AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
[CDAV] -25€ dès 249€ d’achat sur tout le site avec le Code ...
Voir le deal

Sushi en mer

Aoi Fujita
Aoi Fujita

♦ Localisation : ~
♦ Équipage : ~

Feuille de personnage
Dorikis: 2879
Popularité: -86
Intégrité: -84

28/3/2016, 19:20

Cela fait à présent quelques heures que nous naviguons et j'ai fini par prendre le relais pour diriger le navire. Au début mes essais étaient désastreux mais à présent je m'en sors plus ou moins. Raiden me dirige et cela résume nos discutions. Non pas que cela ne me dérange.

- Vire à tribord.

Je dirige le voile vers moi légèrement et le navire se dirige vers la droite doucement. J'y pense enfin mais je ne sais même pas vers où nous nous dirigeons. Je ne lui pose cependant pas la question n'y voyant pas d'intérêt. De toute façon, pourquoi nous ferrait-il naviguer sur la mer sans but précis à part prendre le risque de se mettre en danger ?

- C'est bon tu peux arrêter on va aller tout droit maintenant.

Je lâche la voile qui reprend sa position d'origine et m'assois dans mon espace restreint, le plus loin possible de lui. J'observe les alentours en soupirant de lassitude devant la vision qui s'impose à moi. De l'eau, de l'eau et encore de l'eau. Assez banal lorsque l'on se trouve au beau milieu de l'océan mais se paysage que je trouvais si attractif me semble maintenant infiniment triste. Et je n'aime pas être triste.

Je plonge ma main dans l'eau qui est étrangement agréable et d'une limpidité remarquable, me permettant même de voir les quelques poissons suivants notre barque ainsi que les poissons un peu plus gros se déplaçants paresseusement dans les profondeurs.
Je joue encore avec l'eau, essayant de toucher un poisson, sans succès, mais je remarque que Raiden veut entrer en communication. Je me tourne vers lui, la tête posée sur le rebord du navire, la main encore plongée dans l'eau, assez ennuyée.

- Quoi ?

Il me regarde fixement et semble chercher ses mots, semblant avoir compris qu'un mot en trop pourrait m'énerver et ruiner l'ambiance encore neutre.

- Et bien... puisque nous n'allons pas arriver tout de suite je pense que rester sans rien dire ne va pas servir à grand chose. Autant s'occuper en discutant un peu tu ne crois pas ?

Je retourne mon regard vers les poissons qui ont semble-t-il disparu, apeuré par le bruit de nos voix et cela m'énerve mais je me retiens.

- Pourquoi donc discuter ? Nous ne l'avons pas fait jusqu'ici et je n'ai pas vraiment envie de créer un quelconque lien avec toi. Dès que nous serons sur la terre ferme je peux te promettre que tu ne me reverras sans doute plus jamais alors autant ne pas gaspiller notre salive maintenant.

Je sens bien qu'il n'en a pas finit mais je ne dis rien. A quoi bon ? Cela m'ennuie.

- En attendant moi j'aimerais en savoir plus sur toi. D'où tu viens, où tu as appris le tir à l'arc, quel âge tu as, ce que tu aimes, tu n'aimes pas, et beaucoup d'autres choses. Et je te parlerais aussi de moi. Donnant donnant. Cela évitera surement de créer d'autres tensions si nous apprenons à mieux nous connaitre.

Il n'a pas tort, je le sais, mais raconter ma vie est prohibé. Je ne pense pas qu'il lâchera l'affaire si simplement et je n'ai pas une envie folle de me mettre à crier. Autant se contenter du minimum.

- J'ai 14 ans. J'aime voyager et je n'aime pas les hommes, si tu ne l'avais pas compris, et faire part de ma vie privée, cela te convient ?

J'ai répondu à ses questions alors à son tour à présent.
https://www.onepiece-requiem.net/t15460-qui-a-demande-une-ado-en-colere-aoi-fujitahttps://www.onepiece-requiem.net/t15701-ft-de-aoi-fujita
Raiden Omara
Raiden Omara

♦ Localisation : Les Blues
♦ Équipage : Les Pirates du Borgne

Feuille de personnage
Dorikis: 1549
Popularité: -58
Intégrité: -43

28/3/2016, 20:07

Malgré le fait qu'elle ne parle pas, ce qu'elle m'a dit a suffit pour que je comprenne que ça n'a pas dû être super facile tout les jours. Elle a du voir des choses que je ne préfère pas imaginer. Et 14 ans ? A peine ? Je le savais jeune mais là...

