AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur le polo Lacoste uni slim fit
66 € 110 €
Voir le deal

Albus D’Humberdoor

Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Lun 8 Juin 2015 - 12:14

Je ne voulais pas devenir ce que je suis.
Je ne voulais pas m'entrainer jusqu'à en saigner.
Je ne voulais pas découvrir la méchanceté humaine.
Je ne voulais pas continuer à lire.
Je ne voulais pas terminer cet article.
Je ne voulais pas savoir cela.

Mais maintenant que je sais.
Je ne peux pas faire comme si je n'avais rien lu.
Je ne peux pas ne pas être pris d'une tristesse immense.
Je ne peux pas laisser une si grande injustice vivre librement.

Je suis un combattant du peuple, un assassin du peuple, un amoureux du peuple, un parmi le peuple.
Je ne suis qu'un homme.

Un homme qui va tout faire pour que le peuple puisse dormir paisiblement.

Dans l’obscurité de la nuit, je veillerais à m'en perdre la santé si vous pouvez dormir en toute sécurité, l'esprit léger.

Cupidon vous aidera à vivre d'amour.
L'amour est le plus puissant moteur de l'homme.
Et c'est par amour pour ces pauvres orphelins morts alors qu'il n'avait rien demander, mort parce qu'il se trouvé dans cet orphelinat, par amour pour eux que Cupidon fera tout pour que justice soit faite !

https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Mer 10 Juin 2015 - 19:29

Des plaines à perte de vue, une atmosphère douce et agréable, c'est ainsi qu'on peut décrire Kage Berg...

Et pourtant ...

Plus Guillaume s'approche de l'ile et plus son cœur se met à battre. Un petit coup de stress avant d'arriver sur les lieux du crime. Ses mains sur la rambarde du bateau se crispent tandis que le coucher de soleil est magnifique. Un beau moment difficile à vivre pour notre homme. Tout son être est concentré dans cette affaire et on peut voir un sérieux exemplaire sur son visage. Comme à son habitude, ses manches sont relevés lorsqu'il est dans cet état.

Accoudé, il reçoit une tape dans le dos qui le surprend. Ce n'est autre qu'Ophélia qui l'accompagne dans ce périple. Il la considère comme sa petite sœur.

-Mon Guigui d'amour, tu devrais arrêter de te tourmenter autant. Tu viens on va diner?


Elle l'attrape par le bras et le tir délicatement en lui faisant les yeux doux jusqu'à ce que l'assassin l'accompagne en abordant un léger sourire. La fameuse Ophélia continue son jeu de séduction en lui rappelant qu'elle sera toujours présente dans les moments difficiles.

En parlant de moment difficile, ces deux-là vont en vivre bien plus qu'ils ne le pensent. Le fameux mercenaire Groumf a réussi à les suivre on ne sait par quel miracle. En tout cas, il se trouve sur le même navire avec des intentions peu commodes.
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Jeu 11 Juin 2015 - 17:15

Entrons dans le vif du sujet

Les révolutionnaires rejoignent une petite maison occupée par des camarades à eux. Un endroit simple très peu meublé avec le strict minimum. On peut aisément dire que des pauvres habitent ici. Oui on peut mettre aisé et pauvre dans la même phrase, comme quoi les opposées peuvent marcher ensemble. Reprenons, avec son sourire habituel, Guillaume salue ses nouveaux camarades qui lui font un petit récapitulatif.

-L'orphelinat qu'a construit Ivan a été mis en sang. La centaine de millions de berry qu'il conservait pour payer un avenir à ces jeunes orphelin ont été volés. Le pire c'est que le criminel a tout fait pour ne laisser aucune preuve. On suppose qu'il en avait après l'argent et qu'il a tué tous les témoins pour éviter d'avoir Ivan sur le dos. On a d'autres hypothèses mais on préfère te laisser enquêter à ta sauce pour voir si tu termines avec les mêmes conclusions que nous. Faut dire qu'on est dans une impasse.

-Tu l'as dis Franky.

Ce sont deux révolutionnaires assez jeunes (20ans) qui discutent avec notre duo présenter un peu plus tôt. Les quatre sont autour d'une table basse, ronde et boivent du thé. Des petites lanternes éclaire la pièce avec le feu de l'espoir, ou de l'amour, à vous de voir.

En tout cas, la petite Emilie dort dans le salon tout proche d'eux. Traumatisée par le drame, elle est la seule survivante de l'orphelinat et a eu la chance ou malchance de voir des atrocités et le fameux tueur.

