AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-46%
Le deal à ne pas rater :
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
32.19 € 59.99 €
Voir le deal

Opération Belette !

Eleanor Bonny
Eleanor Bonny
♦♦♦ l'Exsangue ♦♦♦

♦ Localisation : Nouveau Monde
♦ Équipage : Pirates de l'Exsangue

Feuille de personnage
Dorikis: 10 890
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Jeu 25 Aoû 2016 - 2:07

Bonjour, pour ma prochaine quête !

Demande de Quête
Cherche : Enquête et combat
Nombre et noms des participants : Ai et Anna
Difficulté : plutôt long (trois RPs + l'intrigue d'Anna dans la 346ème)
Récompense voulue : Un Meitou (que je donnerai à la Marine), 1/3 de la prime de Mei et de Sarah Bell, des médailles :
Spoiler:
 

PNJ présents : https://www.onepiece-requiem.net/t18251-
http://oprannexe.forumotion.com/t1305-
PNJ destiné à mourir lors de la quête : Jonathan Mallarmé Nielson (suicide)

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem ? non

Situation initiale : https://www.onepiece-requiem.net/t18232-
Intrigue : https://www.onepiece-requiem.net/t18151-commandement

Officiellement, la 346ème a comme but de remplacer durablement la division disparue de la flotte du Contre-Amiral Jonathan Nielson. Officieusement, si l'agente Annabella Sweetsong la commande, ça n'est pas pour rien. La fraichement promue Commodore a bien évidemment pour mission d'enquêter sur cette disparition, mais plus encore sur le Contre-Amiral que l'on suspecte de couvrir des échanges illégaux. Et comme des rumeurs laissent entendre que l'un des commandants de Ravrak aurait un pied-à-terre sur les Pythons, ben il se pourrait que ça soit lié. Car cela va quand même faire un an que le chef de la flotte de la Marine n'a pas bougé, censé remonter la cinquième voie à la base. Il ne l'a pas fait et stagne, prétendant attendre le remplacement de ses hommes disparus.

A bord de la 346ème se trouve aussi une agente du CP4, qui n'en sait pas plus sur la situation, mais connaît bien le bonhomme. Puisque c'est son oncle. Du coup ça va être une double enquête qui va avoir lieu : d'un côté celle de la Marine pour découvrir la planque de Ravrak et de l'autre celle d'Anna et Betty pour mettre le doigt sur des preuves incriminant le Contre-Amiral.

Pour la 346ème qui traverse la jungle et découvre le repère, il s'avère alors que l’emblème qui apparaît n'est pas celui de Ravrak, mais celui de Kiyori. Un trompe l'oeil efficace pour l'impératrice qui est décidément très maligne. D'un côté donc, la bataille s'engage. Beaucoup de pertes sont à déplorer mais la planque est détruite. Et celle qui se dit être Commandante, mais qui est en réalité Sarah Belle, est faite prisonnière. Enfin, jusqu'à ce que l'une des deux divisions commandées par le Contre-Amiral viennent surprendre la 346ème en se rebiffant et en délivrant les pirates. Mettant les Blue Maidens dans une mauvaise position, encerclées par l'ennemi.

De l'autre côté, Anna et Bethy arrivent à s'infiltrer à bord du vaisseau mère, un imposant cuirassé, et mettent rapidement la main sur des marchandises de contrebande dans les soutes. Ainsi que pas mal de richesses dans la cabine du Contre-Amiral. Mais aussi et surtout une femme. Une femme au visage primé à plusieurs centaines de millions de Berryes. La vraie Commandante de la 4ème de Kiyori qui visiblement partage la couche de l'officier de la Marine. Cela ne fait plus de doute quant à sa trahison et le combat s'engage donc. Anna s'occupe de faire face à la Commandante pirate et la seconde division de traîtres qui se trouve à bord, commandée par La Guigne. Tandis que Betty se charge de partir à la rescousse de la 346ème. Qu'elle découvre prise en étau par les forces du Contre-Amiral conjointes à celles des pirates.

