AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -41%
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V ...
Voir le deal
39.91 €

Quand les dragons regardent la mer

Invité
Invité


Lun 23 Mar 2015 - 15:58



Le Cipher Pol est la meilleure zone de formation du monde. Ils ont les meilleurs instructeurs sous la main, et quand ils ne les ont pas ils ont les moyens de les faire venir ou de dépêcher les agents intéressés la ou ils se trouvent. Au cipher Pol j'ai évidemment appris a me battre et a tuer des gens avec a peu prés n'importe quoi, mais j'ai aussi appris assez de métiers pour faire illusion sous une dizaine de couvertures, médecin, cuistot, marin, charpentier, navigateur, forain. La ou les gens ne connaissent que le profil littéraire de l'agent tapi dans l'ombre et pourchassant le révo a l'aide des talents meurtrier d'un ninja, le cipher pol compte autant de spécialistes inconnus que d'agents. Des politiciens, des archéologues, des ethnologues, des spécialistes de toutes sortes et de toutes disciplines.

Et parfois, quand je me retourne vers mon passé et les innombrables astuces que j'ai déployé avec Gilles pour éviter les stages de formation les moins virils, je regrette un peu.

Surtout ce jour ou j'ai échangé le stage psychologie élémentaire pour aller draguer pour la énième fois les jolies artistes intérimaires embauchés pour les formations aux techniques de maquillage.

Parce que la, maintenant tout de suite, alors que je regarde Izya qui regarde la mer, j'en aurais bien besoin.


J'ai passé une bonne partie de ma vie sur un navire, et il y a des façons de regarder la mer. Et celle d'Izya ne me plait pas. A son age la mer c'est l'aventure, l'avenir, une liberté portée par le vent aussi infini que l'horizon. Une étincelle conquérante dans le regard et de la niaque dans le rictus. Et la non. Elle regarde la mer comme le font les vieux cons nostalgique comme moi ou Tahar. Ceux qui regardent les flots en pensant d'abord a tous ce qu'ils ont laissés derrières, souvenirs enfouis, adieux déchirants, famille oubliée, amis happés par les vagues. L’œil vague, le regard fixe, perdu dans ses pensées.

Quelque chose ne va pas...


Izya est revenue de Stymphale chargée comme l'oncle de Marijoa, les bras chargés de cadeau, les poches pleines, entourée d'amis. Mais il y a quelque chose qui cloche. Lié à son père ? Ou a ce que la marque noire m'a communiquée quand j'étais coincé sur le Boru Bodur ?

En tout cas les anges qu'elle a ramené sont muettes comme des tombes, ce qui n'augure rien de bon et m'oblige a y aller plus direct. Et a questionner directement la principale intéressée.


-Izya ? Tu m'as toujours pas dit ce que tu avais fait depuis Logue Town.


Tu... Tu as retrouvé Tahar ?  



J'aurais du réfléchir avant de promettre des trucs à Tahar.

Quelle idée de tenir ses promesses aussi...

Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mar 24 Mar 2015 - 16:26


Mon visage s’assombrit alors que la question que j’attendais et redoutais sonne à mes oreilles. Oui, qu’ai-je fait depuis Logue Town… Et… Tahar.
Machinalement, mon regard quitte le bleu infini de la mer et du ciel pour se poser sur ma main, vierge de toute marque. Elle est aussi pâle que le reste de mon corps. Et pourtant, avant, il y avait ce petit cercle qui pulsait doucement, presque tendrement… Où est-ce simplement moi qui me faisais des films ? Peut être. Le fait est qu’il était là, ce cercle, cette marque indélébile symbole de vie, de lien. De famille.
Et maintenant, elle n’y est plus.

Red, si j’ai bien compris, était ce qui se rapproche de plus d’un amide Tahar, mais aussi d’un ennemi, d’un rival. Et Tahar le tenait en suffisamment haute estime pour lui confier ma sécurité. C’est pour ça qu’à Logue je suis partie alors qu’eux sont restés. C’est grâce à ce lien qui uni ces deux hommes. Qui unissait. Car aujourd’hui, des deux, il n’en reste plus qu’un, et il a le droit de savoir la vérité, aussi cruelle qu’elle soit.

Disons plutôt que c’est lui qui m’a trouvée… Il m’a trouvée, sauvée, presque…

Il y a des choses qui sont peut être inutile à préciser.

Et puis il est reparti. Me laissant seule avec..., disons..., l’héritage de ma mère.

D’un léger hochement de tête, je lui indique les quelques anges entrain de s’atteler à la construction de ce qui sera bientôt ma résidence permanente à Armada. Un sublime hôtel de luxe nommé « le Repos des Cieux ».
Mais cela n’est pas bien important comparer à ce que je n’ai pas encore dit. Par rapport à ce qui m’a été le plus dur à admettre.

Et finalement… Après quelques jours…
Elle a disparu.


Je tends ma main vierge devant Red, montrant ainsi l’absence de tâche de sang et tout ce que cela implique. Un léger tremblement parcoure mon corps tandis que je me concentre pour garder mon sang froid.
Puis après une grande respiration, je retire ma main de sa vue et retourne à ma contemplation de l’horizon.

Malheureusement, on ne peut pas changer le passé. Je n’ai donc eu d’autre choix que de l’accepter.

La disparition de mon père, et avant ça, celle de ma dignité, de mes rêves, de mon amour, de tout ce qui comptait vraiment pour moi. Oui, tout ce que j’ai entrepris pour moi est mort. Au final, seul reste ce que je fais pour les autres. Alors pourquoi chercher plus loin ?

Et puis de toute façon, je n’ai plus d’ambition mis à part celle par obligation pour mon peuple.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Mer 25 Mar 2015 - 14:17


Rahlala, trop facile. En fait je suis super fort en psycho féminine. En tout cas bien meilleur que ce que je pensais, parce que pour le coup c'est facile. C'est même tellement évident que je ne comprends pas la réticence à cracher le morceau des anges que j'ai interrogé. La marque a disparu et elle croit qu'il est mort. Normal quoi, pas la peine d'en faire tout un plat.

