AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -50%
Echo Flex : contrôle des appareils ...
Voir le deal
14.99 €

Un défi à la foire à la vache.

Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Lun 6 Avr 2015 - 20:56

"Meuh Meuh!"

Hein ? C'est quoi ce bruit ? Un démon ? Je suis au paradis, ou peut-être en enfer ?

Une léchouille vient caresser mon tendre visage de vieillard. Je sèche donc automatiquement grâce à l'une des manches de ma veste mon visage. J'ouvre les yeux, mais je les ferme aussitôt, en effet ce "#%!@" de soleil m'éblouis toujours au mauvais moment. Enfin il n'y a jamais de bon moment pour être ébloui... J'essaie donc d'ouvrir les yeux avec un effort considérable.

Soudainement je sens une seconde, une troisième, une quatrième léchouille passer sur ma figure. J'ouvre donc les yeux. Puis, je me rends compte que je suis nez à mufle devant trois vaches.

Calme Fagamïr ce ne sont que des vaches, des vaches inoffensives. Tu es un pirate sanguinaire tu as peur de rien. Tu n'as même pas peur de grands empereurs pirates.

Meuh!

Aaaaaaaaaaaaaaaaaah!!

Je pars donc en courant vers une direction inconnue. Je regarde derrière moi, un grand écran de fumée c'est créé derrière moi. Je pense donc que ces vaches n'ont rien vu venir. Ah ! Je suis le meilleur pour m'enfuir tel un voleur ! Puis, je regarde plus attentivement l'écran de fumée.. J'aperçois, non cela doit être mon imagination.. J'écarquille mes deux yeux, j'aperçois plusieurs silhouettes.. La fumée ce dissipe, un troupeau de vache me poursuit.

Oh non c'est pas vrai..

Envoyez-moi des marines, des lieutenants, des amiraux, la mafia ! Tout mais pas des vaches.. Je me réfugie donc tel un lâche dans un grand arbre, non sans encombre, mais j'y suis arrivé !

Voyant que les vaches ne bougent pas d'un pouce je prends donc mon mal en patience. Je me demande donc comment suis-je arrivé ici... Après quelques minutes de réflexion je trouve enfin ma réponse ! Je suis arrivé hier, vers minuit je pense.. Puis ne trouvant aucun hôtel convenable au niveau de l'argent je décide donc de m'adosser contre un arbre et y passer la nuit... J'y pose donc "The Queen" au niveau de ma hanche au cas où... Mon épée !!!??? Où est elle ?

Elle est là-bas... Où je dormais. Bon il faut que je la reprenne, mais comment ? Des vaches m'encerclent. Je tapote donc de ma main la poche supérieure de ma veste, comme si c'était un réflexe. Je sens donc une sorte de bosse dans ma poche. Je sors donc cette chose... C'est ... Ma pipe ! Ma seul et unique pipe en bois ! Je pense que fumer un bon coup ça va me calmer. J'allume donc ma pipe. Je sens cette bonne odeur qu'est le tabac me titiller les narines, je n'attends pas, je ne peux plus attendre. Je commence donc à fumer dans le plus grand des calmes en haut de mon arbre.

Fumer me met souvent les idées en place. Je pose donc dans mon esprit les problèmes qui me sont confrontés et les solutions qui peuvent les résoudre. Tout d'abord, mon problème majeur c'est de sortir de ce champ rempli de vache avec mes affaires. Tandis qu'as la solution je n'en ai pas, à moins de considérer que les vaches sont pacifistes... D'ailleurs, pourquoi ai-je peur de ces animaux ils ont l'air gentils. Mais comme on le dit toujours mieux vaux y aller doucement mais surement. Je descends donc de cet arbre prudemment, branche par branche, feuille par feuille. Enfin arrivé au sol je n'ose pas regarder ces créatures. Mais en ouvrant les yeux j'aperçois qu'elles sont totalement gentilles avec moi, aucune morsure et aucune attaque, bon, malgré une qui est en train de pisser au loin.. Je me rends compte qu'elles m'acceptent elles me lèchent de partout, j'avoue que ça procure une superbe sensation. Je commence donc à rigoler de tout mon être tel un enfant de treize ans.

