AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Aveuglé par le destin

Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:13


Il lui en aura fallu du temps pour se décider. Après une première rencontre en solitaire contre les marines sur Endaur, Joe s'en était allé de distractions en distractions, l'éloignant sans cesse de Grand Line. Piller un navire de plaisance, échapper à un galion, créer une guerre civile à Rokade, occasionner de lourds dégât à la marine sur Suna Land, s'emparer d'une carte au trésor, se faire jeter en prison, s'évader de prison, récupérer son trésor, le dépenser de manière inconséquente en l'achat de Dials à un marchand ambulant, et tout ça, sans compter ses abordages de pêcheurs, sa mémorable branlée sur l'île du Karaté ou les facéties du Royaume de veine.
Avec du recul, on aurait pu se demander si Joe n'avait pas tout fait pour repousser son voyage sur Grand Line. Il est vrai que plus le cafard se renseignait sur l'endroit, plus il s'y dirigeait à reculons. C'était un monde à part, là où le danger et les trésors se cotoyaient de près. Seul, sans équipage, avec un modeste voilier, le forban s'apprêtait enfin à traverser Reverse Mountain.

Mais il s'y apprêtait doucement, très prudemment même. Ayant l'estomac noué, il s'était arrêté sur l'île la plus proche de l'entrée vers la route de tous les périls. Décidément, il était terrifié à l'idée d'enfin franchir le pas, qui sait ce qu'il n'irait pas inventer pour ne pas y aller cette fois. L'envie de s'emparer des millions de trésors que recelait ce paradis de la piraterie était certes tentant, mais les moyens déployés par la marine et la concurrence des flibustiers aguerris le freinait dans ses ardeurs.
A quai, il se dirigea vers la taverne la plus proche, commanda un remontant, et, affalé sur le comptoir, joua davantage avec son godet qu'il ne chera à le vider.
Tant de choses lui traversaient la tête. Orgueilleux, mais pas totalement idiot, il savait qu'il ne pourrait se faire une place sur Grand Line à lui seul. C'était un pari risqué de chercher à intégrer un équipage là bas avant que quelqu'un ne l'envoie par le fond.

- Un pari risqué ?...

Lui qui avait l'air morne reprit du poil de la bête, il venait d'avoir une révélation. Sortant une pièce de sa poche de pantalon, il la lança en l'air.

- Pile j'y vais, Face je reste.

Le destin se chargerait de décider à sa place. Tout du moins, c'était ce qu'il croyait. Le tavernier, d'un mouvement rapide, s'empara de la pièce qui venait d'être jetée en l'air.

- Merci pour le pourboire !

Surpris de ce coup du sort, où même le destin se refusait de décider à sa place, il reprit son air déprimé, et à nouveau posa le menton contre le comptoir. Bien que contrarié par le tavernier, le forban n'eut même pas le coeur à lui faire sa fête. D'une part, il était trop tourmenté pour cela, mais surtout, près de Reverse Moutain, la marine avait mis quelques moyens pour surveiller les pirates inconscients qui souhaitaient s'engager sur la route de tous les périls. Mieux valait ne pas faire de vieux os sur cette île et reprendre la mer.
N'ayant presque pas touché à son brevage pendant une bonne demi heure, il vida le verre cul-sec, toussota comme il avait l'habitude de le faire après avoir failli s'étrangler avec une boisson d'homme, puis retourna aux quais.

- Grand Line me voilà.

Aucune révélation ne lui était parvenue pour l'aider à se décider, mais l'alcool avait cet effet formidable qui poussait les hommes à accomplir les pires conneries une fois sous son influence. Grimpant sur son voilier, il se dirigeait vers Reverse Mountain sans même savoir ce que ce passage avait de spécial. Compte tenu de son habileté légendaire, il y avait fort à parier qu'il échoue avant même d'avoir mis les pieds sur la première île de la route de tous les périls.
https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:15

- Reverse Moutain, me voilà !

