[ Présentation ] Joe Biutag

VOTRE NOM ET PRÉNOM ICI
Pseudonyme : Le cafard.
Age : 29
Sexe : Homme
Race : Humain

Métier : Navigateur
Groupe : Pirate

But : S'enrichir et mener une vie sans interdits

Fruit du démon ou Aptitude que vous désirez posséder après votre validation : -.

Équipement :

Lance Grenade :
[ Présentation ] Joe Biutag 1450015648-lancegrenade

Ne peut charger qu'un projectile explosif à la fois. Temps de recharge nécessaire pour Joe allant de 7 à 12 secondes.


Mousquet à canon triple
[ Présentation ] Joe Biutag 1450015825-3barrilets
Permet de tirer à trois reprises sans recharger. Temps de recharge des trois canons allant de 5 à 10 secondes.



Parrain : -

Ce compte est-il un DC ? Non
Si oui, quel @ l'a autorisé ? -

Codes du règlement :  


Description Physique

Bien qu'assez carré d'épaules, Joe est relativement chétif sans pour autant paraître frêle, relevant davantage du famélique que du maladif. D'une silhouette assez fine, il arbore des vêtements assez moulants par dessus lesquel il enfile un large anorak juste bon à cacher des armes trop encombrantes pour être dissimulées autrement. N'étant pas très coquet de nature, sa garde robe s'avère relativement peu variée, son accoutrement mal entretenu est peu, pour ne pas dire jamais lavé.

D'une taille culminant environ jusqu'au mètre quatre-vingt, il en paraît moins car légèrement voûté. En dépit de son allure par moment cadavérique, sa démarche contraste avec son apparence, étant  assez vive et ses mouvements agiles et précis.

A noter que sur sa tête trône une casquette de marine volée, et modifiée par ses soins, ceux qui s'attarderont sur son écriture sommaire pourront y lire "pirate" au lieu de "marine" :
[ Présentation ] Joe Biutag 1450016719-casquette


Le bougre a l'allure d'un forban, mains enfoncées dans ses poches serrées la plupart du temps, voûté sans être bossu, affichant un visage dédaigneux, le nez retroussé, le regard agressif et la lèvre supérieure surélevée dévoilant une dentition ayant souffert du scorbut, et de rencontres peu avenantes ; Joe a le profil du criminel détestable que l'on repère à des kilomètres à la ronde.

Pour autant, il aura fallu qu'il laisse proliférer une tignasse encombrante de cheveux fins facilement balayés par le vent, ainsi qu'une cicatrice allant de sa joue droite au nez, pour contraster avec un visage fin qui, en d'autres circonstances, aurait pu être qualifié d'angélique. Son regard fixe et vicieux annonce la couleur quant à ses attentions perfides qui elles s'affichent autant sur sa gueule et dans ses moeurs. Ses arcades sans sourcils, brûlés au cours d'une expédition malheureuse, accentue la cruauté de son regard qui se suffit pourtant à lui même.





Description Psychologique


Il est probant que Joe fait partie de cette engeance de vicieux faiblards, très disposés à s'attaquer à plus faible et moins armé que lui, ne s'attardant sur des proies plus dangereuses que si elles sont de dos.

Lâche, perfide, et à l'orgueil mal placé, Joe a néanmoins conscience de n'être qu'un poisson négligeable dans un océan de requins. C'est ce qui lui a permis de survivre jusqu'à ce jour, ayant recours aux procédés les plus vils pour avoir raison de ses adversaires, il s'avère en réalité fâcheux de sous estimer ce cafard capable de survivre à tous les cataclysmes imaginables. Sans honneur mais surtout sans reproche, il ne peut pas compter sur sa force et s'en remet alors à des bribes d'ingéniosité qui constituent son modeste point fort.

Pour autant, bien que plus faible que la quasi totalité de ses contemporains dans la piraterie, il est aussi de ceux qui cherchent le conflit perpétuel, une addiction à la violence assez malvenue compte tenu de sa carrure assez peu avenante. Manipulateur et cruel, il saura se sortir de n'importe quelle situation fâcheuse, qu'il aura, la plupart du temps, initiée seul.

Son ingéniosité mise au service de sa petite personne n'est d'ailleurs que l'unique trait d'intellect qu'il sera capable de développer. On le sait aussi idiot que violent, aveuglé par l'or et paresseux en plus d'être désagréable. L'incarnation de la vermine dans toute sa splendeur.



Biographie

Originaire d'East Blue, Joe est issu d'un foyer sans histoire, fils de parents pêcheurs sur l'une des innombrables îles de cette région du globe. A priori, rien ne prédisposait Joe à devenir ce qu'il est devenu. Des parents aimants, une communauté insulaire agréable, et aucun drame personnel à son actif, ni guerre, ni famine ni le moindre élément capable de changer un homme pour le pire.

Enfant effacé, que l'on croyait timide car peu bavard, il était en réalité craintif, protégé au sein d'un foyer aimant, il n'avait pas expérimenté les épreuves nécessaires pour endurcir son caractère, c'est en réalité parmi les familles les plus proches de leurs enfants que naissent les progénitures les plus égoïstes qu'il soit.

Joe, ayant atteint les 16 ans, une fourberie rampantes sommeillait en lui sans jamais lui échapper, aux yeux de tous, il demeurait ce jeune homme peu dégourdi mais gentillet qu'on ne pouvait s'empêcher d'affectionner. C'est pourtant bien connu, les pires monstres sont ceux qu'on ne voit pas venir.
C'est lorsque le vaisseau en charge de ravitailler les îles dispersées en biens de première nécessité vînt sur l'île que Joe fut autorisé par ses parents à embarquer afin d'explorer les environs et ramener des provisions issues d'îles voisines. Le voyage devait durer une semaine, chaque livraison étant hebdomadaire.

Le monde était plus vaste qu'il le pensait, plus hostile aussi. C'était un affront pour un idiot persuadé que le monde tournait autour de sa sordide personne, que de voir tant de monde se pavaner sur d'eux d'eux même, arrogants, lui adressant parfois un regard de dédain, typique des populations urbanisées méprisant leurs contemporains ruraux. Alors que Joe, trop lâche pour chercher le conflit, serrait les dents en subissant des regards pourtant anodins, il fut néanmoins obligé de se mêler à eux pour opérer les transactions pour lesquelles il voyageait d'île en île.

Il suffit alors d'une remarque pour changer sa vie.

Lui même ne se souviens plus quelle réflexion il avait essuyé de la part d'un client aviné lors de son passage en taverne, mais il se rappelait avoir brisé son verre et poignardé frénétiquement l'ivrogne en plein visage comme un enfant capricieux aurait frappé sur ses parents lui ayant demandé d'aller se coucher. Un pirate. De tous les riverains qui pullulaient dans cette ville portuaire où il avait fait escale, il avait fallu qu'il poignarde un pirate. Ses camarades ne tardèrent pas à se ruer sur Joe.

Ce dernier s'enfuit, il faisait noir, les rues étaient remplies de monde, ce ne fut pas difficile de les semer. Mais un étranger dans une ville aussi petite, cela ne passait pas inaperçu. Il ne fallut pas longtemps aux corsaires pour découvrir de quelle embarcation était issu Joe, et de travailler le capitaine pour lui faire cracher le nom de l'île d'où il était issu.

S'étant caché, il lui avait fallu près d'une semaine pour trouver une embarcation de passage par chez lui sur laquelle embarquer. A aucun moment il ne fut surpris en voyant au loin de la fumée émaner de son village. Aucune larme pour toutes les victimes issues de son caprice, aucune forme de gratitude pour des parents à qui il devait tout et qui, parmi d'autres, avaient été massacrés par des pirates sanguinaires après tant d'années de quiétudes.
Sans même se donner la peine de mettre un pied à terre, tout ce à quoi Joe pensait était :

"Et maintenant, que faire pour survivre ?"

Seule sa petite personne l'intéressait, et n'ayant jamais rien fait de ses dix doigts, ses parents ayant subvenu à tous ses besoins jusque là, il lui fallu réfléchir. Par quels procédés un bon à rien, un incapable de la pire espèce pouvait espérer trouver subsistance à ses besoins ?
Il ne fallu que 3 jours avant qu'il ne s'embarque dans la piraterie.

Lui qui n'avait jamais connu la violence l'avait en lui depuis tant d'années, cela lui rendit la tâche plus aisée. Mousse dans divers équipages, la durée d'une expédition de pirates étant assez courte compte tenu de la concurrence, son égoïsme sur-développé fut le moteur de son instinct de survie exacerbé qui lui permit de survivre à pas moins de 6 naufrages et 2 abordages.
Vivotant au jour le jour pour un modeste pécule d'or, balafré à la joue après une rixe lamentable pour une histoire de partage inéquitable, il venait de survivre à son septième naufrage. A présent, il recherchait un équipage stable, il estimait que son auguste personne méritait mieux que ce à quoi il avait eu droit jusque là, Joe était à présent à la recherche de l'équipage avec lequel il irait un jour sur Grand Line piller les trésors les plus somptueux du monde.


Test RP


- Chiiiaaaassssssssssssse.....

Vautré dans la chaloupe, le pantalon imbibé de flotte, Joe devait se rendre à l'évidence, son radeau de la Méduse n'était pas étanche. Aucun dégât perceptible, l'équipage qu'il avait fréquenté depuis seulement quelques jours n'avait pas eu l'air de se soucier de la perspective de la fuite. Car si ce n'est le cafard, aucun de ses camarades d'infortune n'avaient fui. Barbotant la tête dans l'eau, un cadavre issu de son navire flottait à proximité.

- Voilà ce qui arrive quand on joue les vaillants mon bonhomme.

Il aurait volontiers essuyé un rictus jubilatoire, non mécontent de sa réflexion macabre, mais ses muscles étaient endoloris, le soleil cognait dur, et l'escale la plus proche était à des lieues d'ici, il allait falloir ramer, ce qui est rarement souhaitable dans ces conditions. Au moins il était vivant. Il survivait toujours, si bien que cela ne l'étonnait plus. Depuis le temps, il estimait que cela faisait parti de l'ordre naturel des choses. L'eau mouille, le soleil brille, Joe survit.

Du massacre auquel il avait échappé, il avait évidemment emmené avec lui son lance grenade et son mousquet à canon triple. Le premier jour à bord du navire fut mémorable, la bière et le vin coulait à flot, d'innombrable variétés de viandes ornaient les tables, l'opulence la plus totale. Le deuxième jour, le capitaine se rendit compte qu'ils avaient entamé l'équivalent d'une semaine de provision la veille. Le cuisinier fut exécuté.

- La daaaaalle bordel....

Par conséquent, ces derniers jours furent l'occasion pour l'équipage de découvrir les bienfaits du jeûne. 2 jours que Joe n'avait rien mangé. Les mouettes commençaient à s'amasser autour des débris de la bataille qui avait eu lieu. Gober un ou deux morceaux de chair ramolli suffisait largement à les sustenter. Alors, le cafard leva les yeux vers le ciel, aveuglé par le soleil, il cherchait d'une main à tâtons son mousquet pour abattre un de ces volatiles et s'en repaître. Se saisissant de l'arme sans quitter de vue la mouette qui rôdait au dessus de sa chaloupe, il la brandit soudain vers le ciel et appuya immédiatement sur la gâchette.

BÔÔÔM !

Des morceaux minuscules de volaille s'éparpillèrent alors dans l'océan. En ne prenant pas la peine de regarder quelle arme il brandissait, Joe venait de se servir de son lance grenade à la place du mousquet. Sa dernière munition de mortier soit dit en passant, celle sur laquelle il comptait pour se faire remarquer si un navire passait à proximité.

- J'ai la poisse....

Ce n'était pas tant la poisse que la bêtise qui le caractérisait. Mais, il eu de la chance dans son malheur, une frégate alertée par le bruit semblait virer de bord pour venir le chercher. Il faut croire qu'il suffisait de demander.
Le temps qu'elle vienne à lui, Joe allait devoir trouver le mensonge adéquat pour ne pas être mis en prison. Quelques heures plus tôt, le capitaine, contraint par le vide dans les cales de provisions s'était mis en tête d'attaquer un convoi marchand escorté par trois caravelles lourdement armées. Avant de lancer l'attaque il avait hurlé "C'est le courage qui remplira nos panses !".

- Héhé... Il ne croyait pas si bien dire.

