AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
Soldes Converse : -50% de réduction sur une ...
Voir le deal

Un CP et une marchande au milieu des vaches.

Lucia Hyfilnor
Lucia Hyfilnor

♦ Localisation : Tous les lieux où il y a des affaires juteuses
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1120
Popularité: 11
Intégrité: 10

Dim 28 Juin 2015 - 1:40

Kage Berg, Deuxième foire à la vache de l’année 1626. Les vaches sont partout autour de nous. J’en profite pour sortir des produits achetés pour l’occasion. Rapidement, les fromages, viandes, et mêmes peaux et cuirs inondent mon stand. Je me suis fournie plutôt facilement, deux jours que j’attendais le début de cet évènement. J’ai suffisamment de choses à vendre pour plusieurs jours. J’espère juste que les clients seront là.

-Promotions ! Cuirs, viandes, lait et décorations pas chères ! Elles sont issues des plus belles vaches de l’île. Allons Messieurs, Dames, laissez-vous tentez par tous ces mets délicats.

Les clients arrivent. Je leur sers mon plus charmant sourire, faisant tout pour que chaque personne qui pose son regard sur mon chariot se décide a acheter. La matinée continue doucement, lentement même, je dirais. C’est presque trop facile de vendre ici… Aucun client difficile, aucun chipoteur, presque trop familial, cette ambiance. Les enfants demandent, les parents acceptent, les marchands récupèrent les sous, un cycle lucratif, mais qui a tendance à m’ennuyer… Négocier sévère avec un client récalcitrant, le sentir fléchir et lui imposer son prix au prix d’une rude bataille. De temps à autre, cela fait du bien.

Alors que je suis perdue dans mes pensées, j’aperçois un nouveau client à ma droite. Je me lève et lui sers un grand sourire.

-Bien le bonjour, que puis-je pour vous ? Vous cherchez un objet en particulier ou vous souhaitez regarder pour trouver la perle rare de cette foire ?

J’espère qu’il va vite se décider… Je pourrais enfin prendre ma pause et dormir une petite heure.


Dernière édition par Lucia Hyfilnor le Lun 9 Nov 2015 - 22:50, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t13241-lucia-hyfilnor-la-marchande-sans-scrupuleshttps://www.onepiece-requiem.net/t14051-l-inventaire-et-technique
Terry J. Donnelly
Terry J. Donnelly
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1380
Popularité: 24
Intégrité: 10

Mer 28 Oct 2015 - 23:38



Un CP et une marchande au milieu des vaches

Duo - Lucia



La foire. La foire aux vaches de Kage Berg. Un événement ! Là où il faut être si... Si on est un ringard, si on a touché le fond ou si on est un sbire aux ordres du gouvernement. Une brindille, un rouage pas essentiel du tout pour cette gigantesque machine. On lui avait dit de s’y rendre, car apparemment, les stands à la sauvette ne payaient pas les redevances exigés par le tout puissant empire mondiale. Le pire là-dedans, c’est qu’il s’était porté volontaire. Oui, ça n’avait rien de bien folichon cette fois, mais les pratiques qui s’y déroulaient, c’était inacceptable pour lui. Certes, c’était surtout un boulot de merde, mais il fallait bien un volontaire et sa fâcheuse manie de réprimander les resquilleurs l’avait emporté sur tout le reste.

Le voici alors, à cette fameuse foire. Ses bottes étaient crottées, ça sentait franchement mauvais et les animaux étaient encore plus beaux que les bigres du coin. Si Impel Down avait eu un niveau 7, alors pas de doute, on y était. Et partout où il allait il observait. On vendait des peaux de bêtes, des bêtes, du fromage de bête et tous les dérivés. Instinctivement, il notait chaque chose dans un recoin de sa mémoire. Là où vous voyez les choses telles qu’elles sont, lui voyait ce qu’elles rapportaient ou pourraient rapporter. Il calculait sans même faire attention. Ces tables et ses chaises, ces débits de boissons et tous les bovins, pour lui ce n’était qu’une suite de chiffre avec le bruit d’une caisse enregistreuse en tâche de fond.

Et puis, dans tout ça, il y avait aussi les bons côtés et manger à l’œil en faisait partie. Assis, le cul vissé à sa chaise, il s’empiffrait. Tout y passait. De l’entrecôte, des côtelettes grillées, des steaks cuits à point arrosé de pinard du coin et agrémenté de fromages locaux, le terroir avait du bon. Tapotant sa panse, il somnolait à moitié tout en comptant instinctivement le prix de tout ce qu’il avait avalé et la note était particulièrement salée.