Ce devait être la dixième fois qu'il répétait cette phrase, pourtant, il ne semblait pas avancer des masses. A force, cette incantation sonnait comme un voeu pieu, l'alcool n'avait pas fait effet longtemps, et il avait perdu la vigueur l'ayant plus tôt encouragé à s'engager sur la voie difficile de la piraterie.

- Quel dommage que j'ai le vent de dos !

Jamais de sa vie une bourrasque ne lui avait été aussi favorable en mer.

- Et puis ce nuage, tsssss, je vais quand même pas aller sur Grand Line un jour de pluie.

N'importe qui jetant un oeil au ciel ne pouvait apercevoir que du bleu azuré jusqu'à l'horizon.

- Sans parler de ce mal de ventre...

La liste des prétextes bidons continua, un bel étalage de trouille de mauvaise foi. Peser le pour et le contre ne l'aidait pas non plus à se décider. D'une part il savait qu'il y avait moyen de s'enrichir rapidement, d'autre part il savait qu'il allait crever. Aucune issue à son dilemme. Le forban avait repoussé son départ vers Grand Line depuis trop longtemps, et à présent il se dégonflait. Trop lâche pour aller nager dans le grand bain, Joe était sur le point de faire demi tour, déprimé, car sachant parfaitement ce qu'il ratait comme richesses.

Jetant un dernier coup d'oeil à la silhouette de la montagne et du récif de Red Line au loin, il soupira. Mais sa dépression fut vite interrompue par des clapotis. Se retournant, un vieil homme sur sa barque ramait en sa direction jusqu'à le percuter. La vitesse de l'embaraction étant plutôt lente, la collusion se fit sans dommage.
Quelque peu remué par le choc, le forban se mit à aboyer après l'ancien qui venait de lui rentrer dedans. Ce dernier se tourna vers lui, faisant courbette sur courbette afin de s'excuser. Ayant copieusement gueulé après le vieux, Joe, une fois s'étant égosillé remarqua que l'homme portait un bandeau sur ses yeux et n'était pas très assuré dans ses mouvements.

- Et pis d'ailleurs qu'est-ce qu'un putain d'aveugle fout en pleine mer ?!

Son aîné lui sourit et sortit un bout de papier de sa poche.

- Je suis chasseur de prime, et on m'a signalé la présence d'une proie dans les parages, n'auriez vous pas vu cet homme.

Bien qu'il fut sur le point de dégainer l'un de ses armes et vider toutes ses munitions sur l'aveugle, le cafard se rendit compte qu'il n'avait pas été repéré. Comment le chasseur de prime aurait-il pu savoir qui il était ? La cécité l'empêchait de faire son travail correctement.
Joe scruta attentivement le bout de papier que le vieil inconscient venait de sortir, il s'agissait un dessin aux motifs colorés.

- Je euh.... Je crois qu'il s'agit un morceau de papier peint...

Pour le coup, le forban était vraiment gêné pour le chasseur de prime qui, bien qu'impassible, rougit malgré lui, cherchant maladroitement à dissimuler sa honte, balbutiant des excuses aussi improbables qu'absurdes pour justifier cette modeste bavure.
Se reprenant, il annonça de but en blanc au pirate qui lui faisait face qu'il était à la recherche d'un évadé de fraîche date du QG de South Blue : Joe Biutag.
https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:17

Le doute n'était plus permis, cet aveugle était à la recherche d'un forban qu'il avait pourtant sous le nez. Joe aurait bien rigolé de cette ironie du sort, mais il savait que cela l'aurait rendu suspect. Mais après tout se dit-il, quelle importance d'avoir l'air suspect face à ce vieil handicapé, une balle suffirait à le mettre hors d'état de nuire. Sur ce raisonnement aussi impitoyable que cruel, le cafard commençait à sortir son mousquet à canon triple de son manteau.

- Ne vous inquiétez pas cependant ! Si il y a un pirate dans le coin, je vous protégerai. Aussi aveugle puis-je être, mes autres sens sont très développés et mes capacités de combat sont assez performantes pour m'avoir permis d'intégrer la B.N.A. Vous n'avez rien à craindre !

Déglutissant, Joe répondit tout en rangeant son arme délicatement avant de créer un incident :

- Ah... Ah oui ?!

