AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -40%
40% de remise sur le jogging Nike Sportswear en tissu ...
Voir le deal
38.97 €

Au pays de la piraterie.

Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Mer 7 Oct 2015 - 1:35

-Armada? Mais c'est pas un peu une île qu'est censée dériver? Non parce que je veux bien aller de l'avant mais ça va être compliqué. Puis heu l'équipage est pas complètement rétablit je veux dire...

-Que vous pissiez encore au lit ou que vous ayez des envies de câlins après ce qui s'est passé m'importe peu. Je vais pas attendre que tout le monde quitte tout le monde main dans la main et en riant. Alors soi tu mets le cap sur armada avec ce que je te file et tu l'ouvres pas. Entendu?!

-Oui...

-OUI QUI?

-OUI CAPITAINE OOOOHH QUI VIT DANS...

Le coup sur la tête du pauvre barreur lui fait comprendre que l'heure n'est pas vraiment à la rigolade. En grognant mais en obtempérant il met le cap sur Armada la cité des pirates. Nouvelle étape sur le parcours de l'Iron Fleet c'est une Izumi désormais sans armure qui fait cap sur l'île de Red. Pas encore totalement d'aplomb après l'île des mioches elle fait taire quiconque lui rappellera sa triste condition. Car après tout encore une fois c'est grâce à l'intervention du trio d'exception que l'équipage est de nouveau sur pied et n'écume plus les stands de confiseries et de barba à papa sur l'île de la Super-Nova.

Bon il y a des séquelles c'est évident, notamment parce que l'équipage est désormais composé de nouveaux membres d'équipages 'donnés' par Lance à sa désormais nouvelle protégée mais néanmoins rebelle Izumi. Une trentaine d'amazones ont désormais rejoint les rangs de la blonde sous les ordres direct de Strenght qui est toute contente de pouvoir montrer son gros calibre à ces femmes. Son gros calibre c'est son énorme tromblon au cas le lecteur aurait des doutes sur la sexualité de Strenght qui malgré sa coupe de cheveux masculine n'en reste pas moins une femme.

Puis surtout la grande nouveauté c'est que l'équipage compte désormais moins d'hommes que de femmes, les rares restants étant triés sur mesure par la capitaine avant d'embarquer. Bien décidé à s'entourer uniquement du sexe fort, les femmes bien sur, la capitaine pirate va s'enfermer dans sa chambre avec sa 'famille'. Entre les gosses, Alia, et les deux espèce de dévergondées qu'elle a acheté à Las Camp la tranquillité n'est plus au goût du jour mais elle ne hausse pas la voix. Elle préfère faire une sieste et s'endormir en souriant au milieu du bruit et des siens.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Invité
Invité


Jeu 8 Oct 2015 - 21:03

Plus de couches. Plus de cris. L'équipage s'était même fait un nouvel allié. Le seul, à proprement parler, mais un allié de choix. Lance était de leur coté. Ça changeait quand même rien au fait qu'elle avait EXPLOSÉ toutes ses armes à feu, ses bébés, ses amours, pendant l'épique bataille finale. Pour protéger l'île de Lance, ses gamins, et ses bonbons.

C'était bon les bonbons d'ailleurs. Elle s'était pas gênée pour s'faire le pleins de caries avant de se barrer sur l'Iron F.

Izumi était à poil. Enfin, elle n'avait plus son amure. Elle préférait laisser ses cheveux décolorés au vent, et Margo avait encore du mal avec ce profil.

Au lieu de la boîte de conserve elle avait affaire à blondie, ou blondasse, grognasse. Enfin, tel était la manière que Margo avait décidé de surnommer sa capitaine qui reprenait peu à peu goût à la vie. Les couches s'étaient déjà un vague souvenir, du moins pour Margo. C'était qui qui avait eu la chance d'pas se balader avec une couche HEIN ? Mais sa jeunesse par contre, elle s'était ENVOLÉE.

Pourquoi avoir annulé les effets sur moi ? Mais merde, t'sais, j'me sens rouillée là ! J'peux pas aller combattre moi. Izumi elle est sérieuse quand elle parle d'c'te mission ?

Sena n'avait pas changé, elle. D'ailleurs, elle était en train de lui causer, et elle en avait certainement rien à carrer.