Il faut attendre le lendemain matin et le chant des oiseaux pour voir la petite ouvrir ses yeux. Pendant la nuit, Guillaume a visité l'orphelinat désert et n'y a rien trouvé d'intéressant. Habitué des courtes nuits, lorsqu'il se réveille quelques secondes avant la petite, il a l’occasion de lui offrir un joli sourire qui a un effet pas terrible. La petite se lève rapidement et saute sur Franck qui se réveille en sursaut. Elle fait des bruits avec sa bouche une sorte de  "hénnnn", pour exprimer sa panique, puis pointe du doigt les intrus.

Francky la prend dans ses bras et la rassure en lui disant simplement la vérité et l'identité de Guillaume.

-Il a une épée.


C'est vrai que notre assassin possède un sac avec ses affaires d'assassin à l'intérieur, mais aussi une épée qui peut difficilement être dissimulé. Après des minutes interminables de discussion, Franky réussit à la calmer un minimum pour qu'elle puisse répondre aux question.

-Si tu m'aides à retrouver le vilain monsieur, je te promets de t'acheter un gros gâteau.


-Ben je veux un gros gâteau aux fraises maintenant sinon je dis rien.

Suite à cela, la petite ne parle plus et veut qu'on satisfasse son désir. N'ayant pas vraiment le choix, Guillaume décide de sortir lui acheter cela en prenant un couteau de lancer qu'il cache dans l'une de ses manches. Il demande à Ophélia de ne pas l'accompagner mais celle-ci ne comprend pas et insiste. Il lui fait comprendre discrètement qu'il y a une personne qui les espionne depuis leur arrivée. Notre révolutionnaire l'a senti car en tant qu'assassin, la discrétion il connaît ça. C'est comme si ses sens sont éveillés, comme s'il sait quand il est suivi ou que l'on ne fait plus attention à lui.

Suite à ses premiers pas dans la rue, Cupidon n'a pas le moyen de se cacher de la surveillance de Groumf. Il n'y a pas assez de maisons, de ruelle. C'est un simple village où tout le monde connaît tout le monde. Le révolutionnaire fait sa petite course et rapporte le gâteau. Il se dit que la personne finira bien par se montrer tôt ou tard.


Dernière édition par Guillaume le Mar 4 Aoû 2015 - 13:41, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Mer 24 Juin 2015 - 22:51

Le gâteau était bien bon d'après le visage tout sourire de la petite. Sûr que Guillaume ne veut pas le brusquer mais un moment faut bien que ce rp avance ! Alors après encore cinq caprices de la petite, l'assassin réussi enfin à poser ses questions.

-Ils étaient combien.
-Un seul
-Tu as vu son visage?
-Oui.
-Tu pourrais me le décrire pour qu'on le dessine?
-Franky a déjà le dessin.


Alors Franky sort d'une poche intérieure le fameux dessin fait par un artiste des environs. C'est plutôt bien fait et avec de la couleur en plus. On ne peut pas rêver mieux. Cupidon prend le papier qui comporte le chef d’œuvre et l'observe pendant plusieurs secondes. Il tourne la feuille et voit le nom d'Albus D’Humberdoor. Il demande rapidement si c'est le nom de l'artiste ou de la personne dessiner. Franky répond avec la deuxième option. Guillaume sourit de nouveau à la petite et continue ses questions.

-Tu l'avais déjà vu avant ce monsieur?
-Oui...
-Où ça?
-A l'orphelinat...
-Tu sais ce qu'il faisait là-bas?
-Il a dit qu'il travaillait pour le Service Mondial de Sécurité de l’Enfance. Je me suis dite, il raconte n'importe quoi. Y'a plein d'enfants qui meurent de faim et qui se battent pour leur vie et lui veut me faire croire qu'il travaille pour la sécurité de l'enfance.
-Je vois. . . Sinon. Tu as vu son style de combat?
-Non. Il était trop rapide. Un moment il était à droite, juste après il a disparu. Je l'ai retrouvé à gauche.
-Merci, je pense qu'on a fait le tour. Si tu te rappelles de quoi que ce soit. De quelque chose qu'il a dit, fait moi signe. Il s'est peut-être trahis.


La petite s'amuse avec des jouets achetés par Guillaume tandis que les adultes se recule un peu et discutent.

-Un portrait, c'est parfait pour retrouver le criminel.
-C'est ce qu'on c'était dit au départ mais... Tu devrais parler à l'aubergiste. Lui aussi l'a vu dans la ville. Ce qu'il va te dire risque de te mettre un coup de froid.