Il n'était pas passé loin de la potence. Les recrues de la B.N.A le surpassaient tous largement en puissance. Qu'un aveugle approchant de l'âge de la sénilité fasse parti de cette organisation, cela en disait long sur ses capacités. Le forban eut dégainé son arme qu'il eut vite fait d'être paré par un coup de pied, et son incarcération n'aurait pas tardée.
Il lui fallait trouver un alibi pour justifier sa présence en mer, si proche de Reverse Mountain. Pour gagner du temps, il fit parler le vieil homme.

- Et vous travaillez tout seul ?

Pour lui, il n'y avait aucun mal à essayer de tirer quelques informations de l'infirme pendant qu'il pensait à un plan pour ne pas se faire repérer. Heureusement pour Joe, le vieil homme était bavard.

- Oh vous me connaissez pas ? Vous ne devez pas être du coin. Je suis Wilhem Roc, d'habitude je me contente de filer des informations à des chasseurs de primes en couche culotte, mais comme il n'y en a pas un dans les environs aujourd'hui, je ne vais pas laisser une prime me passer sous le nez.

Continuant à lui raconter sa vie, Wilhem ne tarda pas à lui apprendre qu'il avait pris l'habitude de s'embusquer près de Reverse Moutain, là où lui et ses camarades pouvaient tendre un piège aux pirates qui tentaient une première incursion vers Grand Line. Il fallait admettre que c'était en effet le piège parfait. Mais Wilhem était seul cette fois, et Joe avait intérêt à profiter de son handicap au maximum.
https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:22

Bien que la rencontre du chasseur de prime et de Joe eut lieu en début d'après midi, le soleil commençait à se coucher. Après avoir trouvé une histoire vaseuse pour lui servir d'alibi, le cafard avait fini par sympathiser avec Wilhem. Rien d'étrange à cela, après tout, le forban n'avait de l'hostilité à l'encontre de la marine et des chasseurs de prime uniquement du fait de leurs attributions autagonistes, en d'autres circonstances, quand celles-ci se présentaient, il n'avait aucun mal à sympathiser avec eux. Seuls les révolutionnaires le révulsaient.

- A... Alors comme ça, e...elle t'a foutu à la porte ?!

Tous deux avaient fini par s'installer sur le petit voilier du forban, et s'étaient mis à siffler une bouteille de rhum sortie de la cale à provisions.

- Farpaitement ! M... Mais je vais pas me laisser faire ! Je vais re...revenir en force !

L'alibi du cafard consistait en une histoire absolument médiocre. L'aveugle croyait dur comme fer que Joe, qui se présentait sous le nom de Jil, avait été mis à la porte par sa femme, et qu'il était venu méditer en mer, loin de tout bruit et toute distraction afin de se ressourcer. Il en était venu à prendre son rôle à coeur. Wilhem lui avait prodigué des tas de conseils pour reconquérir sa femme. Le forban s'en foutait ouvertement, mais il trouvait que l'aveugle était de bonne compagnie. Dire qu'il fallait trouver un chasseur de prime pour avoir une conversation agréable.
Leur entrevue avait pas mal traîné en longueur. Jusqu'à ce que la bouteille ne soit entièrement vide.

- Bouge paaaas bouuuuuuge pas ! Je vais en chercher une autre !

Joe s'entendait si bien avec son nouveau compagnon de beuverie qu'il poussait le vice jusqu'à prolonger leur discussion, alors qu'il cherchait au début à tout faire pour l'éloigner et se tirer en douce.
Mais Wilhem, trop raisonnable, et surtout trop vieux pour abuser de la picole, refusa cette invitation à contrecoeur. Il devait s'en retourner chez lui. Si l'aveugle n'avait pas trouvé sa proie, qu'il avait pourtant sous le nez depuis plusieurs heures, il avait passé une excellente journée en bonne compagnie.

- Naaaaan, naaaan, faut que je rentre !

Malgré l'insistance du cafard pour qu'il reste, sa décision était prise. Demain, des chasseurs de prime viendraient lui demander des renseignements, et il ne voulait pas être ivre mort au moment de les recevoir, professionnalisme oblige.
En guise de salut, il saisit la joue du forban, tirant dessus comme les personnes âgées avaient l'habitude de faire aux gosses.

- Allez petit con ! Va retrouver ta femme !

Ceci étant dit, il se figea comme surpris, les doigts cramponnés à la joue du cafard qui le regardait perplexe.

- Je pense que tu peux me lâcher la joue maintenant papy.

Mais l'atmosphère fut soudain bien plus tendue, le visage du vieil homme devint glacial, bien que non voyant, il tourna la tête en direction de son interlocuteur.

- Tu sais Jil... Le type que je recherchais tout à l'heure... Il a une cicatrice qui va de la joue droite jusqu'à l'arête nasale.

Grillé. Joe était pourtant si près de voir le chasseur de prime partir, mais il avait fallu qu'il fasse ami-ami avec sous l'effet de l'alcool. Boire nuit dangereusement à votre santé, surtout quand un membre de la B.N.A vous poursuit. Le forban trop lent, et surtout trop engourdit par l'alcool n'eut pas le temps de réagir, déjà, Wilhem le souleva à la gorge d'une seule main, lui saisissant le bras droit de son autre main.

Paniqué, le cafard agita sa main restante, à la recherche de l'arme la plus proche, son lance-grenade. Il n'eut même pas ne temps de le sortir, que d'un coup de pied, l'aveugle empêcha le pirate de braquer son arme sur lui, le forçant à maintenir son canon en direction du sol.

- Tu ne comptais tout de même pas tuer sur un ami ?

Son intonation était plus claire, les effets de l'alcool semblaient s'être volatilisés. Surement un prodige qu'il devait à un contrôle de soi parfait permis par un dur entraînement.

- Mais qui a dis que je comptais te tirer dessus ?

Encore un peu dans le vague, Joe sourit à son ancien ami, qui, bien qu'il ne pouvait pas voir la moue espiègle ornée de dents jaunies et tranchantes, déglutit inquiet. Il avait compris où Joe visait.

BOUM !

https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:25

En immobilisant le bras du forban avec sa jambe, Wilhem avait forcé Joe à braquer le canon en direction du sol, vers le ponton de son propre voilier. L'impact détruisit évidemment l'embarcation qui avait déjà sombrée à moitié, mais surtout, avait forcé le chasseur de prime à lâcher prise.

- Gloub, j'ai manqué de vigilance !

Essayant tant bien que mal à trouver un débris sur lequel se reposer afin de flotter, la cécité du vieil homme s'avéra plus que contraignante. Il pouvait se repérer grace aux sons, mais le bruit du tir de lance-grenade lui avait grillé les tympans pour les minutes à venir. Même entièrement immergé, il entendait à peine le bruit des vagues qui s'écrasaient contre lui. Un bruit cependant semblait lui parvenir, on aurait cru à des sanglots.

- MON POGNOOOOOOON !!!!

Une fois de plus, les berries étaient dispersés sur l'eau. Joe avait regagné la barque de Wilhem une fois que ce dernier ait été forcé de le lâcher. Détruire son propre navire lui avait certes permis d'échapper à l'emprise du redoutable chasseur de prime, mais cela avait surtout détruit son embarcation, là où se trouvait moultes provisions, mais surtout, ses quatre millions de berries restant.

- Revenez petits billets revenez !

Piochant dans l'eau les billets qui lui passaient sous la main, le cafard n'avait pas de temps à perdre. Car comme Wilhem, son audition commençait à revenir, et le vieil homme l'ayant repéré nagea en sa direction. Pas le choix. Sur sa nouvelle embarcation de fortune, Joe rama comme un beau diable afin d'échapper à son poursuivant. Ce dernier était pourtant redoutable, en face à face équitable, Joe n'aurait pas eu la moindre chance, mais avec un peu de suite dans les idées, le cafard avait pu échapper à un chasseur de prime de la B.N.A.
Bien que l'aveugle nageait le crawl à une vitesse remarquable, il s'arrêta vite, commençant à perdre son souffle. Il ne savait comment, mais le forban était plus rapide que lui, pourtant, ce dernier ne ramait pas excessivement vite.
Puis, Wilhem compris, et essuya un rire à gorge déployée.

