-56%
Le deal à ne pas rater :
Figurines Funko POP TV SQUID GAME à 6,99€
6.99 € 15.99 €
Voir le deal

La vingtième

Hop,

Quête dans la droite lignée des pnjs récemment validés et qui nous mettra aux prises avec la toute puissante bureaucratie Mariejoanne. Voyage au pays de la vanité et des culs serrés en somme.

En vous remerciant bien.





Demande de Quête




Cherche : Procès, complot, intrigue politico-militaire.
Nombre et noms des participants : Ian et Alric la menace
Difficulté : Normale
Récompense voulue : Se faire botter les miches, non, rien de spécial en fait.

PNJ présents :Kaitlyn Parks et Silas Cobb, la vingtième d'élite (pour le background de l'unité), le commandant Mercer et son remplaçant par intérim Lewis (le même qui mourra en 1620 à Alvel).

PNJ destiné à mourir lors de la quête : Aucun

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem ? Nope

Situation initiale : Mariejoie

Intrigue : 1617, le conflit ouvert entre marines et l'armée révolutionnaire à la gueule de requin s'enlise depuis une paye. La vingtième d'élite commandée jusqu'alors par l'officier Mercer est dépêchée pour mener l'assaut et reprendre le bastion retranchée et occupée depuis six ans par l'A.R. Dans ses tentatives infructueuses, la division essuie de très nombreux écueils lors de ses assauts,  occasionnant d'une part des pertes humaines et matérielles considérables mais faisant naître d'autre part une suspicion de plus en plus nourrie quant à la présence de renégats agissant sous la férule de l'A.R au sein des rangs de la vingtième.  Le climat de défiance latent va peu à peu aller crescendo au fur et à mesure que le conflit s'embourbe et que la perspective d'un prompt dénouement fonde comme neige au soleil. Mercer est un officier belliciste qui ne lésine en rien sur les moyens et fait de la chute de la gueule son cheval de bataille doit t'il y laisser la vie pour parvenir à son but.  Le comportement jusqu'au boutiste du personnage va peu à peu le consumer et le confiner à l'aliénation mentale et aux éternelles théories du complot à son insu, il perdra peu à peu le leadership d'une frange toujours plus importante de ses hommes qui décideront de le relever de ses fonctions après après avoir mûrement réfléchi un acte passible de cour martial.  Le commandant Lewis, appuyé par une missive de Mariejoie, succèdera à Mercer et se chargera d'organiser le repli stratégique et d'arrêter les frais sur ce front et d'en interrompre la débâcle.

une quinzaine plus tard, le même Lewis et sa division devront répondre des accusations de sédition fomentés à leur égard par Mercer, devant le conseil militaire des armées de Mariejoie. Mercer n'hésite pas à faire du nouveau commandant le principal instigateur de la sédition et l'impute de tous les maux essuyés par la vingtième d'élite afin d'en récupérer le commandement.  L'affaire devient polémique au fur et à mesure que Mercer joue de ses soutiens  en haut-lieu et de la frange de soldats lui ayant été restés fidèles pour décrédibiliser l'autorité de Lewis et sa légitimité à occuper le poste par intérim de commandant de la 20ième.   Et évidemment, qui dit polémique, dit tapage public qui va susciter l'intérêt des Mariejoans et faire les choux gras d'une presse avide de connaître le fin mot de l'affaire. L'establishment s'emmêle et l'appareil militaire va diligenter une enquête qui mettra au jour tous les travers de ce soulèvement qui a conduit au putsch de Mercer et qui fera l'étalage de tout le passif de la division d'élite.  Qui dit enquête contre la marine, dit Cipher Pol et c'est sur les bureaux de Silas Cobb et de Kaitlyn Parks que choira l'affaire.

Dans l'ombre, d'autres éléments se mettent en branle et la carrière de Mercer comporte de très/trop nombreuses frasques pour que cet énième travers, écornant une fois de trop la crédibilité de sa division, ne  soit toléré en haut-lieu. Et c'est évidemment au fameux cinquième bureau, grand coutumier de l'élaboration de dossiers bidons, de fabrications/falsifications de preuves et d'a peu près tout ce qu'on veut,  qu'écope le boulot d'éviction de Mercer.  La tâche n'en sera pourtant pas aisé compte tenu des casseroles que certains éléments de la vingtième traîne dans leur sillage.;.

Et qui mieux qu'un type qui se farcit des gosses en pleine sieste au presse-moutarde et en plein orphelinat pour convenir au job ?

Dans le déroulé bon, rien n'est encore très établi et/ou figé, des interrogatoires sont au programme, des confrontations de versions aussi et une bonne dose d'atmosphère craché de complot et d'instrumentalisation, du Marijoie pur jus. Si question il y a sur les soutiens en haut-lieu de Mercer, on nommera personne et on restera très flou, ca sert uniquement de prétexte. Si besoin qu'on détaille Mercer, je ferai une fiche PNJ, m'enfin bon, on sait pas encore trop ce qu'on va piocher, le type étant vierge, ca nous laisse toute latitude pour meubler bien qu'on le reliera pas à des figures du commandement de MJ ou à des offs en vue.

Situation finale : Mercer est débouté et se retrouve dans les limbes de Mariejoie/ ou se retrouve muté à Pétaouchnok pour pas trop froisser les egos et donner le change avec l'opinion publique. Du côté de la vingtième, je sais pas trop vraiment, sans doute partir sur une mise à l'épreuve pendant un temps, voire le B.A.N pour arrondir les angles et étouffer l'affaire comme il se doit. On a pas encore acté quoi que ce soit en la matière.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17097-the-man-in-charge#194194
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16999-ian-conway
Salut.

J'adore l'intrigue mais une chose que je ne comprends pas. Quel est votre rôle là-dedans ? xD
Si je me souviens de la pres' de Ian, il était présent durant la réunion a vu le putsch de Mercer. Donc normalement, il doit être au banc des accusés.
Alric dans tout ça ? Je ne connais pas histoire, il était où en 1617 ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique
Salut Loth,

Merci pour ton retour. Et oui, tu as raison, autant pour moi, j'aurais du préciser.  

Ian sera, effectivement, sur le banc des accusés au même titre que Lewis et le petit nombre d'offs ayant œuvré à la mise au ban de Mercer. Lui aussi sera donc passé au crible par Derrick & consorts.

De son côté, Alric a l'époque n'est qu'un petit jeunot du CP, ca fait grosso modo une année qu'il roule sa bosse au cinquième bureau. Je sais pas  s'il a intégré dans sa temporalité, les grades antérieurs, mais une année me semble assez bien tabler sur l'idée qu'il soit un agent lambda (comprendre catégorie III) et en conséquence, le fusible parfait, pour à la fois être apte à maquiller/magouiller/falsifier/ tout ce qu'on veut mais aussi sauter s'il s'avère qu'il n'arrive pas à renverser la vapeur et faire pencher la balance du côté de la vingtième.

Sur le papier, on serait sans doute pas tellement amené à se croiser sauf si Alric estime qu'il a besoin de prendre la température de notre côté (évidemment à couvert) pour produire les preuves/éléments/pièces à conviction/témoignages adéquats pour torpiller Mercer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17097-the-man-in-charge#194194
  • https://www.onepiece-requiem.net/t16999-ian-conway
Okey, cool alors.
Prévenez-moi quand vous demanderez la récomp, je veux lire ^^
Validé.

[edit] Essayez quand même de vous croiser, c'est toujours bizarre de lire un RP à deux mais qu'on dirait deux solos xD
  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique