AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -60%
Lot de 50 stylos billes Bic – Noir à ...
Voir le deal
5.96 €

La pêche au gros

Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Sam 12 Sep 2015 - 0:30

pulupulupulu

Vous êtes bien sur le denden enregistreur de Paqu...
Paquebot, c'est Yabou, faut que tu m'aides.
C'est quoi la tambouille, explique ?
Mon cousin...
Krilon ?
Oui, il a disparu à côté de l'île Poiscaille, c'est pas le premier. Deux autres hommes-poissons de notre clan ont disparu, Krilon était à leur recherche.
Pourquoi vous y allez pas ?
Car on y est et on ne trouve rien à part des humains qui pêchent à outrance...
Et tu penses qu'ils...
Oui
Krilon est capable de pourfendre un navire en deux quand il est énervé, c'est pas des pêcheurs qui lui poseraient des soucis...
Faut que tu viennes voir les moyens et les sommes qu'il y a en jeux, c'est la démesure ici.
J'ai compris, j'me mets en route.
https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttps://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Liza de Locksley
Liza de Locksley

♦ Localisation : Marie-Joa sauf en missions
♦ Équipage : Nope

Feuille de personnage
Dorikis: 1380
Popularité: 60
Intégrité: 60

Sam 12 Sep 2015 - 20:34


"Donc, un groupe de révo 'est mis en tête de capturer les hommes poissons. Bon ça, on s'en fiche, mais ce qui importe c'est qu'on sait qui sont ces révos, ta mission sera donc de t'infiltrer dans leur groupe..."

Mister tea s'arrêta brièvement, fixant Liza droit dans les yeux pour capter son attention. la jeune fille cligna des yeux et se reconcentra.

"Tu connais cette île, tu y est déjà aller avec l'agent Hisachi, Poiscaille. Tu vas y aller dans un bateau banaliser, les agents renfort seront à bord, le tout c'est qu'au bout d'une semaine tu m'appelleras, je te donnerai de nouvelles instructions. En attendant tu fais comme si tu étais des leurs."

La jeune fille grommela mais acquiesça, elle n'avait de toute façon pas le choix.


Assise sur le mat de misaine elle respirait lentement. Elle voyait déjà Poiscaille et son agitation au loin. Il fallait qu'elle se mette en condition.

Lorsque le bateau accosta elle descendit, son sabre sur le dos, un sac dans la main plein de quelques vêtement, son long manteau recouvrait son corps et sa capuche était rabattue sur sa tête. Elle alla directement vers une petite auberge où elle s'installa. Elle repéra trois hommes qui riaient fort et qui tapaient du poing sur la table. Elle se mit proche d'eux. Ils la regardèrent de travers au début, puis lorsqu'ils commencèrent à balancer leur vanne sur le GM et qu'elle commençais à cmprendre qu'ils étaient révos et qu'elle se mit à faire semblant de se cacher pour rire ils arrêtèrent de la toiser, et ils l'abordèrent.

Trois jours s'étaient eccoulés depuis qu'ils étaient venu lui parler. Elle avait jouer la timide au début, puis ils avaient un peu insisté et elle s'était "laisser convaincre" pour rencontrer leur groupe. Le chef aurait pu s'appeler Bourré. Un vieux débile avec une boutteille à la main, elle aurait pu lui foutre son contrat avec le GM sous le nez qu'il l'aurait accepté dans ses rangs. Elle leur avait baratiné ne histoire de parents tués par la marine, ils avaient compatis, elle avait pleurer, ils l'avaient soutenu, et elle se retrouvait à visiter leur entrepôt de pêche.

"Pêche au gros... Qu'est-ce que vous pêchez exactement?"

Celui qui l'avait aborder était grand, mince, peut-être vingt cinq ans, pas trop mal fait de sa personne mais il était présomptueux. Il lui lança un regard excité et s'exclama.

"Patience! On va te montrer."

Et il s'appelait Jean. Ils lui firent visite lapremière partie de l'entrepot qui semblait tout à faire normale, presque décevante. Elle faisait joujou avec un couteau lorsqu'il passèrent un porte crasseuse et que l'odeur de poisson s'accentua désagréablement. Elle leva les yeux et reste bouche bée. Quatre aquarium géants, fermés par des grilles. Il y avait trois aquarium qui comportaient un homme poisson chacun.

"Mais qu'est-ce que..."