Alors Cupidon sort accompagnée d'Ophélia et de Franky. Le trio se dirige vers l'auberge alors qu'ils sont toujours observés par Groumf. Cela est assez pesant pour Coop qui tente de ne pas y prêter attention, mais c'est compliqué. Les trois marchent sous le beau soleil et arrivent à destination. Un bel endroit fait de bois avec une véranda surélevé à l'entrée. On trouve aussi de quoi attacher son cheval et de l'eau pour les bêtes. Une porte battante qu'ils franchissent pour se retrouver à l'intérieur et observaient un lieu plutôt classique. Un comptoir en face avec des clefs sur le mur juste derrière. A droite un escalier qui donne sur les chambres du haut. Juste à côté des escaliers un couloir pour les chambres du bas.

-Bonjours, vous désirez?

Une femme assez forte pour ne pas dire ronde les accueils.

-Salut Géraldine, ton mari n'est pas là?
-Oh Franky ! Tu devineras jamais. Hier soir, tout le village s'est fait voler! Bertrand a pris son fusil et cherche le coupable. C'est la première fois que ça arrive chez nous. Tout le monde connaît tout le monde, il n'y a jamais eu de problème de vole.
-Vous savez si Bertrand à une piste ou comment le rejoindre, il nous informera sur place.
-Toujours aussi serviable à ce que je vois. Tu le trouveras un peu plus au sud en direction du village Panthe. Il paraît qu'il y a des brigands sur la route, peut-être nos voleurs.
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Lun 29 Juin 2015 - 18:09

Un peu plus au sud non loin des tentes des brigands cinq hommes se préparent à l'assaut.

-On fait comme on a dit. Vous deux par devant. Et nous trois par derrière. Pendant votre diversion, nous on cogne.
-Nananan. On a dit que moi j'fais partie de ceux qui cogne pas toi.
-Moi j'veux cogner.
-J'veux cogner encore plus que toi.
-Les gars ! Arrêter de vous batter. Franchement... Moi j'ai un fusil alors c'est moi qui vais cogner !
-Pas question, tu pourrais nous le prêter ton fusil.
-Et mon cul sur la commode ?
-Pas avec tes fesses sale en tout cas.
-POPOPOOO tu t'es fait clasher Bertrand.

Les hommes continuent de se disputer sur des broutilles jusqu'à ce que les marines informé de la situation (les voles) débarquent. Ils calment rapidement les hardeurs des victimes et les incitent à rentrer chez eux. Sur la route du retour, les cinq gaillards rencontre le petit groupe de révo. Ils échangent rapidement quelque paroles jusqu'à en venir au sujet qu'intéresse Guillaume.

-J'vous l'ai déjà dis les gars. Votre portrait c'est d'la merde. Et niveau merde j'en connais un rayon qui sent pas toujours la.... *raclement de gorge*. Là c'est une bonne grosse bouse de vache. Tu mets ton nez et , Fouaaa ça schlingue le cadavre ambidextre.
-Veuillez me pardonner, mais j'ai du mal à suivre. Vous dites bien que le portrait dessiné grâce à la petite fille est faux.
-Ouai'p
-Et pourtant vous avez bien vu cet homme dans votre auberge.
-Ouai'p. Parce que, le mec. L'est pas con le mec. Un inspecteur avec l'uniforme d'inspectrice et tout et tout. Il passe après le drame et me montre une photo. Le mec mais pas vraiment lui.
-???
-L'avait changé son visage, Oh le con ! Tellement, qu'il a même pas de prime parce que on sait jamais vraiment si c'est lui ou une autre personne. C'est pour ça que c'est des inspecteurs qui le chassent. Oh les cons.


La c'est le drame, vlaladadame... Comment retrouver le meurtrier s'il change de visage, d'apparence et même de comportement allez savoir. La piste n'est plus... L'espoir d'attraper ce criminel s'éloigne du rivage comme un navire. On tend la main pour l'attraper mais il est déjà loin, bientôt il disparaîtra...
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Sam 11 Juil 2015 - 13:21

Cupidon ne sait pas quoi faire. Il a beau réfléchir, le mieux c'est de se fier à ces inspecteurs. Le petit groupe de révolutionnaire retourne dans la petite maison de Franky avec une petite mine. On n'entend rien, seulement des soupirs et des pieds qui trainent. Dire que Guillaume a fait un si long voyage pour venir sur place... La seule chose qui lui reste et de rentrer bredouille sur luvneel.