Sena j'te cause ! Ne jamais parler à une rousse dénudée de cervelles. Enfin, Margo avait de l'affection pour cette folle maintenant... C'était ça d'avoir était la nounou parfaite. Et Izumi, n'en parlons pas, c'était encore une autre histoire. Elle avait toujours autant envie de la tuer, mais ses émotions étaient devenus un vrai fouille merde.

Aaaaaah ! Margo venait de sauter sur le coté, parce qu'elle était perchée sur la rambarde. L'idée du siècle ! Dans sa tête, c'était la meilleure idée du monde. Elle fonçait dans la cabine de la maîtresse à bord, sans toquer. Précipitamment, elle ouvrit la porte, s'enfonça dans les quartiers et se figea à quelques pas du lit. Elle dort ? Tant pis.

IZUMI, si on partait dans l'autre sens ? ON SE RÉVEILLE. Tu vois, on prends des vacances. Dans l'genre on oublie RED. Il faisait peur, mais elle, contrairement à Izumi, elle ne l'avait jamais vu. Puis, elle avait besoin de prendre du temps pour dormir, retaper Armando, et elle devait bosser sur l'armure d'Izumi. C'était bien beau que l'équipage la voit à poils, mais Margo ne s'y habituait pas. Il lui manquait quelque chose dans le champ visuel. On oublie les plans de ton Red. C'était la chose à ne pas dire ?

Puis on devrait sérieusement t'passer une armure. Hm.

Moue renfrogné au rapport.

Allez, t'es d'accord ? En plus tu m'avais PROMIS que si on s'barrait d'CETTE embrouille, j'aurais le temps pour moi, d'bosser sur mes projets. T'veux que j'te dise quand je me suis poser pour bosser sur mes armes ?

Presque souriante, dansante, elle s'approcha de l'oreille de son amie et cheftaine pour lâcher suffisamment fort : JAMAIS ! Promesses de mon cul ouais !

Lorsqu'elle parlait de ses états d'âme à Sena, ça lui rentrait par l'oreille et lui sortait par le cul. Izumi allait peut être réagir, là maintenant ?

Pis, j'ai quand même changé... TES couches. Elle aurait peut être pu l'éviter celle-ci.
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Jeu 8 Oct 2015 - 21:41

-Et moi? T'as l'impression franchement que j'ai eu ne serait-ce qu'une seconde pour souffler et faire le point?

Elle s'était levée faisant abstraction de l'intrusion de sa seconde dans ses quartiers personnelles. Elle s'allumait une cigarette la blondie et fixait la trentenaire de haut en bas avant de claquer des doigts et que toute cette petite compagnie disparaisse laissant encore une fois le duo le plus atypique des océans face à face.

-Non parce que si c'est le cas donne moi un exemple concret. J'ai tabasser un monstre marin parce que j'étais la seule capable de le faire, ensuite quoi? Ah oui bha je pense que Neverland pas besoin de le décrire c'est suffisamment frais pour que tu t'en souviennes. Et là quand chacun à quartier libre tu trouves encore matière à râler? C'est pas comme si tu pouvais dire un 'comment ça va aujourd'hui capitaine' Non tu ramènes toujours une mauvaise humeur mais je suppose que c'est du à notre rencontre.

C'était l'heure des excuses? Pas du tout, pour une fois la sans armure n'avait rien à se reprocher. Elle avait quand même plus d'armure et c'était pas complètement con. Mais quand même il y avait des formes à respecter genre le respect mais visiblement chacune de ses nakamas avait des notions à apprendre et elle aussi.

-Tu veux une place ou forger et vivre? Plutôt que de tenter de me rendre sourde tu pouvais aussi utiliser l'approche cordiale et néanmoins compréhensible. Je suis pas Sena différencie tes interlocuteurs Margo. Red est quelqu'un à qui on ne dit pas non. J'ai une dette envers lui et je compte la payé, surtout que c'est pas forcément un mauvais plan. Tu voulais des armes et du matériel? Tu en auras à ne plus savoir quoi en foutre. Ah et on est primés, oui j'ai dit on parce que t'es dedans aussi comme quoi tu es vite devenue une petite pirate ahah.