Les panses furent remplies... de plomb, il n'y avait que des idiots avec la faim au ventre pour ne rien avoir vu venir. Joe avait fait mine d'apprêter les canons pour profiter de se sauver en douce. Qui sait, si il avait été à son poste, l'issue de la bataille eut-été différente. Peut-être les avait-il tous condamnés.
A cette idée, il bailla. Et somnolant à moitié, il marmonnait à l'avance le discours qu'il servirait à ses sauveteurs, se faisant passer pour un honnête marchand dévalisé. Si la naïveté de l'équipage qu'il allait rencontrer égalait son manque d'hommes, Joe pourrait probablement s'emparer de la frégate.






Informations IRL

• Prénom : Josselin
• Age : 22
• Aime : Certains Shônen et Seinen ( trop long de tout répertorier en détail )
• N'aime pas : Les laitages
• Personnage préféré de One Piece : Capitaine Buggy !
• Caractère : Raisonnable bien que légèrement hautain par moment, je sais m'inclure sans trop de soucis dans une communauté digne de ce nom.
• Fait du RP depuis : Près de 10 ans, mais de manière discontinue
• Disponibilité approximative : Un ou deux longs posts par jour, davantage dans le cadre communautaire
• Comment avez-vous connu le forum ? J'étais à la recherche d'un forum RPG pour One Piece.


ONE PIECE REQUIEM ©



Dernière édition par Joe Biutag le Mer 16 Déc 2015 - 15:36, édité 8 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag
Tuturu~ !

Salut Joe et bienvenue dans le coin.

Si t'as des questions, tu connais le chemin, tu peux aussi les poster ici si tu veux.

Edit : N'oublie pas de rajouter les codes du règlement, il semblerait que tu les aies oubliés !

Sinon ta biographie a l'air terminée, donc voici ton test RP :

Trois jours que tu navigues en haute mer avec cette chaloupe à moitié rafistolée qui prend l'eau au premier coup de vent, récupérée de ton dernier naufrage. Tu te rappelles d'ailleurs qu'alors qu'elle aurait bien pu accueillir une demi-douzaine de personnes supplémentaires, tu avais pris le large seul en abandonnant tes compagnons pirates à bord du sloop qui coulait, sans même écouter leurs supplications. Mais bon, de toute façon tu les détestais et tu aspirais à meilleure compagnie. Mais à quelle compagnie donc ? Alors que tu commences à sombrer dans le sommeil, tu te remémores tes dernières aventures avant que le funeste destin ne fasse irruption à bord. Raconte-nous donc ce qu'il s'est passé.

Si le test ne te convient pas, n'hésite pas à en demander un autre !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-fini
Test RP ajouté + code règlement


Tarif Joe:


Cafard:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag
J'allais te donner l'avis quand je me suis mis à chercher les codes du règlement pour les trouver... derrière la fiche ? Suspect

Alors, on va éluder comment tu as réussi ce coup pour nous concentrer sur comment y remédier xD

Tu retournes dans l'exemple type de pres', tu copies les balises [hide][*/hide], tu colles les codes à l'intérieur sans oublier d'enlever l'astérisque et tu t'assures que c'est bien dans le bloc d'en-tête. Si ça marche tu devrais voir les codes entourées d'un cadre bleu aux bords arrondis.

Et après je passe coller mon avis What a Face
  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique


Salut Joe.

Il est probant que Joe fait partie -> fasse
Lui même ne se souviens -> souvient
il lui fallu -> fallut

Si besoin était de m'appesantir sur la forme, je dirai que ton style est plutôt plaisant. Fluide surtout. Des phrases courtes. Assez peu de descriptions mais qui n'entache pas le contenu général. Enfin, en ce qui concerne la bio x)

La Psycho nous sert un individu minable, lâche comme il faut et bien dégueux. J'aime beaucoup, du moins le concept. Ce caractère ne pop pas de nulle part et l'explication servie se justifie à mon sens.
Par contre, je n'ai pas compris le délire du mec faible mais qui se fout intentionnellement dans les bagarres. Après avoir insisté sur sa faiblesse corporelle, tu le dis violent, mais violent envers qui ? Plus faible que lui ? D'accord...

Ensuite tu le dis manipulateur et ingénieux mais aussi idiot... ? S'il peut développer une intelligence à même de manipuler des individus (qui j'espère ne sont pas des attardés congénitaux) alors, il ne peut raisonnablement pas être idiot... Enfin, de mon point de vue, ça se tient pas trop.  

Pour ce qui est du Test RP, j'avoue ne pas avoir compris grand chose. Le décalage temporelle entre le présent et le passé, n'y était pas du tout, surtout que ses monologues ponctuaient les paragraphes.

Par conséquent, ces derniers jours furent l'occasion pour l'équipage de découvrir les bienfaits du jeûne. 2 jours que Joe n'avait rien mangé. Les mouettes commençaient à s'amasser autour des débris de la bataille qui avait eu lieu. Gober un ou deux morceaux de chair ramolli suffisait largement à les sustenter. Alors, le cafard leva les yeux vers le ciel, aveuglé par le soleil, il cherchait d'une main à tâtons son mousquet pour abattre un de ces volatiles et s'en repaître. Se saisissant de l'arme sans quitter de vue la mouette qui rôdait au dessus de sa chaloupe, il la brandit soudain vers le ciel et appuya immédiatement sur la gâchette.

BÔÔÔM !

Des morceaux minuscules de volaille s'éparpillèrent alors dans l'océan. En ne prenant pas la peine de regarder quelle arme il brandissait, Joe venait de se servir de son lance grenade à la place du mousquet. Sa dernière munition de mortier soit dit en passant, celle sur laquelle il comptait pour se faire remarquer si un navire passait à proximité.

Ici, la période du jeune c'est pour parler de sa dérive solitaire en mer où avec les pirates vu qu'ils avaient bouffé la semaine de provision ?
Si c'est pour parler de sa dérive, il utilise son lance grenade sur un navire qui prend déjà l'eau et la suite... ?
Si c'est en référence à la disette sur le navire pirate, pourquoi il espérait utiliser le lance-grenade pour alerter des navires à proximité ? Personne de sensée ne viendrait, ce sont des pirates...

Ce n'était pas tant la poisse que la bêtise qui le caractérisait. Mais, il eu de la chance dans son malheur, une frégate alertée par le bruit semblait virer de bord pour venir le chercher. Il faut croire qu'il suffisait de demander.
Le temps qu'elle vienne à lui, Joe allait devoir trouver le mensonge adéquat pour ne pas être mis en prison. Quelques heures plus tôt, le capitaine, contraint par le vide dans les cales de provisions s'était mis en tête d'attaquer un convoi marchand escorté par trois caravelles lourdement armées. Avant de lancer l'attaque il avait hurlé "C'est le courage qui remplira nos panses !

Donc là a priori, il a utilisé le lance-grenade sur sa chaloupe... Donc dans ce cas, pourquoi finirait-il en prison ?
Parce qu'en fait il était toujours sur le navire pirate ? Mais pourquoi une frégate viendrait-elle en aide à des pirates...
Et puis direct le passage à "quelques heures" rend la chose encore plus incompréhensible...

Globalement, je ne suis pas satisfait de ce test RP. Je m'attendais à ce que tu y sois pour quelque chose dans le drame survenu, j'espérais avoir une vraie démonstration de ta lâcheté. De t'appesantir sur la manière fourbe et petite dont tu as chipé la chaloupe aux autres survivants les lassants en plans là... A la place, c'est de la narration pas du tout claire pour qu'en toute fin de test, on apprenne que l'équipage a été décimée parce que tu as abandonné ton post de canonnier.

Pour avis définitif, je dirais que c'est un bon concept-personnage que le narrateur ne maîtrise pas encore. Il pourrait être intéressant à développer et promettre de belles choses inRP.
Je table sur 500 D.

Encore bienvenue par ici et amuses toi bien.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique
Moi qui m'attendait à être taclé sur la Bio et encensé sur le RP Test.