Après un long et difficile combat qui s'étend sur les différents navires de la flotte regroupés sur Le Port, coulés à tour de rôle, la division Marine est vaincue et la Commandante mise hors d'état de nuire. Un bras en moins et dans une sorte de coma qui devrait la laisser roupiller un petit moment. Anna aussi est mal en point et envisage de traverser la jungle pour retrouver ses comparses.

De l'autre côté, la victoire aussi est assurée. De justesse. La lieutenante-colonelle salement amochée, sauvée de la mort par Ai. Mais aussi et surtout, le combat entre Betty et le Contre-Amiral qui s'est soldé par la mort de la pauvre femme. Dont les derniers mots sont pour la géante, découvrant que malgré sa mission sous couverture elle a apprécié sa compagnie. Ce qui a achevé de mettre en colère la géante. Qui a fini par mettre le type, déjà bien entamé, quasiment KO.

L'arrivée d'Anna sur les lieux avec le corps inconscient et mutilé de la Commandante marque une rupture psychologique pour le traître. Surtout lorsque celle-ci découvre le cadavre de Betty et lui dit qu'il s'agissait de sa nièce. L'homme sombre alors dans la démence et finit par se tirer une balle dans la tête.

Situation finale : A la suite de la quête, la Commandante et ses fifres sont mis derrière les barreaux avec les tourne-casaques qui ont survécu. La trahison du Contre-Amiral est tue, au profit d'une histoire racontant que Mei est la responsable de sa mort. Au contraire, l'homme est porté en martyre ce qui est bien plus en la faveur du GM. Déplorant la perte de Clair de Lune, Anna choisit de renoncer à le remplacer par le sabre de Mei, qu'elle donne à la Marine à la place.

Tout le beau monde est de retour à Marie-Joie. Anna a fini sa mission et délaisse le commandement de la 346ème à Vasilieva, au courant que la jeune femme est une agente du CP9 désormais. Ai et Anna se font leurs adieux, en espérant que la 346ème ira loin. L'occasion pour Anna de se remettre à l'entraînement du Rokushiki pour maîtriser le Rokuogan. Et d'aborder une nouvelle mission, toujours aussi périlleuse, visant cette fois-ci la guilde des espions de Lynbrook.

Merci !
https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
Loth Reich
Loth Reich
Moine Hérétique

♦ Localisation : Blues
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 5627
Popularité: +728
Intégrité: 710

Ven 26 Aoû 2016 - 13:24

Salut.

- Tout me semble en ordre même si la découverte de la planque du contre-amiral me semble assez téléphonée. Ils traversent juste la jungle et ils trouvent ?

- Le meitou de remplacement, il a un nom ?
https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretiquehttps://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
Eleanor Bonny
Eleanor Bonny
♦♦♦ l'Exsangue ♦♦♦

♦ Localisation : Nouveau Monde
♦ Équipage : Pirates de l'Exsangue

Feuille de personnage
Dorikis: 10 890
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Ven 26 Aoû 2016 - 16:55

Citation :

- Tout me semble en ordre même si la découverte de la planque du contre-amiral me semble assez téléphonée. Ils traversent juste la jungle et ils trouvent ?

Tiens, merci de soulever un trou du scénar.

Du coup j'en ai discuté avec Ai vu qu'il va gérer toute la partie "attaque du repère de la commandante" et on s'est dit qu'on allait faire appel à un guide des Pythons. Un type qui en a marre de voir la tranquillité de son île pourrie par la piraterie et qu'il va falloir convaincre de faire confiance à la 346ème plus qu'aux autres divisions qui ne font rien pour que cela change.

Citation :
Pendant qu'Anna et Betty restent à bord pour débuter leur enquête, la 346ème commandée par Vasilieva et Konsho va donc déserter le navire dans la nuit pour rejoindre le guide censé les mener à la planque des pirates. Sauf que voilà, lorsque Anna et Betty arrivent à se glisser sur le navire du Contre-Amiral, il semblerait qu'il ne soit plus là. Il a découvert la supercherie et a suivi avec l'une de ses divisions la 346ème.

