AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
OCEANIC Ventilateur sur pied – Hauteur réglable – Oscillation ...
21.99 €
Voir le deal

Et maintenant, où va-t-on ?

Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Sam 4 Avr 2015 - 23:28


Assise seule devant cette table recouverte de carte et de parchemin, je m'appuie sur le dossier de ma chaise et souffle un grand coup.

Je suis venue ici, dans la bibliothèque d'Armada, pour pouvoir donner enfin un cap à mes projets de conquête céleste. Alors j'ai pris tout ce que je trouvais. Toutes les cartes qui me sont passées sous les yeux. Et maintenant, les voilà toutes étalées devant moi.
Combien en ai-je lu ?

Aucune.

En vérité, je me suis arrêtée au stade où je les ouvrai. La suite de l'opération me parait tellement longue, tellement fastidieuse, que je n'ai pas le courage de la commencer.
Je regarde ce tas, devant moi. Sans même essayer de lire la première carte dépliée sous mes yeux.

Clairement, ce tas est trop gros. Beaucoup trop gros. Et déjà, je me sens fatiguée.
Et puis, bon, je sors tout juste de convalescence, alors mon médecin serait forcement d'accord avec moi pour que je me ménage non ? Moi je suis sûre que si. Mais bon, comme il a pas été vraiment là ces derniers temps, je ne peux que supposer, non ?

Enfin, il parait qu'il est revenu hier. Alors je vais pouvoir aller lui demander directement. D'autant que s'il est d'accord avec moi pour que je me ménage, il acceptera sans doute de m'aider voire peut être de faire les recherches à ma place...
Où si ça se trouve, il n'a même pas besoin de les faire, lui, les recherches. Si ça se trouve, il sait déjà tout. Alors pourquoi je m'emmerderai ?
Pour rien.

Décidé à déléguer, je me lève en laissant tout ouvert sur la table. Mais avant de sortir de la bibliothèque d'Armada, je prends tout de même le temps de prévenir la bibliothécaire.

Rosie ? Je laisse tout en plan là bas, au cas où je revienne. Tu peux faire en sorte que personne n'y touche ? Ce serait gentil.
A plus tard peut être !


Et avant qu'elle n'ai eu le loisir de jeter un coup d’œil à ma façon plus que bordélique d'organiser mon travail à l'avance, je file de là en quatrième vitesse.
Et alors que je passe la porte, un cri hystérique se met à retentir dans mon dos. Ouille.

J'espère vraiment que Red a des réponses à mes questions afin que je ne sois pas obligée de retourner affronter la fureur de cette maniaque en colère.

Je file donc vers l'atterrissage du Dragon pour rejoindre l'Usage Modéré qui doit enfin être de retour. J'aurai bien aimé l'accompagner dans son périple, histoire de baffer encore une fois où deux ce crétin qui m'a valu d'être clouée au lit pendant plusieurs jours... Mais bon, au moins, j'ai pu assister à la fin de la construction du Repos des Cieux et procédé à la cérémonie d'ouverture directement après. Et avec le quartier des Précieuses toujours en travaux depuis que je suis rentrée, les riches d'Armada on enfin pu trouver un endroit à leur goût où se loger.
Ce qui n'est pas pour me déplaire, ni à moi, ni à mon porte berrys.

L'Usage Modéré est effectivement de retour. Plus qu'à savoir si le capitaine est à son bord...

Il vient tout juste de rentrer.

Me signale un de ces anciens marine dont la loyauté envers leur capitaine est sans limite. Très bien, ça m'évitera d'attendre ou de lui courir après dans toute la ville.
Je marche donc en direction de la salle du trône que monsieur à trouvé bon de se faire installer... Je devrai peut être faire pareil sur l'atterrissage...

Arrivée devant la porte, je frappe deux fois avant d'ouvrir sans attendre d'invitation.

Salut médecin. La transaction s'est bien passé ? On est enfin débarrassé du blondinet ?

https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Dim 5 Avr 2015 - 22:18


Salut princesse. Rydd ? Livré et emballé façon papier cadeau. Heureusement que Midas m'a donné un tas de fric en échange, sinon je me serais vraiment pris pour le père noël.

En tout cas y'a peu de chances qu'on le revoie dans le coin un jour. Qu'on le revoie tout court en fait, Midas avait pas l'air parti pour lui faire des câlins. Plutôt d'évaluer la taille de sa peau pour la mettre sur un cadre...