- Je vois... tu es vraiment pas bavarde hein. Bref je te dois une réponse. Donc j'ai 24 ans, mon ancien Capitaine m'a appris a manier le sabre, j'aime l'aventure, la liberté d'exister, et je n'aime pas vraiment voir je déteste la Marine, les chasseurs de primes et autres débiles voulant nous bloquer nos libertés.

Sur ces quelques mots, je sentais que je l'avais intrigué ce qui me fit sourire. Ce voyage pourrait s'avéré un peu moins ennuyeux que prévu.

- Et qu'es-ce qui s'est passé pour que tu sois séparé de ton équipage ?

- Disons... tu ne veux pas plus que ça t'attarder sur ta vie privée alors, je ne m'attarderai pas plus que ça sur ce passage de ma vie privée.

Je ne peux maintenant plus m'empêcher d'y repenser... je regarde le mer, le regard triste et perdus. Ce jour où la Marine nous ai tombé dessus, où tout mon équipage est mort, d'ailleurs je ne sais même pas si ils sont tous mort où si certains sont en prison. Mon regard se tourne maintenant vers mon épée, et je repense a mon ancien Capitaine, qui me l'a donnée et s'est sacrifié pour me jeter dans une barque et me sauver. Je sens des larmes aux bords des yeux mais je fais en sorte de les retenir autant que possible.

- Tu es plus fragile que tu veux le montrer...

- C'est juste de... l'eau de mer dans les yeux.

- Tu me prends vraiment pour une andouille ? Et cette épée elle représente quoi pour toi ?

- Mon ancien équipage. Elle appartenait a mon Capitaine. Et ton arc, tu n'as que 14 ans alors tu l'as eu comment et surtout, qui t'as appris a le manier ? C'est ce Lazare dont tu parlais chez Redinia ?

- Ca ne te regarde pas...

J'ai l'impression qu'elle et moi on est pas si différent, une chose est sûr elle a perdu des proches, et je ne sais pas ce qu'elle a pu vivre d'autre mais ça l'a sacrément bien forgé. Elle se remet a regarder la mer et les poissons, comme si elle était attiré par eux. Et si je l'embêtais un peu tiens ? Je met donc un coup sec sur le côté de la barque pour la faire trembler, et faire peur Aoi en la menaçant de le faire tomber. Elle tire une tête, on aurait cru qu'elle a vu la mer lui sauter dessus, elle a eu une peur bleue et je ne peux pas m'empêcher d'en rire.

- Parce que ça te fait rire en plus bougre d'idiot !!

Sur ce hurlement, elle se jette sur moi et me pousse a le mer. N'ayant pas la volonté de me noyer et en repensant a mes blessures, je sors vite la tête de l'eau et me rattrape au bord de la barque. En regardant a l'intérieur je vois Aoi qui explose de rire et quelque part ça fait du bien de la voir enfin rire un peu.

- Alors ça fait du bien la douche froide ?! crie-t-elle en rigolant

- Attends un peu...

Je rentre donc dans la barque en voulant lui jeter autant d'eau dessus que possible, je fais donc un grand mouvement avec mon bras en remontant a bord mais sens qu'il n'y a pas que de l'eau. En plus de l'arroser je lui envois un poisson qu'elle se reçoit en pleine face. J'explose de rire.

- Et ben tu t'es fait un nouvel ami ? Toi a qui a l'air de bien aimer les poissons !

Elle renvois le poisson et je la vois en colère mais beaucoup moins que d'habitude, j'espère que l'ambiance se détends un peu, ça fera un voyage plus tranquille.
Aoi Fujita
Aoi Fujita

♦ Localisation : ~
♦ Équipage : ~

Feuille de personnage
Dorikis: 2879
Popularité: -86
Intégrité: -84

28/3/2016, 21:19

Le fait d'être mouillée ne m'enchante pas vraiment me le voir, lui, trempé me fait étonnamment du bien. Je n'aurais pas imaginé qu'il puisse tomber du bateau à vrai dire, j'avais oublié ses blessures et donc sa faiblesse. Mais rire de cette façon m'a fait un bien fou. Je n'ai plus rigolé de cette façon depuis mon enfance, avant que tout ne parte en vrille.
A ces souvenirs je me renfrogne et ma bonne humeur disparait aussi rapidement qu'elle est arrivée. Comment ai-je pu me permettre de rire ?

