AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
TV 42″ (106 cm) Continental Edison avec Full HD et Android à moins ...
199.99 €
Voir le deal

Un clown un peu trop bavard ~

Invité
Invité


Lun 27 Juil 2015 - 14:12


Le voyage en barque serait très certainement long et fastidieux, surtout pour le clown qui ramait jusqu'à ce qu'Edgar lui accorde une pause. Le mime ne lui en laissait pas trop, il était pressé d'arriver à la prochaine île. Cependant, ce clown avait l'air intéressant et le voyage serait certainement moins long si ils faisaient connaissance. L'okama tenta alors d'en apprendre plus sur son rameur, sa vie, tout ça, tout ça... Le clown semblait plutôt joyeux d'enfin pouvoir ouvrir la bouche et commença à déballer toute sa vie à Edgar qui lui portait une attention très particulière. En effet, l'histoire de ce clown n'était pas banale...

« Je me nomme Sloopy, mais mon vrai nom est Zahir Barkstan, je ne suis pas originaire de Luvneel. En fait, j'ai été mafieux, c'est pourquoi Monsieur Bouche m'a désigné pour vous conduire. J'étais le pauvre pion d'un mafieux et j'avais été jeté dès que l'on n'eut plus besoin de moi, j'ai eut de la chance de ne pas avoir été tué. Je suis alors arriver à TaraLuvneel et c'est là que j'ai rencontré toute cette ribambelle de clown pas tout à fait clean qui m'ont gentiment accepté dans leur famille. Parce que c'était une vrai famille, et on gagnait de l'argent avec nos numéros, mais les enfants grandissent vite et les générations d'après n'ont plus été très attiré par les clowns. Nous vagabondions dans les rues tentant tant bien que mal d'attirer les enfants, les parents, de les faire rire, mais rien n'y faisait. Les seuls esquisses de sourire que nous obtenions n'étaient là que pour se moquer de notre condition.

C'est là que Monsieur Bouche est intervenu, tel un sauveur. Il nous a alors proposé un marché. En l'échange de bonbons hilarants qu'il acceptait de nous fournir gratuitement, il désirait que les clowns le renseignent sur les activités de TaraLuvneel, sur ce qui s'y passe, les intrus. Monsieur Bouche ne sort pas de son usine et pourtant est au courant de tout sur TaraLuvneel, c'est grâce à nous, aux clowns. Ainsi, il garde la main sur la ville et chasse les personnes qui pourraient le déranger dans ses affaires. Nous sommes à ses ordres mais il nous fait vivre. En effet, ses bonbons hilarants nous ont permis de retrouver notre prestige d'antan. Les clowns de TaraLuvneel sont à nouveau renommés et nous mangeons désormais à notre faim et bien plus encore. On a même le droit de mener des affaires illicites sans que Monsieur Bouche ne nous disent rien. Il ne faut juste pas le contrer dans ses affaires. Ma vie est pleine de joie Monsieur Akrov et je suis ravi de pouvoir ici vous servir. »


« Jorj est un homme bien et intelligent. Mais dîtes-moi Sloopy, d'où êtes-vous originaire  si vous n'êtes pas de Luvneel ? Et pour qui travailliez vous en tant que mafieux ? »

« C'est difficile à dire, et je ne devrais pas vous le dire mais puisque Monsieur Bouche vous considère comme son frère, alors je ferais une exception. Je suis originaire d'un île appelée Carcinomia. C'est en fait en apparence un simple îlot rocheux sans grand intérêt, mais en réalité c'est une véritable fourmilière à l'intérieure de laquelle grouille des mafias de renom qui se sont accordées pour gérer différents marchés illégaux. Je travaillais pour Monsieur Green, un ingénieur extrêmement doué, ayant un réseau de technologies illicites très poussé. Et tout ça, sans que la marine ne soit au courant puisqu'elle ignore même l’existence de cette île. Le clan Avast m'avait embauché pour surveiller le palais de Monsieur Green, j'étais un garde mais j'ai pu voir passer des choses dont jamais je n'aurai pu voir passer de si près. Du Granit Marin, j'ai vu du Granit Marin de si près que j'aurai pu le toucher. Pourtant seul la marine possède du granit marin.