Bon. Finit les amusements je dois aller récupérer mes armes. Je commence donc à marcher, vu que courir est une mauvaise option due au comportement des vaches, il ne me reste plus qu'à marcher calmement. Puis au bout de quelques pas je m'aperçois que les vaches me suivent et s'adaptent à mon rythme, comme si j'étais le chef de meute. Cela me met le moral au plus haut. Au final je vais peut-être recruter une vache dans mon équipage qui sait ?

Au bout d'une centaine de pas je suis enfin arrivé devant l'arbre où je m'étais adossé mais surprise, à la place qu'il y ait mon épée en bois il y a un vulgaire enfant. Je le vois, il a l'air normal, un peu petit et maigre mais ça c'est parce qu'il est enfant c'est normal. Il a un petit bonnet vert mais je ne vois pas très bien les traits de son visage, il est trop loin et en plus de profil. Puis là, je le vois prendre mon épée. Le gosse sans pression qui s'approprie les affaires des autres je déteste les gosses comme ça...

Hey!! Gamin!! Rend moi cette épée, elle est à moi, je vais vraiment me fâcher tu sais..

Je m'en fout royalement vieillard !

Puis à la seconde où il termine sa phrase, il sauta sur une branche élevée dans le ciel et continua sa route à vive allure dans les arbres. Je n'en reviens pas, ils sont tous comme ça les gosses de cette île ? Tous aussi insolent envers les grandes personnes ? Je vais lui régler son compte .

J'en profite pour récupérer mes deux pistolets que le garçon n'a pas pris. Une chance pour moi. Je vais donc en direction de la sortie du champ de vache pour récupérer mes biens. Mais oui c'est vrai ! Les vaches ! Elles sont toujours derrières moi, à m'attendre avec un large sourire. Je prends donc bien soin à tous les caresser pour ne pas faire de jalouses et leur faire mes adieu. Je pars donc de ce champ et sur le champ, à la poursuite de cet enfant.
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Mar 7 Avr 2015 - 22:00

Après être passé au-dessus de la barrière électrique du champ, d'ailleurs j'ai bien failli me la prendre dans l'entre jambe, cela aurais été vraiment le comble de cette journée si mal commencée. Donc je disais... Après être passé au-dessus de cet obstacle je me retrouve donc dans une large et longue allée. Elle est essentiellement constituée de sable et est jonchée de cailloux. Tout au long de l'allée des magasins s'enchaînent les uns après les autres, aussi bien des magasins de jouets que de chocolat, aussi bien une boulangerie qu'une menuiserie. Une menuiserie ?

Mon visage s'éclaircit en un court instant. Je n'attends donc pas de pousser quelques personnes sur mon passage. Aussi bien des vioc' que des gamins, ils tombent par terre ? Je m'en fous, moi je veux aller dans la menuiserie. Enfin, je suis arrivé au seuil de la menuiserie, après avoir poussé une dizaine de personnes, mais... j'y suis arrivé. J'ouvre la porte de ce magasin. Je regarde partout autour de moi. Je ne fais plus attention aux personnes autour de moi. Je regarde les oeuvre en bois accrochés aux quatre coins de l'unique et seule salle que contient ce magasin. Les oeuvre sont très diversifiés, il y a un bureau en bois, des chaises, il y a aussi un gouvernail, très bien décoré d'ailleurs même moi je pense que je n'aurai fait mieux... Bon aller c'est décidé je l'achète !

Je prends le gouvernail de mes rêves, je me mets donc en direction de la caisse, car oui je suis un pirate, mais je suis un pirate réglo sur ces choses là ! Je le pose délicatement sur le bureau du vendeur. Je n'ai que regard pour mon nouveau bien, j'écoute un minimum le vendeur pour connaitre ses indications. 2 500 berrys, une somme pareille pour un tel objet ? Mais ce n'est pas du tout chère j'hallucine je fais bel et bien l'affaire du siècle ! Je paie. Je reprends donc mon bien . Je m'apprête à partir, mais avant de franchir le seuil de la porte j'entends le vendeur me proclamer quelque chose.

Hey !! Vieillard, tu ne la veux pas cette épée ?

Je me retourne et je le vois.. Le gamin au bonnet vert de tout à l'heure. Je deviens fou de rage.

Tu ne perds rien pour attendre !

Je sors donc de ma ceinture mes deux pistolets, un sur chaque main. Je les brandis tous les deux vers ma cible à bout portant. Moi cruel? Nan... Moi j'en ai juste marre des gosses qui cherchent les noises à plus fort qu'eux...