- Aaaaaaaahahahahahahahah ! Bonne chance sur Grand Line petit bite !

S'arrêtant de ramer, Joe fronça les sourcils perplexe.

- Qu'est-ce qu'il me parle de Grand Line ce con ?

Maintenant qu'il ne ramait plus, le cafard ne tarda pas à se rendre compte que sa barque semblait foncer toute seule, portée par un courant issu d'on ne sait où. Après avoir passé un après-midi à picoler, son voilier et la barque de Wilhem s'étaient approchés dangereusement de Red Line.Le courant ascendant de Reverse Mountain l'entraînait à présent malgré lui vers l'entrée de la route de tous les périls. Finalement, le destin avait tranché, il devait partir.
Joe aurait pu hurler à la mort, se lamenter, mais il se contenta d'essuyer un vague sourire satisfait. Il n'était pas si mécontent à l'idée de découvrir le cimetière des pirates, là bas, des trésors inestimables l'attendaient, il saurait s'en montrer digne.
https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Joe Biutag
Joe Biutag

Le Cafard

♦ Localisation : Juicy Berry
♦ Équipage : Les Blattards

Feuille de personnage
Dorikis: 9458
Popularité: -1032
Intégrité: -16

Dim 7 Fév 2016 - 18:29


[Épilogue]

Wilhem, bien qu'aveugle, avait su se repérer grâce au cri des mouettes, annonçant la proximité des côtes les plus proches. Si lui était sauf, on ne pouvait pas en dire autant du forban qu'il avait cherché à poursuivre. Joe s'était résigné, selon lui, le destin l'amenait à Grand Line. C'était surestimer la Providence que de croire qu'une volonté quelconque souhaitait le voir pourrir la route de tous les périls de sa seule présence.
Déjà, il approchait dangereusement le portique signalant l'entrée de Reverse Moutain, le courant l'attirait de manière irrésistible. Seulement, à trop se reposer sur ses lauriers comme le faisait le cafard, qui s'imaginait opérer une entrée fulgurante sur Grand Line, on finissait vite par déchanter.

Avant de se croire déjà sur Grand Line, encore aurait-il fallu apprendre à manoeuvrer sa barque de sorte à ce qu'elle ne vienne pas se heurter contre le portique. Ainsi se cloturait la lamentable épopée du forban en direction du cimetière des pirates, il avait échoué avant même de passer l'entrée.
Malgré cet échec pitoyable, le cafard n''en était pas mort. Émergeant avec peine des flots, il vînt s'accrocher à un récif de Reverse Moutain.

- Le destin a tranché....

Toujours cette histoire de destin. Sans doute était-ce pour masquer le fait qu'il avait été un exécrable navigateur, dans ce cas précis, blâmer le destin est en effet salutaire.
Mais malgré cette tentative ratée, Joe conservait l'envie naissante d'étendre son infamie sur la route de tous les périls. Il était déterminé. Déterminé, et sans embarcation. D'ici une ou deux heures, il ferait nuit. Longeant Reverse Moutain, en restant fermement accroché aux rochers, une fois extrait des courants, il se saisit d'un débrit de barque et nagea jusqu'à l'île la plus proche. Le fond de l'air était frais, tout en se frictionnant alors qu'il était encore trempé, il déambula dans la ville la plus proche.

- Oh putain c'est pas vrai !

Si le destin avait joué un rôle dans cette triste journée, alors il s'était bien moqué de lui. Après ces péripéties dont il se serait bien passé, Joe trouva un affiche placardée au mur d'une taverne.

"Envie de frisson ? Venez découvrir Grand Line grâce à la Translinéenne".

Serait-il tombé sur cette publicité avant d'embarquer qu'il se serait épargné bien des désagréments.
https://www.onepiece-requiem.net/t16405-presentation-joe-biutaghttps://www.onepiece-requiem.net/t16440-fiche-technique-joe-biuta
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1