Le quatrième était vide, mais quelques chose lui soufflait que ce ne serait pas le cas longtemps.
https://www.onepiece-requiem.net/t14407-liza-une-cp-sans-limiteshttps://www.onepiece-requiem.net/t14611-fiche-technique-de-liza
Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Sam 12 Sep 2015 - 21:39

J'matte la mer, ça m'détend, ça m'évite de penser à cette odeur fétide qui te prend tous les sinus. Les industries de poisson me débectent, par l'odeur et surtout pour le principe, j'ai envie de vomir et tout casser. Mais j'suis zen, je préfère me recentrer sur la mer, elle qui m'a beaucoup apporté. En parlant d'apporter, v'là que quatre têtes émergent assez vite des flots et s'avancent vers moi.

Ça fait une plombe que je poireaute, vous branliez quoi ?
On faisait le tour de l'île voir si on avait rien loupé
Et ?
On a rien loupé, aucune trace de nos deux gars ni de Krilon.
Y a déjà eu des cas similaires ? Des tensions avec les industriels ?
Pas à notre connaissance, mais si on va en ville...
Vous allez effrayer les humains, j'comprends, j'vais m'occuper d'foutre deux trois coups d'bottes dans les boîtes et voir ce qui gigote.
Fait gaffe.
C'est des pécheurs, y a du marine mais c'est pas non plus Marine Ford...
Ouais mais ils ont bien eu trois des nôtres.
Pas de précipitation, faut vérifier ça mais c'est noté, j'ferais gaffe à mon derche.
Merci, ça m'fait plaisir de te revoir
Arrête j'vais pleurer, allez, cassez vous avant qu'on nous remarque.
On s'arrache, si tu as besoin de nous, on reste dans les fonds, prêt à intervenir, même si il faut rentrer dans le lard de la marine...

Une fois retourné dans la ville, mes nausées sont de retours, c'est insupportable. Ça m'met en rogne, va falloir que j'casse une tête ou deux, ça m'défoulera. Et puis ces usines, c'est moche, ça pue, c'est pas écologique, ça tue la biodiversité des fonds marins, ça m'gonfle. Le problème c'est que même en foutant tout par terre, j'suis sûr qu'ils sont assez pété d'oseille pour tout rebâtir avant la fin du mois et ça, ça m'rend encore plus malade. J'déteste me sentir impuissant, faut pas qu'j'y pense de trop, j'ai trois gus à trouver.

Trois hommes poissons, ça passe pas inaperçu sur les docks, allons faire cracher les pécores.
https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttps://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Liza de Locksley
Liza de Locksley

♦ Localisation : Marie-Joa sauf en missions
♦ Équipage : Nope

Feuille de personnage
Dorikis: 1380
Popularité: 60
Intégrité: 60

Mer 16 Sep 2015 - 21:08



Liza regarda les trois hommes poissons bouche bée. Elle n'en avait jamais rencontré, elle était impressionnée et un peu dégoûtée par l'odeur. Elle avait une mauvaise vu mais un très bon nez et l'odeur lui piquait même les yeux.

"A quoi cela va-t-il servir?"

"Nous allons les vendre. En esclaves."

Liza cligna plusieurs fois des yeux, aussi loin qu'elle s'en souvienne on lui avait toujours dit que les hommes poisons étaient pour la plupart des pirates. Pourquoi des révolutionnaires capturaient-ils des pirates? Cela lui échappait. Elle esquissa un faux sourire.

"Et a qui?"

"Des marchands d'esclaves."

Il avait l'air tout excité et elle était dégoutée. Elle n'aimait n les pirates, ni les révolutionnaires mais elle se demandait comment ces derniers pouvaient lâcher leurs idéaux de liberté pour de l'argent.

La discussion se stoppa là et on l'emmena dans une taverne où on lui paya à manger. les trois hommes papotaient comme si de rien n'était et elle, elle faisait mine d'être gênée. Bin qu'elle sache qu'ils ne voyaient pas son visage. Elle était en train de se demander comment sa mission allait évoluer. Elle s'en fichait pas mal du sort des hommes poisson, mais cela changerait la donne si les révolutionnaires décidaient de capturer les criminels alors qu'eux même en étaient.

Ce qui lui échappait le plus c'était le fait qu'ils le aient capturer pour les vendre. Eux qui dénonçaient habituellement l'esclavagisme alors que le GM lui même le réprimait. Soit ils n'avaient rien compris soit ils étaient bidons.
https://www.onepiece-requiem.net/t14407-liza-une-cp-sans-limiteshttps://www.onepiece-requiem.net/t14611-fiche-technique-de-liza
Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Ven 18 Sep 2015 - 1:10

Réfléchis Paquebot... Réfléchis, attends la réponse avant de cogner...

