Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à ...
Voir le deal
47.99 €

La fabrique du vagabond



T'es là ?

    Je m’éclaircis la voix. Regarde les gosses et respire un grand coup.

    -Bon, il va me falloir une heure ou deux pour pouvoir préparer le cours, comme ça je pourrais vous aider au mieux.

    Ces foutus teignes me regarde tous, avec leurs crêtes iroquoises et leurs joues peinturés. Leur chef s'avance, c'est Joe, la crête la plus imposante de la tribu et celui que j'ai le plus envie de claquer en outre.

    -Non ! On veut maintenant ! Sinon on croque le tapir !

    Bande de p'tit cons ! J'aimerais tellement que le Gnuh tousse un coup, mais non, il est bien trop occupé à se faire masser le ventre, j'vous jure, aussi utile qu'une chaussure de ski pour un surfeur celui là.

    -Vous voulez séduire les filles, pas vrai ?

    -OUAIP !

    -Vous voulez le faire vite ?

    -Ouaip !

    -Et donc il vous faut des leçons un minimum préparées ?

    -Ouaip !

    -Donc vous allez me laisser fignoler tout ça tranquillement pour que vous appreniez le plus vite possible, d'accord ?

    -Nan .

    -Sans vouloir te vexer, ô roi des indiens, vous avez mon tapir, alors je ne vais pas m'enfuir.

    -C'est pas important.

    -Bon, d'accord. Mais il va me falloir un grand tableau. Et des craies. Ou des marqueurs.

    -Pourquoi faire ?

    -T'as déjà vu un prof sans tableau ?

    -C'est vrai chef, tous mes profs en avaient.
    -Ouaip, moi aussi.
    -Pareil pour moi.


    -Mmh, d'accord, INDIENS ! On va chercher un tableau ! Toi, t'éloigne pas, on garde ton animal de compagnie.

    Joe et cinq gosses s'en vont au loin.

    -Bon, je vais me dégourdir les jambes.

    Je m'en vais aussi. Une fois assez loin des tipis, j'peux me permettre de baliser. Putain comment je vais faire !
    • https://www.onepiece-requiem.net/t5877-this-is-jevta
    • https://www.onepiece-requiem.net/t5700-jevta-cofresi


    Je suis allongé sur le sol, invisible à l’œil des mortels. Les nuages déformés défilent les uns après les autres, le ciel bleu perd de son intensité et les murmures de la lointaine forêt s'éteignent sous le piaillement des mouettes. J'ai vu l’insaisissable se munir d'armes pour débuter sa bataille contre son Némésis. La terre s'est ouverte en deux, mon passage sur cette île sera éphémère, mais elle se rappellera toujours des ressemblances et différences invisibles ainsi que le cœur de braise qui m'a animé et maintenant nous passons sur la fabrique du vagabond.

    En parlant de vagabond, il y'a là un étrange passant qui n'arrête pas de dire des bêtises et des étrangetés. Sur le quai-vive, je m'abandonne à l'idée de redevenir visible quand l'homme trébuche sur mon corps. Il me dévisage et là il crie mon nom : Sutero ! Comment ça se fait ? Je le regarde de plus près, mais rien ne me vient à l'esprit.

    C'est là qu'il me raconte l'histoire d'un sandwich au QG de South Blue et de l'Agent moustache. Je ne me souviens vraiment pas. Allez suit-moi, j'ai quelque chose à te montrer qu'il me dit. Alors, je lui demande de m'allumer une clope que je fume en quelques bouffées.

    Ah, Cofresi ! C'est toi ? T'as changé !

    Des gamins ? L'histoire triste de quelques orphelins qui veulent conquérir le cœur des femmes. Tu veux qu'on joue les profs ? T'es dingue... C'est quoi l'intérêt ? Je comprends vraiment pas.

    Vraiment.
      -Ouaip, toi aussi, avant, t'avais des mains.

      Mmh... Y'a p'êt'moyen de faire un truc avec ce foutu blond : il m'semble que c'est un caid maintenant, donc, si jamais le plan A foire, et il foire toujours, que le plan B n'est pas une réussite, bah il m'aidera à récupérer le Gnuh. Mon p'tit Jev', t'es un génie d'inventivité !