Surtout pour une info aussi manifestement fausse.

Tahar. Mort... Ben voyons.

Et pourquoi pas tout nu à Marijoa en train de ravager la capitale hein ? Ce serait classe. Et franchement pas vraiment plus surprenant que d'apprendre sa mort.

Enfin, si ce n'est que ça, la remettre sur les rails ne devrait pas être trop compliqué, juste le temps de lui faire comprendre qu'elle n'a pas besoin de se morfondre pour ça.

-Tu sais que ça ne veut rien dire hein ? Y'a un sacré paquet de trucs qui peuvent influer sur les pouvoirs des nos fruits du démons. Et on en trouve des nouveaux tout le temps. A coté de ça je suis tout a fait certain qu'il n'y a pas grand chose qui puisse influer vraiment sur la mortalité de Tahar.

Faut pas te prendre la tête pour ça. T'as pas encore l'age de jouer les nostalgiques. Et puis ça ne sert à rien. Et je parle d'expérience. Il faut apprendre a accepter de lâcher prise sur ce qu'on ne peut pas éviter ou contrôler. Tout est beaucoup plus simple ensuite.


Apprendre à lâcher prise. Bon conseil ça. Dommage que j'ai encore tant de mal a l'appliquer pour ma gueule. Mais bon. Si on devait suivre les conseils qu'on donne aux autres, ça se saurait.

Et c'est a ce moment la que mon subconscient d'agent me fait remarquer un de ses détails qu'on m'a appris a noter de façon parfaitement machinale pendant les formations aux interrogatoires.

Le ton, le ton ne colle pas du tout.

Y'a pas que ça hein ?
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 25 Mar 2015 - 19:51


Je le regarde, les sourcils froncés. Non, évidemment qu’il n’y a pas que ça, mais qu’importe non ? Qu’importe comparé à ce qu’il ose me dire vis-à-vis de Tahar.

Pourquoi tu me dis ça ? Ça t’amuse de tenter de me donner de l’espoir ?
J’ai renoncé, Red. Il m’a fallu du temps, mais je l’ai accepté.


Oui, je l’ai accepté. J’ai accepté le fait que jamais j’aurai pu l’aider.

Et quand bien même il existerait une chance qu’il soi encore en vie, quelle serait cette chance hein ? Infime ? Mieux vaut ne pas compter dessus. Et puis de toute façon, qu’est ce que ça changerai ? Rien. Il a beau être venu me délivrer de la torture de Stymphale, il m’y a bien laissé pour morte juste après. Parce qu’il ne sait pas se contrôler, parce qu’il ne veut pas être père, ni être heureux.
Alors quoi Red ? Dis-moi quelle importance il y a entre sa vie et sa mort pour moi ?

Et je préfère le savoir mort. Car s’il est en vie et qu’il a perdu son fruit, c’est sans doute qu’il ne va pas tarder à mourir. Et je n’ai pas envie de culpabiliser.


Mais maintenant c’est trop tard… Il a réussi a semer le doute en moi. Je n’ai pas envie d’y croire, et pourtant… S’il y a une mince chance, ne devrai-je pas la tenter ? Après tout, lui est venu lorsque j’étais dans cette chambre froide et sordide. Ne serait-ce pas à moi de lui rendre la pareille ?

Non. Si on y réfléchit bien, c’est lui qui me l’a rendue en venant cette fois là. Car je suis la première à l’avoir sauvée d’un trou sordide. C’est moi qui ai brisé ses chaînes à Impel, alors c’est lui qui avait une dette envers moi.
Par contre, moi, je n’ai pas tenté de le tuer au passage… Peut être aurai-je dû ? Histoire qu’on soit vraiment à égalité.

Je t’ai simplement dis ce que je savais, afin que tu saches parce que tu le connaissais bien. Maintenant, crois le ou pas, c’est à toi de voir. Mais Tahar est mort. Et il doit le rester.

Et j’espère vraiment ne pas me tromper.


Dernière édition par Izya le Jeu 26 Mar 2015 - 17:03, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Jeu 26 Mar 2015 - 15:29


Bon... Loupé, c'était pas ça.

J'ai encore perdu une belle occase de fermer ma gueule. Enfin, c'est pas grave, virage serré, et on repart...

Ouais, t'as surement raison, il doit être mort.

Du coup, si c'est bon pour toi et que tu t'es convaincu que c'était un père merdique et que finalement t’être débrouillé sans lui c'était pas plus mal, cette tête d'enterrement c'est pour quoi ? Juste pour montrer que tu es contente de me revoir ?

Lâcher prise, ça marche aussi pour ça. Bon, je conçois que ça puisse être décevant d'avoir idéalisé le père inconnu et de tomber de haut en s’apercevant qu'il n'était pas à la hauteur. Mais franchement, t'aurais préféré qu'il soit la tout le temps et te pourrisse la vie depuis vingt ans ? L'un dans l'autre tu t'en tires pas si mal non ?

Moi, le cocon familial j'ai tellement adoré ça que j'en m'en suis enfui a douze ans et que j'en ai mis dix de plus avant de seulement oser venir reprendre des nouvelles.


Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 26 Mar 2015 - 17:40


Tête d’enterrement ? Je regardais juste la mer moi. J’ai pas le droit d’être un peu nostalgique en regardant la mer ? Après tout, avant de manger le fruit du Dragon, mon rêve était de la traverser à la nage, la mer. Alors j’ai bien le droit d’être un peu nostalgique non ?

Je ne mens pas, et il le sait. Mais ce n’est pas pour autant qu’il me croit. Je soutiens tout de même son regard. Jusqu’à ce que quelque chose dans son dos attire mon œil. Quelque chose jaune comme le blé… Long, fin, noué à mi hauteur…

En réponse à cette vision, mon rythme cardiaque accélère, ma respiration se saccade. Cette carrure, ces cheveux, je les connais. Mais c’est impossible ! Pas ici ! Pas à Armada !