Le ventre bien rond, son débardeur était à présent trop petit pour cacher sa bedaine du moment. Il commençait même à se dire qu’il passait un agréable moment et c’est là qu’il vit un charmant brin de fille. Rien à voir avec les thons du coin et pour lui ça s’apparentait à une lettre au milieu des chiffres, à du rouge carmin dans une production en noir et blanc, à une... Bref, vous l’aurez compris : Elle s’apparentait à quelqu’un qui n’avait rien à faire dans le coin. C’est donc tout naturellement qu’il s’approcha de la donzelle. Après un sourire chaleureux et quelques paroles, il répondit à son tour avec un sourire niais.

—  Je crois bien avoir trouvé la perle rare justement. Héhé...


Puis le destin et l’infortune avait entrepris de s’en mêler. On entendait des cris. Partout autour, le hurlement des uns répondait à la détresse des autres. De toutes part, hommes et bêtes accourraient dans tous les sens, c’était la débandade et avant même d’avoir mis la main sur un type du coin pour le questionner, la réponse à toute cette pagaille venait de se présenter en un hurlement clair et ô combien distinctif : Une meute de loup était arrivé.

https://www.onepiece-requiem.net/t15296-terry-j-donnellyhttps://www.onepiece-requiem.net/t15407-terry-j-donnelly
Lucia Hyfilnor
Lucia Hyfilnor

♦ Localisation : Tous les lieux où il y a des affaires juteuses
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1120
Popularité: 11
Intégrité: 10

Lun 9 Nov 2015 - 19:45

Un gamin aux cheveux rouges, qui me sort une phrase plate et bateau comme le monde… Il me drague ou il est sérieux ? Amusant.

-Tu sais, gamin, si c’est pour me draguer, tu peux passer ton chemin.

Mon ton est froid, clair. J’ai du travail et pas assez de temps. Soudain, les hurlements et l’arrivée de la meute de loup. Les gens nous poussent, piétinent ma marchandise. J’enrage ! Je manque de hurler ! Mes biens sont détruits pendant que tout le monde panique. Je tente de ranger le maximum que je peux sauver dans mon chariot de métal noir. La récolte est mauvaise, surtout par manque de temps. Je ressors du chariot, les autres boutiques sont pillées, les loups mangent comme jamais. Je dégaine mes deux pistolets, et vise doucement. Je tire sur le premier loup, une balle dans la tête. Il s’écroule et meurt. Si je m’en sors faudra que je pense à récupérer des choses sur ces bêtes, des crocs de loups ça se vend bien. Les canidés m’entourent et j’en tue deux autres, je ne vois personne dans mon champ de vision, je suis donc seule.

-Tss, si quelqu’un est là ça serait bien qu’il se décide à m’aider !

Les loups sont de plus en plus proches, m’étonnent quand même que les coups de feu ne les aient pas fait fuir… C’est bizarre, j’ai toujours entendu dire que les animaux prenaient peur dès les premiers coups de feu.
https://www.onepiece-requiem.net/t13241-lucia-hyfilnor-la-marchande-sans-scrupuleshttps://www.onepiece-requiem.net/t14051-l-inventaire-et-technique
Björn Skullson
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Sam 12 Mar 2016 - 20:08

Ah, la rase campagne ... Ca pue, c’est moche, c’est chiant.

En même temps, cette mission ne m’a pas été confiée pour me faire plaisir. Elle est solo, alors que je suis quand même du Cipher Pol 8 donc du département qui bosse en équipe ; elle se passe à Kage Berg, l’enfer des fermiers ; en infiltration, donc je ne porte pas d’uniforme ni même mes très chers vêtements habituels ; et je dois surveiller un Agent en formation, et l’épauler dans sa tâche.

En gros, je joue les Agents en formation pour calmer mes ardeurs sur le terrain. Et on est certain de m’envoyer dans un endroit où il ne se passera rien pour bien me le faire savoir.

La foire aux vaches. Comment peut-on mettre deux mots au sens opposé dans une même expression, quand on ne veut pas faire un oxymore ? Je veux dire, quand on se dit “foire”, on peut à l’amusement, aux attractions, mais quand on pense “vache”, on pense directement à l’ennui de la rase campagne ...