Je m'y prenais comme un branque... J'venais de défoncer deux gars, presque coup sur coup car j'obtenais pas les réponses que j'attendais. Si j'poursuivais sur cette route, j'risquais d'me faire cramer et ne pas pouvoir retrouver les hommes-poissons. Fait chier, faut changer de méthode. Je déteste m'adapter à une situation. J'suis pas prévu pour ce genre de cabriole, j'suis un foutu rustre qui reste droit dans ses bottes. Tous les truc de fiottes style jouer la comédie, lècher l'derche, implorer, toussah, bha j'peux pas. C'est pas dans mes veines, j'y peux rien. Bref, j'men va un peu plus loin pour laisser les deux gus que j'ai avoiné faire une petite sieste. Faut dire que c'est pas facile, des marchands d'poiscailles,  y a que ça dans le coin. Ça défile dans tous les coins.

Faut des moyens pour capturer trois hommes-poissons. C'est pas des pignoufs qu'on pu faire ça, ils ont du matos, du matos pour gros gibier. Enfin gros poisson, c'pareil. Trouvons ce qui se fait de plus gros.

Je demande à un gus qui passe près d'moi où j'peux trouver l'plus gros navire de pêche du coin, il me fait un signe en me faisant une grimace du style: T'es con ou quoi ? J'ai envie de le cogner mais en fait je m'abstiens, car pour le coup, l'a pas tord, j'avais qu'à lever les yeux et comparer la taille des mâts. Même si il yen a un grand nombre, y en a un qui toise tout l'monde. Et en effet, on s'sent ridicule quand on est devant, le truc c'est presque une ville qui flotte. Il décharge un max de cam quand j'arrive. Y a pas mal de monde qui fait la queue pour tailler le bout de gras avec un gros sac. J'fends la foule, pas que ça à foutre.

S'cusez, pardon, s'cusez, pardon, s'cusez...

Ca râle, ça jacte, ça m'insulte, rien à battre. J'me plante devant le sac sur pattes. Il me regarde comme si j'étais un putain de poisson qu'il devait évaluer pour me coller un prix avant d'me vendre. Il me donne déjà envie de le cogner alors qu'il a pas ouvert sa bouche, c'vous dire.

Salut, je veux acheter de la cam, du genre mastodonte, à qui dois-je m'adresser ?

Waouw, j'ai presque lâché un siouplaît à la fin mais bon, faut pas déconner non plus. Il baisse son regard sur sa fiche et note un truc avant de pointer du doigt un gars en costume qui discute avec un marin non loin de là. J'remercie pas l'tas d'graisse et j'décare de ce tas de pécore. J'accoste le gentleman, le marin me regarde avec un air qui en dit long, faut dire que j'viens d'lui couper la parole. Peu subtile direz-vous, c'est pas faux.

Messieurs, le temps joue contre moi, on m'a adressé à vos bons services. Je cherche un produit de la mer particuliers. Un produit rare et cher. Je suis mandaté par un brave et honnête homme qui ne peut se déplacer en personne. Je souhaite du morceau de choix, de première qualité.

Bonjour Signore, vous prenez au dépourvu, ce n'est pas vraiment la méthode que l'on utilise d'habitude pour acheter de la marchandise mais puisque le destin semble vous avoir amené jusqu'ici, dites moi, que puis-je pour vous servir et surtout, quelle est votre budget ?

Assez pour ce que je veux.

J'le regarde du genre: Je me torche avec des billets de 500, aboule le matos. Il semble comprendre et congédie le marin qui l'a gros. Il m'attrape par les épaules, c'est un commerçant, je le sens. J'aime pas ces types là, foncièrement. Il me baragouine cinq minutes dans les esgourdes, il vante sa cam, rien à branler. Soyons franc.

Vos poissons, aussi exotiques et immenses qu'ils soient ne m'intéressent pas, je suis à la recherche d'hommes poissons, c'est dans vos cordes ?

Le gars semble hésiter. J'ai ferré le bon poisson. J'fais genre j'suis impatient, que j'ai pas toute la journée, pour ça facile, ça me vient naturellement. Il marmonne et sous entend qu'il aurait peut être une connaissance qui pourrait se procurer ce genre de produit.

Parfait et je peux le trouver où votre connaissance ? Mon patron a les crocs.

Il me regarde en baissant la tête et en levant les yeux vers moi, comme inquiet et dégoutté à la fois.

