis des siècles ne peut chuter à cause d’erreurs humaines. Réparer une machine est bien plus simple et moins cher que d’en construire une nouvelle. Améliorer le gouvernement est bien plus simple et moins coûteux en vie que d’en faire un nouveau.
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 12 Nov 2014 - 20:46



-Hum hm. Le problème évidemment, c'est que je n'ai rien qui puisse m'assurer des effets réels de votre pouvoir. Je connais un officier qui peut se faire obéir de n'importe qui grâce à son fruit. Le votre pourrait très bien avoir un effet similaire. Et obliger les gens a dire ce que vous voulez qu'ils disent. Vous voyez le problème ?


D'un geste il fait signe à AndreW d'approcher. Non sans que deux soldats s'interposent et le fouillent soigneusement. Avant de se replacer juste au bon endroit pour te faire comprendre que tu ne dois pas interférer dans cet échange.

-Kof kof, Andrew Isaac. Je n'aurais pas cru vous voir amené ici un jour de cette façon la... De quel façon vous contraint'on à vous rendre hum ? Son pouvoir ?
-Non. C'est beaucoup plus simple, il tient ma fille. Et c'est une personne auquel je tiens beaucoup.
-Hum, étonnant oui... Je vous aurais prêté beaucoup de passions, mais peu d'amour paternel hm... Enfin. Que faisait Ivan a vos cotés lors du décès du Commodore Miroslav ?
-Ils travaillaient tous les deux pour moi. Miroslav était un ripou de la pire espèce et Ivan est un idéaliste pas très malin. Pour le convaincre de travailler pour moi je n'ai eu qu'a lui signaler que je voulais aussi me débarrasser de la pègre...
-Hum hm... Continuez...
-J'étais alors en compte avec la Triade du Lotus Pourpre qui voulait se débarrasser de votre brebis galeuse de Las Camp. Mais je ne voulais pas me mouiller plus que nécessaire dans ce bourbier. J'ai donc dépêché Ivan à ma place. Il n'a aucune vision a long terme, pour lui, combattre le mal par le mal est une action efficace. Et avec l'aide de la Triade il a proprement éliminé Mogaba de l'équation locale...
-Hm... Je vois.
-Et comme j'apprécie de parler sans contraintes, sachez que je suis tout a fait disposé à en révéler volontairement bien plus que ce vous pourrez m'extorquer. Pour peu évidemment qu'on me fasse les bonnes propositions...
-Kof kof. Pour l'instant, cela suffira. Emmenez le....


Se refermant sur Andrew les deux soldats qui l'ont fouillés le chopent chacun par un bras et s’empressent de l'emmener vers les bâtiments du QG.

-Une histoire d'autant plus plausible qu'elle rejoint nos propres suppositions sur le peu regretté Miroslav. Mais une histoire qui, si elle vous innocente du principal crime que l'on vous reproche, vous situe malgré tout bien plus loin qu'en marge de la Loi, et qui me pousse aussi à croire fortement a votre appartenance à la révolution...

Mais tout le monde à droit a une seconde chance non ? Et il se peu qu'il y ait des places pour les gens comme vous dans la marine. Mais pas sans vous acquitter du droit d'entrée...

Pour que je vous offre le même uniforme que moi il faut que je sois sur que ce changement soudain d’opinion sera le dernier. Nous allons rejoindre le QG et vous me donnerez tout ce que vous savez sur la révolution et sur les criminels de West Blue. Tout...

Etes vous d'accord avec ça Ivan de Cimitiero ?
Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Mer 12 Nov 2014 - 23:04

A quoi joues-tu Isaac? Ne comprends-tu pas? Ivan est prêt à envoyer ta fille dans les fonds marins pour ce genre de paroles. Mais plus que la surprise d'un tel comportement. C'est l'inquiétude qui envahit le blond. Après tout, Isaac est et restera le plus malin des deux. Avec ces informations le génie peut même sans sortir sans problème. Epatant.