M’enfin ...

Toujours est-il que depuis mon arrivée, je guette cet Agent Donnelly, dans mon vieux pull de fermier qui gratte, et ce jean sale. Je ne ferai pas l’affront de parler des chaussures. Et ce Donnelly, il fait plutôt bien son travail, si ce n’est qu’il tente lourdement de draguer une femme un peu moins moche que les autres ... Et le style, collègue ? Le style ! C’est capital !

Quand soudain, j’ai enfin le droit à un peu d’animation ! Une animation miraculeuse, inattendue et inespérée ! Des loups qui attaquent les stands ! Ce ne sont pas mes ennemis favoris, mais je m’en satisferai largement ! Il est temps de se donner en spectacle et la jeune femme draguée dégaine deux pistolets et en joue habilement, n’hésitant pas à me faire de la concurrence.

D’un Soru, je rattrape un loup occupé à s’empiffrer un peu plus loin. Je fais attention à ce qu’il ne me morde pas la main ou le bras et je l’attrape par la peau du dos avant de l’envoyer valdinguer dans deux de ses congénères en couinant de surprise et de douleur. Autre Soru, suivi d’un Tekkaï Kenpou et me voilà pris dans un combat endiablé contre trois loups et je peux me battre quelques instants sans craindre que leurs crocs ou leurs griffes ne me percent ou me lacèrent la peau.

Un premier me saute dessus, je l’esquive d’un Kami-E, me baisse et lui perfore le poitrail d’un Shigan. J’écrase ensuite mon poing sur la joue du deuxième qui se retrouve à rouler sur quelques mètres dans un nuage de terre. Le troisième commence à reculer, je n’arrive pas à savoir s’il va bondir ou s’il recule de peur. Un instant plus tard, je suis fixé : il me charge. Je me prépare, je guette la moindre de ses impulsions sur ses pattes pour lancer un Ran Kyaku ... Maintenant ! La lame d’air vient percuter la bête en plein saut ! Petite gerbe de sang et le loup s’écrase lourdement au sol.

A présent, j’ai toute l’attention nécessaire : les loups veulent ma peau, et les badauds m’acclament. Je me permets de savourer ce petit moment, et laisse un regard joueur à la jeune femme. Pourra-t-elle faire aussi bien ?
https://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttps://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
Lucia Hyfilnor
Lucia Hyfilnor

♦ Localisation : Tous les lieux où il y a des affaires juteuses
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1120
Popularité: 11
Intégrité: 10

Ven 18 Mar 2016 - 22:29

Tiens un nouvel arrivant. Il se défend plutôt bien et il tue trois à quatre loups, j’ai mal compté, étant occupée à en tuer un nouveau. J’ai usé une dizaine de balles, les cadavres de loups peuvent me faire gagner environ cinq cents berrys. Les balles sont à 10 berrys/unité donc je… Mais ? Il fait quoi cet idiot ? C’est cela qu’il appelle tuer des loups ? Il les massacre !!! Plus rien ne peut être utilisé, à part la viande ! Mais… Mes profits !!!

-Hé toi ! L’idiot de service ! Oui celui avec le pull, le jean sale et les…. Trucs qui ont dû ressembler à des chaussures dans une époque lointaine…

Non sérieusement, on peut appeler ça des grolles ? Même un clodo ne mettrait pas ces immondices. Enfin, revenons en au sujet. Il détruit mes futures ressources !! Je vois les prix des fourrures qu’il saccage s’effondrer comme la joie sur le visage d’un enfant quand il voit sa boutique de bonbon fermer ses portes. J’enrage intérieurement. Je le tiens en joue. Calme-toi. Respire. Vise. Le coup part. Un tir retentissant, j’ai bien visé, heureusement, car ce n’est pas mon point fort. La balle frôle l’homme et va se figer dans la tête du loup qui lui fonçait dessus ! On a un instant de répit et j’en profite pour pousser une gueulante.

-Imbécile ! Putain de sale paysan de mes trois ! Tu as vu ce que tu as fait ? Comment je peux vendre des fourrures et des dents dans cet état ?! Crétin digne du gouvernement ! ET TOI LA-BAS, ON NE TOUCHE PAS !!! JE RECUPERE LES CADAVRES ! Le premier qui tente de se tirer avec un seul poil de loup, il rejoint la pile !!!