Tâtonnant derrière moi, je recule jusqu’au garde fou tandis que mon corps change pour se couvrir d’écaille du comme l’acier. De la sueur perle sur mon front. Et lorsque je ne peux plus reculer, j’adopte une position de repli fœtale.

Réfléchit Izya, réfléchit. Kormor ne peut être là, Kormor est mort, tu l’as tué toi-même, il ne peut t’avoir suivit jusqu’ici.

Réfléchit.

Soudain, la voie de Laurence, une des anges arrivée ici sur mes indications, retentit.

Hey, toi ! Le blond !

L’homme se tourne, dévoilant son visage dans ma direction.
Non, ce n’est pas Kormor. Il n’a même rien à voir avec lui vu de face.

Quoi ? Moi ?
Oui, mais c’est bon en fait, désolé.

Laurence me regarde, m’adressant un signe de tête comme pour prendre de mes nouvelles. Je lui adresse en retour un regard adoratif et un inaudible « merci » qu’elle peut lire sur mes lèvres alors que je redeviens ange. Elle se détourne donc et va à ses autres occupations.

Et à côté de moi, Red est de plus en plus persuadé qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Je suppose que ce n’est pas possible de demander à tous les mecs blonds grands et costauds d’Armada de se teindre les cheveux d’une autre couleur ?...

Non, ça n’est sans doute pas possible. Il va vraiment falloir que j’arrive à gérer cette peur. Ces souvenirs. Souvenirs que j’aimerai tant supprimé de ma mémoire.
Et puis en même temps, je ne veux pas les oublié. Pour ne plus jamais laissé qui que ce soit m’approcher de la sorte, je dois les conserver.

Red est patient. Et il attend, alors autant résumé la chose, il s’en contentera surement.

Pour faire simple, disons que ma prise de pouvoir sur Stymphale n’a duré qu’un jour ou deux. Et cela ne fait que quelques semaines que j’en suis la reine. Le reste du temps, j’étais captive.
Et crois moi, j’aurai préféré mille fois être enfermée au -5 d’Impel Down plutôt que là bas.


Et oui, je parle bien du -5. L’enfer des glaces. Le seul niveau d’Impel où je n’aurai rien pu faire…
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Ven 27 Mar 2015 - 15:41


J'ai jamais trop donné de crédit à la cellule de soutien psychologique du Cipher Pol. Avec les collègues on les appelait les preneurs de têtes et on les évitait à tout prix. On était des agents, on était au dessus de tout ça. On avait besoin de personne, et surtout pas d'une bande de toubibs jamais sorti de leurs bureaux et de leurs bouquins.

Et puis pour compenser on jouait les gros durs. Les mecs insensibles, intouchables. L'agent inhumain trempé dans le meilleur des aciers, ce genre de délire...

Et puis de temps en temps en rentrant de mission on trouvait le nom d'un nouveau pote sur le tableau des morts en mission. Et on savait tous qu'en fait de mission il s'était fait sauter la tête tout seul dans sa piaule après avoir passé la nuit à se souler la gueule en hurlant...

Tu peux te forger une armure contre tout ce qui peux t'arriver de sale, de moche, de dur. Et pendant un temps ça marche plutôt bien. Mais le problème d'une armure, ce que le jour ou quelque chose finit par la passer, ça fait vachement plus mal.

Tu m'excuses, je me perds un peu, ça doit être l'age...


Tout ça pour dire que même si je suis plutôt mal placé pour ça, il me semble après étude que ce que disent les preneurs de têtes pourrait bien avoir du sens dans le fond. Et qu'en parler, ça peut faire du bien. Ou aider à passer a autre chose.

Tu peux décider de garder ça pour toi et le supporter toute seule, quel que soit ce dont on parle. C'est ton choix.

Mais t'es pas obligée.

Et t'es pas toute seule.
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Ven 27 Mar 2015 - 16:43


Merci Red, je m’en souviendrai. Mais ça devrait aller normalement… ça devrait aller. Après tout, je l’ai massacré ce mec qui a osé. Tu aurais vu ça ! J’ai du bien traumatiser une bonne partie de mon peuple le jour où je l’ai fait. Je pense même que ça a joué un bon rôle dans la facilité de l’acceptation des gens à ma prise de pouvoir.

Et puis, même, pour te dire à quel point je l’ai ruiné ce type, je crois bien que c’est cette acte qui a fait fuir Tahar loin de moi une fois de plus. Car depuis ce jour, il ne m’a plus jamais regardée de la même manière.

Alors je devrais m’en sortir non ? C’est juste que c’est encore trop récent… ça a duré tellement longtemps…
Mais maintenant que je suis là, ça devrait aller mieux…


Je me relève, droite et fière devant Red.

J’ai juste besoin d’un peu plus de temps. Et d’une occupation pour penser à autre chose, aussi.
Mais merci. Merci d’être là pour moi Red. Je savais que je pourrai toujours compter sur toi. Après tout, entre Tahar et toi, tu es sans doute celui qui s’est le plus comporter comme un père avec moi…


Et ouais ! Mon père c’est le meilleur ! Même si il a oublié de m'emmener avec lui lors de sa dernière mission…

Hein ? Mais qu’est ce que c’est ? Qui est ce mioche blond, tout de rouge vêtu, avec un chapeau sur la tête ?

Franchement P’pa ! Si tu veux bien me former à la piraterie, va falloir que tu me montres aussi comment faire sur le terrain !

« P’pa » ?! Je regarde Red, interloquée.

Parce que j’suis prêt à piller des villes et dégommer des marines moi ! Bang bang ! Une balle entre les deux yeux et paf ! Raide mort le marine ! Ahah !
C’est quoi ce bordel ?!
Oh, hé, j’suis pas un bordel, okay ! Moi j’suis le fils du Capitaine Red et comme tu fais parti de son équipage, tu dois lui obéir ! Et comme je suis le nouveau second parce que je suis son fils, m’obéir à moi quand il est pas là !  

Il pointe sa main mimant un flingue vers moi.