Elle regarda les draps et le teint d'habitude blafard vira au rouge tomate, elle avait encore des problèmes concernant son huile et tout le tralala. Elle siffla d'un air pas du tout naturel et tenta de monopoliser l'attention de Margo autre part. C'était un des défaut de Izumi depuis Neverland dès quelque chose ne se passait pas comme d'habitude elle paniquait et perdait ses moyens. Moyen justement pour une capitaine pirate. Pas le temps pour passer à la case change sinon Margo allait faire une remarque, et justement ça se remarquait pas tant mieux. Elle désigna de l'index une trappe dans le fond.

-Ouvre là et descend, touche à rien c'est là ou j'entrepose mes propres créations je montre pas ça à tout le monde. Mais c'est en forgeant qu'on devient forgeron? On devrait pouvoir être utile l'une pour l'autre non?

Elle commença à se diriger vers la salle de bain et s'arrêta avant fixant subitement sa seconde.

-Je n'ai pas oublié comment tu t'étais retrouvée pirate et ce que tu as fait pour moi. Ce que je tolère venant de toi est unique Margo j'espère que tu le sais. Je considère que c'est un retour de flammes et que je me suis brûle en t'enlevant à ton milieu naturel mais...j'espère que tu me pardonneras un jour, la relation formel j'aime de moins en moins. Surtout après ce qu'on a vécu. Mon fardeau ça sera de te garder en vie jusqu'à que tu puisses décider seule si tu veux rentrer ou pas.

Elle soupira et s'alluma une cigarette.

-Merci parfumière merci pour tout.

Et elle alluma la douche pour maquiller ses pleurs.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Invité
Invité


Ven 9 Oct 2015 - 0:09

Izumi, le seul être capable de mener une action à son apogée sans se faire trouer le fion et les boyaux. C'était l'idée. Margo ne manquait pas de se mordre la lèvre inférieure. Les quatre vérités, c'était dur à entendre, même de la bouche d'Izumi.

Même si t'étais ma putain d'meilleure amie et qu'on s'partageait toutes nos poupées, j't'aurai jamais dit salut tu-vas-bien ? ... Comment ça on est PRIMÉ ? D'où t'sors ça ? J'collabore pas... C'pas sérieux ! On va me pourchasser comme une p'tain truie... J'dois encore PLUS avoir du temps pour MOI, pour MON boulot et MON bonheur personnel, j'dois m'taper du gros calibre pour faire face à la menace.

Elle s'étira, bailla, comme si l'information était tout à fait anodine finalement. Elle n'était pas réellement en colère par rapport à cette idée d'être primée, parce que le chiffre l'intéressait bien plus.

J'suis bien primée au moins ? J'vaux combien ?

Était-elle une petite tête, ou une forte tête ? Comment avait-elle réussi à grimper les échelons alors qu'elle n'avait fait que se planquer ? Qui était l'enfoiré qui l'avait maqué avec sa cheftaine ? C'était une sale influence, et cela ne faisait que confirmer qu'elle ne rentrerait pas de si tôt. Avait-elle réellement envie de retourner au bercail ?

D'accord. T'oublieras pas d'foutre mon pourcentage de matos avec moi dans ma TOMBE. J'veux quand même bécoter du métal, même crevée.

Elle suivit clairement des yeux le doigt de la blonde qui pointait la trappe. Les prunelles de l'émeraude s'illuminèrent presque instantanément. Elle avait réussi à capter son intérêt avec brio. L'embarquement prochain était un vague souvenir dans son esprit. Prête à descendre, les derniers mots d'Izumi l'obligea à oublier la trappe qu'elle avait ouvert. Elle s'apprêtait clairement à descendre. Merci pour tout.

On n'avait jamais réellement prononcer des mots pareils pour elle. Grand-père peut être lorsqu'il était encore vivant, grand-mère dans ses bonnes humeurs. Elle n'avait jamais eu personne pour lui porter des mots pareils. Le problème, c'est que dans la tête de Margo, elle était en train de se demander ce qu'elle avait pu faire pour mettre la blondie dans tous ces états. L'eau coula.

C't'une douche qu'elle allait prendre ?