Prépare toi à aller dans l'autre monde mon petit gars.

Je te le déconseille, vu le bruit que cela va faire je me demande bien en combien de temps la marine va rappliquer...

Mmmmmh... Ouais tu as raison, petit gars..

Je me retourne avec un léger sourire.. Mais à peine retourner je me re-retourne pour lui envoyer en pleine face mon pistolet ! Il a du douillé, le gosse est par terre et en plus en sang... Mais bon... Au moins il n'est pas mort et ne me dérangera plus.

La plupart des personnes se trouvant dans la menuiserie sont particulièrement choqués de mon fait. Mais moi je ne regrette rien. Il fallait bien qu'il paie ce sale gosse. Après lui avoir réglé son compte je vais donc de ce pas récupérer mon épée mais à ce moment-là je n'aurais jamais pensé à ce qui arriva... Le gosse m'a mis des dizaines et des dizaines de "sticker" rose fluo sur ma magnifique épée en bois. J'hésite à ne pas le tuer sur le champs mais je reviens vite à la raison et je décide donc de partir au plus vite de cet endroit pour ne plus attirer d'attention sur moi, si ce n'est déjà fait.

Je sors donc de ce magasin. En tout cas j'ai fait une affaire ! J'ai récupéré mon épée et en plus j'ai un gouvernail parfaitement parfait que demander de plus ? Mais là un autre problème se pose sur ma route... L'allée est déserte. Il n'y a plus que des vaches se dirigeant tous vers la même direction. Je décide donc d'interpeller un jeune berger pour avoir de plus ample informations sur ce qu'il se passe sur cette île.

Brave homme qu'est ce qu'il se passe ici? Je ne comprends rien où vont ces vaches ?

Baah écout' c'est simple ! Chaque année, se déroule la foire à la vache. C'est une foire qu'il ne faut louper pour rien au monde ! Donc j'mène ces vaches jusqu'à la foire.

Et elle est encore loin cette foire ?

Changement de plan on va aller à la foire en essayant d'aller pigeonner quelques personnes.

Bôôôh on doit être arrivés dans deux bonnes heures.

Deux heures de marches ??? Ohh non impossible ! Moi je ne veux pas marcher pendant deux longues heures... Mais tous problème à sa solution ! Donc il faut réfléchir... Après quelques minutes d'attentes et d'intense marche.. Je sais!

Dites, mon brave ça ne vous dérange pas si..

Je grimpe sur l'une de ses vaches et m'allonge sur celle-ci, en plus elle est confortable.

Je dors un court instant ?

Non en aucun point. Faites comme chez vous.

Le berger et Fagamïr se mirent donc en direction de la foire à la vache en espérant y faire de bonne affaire.
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Jeu 9 Avr 2015 - 22:28

...
Hép ! M'sieur !

Quoi ? J'entends des voix ? Nan ce n'est pas possible, cela doit sans doute être mon rêve.
...
Héééooooo ! M'sieur !

Non pas de doute j'entends vraiment une voix. Puis tout d'un coup je me sens étrange, une sensation bizarre m'envahit, comme si j'étais aussi léger qu'une plume. Oui c'est ça ! De la légèreté m'envahit dans toutes les parties de mon corps.

BOUM !!

Aïe !! C'était quoi ça ? Depuis ce bruit j'ai un mal de tête omniprésent... Cela me fait vachement mal.

M'sieur vous allez bien, M'sieur ?

Tout en ayant mal, j'ouvre mes yeux délicatement.

AAAAAAAAAHHHHH!!!

Je crie de toutes mes forces. Je viens de voir une horreur. Quand j'ai ouvert mes yeux, la première chose qui est apparue devant moi était une dentition pire que désastreuse accompagnée d'une haleine hors du commun. J'ai bien failli m'évanouir. Après avoir repris mes esprits et ne plus avoir en tête cette vision tout droit venu de l'enfer, je commence donc à me remettre sur pied. En effet le berger c'est approché de moi en un seul but vérifier si je n'étais pas mort. Quelle question... Fagamïr mourir ? Jamais !

Je lève finalement la tête, j'aperçois donc finalement la foire à la vache. Plein de panneaux, plein de stand. Je sens que ça va être une journée exceptionnelle. Allons donc chercher le stand de dégustation !

Stand d'enchère, stand de concours de beauté exclusivement pour vache évidemment, stand de traite. De traite ? Baaah on n'a qu'une vie après tout ! Je me dirige donc vers ce stand . J'oublie même un petit peu ma nonchalance omniprésente. Deux femmes se dirigent vers moi et me montre le tabouret situé devant moi, qui est lui-même devant des pies de vache. Je m'assois. Puis, un instant plus tard les deux femmes me font un cours sur pourquoi traire la vache, comment la traire et aussi les vertus du lait que produit ces animaux si fabuleux. Je suis donc leur cour avec perfection, je m'amuse bien. Finalement, à la fin de leur cour, elles me proposent de goûter au lait qui provient de la vache que j'ai trait moi-même. C'est délicieux, c'est bel et bien l'une des meilleures choses au monde .

Après avoir goûté de ce délicieux lait qui me remplit donc, un minimum mon ventre affamé, je décide donc d'aller au stand des enchères sans passer par le stand de dégustation gratuite. Je ne suis qu'à quelques pas de ce stand d'enchères, je le vois d'ici. Ce stand d'enchère prend beaucoup de place ! Des chaises par centaines sont positionnées devant une longue estrade. Par contre, il n'y a plus beaucoup de place libre pour s'asseoir, je me dépêche donc de m'asseoir au premier rang. Bizarre normalement c'est les chaises du premier rang qui sont le plus convoitées... Mais bon, ne faisons plus attention à cela. Pendant que je menais ma longue enquête sur les lots qui seront misent en enchère, le monde affluent et une personne munit d'un pistolet s'avance vers le micro de l'estrade. C'est une femme, elle est belle, rousse, mince et à aussi l'air sympathique !

Bonjour la foire à la vache ! Et vous voici dans les meilleures enchères de KaaaaaAAAaaaAAaaaAAaagee Beeerg !!!!

Punaise, mais elle est à fond la bonne femme ! On dirait une rockstar en plein concert. Je regarde derrière, la foule est en délire je n'ai jamais vu ça ! La jeune femme à mit la population de Kage Berg en éruption !

Nous allons donc dès à présent commencer l'enchère ! Je vous rappelle quand même les règles inviolables de l'enchère, comme dit le proverbe "Mieux vaux prévenir que guérir". Règle numéro 1 : Dès que j'ai tapée trois fois sur le sol à l'aide de mon marteau, l'enchère active prend fin. Règle numéro 2 : Moi et moi seul parle ! Celui qui parle sans mon accord je lui réserve une surprise !

Je commence à souffler, pour lui faire comprendre qu'elle est vachement lourde avec ses règles totalement bidon...

Hey toi vieillard ! Attrape ça ! Je t'avais prévenu !

Elle brandit donc son pistolet vers moi, elle appuie finalement sur la gâchette, je n'ai pas peur après tout ce n'est qu'une femme et je pense que ce n'est pas un vrai pistolet. Elle ne me tuerait pas devant autant de personnes, si ?

Je ferme les yeux un court instant comme si la peur m'a envahi. Je ressens une sensation humide sur mes vêtements. J'ouvre mes yeux. Je redécouvre mes vêtements tous trempés. En effet la jeune femme tient un pistolet à eau dans sa main, je m'en doutais ce n'était qu'une petite blague..

Alors, ça ta plut ? Bon.. Continuons ! Règle numéro 3 : Si quelqu'un n'a pas assez d'argent pour payer alors il ne lui reste plus qu'à vendre tous ses biens pour arriver à la somme fixé. Pour finir la dernière règle la règle numéro 4, l'unique que l'on ne peut que rencontrer sur Kage Berg : Si deux personnes se dispute un prix au bout de six enchères successive alors ils pourront régler ce petit problème grâce à un défi mise en place par les deux concurrents de ce prix. Compris ? Alors que les enchères commencent !!

Bof je n'ai rien compris à ses explications. De toute façon on va bien voir au fur et à mesure. Maintenant soyons attentifs à tous ce qui pourrait être intéressant.

Voici le premier lot : trente-huit vaches en pleine forme les enchère commencent à 1 million de berry, on commence fort dit donc !

L'heureux acheteurs est un étranger de south blue, c'est un noble cela paraissait évident pour 3 millions de berry pour seulement trente-huit vaches..

Les minutes passent, les minutes se transforme en heure. Cela fait maintenant 2 heures que je reste assis, là, à ne rien faire.

Nous voici après plus de 2 heures d'enchère au 24 ème lot ! C'est une vache nommée "Jacqueline" elle fait du lait d'exception et est super mignonne ! Je pense que cette vache ne vaut pas moins de 10 000 berry !

Je regarde attentivement Jacqueline, elle est magnifique une beauté. Je n'ai jamais ressenti ça pour un animal, j'espère que ce n'est quand même pas de la zoophilie... Peu importe je la veux dans mon équipage, peu importe l'argent à dépenser, peu importe le nombre de litres de sueur à faire couler.

Tout d'un coup un vieillard avec comme seule appuie une canne commence à surenchérir.

10 100 berry

10 200 berry

10 500 berry

Elle est à moi ! 11 000 berry

De l'eau retombe encore sur moi, j'en ai marre de cette femme...

Tu parles trop on te la déjà dit ?

Je n'abandonnerai pas ! 11 500 berry

12 000 berry !

Le vieillard regarde son porte monnaie et son sourire s'efface de plus en plus. Le vieillard n'a plus d'argent, j'ai gagné l'enchère ! Je suis trop content !

Il n'y a plus aucune issu. Je te provoque en duel !
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Sam 11 Avr 2015 - 18:10

POPOPOOOOOO!!

Ce vieillard me provoque un défi ? Lui ? Un homme qui ne tient que grâce à une simple canne ? Baah je pense que ça va être simple. Maintenant il faut juste voir sur quel thème va t-il me défier.

Je te provoque en duel à l'aide d'un combat singulier !

Un combat singulier, mais il est fou ce vieillard il n'a aucune chance ! Même vingts vieillards comme lui ne pourrait pas me terrasser. En effet le vieillard est très petit et très maigre, un vrai cure-dent. On peut remarquer qu'il a des lunettes de soleil et une canne pour ne pas trop courber son dot. Ce qui est déjà fait.

Tu es sûr de toi vieillard ? Sache que je ne retiendrais pas mes coups !

Je n'en attends pas moins de toi jeune pousse et une dernière chose ne te fit jamais aux apparences !

La présentatrice des enchères nous accompagne donc, moi et le vieux vers un terrain vague où des tribunes sont installées de part et d'autre de ce terrain. En tout cas le terrain est très joli et très bien entretenu. La foule des enchères s'installent dans les tribunes, les tribunes se remplissent à une vitesse phénoménale.

1, 2. 1, 2. C'est bon. Alors les règles sont simples. Le premier qui meure, abandonne, s'évanouit ou s'enfuit a perdu. C'est compris ? Si oui positionnez vous au milieu du terrain en face de moi !

Nous nous positionnons, je le regarde droit dans les yeux. Il a l'air bien sûr de lui. Mais je vais en faire de la bouillie.

Stop! En position! 1, 2, 3 Partez ! Que le combat commence!

Je ne perds rien pour attendre je sors mon épée de son fourreau et pour la première fois voilà une personne qui ne se moque pas de mon épée. Enfin je pense même qu'il est en mauvaise posture pour se moquer de mon épée de toute manière, en effet il se bat avec sa canne. Il veut mourir ou quoi ? Je m'approche de lui sans plus tarder, pas à pas. Il ne bouge pas non plus je suis arrivé à environ six pas de sa position. Je lève donc "The Queen" vers le ciel. J'espère que cet avertissement le fera prendre conscience de sa situation et qu'il prendra la décision de se rendre. J'attends un court instant. En effet je n'en attendais pas moins de lui, il n'a pas abandonné. Je suis donc obligé de le tuer... Je fais donc un geste net et sans bavures.

Mais je sens de la résistance au niveau de mon épée, en effet mon épée s'est bloquée. Je lève les yeux vers le vieux. Il n'a pas bougé d'un pouce, mais on ne peux dire la même chose au sujet de sa canne. C'est effectivement sa canne qui a bloqué mon épée dans sa course.

C'est bon tu as finis ? Alors à mon tour !

Le vieux en profite de sa position très rapprochée pour me porter un coup, mais il y a un petit problème. Son coup à l'aide de sa canne est d'une lenteur extrême. Je l'ai vu arriver à des kilomètres. Je m'empresse donc de le contrer et heureusement que je n'ai pas hésité à le contrer ce fameux coup, il est très puissant, je suis projeté en l'air d'une facilité déconcertante. Je me relève donc et en conclut qu'il faut un plan bien planifié pour battre cette personne.

Je constate que sa lenteur extrême comparable à une tortue lui procure un énorme désavantage, mais sa force est comparable à un buffle donc il ne faudrait pas le sous-estimer. Je pense donc que la meilleure chose à faire en premier lieu est de le faire quitter les pieds du sol puis donc de l'attaquer sans pitié.

Je suis prêt, je cours donc à toute allure vers sa position. Je sprints tout droit sans m'arrêter, je vois son coup arriver je prends donc bien le temps de l'esquiver. Ma rapidité me permet donc d'arriver tout droit devant son talon, une sorte de point faible pour le sens de l'équilibre. Je lui tranche donc d'une rapidité appliqué à l'aide de mon épée son talon. Il se trouve donc logiquement à terre.

J'en profite donc pour me ruer sur lui. Mais comme tous bon gentleman je lui pose une dernière question.

J'espère que tu te rends maintenant ?

Jamais. De toute façon il faut que tu me tues pour remporter le match et je sais très bien que tu n'ais pas assez de choses dans le pantalon pour faire cet acte.

Il se trompe je suis un homme un vrai. Je n'ai peur de rien. Mais j'ai une solution plus facile.

En effet. C'est bon tu peux partir...

Je relève donc mon fessier, qui était anciennement posé sur son torse. Mais autant pour moi je lui ai menti. Je ne vais pas le laisser partir. Je tape donc de toutes mes forces à l'aide du plat de ma lame sur le front de ce vieillard. Malgré sa force surhumaine il n'a pas pu résister à un choc pareil. Il est évanoui par terre.

Nous avons notre grand vainqueur ! Fagamïr remporte donc Jacqueline la vache !

Enfin. J'ai finalement gagné. Mais ce vieillard m'a quand même donné du fil à retorde. Je range mon épée dans son fourreau, je mets mes mains dans mes poches et me dirige donc vers les tribunes pour retrouver Jacqueline et bien sûr verser l'argent à la présentatrice. Jacqueline... Jacqueline... Jacqueline ! Mais ce nom est tellement nul pour une aussi belle vache ! Il faut que je la renomme, mais bien évidemment seulement si elle accepte. Bon trève de plaisanterie, il faut que je me dépêche d'aller chercher "Meuh-Meuh". Meuh-Meuh très beau nom pour une vache.

J'arrive donc assez rapidement au niveau des tribunes. J'engage donc sans plus tarder la conversation avec la présentatrice des enchères.

Donc c'est bon ? C'est fini, je peux enfin récupérer ma vache ?

Tout d'abord j'ai envie de te dire très beau combat et oui ne t'inquiète pas tu peux la récupérer. Elle t'attend à la place des enchères.

Merci !

Je parts donc sans attendre en direction de la place des enchères pour retrouver mon nouveau compagnon.

Ah ! J'allais oublier, les 12 000 berry tu peux me les donner tout de suite ? Ce sera plus simple.

Elle me saoule de plus en plus celle là. Je ne vais pas faire de chichi en lui donnant l'argent, mais je lui fait bien comprendre que les 12 000 berry ne sont pas donnés de bon cœur. Je m'en vais donc sans plus tarder à la place des enchères après avoir bien sûr donner l'argent.
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Ven 28 Aoû 2015 - 4:04

Après quelques minutes passer à marcher sur un chemin sablonneux j'arrive enfin où les enchères ont eu lieu. Je regarde vaguement autour de moi afin de trouver le plus rapidement possible où se trouve mon nouveau compagnon de voyage, "Meuh-Meuh". Je décide donc de me poser sur le banc le plus proche, afin de récupérer de mon dur combat passer à combattre le vieillard. Je profite donc de c'est quelques minutes de calme plat pour me fumer une bonne petite pipe.. Aaaaah, les joies du tabac.. On se sent tellement détendu.

J'inspire, j'expire, j'inspire, j'expire.. tel est mon quotidien avec cette pipe. Quelques minutes plus tard je pose finalement mon regard sur le foyer de ma pipe et je m'aperçois qu'il n'y a plus de tabac, je vérifie à l'intérieur de mes poches s'il n'y aurait ne serait-ce qu'un grain de tabac. Hélas cela se finit sans succès. Je n'ai donc plus de tabac.. Bon ce n'est pas bien grave. Je ne suis pas là pour m'attarder sur une île où rien ne se passe de toute façon. Retournons donc à nos affaires en cours. Je dois donc trouver le stand où l'on peut retirer les gains des enchères.

Après quelques vives secondes à esquisser le paysage du regard, je trouve enfin un grand panneau sur lequel indique où est "Meuh-Meuh" en ce moment. Je m'en vais donc de ce pas trouver mon nouveau compagnon de voyage. En effet le panneau indiquait la direction d'un guichet où se tiennent plusieurs personnes. Je comprends donc vite que toutes ces personnes devant moi sont en train d'attendre leur gain. J'attends donc une minute, deux minutes, quatre minutes. Enfin c'est à mon tour. Un jeune homme très sympathique débute donc la conversation :

Bonjour monsieur que puis-je faire pour vous ?

Bonjour mon chère désolé de vous déranger mais c'est bien ici que l'on peut retirer les gains des enchères ?

Oui bien évidemment, auriez vous le ticket qui précise quel lot avez-vous gagnez ?

Un ticket, mais je n'ai pas de ticket..

Je vérifie mes poches avec autant de hâte que de peur, non rien, aucune trace d ticket.

Désolé mon chère jeune homme de vous avoir fait perdre votre temps je n'ai pas de ticket. Au revo...

Aaaah ! Mais je vous reconnais vous êtes Fagamïr ! Celui qui c'est battu avec la légende de notre village "Sémenin" !

Sémequoi ?

Oui Séménin, l'ancienne ceinture noire de notre village ! Il est très vieux mais n'a pas perdu sa force !

Aaaah ! Je vois ! Vous parlez du Vioc' n'est-ce pas ?

Oui le vioc' c'est ça ! En fait il fait ça chaque année. Il arrive aux enchères, se pose, puis lorsque qu'il voit un beau lot avec un bon pigeon qui augmente le prix il passe à l'action et le provoque en duel comme le stipule la règle. Et la plupart du temps, il gagne haut la main tous ses duels.

Ce vioc' est donc si fort que ça ? Finalement, je vais peut-être faire plus ample connaissance avec lui et j'apprendrais peut-être une de ses techniques spéciales qui sait !

Bref.. Je parle tout seul comme d'habitude.. Donc finalement pas besoin de ticket pour vous ! Je vais vous chercher votre lot de ce pas !

Après quelques minutes le jeune homme est revenu avec la belle, la magnifique, la perfection, j'ai nommé "Meuh-Meuh". À première vue Meuh-Meuh est une vache normale, mais je pense qu'avec son lait d'exception, cette affaire devient complètement rentable.

Ah, monsieur je dois vous prévenir cette vache n'est pas comme les autres elle peut comprendre le langu...

Oui c'est bon mon brave, je sais que la vache est sacrée, qu'il faut s'en occuper tel notre propre enfant, je vous souhaite donc une bonne journée ! Merci encore !

Je fais donc un signe à mon nouveau compagnon de me suivre et par un heureux hasard elle me comprend ! Je remarque aussi que cette vache n'a pas besoin de laisse en effet elle me suit sans broncher, j'ai même l'impression que cela lui fait plaisir d'être en compagnie de quelqu'un !

Je regarde le ciel et je comprends vite que la nuit ne va pas tarder de tomber sur le centre-ville de Kage Berg, il faut donc que je trouve un abri et vite. Je décide donc de suivre le premier chemin venu et d'en subir les conséquences.

Après plusieurs kilomètres de marcher sur cet étroit passage nous apercevons moi et ma petite vachette une petite maison, de la lumière s'en échappe. Mais je ne vais tout de même pas invoqué la pitié de cette famille pour m'accueillir chez eux quand même..