Ou sinon B…

Mon changement d’apparence le coupe dans son élan. Me voilà devenue le dragon de dix mètres que je peux être. Ma grande tête collée à son nez, j’ouvre ma gueule et laisse échapper un terrible rugissement faisant trembler tout l'Atterrissage du Dragon avant de claquer des dents à un cheveu du bout de son nez. Son teint devient livide. Il fait moins le malin là, le fils à papa, hein ?

Et quel père ?! Red. Putain de bordel de merde. Cette nouvelle me rend folle. Red a un putain de chieur pour fils. Super. C’est génial. Un fils qui, de surcroît, doit réellement penser que je suis sous les ordres de son papounet. Et s’il croit ça, c’est que quelqu’un lui à dit, non ?

Si je te suis, c’est parce que je le veux bien Red. J’espère que tu es conscient de cela.

Môssieur le Capitaine Red. Il serait de bon ton de dire à votre fils de mesurer ses propos lorsqu’il s’adresse à la royauté. Mon peuple et moi-même pourrions très mal le prendre, ce qui pourrait entraîner de grave répercussion sur nos relations amicales.
Maintenant, si vous voulez bien m’excuser, je vais prendre congé.


Et sur ces mots, je tourne les talons et commence à m’éloigner en serrant les poings. La colère bouillonnant en moi, je cherche juste un endroit où je pourrais la faire sortir sur quelque chose… ou quelqu’un.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Sam 28 Mar 2015 - 11:15

Sur Armada, mélancolie rime avec piraterie.

Rydd avance avec force résolution. L’objectif est simple, tuer Red. Une folie que de simplement y penser sur Armada. Mais pas pour Rydd ; plus maintenant. Le Cipher Pol l’a contacté et les perspectives sont alléchantes. On lui propose un deal, un de ces marchés où le Cipher Pol gagne et où toi tu perds peut-être. L’idée est simple, liquider Red et se voir rétablir dans son ancienne situation de chasseur de primes. Mieux ! Avec le concours du Cipher Pol, remplacer un Midas devenu de plus en plus dérangeant et de moins en moins efficace. Le tableau était trop beau, Rydd ne pouvait refuser. Et puis, il fallait le dire, on lui donnait enfin une mission. Enfin une nouvelle traque, enfin une nouvelle proie ; enfin une raison de vivre. Les réflexes du chasseur de primes semblaient sortir de leur torpeur, il ne pensait plus qu’à sa mission.

Le seul inconvénient pour cette reprise de la chasse c’est que le gibier était du genre coriace. Red tenait plus du monstre que de l’homme maintenant. Qu’il était loin le temps de Saint-Urea songea Rydd. Là bas, ils s’étaient déjà rencontrés. Les deux hommes avaient déjà montrés leurs résolutions. Ils y avaient fini gagnant/gagnant, sans vraiment se départager. Puis il y eut le merdier nommé Patland et là encore les deux hommes ne s’étaient pas départagés. Aujourd’hui, il y allait avoir du changement.

Red avait été annoncé sur Armada. Il était temps de passer à l’action. Le Cipher Pol lui avait habilement suggéré d’en finir au plus vite. Car toutes les missions finissent invariablement par être éventées. Mais Rydd n’était plus un rookie en la matière. Le travail allait être fait et vite.

Tous ses sens se réveillaient à mesure qu’il s’approchait du dénouement. Le chasseur de primes semblait renaître à chaque pas. Ses sens reprenaient leurs droits ; les effluves marins se faisaient plus présents, l’air semblait plus vif, le bruit sourd de l’île plus incommodant. Et soudain. Plus rien. Si, une chose ! Le rouge. Red était là, à quelques pas dans son costume si voyant. Il n’était pas seul du reste mais ça n’avait pas d’importance. Red ne la voyait pas encore, cette mort approchante. Rydd lui ne voyait que ce rouge insolent et criard. C’était une couleur qu’il connaissait bien. Celle de son ancien costume, celle du sang.

Finalement il arriva à quelques pas de sa cible. Celle-ci se retourna, comme pour lui faciliter la tâche. Alors il n’y avait plus de questions à poser. Plus à hésiter. Rydd se contenta de pointer un index vers la poitrine de son ennemi du jour. En une fraction de seconde une gerbe de lumière fit son apparition et un laser éclaira la zone.

Red s’effondra.

Rydd posa sur lui un regard glacial.

Relevant le poignet et dégageant sa manche, il révéla un Den Den Blanc.

« Le Roi est tombé. »
https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 28 Mar 2015 - 14:48


Oh bah tiens !
Y’a quelqu’un.

Un blond.

Un putain de blond qui tire des lasers et se croit tout permis. Et il ne tire pas sur n’importe qui d’ailleurs. Il tire sur Red. Ha ! Bien fait ! Ça lui apprendra à dire des conneries à son crétin de gamin !
Mais ça va, il a de la chance Red que son fils m’ai énervée. J’avais justement envie de me défouler.

Et en parlant de son fils d’ailleurs, quelle tête il tire là ! A mourir de rire ! Haha ! Il fait moins le malin maintenant que Papa a été mis à terre, hein ! Faut croire qu’il ne le connait vraiment pas, son père !
Comme si un pauvre laser pouvait vraiment lui faire du mal.

Et le blond là, qui pense que c’est le bon moment pour escargophoner ! Hahaha !
Le mec, il est entrain de se faire entourer par tous les clampins d’Armada et il s’en fout.

Bang !

Ah. Mini Red a tenté sa chance. Faut croire que le type au laser est un mangeur de logia vu comme la balle vient de se ficher dans le bâton d’un des type de derrière qui est devenu livide en voyant le bout de son arme exploser.
Et voilà maintenant MiniRed qui tremble de peur et secoue son papounet pour qu’il se relève.

Hm.

S’il se relève, j’aurai plus de défouloir…

Je dois faire vite.

Changeant de forme pour obtenir mes ailes, je décolle au dessus de la foule à une bonne dizaine de mètres du sol. Puis, je me retourne, la tête vers le sol et donne une grande impulsion de mes ailes, augmentant ma vitesse de chute. Mon poing chargé de Haki est tendu, prêt à frapper. Il ne manque que l’impact. Qui arrive vite, très vite.