Terrible non ? Il aurait pas essayé de me couper en deux au laser j'aurais presque un peu de peine pour lui.


Je m'écarte de la table ou j'aime étaler des cartes, j'aime les cartes, j'ai toujours aimé ça, depuis que je suis tombé môme sur un lot de vieux bouts de papier pleins de tous ces territoires vierges et inexplorés bourrés de monstres que le dessinateur installait pour donner l'impression qu'il n'y avait pas trop de vide...

Je me demande combien de types ont cherchés les monstres ? Surement quelques uns.

Celles que j'ai sous les yeux n'ont pas de monstres, elles viennent de l'Usage Modéré, et même si elles datent un peu ce sont des cartes tirées des albums de l amarine, des cartes d'état majors, établis de façon précises et claires pare des géomètres confirmés et dotés de tous les moyens de mesure possible.

Des cartes de Navarone, de Boréa, de la cote Amerzonienne, North blue, South Blue, Grand line. Des déplacement possibles, des cartes à jouer sur de nombreux plateaux de jeux ou j'hésite encore à lancer une partie.

Quel pion jouer en premier. Quelle partie gagnée favorisera le plus les autres, ou au contraire, quelle partie perdue donnera le plus gros handicap ?

Tu tombes bien, j'allais t'envoyer un message. Il y a un type qui me bassine pour te voir. Un type marrant. C'est un ange et il a une histoire amusante à raconter. Viens par la. Et prends ça, t'en auras besoin.

Oui Izya je sais. Il fait grand beau dehors et c'est bien un parapluie que je te tends. T’inquiète, tu vas comprendre...
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 15 Avr 2015 - 18:12


Tu sais que je crains pas le soleil hein ? Et je compte pas faire pleuvoir…

Il insiste pour que je prenne son fichue parapluie. Je le regarde toujours de travers, puis regarde l’objet, l’ouvre, le ferme. Non, ce parapluie n’est pas spécial.

Viens Izya. Tu vas comprendre dès qu’on sera arrivé.
Bon… Très bien… D’accord…

Me demandant clairement ce que Red me prépare et notamment si ça a un rapport avec cet ange qu’il veut me faire rencontrer, surement que ça a un rapport, mais je vois juste pas comment ça pourrait en avoir un…, je le suis jusqu’au Groove qu’il a tracté et accroché à Armada. C’est une bonne idée qu’il a eu là, d’ailleurs. Ça apporte un peu de verdure et de fraicheur à cette ville de bois et de pirates. Le seul truc, c’est que j’aurai bien aimé qu’il m’en parle avant de disparaitre du Redcopter alors qu’on s’éloignait de Shabaondy, pour aller faire ça. Mais bon, ce qui est fait. Et puis il a eu la bonne idée de le coller à l’Atterrissage du Dragon. J’ai donc évité de trop me plaindre lorsque j’ai appris.

Et depuis qu’il est ici, le Groove est toujours remplis d’enfants entrain de jouer, de couple entrain de s’y promener en admirant les fleurs, de jeunes jouant avec les bulles d’air qu’il produit… Toujours. Sauf aujourd’hui.

Aujourd’hui, les trois quarts du groove sont occupés comme d’habitude malgré une certaine inquiétude et de nombreux regards en coin, en direction du dernier quart. Dernier quart qui malgré le soleil somptueux est boueux. La raison ? Un petit nuage noir pluvieux qui s’y déplace doucement, comme pour arroser la zone de manière rigoureuse.

Alors là, je te jure que je n’y suis pour rien ! Même si je dois avouer que l’idée d’arroser le groove de cette manière est assez bonne. Et c’est qui le type la dessus ? Un fétichiste de la pluie ?

Je me demande... parce qu’il bouge exactement en même temps que le nuage, comme s’il avait peur de se faire tremper. En l’examinant plus attentivement, je remarque deux petites ailes dans son dos.

Ah, c’est lui qu’on va voir ? Je comprends mieux le parapluie. Mais on ne pourrait pas simplement lui dire que nous on n’aime pas être mouillé ?
En fait, lui aussi aimerai ne plus être mouillé.
Aaaah. Ah. Ah bon ?! C’est le nuage qui le suit ?! Mais comment ?
Aucune idée. C’est à toi qu’il veut parler, moi il a rien voulu me dire parce que c’est top secret.
Et tu n’lui as pas tiré les vers du nez ? Ça m’étonne de toi.
Pas besoin, vu qu’il va tout te dire.