- Qu'est ce qu'il y a ?

Raiden semble s'être rendu compte que quelque chose ne va pas et lui dire à quoi je pense reviendrais à raconter mon passé. D'une certaine façon il m'a raconté son passé à lui, je peux bien lui dire juste une chose. Ce n'est pas un grand secret, cela ne concerne pas mes 8 années d'esclavagisme.

- Je pensais seulement à mon ancien chez moi. Là où j'ai appris à manier mon arc. Ca fait bien longtemps maintenant que je suis partie.

- Où c'était ? Et pourquoi es-tu parti ?

Lui dire que je suis une Amazone ne me semble pas dangereux en soit et pourrait lui faire comprendre mon comportement. En surface.

- Je viens d'Amazon Lily et je suis partie car j'en avais envie.

Une part de vérité et une part de mensonge. Je ne vais certainement pas lui en dire plus, même s'il doit très bien savoir que je mens. Hors de question. Mais je dois faire des efforts et ce que je viens de dire est déjà quelque chose d'incroyable.
Mais comment changer une partie de sois ?
Et est-ce que je le souhaite réellement ?

Être éloigné des hommes ne m'a jamais dérangé, j'ai été élevée en les haïssant, durant 13 ans. Cela fait seulement un an que j'ai pu rencontrer d'autres personnes, plus ou moins digne de confiance et étrangement les hommes sont très présents dans cette liste. Suis-je donc obligé de vivre une vie entourée d'eux ?
Cependant un an n'est rien en comparaison de 13 ans de haine, mon choix est donc fait.

Raiden ne dit rien, s'en doute réfléchit-il. Tous les poissons ont disparus autour de nous et je reporte donc mon attention sur le ciel dégagé. Mon regard est toujours porté vers des endroits immenses maintenant que j'y pense.


Dernière édition par Aoi Fujita le 29/3/2016, 20:13, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t15460-qui-a-demande-une-ado-en-colere-aoi-fujitahttps://www.onepiece-requiem.net/t15701-ft-de-aoi-fujita
Raiden Omara
Raiden Omara

♦ Localisation : Les Blues
♦ Équipage : Les Pirates du Borgne

Feuille de personnage
Dorikis: 1549
Popularité: -58
Intégrité: -43

28/3/2016, 22:50

Amazon Lily ? Ça expliquerait donc sa haine pour les hommes. Mais elle a eu envie de partir... là ça m'étonnerait par contre, je me demande ce qui s'est passé pour qu'elle parte de son île... plus ça va et plus je me dis que nos vies ou au moins leur départ se ressemble.

- Qu'es-ce qui t'as fait quitter Amazon Lily ?

- Je t'ai dis que j'en ai eu envie.

- Tu mens vraiment mal tu le sais ça...

Elle ne me répond pas et continue de contempler le ciel. Qu'es-ce qu'elle peut trouver a ça, le ciel est vide, il n'y a rien d'autre que le vide et toutes les mauvaises pensées qu'on peut avoir sont comme affichés là haut pour toujours nous être rappelés.

- Au faite, tu ne m'a pas dis on va où ?

- Toujours droit devant. Ne t'inquiète pas, je te conduis a un endroit qui devrait te plaire.

- Et je peux savoir pourquoi tu fais ça ?

- Je dois y passer tout simplement et puis pour me faire pardonner des gamines que je t'ai dis et que je te dirai.

Je pensais que ce que je venais de dire allait encore l'énerver un peu plus mais non, elle semblait même amusé pour la première fois. Elle déteste les hommes et je peux comprendre vu là d'où elle vient, mais je me demande vraiment si quelque chose peut la changer. Je commence a m'y attacher a cette gamine mine de rien, même si j'ai vraiment du mal a ne pas m'énerver avec elle.
Cependant je pense qu'elle a besoin d'un déblocage, quelque chose qui lui permettrait de s'ouvrir, ça pourrait l'aider... je ne sais pas je ne suis pas psy après tout.
A y repenser, chez Redinia pourquoi m'a-t-elle aider ? Elle aurait pu me laisser me faire tuer et elle n'aurait plus entendu parler de moi...