Et Bim ! Dans ta tête le blond !

La puissance du choc brise le pont supérieur et l’envoie traverser les ponts suivants du navire où nous sommes. D’un battement puissant d’ailes inversé, j’arrive au mieux à me stabiliser avant de le suivre dans sa course folle et me pose juste à côté du trou, regardant de haut la descente aux enfers de cet homme aussi fou qui prétentieux. J’espère pour lui qu’il n’ira pas jusqu’à atteindre la mer.

Et puis je regarde Red au milieu de ce rassemblement dont tous les regards se sont tournés vers lui. Et il reste au sol, avec son mioche qui a arrêté de le secouer et qui tremble à presque en pleurer. S'il croit que je vais venir le consoler, il se fourre le doigt dans l’œil jusqu'au coude !
Et si le chef d'Armada croit que rester au sol c'est une bonne idée pour me faire avoir de l'empathie pour lui et entamer ainsi une phase de réconciliation sans même avoir à s'expliquer ou se faire pardonner, alors il se fourre le doigt dans l’œil jusqu'à l'épaule !

Nan mais genre Red peut être blesser par autre chose qu'un corsaire ou un amiral. Genre.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 29 Mar 2015 - 0:35


S’attaquer à Red sur Armada tenait du suicide, Rydd en était conscient, mais il comptait sur la rapidité de son fruit pour fuir. L’ennui, c’est qu’il n’avait pas envisagé rencontrer une opposition si vive en un espace de temps si restreint. En effet, un dragon lui tomba littéralement dessus. Le coup reçu fut terrible, ce qui laissait entendre la présence de Haki. Rydd fut propulsé à travers le bois. Il s’arrêta finalement après avoir traversé plusieurs ponts. Fait devenu habituel, il explosait lors d’impacts importants. C’est ainsi que sa fin de course se solda par une explosion impressionnante.

Suite à cela il se matérialisa dans une lumière vive. Le coup fut paré mais la douleur était vive. Il cracha même du sang sur le sol. De sa position, il ne pouvait fuir sans passer par l’ouverture toujours gardée par la rouquine. Il était donc contraint de se lancer dans la bataille. Il s’élança donc. En un instant il fut sur Izya et lui envoya directement un coup de pied accéléré par un jet de lumière jaune vif. Aussitôt il se déplaça dans les airs et envoya un laser explosif sur l’assistance. Tous les pirates en présence décidèrent de prendre la poudre d’escampette, jugeant que la bataille opposait des adversaires d’un autre niveau.

Rydd jeta un œil vers la femme dragon qui ne devait pas être terrassée par sa dernière attaque. Les opportunités étaient restreintes. L’important maintenant était de fuir avant d’avoir la moitié d’Armada sur le dos.  Il fallait donc régler le combat instamment. Le Tigre Rouge tenta donc de se lancer dans une utilisation du Haki de l’armement. Il avait découvert cette capacité sur Innocent Island. Il fallait maintenant en faire à nouveau usage.

Il se concentra donc avec la ferme intention de réitérer l’exploit. N’ayant aucune idée du fonctionnement de cette capacité, il se remémora l’instant où il basculait dans le vide aux côtés d’Ishii Môsh et de James Fermal. Il se souvint du péril imminent, de l’impossibilité de se sauver sans engager les mains dans la falaise, et enfin de la noirceur de sa chair entrant en contact avec la roche. Il se revit dans cet instant fugace mais intense.

Et sa main devint grisâtre, puis, finalement, complètement noire. Manifestement, il commençait à comprendre le truc, peut-être allait-il devoir faire usage du Haki sous peu. Et heureusement, car déjà la femme-dragon semblait se remettre en branle. Alors de sa main gauche, Rydd chargea de l’énergie lumineuse, la meilleure défense résidant souvent dans une bonne attaque.

Et ça là que l’idée lui  vint. Il tourna sa main vers Red, toujours gisant. Et il envoya son attaque explosive. Aussitôt le bois proche du maître d’Armada se morcela, bientôt il atteindrait celui-ci et le ferait sombrer.

C’était quitte ou double pour Rydd. La femme dragon allait-elle sauver Red ou s’en prendre à lui ?
https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Dim 29 Mar 2015 - 9:43


Bordel de chiotte de merde !
Ce con de blond a réussi à m’avoir ! Ou du moins, avoir mon aile droite. J’ai mal. A chaque tremblement de mon aile, chaque courant d’air qu’elle se prend, ce trou qui l’orne me fait souffrir.
Et m’enrage encore plus.

Il est hors de question que je laisse ce fanfaron s’en tirer de la sorte après m’avoir fait cela. Alors, oui, peut être que c’est moi qui l’ai attaqué en premier. Peut être. Mais, foi de moi-même, on n’attaque pas une reine comme ça ! Sinon ça servait vraiment à rien que je prenne ce titre !
D’autant plus que là, on est sur MON quartier d’Armada. Alors il est de mon devoir d’arrêter ce perturbateur une bonne fois pour toute.

Une nouvelle fois, je change de forme, mais contrairement à d’habitude lorsque je me bats, je récupère ma forme d’ange. Elle est plus petite et lui laissera donc moins d’opportunité de m’atteindre avec ses lasers, et ce malgré la présence de mes ailes de plumes blanches dont l’une est entrain de doucement virer au rouge sang. Et comme la distance est son point fort, il est temps de reprendre mes armes qui m’offriront plus de marge de manœuvre que Narnak.

D’un geste ferme et déterminée, je dégaine mes épées jumelles et me rue d’un Soru sur mon adversaire qui est déjà sur Red. Et pendant qu’il lui assène son attaque, moi, je me glisse à leurs côtés et fait passer mes deux lames entre eux deux, envoyant le tranchant de l’une et le plat de l’autre, pour le trancher et le repousser en même temps, chargés de Haki dans le bide de cet abominable perturbateur qui croit pouvoir abimer mon quartier sans en payer le prix.

