AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-47%
Le deal à ne pas rater :
Mini Crêpière Wok Grill – 3 en 1 – LIVOO DOM200 pour 6 Personnes
42 € 79 €
Voir le deal

[Fiche d'île] Arcadia

Game Master
Game Master
Fondateur
Juge arbitre


Feuille de personnage
Dorikis: 0
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 1 Nov 2015 - 11:28

Arcadia
Nouveau Monde


Population & Particularités


Arcadia fut, il y a longtemps, une gigantesque île riche et prospère qui atteignit son apogée vers le XVIème siècle avant de sombrer dans la déchéance et la décrépitude. Enchaînant guerres civiles sur guerres civiles, le pays subit pendant un demi-siècle une intense période d'exode rural laissant à l'abandon toutes les villes et villages de l'île à l'exception de la capitale. Longtemps devenue l'un des endroits les plus miséreux et malfamés du Nouveau Monde, la Nécropole d'Arcadia a alors servi de repère à toutes sortes de criminels et de contrebandiers du fait de l'absence de forces de l'ordre, celles-ci ayant disparu en même temps que le gouvernement du pays.


Carte de l'île d'Arcadia.

Aujourd'hui, la "Nouvelle Arcadia" commence lentement mais sûrement à renaître de ses cendres grâce au soutien du Gouvernement Mondial et à la disparition des trois plus grosses tumeurs qui ravageaient le pays jusqu'alors : les Bourgeois, la Vox Dystopia et les pirates d'Alsbrough. Principalement l’œuvre d'un agent du Cipher Pol pour les rares personnes au courant au sein de l'État-Major, bien que de nombreuses histoires soient véhiculées au sujet d'une certaine Eleanor Bonny : une pirate sanguinaire qui aurait mis un terme à la tyrannie d'Ethan McKlayn au moment où son influence était sur le point de s'étendre sur tout le pays.

Là où il y a peu encore les enfants mourraient de faim et de froid dans les rues de la capitale, un nouvel espoir renaît désormais.


  • Le Cercle d'Or :
    Il va de soi que si le commerce maritime se fait désormais aussi aisément avec Arcadia, c'est parce que celle-ci a rejoint le Cercle d'Or dès que le Gouvernement a commencé à prendre les choses en main. Grâce à sa position maritime, à sa taille, à ses ressources et à sa densité démographique, cela en fait d'ailleurs l'un des symboles les plus étincelants du GM dans le Nouveau Monde.

  • Espérance :
    Rasée... puis reconstruite à l'identique de ce à quoi elle ressemblait à son apogée. La gigantesque métropole d'Arcadia, composée d'une multitude de quartiers plus fantasmagoriques les uns que les autres, était littéralement tombée en ruines jusqu'à ce que le Gouvernement Mondial ne relance la dynamique suite aux événements de 1627. Un chantier toujours en construction qui risquerait de perdurer encore plusieurs années au vu de son ampleur, selon les ingénieurs les plus optimistes. Mais qui ne cesse de progresser et d'avancer, bâtiment après bâtiment, espace vert après espace vert, bénéficiant de surcroît de la pointe de la technologie en génie civil vue par Vegapunk. Une nouvelle cité redorant le blason du pays et de ses millions d'habitants. Et Espérance est le nom qu'ils lui ont donné.

    Globalement la métropole s'étend sur une bonne partie de la côte ouest d'Arcadia et devrait, à terme, être composée de près d'une vingtaine d'arrondissements, comme jadis. Chaque arrondissement présente son lot de spécificités, bien que la plupart ne soient que de simples quartiers commerciaux ou résidentiels.

  • Prime :
    Centre névralgique d'Espérance, Prime est l'un des quartiers les plus dynamiques accueillant en son sein bon nombre de bâtiments politiques et ministériels aux proportions démesurées. C'est donc ici que trône donc le gouverneur de l'île, une personnalité que les autochtones ont rapidement appris à apprécier en vertu de ses discours motivateurs et remplis d'espoir. Icône du renouveau et de la richesse du pays, Prime accueille ainsi beaucoup de nantis, de riches marchands mais aussi d'étrangers, faisant de l'arrondissement une sorte d'ambassade gigantesque où l'on peut trouver des voyageurs venus de tous les horizons. Et, évidemment, des marchands locaux bien empressés de leur vendre leurs babioles dans n'importe quelle rue et avenue de la zone.

    Les boutiques et hôtels y sont aussi nombreux, mais pour les prix bas mieux vaut se rendre à Sévène. Ici tout est hors de prix.

  • Tercio :
    Car il en faut bien un, Tercio est le quartier le plus malfamé de la métropole. S'y balader seul de nuit est un véritable signe de provocation pour les détrousseurs et mécréants hantant les parages. Comme si cela ne suffisait pas, l'endroit est d'ailleurs constellé de petites ruelles sombres et a la spécificité d'être le quartier qui bénéficie le moins de la reconstruction, encore à moitié en ruines. De fait, c'est aussi ici que se terrent tous les nostalgiques de l'époque où Arcadia était une Nécropole gigantesque où l'on pouvait y faire à peu près tout ce que l'on voulait et manger qui l'on voulait sans être jugé et poursuivi par des gardiens de la paix.

  • Sévène :
    Le quartier des constructeurs, des familles de mineurs et de la main d’œuvre pas chère. Ici tout est fait de bois, puisque comme le dit le proverbe : ce sont les cordonniers les plus mal chaussés. L'endroit où réside donc une bonne partie des ouvriers travaillant sur les chantiers de jour et picolant de nuit. Une zone aussi connue pour son énorme quantité de bars, de pubs et de tavernes en tous genres ainsi que ses nombreux bordels. Rien de pirate là-dedans cependant, attention, juste des hommes qui s'amusent et profitent de la vie comme ils ne l'ont jamais fait jusqu'alors. Ceux-ci sont d'ailleurs réputés pour leur sens de l'hospitalité, de la fête et du partage. Un coin à ne pas manquer selon le guide touristique d'Arcadia, à condition de ne pas y venir en famille évidemment.

  • Douzebis :
    L'endroit aurait dû s'appeler "Treize", conformément à la règle de nommage des arrondissements, mais il en a été décidé autrement au vu de ses habitants extrêmement superstitieux. Ville de lumières et d'éclairages qui sautent aux yeux et rendent instantanément aveugle qui les regarde plus d'une seconde, Douzebis est en réalité un haut lieu de recueillement. En effet, les nombreux temples pullulant dans la zone se sont dit que ça serait plutôt intéressant d'investir dans des enseignes luminescentes pour mieux attirer l'attention des pèlerins passant par là. Au début, quand seulement deux ou trois temples s'y sont mis, ça passait, mais depuis que chaque lieu de culte possède au moins une enseigne, cela rend l'endroit quasiment invivable pour qui n'est pas encore atteint de cécité. Et le pire, dans tout cela, c'est que lesdites enseignes restent allumées de jour comme de nuit, puisque personne ne sait comment les éteindre. Un procédé magique, apparemment, donc inarrêtable.

  • Seize :
    Anciennement appelé "le Seizième", l'endroit a longtemps été la place-forte des Bourgeois avant que celle-ci ne soit mise à sac par la Vox Dystopia et les pirates de McKlayn. Aujourd'hui le nom a été gardé et l'endroit a été reconstruit quasiment à l'identique, mais son utilité a été totalement revue : le Capitole qui symbolisait autrefois la toute puissance des nobles a été réinvesti en tant que gigantesque hôpital tandis que les immeubles alentours constituent désormais des hospices. Lieu d'accueil pour les pauvres et les vagabonds, Seize est désormais synonyme d'aumône ou de soupe populaire et personne ne semble s'en plaindre. Sa proximité avec le port et la gare en fait d'ailleurs un endroit extrêmement chaleureux : nulle part ailleurs vous ne trouverez autant de mendiants aussi courtois et accueillants, presque heureux de vous voir.

  • Le fleuron pharmaceutique :
    Si Seize abrite désormais quelques hôpitaux, elle doit surtout son salut aux nombreux pharmaciens travaillant pour le compte du GM et payés pour produire des élixirs permettant de rallonger la vie des citoyens Arcadiens, ainsi que de leur fournir de nouvelles défenses immunitaires. Jusque là les quelques médicaments testés ont eu des effets plutôt positifs mais aucun n'est encore capable de remédier définitivement à un bon siècle d'expositions aux armes chimiques ayant dévasté le pays.

  • Klavethy :
    On la croyait disparue depuis des siècles, enterrée dans les profondeurs de la terre, réduite en poussière, et pourtant. Cachette secrète de la base révolutionnaire de la Vox Dystopia pendant des dizaines d'années, personne ou presque ne se serait douté que Klavethy demeurait au fin fond de la Cavité. Et encore moins auraient imaginé que le pays devrait une partie de son salut grâce à ce que l'on y découvrirait par la suite : des gisements de minerais précieux, d'or, d'argent et même de platine en grande quantité. Depuis l'or bon nombre de mineurs ont investi les ruines de l'antique cité pour en faire un foyer temporaire et leur lieu de travail. Et même si la lumière du jour se fait assez rare sous terre, certains sont parvenus à trouver un charme singulier à la ville inhumée.

  • Alsbrough :
    Autrefois plus grand port du pays avant de passer aux mains des pirates, l'endroit a retrouvé sa grandeur d'antan grâce au Gouvernement Mondial et à la Marine qui y ont définitivement installé nombre d'infrastructures permettant d'en faire une place forte du commerce avec l'extérieur de l'île. Outre sa population constituée en grande partie de colons et de soldats, la ville abrite ainsi un gigantesque chantier naval et une solide base de la Marine. Immuable, dressé au-dessus de tous les toits, le phare d'Alsbrough a lui aussi repris du service et accueille à présent une fière division de la Marine d'élite.

  • Les Terraformeurs :
    On les appelle ainsi car il s'agit d'un regroupement d'hommes issus de professions totalement différentes pour rendre à la terre sa verdure et sa fertilité d'antan. Ingénieurs, agriculteurs, géologues... c'est au total plus d'une dizaine de métiers différents qui se complètent pour que le projet soit mené à bien. Pour le moment les Arcadiens ont ainsi réussi à recréer un cycle naturel stable sous d'immenses serres où poussent merveilleusement bien plantes, légumes et fruits, mais le miracle ne saurait tarder étant donné l'implication des vaillants travailleurs.

  • Nabhudis :
    Nabhudis a tout perdu en un jour, lorsqu'une arme de dissuasion a été utilisée et qu'elle fut tout bonnement rasée. Rayée de la carte. Quelques ruines s'élèvent encore, permettant de situer la cité et de deviner son charme d'antan. Car Nabhudis était la plus belle et la plus prospère des villes. Touristique, moins peuplée démographiquement, elle avait le mérite d'être loin des guerres et des ennuis, de ne pas prendre part aux affrontements. Cette ignorance dans laquelle se sont bercés ses habitants lui a malheureusement valu le déclenchement de l'une des bombes les plus destructrices ayant vu le jour jusqu'à aujourd'hui. Une arme biologique ciblant tous les êtres vivants et ne laissant comme unique vestige que la végétation pour recouvrir les ruines, les briser et les enfouir petit à petit. Simplement en guise d'exemple. Du gouvernement dit-on, bien qu'en réalité il s'agisse d'une action révolutionnaire. On raconte d'ailleurs que les agents bactériologiques sont toujours actifs, ce qui est assez convaincant pour laisser la cité dévastée dans son isolement actuel, sans chercher à braver les interdits. Et si certains ont essayé, personne n'en est jamais revenu.

    Après leur défaite et la destruction du Seizième, c'est à Nabhudis que sont venus se réfugier les survivants des Bourgeois et de leurs hommes d'armes, les Limiers. Bien loin d'être encore contaminée, la ville regorge désormais de plantes comestibles et des animaux qui viennent avec. Certains bâtiments ont été réhabilités pour que les Bourgeois puissent y vivre en paix. La plupart d'entre eux a laissé le passé derrière elle, toutefois pour quelques uns la vengeance est un plat qui se mange froid... et la reconquête une obligation. L'ex-Commandant des Limiers et nouveau Maire des Bourgeois, désormais réunis sous l'appellation de "Natifs", semble d'ailleurs bien décidé à faire entendre sa voix et stopper l'influence du Gouvernement Mondial un jour ou l'autre.

  • Les Ruines :
    Constructions passées, villes, villages, cités fleurissantes ou simples hameaux. On en trouve partout sur l'île, c'est la petite spécificité d'Arcadia. Vides ou peuplées de cadavres qui n'ont même pas été inhumés, enterrés par la végétation. C'est souvent au sein des ruines que l'on prétend avoir vu des ombres fugaces ou des chuchotements. Pourtant il n'y a personne, bien souvent. Et la faible présence d'animaux, à part les insectes grouillant, explique rarement les phénomènes étranges qui régissent ces endroits à l'abandon.

  • Le Temple de R'lyeh :
    On dit que c'est le point d'origine de la décadence d'Arcadia. Le lieu de réunion d'une ancienne secte vénérant des dieux antiques bâtis sur la crainte, la peur et la haine. Doués d'un pouvoir incommensurable et de la possibilité de transformer les hommes, de détruire des villes, de faire naître des démons. Bref, un endroit bien malsain où des illuminés ont proféré tout un tas d'absurdités malveillantes qui ont eu pour effet d'amener la malédiction. Celle qui a frappé Arcadia, l'a plongée dans le chaos et l'a transformée en dépotoir géant. Bien qu'aujourd'hui les faits soient plutôt présentés comme résultant d'une crise économique et politique, beaucoup continuent à croire en la responsabilité des adeptes de R'lyeh. Et de leur jeter la pierre. Bien heureusement, ceux-ci ne sont plus là pour en discuter, mais le lieu demeure. Isolé, ruiné, sinistre. Et les Grands Anciens attendraient la relève de ceux qui ont disparu.


Forces de l'ordre et respect de la loi


Hautement militarisée grâce à la présence de la Marine à Alsbrough, l'île demeure sous surveillance constante au cas où des pirates voudraient reprendre ce qui est à eux ou bien piller les nombreuses matières premières percées à jour par les mineurs de Klavethy. C'est donc deux régiments entiers de la Marine régulière qui tiennent Alsbrough, commandés par un Sous-Amiral de la Marine, avec le soutien d'une division de la Marine d'élite tandis qu'Espérance bénéficie pour sa part d'une milice nationale sous les ordres du gouverneur... et de quelques agents du Cipher Pol s'y étant installés, prêts à agir au quart de tour si des séparatistes venaient à pointer le bout de leur nez.

Historique & Évènements récents


 ► [1503] Première Guerre Civile :
Cette année-là un premier attentat a lieu dans l'une des cinq grandes villes, résultant du mécontentement de la population ouvrière face à la fermeture de plusieurs usines. Une bombe explose en plein centre-ville lors de la fête nationale, on décompte cinq cent morts et plus de deux mille blessés.

 ► [1512] Catastrophe de Nabhudis :
En voulant supprimer un réseau terroriste opérant dans les égouts de la ville, le gouvernement relâche par erreur un poxvirus létal, la variole, dans le système de canalisation, contaminant par là tous les habitants de la ville. Une année entière s'écoulera avant que la population de la ville ne soit totalement éradiquée.

 ► [1520] Disparition du gouvernement :
Les révolutionnaires destituent le gouvernement mais échouent à mettre en place un plan économique stable pour contrer la hausse de la pauvreté et du chômage dans le pays. Les cinq grandes villes continuent de se vider. De nouvelles guerres civiles ont lieu un peu partout dans le pays, les attentats se multiplient dans la capitale. Les plus aisés se cloisonnent dans un quartier dédié à la population riche.

 ► [1620] Fleur Mayer entre au pouvoir :
La jeune femme de dix-sept ans devient officiellement porte-parole des nobles après la mort de son père. Les rafles se multiplient dans la capitale, les premiers spectacles de torture ont lieu à Hallbourgh.

 ► [1627] Esperanza :
La chute d'une nécropole et l’avènement d'une nouvelle ville grâce à l'intervention du Vice-Amiral Fenyang et de la Commodore Holmes venus mettre un terme au joug d'Ethan McKlayn. Ou pas. Car si la victoire a pu être possible pour la Marine, c'est principalement grâce à la présence d'un obscur élément du nom d'Eleanor Bonny qui a contribué à la révolution ayant destitué les Bourgeois avant de vaincre le Commandant des Sunset Pirates par elle-même. Une pirate dont les faits d'armes sont désormais décris dans une chanson ayant déjà fait le tour du monde, au grand dam du Gouvernement Mondial qui aurait préféré garder la main mise sur la médiatisation d'une victoire complète. Désormais, l'agente Sweetsong pleure à chaque fois qu'elle ouvre un journal mentionnant la prime qui pèse sur sa couverture pirate.
Événement joué ici, ici, ici, ici, ici et ici par Annabella Sweetsong et Alheïri S. Fenyang

Personnalités importantes


Le Gouverneur d'Arcadia
Lien cliquable :

Les Espoirs d'Arcadia
Lien cliquable :

Les Natifs d'Arcadia
Lien cliquable :

Temps de recharge du Log
3 jours


Page 1 sur 1