- La Marine nous ai tombé dessus avec mon équipage alors qu'on ne s'y attendait pas. Encore aujourd'hui je me demande si on ne nous a pas balancé. En racontant cela il était très dur de retenir mes larmes. Ils étaient en surnombre, on a tenté de se battre mais rien a faire on avait perdu d'avance. Mon capitaine m'a pris a part pour aller au quai en vitesse, je pensais qu'on allait préparer le bateau mais il m'a jeté a bord d'une barque, avec son épée. Depuis je ne sais pas si tous sont mort... où si certains s'en sont sortis...

- Pourquoi tu me raconte ça ?

Elle me regardait avec des yeux vraiment surpris.

- Donnant donnant tu te souviens, j'attends ton histoire du départ d'Amazon Lily.

- Je n'ai rien a te dire j'en avais envie.

Au fond de moi j'étais très déçu, et mon visage ne le cache pas.

- Pourquoi m'a tu sauvé chez Redinia ? Tu ne m'a pas simplement, mais sauvé et on le sait tout les deux. Pourquoi ?
Aoi Fujita
Aoi Fujita

♦ Localisation : ~
♦ Équipage : ~

Feuille de personnage
Dorikis: 2879
Popularité: -86
Intégrité: -84

31/3/2016, 21:22

Je me suis fortement renfermée suite à cette échange et je pense que cela ce ressent. En tout cas il devait  s'en être rendu compte. Je ne vais rien lui dire de plus et je me fiche éperdument d'avoir l'air froide. Je le suis habituellement.
Et je sais que ma réponse à sa question ne risque pas de lui plaire mais la franchise est mon point fort. Je baisse donc mon regard vers lui avec un visage neutre.

- Tout simplement car j'avais peur pour Redinia. Je ne voulais pas qu'elle soit blessée par ta faute. Et ensuite, je l'ai tué uniquement car voir quelqu'un mourir sans rien faire n'est pas dans mes habitudes. Ce n'est pas parce que c'est toi que je l'ai fait, ne te crois pas si particulier.

J'ai peut être été un peu trop sèche et méchante mais le fait de me dire que je sois obligée d'être sans arrêt au contact des hommes m'énerve énormément désormais. Je sais qu'il fait des efforts pour essayer d'être "gentil" avec moi et d'échanger et que je suis en train de tout gâcher.

- Oh, je vois.

J'avais fis par détourner les yeux de lui mais en le regardant désormais je vois dans son regard une profonde tristesse.
En effet, j'ai été trop sèche. Je m'en veux un peu car il vient de me livrer une partie de son histoire très personnelle et que j'ai refusé de dire quoi que ce soit de mon côté pour en plus l'enfoncer mais je n'arrive pas à être gentille. Je ne le veux pas vraiment. Alors j'essaye juste de faire quelque chose pour changer de sujet.

- Hum... Donc où allons-nous ? Tu ne m'as pas dit le lieu exact et les surprises ne sont pas mon fort...

Il ne semble pas avoir saisi ma question, gardant les yeux dans le vide et je mets ma main dans son champ de vision pour lui indiquer ma présence. Il relève la tête vers moi, surprit, et je lui répète une nouvelle fois ce que je viens de demander.

- On va sur l'archipel de Sanderr, à Kronz plus précisément.

- Jamais entendu parlé... En même temps je ne connais pas grand-chose.

- J'espère que tu n'as pas froid facilement. C'est une île couverte de forêt tu verras quand on y arrivera.

- Dans combien de temps ?

- Je ne saurai te dire... Si la mer reste aussi calme je dirais quelques heures.

Nous avons assez de nourriture jusque là, Redinia nous a préparé un panier rempli pour un régiment de marine entier.

Le fait d'aller sur une île couverte de forêt m'intéresse énormément. Je pourrais me faire de nouvelle flèche car les miennes commencent à être un peu trop ancienne et peut-être un nouvel arc. De plus, le froid est quelque chose que j'apprécie énormément. Je ne pense pas qu'il puisse savoir tout ceci mais il semble avoir compris que cela me ferait plaisir. Mais je me souviens qu'il ne veut pas y aller uniquement pour me faire plaisir, il a quelque chose à régler là-bas, mais quoi ?