La curiosité l'emporta sur tout le reste. Elle laissa la trappe ouverte alors que ses pas la ramenaient vers la salle de bain.

Cap'taine... Pourquoi t'chiale.

Ah non ! Elle savait pas gérer ça, elle était carrément nulle pour aider les gens, les consoler, les dorloter. La prendre dans ses bras ? AHAH ! C'était ce que ferait un être humain normal. La proximité ramènerait forcément le réconfort.

Éteins c'truc, c'cher la flotte.

Elle se chargea de le faire, se rapprochant de la capitaine. Les larmes roulaient sur sa joue. Ce n'était pas une première mais les mots avaient été poignant. Une Margo secouée, ça ne courait pas les rues. La meilleure technique pour feinter, l'humour.

J'suis ton fardeau ? J'croyais qu'tu m'avais kidnappé parce que j'étais unique ? Mais merde, j'y comprends plus rien, tu dis d'la merde... Viens, on va plutôt causer boîte de conserve. Ça, ça te parle non ?

Joignant le geste à la parole, elle attrapa le bras de la capitaine pour la tirer vers la trappe toujours ouverte.

Elle était pas à l'aise, ça lui donnait clairement envie d'exploser.
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 10 Oct 2015 - 1:51

-Je pleure pas c'l'eau qui coule sur mes joues Margo entendu? Une capitaine ne pleure pas, une capitaine montre l'exemple encaisse et subit les aléas de la vie. Tu sais ce que c'est finalement la vie de Capitaine? De la merde.

Bon ça c'était lâché ensuite la discussion allait dérouler et Izumi s'allumait une autre clope avant de montrer son ventre à Margo en bloquant l'entrée de la trappe. Elle était véritablement entaillé de partout la blondie, mais en haussant les épaules elle souffla.

-Tu vois ça au niveau de mon ventre? J'ai reçus ça comme un appel du destin, ça vient pas de Las Camp ni d'un quelconque pequenot mais de moi même. Une amie chasseuse de primes voulait mettre fin à mes jours parce que...j'ai... et je suis encore pas très stable tu vois le genre? J'ai déprimé, après Las Camp et si elle n'avait pas été là alors on aurait sans doute coulé depuis un moment.

Elle s'habilla rapidement et ouvrit la trappe avant de sauter sans douter d'un instant ou cela allait mener, elle arriva sur un coussin prévu à cet effet un peu plus bas. Il y avait aussi une échelle mais franchement c'était plus classe non?

-Tu n'es pas mon fardeau dans le sens que tu dois surement l'entendre Margo. Tu es mon fardeau car je dois te mener à bon port. C'ma faute si tu es ici aujourd'hui dans une vie que tu n'as pas voulu. Pourquoi je t'ai enlevée déjà? Je cherchais des amis mais je me voilais la face. Je voulais plus être seule parce que la solitude ça te bousille de l'intérieur et après...

Elle passe son pouce sous son cou pour bien faire comprendre la suite et esquisse un sourire léger avant de montrer son antre à Margo. Partout bien rangé dans des armoires, dans des vitrines ses créations. Armures, sabres, boucliers et plastrons. Sa spécialité c'était ça et pas les armes à feux elle y pigeait rien et sans doute que Margo pigerait rien aux armes blanches. Chacune pouvait compléter l'autre et la blondie s'en rendait compte maintenant.

-Mais tu es également la seule personne au quotidien à me permettre de faire ce que je fait plus ou moins avec naturel. Tu sais guider des gens, avoir la vie de ces personnes entre tes mains que tu sois pirate ou pas ça change rien. Les capitaines recrutant des vies à la pelle sont des imbéciles qui n'auront jamais l'équipage de confiance et de rêve. Moi...moi je m'entour de gens unique.

Un compliment et le premier.

-Et si je dois en baver alors je me dit que c'tant mieux. Comme quand je forge et que le métal me résiste, je le tord, je lui montre que je ferais de lui quelque chose de mieux, de plus solide. De la matière brute j'en fait une arme, un objet de collection. Je sais pas si t'as pigé le lien avec toi, Sena et tous les autres. Je suis un peu nulle en ce qui concerne les rapports avec les autres ça nous fait un point commun en plus je suppose?

L'autre?