Et pendant qu’il roule un peu plus loin en laissant quelques gouttes de sang sur son passage, je me place devant Red et son mioche et prend le temps d’assembler mes deux lames et d’actionner le mécanisme qui libère la chaine qui les relie.

T’es chez moi ici, et si tu crois que je vais te laisser agir à ta guise sans rien faire, tu te goures sévère.

Mon regard de braise le dévisage. Je fais craquer mes cervicales et me mets en garde, prête à l’assaut.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Dim 29 Mar 2015 - 17:32

Le dernier coup porté fut d’une rare violence. Le ventre fut touché mais, protégé par le Haki, l’attaque fut encaissée. Rydd fut en mesure de développer une défense à base de fluide au dernier moment. Encore une fois, l’urgence de la situation l’avait probablement aidé. Toutefois, l’effort fut plus contraint et moins spontané qu’auparavant. Il avait senti au plus profond de lui cette capacité si insolite que celle de durcir les membres tel le plus dur des matériaux. Mais son adversaire semblait maitriser le fluide de l’armement à un tout autre niveau, de telle sorte que l’impact laissa tout de même des traces.

Rydd avait le corps ampli de contusions, il avait probablement des côtes cassées. Finalement l’intérêt du Logia semblait relatif au regard de la facilité avec laquelle son adversaire déjouait cet atout maître. Il cracha à nouveau du sang d’un air mauvais. Cette fois pourtant, il commençait à accuser le coup. Sa vue commençait à se brouiller, sa tête à tourner, conséquence d’une perte de sang trop importante.

Le Tigre Rouge avait négligé son entrainement depuis trop longtemps. La raison en était simple, on ne s’entraine plus aussi facilement quand on ne gère pas raisonnable la vitesse de ses déplacements. Tout son entrainement avait donc été orienté vers les simples déplacements. Dès lors, la perte de force liée à un déficit d’entrainement était évidente. Izya était manifestement plus forte que lui, plus entrainée sûrement, plus chevronnée peut-être...

Mais il n’était pas question de reculer. Midas était là, à portée de main. Si Rydd réussissait ce coup, tout pouvait être pardonné, tout pouvait recommencer. C’était son ticket pour le retour chez les chasseurs de primes.

« L’histoire s’achève ici. »

Sa main droite fut prise de tremblements nerveux. Il pointa alors un index rageur vers cette femme qui semblait seule se dresser contre ses plans de carrière. Il tira à de multiples reprises des lasers jaunâtres avec la ferme intention de transpercer ce démon. Si cela avait marché pour Red, ça devait marcher avec tout le monde...
https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Dim 29 Mar 2015 - 19:59


Décidément, les logias ne sont jamais en manque de potentiel destructeur.
Et dans le genre destructeur, les lasers, c’est plutôt moche. Et ça commence clairement à me gaver. Parce que je le comprends à sa main qui se lève qu’il va m’en foutre plein les dents. Pas besoin du Haki de l’empathie pour le savoir. Mais forcement, derrière moi, y’a Red.
Et son gnome qui décidément n’a vraiment aucune jugeote.

S’il croit qu’il est à l’abri derrière ce tonneau de rhum, c’est vraiment qu’il est encore plus con que ce que je pensais.

Mais voilà. Moi, j’aurai pu esquiver. D’un Soru je me serai mis ailleurs que dans la zone de tire et j’aurai riposté pendant qu’il pensait m’avoir. Oui, j’aurai pu. Je me serai peut être mangé un coup au passage, question de rapidité…
Mais j’aurai pu.

Et putain, qu’est ce que j’aurai du !

Mais je suis reine, hein, même si j’en viens de plus en plus à me dire que ce titre va me mener à ma perte. Je suis reine et donc, je n’abandonne pas un gnome et son père face à une pluie de laser.
Je préfère tenter le tout pour le tout.

Et d’un geste aussi vif que l’éclair, j’arrive à interposer ma lame sur le premier laser qui arrive. Précision ou simple coup de chance ? Peut être les deux. Le fait est que je n’ai pas le temps de réagir pour le second, qui se fige dans mon épaule, le troisième ricoche sur mon autre lame, le quatrième m’érafle la jambe et passe derrière moi, le cinquième brise une de mes lames…

Ce n’est pas la bonne technique. Alors j’en change : d’un Soru presque raté du fait de ma blessure, je rejoints le gosse blond, et d’un suivant je le transporte en dehors de la zone de tire.
Cette action m’a valu encore une blessure au bas ventre. De ma main valide, je compresse cette plaie puis grave que les deux autres, puis mon regard tombe sur mon arme brisée. Lâchant un juron, je sers les dents avant de m’adresser à cet ado paniqué.

Maintenant dégage de là…
Mais ? Et mon père ! Il faut sauver mon père !
COURS !

Et, enfin, il fait quelque chose de bien dans sa journée en se carapatant loin de la place centrale d’Armada.

Pliée en deux, je me crispe sous la douleur de cette blessure. Si seulement Reyson était là, il pourrait me supprimer cette sensation pour que je puisse en terminer avec ce type ! Pour une fois qu’il aurait pu être utile…

Mais je dois faire sans lui, sans doute est-il trop occuper à dispenser des moustaches à tous les clampins qui n’ont pas respecté les règles de La Mascarade en son absence.
Et qui dit faire sans, dit serrer les dents.

Je déchire le bas de ma tunique pour garrotter au mieux mes plaies sanglantes, me redresse tant bien que mal, puis discrètement, je repère ma cible avant qu’elle ne me voit. D’un Soru, je me plante devant le blond, profitant de la surprise de l’instant, puis je balance volontairement le reste de mon épée brisé à côté de sa tête, durant cette feinte, je me propulse dans son dos en passant de son autre côté, je rattrape mon épée brisée et tir d’un coup sec. La chaîne reliant mes armes chargée de mon Haki s’enroule autours du cou devenu vulnérable de mon ennemi. Et s’il ne veut pas que je resserre le lien, il a tout intérêt à ne pas bouger.