Gnagnagna, il ne devrait pas croire que je vais tout lui redire derrière moi ! Non mais ! Genre je travaille pour lui ! Il n’a pas compris que ce n’était pas le cas ! Grrr.
Hm.

Tsss. Je vais voir ce qu’il me veut.

J’ouvre mon parapluie et me dirige vers le nuage de pluie, à la rencontre de cet ange qui a vraiment pas de pot quand même.

Salut. Tu me voulais me parler ?
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Jeu 16 Avr 2015 - 15:17



Et maintenant, où va-t-on ? 1428262921-zephir

NAN ! Pas du tout !

Visiblement le monsieur est ronchon. Il a l'air aussi dangereux qu'un lapin mouillé, mais le regard qu'il te lance a le coté furibond de l'animal de laboratoire qui regarde depuis deux heures une friandise a manger juste de l'autre coté d'une vitre.

Je vois vraiment pas pourquoi j'aurais envie de parler a des gens alors que je fais quleque chose d'utile et que je suis pleinement heureux de me trouver la !
Oui ben d'ailleurs, a propos de vous trouver la, il faudrait que vous alliez marcher un peu vers les rangées la bas. Rapport que vous commencez a faire de la boue ici...

C'est fou tous les talents qu'on peut trouver sur Armada non ? Visiblement on a même mis la main sur un payson refoulé parmi les pirates, et il gère son systéme d'arrosage avec précision. Système d'arrosage qui regarde le bout de la rangée de, navets ? Qui regarde le type qui ne le voit visiblement que comme un gros arrosoir capable de se déplacer tout seul, te regarde toi d'un regard qui n'a plus rien d'hargneux mais tout du désespoir en phase terminale. Et il fond soudain en larmes en tombant a tes pieds.

Je vous en supplie aidez moi !

Et pendant que ses larmes coulent dans la boue et sur tes pompes, le pauvre vieux te balance tout ce qu'il a sur le coeur.

L'ile des mages météo, son départ, sa malédiction, son retour, le tyran, les gens qui ne veulent pas l'aider, Shabondy, ton arrivée, son débarquement a Armada et sa transformation en arrosoir qui parle...

Izya Sélindé, vous êtes notre seul espoir !

Franchement, qui pourrait résister a ses grands yeux de vieux chien mouillés embués de larmes ?
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 29 Avr 2015 - 9:28


La, la, calmez vous, ça va aller.

Toute cette histoire est à la fois tragique et absurde. Si ce qu’il me dit est vrai, alors toute l’île d’où il vient, qui n’est pas n’importe quelle île…, est sous le joug d’un pirate et les habitants sont devenus ses esclaves. Situation tragique donc, qui ressemble légèrement à celle d’une autre île céleste que je connais bien… Notamment à cause de la partie où « je suis le seul espoir ».
Et pourtant, cette fois, cette île n’a rien à voir avec moi où ma famille. Mais parce que j’ai mangé le fruit du dragon et que j’ai des ailes d’anges dans le dos, ce type pense que je suis leur seul espoir.
Est-ce que je vais lui dire qu’il se plante et qu’il ferait franchement mieux de demander au gouvernement ou à la marine ? Non.
Non, parce que j’ai besoin de soutiens. J’ai besoin que les gens arrêtent de me voir comme une vilaine pirate sanguinaire que je n’ai jamais été et ne serai sans doute jamais. Ça, c’était mon père. Et je compte bien changer la vision que les gens ont de ce nom. Que ce soit pour moi, pour lui, ou encore pour mon île et mes sujets.

Je vois bien ta détresse, et je compte bien t’aider du mieux que je le peux. Si j’en avais eu le pouvoir, je t’aurai tout de suite enlever ce nuage qui te suit à la trace, mais j’ai bien peur d’en être incapable…

En fait, j’en sais rien, si j’en suis capable ou non. Je n’ai découvert mon pouvoir météorologique que très récemment. Alors qui sait ? Peut être que je le pourrais ? Mais ça ne servirai en rien mon intérêt. Cette île pourrait devenir un atout majeur dans mon plan de conquête. Car si Argus ne me ment pas, et vu sa détresse, j’en doute fort, elle s’occupe d’aider les gens en apportant sa science de la météo là où elle va. Elle sert le peuple, donc. Et si elle devait le servir en mon nom, cela participerait à faire changer la vision des gens sur mon compte.
Je dois donc aller là bas, et non aider Argus ici.