-On est des battantes, des vivantes et tu survis mieux que certains 'pro' du métier. T'as la rage de vivre Margo pour ça entre autre que t'es ma seconde. Parce que quoi que tu penses je te fais confiance et je sais que je peux placer ma vie entre tes mains.

Elle tape sur le métal et commencer à forger.

-Et toi?
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Invité
Invité


Sam 10 Oct 2015 - 13:51

Il ne fallait pas être émotif avec Izumi. Et c'est presque comme une reine que Margo encaissa les vagues d'émotions complexes qui allaient et venaient.

Je me bats parce que j'n'ai juste pas envie de mourir. Aurait-elle aimé dire.

Pourtant ses lèvres s'étaient scellées pour écouter ce qu'Izumi avait à lui dire. La main sur le coeur, et puis quoi encore ? Depuis le détour par Neverland, la rancoeur était devenue moins tenace. La réalité, celle qu'elle commence à apprécier la capitaine, l'avait frappé depuis déjà un moment, mais elle ne peut pas s'empêcher de refouler une part de ses émotions.

Margo tordait ses doigts dans tous les sens, son cerveau tournait à pleins régimes. Serait-il possible que des sentiments aussi contradictoire la frôle alors qu'elle s'était simplement promis de quitter le pont et de retourner chez elle ?

Depuis combien de temps n'avait-elle pas pensé à sa grand-mère, Inu Town, l'ancienne boutique, l'atelier du vieux ? C'était presque comme si elle avait été conditionné sans réaliser, qu'elle avait peut être même pris goût à cette vie.

Le métal qui scintillait autour d'elle était passé en second plan, les paroles la plongeaient dans un état second, et elle sursauta presque lorsque la blondie l'interpella. Et toi ?

Elle avait les mots, les phrases, perché au bout des lèvres, pourquoi avait-elle envi d'être muette tout à coup ? Elle ne savait pas la fermer, elle avait toujours besoin de 'l'ouvrir, de dire les choses, même lorsqu'elle ne le pensait pas. Il fallait juste qu'elle parle, et là, comme une conne, elle restait la bouche légèrement entre ouverte, à torturer ses doigts à cause de la nervosité.

Et moi quoi ? Même après tout c'bordel qu'on a vécu, j'peux pas en dire autant. J'peux pas dire que j'te fais confiance, entièrement. C'est impossible. Même si j'te respecte sur pas mal de chose. Mais ça veut pas dire que j'te laisserai tomber... Et... Et c'est tout.

La conclusion la plus bancale était attribuée à Margo ! Et elle s'en foutait. Elle voulait changer de sujet. Battante, combattante. Bien sur qu'elle faisait confiance à Izumi. Elle serait morte si cela n'avait pas été le cas, et depuis longtemps.

Sur ces notes larmoyantes, même si j'peux pas trop tâter à ton matos, j'suppose que mon statut d'privilégié fait que j'ai l'droit d'm'amuser.

Bouger pour respirer et évacuer la tension. Un sourire tira ses lèvres alors qu'elle détaillait rapidement le travail d'Izumi avant de fouiller bruyamment dans les outils de sa capitaine. La chaleur de la pièce faisait déjà rougeoyer sa peau.

Tu pensais à quelque chose en particulier pour ta nouvelle conserve ?

La rendre plus légère déjà.
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Sam 10 Oct 2015 - 19:56

-C'est déjà mieux que rien non? T'étais imaginé un jour voyager avec une pirate en armure à moitié folle et finalement changer ta vision à son avis?

Le marteau frappa de nouveau le métal, la Blonde transpirait à grosse goutte près du feu. Elle actionna un levier et le dit feu redoubla d'intensité. C'était encore pas très sophistiqué et elle comptait bien se faire une forge plus imposante à la prochaine occasion. Changer de navire probablement. Quand? Aussi tôt qu'elle en verrait un à sa hauteur. Mais en attendant elle devait se contenter de ça, d'un espace étroit entre deux étages et d'entreposer à l'arrache ses créations. Car si elle avait actuellement de la place et que tout était bien organisé cela n'allait pas durer longtemps elle s'en doutait.