RED ! TU TE RELÈVES MAINTENANT ! OU CE TYPE EST UN HOMME MORT !

J’augmente un peu la pression de mon étreinte, pour que Red puisse entendre ce type commencer à tousser sous l’asphyxie qu’il risque de subir.
Et aussi, parce qu’il est clair que je ne garderai pas longtemps la pose.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Dim 29 Mar 2015 - 20:51



J'ai beau être matinal, j'ai mal.

Le premier laser m'a pris complétement par surprise, un comble. Le temps que je mette un mot sur l'impression transmise par l'empathie et que je me tourne vers Rydd, persuadé d’être le plus rapide du coin et de pouvoir réagir à temps à n'importe quoi, et hop, je me suis fait flasher.

Une frappe plus chirurgicale que le bain d'acide du dernier logia que j'ai croisé, mais quasiment aussi douloureuse. Je me retrouve au sol si vite que je me demande un moment s'il ne vient pas de me couper en deux. Et pendant que Damien bafouille des trucs et qu'izya me sauve la mise, je me vide de mon sang en luttant contre la douleur et l'évanouissement qui me priverait de la seule chose qui peut me garder en vie après une frappe pareille, le pouvoir du fruit des ténèbres.

La douleur n’est rien en elle-même. Ce n’est qu’un message… Le message est qu’il se passe quelque chose dans ton corps. La douleur n’est qu’une information, c’est le message qui est important pas l’information. Tu dois recevoir le message et faire abstraction de l’information.

Je me souviens pas d'avoir déjà perdu autant de sang, les grandes vannes sont ouvertes et je me vide a gros bouillon par la blessure béante que les mains de Damien m’empêchent de voir. Pas que ce soit important de toute façon, un verdict de médecin sur un truc comme ça ne donnerait de toute façon qu'un compte a rebours en minutes...

La douleur n’est rien en elle-même. Ce n’est qu’un message…

Le son et lumière accompagnant la danse de Rydd et du dragon dévaste le coin autour de moi sans que j'en ai rien a foutre. J'ai atteint la transe, enfin, et la douleur reflue au point de devenir supportable, assez pour que mon esprit puisse concentrer sur autre chose que sur sa mort prochaine.

Le noir, les ténèbres. Darkred...

Je sombre dans les ténèbres qui viennent de s'ouvrir en dessous de moi au moment ou Izya cesse de parer les coups de Rydd pour s'emparer de Damien et disparaitre, laissant la pluie de laser frapper l'endroit ou je gisais une seconde plus tôt. Juste a temps.

Et plongé dans le noir réconfortant et profond de mon pouvoir, je laisse les ténèbres dévore ma blessure aussi facilement qu'elles peuvent faire disparaitre tout ce qui entre à leur portée. La douleur reflue puis diminue, et pendant que la marée noire se répand tout autour de moi je ressurgis à la lumière...

Heureusement que j'ai des fringues rouges. On ne voit presque pas que j'ai perdu tout ce sang.

Merci princesse, ça ira maintenant...

Oh oui ça ira. Parce que mue par ma seule volonté la marée noire du fruit des ténèbres a déjà rejoint Rydd et Izya, noyant leurs pieds dans une brume sombre et s'enroulant autour de Rydd pour le ramener à sa condition de simple mortel.

Oui, maintenant ça va aller.

C'est gentil de t’être occupé de Damien. Je prend le relais. Tu vas réussir à tenir jusqu'au toubib ?

Wilson aime bien jouer les protecteurs et je ne lui donne pas plus de quelques minutes avant qu'on voit arriver des gars en renfort. Il n'y a qu'a attendre un peu.  

Rejoignant le duo je laisse Izya relâcher sa prise pendant que je chope Rydd à la gorge. Mes doigts s'enfonçant dans sa chair comme des lames, juste assez pour lui faire comprendre qu'il saigne maintenant comme tout le monde, et que je peux lui arracher la gorge d'un seul geste.

En d'autres temps j'aurais pu te souhaiter la bienvenue sur Armada Rydd, mais quelque chose me dit que tu ne va pas garder de bons souvenirs de ton séjour ici...

Et je frappe.
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Lun 30 Mar 2015 - 15:44


 « Tu vas réussir à tenir jusqu’au toubib ? »

Hin. Très drôle. Comme si j’avais le choix.

Doucement, je desserre ma prise tandis que Red prend le relai et je prends le temps qu’il me faut pour ranger mes lames correctement. Je suis toujours énervée contre lui, encore plus qu’avant même, du fait de son manque d’attention à mon égard.

Je sauve son fils, je me saigne pour lui, je brise ma putain de lame qui m’accompagne depuis plus de trois ans maintenant et je m’ai droit qu’à un simple merci et « ça va aller si je te laisse te démerder ? Non parce que j’ai autre chose à foutre que de m’occuper de toi. »

Quand je pense que y’a cinq minutes, je le remerciais de sa présence. A croire qu’il attendait que ça pour me laisser tomber.
Merde à la fin.

Comme l’autre fois, alors qu’on venait juste d’arriver sur Armada après l’événement sur Shabaondy, l’autre se barre en douce faire je ne sais quoi sur je ne sais quelle île. Aucun respect pour ceux qui l’entoure ! C’est lui et lui tout seul !
Mais c’est bon, j’ai compris la leçon. A croire que lui et Tahar étaient de mèche pour me la faire retenir : « N’attends rien des autres, ne compte que sur toi. »

Alors je n’attends rien, et je ne réponds rien. Je me démerderai seule pour trouver le médecin. Serrant les dents toujours plus fort pour cacher ma douleur, je clopine jusqu’à mon bout de lame brisé. J’ai beau être capable de la réparer, cela me fait quand même bien chier.

Et soudain, la tête me tourne, me déséquilibrant. Dans un dernier effort de volonté, je réussi à me stabiliser, empêchant ainsi la chute. Mais il est évident que je n’avancerai plus sans aide. Et je ne désire pas rester ici plus longtemps.

Laurence...