Il les mange ?

Bha, de temps en temps, ça lui arrive. Bref, vous en avez ou pas, j'ai pas toute la journée et plein d'argent à dépenser.

Il me traîne en dehors de la foule, dans une tite ruelle de merde et me donne une adresse, c'est un bar. Il me dit de contacter ses hommes de mains, qu'il ont des specimens en stock sur le départ mais que si j'paye bien, ils sont peut être pour moi. Il me dit un prix, je m'en care, j'ai pas un radis. Il me demande la moitié de la somme maintenant et le reste à la livraison. J'lui dis que c'est une affaire qui roule avant de lui mettre un Jodan Bakusho dans la tronche. Sa tête claque contre le mur derrière lui, il s’effondre au sol, j'lui crache dessus.

T'as l'bonjour des hommes-poissons connard.

J'en chie pour trouver le rade, une fois dedans, c'est tout moisi, ça sent l'poissonnier ou l'pêcheur. J'prends un verre, histoire de m'intégrer à l'ambiance. Deux et trois pour bien prendre le temps d'acclimater mon foie. J'repère enfin les hommes de l'autre fiotte grâce à la description qu'il m'en a fait. Il m'aurait dit: Trouvez les trois plus moches et les trois plus gros cons d'la taverne, ça aurait été du pareil au même. J'décide de les aborder, y a un ou une naine avec eux. Pauvre gosse.

Salut moussaillon, tiens, v'la un bifton, va te commander un truc au bar et reste y un peu, j'dois discuter entre grandes personnes.

Jpousse presque Liza vers le bar en lui piquant son siège. Les trois gus me regarde comme si j'étais leur contrôleur judiciaire.

Salut, on se connaît pas mais j'viens d'voir vot' boss, j'ai lâché une sacrée somme pour voir votre marchandise. Pourriez-vous m'y amener séance tenante ?


Dernière édition par Mr Paquebot le Lun 21 Sep 2015 - 14:14, édité 4 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttps://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Liza de Locksley
Liza de Locksley

♦ Localisation : Marie-Joa sauf en missions
♦ Équipage : Nope

Feuille de personnage
Dorikis: 1380
Popularité: 60
Intégrité: 60

Ven 18 Sep 2015 - 9:49


Quoi qu'il en soit, la jeune fille tremblait comme un junkie en manque. Ce n'était pas sensée se passer comme ça les Révos devaient agir comme des révos et les CP comme des CPs elle n'avaient jamais compris pourquoi elle devait faire semblant d'être quelqu'un qu'elle n'était pas. Elle sortit du bœuf séché de sa poche arrière en tremblant pendant que les trois idiots étaient trop occupé à raconter des conneries.

Elle espérait que ça allait la calmer. Elle rabattit sa capuche sur sa tête pour qu'on ne remarque pas qu'elle était en état de manque. En manque de quoi? En manque de fer. En manque de sang. Elle faisait une crise, douce, certes mais une crise quand même, une crise qui avait été déclenché par l'angoisse.

Elle se retrouva à moitié jetée hors de la table par un homme qui puait plus le poisson que les hommes poissons eux même, et il lui donna de l'argent. Elle fit comme il avait dit, ce qui était plutôt étrange mais elle n'était pas en état de faire la chochotte. Il lui fallait des steaks et cet homme lui avait donné de quoi en payer.

Elle commanda donc trois steaks pas cuit sous le regard choqué des barmans. Elle sortit un conteau de sa poche et découpa grossièrement mais habilement la viande qu'elle avala d'un coup. Ses dents s'étaient plus ou moins adapté à son régime à base de viande crue, ou du moins peu cuite. Et elle devait avoir été procréer avec un carnivore parce qu'elle n'avait jamais eu de soucis à cause de la viande crue.

Mais ses origines exactes étaient aussi sombre que son manteau de cuir noir et il valait mieux pour sa santé mentale déjà fragile qu'elles le restent.

Lorsqu'elle se fut rassasiée elle se tourna vers la table des trois. Elle observa le nouvel arrivant. Les trois autres étaient simplets et inintéressant mais lui était en colère. Pourquoi quelqu'un qui vient de conclure une si bonne affaire puisque c'est ce que ça semble être, une bonne affaire, serait-il en colère?

Il mentait donc. Mais comment aurait-il sun pour le bar? Elle se mordilla la lèvre.

Liza s'approcha des quatre homme sen tirant un chaise qu'elle cala juste à côté du nouveau venu.