Je fixe les badauds d’un œil mauvais. Alors que je tire les canidés en gromellant une silhouette apparait sur la colline. Il a des cornes de cerfs sur le crâne et nous fixe en tendant le bras.

Un CP et une marchande au milieu des vaches. 62823610

-Vous qui avez osé nous maintenir en cage… Je suis le Grand-Loup ! Je dirige les bêtes de cette île et mes amis lupus sont mes plus précieux alliés. Vous nous devez le tribut ! La moitié de vos bêtes doit revenir à nos semblables. Livrez-nous les vaches ou alors vous serez le tribut à leur place !!

Et Alors qu’il s’en va, deux gigantesques ours apparaissent, l’encadrant avant de l’accompagner. Je me tourne vers le paysan, destructeur de profit, que je mets un moment à fixer des yeux.

-Tu sais quelque chose toi ? Sur cet illuminé, je veux dire, car niveau destruction de bien d’autrui et mauvais goût vestimentaire, je vois bien que tu connais presque trop de choses.

Je le toise avec un mépris et un dégoût non feint. Je ne sais pas qui a dit que le mépris faisait du bien à l’âme… Mais il avait foutrement raison.
https://www.onepiece-requiem.net/t13241-lucia-hyfilnor-la-marchande-sans-scrupuleshttps://www.onepiece-requiem.net/t14051-l-inventaire-et-technique
Björn Skullson
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Sam 19 Mar 2016 - 12:54

Hmpf, la garce ! Je dois bien avouer qu’elle a un sacré style mais son avarice pourrait lui coûter cher. Une fois l’assaut terminé, je profite du répit pour lui adresser la parole.

- Calm down, blondinette. Il y a des priorités dans la vie, et il vaut mieux réduire ces bêtes sauvages en charpies que mourir pour avoir voulu en tirer un meilleur prix. A moins que ta misérable vie soit parfaitement estimable ...

Comme si cela ne suffisait pas, voilà qu’un gourou hippy débarque pour défendre sa nature chérie. Nature qui n’hésiterait pas à la bouffer tout cru à la moindre occasion.
Je déteste ce genre de sale bête et leurs amis les écoterroristes ... Ca me rappelle une mission à Zaun ou un petit groupe de révoltés voulaient s’en prendre à un labo sous prétexte qu’il était pollueur et dangereux. Pourtant, le seul danger était que des écoterroristes y pénètrent pour tout faire sauter. Maudits hippies ! Je te les forcerais à s’engager, moi ! Ca ne ferait pas un pli, et ça leur mettrait du plomb dans la cervelle. M’enfin ...

Pas le temps de jouer les vieillards nostalgiques, l’autre illuminé nous envoie deux ours, deux forces de la nature qui déboulent pleine balle sur nous.

La mystérieuse marchande-chasseresse à crinière blonde juge bon de m’adresser à nouveau la parole à ce moment là. Sauf qu’elle m’intéresse au fond. Elle a su piquer ma curiosité, je suppose qu’elle est bien plus qu’elle ne veut le montrer.
Mais elle a raison, alors j’appelle Ethan, mon coordinateur.

Elle a commencé à se charger du premier ours, le second la charge sur son flanc, je dégaine un Ran Kyaku et elle a à peine le temps de l’esquiver d’un quart de tour que la lame d’air vient lui rafraichir la pointe de sa mèche qui dépasse de son accoutrement ... kitch. Oui, voilà, c’est le mot.
Toujours est-il que j’ai su capter l’attention de l’ours et Ethan décorche au même moment ...

- Oui Bjöbjörn ?
- Houmpf !
- Eh ! Björn ? Ca va ? Qu’est ce qu’il se passe ?!
- Rien Ethan, t’inquiètes pas ... Un ours ... mais ...
- Un ours ?!
- Il a donné un coup de patte dans une partie métallique ...
- Mais qu’est ce que fait un ours à la Foire aux Vaches de Kage Berg ?
- Ethan ...
- M’enfin tant mieux pour toi, ça te fait toujours un peu d’anima...
- ETHAN !

Bon, les femmes ont raison, c’est difficile pour un homme de faire deux choses à la fois, surtout quand il s’agit de dialoguer et combattre un ours, ours qui commence à me les briser ! Je n’ai pas le temps d’attaquer, je ne fais qu’esquiver sa danse frénétique qui consiste à donner des coups de patte à la chaine.