Dans cette ambiance d'enterrement, la petite Émilie se rapproche de l'assassin qui est assis au sol adossé contre un mur. Perdu dans ses pensées, ce dernier ne fait pas attention à la petite qui trouve triste de voir cupidon sans sourire. Depuis le premier instant où elle l'avait vu, il souriait et n'a cessé de le faire. Toujours un visage radieux jusqu'à maintenant. Alors la petite fait marché sa mémoire et tente de lui venir en aide. L'amour de Coop touche souvent son entourage et les retours sont assez plaisants.

-Je...

L'assassin relève la tête pour visionner le visage de la petite. Celle-ci est toute timide et peu se raviser à tout moment.

-Tu disais?
-Non rien.


La petite lueur qu'a eue un instant Guillaume lorsque la petite lui a adressé la parole s'estompe rapidement. Alors Émilie prend son courage à deux mains.

-Il avait dit être du CPOS, Contrôle Programmé des Orphelinats Subventionnés.  Et qu'il voyait si on respectait les règles du Gouvernement Mondial

Guillaume passe sa main sur la tête de la petite en lui adressant un joli sourire et des remerciements. Mais bon, ce genre d'information n'est sans doute pas très important maintenant.

-CPOS.
-Tu as déjà entendu ça Ophélia ?
-C'est gros mais... Avec la pression d'une infiltration, et le fait de devoir tuer des enfants, l'assassin à peut être fait des faux raccord. Si on enlève OS, on obtient CP.
-??? Comme les petits à l'école je crois.
-Non rien à voir mon guigui. Tu ne connais pas le CP, cipher pol? ... Apparemment non. En réalité ce sont nos opposées. Des assassins du gouvernement si tu veux. Parce que, même si une personne est capable de changer de visage, elle doit être primé.
-Ah mais oui ! J'avais pas pensé. Et du coup ?
-T'es trop mignon. Ben du coup, s'il est pas primé c'est que c'est pas un criminel au yeux du gouvernement. Pourquoi? Parce qu'il est un des leurs.
-Génial ! Mais... On fait quoi nous?
-Emilie, tu avais bien dit qu'il se déplacer trop vite n'est-ce pas?
-Vouii.
-Les hommes du CP possèdent une technique pour se déplacer très rapidement. L'agent n'a pas était parfait dans sa mission c'est pourquoi des alliés à lui sont aller inventer cette histoire de changement de visage à l'auberge. Son vrai visage n'est autre que celui que l'on a déjà ! Albus D'Humberdoor tu es fait comme un rat!
-Je veux bien te suivre, mais il y a un point qui me chiffonne. Pourquoi venir ici dans un coin reculé pour tuer des enfants?


Enthousiasme d'Ophélia et son grand sourire s'estompent. Elle se met à réfléchir et c'est vrai que c'est une énorme faille que vient de trouver Guillaume. Heureusement que Franky est du coin, il va pouvoir poser la dernière pièce du puzzle.

-C'est sans doute en lien avec la trahison d'Ivan. En quittant la révolution il a balancé toutes ses informations.
-Comment un homme peut faire ça...
-Après, c'est peut être pour qu'il ne fasse pas machine arrière que le CP a fait le ménage sur tout ce qui le lie à la révolution.

La discussion continue et tout le monde finit par être convaincu des paroles d'Ophélia. Le problème c'est comment retrouver Albus.

-On pourrait faire comme le gouvernement. Créer un système de prime sur des personnes selon leur dangerosité vis-à-vis du peuple.

C'est une idée à travailler. Les révolutionnaires ont un gain d'énergie avec cette situation qui c'est débloqué et ils commencent à voir plus loin.
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Mar 4 Aoû 2015 - 12:51

Albus D’Humberdoor  Gunslinger_spawn_by_magolobo-d31hj2y

Oooooh Ouiii. Si petite est déjà si aimée. Regarde moi son petit sourire et sa petite jupette, petite couette. Ooooh, j'vais mourir d'extase, trooooop. EEEEnnnnn. Quatre fois plus jeune que moi et trop aimé. Laisse-moi kiffer aussi la life.

Mon fidèle Kroumsh. Corbeau aussi malmenée que moi, tu couvres mes arrières comme personne. Notre trio est le plus beau de l'histoire. Ah toi mon joli petit sniper, ta fidélité est si bonne. Allez montre moi encore une fois. Montre moi comme tu le fais si bien. Comment tu rééquilibres la balance de l'amour de la société. Aujourd'hui une personne aimée va encore mourir. Demain ça sera peut être moi qu'on aimera. Je vois déjà tous ces amis sur qui je peux compter. Ooooh groumf je t'ai fait tes sandwichs préférer, oooh groumf. Les petites filles copine hystérique qui se battent pour m'avoir. Doucement mes douces j'ai de l'amour pour chacun de vous. Aaah seigneur Groumf HA HA HAHAAAA. Et toi mon cher Kroumsh, t'aura ta petite servante à ton service. Les gens nous aimeront certainement demain. La roue tourne !


BANG !

Eeennn. Ce si beau son et cette précision. Tu le fais vraiment d'une façon qui me fait jouir de plaisir. Tu es si doué mon joli petit sniper. Toujours aussi juste envers les aimer. Toujours aussi neutre. Personne ne te donne l'amour que tu mérites alors que tu obéis parfaitement au doigt et à l’œil. C'est pour ça que moi je t'aime mon sniper, dans mes braaaas ma douce.

Il arrive IL ARRIVE !! Tu me cherches GUILLAUME. Je suis là, je me lève du toit où je suis et te fais des grands signes. Allez vient te venger on va s'amuser. Viens.  
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Dim 16 Aoû 2015 - 14:40

La petite prend la puissante balle qui la déséquilibre sous les yeux médusé de tout son entourage. Elle touche le sol avant que Guillaume puisse l'attraper dans sa chute. Ophélia se déploie proche de la fenêtre au carreau cassé, l'endroit où est passé la balle. La femme regarde discrètement et voit un peu plus loin le long chapeau de Groumf qui ne tente pas de se dissimuler. Au contraire il souhaite qu'on le trouve.

Le problème c'est que si Groumf est ici aujourd'hui c'est à cause de cette même Ophélia. Elle n'a pas hésité à payer le mercenaire qui nourrit une rancœur contre Guillaume pour qu'il tue toute les femmes qui s'approchent un peu trop prêt de l'assassin. Le problème c'est que dans sa folie le mercenaire ne prend pas le temps de faire la différence entre une enfant et une adulte.

Ophélia ne sait pas comment réagir. Elle aimerait que ça en reste là, mais Groumf ne veut pas se cacher, donc elle ne peut dire qu'elle ne voit personne. Si on sait qu'elle ment ça serait suspect. Cependant, elle ne souhaite pas que Guillaume affronte le mercenaire, elle a peur du résultat et ... A force de réfléchir elle ne s'est pas rendu compte que Coop est déjà dehors.

- Mon Guigui !

Groumf versus Guillaume. L'assassin a toujours été patient avec le fou, mais là c'est trop. Coop fonce vers son adversaire qui l'attend les bras écarté sur un toit.

-Viens viens! Vite plus vite ! Allez dépêche dépêche dépêche.

Guillaume monte sur un toit voisin puis il saute pour se retrouver sur le même que son adversaire. Les hommes ne prennent pas le temps de se dévisager. Coop lance trois couteaux de lancer tout en fonçant sur l'ennemi. Ce dernier les bloques avec son sniper et semble tout exciter. Groumf est plus fort lorsqu'il se bat contre quelqu'un qui cherche à se venger.

Cupidon prend son épée et lance des attaques que son adversaire bloque, esquive. Le mercenaire effectue un trois cent soixante pour terminer avec un joli coup de pied retourner dans l'estomac qui fait reculer Coop. Juste après le coup il tire avec le sniper mais Guillaume se laisse tomber sur le dos pour esquiver. Il se relève comme dans les films de Kung-fu mais à peine est-il sur ses pieds que Groumf arrive avec un coup de pied sauter au niveau du torse qui le renvoie au sol. Un bonne douleur qui le met à l'arrêt quelques secondes histoire de s'en remettre.

Le corbeau se mêle au combat en venant donner des coups de bec sur l'assassin pendant que Groumf donne un coup de pied sur l'épée pour l'envoyer plus loin. Coop se débat et finit par sortir sa lame secrète pour blesser l'animal qui gémit de douleur tout en se retirant. Le duel reprend entre les deux hommes. Groumf tente et coup de pied écrasé qu'esquive Cupidon en roulant sur le côté.

