AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-41%
Le deal à ne pas rater :
Pompe Bosch EasyPump avec batterie 3,6V intégrée (Via ODR 15€)
39.91 € 67.42 €
Voir le deal

la boite & schrödinger. [Solo : Quête Partie 1]

Rei Yanagiba
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Mar 28 Juin 2016 - 12:45

Maintenant que j'ai un peu de temps pour moi. Je n'ai pas grand-chose à faire si ce n'ai m'occuper de mes petites pendant mon temps libre, peu d'obligation alors je n'ai plus qu'une idée en tête dernièrement. Un petit mystère a élucidé qui m'occupera l'esprit même si je me doute que cela ne me mène nulle part. Sur Kamabaka j'ai reçu : un beau coffre dans un bois des plus solide et qui semble avoir reçu plusieurs traitements inhabituels, fermé par une chaîne très épaisse, certainement assez pour accrocher un petit navire contre un quai et le tout avec un gros cadenas a la serrure particulièrement complexe, enfin qui doit l'être... Puisqu'il n'a pas le moindre orifice pour y faire entrer une clef, en tout cas pas de visible. Comme l'avait souligné celle qui me la remise, c'est un mystère, même si je ne suis pas partante pour son analogie sur l'amour mystérieux comme une boite fermée, fidèle comme une chaîne de taulard. Déjà que le jeu de piste avait mis nos nerfs à rude épreuve, que la récompense soit une plaisanterie sous la forme d'une épreuve bonus m'avais intrigué et un peu énervée aussi.

Après tous les efforts des Rhino pour s'en sortir lors de ce traquenard, je n'avais pas envie de simplement le jeter, c'est aussi un souvenir important de cette époque, même si j'ai tourné la page et accepte peu à peu que je suis maintenant pirate pour le meilleur et le pire. J'avoue que si je ne l'ouvre jamais, cela ne me pausera pas de problème, c'est comme si accroché à un passé révolu, j'imagine. La curiosité est aussi un bon moteur pour patienter, enfin je l'ai déjà dit... Pensé ? J'ai commencé par faire des petits tests de mon côté en utilisant un atelier inoculé au chantier naval d'Armada. Bon, je me déplace sous "escorte", mais je suis un minimum libre et ce n'est pas comme si j'essayé de fuir de toute manière donc, qu'ils fassent leur travail. Enfin, je ne les ai pas vus, mais j'ai l'impression d'être surveillée donc paranoïa ou réalité je ne vais pas non plus les pousser à agir. Premier constat, cette vicieuse de chaîne est faire dans un matériel qui est quand même très résistant : j'ai à peine réussi à l'entamer à la force brut et même l'acide ne semble pas réellement efficace. Le problème qui vient et qui restera par la suite, c'est qu'utiliser une substance trop forte risque de détruire le contenu, donc je dois faire avec ce qui n'est pas trop puissant. De toute manière, je ne suis pas sûr que mes gardes apprécieraient que je m'approche de choses trop dangereuses, d'une manière où d'une autre, à moins qu'ils s'en fichent tant que je profite à l'armurerie de leur boss ?

Une tête n'est de toute évidence pas suffisante pour résoudre ce mystère, c'est ce que je me dis après plusieurs jours d'essais divers. Je n'ai entamé ni la chaîne, ni le cadenas et encore moins le bois ou plutôt la laque dessus.

"Mais en quoi es-tu faite ?"

Oui, j'en suis arrivée à me parler toute seule, à la boite aussi parfois. Un cigare éteint à la bouche je commence vraiment à caler et pourtant ce n'est pas faute d'avoir essayé. Il est temps d'aller voir un second cerveau, d'ailleurs certainement plus développer que le mien. Schrödinger de son nom d'un scientifique fou, le genre d'esprit à la foi génial et dangereux qui aurait très bien pu fini à la brigade scientifique s'il n'aimait pas le genre d'expérience qui sont à la frontière de la morale et du bon sens. Sans être le plus doué, c'est surtout le seul pirate un minimum doué que j'ai réussi à approcher sans qu'il ne m'envoie brouter ailleurs, car, trop occupé ou pas confiance. D'ailleurs je comprends tout à fait que les autres aient du travail, du repos à prendre, des filles à draguer ou des cuites à prendre, ce n'est pas le problème. Des lunettes épaisses, un visage terne, des cheveux en bataille, en résumé la tête du scientifique au moins excentrique par excellence, même s'il a la décence de ne pas avoir un accent étrange ce qui facilite la communication.

Je lui expose le problème, une boite plus que solide, dans des matériaux inconnus et qui est censés renfermé une récompense. Un cadenas d'une grande durabilité, sans mécanisme apparent ni même un orifice, du bois laqué et donc pas reconnaissable et qui semble réellement robuste et une chaîne plus qu'épaisse qui bloque une boite qui elle-même ne semble pas avoir de couvercle apparent. Cela ressemble de plus en plus à une mauvaise plaisanterie à chaque fois que j'expose tout cela quand même. Je lui ai proposé une récompense, mais c'est la boite elle-même qui semble plus l'intriguer. Donc, je vais devoir faire attention quand même, plus que je l'imaginai.

"Je vous confirme que c'est bien une boite."
"C'est évident..."
"Ce que je veux dire, c'est qu'il y a peut-être bien un contenu dans le contenant... Enfin cela semble être le cas."
"Cela me donne envie de mettre un chat dedans..."
"Quelle idée absurde ! Enfin soit, c'est étrange, c'est comme si elle était vide et en même temps plein à la fois, un beau paradoxe ma chère."
"Kamabaka..."
"Un problème ?"

Je prends la boite devant moi, souffle un coup et finalement.

"Ouvre-toi, s'il te plaît."

Suite à un instant de silence de nous deux.

"Oh, regardez ! Elle s'ouvre !"
"C'est vrai ?!."
"Non..."
"..."
"Vous y avez vraiment cru ?"
"C'est le "cadeau" d'un Okama, directement de leurs îles, ils sont assez tordus pour que ce soit la solution."
"Essayez en usant de sobriquet étrange et en la caressant ?"

Je ne saurais dire s'il est sérieux où s'il se paye encore ma tête, au bout d'une minute de silence je m'exécute en lançant d'une voix mielleuse des mon choux, mon chaton, sucre d'orge et autre chose affreusement gênante pour le commun des mortels. Puis après qu'il se soit moqué de moi, on se remet à l'étudier sérieusement.
https://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttps://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
Rei Yanagiba
Rei Yanagiba

♦ Localisation : Armada.

Feuille de personnage
Dorikis: 4700
Popularité: -525
Intégrité: -424

Mar 28 Juin 2016 - 12:48

[Deux semaines et un jour plus tard.]

"Cette boite est l'œuvre du démon ma parole !"
"Kamabaka a eu l'art de nous en faire voir de toutes les couleurs... Surtout du rose."
"J'imagine."
"Et le plus beau, c'est que je ne suis toujours pas sûr qu'il y ait réellement une chose dedans..."
"S'il y en a un, il peut difficilement atteindre le prix de son emballage ! En tout cas, je ne perdrais pas une seconde de plus sur cette chose."

J'en suis arrivé au point ou j'ai passé une demi-heure à jeter des paillettes roses dessus en lui chantant des chansons d'amour... Mon amour-propre a été mis plus bas que terre et même moi je l'ai senti, c'est pour dire.

"Merci beaucoup, si j'arrive à l'ouvrir ou si finalement je la force je vous dirai son contenu."
"Je ne veux plus rien avoir à faire avec ce coffre !"
"Adieu alors."

Malgré une batterie de test, rien n'est sûr sur cette chose, rien de concret, c'est réellement un mystère et vouloir reproduire la logique d'une escouade d'Okama venant directement de leurs îles reviens à vouloir quantifier et ranger le chaos dans une remise. Par la suite, je jongle entre des petits travaux à responsabilités réduire, surtout au chantier d'ailleurs et mon temps libre est passé à résoudre ce casse-tête, qui pourrait l'être littéralement si je frappais quelqu'un avec. Je me demande qui est le plus fou, la personne qui a conçu cet instrument de torture mental, ou moi qui essaye réellement d'en découvrir l'ultime secret alors qu'il n'y en a peut-être même pas au final ? Allez savoir, en tout cas j'abandonne pour le moment je reprendrai certainement mes recherches plus tard... C'est même certain.
https://www.onepiece-requiem.net/t2480-presentation-de-rei-l-armurierehttps://www.onepiece-requiem.net/t2578-fiche-de-rei-yanagiba
Page 1 sur 1