Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Crater Impact SE
Voir le deal
68.97 €

Araignée du midi, soucis


Alors que je suis vautré au bord du gouffre à tuer tout le temps du monde à rester comme une loque, quelqu'un arrive. Je prends pas la peine de regarder qui c'est. Je m'en fous.

- Alors, c'est toi Mahach ?

Une voix de gamin. Je bouge pas.

- 'Parait que t'es un excla ... un extra ... un estra ... 'parait que tu captures des enfants ?

Je bouge pas. Je m'en fous. Mais je réponds.

- 'Parait ouais. Mais c'est derrière moi ...
- Tu sais qu'on pourrait te tuer ?


Je me redresse. Je fais face à un blondinet avec une épée en bois. Il a une espèce de fourrure en bandoulière.

- Tu veux dire, comme vous avez essayé quand je suis arrivé ?

Il vient s'asseoir à côté de moi. J'aurais pu être surpris (je veux dire, c'est pas comme ça qu'on tue des gens) mais ... non. Le retour de la Hyène prendrait un peu de temps. L'a bien choisi son moment le gamin.

- Non mais ça, c'est juste pour éviter que n'importe qui entre dans le village. Y'a pas grand monde pour défendre l'île. D'ailleurs y'a des pirates qui sont passés y'a pas longtemps, et ils nous ont débarrassé de notre Roi. Il était aussi moche que méchant. Haha, je me rappelle, il était fâché tout rouge quand j'ai tué son singe.

J'aurais pu rire. Si j'en avais eu le coeur.

- Et le rapport avec moi ?
- Bah c'est que quand on nous cherche, on nous trouve ! Mais t'inquiètes pas, je t'en veux pas.
- Je m'inquiète pas ...
- Non mais tu comprends pas ! Normalement, nous on veut pas de gens comme toi sur l'île ! Surtout Monsieur Innocent !
- C'est parce que j'ai parlé avec... avec Spica ?


Bordel. Ce dernier mot arrive quand même à m'arracher le coeur. Chapeau bas. Faudra que je l'enlève de mon vocabulaire.

- T'as surtout fais des cochonneries avec elle, ouais ! Vous êtes dégueulasses ! Eh ! Dis ! C'est qu'elle va avoir un enfant après ?
- Parle pas de malheur !
- Pourquoi, tu l'aimes plus ?


Ta gueule gamin, j'essaie d'oublier mon coeur qui souffre, remues pas le couteau dans la plaie.

- C'est plus compliqué que ça.
- C'est parce que t'es excla ... Rhaa !
- Esclavagiste. Ouais. Ou plutôt "étais", m'enfin ...
- Tu veux que j'aille lui parler ? C'était pour ça que je venais te voir !
- Non, ça ferait qu'empirer. Mais c'est que tu veux que je reste ?
- Oh ouais ! Moi aussi je veux devenir estla ... tout comme toi quoi !
- Alors que t'as été maltraité ?
- Bah ouais ! Moi aussi je veux voir les autres gamins devenir des esclaves ! Pourquoi y'aurait que nous ?


Putain ! Un Mahach Junior ! C'est pas l'envie de l'encourager qui me manque mais ...

- Nan, fais pas ça. T'as une super Reine qui serait pas d'accord, et dans le fond, elle a raison. C'est aussi une super maman pour vous tous !
- Parce qu'elle a des gros ... ?


Ce con, il me fait le mime !

- Nan !
- Pourtant j'aime bien poser ma tête dessus quand elle me prend dans ses bras !
- Arrête !
- Haha ! T'es jaloux ?
- Mais nan ! C'est pas ça !
- Quoi alors ?
- Gaspille pas la chance que j'ai pas su saisir.
- De quoi ?
- Rien, oublie. Lui parle pas de tout ça. Mais quelque chose me dit que tu vas devenir son petit préféré.
- Hé t'as déjà oublié que c'était ma Reine ? Normal qu'elle me préfère aux autres !
- Haha ! C'est plus que ça ! Ce que je veux te dire, c'est que Spica elle va te donner la chance de t'en sortir. J'étais comme toi avant. Je vivais dans un tas de merde, et je voulais voir les autres vivre comme moi. Sauf que ta Reine, elle, au contraire, elle voulait aider les autres à ne plus vivre comme elle ou moi on a vécu.
- Ah, c'est pour ça que tu pars ?
- Ouais, entre autre ...


Me plait bien ce gamin. Une crête et une cicatrice en plus, et c'est tout moi quand j'étais gosse.

- Du coup, quoi ? Je fais rien ?
- Si. Continue à défendre le village des connards dans mon genre. Laisse personne vous faire du mal. Tiens, tends ta main.