Le style du mercenaire est spécial mais puissant. Utilisé le taekwondo au corps à corps ainsi que le sniper pour les autres distances est assez efficace. Bang, un coup pars après que Guillaume effectue ses roulades. Il reçoit la balle dans la jambe droite mais parvient à se relever et à faire face. Le blessé prend des couteaux de lancer et fait signe à son adversaire de venir. Ce dernier ricane et ne bouge pas. Il prend le sniper et bang. Coop ne peut pas esquive à une distance de seulement trois mètres mais il parvient à minimiser les dégâts en encaissant au niveau de l'épaule droite. Suite à cela il effectue une roulade avant tout en lançant un couteau par jambes de l'adversaire. Le mercenaire saute pour esquiver et une fois en hauteur sa mobilité est réduite. Guillaume termine sa roulade et se trouve à un petit mètre, il utilise sa mini arbalète dissimulée dans son avant bras gauche et la flèche va pour se loger dans l'estomac.

Groumf bloque avec le manche de son sniper en le tenant de façon verticale. Coop s'appuie sur sa jambe valide et bondit sur l'adversaire, la main gauche en avant il plaque le sniper contre son propriétaire qui a ses deux mains fermement agrippées dessus. Mais Guillaume ne voulait pas retirer l'arme à son propriétaire, ce dernier ne le comprend que trop tard. Le bras droit de Cupidon avance avec la lame secrète qui est de sortie. Une belle attaque dans les côtes qui transperce un poumon.

Les deux tombent au sol mais Guillaume se retrouve sur son adversaire avec le bras droit armée, prêt à finir le combat.

-J'ai beaucoup prié pour toi, mais que Dieu me pardonne, il y a beaucoup d'autres Hommes.

Groumf explose de rire. Son corbeau revient à la charge aussi sournoisement qu'un assassin et donne un coup de bec dans l'oreille de Coop ainsi que d'autres sur la tête couverte d'une capuche. Le mercenaire en profite pour repousser son adversaire et se relever tandis que le corbeau vient se poser au pied de son maitre.

-Je n'ai pas besoin ta pitié ! Je te l'ai déjà dit. Les gens m'aimeront comme ils t'ont jamais aimé.


Ophélia arrive enfin sur le toit et lance son regard glacial en direction de la personne qu'elle a engagée. Elle fait semblant de prendre son arme pour combattre. Le souci c'est que dans le contrat de Groumf il est stipulé qu'il doit tuer toutes les femmes proches de Guillaume sauf elle. Il n'est pas mentionné qu'il ne doit pas faire de mal à l'assassin. Alors le mercenaire s'élance et effectue un sept cent vingt pour finir avec un très puissant coup de talon au niveau du visage de Coop. Ce dernier place son bras gauche pour se protéger mais le coup est si puissant qui l'envoie valser en direction d'Ophélia qui n'arrive pas à le réceptionner et est envoyée aussi dans le décor.

Le mercenaire voit d'autre révolutionnaire approchée et décide de se retirer suite à cette dernière attaque. En tout cas, il a appris une chose pour faire souffrir Guillaume avant de le tuer. Il pourra se servir d'Ophélia.  Cette dernière aide Coop à descendre et l'emmène chez un médecin où ils retrouveront Emilie. La petite est chanceuse car la balle qu'elle a reçue n'a touché aucun point vital.

Une période de soin suit ces actions et pour la plus grande tristesse des civils, le criminel qui a volé leur bien n'est autre que Groumf qui les a brûlé juste pour embêter le monde.

On peut souligner une chose après toutes ces aventures, Emilie est une survivante. Elle a l'un des destins des plus tragiques mais un ange gardien semble s'amuser à la laisser en vie.


Dernière édition par Guillaume le Dim 16 Aoû 2015 - 17:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Guillaume
Guillaume

♦ Localisation : En hauteur

Feuille de personnage
Dorikis: 1580
Popularité: 38
Intégrité: -26

Dim 16 Aoû 2015 - 14:48

Avant de quitter l'ile Cupidon laisse une lettre à Franky qui la transmettra à la petite. Certes, Guillaume n'est pas très loquace, mais il n'a pas besoin de l'être. Ses actions parlent pour lui.

Guillaume a écrit:
Je m'excuse pour ce qui s'est passé. Je peux t'assurer que je ne laisserais pas tout ça impuni. Je retrouverais les coupables, je les traquerais et je les vaincrais.

Prend soins de toi.

Cupidon.
https://www.onepiece-requiem.net/t13905-rien-n-est-vrai-tout-est-permis#166313https://www.onepiece-requiem.net/t14215-le-coeur
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1