-Ce qui va suivre est probablement un truc énorme. Red semblait plutôt taiseux pour me faire croire qu'on aura besoin de chacun. Je sais pas ce que c'est et je sais même pas si finalement on devra utiliser toute nos forces mais une chose est sur. J'ai besoin de me confronter à un véritable adversaire et un homme de la trempe de Red ne fait pas venir les gens pour rien.

Elle tape de nouveau sur le métal et lui donne finalement un semblant de forme, elle le passe dans l'eau et continue de taper dessus.

-Un truc plus léger? Léger ça veut aussi moins résistant non? Pas besoin d'un heaume entier, un simple casque me couvrant le nez et le crane me suffira amplement. Sur le reste je laisse ton imagination faire le reste je suis sur que t'as de bonnes idées.

Elle s'allume une clope et très vite l'odeur de nicotine remplit la pièce. Finalement pour regarder de côté la Wimund au travail. Elle s'essuie le front machinalement avant de souffler et de faire une pause. Le temps passe mais impossible de savoir depuis combien de temps elles font ça.

-Une chose est néanmoins certaine tu es sous mes ordres que ça te plaise ou non. Tu dois montrer l'exemple parce que tu es mon bras droit. J'aurais pu en choisir d'autre mais maintenant je sais que tu mérites la place. T'as une forte personnalité tu beugles plus fort que les autres. Mais à force ça ne suffit plus tu dois maintenant savoir te battre. Parce que t'es primé, parce que t'es une pirate improvisé et parce que on s'approche de la terre des dangers. Armada c'le rassemblement des pirates du monde entier une île ou les capitaines ont leurs propres domaines.

Elle esquisse un sourire l'Izumi. Avant de tirer une taffe sur sa clope.

-Et je compte bien avoir mes quartiers sur cette île flottante. Qui dit quartier dit territoire, ça sera aussi le tient. Es-tu prête à diriger Margo?

Le bruit du métal qu'on plonge dans l'eau vient accentuer cette question. Et Izumi pas peu fière en ressort une sorte de cotte de mailles.

-C'est pour toi. Essaye la quand elle sera moins chaude.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Invité
Invité


Dim 11 Oct 2015 - 0:20

J'vais peser des tonnes avec c'truc ! J'suis d'jà suffisamment grosse tu vois. Mais vu les emmerdes bien plus profondes dans lesquels on va se foutre, j'veux pas tenter de mettre ton cadeau. Parc'que c'est bien ça qu'c'est, pas VRAI ?

Un sourire mutin tirait ses lèvres alors qu'elle passait du temps sur le heaume. Elle s'était cramée plusieurs fois dans la précipitation et l'excitation du moment. Margo en avait oublié les embrouilles, le bruit crissant du métal et la chaleur ambiante l'avait plongé dans un univers familier.

Peu importe ce qu'elle avait en main, ce qu'Izumi lui avait proposé de forger, peu importe qu'elle travaille même avec celle qu'elle avait qualifié comme sa pire ennemie autrefois, elle ne s'était jamais sentie aussi bien que maintenant. Ouais, même en détaillant la cotte de maille qu'on venait de faire pour elle.

C'était une tuerie ouais, mais pas sur elle. Elle allait souffrir de déséquilibre, allait avoir l'air d'une débile, et se prendrait peut être une lame dans la tête d'ailleurs ! Wahooou ! Un kiwi fendu ! Elle grimaça franchement, avant de lâcher après avoir essuyer ses mains crasseuses sur sa jupe. Celle là aussi était dans un état déplorable.

Mais elle aura p't'être d'la gueule avec mes nouveaux vêtements ta cotte de maille ! J'pourrai pas diriger en jupe, j'me suis rendue compte que j'dois les abandonner dans c'milieu, c'est pas possible d'ce prendre les pieds dedans quand tu d'bats contre des trous d'culs !

Margo passa son avant bras dans ses cheveux pour caler une mèche de trop dans son champ de vision. Elle contournait la blonde pour aller choper l'un de ses outils sans lui demander. Elle avait le meilleur plan de travail en plus, elle devait se coltiner la table basse.