Ma voix s’affaiblie elle aussi. Mais L’ange aux cheveux bleus de tout à l’heure l’a tout de même entendue. Je la soupçonne d’être restée non loin de la scène de combat, résistant à son envie de fuir grâce à son inquiétude pour ma personne. Et tandis qu’elle me rejoint et passe machinalement mon bras sur ses épaules, je lui murmure :

Tu aurais dû être loin.
Je sais, je suis désolée.
C’est rien. Conduit-moi à Sage.
Je vais plutôt aller…
Non ! On y va. Alors aide-moi.

Doucement, nous avançons vers l’hôtel des Cieux en construction dont les premiers étages hébergent mes anges débarqués.
Doucement.
J’espère juste ne pas m’évanouir en route. Ou du moins, pas devant Red.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Lun 30 Mar 2015 - 18:18



Comme prévu la cavalerie déboule de partout, s'il y'a bien une chose que la marine apprend a ses équipages de cuirassé, c'est bien de savoir réussir un déploiement rapide de la façon la plus impressionnante possible. Les gars surgissent de partout, armes en mains, maitrisant en quelques instant une situation ou le danger le plus critique est maintenant d’empêcher de tomber à l'eau tout les types qui voient encore tout blanc à cause des lasers de l'autre lumière.

Et puis y'a Izya évidemment. Qui morfle en silence et qui boude encore.

Faut que je travaille mon coté démonstratif je crois.

Amiral ! Qu'est ce qui s'est passé ?!
Je t'expliquerai. En attendant coffre moi celui la. S'il bouge avant que tu l'enchaines, bang !
C'est un logia non ?
Plus maintenant, pas tant qu'il aura la marque. Alors à moins qu'il se ronge la jambe tu peux même le laisser dans le noir il arrivera pas à s'éclairer tout seul. Maintenant tu m'excuses...


Heureusement qu'Izya ne marche pas vite, j'arrive même a temps pour la rattraper au moment ou l'ange qui joue les béquilles lâche un peu prise.

Hey miss. Ou tu files comme ça ? Je t'ai jamais dit qu'en plus d’être agent secret j'étais aussi médecin ?

Tu croyais quand même pas que j'allais laisser n'importe qui s'occuper de toi hein ? Tu viens quand même de me sauver la vie, je t'en dois une.


Et pendant que la bas Baker et ses hommes chargent Rydd à destination des quelques cellules qui restent sur l'Usage Modéré, je récupère l'ange avant que quiconque puisse la voir défaillir pour l'emmener en personne a l'infirmerie du bord.
Rydd Steiner
Rydd Steiner
Le Tigre Rouge
Bounty National Agency

♦ Localisation : Karantane
♦ Équipage : B.N.A

Feuille de personnage
Dorikis: 6216
Popularité: +520
Intégrité: 115

Lun 30 Mar 2015 - 18:59


Pendant que Red accompagnait Izya vers l’infirmerie, on conduisait Rydd vers les geôles. Le combat c’était arrêté net quand la femme-dragon, dans un ultime effort, avait cloué au sol le Logia de la Lumière. La différence de niveau était trop criante et Rydd allait mettre beaucoup de temps avant de se remettre de cet échec, principalement causé par un manque d’entrainement. Mais pire, la cible était encore en vie. « Ce foutu Red » songeait Rydd, « Toujours en vie et toujours aussi coriace ». Le chasseur de primes n’avait pas imaginé qu’un laser en plein poitrail pouvait être guéri par le Logia des Ténèbres. Mais au final, avait-il bien ajusté le tir ? A dire vrai il n’en était pas convaincu. Il faut dire que sa position était des plus précaires. Il avait perdu énormément de sang et avait reçu plusieurs coups à fendre les murs. Evidemment personne ne semblait s’alarmer de son état, il faut dire que le perdant est rarement l’objet de toutes les attentions.

Il était solidement transporté par plusieurs gaillards à l’air patibulaire. Partout où il passait c’était une foule compacte qu’il l’accueillait. Certains affichaient une mine admirative, d’autres des visages courroucés. C’est à dire qu’attaquer Red sur Armada tenait du génie ou de la folie, deux états assez proches l’un de l’autre en réalité. Pour l’heure, transporté comme de la marchandise, Rydd trouvait que son action tenait plus de la folie.

Tandis qu’il avançait vers l’usage modéré de la force, le Tigre Rouge réfléchissait à son avenir qui s’assombrissait de minutes en minutes. Le Cipher Pol n’allait pas intervenir sur Armada pour le sortir de là, ni même la marine, et que dire des chasseurs de primes qui craindraient trop le courroux de Midas. Non réellement la situation semblait catastrophique. Et c’était sans compter sur le traitement qui l’attendait surement à son arrivée dans les geôles. Les mâtons sont rarement réputés pour être de bons compagnons de beuverie.

« Vendu ! »
« On rit moins chasseur de primes hein ! »
« A mort le traqueur ! »


Rydd contracta sa mâchoire, agacé. Les seuls qui le considéraient encore comme un chasseur de primes étaient les seuls dont l’avis ne comptait pas « du bon côté de la barrière ». Justement, un spectateur un peu zélé s'était approché pour cogner sur le prisonnier. Bien mal lui en prit puisque Rydd lui balança un sévère coup de tête. Instantanément l’importun valsa sur plusieurs mètres et tomba inconscient.

« Pas touche. » Susurra Rydd dans un sourire mauvais.

BAM ! L’un de ses gardes venait de lui administrer une solide droite dans le ventre qui le rappela à sa condition de prisonnier. Il manqua de tomber inconscient. Il faut dire qu’il luttait depuis un moment pour conserver un air redoutable. Cette dernière caresse fut suffisante pour le convaincre de garder le silence et de faire profil bas.

De toute façon l’usage modéré de la force n’était plus loin.

« Bon... Au moins je suis encore en vie... » Songea Rydd dans un élan d’optimisme.
https://www.onepiece-requiem.net/t3468-rydd-steiner-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t3753-rydd-steiner
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1