Pour l'aspect ingénieux mais idiot du personnage, ce n'est pas incompatible, je suis de ceux qui pensent que l'érudition n'a rien à voir avec l'intellect. Joe est capable de monter des plans vicieux pour assouvir ses intérêts, seulement, sa bêtise fait que par impulsion il peut tout foutre en l'air pour une raison absolument idiote ( une simple remarque suffit à le mettre dans un état de colère absolument démesuré ).
L'exemple qui l'illustre le mieux dans le RP, c'est qu'il est assez malin pour réussir à voir venir que son équipage va se faire massacrer, à trouver une ruse pour s'enfuir sans éveiller les soupçons, et qu'il est assez fourbe pour se préparer à se faire passer pour un marchand par ceux qui ont entendu le coup de lance grenade. En revanche, il est assez idiot pour ne pas avoir prit la peine de vérifier que l'arme qu'il allait utiliser pour abattre la mouette était bien le mousquet.

Pour le Test RP, la chaloupe dans laquelle se trouve Joe au tout début, celle qui prend l'eau, est celle dont il s'est servi pour fuir le bateau sur lequel il était. L'action est  à présent révolue.
C'est à partir du troisième paragraphe narratif qu'il raconte comment fut la vie à bord du navire : "le premier jour à bord du navire fut mémorable, [...]"

Chacune de ses lignes de dialogue se passe au présent. Le troisième paragraphe raconte que le capitaine a épuisé très vite les provisions. Se souvenant de cet évènement, il s'exclame alors dans le présent "La dalle bordel" puis le paragraphe reprend sur la situation passé : "Par conséquent, ces derniers jours furent l'occasion pour l'équipage de découvrir les bienfaits du jeûne. 2 jours que Joe n'avait rien mangé."

" Les mouettes commençaient à s'amasser autour des débris de la bataille qui avait eu lieu." Là c'est le présent, Joe est dans la chaloupe, et les mouettes cherchent à se nourrir des restes humains qui ont suivi la bataille.

La narration fait passé-présent assez souvent, ne racontant qu'une bride du passé, avant de retourner au présent.
Au présent, Joe qui vient de se remémorer la décision du capitaine d'écouler trop vite la bouffe, a faim. Il est dans la chaloupe de sauvetage, et décide d'abattre une mouette qui vole au dessus. Il se trompe d'arme.
Un bateau est attiré par le bruit, le repère et vient vers lui.

Si Joe a peur de se faire mettre en prison, c'est parce que les débris de bataille autour de lui, indiquent qu'il y a eu un affrontement causés par des pirates. Aussi, n'importe quel survivant de la bataille peut être suspecté d'être un pirate. Le tout pour lui sera de se faire passer pour un marchand, que son équipage a pourtant attaqué.

La narration raconte le reste de l'évènement passé à partir de "Quelques heures plus tôt, le capitaine, contraint par le vide dans les cales de provisions s'était mis en tête d'attaquer un convoi marchand escorté par trois caravelles lourdement armées. Avant de lancer l'attaque il avait hurlé "C'est le courage qui remplira nos panses !"

Puis, une phase de dialogue qui indique un retour au présent. La remarque de Joe se fait vis à vis de son souvenir. Se souvenant de la phrase du capitaine "C'est le courage qui remplira nos panses" il rigole en disant, "il ne croyait pas si bien dire" puisque suite à cette déclaration, l'abordage a lamentablement raté, les pirates ont été exterminés ( 3 caravelles armées en face ), et Joe ayant vu venir de loin le massacre a préféré s'enfuir.

Joe est d'ailleurs responsable du naufrage, il disait aller apprêter les canons, c'est à dire, l'élément clé pour un abordage réussi. Au lieu de ça, alors que l'équipage comptait sur lui. Il s'est barré avec la chaloupe de sauvetage. C'est d'ailleurs mentionné dans la narration :

"Qui sait, si il avait été à son poste, l'issue de la bataille eut-été différente. Peut-être les avait-il tous condamnés."

Aussi, si une frégate arrive en sa direction, c'est parce que si bataille il y a eu, les naufragés sont, d'une part des pirates, qu'il faut capturer, et d'autres part, certains marins qui faisaient parti des caravelles, qui auraient pu passer par dessus bord durant la bataille. Joe espère se faire passer pour ces derniers afin que la frégate venue lui mettre la main dessus ne le prenne pas pour le pirate qu'il est et ne le livre pas à la marine.

Pour résumer ( je ne pensais pas que ce serait si fouilli à lire )

En clair l'histoire est la suivante, d'un point de vu chronologique :

1 - Joe fait parti d'un équipage. Les premiers jours, tout va bien, ils bouffent et picolent en des quantité indécentes.
2 - Le capitaine se rend compte qu'en fait ils ont trop bouffé ces derniers jours, et que les provisions viennent à manquer, il préfère blâmer le cuisinier et l'abat.
3 - Vu qu'il n'y a que peu de choses à manger, le capitaine contraint son équipage à jeuner.
4 - Dans une tentative désespérée de s'emparer de provisions, ils attaquent un navire marchand sous escorte de 3 caravelles.
5 - Joe sent que ça va mal finir ( un seul équipage de pirates affamés contre 3 navires armés lourdement ), il prétend qu'il va préparer les canons en vue de l'attaque contre le convoi, mais en réalité se barre avec la chaloupe de secours.
6 - La bataille a eu lieu, son équipage a été décidé, lui est resté au loin dans sa chaloupe.
7 - Il est toujours sans sa chaloupe, ayant faim, il abat une mouette au dessus de sa tête, mais se sert par mégarde du lance grenade à la place du mousquet, faisant exploser la bête.
8 - Le bruit de son lance grenade attire un navire qui passait par là.
9 - Sachant que l'équipage du navire qui arrive est probablement au courant qu'il y a eu une bataille organisée par des pirates, il craint que l'on ne le prenne pour un de ces pirates ( à juste titre d'ailleurs ) et s'apprête à se faire passer pour un de ceux qui étaient sur l'un des navires que son équipage avait attaqué.

La narration commence entre l'étape 6 et 7. Joe est sur la chaloupe, il aperçoit des cadavres de son ancien équipage qui a été décidé durant l'étape 6.
Là, Joe se remémore les évènements 1,2, et 3. Puis, la faim le fait sortir de ses pensées, et il tire sur une mouette pour la manger : évènement 7.
Dépité, il retourne à ses mémoires, et se remémore don les évènements 4, 5 et 6, expliquant ainsi pourquoi il est sur cette chaloupe, et pourquoi il y a eu une bataille.
Tous les évènements de 1 à 6 ayant été expliqués, la narration en revient au présent, soit, l'évènement 8.

Je pense qui ce qui a la plus dérouté ta lecture ( et donc très probablement celle de bien d'autres lecteurs ), c'est que tu ne savais pas où te situer chronologiquement dès le départ du récit. Je n'ai donc pas été assez clair sur ce point.
Aussi, chaque dialogue marquait un retour au présent, ce n'était manifestement pas assez intuitif.

Enfin bref, j'ai voulu faire trop élaboré, je me suis brûlé les ailes.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag
Tuturu~ !

Salut Joe, je passe pour ton second avis du coup. Comme mon camarade, d'abord la forme, le fond et puis conclusion dorikis.

♣️ Point forme :
Pas grand chose à dire, peu de fautes relevées mais la perfection est rare et il y en a tout de même. ^^ Tu fais ta narration au passé, ce qui de temps à autres mériterait de te poser la réflexion de la conjugaison d'un verbe à l'imparfait ou au passé simple. Concrètement une action finie c'est au passé simple tandis qu'un état, une action sur une longue durée, une action non-finie c'est de l'imparfait. Du coup c'est pas incorrect mais des fois pour plus de clarté, n'oublie pas de te poser la question.

• "si ce n'était"
• "cela faisait partie"
• "morceaux de chair ramollie/s"
• "il eut de la chance"
• "si il avait été à son poste, l'issue de la bataille aurait été différente"

Pour la première faute, c'est quelque chose qui revient souvent chez ceux qui font de la narration au passé. "C'est" fait l'objet de pas mal de laxisme en français puisque c'est devenu moins un véritable verbe qu'un mot passe partout tendant à être invariable (cf : c'était les bruits / c'étaient les bruits). Mais du coup si tu pars sur de la narration au passé, faut pas oublier de le conjuguer lui aussi. Seule erreur d'accord que j'ai pu noter "morceaux de chaire ramollie" ou "ramollis" en fonction de ce qui est ramolli. Et enfin un petit conditionnel qui a dû passer à la trappe.