Puis tout d'un coup j'entends une voix qui m'est familière, une voix masculine appartenant à un individu qui n'est plus tout jeune ! Mais oui ! Je m'en rappelle ! C'est le vioc' de tout à l'heure !
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Fagamïr
Fagamïr

♦ Localisation : La Nouvelle Ohara

Feuille de personnage
Dorikis: 1405
Popularité: 4
Intégrité: 0

Dim 30 Aoû 2015 - 17:19

En effet j'entends une voix sortant de la fenêtre et à ce que j'ai entendu, lui et son petit fils sont sur le point de commencer à préparer le dîner de ce soir. Bon.. Comme on le dit si bien ! Qui tente rien, n'a rien ! Je m'avance donc près de la porte, accompagné de ma petite vache. Je toque donc trois fois à la porte. J'attends donc que le vioc' m'ouvre la porte. Mais à ce moment-là, j'étais bien loin de la réalité, en effet je vois un gamin m'ouvrir la porte. Mais ce gamin me rapelle quelqu'un, toujours le même bonnet vert, toujours la même allure insolente.. C'est le gamin qui m'avait volé mon épée tout à l'heure !

J'écarquille mes yeux comme jamais. Et le gamin en face de moi à ma plus grande surprise commence à m'adresser un sourire tout en répliquant à son présumé grand-père:

Hey pépé ! On a de la visite ! Viens viens !

Mais qu'est-ce que tu racontes Marvin ?

Le vieillard se rapproche de la porte, pose sa main sur l'épaule de Marvin et m'adresse la parole avec un large sourire :

Eh bien mon ptit' gars tu as un sacré culot de v'nir jusqu'ici pour me demander quelque chose !

Après plusieurs longues minutes de discussion, le vieillard "Sémenin" et son petit-fils "Marvin" acceptent ma présence dans leur petite habitation. Ces personnes sont stupéfiantes, elles arrivent à pardonner et à me sourire comme si rien ne s'était passé.

J'apprends donc au fur et à mesure que Sémenin le grand-père de Marvin est sa seule et unique famille, en effet son père n'était que de passage sur cette île tandis que sa mère est morte suite à une tragique maladie. Marvin vit avec son grand-père depuis déjà sept ans. Ce qui ne le rajeunit pas rajouta Sémenin.

Mes deux hôtes m'invitent donc à passer la soirée en leur compagnie ce qui me convient parfaitement. Je participe donc évidemment à la préparation du repas. Ce plat est donc ni plus ni moins qu'un bon gros plat de patates ! Prendre la patate, éplucher, tourner, répéter. Ce cycle continu pendant 30 bonnes et longues minutes, j'en ai même l'eau à la bouche à force de voir autant de nourritture sous mes yeux. Malheureusement cette soirée ce fait sans ma tendre Meuh-Meuh qui elle doit surement être en train de savourer son foin dans la grange du coin.

Après l'effort le réconfort !

Ajoute Marvin avant d'entamer son assiette pleine de nourriture.

J'aimerais savoir comment vous vous êtes connus Marvin et toi ?

En fait, c'est très simple.

Je lui raconte donc que son petit fils m'avais volé des biens, puis ensuite le fait que je l'ai, je lui présente donc mes plus plates excuses à ce sujet. Mais le vieillard éclate de rire !

Alors toi, Marvin, mon tendre petit-fils que j'ai rudement entrainé pendant de longues années, tu t'es fait battre par ce bon à rien ? Oh attends, moi aussi ! Hahahaaaa !

Le vieillard s'esclaffe à nouveau.

Je ne comprends pas ! J'ai menacé Marvin et vous, vous rigolez ?

Marvin est tenace ne te fait pas de souci pour lui.

Il commence à avancer sa main vers mon biceps, il le tâte. Mais qui c'est ce taré ?

Soucie toi plutôt de toi-même et cela vaudra mieux, avec tes pauvres petits biceps.

Hey papy ! J'ai une idée ! Tu pourrais le prendre comme élève ! Ça serait génial ! Nan ?

J'ai peut-être mon mot à di..

Oui très bonne idée Marvin ! Ça nous fera de la compagnie pour une fois et puis plus il y a de fous, plus on rit !

Mais ! Mais ! Mais je n'ai rien décidé !

Sémenin et Marvin décident donc de m'accepter en quelques sortes dans la famille pour quelques temps, afin de me faire subir un certain entrainement spécial. Ce qui pourrait surement s'avérer utile dans un futur proche.
https://www.onepiece-requiem.net/t13795-fagamir-dit-le-nonchalanthttps://www.onepiece-requiem.net/t13935-fiche-de-fagamir
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1