"Merci pour le repas! J'ai bien manger. Je m'appelle Maria et vous?"

Jouer la candeur et l'innocence elle savait faire. Il ne pouvait pas voir son visage mais il pouvait entendre sa voix qu'elle rendait juvénile à l'excès. Elle savait que son sabre dans le dos pouvait la trahir mais la plupart des gens souriaient, lui frottaient la tête et lui disait que c'était pas de son âge et qu'il fallait qu'elle s'essaie à la couture. Sérieusement? A la couture?!
https://www.onepiece-requiem.net/t14407-liza-une-cp-sans-limiteshttps://www.onepiece-requiem.net/t14611-fiche-technique-de-liza
Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Mar 22 Sep 2015 - 21:59

Discuter avec des pouilleux m'a toujours agressé les esgourdes. On a pas beaucoup discuté, un petit quart d'heure, mais j'vous jure, j'ai voulu les tuer au mois trois fois chacun. Le pire, c'est quand celui en face de moi a essuyé sa crotte de nez sous la table. Ouais, là j'crois que j'ai gagné un bon point pour mon selfcontrol. J'étais à deux doigts de lui écraser les doigts sous la table en donnant un coup de pied sur ses doigts de pécore. Heureusement que la naine est revenue et qu'elle m'a distrait.

Heu, bha mon nom importe peu.
Ouais, elle a pas faux la tiote ! C'est quoi ton blaze au fait.
Vous allez rire.
Héhéhé
Nan mais j'ai encore rien dit.
Ha pardon, alors c'est quoi ?
Hubert. Vous êtes contents ? On peut bouger de ce trou merdique ?
Hey, comment tu causes, c'est ma sœur la taulière.

Oups, bon au moins il sait ce que je pense de l'endroit et si il continue, j'vais lui imprimer sur sa tronche de cake mes phalanges. Et si on se sortait un peu le doigt bordel. J'les motive un peu et on décare du coin, direction l'entrepôt où j'espère retrouver les hommes-poissons. Si possible pas encore vidés...

C'est encore loin ? J'ai mon bateau de retour en fin d'après-midi et j'aimerai bien charger ça...
Héhéhé
C'est quoi l'embrouille ?

Les trois petites catin des enfers qu'ils sont m'ont traîné dans une ruelle glauque. Le genre de ruelle où tu chopes une MST en longeant les murs. V'la qu'ils sortent des canifs ces baltringues, la naine est derrière eux, elle bouge pas. J'fais quoi ? ça me gave, j'peux pas les défoncer, j'sais pas où est leur fichu hangar... Peut être que la naine le sait... Tentons pas le diable. Les faire parler, faut qu'ils parlent.

Messieurs, j'ai payé votre patron.
Ouais ouais on sait, mais on veut l'autre moitié du fric, notre patron il ramasse pas mal et nous tu vois, on est pas assez payé alors tu vas baver.
Banquer.
Quoi ?
On dit "tu vas banquer" espèce de sombre crétin.
Ho putain, comment qu'il cause ce blanc bec, t'vois pas qu'on va te suriner le bide si tu craches pas ton blé.
J'en ai pas.
De quoi ?
De blé.
Ton argent trouduc ! On veut ton argent !
Nan mais ça j'avais compris, j'sais que vous êtes cons mais pas à ce point quand même. J'essaye juste de vous dire que j'ai pas d'argent.
Mon cul.
Bon, y en a marre de vos tronches de mollusques, action.

Pif paf pouf, comme d'hab, des grandes gueules mais de bonnes grosses fiottes dans un combat de ruelles. J'étais pécheur moi aussi, faudrait pas l'oublier, les couteaux ça m'connaît. Bon, ils m'ont quand même entaillé un avant bras et bien niqué ma veste, fait suer. Par contre, ils ne sont plus en état de répondre à quoi que ce soit. Faudrait que j'attende quelques heures, pas le temps. Le plus surprenant, c'est la naine, elle a pas fuit. J'approche doucement, j'sais pas dans quel état d'esprit elle est.

Hey Anna ! Tu veux bien m'aider ? J'ai des potes à sortir du pétrin.
https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttps://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Liza de Locksley
Liza de Locksley

♦ Localisation : Marie-Joa sauf en missions
♦ Équipage : Nope

Feuille de personnage
Dorikis: 1380
Popularité: 60
Intégrité: 60

Ven 25 Sep 2015 - 22:31


Liza n'avait pas quitté le "Hubert" des yeux. Au même titre qu'elle n'avait pas quitté sa capuche qui cachait son visage. Elle ne le sentait pas. Au sens propre comme au figuré, elle évitait de trop respirer par le nez, puisque celui-ci était plus développé que la moyenne.