Il la tend, moi je fouille dans ma poche.

- Surtout tu lui montres pas à Spica !
- Promis juré craché !


Et il crache du haut de la falaise, je lui donne mon Mahach. La Mort, je veux la sentir à mains nues. C'est dur de lui faire un doigt d'honneur avec un os de mouton.

- Quand un abruti arrive dans le village, tu glisses ça sur tes phalanges et tu laisses parler ton poing.
- Wouah ! Trop fort ! Merci !


Il l'a déjà équipé et donne des coups dans le vent.

- Oh, fais attention avec ça ! Blesse personne !
- Ouais t'inquiètes Mah' !
- Allez, file, faut pas qu'on nous voit ensemble !
- Okay, merci !
- Prends soin de toi, de Spica et de toute l'île ! Deviens quelqu'un de bien !


Il commençait à regagner le village en courant, tout content.

- Ouais, pareil pour toi !

Devenir quelqu'un de bien ? Bah, c'est trop tard gamin. J'ai vendu mon âme au diable pour lui en sacrifier quelques unes de plus. Et c'est pas pour me déplaire.

Ciao Mini-Mahach, je te lègue les ruines mon coeur. Fais gaffe, il lui arrive de jouer au con.

Mais bon, ça deviendra notre héritage de Spica et moi. T'es un peu comme le fils qu'on aura jamais.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahach

Quand le Mini-moi est parti, je suis resté assis en haut de la falaise, au bord du vide, à regarder l'horizon que forme la mer. J'aurais pu regarder autre chose ou rien que c'était pareil.

J'ai tué tout le temps du monde à attendre que ma catatonie brumeuse se dissipe. Sauf que la mer également est calme elle aussi, et ma rage ne montait.

Le soleil tape fort, tout là haut, sur son trône royal qu'est le zénith. Mais il s'est mis à se draper rapidement de son manteau de nuages quelques instants après. La pluie commençait à tomber également.

En fait, en même temps qu'un point noir sur l'horizon liquide. Quelqu'un vient troubler ma sérénité de vide indésirée.

Le point grossissait. Je finis par distinguer légèrement. Une masse noire debout, une autre allongée, dans un rafiot assez petit.

Et puis le drapeau s'est dessiné petit à petit. Et ma rage a immédiatement enflammé ma brume mélancolique et déprimante. Je ne le sais pas encore, mais de mon spleen vient de naitre mon idéal.
Parce que ce drapeau, je le connais !


Araignée du midi, soucis 417142etendard


C'est celui des Pirates de la Misère ! Celui de Melchior Kishiro !


Araignée du midi, soucis 537127Ivansevilsmile


La pluie aurait du me mettre la puce à l'oreille ! Ce mec est tellement pourri qu'il corrompt même le paysage et la météo !

Ce connard d'esclavagiste qui m'a sorti de la merde du Grey T ! Ce connard qui bat sa femme et son gosse sans scrupule et sans honte !
Je me souviens. Je me souviens de son regard noir tellement lourd qu'il viole ton âme quand il te regarde. Ses petites oreilles pointues. Son sourire vicieux et sadique permanence.
Trois mètres de haut pour presque deux de large.

Je peux le laisser venir ici. Je sais ce qu'il va faire.

Alors ni une ni deux. Je saute du haut de la falaise. Pas pour offrir ma vie à la grande Faucheuse. Nan. Pour lui offrir celle de cet ignoble gros porc. Je lui dois bien ça à la Mort, à force de lui faire la nique.


Dernière édition par Mahach le Dim 8 Mar 2015 - 14:04, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahach


La vitesse de ma chute me grise moins que la rage qui m'anime. Je me divise en baies illico, quelques secondes plus tard mes balles heurtent le sol avec une telle violence qu'elles brisent quelques galets à l'impact. Aussitôt, je me reforme et j'atterris enfin comme si je venais de sauter sur place.

Il m'a vu, je l'entends rire.

- Kéhéhéhé ! Kéhéhéhéhéhé !

Ses rires résonnent dans la baie rocheuse comme des mauvais esprits qui tourbillonnent autour de moi pour me narguer et m'apeurer. Mais j'ai pas peur et je sais que je finirai par les avoir. Par l'avoir, lui, ce gros tas de merde !

Il accoste tranquillement, je bouge pas. Je regarde. Simplement. Le regard noir. Je le fusille sur place.

- Ca baigne ? Ta gueule, je m'en fous, c'est rhétorique.
- Kéhéhéhé ! Eh bah alors ! On est pas content de revoir son vieux capitaine ? C'est que je suis venu ici directement quand j'ai su que mon ancien disciple et bras droit y était. Alors je veux voir ce que tu vaux.
- Dégage de là !
- Kéhéhéhéhéhéhé ! Je ne crois pas non ! J'ai trouvé quelque chose d'intéressant en chemin et Innocent est tellement une si belle opportunité que je ne peux pas me permettre de la laisser filer. Surtout s'il n'y a qu'un avorton sur mon chemin ! Alors laisse moi passer, j'ai un Royaume à diriger avec Kraspoutine !
- FERME TA PUTAIN DE GUEULE ! T'AS DE LA MERDE DANS LES OREILLES ?! J'T'AI DIS D'DÉGAGER !


Je crois que j'ai compris ! J'ai compris ce que me disait Kiril ! Le Haki ! Il fait partie de moi ! Une putain de force qui te bouffe si tu la domptes pas ! Une force qui te brûle le coeur ! Un putain de sentiment ! Comme je pleure ou je ris, je haki. Je sens ma rage se teinter de noir ! Je la sens déferler dans mes veines comme un putain de torrent ardent ! Contrôle, Mahach ! Du contrôle !

- Kéhéhéhé ! Kéhéhéhéhéhé ! Sinon quoi ? Tu oseras lever ne serait ce que le petit doigt sur le mec qui t'as sorti de ton minable trou à rat ! Kéhéhé !

Je la sens qui va déborder ! Je crois qu'il est grand temps ...

Black Hyena


Tous mes muscles se mettent à réclamer de ce sang noir dopé ! Alors je leur en donne un max ! Le haut de mon corps double de volume et ma peau noircit de partout !

En un quart de seconde, je sais pas si je tiendrais cette forme très longtemps mais je suis déjà à moitié à quatre patte, dans la position d'une bête féroce prêt à se donner à corps perdu, bec et ongle, contre sa proie.

Je le charge ! Ou plutôt je bondis sur lui, je l'attrape par le col, il est violemment couché au sol, ses yeux trahissent la surprise et la peur, je lève mon poing droit qu'il a à peine le temps de voir que je l'abat directement sur lui.

Derecha del Diablo

- Connard !

Derecha

- Crève !

Derecha ! Derecha ! Derecha !

- CRÈVE ! CRÈVE ! CRÈVE !

Je me relève, je le choppe par la gorge. Je vois sa gueule de con ensanglantée, tuméfiée, défoncée, les os en miettes, ses yeux humides, terrifiés et pochés qui m'implorent. Sa voix tremblote et sanglote.

- Arrête ! Je t'en supplie ! Mahach ! S'il te plait ! Pitié !
- J'AI DIT : FERME TA GUEULE !


Derecha del Diablo

- T'EN AS EU DE LA PITIÉ POUR TA FEMME OU POUR TON GOSSE ?

Derecha del Diablo

- CA, C'EST POUR ELLE !

Derecha del Diablo

- ET CA, C'EST POUR LUI !

L'avalanche de coups continue à battre son plein. Le retour à la vie ne hante plus mes muscles comme le haki ne hante plus mon corps.

Juste ma rage.

Je ressens plus rien. Plus rien à part de la rage. La pitié ? Je connais pas. Je connais plus. Elle m'a bousillé le coeur, et je me le suis arraché.

Rien que de la rage et toujours la rage.

Il faudra que la fatigue m'engloutisse pour que j'arrête de m'acharner sur son cadavre. Le crâne défoncé, comme ses côtes et beaucoup de ses os, et méconnaissable. Ca et là, des trous dans son corps. Des coups d'evyL Peaks. Partout.

Alors tremblant et vidé, je me laisse tomber sur le sol. Le soleil, même caché derrière les nuages et la pluie, a quitté son trône qu'est son zénith depuis bien longtemps. Je halète. Fort. Beaucoup. J'ai siphonné toute ma colère du trop plein jusqu'à la réserve. Enfin, presque.

Il me reste assez de force pour crier aussi fort que je peux. A m'en déchirer les cordes vocales. A faire trembler l'île toute entière.

Maintenant, je suis complètement vidé. Mais serein. Apaisé.

Je me fous de ne plus avoir ma crête mais les cheveux longs et dégoulinant de sang qui n'est pas le mien. J'ai des cernes à faire pâlir les insomniaques. J'ai choppé son oeil noir et meurtrier. Je suis parcouru de spasmes nerveux et de fatigue.

Toujours la pluie. Mais elle est devenue salvatrice. Elle me ruisselle dessus et je la laisse faire. Je ferme les yeux.

Apaisé. Serein.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9150-sifflement-tiens-ma-fiche-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9050-mahach