- Tekkaï utsugi !
- Quoi ?

L’ours donne un autre coup de patte mais j’ai durci ma peau comme du fer, et je lui renvoie ses propres dégâts. Voilà qui me laisse deux secondes pour souffler.

- Ethan, tu sais quelque chose sur un abruti de hippy à tête de cerf sur Kage Berg ?
- Attends, je te cherche ça ...

Maintenant, c’est à moi de jouer des pattes ! Je suis décoche un Shigan du pied et je lui perce son flanc dans une plaie circulaire béante. Il hurle et me mord le bras dans la foulée, heureusement, j’ai juste le temps de réutiliser le Tekkaï utsugi et le voilà qui me vomit une gerbe de sang sur le bras !

- Enflûre ! Mon trench !

Je lui bourre un coup de poing infusé de Tekkai Kenpou dans le museau et le voilà enfin qui s’étale inerte sur le sol, dans un grognement étouffé.

- Björn ?
- Oui ?
- J’ai trouvé le fichier. Il se fait appeler le Grand Loup, c’est le chef du Culte de la Lune de Sang, un groupe qu’on pensait démantelé ou du moins inactif. Il a sévi il y a quelques années de ça, ils enlevaient des gens de Kage Berg pour les sacrifier au nom du soit-disant Dieu Fenrir, une divinité qu’ils idolâtrent. Je ne sais pas comment, mais ils arrivent à charmer les animaux sauvages.
- Okay, mais là, ils réclament la moitié des vaches des paysans ...
- C’est qu’ils doivent manquer de racines à bouffer, bwahaha ! De toute façon, tu sais ce qu’il te reste à faire ?
- Exact.
- Au fait, tu as des nouvelles de Donnel...

Gotciao

Je vois que mon alliée à moitié rivale a fini elle aussi de terrasser son ours, alors je lui propose de joindre nos forces pour aller leur botter le cul. Je veux voir de quoi elle est capable, si elle arrive à buter loups et ours sans trop de mal ...

- T’as entendu, la furie ? On y va ?
https://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttps://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
Lucia Hyfilnor
Lucia Hyfilnor

♦ Localisation : Tous les lieux où il y a des affaires juteuses
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1120
Popularité: 11
Intégrité: 10

Mer 30 Mar 2016 - 23:07

Ok… J’affronte un ours, des loups et en plus, un paysan me fait la leçon ? Je vais m’expliquer avec lui tiens. J’avance calmement vers cette… Chose qui ressemble à un bouseux, souriante, calme, presque gentille. J’arme discrètement mon poing et lui décoche un coup en plein menton. La vache, il est plus dur qu’il n’en a l’air, mais je ne fais style de rien.

- Écoute-moi bien le paysan ! Élargis bien l’espace entre les deux fœtus de paille qui te servent de neurones : JE NE VIENS PAS ! Ne me prend pas pour une conne, où tu vois une justicière ? J’en ai pour trois heures à réparer tes dégâts sur mes futures marchandises et je devrais en plus affronter un éco terroriste de mes trois pour ton sourire dégueulasse allant avec l’odeur immonde que tu dégages ? Non merci !

Je retourne à mes applications, dépeçant mon ours avec le plus grand soin, m’assurant de conserver en bon état tout ce qui peut se vendre. Il croit quoi lui ? Que je vais laisser passer une occasion de me faire des sous ? Il peut aller manger des vers plutôt que d’essayer de me convaincre. Sentant une présence derrière moi, je m’apprête à répliquer, mais il ne s’agit que de deux autres paysans qui bavardent en me regardant du coin de l’œil. Un gros et grand brun face à un vieillard édenté, s’appuyant sur une canne pour marcher.

-Mmmh, voilà des années que je n’avais pas vu Grand-loup, commence le vieux.
-Les temps sont durs, mais comme d’habitude, nous allons seulement l’ignorer, il n’osera pas faire quelque chose, hein papy ?
- Ne crois pas ça… Il y a dix ans en arrière, il a pillé la banque en même temps que kidnappé la fille du banquier… On n’a jamais retrouvé l’argent.
- Pardon ?