*Clap Clap Clap*

L'ange applaudit le comportement de son ancien patron et attend la suite avec impatience. Des applaudissements qui expriment son admiration mais aussi le fait qu'il ne va pas laisser Isaac s'en tirer de la sorte. Il sait que la situation ne pouvait pas plus mal tournée. Mais il n'est pas là pour se cacher ou se défiler. C'est une confrontation, une négociation qu'il cherchait et le voilà servi. Le révolutionnaire reste calme et écoute attentivement les paroles du sous-amiral en cherchant déjà comment redresser la tête après de tels arguments. A sa plus grande surprise le soldat lui ouvre la porte de sortie. Une porte qui n'est autre qu'un long couloir avec au bout le fameux uniforme blanc des marines.

-Vous savez. Je trouve ça regrettable de devoir trahir des hommes que je ne hais guère. Mais j'ai faits un choix. Un choix très compliqué. Je n'en ai pas dormi durant des nuits. Des mois. Des questions si simples qui me trottent dans la tête depuis deux longues années.  Marine ou révolution? Guerre ou terrorisme? Tyran ou libérateur ? Malheureusement, j'ai pris conscience qu'une négociation ne naitra pas. Alors pour cesser ce conflit entre deux entités, l'une doit vaincre l'autre. D'une victoire totale…

L'ange se lève avec le sourire aux lèvres et se met à suivre les marines. Un sourire victorieux. Le sous-amiral ne ment pas. Plus que quelque mot avant de changer de camp. Avant de se lancer dans cette nouvelle vie. Une nouvelle vie qui vient en même temps que le retour de ses jambes. Est-ce une coïncidence ? D'un pas confiant il traverse les locaux en marchant droit. Comme un homme d'affaires qui va signer le contact de sa vie. Après ça, le retour dans une vie de révolutionnaire est impossible. Qui voudrait d'un traitre?

Les hommes empruntent un couloir, puis un autre. Des escaliers, un couloir et finalement une porte. Celle-ci laisse les hommes passer sans omettre de résistance et l'ange découvre un bureau classique. De la paperasse entassée sur le bureau. Deux chaises pour les invités et une pour le patron. Une grande porte-fenêtre ouverte qui donne sur un balcon où se trouve le même type de chaise qu'il a pu tester. Les hommes s'installent et des sergents prennent de quoi noté. Il ne reste plus qu'à parler.

C'est si simple à dire. Après tout, Ivan n'a fait que parler depuis des années. Ce servant de sa langue comme la plus précieuse des armes. Une arme bien plus efficace que ses flingues par moments. Mais là… Trahir ses compagnon... Toujours aussi déterminé dans ses actions, le révolutionnaire décide de passer la frontière et de n'être plus qu'un ex-révolutionnaire. Il croise ses jambes et s'installe confortablement avant de se lancer.

-J'ai organisé une libération d'esclave. Hum. Disons que j'allais libérer toute l'ile aux esclaves. Mais j'ai fait marche arrière avant ce point de non-retour. Cela se passera dans dix jours. Il y aura de jolie tête au rendez-vous. Sven Pacher, Uska Ayusta. Une cinquantaine d'hommes plus les miens. Ça fait un peu moins de cent personnes je pense. Ils sont sur Fobos et attendent mes ordres.

J'ai le numéro de denden de costa bravo. On peut tenter un piège avec cela.

Alors alors. Il y a une boutique d'assassin sur hinu town dans les égouts de la ville. Elle est dirigée par des révolutionnaires. J'y ai rencontré une personne qu'on nomme El assassino. Il y a un groupe révolutionnaire au royaume de Luvneel. Un groupe non négligeable. Puis il y a le cimetière d'épave qui est un endroit propice à l'organisation d'une cellule révolutionnaire. Les révolutionnaires de las camp sont tous sur mon navire.