A partir de là le choix s'impose d'aller sauver les femmes de la division de la menace du traître potentiel ou bien de continuer l'enquête pour accumuler des preuves et commencer le "nettoyage" et la mise sous les verrous des tourne-casaques.

Du coup les deux femmes se séparent : Betty part prévenir la division tandis qu'Anna découvre la Commandante pirate dans le pieu du Contre-Amiral et se fritte avec les traîtres.

Et quand Betty arrive le combat a déjà commencé.

T'en dis quoi ?

Pour le Meitou, ça va être l'une des 3 lames ninja, comme pour Clair de Lune. J'ai déjà l'histoire qui tient debout logiquement reste plus qu'à le créer.
https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
Loth Reich
Loth Reich
Moine Hérétique

♦ Localisation : Blues
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 5627
Popularité: +728
Intégrité: 710

Ven 26 Aoû 2016 - 17:49

Oki, ça le fait.
Validé.
https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretiquehttps://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
Eleanor Bonny
Eleanor Bonny
♦♦♦ l'Exsangue ♦♦♦

♦ Localisation : Nouveau Monde
♦ Équipage : Pirates de l'Exsangue

Feuille de personnage
Dorikis: 10 890
Popularité: -1200
Intégrité: -1200

Sam 27 Aoû 2016 - 19:37

Mise à jour de la quête avec les détails demandés et quelques détails supplémentaires :

Citation :
Intrigue : https://www.onepiece-requiem.net/t18151-commandement

Officiellement, la 346ème a comme but de remplacer durablement la division disparue de la flotte du Contre-Amiral Jonathan Nielson. Officieusement, si l'agente Annabella Sweetsong la commande, ça n'est pas pour rien. La fraichement promue Commodore a bien évidemment pour mission d'enquêter sur cette disparition, mais plus encore sur le Contre-Amiral que l'on suspecte de couvrir des échanges illégaux. Et comme des rumeurs laissent entendre que l'un des commandants de Ravrak aurait un pied-à-terre sur les Pythons, ben il se pourrait que ça soit lié. Car cela va quand même faire un an que le chef de la flotte de la Marine n'a pas bougé, censé remonter la cinquième voie à la base. Il ne l'a pas fait et stagne, prétendant attendre le remplacement de ses hommes disparus.

Partie I
Suite à une rencontre "officielle" entre la 346ème et le reste de la flotte du Contre-Amiral, accueillant des hommes au style vestimentaire et à l'attitude plus proches des pirates que des soldats de la Marine, Anna et Vasilieva mettent le pied à terre pour "découvrir l'île". En réalité, l'intention des deux officières est d'en savoir plus sur le repère des pirates. Après avoir écumé plusieurs tavernes du Port, à la recherche de rumeurs, celles-ci finissent enfin par mettre la main sur un type louche. Visiblement ivre, l'homme gueule à qui veut l'entendre que personne ne s'intéresse à la présence des pirates. Un fléau pour les marchands passant à proximité du nord de l'île. Et finit par être viré du bar pour son comportement violent.

Mais pour la CP, cela ne fait aucun doute que l'homme est un indicateur, engageant donc Vasilieva à la suivre dehors. Pour rattraper l'ivrogne et proposer de l'aider. D'abord véhément à l'égard des Marines, le gaillard affirme que ce ne sont que des vendus qui ne font rien. Sauf que la 346ème est différente. Anna achève de convaincre le guide forestier de sa bonne foi et celui-ci accepte donc de leur donner rendez-vous, à minuit, pour les mener jusqu'au repère. Un point de rendez-vous étant donné au nord du Port, sur une plage de sable blanc. Et comme elle n'a rien à perdre, elle lui verse déjà la moitié de la somme pour le persuader de leur faire confiance. Cinq millions de Berries avant, cinq après.

Enfin, les deux femmes retournent au navire. En chemin, Anna évoque le plan qu'elle compte mettre en place une fois la nuit tombée : déserter la flotte discrètement pour découvrir le fin mot de l'histoire. Et si possible, détruire le Crâne-qui-rit si c'est bien un repère de pirates. Sauf que voilà, il faut bien quelque pour rester à l'arrière et "explique la situation au Contre-Amiral". Malgré la pauvreté du mensonge, Vasilieva boit les paroles de la CP, persuadée que ses femmes valent bien plus que les hommes des autres divisions. Et donc qu'elles n'ont pas besoin d'aide.

Le duo retourne donc à bord du Clipper où les ordres sont premièrement donnés aux officiers qui les transmettent à leurs subordonnés. Par chance, les relations entre les Marines de la 346ème et les soldats des deux autres divisions sont plutôt froides. Les hommes étant violents, alcoolisés et visiblement en manque d'amour. Les femmes restent donc en retrait et décision a été prise de rester à l'écart. Ce qui ravit au plus haut point Anna qui peut donc propager les ordres plus facilement.

Finalement celle-ci contacte Betty pour décider avec elle de la suite du plan, pour leur enquête secrète. Rester dans sa cabine et attendre. Puis mettre la main sur des preuves inculpant son oncle, le Contre-Amiral. Alors le temps passe et les discussions s'enchaînent entre les deux femmes. Notamment autour du passé familial liant l'agente du CP et Jonathan Nielson. Qui a su veiller sur elle lorsqu'elle était toute petite, malgré les distorsions avec ses parents. Qui l'ont poussée à mépriser son oncle sans véritables raisons.

Partie II :
La nuit tombe donc. Pendant qu'Anna et Betty restent à bord pour débuter leur enquête, la 346ème commandée par Vasilieva et Konsho va donc déserter aussi discrètement que possible le navire dans la nuit pour rejoindre le guide censé les mener à la planque des pirates. Une épreuve pour la géante, qui finalement s'avère utile du fait qu'au large de l'île, elle conserve pied. Et peut donc se déplacer discrètement en tractant des canots sans que les navires n'aient à devoir s'approcher du Port. Abordant donc une plage déserte plus au nord de l'agglomération. Par chance le guide n'a pas fait faux bond, visiblement encore bourré. Ce qui semble le rendre incapable de réfléchir à un traquenard. Et à la veine que les femmes ont eu de le trouver avant que les pirates s'en chargent. Les deux cent âmes s'engagent alors dans la jungle, à la suite du guide qui utilise une sorte d’appeau permettant d'éloigner les reptiles. Avec deux éclaireuses sur les flancs du groupe, elles aussi équipées de l'engin. Grâce à ça, la traversée se fait presque sans encombre, avec uniquement une demi-dizaine de femmes mordues ou piquées. Sauvées par les antidotes du guide, visiblement équipé.

De leur côté, Anna et Betty se déplacent depuis les navires vides et fondent dans l'air en enchaînant les Kamisoris jusqu'à atteindre l'un des premiers navires de la flotte. Assommant ou évitant les gardes sur leur chemin, elles se tracent ainsi une route jusqu'au vaisseau mère du Contre-Amiral. Sauf que voilà, toute la division sensée habiter le cuirassé est absente et seuls quelques gardes s'occupent. En jouant aux cartes près de la cabine du capitaine. Anna et Betty échangent un regard terrifié, comprenant que Nielson a dû envoyer ses hommes aux trousses de Vasilieva. Si c'est bien ce qu'elles pensent. Après avoir prudemment assommé les gardes avant qu'ils ne donnent l'alerte, elles découvrent alors qu'en effet, le Contre-Amiral n'est pas dans sa cabine. Mais quelqu'un d'autre y est. Baignant dans les richesses accumulées et les soieries. Une femme, au charme indubitable mais au visage reconnaissable entre mille. La main posée sur son sabre. Et Anna sait de qui il s'agit puisqu'elle est la propriétaire de l'une des trois lames ninja légendaires : la quatrième commandante de Kiyori. Sauvant in-extremis Betty d'une lame d'air qui vient découper la pièce, Anna l'envoie prévenir les autres du piège tendu par son oncle. Pendant qu'elle fait face à la Commandante et aux Marines de la seconde division, toujours à quai, qui envahissent progressivement le pont principal du cuirassé.

Pour la 346ème qui traverse la jungle et découvre le repère, il s'avère alors que l’emblème qui apparaît n'est pas celui de Ravrak, mais celui de Kiyori. Un trompe l'oeil efficace pour l'impératrice qui est décidément très maligne. D'un côté donc, la bataille s'engage. Beaucoup de pertes sont à déplorer mais la planque est détruite. Et celle qui se dit être Commandante, mais qui est en réalité Sarah Belle, est faite prisonnière. Enfin, jusqu'à ce que l'une des deux divisions commandées par le Contre-Amiral vienne surprendre la 346ème en se rebiffant et en délivrant les pirates. Mettant les Blue Maidens dans une mauvaise position, encerclées par l'ennemi.

Partie III (II ?) :
Betty découvre les forces de la 346ème, prises en étau entre les pirates de Kiyori et la division commandée par Nielson. A défaut de pouvoir prévenir à temps les victimes du piège, elle entreprend à la place de saper les positions ennemies discrètement par derrière, avec l'assistance de la géante qui fait diversion. Ce qui renverse finalement la vapeur et permet à la 346ème de reprendre le dessus. La lieutenante-colonelle salement amochée, sauvée d'une mort certaine par Ai, n'est malheureusement plus en état de se battre. Betty ayant pris le relai, son combat contre Nielson se solde par sa perte tragique. Notamment pour Ai qui se précipite à son chevet et recueille ses derniers mots. Découvrant que malgré sa mission sous couverture elle a apprécié sa compagnie. Ce qui a achevé de mettre en colère la géante. Qui finit par mettre le type, déjà bien entamé, quasiment KO.

En parallèle, Anna doit donc faire face à la Commandante pirate et la seconde division de traîtres qui se trouve à bord, commandée par La Guigne. Après un long et difficile combat qui s'étend sur les différents navires de la flotte regroupés sur Le Port, coulés à tour de rôle, la division Marine est vaincue et la Commandante mise hors d'état de nuire. Un bras en moins et dans une sorte de coma qui devrait la laisser roupiller un petit moment. Anna aussi est mal en point. Son sabre hors-service temporairement remplacé par le Meitou de la pirate. Elle envisage finalement de traverser la jungle pour retrouver ses comparses. Ses Soru lui permettent d'éviter les nids de vipère et de se catapulter sur le champ de bataille.

L'arrivée d'Anna sur les lieux avec le corps inconscient et mutilé de la Commandante pirate marque une rupture psychologique pour le traître. Surtout lorsque celle-ci découvre le cadavre de Betty et lui dit qu'il s'agissait de sa nièce bien aimée. L'homme sombre alors dans la démence et finit par se tirer une balle dans la tête.

Partie IV (III ?) :
A la suite de la quête, la Commandante et ses fifres sont mis derrière les barreaux avec les tourne-casaques qui ont survécu. La trahison du Contre-Amiral est tue, au profit d'une histoire racontant que Mei est la responsable de sa mort. Au contraire, l'homme est porté en martyre ce qui est bien plus en la faveur du GM. Déplorant la perte de Clair de Lune, Anna choisit de renoncer à le remplacer par le sabre de Mei, qu'elle donne à la Marine à la place.

Les habitants de l'île remercient finalement la 346ème pour leur intervention et l'ivrogne de guide est porté en louanges pour sa bravoure. Ironie. Les Blue Maidens restent donc à quai le temps qu'un régiment viennent réhabiliter le Crâne-qui-rit pour y établir un fort à la place. Et pouvoir défendre l'île durablement des assauts pirates, maintenant que celle-ci n'est plus sous "protection" de l'impératrice.

Tout le beau monde est de retour à Marie-Joie. Anna a fini sa mission et délaisse le commandement de la 346ème à Vasilieva, au courant que la jeune femme est une agente du CP9 désormais. Ai et Anna se font leurs adieux, en espérant que la 346ème ira loin. L'occasion pour Anna de se remettre à l'entraînement du Rokushiki pour maîtriser le Rokuogan. Et d'aborder une nouvelle mission, toujours aussi périlleuse, visant cette fois-ci la guilde des espions de Lynbrook.

Cette fois-ci ça devrait être bon pour tout le monde. Smile
https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1