      -Sinon, ça te dirait d'enseigner à des gamins comment draguer ? Ouaip, comme des profs. Tu comprends pas l'intérêt, t'inquiètes pas grand, c'est pas le première fois qu'tu piges pas, c'est pas important, disons juste que tu fais ta BA aujourd'hui. Ah, tiens voilà les gosses qui reviennent avec le tableau . Pourquoi un tableau ? Parce qu'un prof sans tableau, c'est comme Ishii sans cigare, ah c'est vrai, tu le connais pas...

      Honnêtement, j'ai toujours voulu être prof, mais pour ça, il aurait fallu que j'aille en classe. Oui, j'ai toujours voulu transmettre mon savoir, permettre à de jeunes gens de s'épanouir,... Bon, ok, j'ai toujours voulu me sentir supérieur et humilier des sales gosses.

      -Ils sont drôles ces mômes, à porter à cinq un tableau qui fait deux ou trois fois leur taille, pas vrai Sutero ?
      -Et, Prof, dépêche toi de revenir ou on croque ton drôle d'animaux !
      -AHAHAHAHAHHAHAHA IL A DIT ANIMAUX, C'EST UN ANIMAL !

      Alors qu'ils se foutent de la gueule du Joe, qui devient tout rouge et tape sa crise, moi je souris : ils m'ont appelé Prof. J'attrape le Blond par le col et je le traîne avec moi, en courant, jusqu'au camp des indiens. Quand on arrive, le tableau est accroché au totem. Oui, celui auquel ils m'avaient attaché. Les mômes quand eux, sont tous assis en demi cercle autour du dit poteau. Enfin, pas tous les mômes vu que les petites filles, enfin les deux petites filles de la tribu, tiennent un Gnuh, qui est égal à lui même, en otage. Je chope la craie, me tourne vers le tableau et écris mon nom.

      -Je suis le Professeur Jevta Cofresi, vous allez m'avoir pendant les prochaines heures au sein du cours....


      Je me retourne et j'écris bruyamment au tableau : HOW TO GET AWAY WITH HOTTIES ?

      -How to get away with hotties, ou pour les non bilingues : comment serrer de la boooooonnasse ? Pour ce cours, je serrais accompagné de Monsieur Sutero, aussi connu dans le milieu comme Monsieur pas de mains, pas de dauphin. Sutero, présente toi.

      Les gosses nous regardent, calmes, prenant des notes, de vrais futurs psychopathes. C'est flippant.
      • https://www.onepiece-requiem.net/t5877-this-is-jevta
      • https://www.onepiece-requiem.net/t5700-jevta-cofresi


      Hum, hum...

      -M'sieur pasdemain ! Tu joues avec nous ? Je sais faire un plakage comme au rudby !
      - Comme au rudby ! Comme au rudby !
      - Et moi aussi ! Moi aussi ! M'sieur m'sieur ! Vrai que vous allez nous livrer le secret pour séduire les donzelles !
      - Les donzelles ! Les donzelles !
      - Nan ! Rudby d'abord !
      - OUAIIIIS !!

      - On se calme les mioches ! Tu leur as donné du jus survitaminé à ces enfants, Jevta ?

      Un sourire à la commissure, ils me rappellent moi en super-actifs, malheureusement je n'ai plus de bonbons dans les poches et je me demande où Jevta a pu rencontrer ces garnements. Ils font de la garderie chez les pirates, maintenant ? Ok, je vais peut-être leur parler des relations d'abord, mais j'oublie un point important, je dois me présenter !

      - Alors moi, c'est Mizukawa Sutero ! Vous pouvez m'appelez Mizu ! Je suis un pirate ! Quand j'étais petit comme vous, je voulais devenir Amiral, mais j'ai compris que c'était merdique, donc moi c'est Mizu, l'assistant du professeur Jevta ! Et je vais vous raconter ma dernière rencontre avec une meuf ! C'était une ressemblance ou une différence invisible, voir les deux ! Elle s'appelle Adrienne Ramba et elle a de gros BOOBS ! Références à ?

      - M'sieur ! M'sieur ! Stinson ?
      - Nan ! Nami ! Robin !
      - Ferme la Edward ! C'est Patinson !

      Un sur trois qui connait ses références, moi qui pensait qu'il y'aurait 83 % des élèves au courant de la théorie de Patinson ! Bon, je suis en retrait et laisse mon ancien camarade de la marine parler un peu...

      - Oui, d'ailleurs tu connais Adrienne Ramba ? C'est elle qui m'a fait ses blessures, elle est vachement pas drôle et bien sexy ! Tu la saluera de ma part...