J'peux gueuler fort mais m'faire obéir c'est une autre connerie ! C'pas la même notion hein ! ET J'suis pas sûr d'pouvoir sauver la vie de tout l'monde. Tu m'fous trop d'boulot sur les épaules ! Pourquoi j'pourrais pas bosser dans l'atelier et sortir quand ça m'chante ? Puis Sena, t'y a jamais pensé pour t'en faire une Vice Cap'taine ? Elle est pas mal non ? Ouais j'avoue... Pas mal pour faire couler la barque... C'con. Mais franchement me mettre ça sur l'dos, c'est pas l'bon plan. Même si t'as l'intention d'm'aider à d'venir balèze, j'suis pas certaine d'avoir réellement ENVIE d'buter des gens par centaines tu vois.

Il n'en était pas forcément questions, de buter des gens par centaine. Elle était primée ? Elle devait se faire à cette vie ? Elle grattait le métal puis capta le regard de sa supérieure. C'était déjà fait, elle s'y était plutôt bien accoutumer. Enfin presque. Là, elle avait la tête près du métal en fusion, elle respirait leur brûlant, manquait juste une bonne odeur de poudre et elle serait au paradis.

Quand serait-il lorsqu'ils mèneraient l'assaut ? Elle ne savait même pas à quoi ressembler Red. Bien sur, elle en avait pas mal entendu parler depuis qu'elle faisait partie de cette flotte, mais de là à savoir quel tronche il avait. Une tronche de chercheur d'embrouille sûrement, vu qu'il était puissant. Rouh lou lou. Margo se verrait peut être déprimer lorsqu'elle devrait mener l'assaut avec les autres, mais son esprit était d'ailleurs.

OK ! J'vais essayer d'crier dans les oreilles de tes filles quand t'auras décidé d'prendre congé ! L'fait pas trop souvent parce que j'ai pas que ça à foutre de ma vie...
Izumi
Izumi
L'Armure brisée

♦ Localisation : Second Peace Island
♦ Équipage : Capitaine de l'Iron Fleet

Feuille de personnage
Dorikis: 3540
Popularité: -280
Intégrité: -130

Dim 11 Oct 2015 - 0:38

-Parfois il faut savoir faire des sacrifices. La mobilité contre la résistance, tu me remercieras quand tu seras en vie. Du moins j'espère, je te quitterais pas d'un seul oeil.

Elle venait d'y ajouter une paire de jambière qui tiendrait probablement le temps de ce qui les attendaient mais plus longtemps. Dehors ça criait, depuis combien de temps étaient-elles? Les couvertures improvisés et les sacs de couchages témoignaient qu'elles avaient passés la plupart du voyage ici. En ermitage pour renforcer le lien unissant le second à son capitaine. Izumi en ressortait rassuré, elle en pleurerait presque à nouveau.

-Sena seconde? Je l'aime bien, je l'aime même probablement comme une mère aimerait sa fille. Elle est encore innocente mais ne la sous-estime pas à Neverland son esprit s'est réveillé qui sait ce qu'elle cache encore? A part le fait d'avoir une poitrine proéminente tu devrais lui accorder ta confiance autant qu'à moi.

Elle s'alluma la dernière clope du paquet avec dédain.

-Tu veux savoir comment elle a finit pirate? Je l'ai sauvée à Las Camp de trois violeurs, ensuite je l'ai emmené déjeuner dans un restaurant à mes frais et la voilà à bord de l'Iron Fleet en ignorant la réalité. Pourtant une fois qu'elle est fixée sur quelque chose et qu'on lui dit que c'est mal je t'assure qu'elle se bat mieux que toi.

Elle remontait l'échelle laissant seule Margo finir les derniers préparatifs. Elle n'avait pas beaucoup dormit la blonde et sa coloration commençait de nouveau à faner, elle aurait le temps de s'en refaire une.

-Pour les couches j'y repense ça reste entre nous bien sur... et pas un mot sur le futon mouillé de ce matin sinon je t'assure que d'aura problèmes.

Le ton était froid et autoritaire.

-Je tâcherais de t'enlever autant de responsabilités que possible toutefois si je décède.

Elle remonta et murmura.

-Je te choisirais comme héritière parfumière.

Et à l'horizon la cité flottante. Armada.

Sa future patrie.
https://www.onepiece-requiem.net/t13445-izumihttps://www.onepiece-requiem.net/t13522-izumi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1