Monsieur Green n'est pas reconnu pour sa puissance auprès des autres clans mais son ingéniosité lui a permis de rester au sommet du clan Avast. Il y a d'autres clans également à Carcinomia. Monsieur White possède une réseau de drogue et produits chimiques, Monsieur Red est le gérant du réseau d'esclaves, Monsieur Blue s'occupe de quelques îles, et Monsieur Black a quand a lui un réseau d'armes. Malgré le fait que j'ai été renvoyé, j'ai un grand respect pour Monsieur Green et les autres chefs de clan de Carcinomia. J'aurai pu être tué mais je suis encore là, ils sont des véritables maître mafieux et forts qui plus est ! Seulement leur existence au sein de l'île rocheuse n'est pas un secret et la population, elle, ne les apprécie guère... »

« Je veux voir cette île ! Mettons quelques jours de plus s'il le faut mais allons-y ! »

« Euh, mais Monsieur Akrov, la distance n'est pas le problème mais cette île n'est accessible que par sous la mer, et encore, qui peut dire ce qu'il vous arrivera si vous parvenez à rentrer... »

« C'est me sous-estimez que vous faîtes là Sloopy ! En route ! »

« Bien, mais les gens de cette île sont impitoyable... »
Invité
Invité


Mar 28 Juil 2015 - 12:46


Le voyage allait donc durer un petit plus longtemps que prévu et les nuits à deux sur une barque trois place était de moins en moins agréable et supportable. Un mal de dos naissant attaquait Edgar et l'ennui le suivait comme la peste. Mais cette fois, le mime avait trouver une plus ou moins bonne idée. Il allait lire Le Règne Sucré et expérimenter les attaques avec les ingrédients que lui avait fourni Jorj avant de partir. Edgar ouvrit donc le grand livre à une page au hasard. Nougat's Barrier... Le mime suivit les instructions et apposa très vite une toute petite quantité de nougat, la place sur le bateau le restreignant niveau quantité. Edgar frappa alors le nougat qui ne bougea pas d'un iota, ce livre était une merveille. Sloopy lui-même était impressionné.

L'okama ouvrit alors une autre page au hasard. Lasso of Licorice... Il dut relire plusieurs fois les informations sur cette attaque. De plus, il ne la maîtrisa pas de suite. Pendant plusieurs jours durant, Edgar tenta avec maladresse de sortir des fils de réglisses de ses manches, sans succès. Finalement, avec acharnements, un beau jour de grand soleil, six lassos noirs et sucrés sortirent de ses manches et le mime pavint à les contrôler à tel point qu'il attrapa une mouette au passage. Ils n'étaient pas affamés au point de la garder, surtout qu'ils avaient assez de victuailles pour tenir encore des semaines en mer. Cependant, Edgar préserva tout de même la mouette en guise de souvenir. Sloopy était alors étonné.

Une nouvelle page à ouvrir ! Cutting Caramel... Difficile de tester ça... Oh tiens ! Mais l’îlot rocheux était en vue ! Sloopy confirma d'ailleurs que c'était bien celui-ci, une petite journée à ramer et ils arriveraient enfin à Carcinomia.  Edgar sourit de joie, il allait enfin vraiment pouvoir tester ses compétences. Les yeux de l'okama changèrent passant de l'indifférence à la cruauté. Sloopy remarqua sans doute ce changement d'attitude, mais le pauvre ne savait pas nager, et au milieu de l'océan, difficile de s'en sortir. Edgar saisit donc un des pots de caramel et à l'aide d'un bâton fit gicler une dizaine de petites gouttes dans la direction du clown. Ces gouttes transpercèrent le rameur qui cracha autant de sang par la bouche que par les orifices créés par le caramel.

« OULOULOULOULOULOULOU ! Tu auras une mort sucrée mon ami. »

Cette situation excitait l'okama qui n'avait pas été cruel depuis bien longtemps. Sticking Marshmallow... Edgar déposa le Marshmallow chaud sur la dépouille presque morte du clown qui ne pouvait plus prononcer de mot. Le soleil étant au rendez-vous, ainsi que la chaleur, le bonbon mit du temps à gonfler mais il avait une journée. L'okama se saisit donc des rames et amena la barque au plus près du rocher. Il était tard, la lune avait gagné le ciel et le Marshmallow complètement englouti Sloopy qui n'était dorénavant qu'un lointain souvenir. Edgar avait eut tout le voyage pour réfléchir à comment entrer dans cette fameuse île intérieure et la solution avait finalement été toute trouvée.

Il utilisa ses Bubble Gum, habituellement pour emprisonner l'ennemi comme masque, lui permettant ainsi d'avoir une réserve d'air relativement grande et suffisante. Il s'occupa de mettre toutes ses affaires dans une autre bulle afin de les garder au sec puis ouvrit une dernière fois le Règne Sucré. Explosive sweetnesses... Edgar sauta donc par dessus bord et se contenta de lancer un de ces bonbons explosifs sur la braque la déchiquetant elle et Sloopy qui se trouvait à l'intérieur du Marshmallow.

En route pour cette île mafieuse.
Page 1 sur 1