AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-41%
Le deal à ne pas rater :
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V intégrée (Via ODR 15€)
39.91 € 67.42 €
Voir le deal

[Fiche d'île] Umi Ressha, Seconde partie de GL

Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 27 Oct - 19:58

Umi Ressha
Grand Line, Nouveau Monde


Description et stations


L'Umi Ressha est un réseau de chemin de fer de trains aquatiques desservant plusieurs îles et stations situées sur Grand Line. Il fonctionne grâce à un système de rails flottants qui se déplacent en fonction des marées sans se disloquer ; les trains - au nombre de dix environ - sont quant à eux très résistants (ils peuvent résister à un Aqua Laguna, un ouragan se déchaînant régulièrement dans les alentours de Water Seven) et équipés pour faire fuir les monstres marins grâce à l'émission automatique d'ondes sous-marines dont les locomotives est équipée.

  • Sekan Station :
    Définissant le départ de la Ligne Rouge, la station de l'île de Sekan accueille les trains entrant dans le Nouveau Monde. Il s'agit aussi d'une gare de triage, notamment pour les transports de marchandises.

  • Five Station :
    Quasiment aussi protégée que la Zero Station, la Five Station bénéficie à l'instar d'Enies Lobby et de la Eleven Station d'une rame spéciale n'autorisant que les agents du gouvernement et les soldats de la Marine à l'emprunter.

  • Alaomin Station :
    Cette station est la première à être desservie par des rails flottant grâce à un ingénieux système utilisant la puissance des dials.

  • Paume Station :
    Petite station tranquille se trouvant sur Hand Island, apportant généralement les ressources nécessaires aux artisans de l'île et exportant leurs créations.

  • Gare d'Arcadia :
    Arcadia fut le premier royaume à investir dans l'Umi Ressha, au temps où elle était riche et prospère. Désormais surnommée "Nécropole d'Arcadia", appellation dénommant bien la gravité de la situation sur l'île, le gigantesque hall de gare et les nombreux quais prévus à l'occasion n'ont plus aucun intérêt si ce n'est de permettre aux Bourgeois de transporter les esclaves vendus, emprisonnés dans d'énormes containers de marchandises, par le biais de la voie ferrée.

  • Eleven Station :
    Station désservant la base du G-11, à l'instar d'Enies Lobby et de la Five Station, elle bénéficie d'une rame spéciale n'autorisant que les agents du gouvernement et les soldats de la Marine à l'emprunter.

  • Gare Montparnas :
    A l'image de Parisse, la Gare Montparnas est un endroit spacieux et luxueux rendant une image grande et majestueuse du pays au visiteur qui y pénètre. Ici le costume et le chapeau haut-de-forme des hommes d'affaires est de rigueur, tandis que les lumières de la ville ne cessent de resplendir de milles feux pour donner l'impression d'arriver au paradis.

  • Gare du Palais :
    Annexe au gigantesque palais, la gare n'en est pas moins démesurée elle non plus. A l'image de la finesse et de la dorure de l'île, la station renvoie une impression majestueuse au visiteur qui y entre. Il s'agit de l'un des arrêts les plus prisés de l'Umi Ressha dans le nouveau monde, similaire dans sa structure et son architecture à un véritable musée.

  • Bout du Monde :
    Le bout du Monde est le nom de la dernière station de la Ligne Bleue, la plus lointaine des empreintes du Gouvernement Mondial sur le nouveau monde. Juste une minuscule station de la taille d'un navire ou vient s'arrêter la plus ambitieuse des lignes de train du monde et qui, a chaque fois que les rails avancent, se décale un peu plus loin sur la mer de tous les périls. Une station ou ne passe aucun train à part ceux des équipes de construction de la Ligne Rouge. Une station qui ne survit que par le commerce avec les navires de passage et grâce à la ténacité de son chef de station et unique habitante, Hana "Loco" Judah. Dernière descendante de Theodore et plus fervente partisane du projet Transnéomondien.


Personnel


Les Employés d'Umi Ressha
Lien cliquable :

Historique & Évènements récents


   ► [1507] Le premier Puffing Tom :
C'est en 1396 que tout a commencé avec la création de la première ligne de chemin de fer aquatique, l’œuvre magistrale des Tom's Workers. S'étendant dans un premier temps jusqu'à Enies Lobby, sa première utilisation fut néanmoins moins glorieuse : envoyer son créateur se faire juger puis exécuter pour crime envers le Gouvernement Mondial.

    ► [1508] Un train pour le Nouveau Monde :
Un après que le train des mers inventé par Tom ait fait la réputation de Water Seven et la joie des îles environnantes, deux riches hommes d'affaires Marijoen se lancent un défi : celui d’être le premier a relier Red Line a Raftel par le train des mers et ainsi offrir le One Piece à la civilisation plutôt qu'aux pirates. Après un jeté de pièce qui fait les gros titre des journaux, le premier décide d'escalader le cap des jumeaux et gagner Raftel par l'Est plutôt qu'en remontant la route de tous les périls depuis Marijoa. Il disparait alors en grande pompe de l'autre coté de Red Line sans jamais plus donner signe de vie. L'autre homme, Theodor Judah, décide de partir de Marijoa, traversant le réseau Marijoan de la Flaque avant de se lancer sur les mers du Nouveau Monde. Il sera plus tard connu comme l'instigateur du projet "transnéomondien".

   ► [1538] Des hauts et des bas :
En 1438, après que le nouveau réseau ferroviaire est devenu la pierre angulaire de ce qui va devenir peu à peu le Cercle d'Or, Théodor Judah décède à son tour, assassiné par un pirate. Bien loin d'atteindre le Rough Tell, le projet tombe petit à petit dans l'oubli, passé de main en main par divers entrepreneurs qui n'arrivent pas à lui redonner son chatoiement d'antan.

   ► [1620] Des hauts et des bas :
Près de soixante-dix ans après la mort de Théodor Judah, Ernest Kotty Hambourse, actuel président de la Galley-La Company et de la compagnie ferroviaire reprend le projet à l'abandon et investit toutes ses économies et celle de son entreprise pour le rendre viable, sûr et solide.

   ► [1626] Fin des travaux de la "Ligne Bleue" :
Après près d'un siècle de travail et d'acharnement, le projet de Théodor Judah est finalement en partie accompli. S'étendant de Sekan jusqu'à Pantagonum, la "Ligne Bleue" du chemin de fer "transnéomondien" est désormais accessible, la "Ligne Rouge" étant toujours en construction à partir de la station appelée "Le Bout du Monde". Bien évidemment, le projet de relier Marie-Joie au Rough Tell se poursuit.

Temps de trajet
3 à 7 jours

Page 1 sur 1