Argus, aller, soit fort, je vais t’aider. Si tu peux me guider jusqu’à ton île, alors je la délivrerai de l’emprise de ce pirate. Et plus encore, je m’assurerai que plus jamais les anges de ton île n’aient à redouter ce genre de personne.
Je t’aurai bien aussi délivré de cette tâche que l’on t’a donné sur Armada, mais ton nuage est utile ici et néfaste ailleurs. Alors le temps que je prépare notre départ, s’il te plait, continue d’aider ce pauvre agriculteur.


Le pauvre Argus se décompose presque sous ma requête. Il ne faut pas qu’il m’en veuille pour ça, mais je n’ai pas envie d’être trempée tout le temps. Déjà que cette promesse de voyage va s’en doute m’y condamné pendant un bon moment…

Ne t’inquiète pas, je ne serai pas longue. Nous partirons… au plus tard dans deux jours.
Allez, sois fort !


Mon regard dans le sien et mes mains sur ses épaules lui remonte le moral, ne serait ce qu’un peu, avant que je le laisse avec tout sa pluie et l’agriculteur qui attend toujours de le conduire à ses navets. Et juste avant que je ne sois trop loin, je repense à un détails qu’il m’a dit et me retourne pour réagir dessus.

Ah, Argus ! Au fait. C’est Izya Tahgel maintenant. Non Sélindé.

Et je reprends ma route. Ce n’est qu’un détail, oui, d’autant que ça me navre un peu de « rejeter » le nom de ceux qui m’ont élevée. Mais les gens doivent savoir. Ils doivent apprendre que le nom de Tahgel ne veut pas forcement dire « sang et massacre ».

Un petit sourire au coin des lèvres devant la situation cocasse que représente ce personnage, je retourne vers Red en refermant le parapluie complètement trempé.

C’est marrant, je m’étais dit que les anges avaient sans doute tous les mêmes coutumes et le même parler. Mais en fait non. Genre lui, il me vouvoie alors que les autres ne connaissent pas du tout cette forme de politesse.
Mais y’a un point sur lequel ils ont l’air assez semblable, c’est qu’ils veulent tous mon aide.


Red lève un sourcil, attendant la suite.

Tu connais Weatheria ?

L’air malicieuse, je me tourne vers Red qui doit sans doute comprendre là où je veux en venir.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Mer 29 Avr 2015 - 17:55



Bizarre que ça l'étonne. C'est la que je vois qu'elle a pas encore tant trainé que ça. Suffit de voir la diversité des humains non ? Pourquoi des anges seraient différents. Surtout que je ne sais pas comment ça navigue la haut, mais je doute que si cette mer de nuages existe vraiment ce soit simple de s'y promener. Pas vraiment étonnant que les coutumes différent non ?

Un peu.

Un peu ouais, du genre vague. Déjà entendu le nom quelque part, et effectivement maintenant qu'on en parle, des météorologues itinérants sur des trucs volants, ça me cause. J'ai du lire ça une fois dans une annexe. Ou dans le journal ?

Mais bon, c'est pas très important non ? Je saurais pas situer une ile volante mouvante sur une carte, mais je suis sur que lui sait comment y aller. Et si toi tu veux, la question ne se pose pas plus longtemps. Il va juste me falloir un peu de marge, j'ai une affaire en cours sur les blues qui a un horaire un peu serré. Et comme les travaux sont lancés sur ton cadran et qu'ils ont surement besoin de ton avis pour les couleurs... Le plus simple ce serait qu'on se retrouve sur Rengoku pour bouger.

Je savais bien qu'un dirigeable serait le navire idéal. A partir de la, comme le dit si bien le dicton de la marine d'élite, On peut ! Quand à savoir ce qui pourrait bien s'opposer à nous la bas, détails... Je n'ai pas entendu parler de cette ile depuis des lustres, alors qu'un type capable de s'opposer à nous s'y soit enterré parait complétement improbable.

La seule vraie question en fait c'est plutôt de savoir si on prend des cirés ou s'il peut faire voyager son nuage dehors...
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1