Le mot m’a échappé. De l’argent non retrouvé ? Vraiment ? Mais alors… Cela fait un trésor à retrouver ! Et les jolis chiffres augmentant sur la tête du vieillard me confirment qu’il ne ment pas entièrement si je souhaite le croire… Très bien, je fais entièrement confiance à mon œil. Je lance une petite bourse contenant à peu près mille berrys au plus jeune en lui demandant de ranger les cadavres dans le chariot et de surveiller ce dernier pendant que je fonce vers le lieu où a disparu l’éco terroriste. Avançant dans la forêt, je finis enfin par tomber sur le paysan… Qui semble étonné.

-Tiens… Monsieur le Paysan… J’ai vu que vous pouviez me faire gagner beaucoup d’argent donc me voilà… C’est quoi ce regard ? On ne me croit pas ? Tsss, voilà bien la réflexion d’un paysan. Enfin, repartons sur de bonnes bases, saines et débordantes d’amitié d’accord ? Je suis Lucia Hyfilnor et tu es ?

Moi, polit après lui avoir dit ses quatre vérités ? Ah, mais c’était avant que je voie la jolie somme scintiller au-dessus de sa tête. L’argent est toujours une excellente motivation à la politesse.
https://www.onepiece-requiem.net/t13241-lucia-hyfilnor-la-marchande-sans-scrupuleshttps://www.onepiece-requiem.net/t14051-l-inventaire-et-technique
Björn Skullson
Björn Skullson
••• Agent en formation •••

♦ Localisation : Disparu ... ?
♦ Équipage : Self made man

Feuille de personnage
Dorikis: 3410
Popularité: 67
Intégrité: 69

Jeu 31 Mar 2016 - 6:48

Avant qu’elle ne me frappe et qu’elle ne me retrouve derrière la colline, j’étais parti résigné à l’idée que ça ne fera que plus de matage de hippie sectaire pour moi ... jusqu’à ce qu’elle ne me rejoigne en quatrième vitesse. D’ailleurs, quand je l’ai entendu, ma mâchoire a eu un relent de douleur.

Puis, quand elle m’a serré la main, je n’ai pu m’empêcher de penser que j’avais à faire avec une bipolaire ... Bon, dans le fond, elle n’est pas très dérangeante ... tant qu’elle me pète pas à la gueule ! Et donc, je lui rends sa poignée mais toute aussi faussement chaleureuse.

- Enchanté, Ni... Björn Shenko ! Marin d’élite et non pas bouseux, désolé.

Ah ! Ce pseudonyme ! Je l’avais sorti tant et tant de fois qu’il me collait à la peau et que j’avais l’impression que c’était réellement mon deuxième nom ... En tant que Nikolaï Shenko. Mais à cause de ce maudit Ethan qui a sorti mon nom comme si j’étais seul, je dois bien avouer mon vrai prénom !

Enfin bref, passons. Plus vite j’en aurais fini ici, plus vite je serai tranquille ... Nous avançons donc après avoir fait les présentations, et ... nous ne pouvions pas rater notre chemin puisque dans le passage entre deux collines est planté un affreux épouvantail. En s’approchant de plus près, on peut s’apercevoir qu’il est vraiment sordide ... Son visage est une gueule de loup grossière sculpté et il porte pour tout vêtement une peau de loup rapiécée et à moitié brûlée. D’ailleurs, il sent assez fort le roussi, comme si quelque chose venait de brûler ... Peut être de l’encens ...

Perdu dans mes pensées, j’en ai oublié l’autre folle à la tignasse blonde qui a du pété un câble devant de gâchis de fourrure et la voilà qui me rattrape à grands pas. C’est vrai que je ne suis pas très loquace mais je préfère essayer de savoir où nous mettons les pieds et éviter de tomber dans une éventuelle embuscade de la part du Culte.

Quand elle arrive à ma hauteur, je lui fais signe de s’approcher lentement.

- Nous arrivons en territoire ennemi, il faut que nous soyons discrets.

La prochaine route ? Facile, encore un espèce de leur totem-épouvantail sur le petit chemin qui remonte la deuxième colline.

Au même moment, des hommes habillés en peaux de loups sortent de nulle part et de partout à la fois, peut être un peu moins qu’une dizaine. Alors je prends le temps d’asticoter ma partenaire du moment.

- Vous pensez que votre vénalité vous poussera à vous emparer de ces peaux qu’ils portent ?

Bien évidemment, j’ai peur de sa réponse.
https://www.onepiece-requiem.net/t13245-agent-bjorn-skullsonhttps://www.onepiece-requiem.net/t13335-fichier-de-l-agent-skulls
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1