Elle regarda la mélasse gluante et noiraude dans l'assiette des trois gars en se demandant si c'était vraiment comestible, et au quel cas, de quoi c'était composé. Ses rêveries furent vite interrompus, ils sortirent, elle les suivit, plus comme une ombre que comme une vraie personne.

Elle le voit lui jeter un bref coup d'oeil. Ça allait devenir tout de suite plus intéressant. Ce gars là en avait marre des trois autres idiots, elle aussi mais elle n'allait rien dire, après tout, elle devait être une révo, une pauvre petite révo d'ailleurs.

Après un échange aussi inutile que peu productif il les assoma.

Elle serra les dents. Ce n'était pas au programme ça.

Réfléchis Liza... Reflechis... Que ferait Mister Tea? Il chercherait à connaître son identité. Aller! Liza trouve une idée, merde!

Elle tremblait un peu, pas de peur, pas d'angoisse plus d'énervement. Une mission simple et sans imprévu qu'ils avaient dit. Elle était une agent du CP elle devait s'en sortir!

"Je vois pas de quoi vous parlez."

Elle prit un air apeuré, il n'avait pas à savoir qu'elle tremblait pour autre chose, elle fit mine de paniquer. Elle n'eut pas à trop se forcer, par contre, elle dut se forcer à ne pas sortir les armes tout de suite.

"Et.. Et même si je savais, pourquoi je vous le dirai? J'vous connais pas moi."

Sa voix était chevrotante et mal assurée, elle se sentait coincée, en cage. Et vous savez ce qu'on dit d'une bête en cage? Non? Et bien, il ne fait pas bon d'entrer dans la cage.
https://www.onepiece-requiem.net/t14407-liza-une-cp-sans-limiteshttps://www.onepiece-requiem.net/t14611-fiche-technique-de-liza
Mr Paquebot
Mr Paquebot

♦ Localisation : Drum

Feuille de personnage
Dorikis: 1800
Popularité: 70
Intégrité: -22

Ven 25 Sep 2015 - 23:52

Vous n'imaginez même pas l'effort de contrôle sur soi que j'ai du faire pour ne pas emplâtrer la gamine dans l'mur. Nan mais c'est vrai, ça vous paraît normal qu'on ne frappe pas les enfants, qu'on soit attentif à eux, qu'on les chérisse, etc.. Mais merde, c'est pas comme ça que je fonctionne, rien à carrer qu'elle soit épaisse comme un lardon. Elle a des informations, faut que je lui fasse cracher, de gré ou de force.

Je vais parler lentement afin que tu puisses assimiler toutes les informations que je vais te donner. Ce n'est pas un jeu Annabella ! Les trois types avec qui tu te balades, retiennent trois amis à moi. Ces amis n'ont rien fait de mal, c'est injuste qu'ils soient emprisonnés. Tu n'aimerais pas toi que je t'attache pour te suspendre au dessus d'un banc de requin alors que tu n'as rien fait de mal.

Hein, tu n'aimerais pas ?

Bha là, c'est pareil. Maintenant, tu vas arrêter de me prendre pour un pigeon, on se balade pas avec trois gros tocards pareil juste pour le fun. Je ne sais pas qui tu es ni ce que tu représentes pour cette organisation mais je te déconseille de jouer la petite fille mièvre avec moi. Si tu essayes de m'entourlouper, je n'hésiterai pas un seul instant à te botter ton petit fessier. Maintenant je suis près à faire des efforts, dit moi ce que tu veux en échange de me conduire où sont retenus mes amis.


J'pose un genou à terre et je la regarde droit dans les yeux. Ma fureur interne est presque visible. Si ça l'effraye, tant mieux.

J'suis quelqu'un de gentil, je n'aime pas qu'on fasse mal aux gens qui n'ont rien fait. J'ai horreur des crapules et des fourbes. Je n'aspire qu'à une chose, retrouver mes amis et les libérer, m'aideras-tu ?

Par contre, si elle ment pas et quelle sait vraiment rien, j'suis dans la merde. C'est retour à la case départ. Va falloir que je travaille au corps les trois gus que je viens de démonter, ça veut dire les réveiller et les torturer. Si il le faut...
https://www.onepiece-requiem.net/t10856-hms-paquebothttps://www.onepiece-requiem.net/t19552-mr-paquebot
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1