Ensuite. Vous noterez que les soldats Clotho et Jormungard présent lors de la chute de Mogaba n'ont rien fait pour m'empêcher de partir alors que j'avais déclaré que j'étais révolutionnaire.

Au niveau de la pègre. La fratrie mystérieuse est en contact avec pas mal de groupuscule. Je les connais et ils me font confiance. Les piéger est un jeu d'enfant. Ça mettra un gros coup au marché noir. Puis il reste la triade du lotus pourpre qui est devenu le gang le plus puissant de west blue suite au dernier évènement. Localisation las camp. Il faudrait y faire le ménage avant qu'il ne prenne plus d'ampleur.

Je pense avoir fait le tour. Alors, j'ai mon poste dans l'amirauté ?


L'ex-handicapé rigole comme s'il est entre bons camarades. Qu'est-ce qui faut pas faire pour porter un simple uniforme de marine…
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
Ivan De Cimitiero
Ivan De Cimitiero
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 5422
Popularité: -548
Intégrité: 181

Jeu 13 Nov 2014 - 21:46

Les minutes passent et les questions s'enchainent. C'est même pendant une dizaine de jours que les marines vont presser Ivan comme une orange jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune goutte de jus à en extraire. Les opérations qui suivent suite à ces précieuses informations se déroulent sans surprise. Les représentants de l'ordre mettant les menottes à un bon nombre de révolutionnaires et récupère un cuirassé par la même occasion.

Maintenant qu'il part sur de nouvelle base et que ses anciens alliés on été capturé, le jeune marine demande à ce qu'il soit écrit dans le journal que faire passer Ivan pour le meurtrier du commodore était un plan qui a permis d'arrêter de puissant hors la loi. Cette demande est très importante et l'ex-handicapé se montre très ferme pour retrouvé ça bonne réputation aux yeux du monde… Enfin si on exclu les révolutionnaires.

D'un autre côté, il réclame aussi un haut grade depuis quelque temps et a enfin une réponse qui ne lui plait pas tellement. Il doit suivre le chemin classique malgré ce qu'il a fait. Puis avec le criminel qu'il a apporté dans ses mains, l'ex-révolutionnaire pourra même commencer en tant que lieutenant d'élite. Avant tout cela, comme chaque nouvelle recrue avec un passé il doit subir l'entrainement au BAN.

Le blond récupère ses effets personnels qui se situent dans son navire plutôt désert et va recevoir un uniforme de la marine. Un brave caporal le lui apporte en personne alors qu'il se trouve dans une chambre. Un lieu paisible où Ivan est allongé sur le lit en train de bouquiner.

-Je vous remercie. Vous pouvez laisser ça sur la poigner.

-Le navire qui vous conduira à mis chemin pour le Ban va partir dans cinq heures. Ne soyez pas en retard.

Le soldat pose l'uniforme et claque la porte. Ivan lance un petit regard vers ce vêtement blanc. Pas aussi classe que son uniforme c'est sur mais ce n'est pas un problème. Une fois lieutenant, il pourra retrouver ses beaux costumes et mettre une veste de marine par-dessus. Puis son regard se retourne vers ce livre. Oui, ce fameux livre qu'il appréciait étant petit. Celui qui raconte l'histoire de ce menteur. Le très célèbre Norland MontBlanc. Une histoire de vérité et mensonge. Comme quoi, un homme peut avoir raison. Une unique personne aussi petite qu'elle soit peut avoir raison et le monde entier tord.

-T'es le meilleur Norland.

Un personnage qui ne peut être qu'admiré par Ivan. Après tout ce dernier est né sur Skypea. Il connait un peu l'histoire de cette île céleste et en a déduit que ce si célèbre menteur n'en est pas un. C'est plutôt un homme digne qui s'est battu pour ses convictions et n'a jamais cédé face au monde.

En tout cas, c'est le moment d'ouvrir une nouvelle page.
 
https://www.onepiece-requiem.net/t10966-ivan-fiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1