- Qu'est-ce que tu dois y faire ?

J'ai envie de le savoir. Savoir s'il fait uniquement ça pour moi ou si une autre raison se cache derrière.


Dernière édition par Aoi Fujita le 2/4/2016, 14:03, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t15460-qui-a-demande-une-ado-en-colere-aoi-fujitahttps://www.onepiece-requiem.net/t15701-ft-de-aoi-fujita
Raiden Omara
Raiden Omara

♦ Localisation : Les Blues
♦ Équipage : Les Pirates du Borgne

Feuille de personnage
Dorikis: 1549
Popularité: -58
Intégrité: -43

31/3/2016, 23:52


Devais-je lui dire la vrai raison. Que d'autres membres de mon ancien équipage ont peut-être par miracle atteint cette île sur laquelle nous avons pu nous cacher a plusieurs reprises. Que je poursuis des fantômes du passé. Et que l'on pourrait trouver sur cette île aussi bien de nouveaux alliés... que de nouveaux ennemis.
Il ne vaut mieux pas, elle me prendrait pour un taré, et puis tout ne le regarde pas. Elle le saura en temps et en heure.

- Il y a deux raisons a ce voyage. On va pouvoir te sculpter de nouvelles flèches, a l'oeil nues on voit que les tiennes commence a avoir mal. Et puis je ne sais si tu t'y connais mais tu pourra peut-être amélioré ton arc voir t'en faire un tout beau tout neuf.

- Et la deuxième ?

- Une archère avec un matos moisit devient un boulet, et tu peux comprendre que même si tu es toute jeune, je n'ai pas envie de traîner un boulet.

- Pour le moment c'est surtout toi qui fait office de boulet.

Sur ce coup j'y suis aller un peu fort mais elle n'as pas a savoir ce que je veux vraiment faire là-bas... mais j'espère qu'elle ne se doute de rien car je mens quand même très mal.
A mon tour, je regarde la mer et les poissons. Et même avec Aoi je me sens seul, il faut dire qu'elle n'est pas super bavarde. Et puis la provoquer et trop tentant... et amusant. Mais je ne sais pas pourquoi quelque chose me pousse a l'aider, et j'espère au fond de moi qu'elle m'aidera elle aussi quand j'aurai besoin d'elle.

Je me doutais que sur Tanuki elle ne m'avait pas sauver pour moi, mais je voulais en être sûr. Et je suis sûr d'autre chose maintenant. Les femmes d'Amazon Lily déteste les hommes ça je l'ai entendu, mais pas a ce point là. Et je veux en savoir plus sur Aoi.

- Aoi... qui t'a forcé a quitter ton île ? Et qu'es-ce qu'il t'as fait ? Si on veut naviguer ensemble il faut qu'on se fasse confiance, et qu'on se connaisse autant que possible.

- Je n'ai rien a te dire et je me fiche que tu me fasse confiance ou non ? Je ne veux pas naviguer avec toi je fais ça pour Redinia.

- Tu oublies quand même que Redinia nous a demandé a tout les deux de revenir la voir, alors tu ne pense pas que ça lui ferait plaisir qu'on aille la voir tout les deux ?

Elle ne répond pas, mais ma première a touché un point sensible, maintenant je suis sûr d'une chose, elle est loin d'avoir que des alliés, et j'espère croiser la route de ses ennemis si ils sont encore de ce monde. Après tout je lui dois bien ça elle m'a quand même aider.

- En tout cas, j'ai pris ma décision... hors de question que je lâche, si tu veux me perdre un jour va falloir me buter, car c'est ce que veux Redinia ça j'en suis sûr, alors va falloir me supporter un bon moment gamine !
Aoi Fujita
Aoi Fujita

♦ Localisation : ~
♦ Équipage : ~

Feuille de personnage
Dorikis: 2879
Popularité: -86
Intégrité: -84

2/4/2016, 01:03

Cela me fait moyennement plaisir à vrai dire.
C'est bien mignon de discuter, de faire connaissance et de se rapprocher mais devoir le supporter jusqu'à je ne sais quand ne fait pas partie de mes plans. Loin de là même.
Vivre une vie solitaire et nomade ne me semblait pas être une mauvaise idée mais avec lui en plus mes plans tombent à l'eau.

- Dis-moi que c'est une blague...

Il me regarde, surprit, et je comprends que j'ai pensé à voix haute. Maintenant que j'ai commencé autant terminer.

- Me coltiner quelqu'un ne faisait pas partie de mes objectifs premiers... Je réussirais bien à trouver une excuse pour Redinia, ce n'est pas le soucis.

Je sais cependant que cela risque fortement de foirer. Si je ne retourne pas la voir avec lui, elle comprendra immédiatement. Et je ne veux pas la décevoir, pas une nouvelle fois.

- Toi-même tu sais que c'est faux. Alors, désolé pour toi mais tu vas devoir me supporter !

Je soupire de mécontentement en tapant du pied, n'ayant pas d'autre moyen de montrer mon désaccord.
Cela m'exaspère qu'il puisse savoir ce que je pense, comme si j'étais un livre ouvert et quand plus il ait raison. Même son gamine finit par devenir quelque chose d'habituel... Ca me fatigue déjà.

- Fais comme tu veux, je n'ai même pas la force de déblatérer avec toi... Mais ne t'étonnes pas si un jour, par hasard, tu te retrouves blessé et seul, je t'aurais prévenu.

- Je n'ai pas peur de toi.

Je lui lance le regard le plus meurtrier que je puisse avoir en souriant, le tableau parfait d'une psychopathe.

- Vraiment ? Tu devrais.

Mon sourire s'efface pour laisser place à une mine renfrognée.

D'un côté je n'ai en aucun cas envie qu'il me suive comme un toutou mais de l'autre cela me flatte. Légèrement. Très très légèrement.
C'est la seule personne que je n'ai jamais connu qui veuille me suivre et pour une longue période. Mais pourquoi ? Je ne pense pas avoir besoin d'une aide quelconque et il a dû comprendre que je fonctionnais bien mieux en solo qu'en groupe alors pourquoi ?
Mais je ne lui pose pas la question. Je garde cela pour moi préférant le demander plus tard. Je pense que nous avons tout le temps nécessaire pour discuter s'il décide réellement de suivre ses paroles.
https://www.onepiece-requiem.net/t15460-qui-a-demande-une-ado-en-colere-aoi-fujitahttps://www.onepiece-requiem.net/t15701-ft-de-aoi-fujita
Raiden Omara
Raiden Omara

♦ Localisation : Les Blues
♦ Équipage : Les Pirates du Borgne

Feuille de personnage
Dorikis: 1549
Popularité: -58
Intégrité: -43

2/4/2016, 01:34

Voila une de ses émotions que je n'arrive pas a cerner. Est-ce qu'elle est vraiment mécontente que je décide de faire en sorte qu'on reste ensemble aussi longtemps que possible... ou pas ? Je sais au fond de moi que je fais le bon choix, pour elle, pour moi, comme pour Redinia.
Je commence a me poser plein de questions. Kronz est-elle vraiment un bon choix ? Et si "lui" cherchait des rescapés là-bas... Non c'est stupide, et puis de toute façon rien ne me dis qu'il y ait des rescapés...
Je plonge ma main dans l'eau et je lève les yeux au ciel.

De nouveau je me perds dans mes pensées. Faut-il vraiment que je lui cache l'espoir que j'ai de trouvé quelqu'un sur Kronz et le danger qu'il peut y avoir. Ou alors il faut simplement que je la laisse faire ses flèches et que j'aille chercher ce que je veux seul dans mon coin une fois qu'on arrive là bas. Après tout je pourrai toujours la rejoindre au navire.

Raiden, ne perds jamais de vue tes rêves, cet équipage est ta vie pour le moment... qui sait ce qui peut arriver dans une vie pas vrai ? Nous sommes des pirates et rien n'empêche qu'un jour tout ça change.
Le Lieutenant de mon ancien équipage m'avait dit ces mots et encore là... en pleine mer avec Aoi il résonne encore dans ma tête. Que je trouve ou pas ce que je cherche sur Kronz, je me devais de respecter ces paroles. Mais....

- Aoi, je t'ai mentis, il n'y a pas que deux raisons a notre expédition en direction de Kronz.

- Ben voyons...

- Je cherche quelqu'un en réalité et on peut trouver de bonnes comme la mauvaise personne mais peut importe l'issue de ce qui va se passer sur cette île...

Je ne peux pas m'empêcher d'installer cet espèce de blanc, de vide dans ce que je disais. Est-ce que je m'apprête vraiment a dire ce que je vais dire... a une gamine ? J'ai du mal a y croire.

- J'ai l'intention de parcourir les mers, de vivre une vie libre et de pirate, mais seul je n'irai pas bien loin c'est vrai... Alors que dirais tu de me suivre. Dans tout les cas sache que je ne te lâcherai pas alors si tu refuse mon intention attendra.

- ...

- Et on arrive sur Kronz.

Une vision me bloqua soudain, mon visage se fissura, j'étais a la fois terrifié, triste et rempli d'espoir, une barque, miteuse et a morte, était échoué sur l'île et la pavillon de mon ancien équipage est hissé en haut de cette barque. Certains d'entre eux sont ici ? Combien ? J'ai tellement de questions, je n'arrive même plus a prêter attention a si Aoi réponds a ma question ou non.
Aoi Fujita
Aoi Fujita

♦ Localisation : ~
♦ Équipage : ~

Feuille de personnage
Dorikis: 2879
Popularité: -86
Intégrité: -84

2/4/2016, 15:27

Je m'en doutais à vrai dire. Non pas qu'il puisse espérer retrouver des membres de son ancien équipage sur l'île mais plutôt qu'il me mentait. Je ne suis pas stupide et facile à berner non plus.
Vivre une vie de pirate libre ? C'est aussi mon but, mais seule. Mais comme lui je sais qu'avec mon niveau actuel je ne suis pas apte à vivre mon rêve. Alors, je dois donc me le coltiner.

Je ne cherche même pas à répondre et je dirige mon regard vers notre destination. En effet, il ne fait pas chaud mais avec ma cape je ne sens pas le froid, ou du moins très peu.

Une petite île, couverte de forêt mais ce qui attire mon attention est l'arbre au centre de celle-ci. Gigantesque, plus grand que je n'ai jamais vu. Des blocs de glaces commencent à faire leur apparition autour du navire mais ne l'empêche pas d'avancer.
Je remarque aussi d'autres îles tout autour. Des montagnes, des collines et énormément de neiges. Il y en a sur un peu toutes les îles mais cette dernière est de loin la plus blanche. Je n'ai jamais énormément aimé la neige mais ses paysages qui s'offrent à moi m'apaisent. De plus, le silence qui c'est installé dans notre navire de fortune me permet de profiter entièrement du bruit relaxant de la glace tapant contre le bois.

Je sens un flocon de neige tomber sur mon visage et je lève la tête pour constater que nous entrons dans le flux des chutes de neiges. Je savoure avec plaisir le contact froid de ce petit cristal qui ne met que quelques secondes à fondre.

- Voilà donc Kronz...

- Kronz est seulement l'île avec l'énorme arbre que tu as dû remarquer. C'est là que nous allons. Les autres îles sont différentes et le tout forme l'archipel de Sanderr, le Royaume même.

Je souris en me disant ironiquement que je quitte un royaume pour entrer dans un autre. Combien y en a-t-il sur les Blues ?

La chute de neige s'intensifie tandis que nous nous approchons de la côte de l'île et je remarque que quelques maisons, très rares se trouve près du port.
Le navire contient désormais un infime couche blanche et je finis par mettre la capuche de ma cape pour me protéger des bourrasque.
Non loin du port une barque est échouée et semble abandonné.

Ce paysage me semble si surréaliste que lorsque nous nous amarrons je ne descends pas immédiatement. C'est Raiden qui sort en premier, semblant à la recherche désespéré de quelqu'un et j'entends qu'il s'éloigne un peu pour mettre pied-à-terre.
En effet, je vais pouvoir faire mes flèches ici et aussi un nouvel arc. Le bois me semble être d'une très bonne qualité, il faut donc que j'en profite.

L'idée de visiter cette île m'excite énormément et je m'avance dans ce nouveau lieu inconnu accompagné d'un boulet à la recherche de vieux amis.
https://www.onepiece-requiem.net/t15460-qui-a-demande-une-ado-en-colere-aoi-fujitahttps://www.onepiece-requiem.net/t15701-ft-de-aoi-fujita
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1