Sinon je vais rejoindre Loth comme quoi c'est relativement facile à lire. Essaye peut-être d'éviter des erreurs syntaxiques / de ponctuation de ce type :

Le bougre a l'allure d'un forban, mains enfoncées dans ses poches serrées la plupart du temps, voûté sans être bossu, affichant un visage dédaigneux, le nez retroussé, le regard agressif et la lèvre supérieure surélevée dévoilant une dentition ayant souffert du scorbut, et de rencontres peu avenantes ; Joe a le profil du criminel détestable que l'on repère à des kilomètres à la ronde.

L'erreur vient du fait que, en général dans la langue française, l'adjectif est relié au nom/pronom le plus proche. Du coup concrètement s'il n'y a pas de pronom pour rappeler à quoi est rattaché l'adjectif, il s'applique sur ce qui vient juste avant. Cependant c'est juste une petite remarque anodine qui s'articule avec le fait que, sur cette phrase, la ponctuation n'est pas adaptée. Voici une version corrigée :

Le bougre a l'allure d'un forban : mains enfoncées dans ses poches serrées la plupart du temps, voûté sans être bossu, affichant un visage dédaigneux, le nez retroussé, le regard agressif et la lèvre supérieure surélevée dévoilant une dentition ayant souffert du scorbut, et de rencontres peu avenantes, Joe a le profil du criminel détestable que l'on repère à des kilomètres à la ronde.

Les deux points ouvrent la description, rattachant tous les adjectifs qui suivent à "l'allure d'un forban". De même, le point-virgule n'a pas d'utilité ici puisque la fin de la phrase est censée conclure la description, donc sans césure.

C'est juste une remarque à prendre ou à laisser, ça n'influe en rien sur mon avis et je suis globalement satisfait.

♣️ Côté fond :
Pour le coup c'est dommage mais j'ai trouvé que la description psychologique était trop concise même si détaillée pour autant. Pour clarifier les points évoqués par Loth quant au fait que Joe cherche la bagarre mais n'hésite pas à faire preuve de lâcheté, j'aurais bien vu plus d'explications à propos de ce paradoxe.

Au niveau de la biographie, dans l'esprit du personnage, tout s'enchaîne plutôt bien. C'est court, soit, je suis adepte des détails et des focus sur les moments importants du personnage et les événements sont précipités en quelques paragraphes, c'est ce que je trouve un peu dommage. A part ça, c'est cohérent et fidèle à la description du larron, ce qui est tout de même plutôt chouette.

Au niveau du test RP, j'ai eu beaucoup moins de mal à comprendre comment s'enchaînaient les événements que Loth, visiblement, ce qu'il t'a pas mal reproché. On peut dire que, certes, l'organisation de tout le tintouin est un peu vague et anarchique, mais je dois y être habitué car j'ai tout de même bien réussi à comprendre comment ça s'articulait. Finalement, je trouve aussi le test RP assez court dans le sens qu'il ne raconte pas grand chose et reste encore très flou sur ton ancien équipage. Vu les attente de Joe en termes de piraterie, je m'attendais à avoir son jugement, savoir ce qu'il désire vraiment trouver et j'avoue être un peu sur ma faim.

Deux petites incohérences à noter : depuis trois jours que Joe se ballade sur sa chaloupe, il devrait s'être pas mal éloigné du navire en train de sombrer et de son équipage qui, en le voyant prendre la tangente en solo, ne devait pas non plus être super joyeux à cette idée. Du coup les corps qui flottent et l'impression que tout vient de se passer quelques heures avant, c'est pas trop ce à quoi je m'attendais. Autre souci, si effectivement la moitié de la réserve de nourriture a été pillée, il reste toujours l'autre moitié ce qui permet de faire des rations et au pire des cas, tout sauf éviter un raid suicide sur un navire mieux défendu de l'autre côté.

♣️ Moi niveau dorikis je partirais plus sur un 620D du coup, ce qui te valide donc rouge à 560 Dorikis !

Allez bon jeu. Smile
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-fini
Merci pour ce deuxième avis attendu avec une impatience non dissimulée.

Me voilà paré à RP dès que j'aurais ma couleur


Tarif Joe:


Cafard:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biut
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutag