Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

L'héritage de Galilée


Boréa, Lavallière
 
 
- Quoi, l'coup d'grisou d'il y a deux semaines vous a pas suffi ? Vous voulez qu'on crève tous, hein ?
- Tourne ta langue avant d'parler Dan, c'est au roi que tu t'adresses !  
- Oh pardon. J'disais, vous voulez qu'on crève comme d'sales rats pour que les nobles d'Bourgeoys puissent s’asseoir sur leurs grosses fesses pleines d'graisses ? Hein ? Votre Majesté ? Vous pensez à nos vies ? A nos familles ?
- Assez ! tonne le médiateur du royaume.
- Là, on vient d'trouver un accord. Assez. Y en a marre. On s'en va. Les gars !

Je verse de l'eau dans ma carafe et bois longuement. La salle de réunion houleuse depuis dix heures non-stop devient silencieuse tout à coup. Avec le départ des Noirs Camarades, c'est plus des deux tiers des voix du syndicat des mineurs qui quitte la table des négociations. A ma droite, Maximilian Nordin les mains jointes sous le menton, est impassible. Il semble à fois résigné et coléreux. Quant à Grimstad le médiateur, il éponge sur son front les gouttes de stress qui y perlent en soufflant bruyamment comme un bœuf. De l'autre côté de la table ovale, ne restent que les délégués de l'Association des Mineurs du Grand Nord. S'ils sont encore présents, c'est juste par égard pour le roi et par couardise aussi, n'étant pas assez belliqueux pour cracher leurs quatre vérités à Nordin. Bafouillant, leur chef prit la parole.

- Je... je crois qu'on a tous besoin d'pause, héhé. Pour souffler et remettre nos idées en ordre héhé. On va...  
- Ajourner. C'est mieux ainsi. Merci à vous tous, tranche le roi en leur faisant un vague signe de la main indiquant la porte.
- Ce... ce gredin ! Comment a-t-il osé ! Majesté, ordonnez de l’enfermer pour crime de lèse-majesté ! Il faut en faire un exemple, que personne...
- Pitié, Grimstad, sortez ! Je n'ai pas envie d'entendre vos jérémiades de bureaucrate, enjoint-il, agacé. Je veux rester seul avec Reich.  
- Fermez bien la porte derrière vous, dis-je d'une voix goguenarde qui me semble rouillée après des heures de silence.
- Ces gens-là bouffent mon argent pour des conseils à deux balles. Tu n'as rien dit durant la réunion.  
- J'observe les gens. Leurs corps et expressions en disent bien plus que leurs mots.
- Et qu'as-tu appris ?  
- Qu'ils sont décidés à te faire la guerre. A toi et à ton nouveau projet. Je sais aussi que tu n'es pas homme à abandonner, tu es têtu comme une mule. Majesté.
- Arrête-ça. Je ne peux pas y renoncer, j'ai claironné partout dans le pays que la veine de Honefoss est la solution à tous nos problèmes énergétiques. Selon les relevés, cette veine possède plus de charbon en réserve que n'importe quelle mine active du pays !  
- Et ils disent aussi que le charbon cohabite avec le gaz. Les premières tentatives de forage ont fait quarante-trois morts.
- JE SAIS ! Inutile de me balancer ça à la figure, vocifère-t-il en tapant du poing sur la table. Je sais qu'ils sont morts à cause de moi ! Mais qu'est-ce qu'on peut faire d'autres ? Ce malfrat de Gaki Boy se tient en embuscade pour pirater nos navires de charbon ! 70% Loth, le prix de la tonne a augmenté de 70% à cause de ce pirate ! Au lieu d'être une bonne nouvelle pour nous, c'est un cataclysme ! Le charbon devient rare, la demande forte alors que nos mines s'appauvrissent ! Et quand nos bateaux sont piratés avant d'être livrés, c'est nous qui perdons ! Depuis presque un an, ce pirate nous empoisonne la vie et est en partie responsable de la grogne ouvrière ! On a bien tenté de l'arrêter mais les tentatives ont fait chou blanc ! Personne ne sait où il se planque. Alors, dis-moi, que puis-je faire d'autres que de prospecter quitte à causer des accidents ? Il y a déjà vingt milles mineurs au chômage technique et ceux qui ne le sont pas encore refusent de participer à la prospection de Honefoss parce que c'est une bombe latente. Loth, il nous faut du charbon ! Ou ce royaume fera très bientôt face à une rébellion ouvrière ! Fais quelque chose !  
- Avec tout mon respect, je suis un limier, pas un faiseur de miracle. En attendant de mettre Gaki hors d'état de nuire, ta solution me parait la meilleure.
- J'ai bien tenté de payer des ouvriers extérieurs mais la quantité de gaz dans les fissures est trop importante. J'ai essuyé refus sur refus, ils pensent tous que c'est trop dangereux.  
- Il faut prospecter, mais avec des gens désireux de prendre des risques et qui n'ont pas peur de mourir. Des pions qui n'ont plus rien à perdre. Tu te souviens de notre opération ? Tu te souviens de Yuan ?  
- Je ne pourrais jamais l'oublier. Tu veux que je fasse travailler des condamnés à mort ?  
- La dernière fois quand on cherchait le candidat idéal, on les avait dénombrés à 341 non ? C'est beaucoup et bien équipés, ils peuvent être utilisés. Ma solution miracle c'est de transformer Honefoss en un bagne temporaire. Exil ou commutation de peine pour ceux qui survivront.
- J'aime bien l'idée. J'achète !  

  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique
Enigmes sont huile pour esprit. Sans il finit par se gripper et rouiller. Il est important de lui fournir grand nombre d'énigmes pour le maintenir fonctionnel et reporter inévitables détériorations dû à âge. Problématique difficile pour moi compte tenu du fait qu'énigmes capables de me résister plus de cinq minutes sont extrêmement rares. Mon cerveau est trousseau comportant clés de toutes les portes de science -il suffit de trouver quelle clé va dans quelle serrure-.

Rarement je tombe sur serrure d'un modèle inconnu. Alors je dois modeler une nouvelle clé.
Aujourd'hui est une de ces occasions de tisser nouvelles connexion neuronales. Bien.

Saturne R est vieux projet de moteur à énergie cinétique tombé dans oubli avec son concepteur original Osney Tourtour. Les problèmes qu'il posait attendaient un scientifique capable de les résoudre. Moi. Quand rotation est trop intense les matériaux supportent plus son énergie et se brisent. Zerométal profite de résistance deux fois supérieure grâce à son élasticité. Problème résolu en moins de dix minutes. Le temps de tests comparatifs.

Il reste souci. Osney Tourtour disposait de fruit de la rotation qui permettait rotations optimisées.

Enigme de niveau zerométal. Problème susceptible d'apporter nouvelle révolution scientifique si résolu. Rotation/mouvement gyroscopique est cas unique dans physique. Rotation consomme beaucoup d'énergie à être amorcée. En retour elle en redistribue encore plus. Quasiment absente dans nature elle ne se rencontre que dans espace, permise par gravitation => mise de chaque astre en rotation. L'univers entier tourne sans que l'on puisse en sentir l'énergie résultante à notre échelle.

En géométrie la mise au point du Cercle en des temps oubliés fut une révolution. Peu après que l'on ait découvert à quel point il était accueillant pour une rotation, la roue fut inventée. La civilisation fut alors mis sur de bons rails et roula sans plus jamais s'arrêter.

J'ai décidé que j'allais prêter mon esprit à Rotation pour en extraire son plein potentiel virtuellement illimité = puits d'énergie cinétique, la plus rentable de notre univers.

Au fil de mes recherches j'ai rencontré le nombre d'or. Les artistes lui prêtent vertus magiques. Il serait vecteur de beauté et d'harmonie dans les plus grandes oeuvres de l'humanité. Suis sceptique envers principe fallacieux de beauté mais la présence et l'importance du nombre d'or dans la nature est indéniable. Science la plus productive sait observer et raffiner Nature.
Ce qui m'a attiré est son développement à travers le rectangle d'or. Si on retire à rectangle d’or un carré (dont côté = largeur du rectangle d’Or) il reste alors rectangle qui est aussi un rectangle d’Or. Et on peut réitérer l’opération à l’infini à partir du nouveau rectangle d’Or obtenu.
En reliant par arcs de cercle successivement tous les rectangles d'or on obtient une spirale d'or.

L'héritage de Galilée  Fibonacci_spiral_34
Caler rotation sur spirale d'or lui conférerait théoriquement énergie cinétique infinie.
Alors c'est là que problèmes se sont posées. Spirales d'or naturelles sont coquilles d'escargot/tournesol/pommes de pain/nombreuses plantes rares/fractales mais jamais elles s'animent. La rotation d'or est idéal humain. Stade théorique cantonné à hypothèses rêveuses. Lui donner corps m'a paru très longtemps impossible. Infini = source de paradoxes or Nature déteste paradoxes. Normal qu'expériences le concernant patinent.

J'ai érigé batterie de centrifugeuses ayant toutes vocation de produire rotation d'or. Usé de tous les processus connus pour fabriquer une rotation. Ait passés jours à calibrer trajectoire de leurs rotations au milliardième près. Mais elles déviaient toutes invariablement. Elles devenaient de plus en plus imprécises au fur et à mesure que la spirale se dessinait. Comme si elles se heurtaient à barrage naturel. Science fait sauter barrages naturels.

J'ai ensuite chassé tornades pendant un mois. Bien sûr il y a corrélation entre leur puissance et proximité du nombre d'or. Les plus destructrices sont pas les plus massives. C'est celles qui tournent le plus harmonieusement. Celles qui imitent -même maladroitement- la rotation d'or gagnent fortement en endurance + puissance (rentabilité en énergie supérieure). J'aurais voulu étudier cyclones sur Nouveau Monde mais supérieurs ont refusé approfondissement prétextant qu'il y avait déjà eu trop de décès. Recherche de l'infini > entre 2 et 40 décès d'humains. Mais argument mathématique très simple a pas pu leur faire entendre raison. leurs rotations au milliardième près. Mais elles déviaient toutes invariablement. Elles devenaient de plus en plus imprécises au fur et à mesure que la spirale se dessinait. Comme si elles se heurtaient à barrage naturel. Science fait sauter barrages naturels en se servant de bombes de Raison. C'est à ce moment-là que j'ai découvert que le problème de la rotation d'or offrira nombreux stimulis pertinents à mon cerveau. Secrets les mieux gardés de Nature sont d'une densité qu'aucune énigme humaine égale.

Alors il fallait trouver compromis entre observation de rotations naturelles et respect de normes ennuyeuses de sécurité. J'ai aussitôt pensé à solution et ait envoyé requête à Supérieurs. J'avais besoin de fruit de la Rotation. Fruits du démon calquent concepts naturels en les débridant complètement. Fruit de la Rotation sera forcément capable de rotation d'or si son utilisateur est suffisamment précis et rigoureux pour se laisser dicter chacun de ses mouvements par les mathématiques = machine ou moi.

Mais gouvernement l'avait pas en stock. Fruit se baladait dans nature ou avait déjà été consommé. Ça altérait tout mes plans. Alternative s'est imposée à moi très vite. Gouvernement sait balayer la surface du monde avec forte efficacité. Si ça suffisait pas c'est que fruit errait dans monde souterrain. Je devais appeler secours de contacts non officiels capable d'investiguer cet univers parallèle invisible.

J'avais idée très claire de qui invoquer.

Loth Reich de Boréa ?
Lotrèche.
Tu veux mettre un civil au courant du projet que tu mènes ici ?
O-Oui.
Les risques de fuite sont trop importants. C'est non.
Lotrèche sait g-garder sec-crets + c'est mon uniq-que p-porte fiable pour underg-ground.
T'as tant besoin que ça de ce fruit ?
Oui. Il d-détient clé.
Et si Reich découvre qu'il est inaccessible ? S'il appartient à une force que le gouvernement ne veut pas se mettre à dos ? S'il se promène dans l'équipage d'un empereur, s'il est entre les mains d'une tête de l'hydre révolutionnaire ?
Il faud-dra déployer moyens néces-ssaires pour l'ext-t-traire. Ex : guerre.
Le zerométal n'est pas un passe-droit qui t'autorise à commander des moyens phénoménaux sur caprice, Zeke.
Il y a aus-ssi eu Memory Hack. Bomb-bes à franges. Zeroacide. P-Perfectionnement de p-pacifistas. Eq-quations de Rom-manov. Zerocentrifugeuse. Théorèm-me de Romanov. Engrais. Zerop...
J'ai financé ton excursion du mois dernier. Celle qui nous a coûté 30 gars. En revenant, le seul rapport que tu as daigné me faire était un "non-concluant".
C'ét-tait non-concluant. Tornades t-tendent pas vers perfec...
Tu prends les hommes pour des "ressources renouvelables" et aujourd'hui, tout génie que tu es, plus personne ne veut bosser avec toi.
P-Peu dommageable. Suis p-plus productif s-seul. P-Pas besoin d'harmoniser mét-thodes avec collègues moins int-telligents que...
Je vais t'autoriser à contacter Reich. Mais si j'aperçois la MOINDRE fuite de ton projet dans les prochains mois. Je transmets ton dossier au tribunal.
Ok.
Je me contenterai pas d'un "Ok". Je sais que tu es le seul capable de mener ce genre de projets déments jusqu'au bout, Zeke, mais tu as une méprisable personnalité, pas le moindre esprit d'équipe et démontre d'une incapacité à comprendre que tes talents ne te mettent pas au-dessus de nos règles.
Tu veux ent-t-tendre q-quoi ?
Je veux que tu t'engages à considérer les intérêts de la brigade comme une priorité.
Avant s-science ?
Avant science.
Ok.
Dis-le.
M'eng-gage à c-considérer intérêts brig-gade > int-térêts science.
C'était pas très convaincant.
J'y v-vais.
C'est ça ouais.

Négocier aide de Lotrèche a été opération délicate + désagréable. Tissu social très érodé dans mon service. Collègues jaloux + supérieurs méfiants + soldats apeurés. Relations non optimales pour déroulement fluide du projet. Épée métaphorique de Damoclès suspendue au-dessus de ma tête. Mais j'ai jamais eu aucun mal à résister à pression. Pression est soit moteur soit valeur négligeable.

Ensuite je devais préparer mon exposé pour Lotrèche. Écrit à l'avance pour éviter approximations inhérentes à l'improvisation.

Après j'ai appelé Lotrèche.

Lotrèche.
Zéro ?
O-Oui.
Ça faisait longtemps.
O-Oui.
J'imagine que tu ne me rappelles pas simplement pour prendre de mes nouvelles...
O-Oui. Projet.
Racontes ?
Projet top secret b-brigade scient-t-tifique : risque de fuit-te toléré = 0%. Mot-teur à énergie cinét-tique exploit-t-tant rotation d'or selon rap-port = 1.61803. Rentabilité énergét-t-tique théorique d-de 100% mais p-pratique stag-gnera probablement à 99%. Dans c-cadre de recherches sur rotation j'ai b-besoin du fruit rot-tatif. Circuits classiques de g-gouvernement pas été c-capables de le localiser => besoin de t-ton réseau pour me le p-procurer.

Lotrèche rendrait pas services gratuits + je sais qu'il exigerait pas simple paie sous forme argent en compensation.

En échange p-partage de technologie dans avenir mais tu d-devras p-protéger secret.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14958-zero
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14864-zeke-romanov-uc

Boréa, Lavallière
 

- Qui c'était ?
- Zéro.
- Oh et qu'est-ce qu'il devient ?
- Embrigadé dans un nouveau projet apparemment. Après la réussite de l'alliage, sa côte est encore plus élevée qu'avant. M'enfin, il est bloqué, c'est pour ça qu'il m'a appelé. Il recherche le fruit de la rotation ou son utilisateur.
- Un Paramecia ? Qu'est-ce qu'il veut en faire ?
- Étudier l'essence de la rotation, apparemment.
- Et s'il t'a appelé c'est parce que la Marine ou la Brigade est incapable de localiser ledit fruit ?
- Je suppose. Il pense que mes relation vont avoir plus de succès.
- Tu connais des gens qui en savent beaucoup sur les fruits du démon ? s'enquit Émeline, dubitative.  
- Pas un seul.
- Oh, t'es bien avancé alors. Tu comptes accepter ?
- Déjà fait. Son projet porte sur une sorte de moteur à turbine surpuissant dédié aux cuirassés. Je me dis que ce ne serait pas mal de mettre la main dessus et de gracieusement le monnayer.
- Donc tu vas te lancer dans la chasse au fruit du démon ? Je te rappelle que tu as une opération à surveiller par ici. Maximilian ne va pas te laisser partir.
- Pas si je suis "réquisitionné" par la Brigade Scientifique. Et puis, après deux accidents, l'exploration de la nouvelle veine de charbon continue. Personne ne s'en plaint puisque ce sont des condamnés à mort qui trépassent. Bientôt, il y aura à nouveau du charbon de disponible et tout le monde pourra faire un doigt d'honneur à ce maudit pirate de Gaki Boy. Bref, il est temps de partir en vadrouille. Tu viens ?
- Non, merci. Amuse-toi bien.

[...]


Comment trouver un fruit du démon. Mode d'emploi.

D'abord secouer sa toile. J'évolue réellement dans l'underground depuis 1622 alors des relations, j'en ai tissées. Pour un bonjour, pour un service rendu, après un partenariat fructueux ou non. Ayant principalement évolué sur ma South Blue natale, je commence d'abord par y propager la rumeur. Une récompense pour qui m'aiderait à trouver le fruit de la rotation ou son maudit. Sur South, le monde du crime est organisé en cartel. Du temps où j'étais un sbire du Gila, je côtoyai bon nombre de ceux qui aujourd'hui coiffent les plus gros cartels de South. Ce n'est pas pour autant que nous sommes amis mais dans ce monde, les échanges de bons procédés sont une institution. Je te dois, tôt ou tard, je paierai ma dette. Là où j'ai le plus pignon sur rue, c'est naturellement North Blue. Avec Ashura et Carcinomia, je suis devenu une figure même si plein de personnalités de ce milieu s'entêtent à m'affubler du sobriquet du "Chien de Givre".

Parce que je suis "agent" du roi de Boréa, son chien de leur point de vue. M'est avis qu'ils sont jaloux et qu'ils aimeraient jouir d'une aussi excellente réputation que moi. Loth Reich le héros, qui sauve la veuve le matin, l'orphelin au zénith et coparraine une révolution scientifique le soir. Alors je commence par Dena, le meilleur indic des Blues. Avec lui, je suis sûr d'avoir une couverture qui s'étale aux quatre Blues. Il a roulé sa bosse un peu partout, connait des gens un peu partout. Ses informations et relations m'ont été d'une aide vitale dans mon ascension dans le milieu. Si quelqu'un peut m'aider à trouver ce fruit, c'est bien lui. West Blue n'est pas en reste. Je dispose de bons contacts personnel dans le Cartel Capital dont l'influence s'est étendue ces dernières années d'Hinu Town à toute la Blue.

Ma toile ainsi tissée, je quitte Boréa pour East Blue. 1625 fut mon année phare sur cet océan que je connais comme ma poche. Mes relations ici n'ont d'égales que celles de South Blue. Ici, pas de Cartels, ni de familles mafieuses comme sur North, mais des triades, lointaines héritières des sociétés secrètes criminelles qui avaient cours à l'époque de Monkey D. Luffy. Pendant toute l'année 1625, je travaillai pour la Triade des Quatre Bambous que dirige aujourd'hui Jerry J. Jason, alias Triple J, un "promotionnaire" à moi. Comprenez qu'il fût également élève du Gila. Comme moi. Il m'accueille comme le frère que je suis et met quelques un de ses hommes à ma disposition pour battre le pavé. Pendant deux semaines, de Logue Town au chaos du Grey Terminal, des maisons de retraites de Sirup aux orangeraies de Cocoyashi,  je sillonne les caches et les marchés noirs dont j'ai connaissance.

- On m'a parlé d'un armateur dans le port de Shell Town qui prétend posséder le fruit que nous cherchons,  exposai-je à Zéro en revenant à Koneashima après ma battue. Je possède un livre qui répertorie et décrit les fruits du démon apparus à travers l'histoire mais sans leurs représentations, donc...
- P-pas de pr-problème. Suis s-spécialiste fruits du d-démon.
- Ah bon ? Donc tu reconnaitrais le fruit de la rotation ?
- A f-forme de grappe de r-raisins, compacte.
- Hmm. Viens avec moi alors, ce sera plus simple.

[...]

Shell Town
 

Ce que je pensais être un rendez-vous en tête à tête avec un vendeur est en fait une vente aux enchères. Le fruit du démon, c'est le clou du spectacle. Nous nous rendons aux abords d'une salle enfumée des faubourgs immédiats du port. Un lieu appartenant à la puissante Triade de Meddelin. Les masques de carnaval sont de rigueurs, impossible de reconnaitre qui que ce soit. Déjà, je n'aime pas ce genre d'enchère où on ne peut mettre les noms sur les visages, ça s'est toujours fini en queue de poisson. La faute à un Marine ou à chasseur de prime infiltré et qui finalement décide de jouer les gros bras. Mais a priori, les pro-Mouettes ici, c'est nous. J'espère que nous sommes seuls. Après trois heures de torture où des reliques passablement intéressantes furent exposées, le commissaire-priseur passe enfin à ce que nous attendons Zéro et moi.

- Mesdames, messieurs, enchérisseurs de l'ombre, j'ai le plaisir de vous montrer un lot exceptionnel ! Le joyau des océans ! Un très rare fruit du démon !

Un frisson parcourt la salle enténébrée et des murmures se font entendre.    

- Et vous avez de la chance, vous saurez ce que vous achetez parce que notre expert en fruit du démon qui a certifié que c'est le fruit de type Paramecia connu sous le nom de fruit Rotatif !  

Théâtralement, il fait une moue révérencieuse puis disparait dans les ténèbres de l'estrade alors qu'un rai de lumière issu d'un projecteur éclaire un piédestal sur lequel est posée une cloche de verre contenant le fameux fruit...


- Hmmm. Aux dernières nouvelles, une grappe de raisins ne ressemble pas à ça ?
- P-pas fruit r-rotatif.
- Ils ont entendu la rumeur de gens cherchant ce fruit en particulier et espèrent tirer un bon prix de notre nécessité. Mais c'est quand même un fruit du démon ? Il est dit qu'ils dégagent une énergie étrange, nous sommes trop loin pour sentir quoi que ce soit.  
- C'est f-fruit des Souvenirs. P-paramecia. F-fruit fascinant.
- Il fait quoi ce fruit, il rend muet ? Parce qu'il pourrait vachement m'intéresser pour faire taire une personne de mon entourage...  
- Alors, prix de base, 50 millions ! Qui dit mieux ?
- S-soixante m-millions !

Quoi ?


Dernière édition par Loth Reich le Ven 7 Oct 2016 - 22:51, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique
Fruits sont concentrés de savoir. Le fruit du magma est incroyable offrande pour volcanologue. Le fruit du savon est un trésor pour chimistes spécialisé dans produits d'entretien. zoan d'un oiseau est mine de connaissance pour un ornithologue. Chaque fruit pioche un principe physique. Un concept. Une race animale. Ou un élément naturel. Et en extrait toute la moelle. Tout le potentiel. Jusqu'à des terrains inexplorables sans. Quand un fruit m'est présenté je refuse jamais de l'acquérir. La connaissance a pas de prix. Surtout pas prix aussi dérisoire que 50 millions.

60 millions là-bas ! Qui dit mieux ?
80 millions !
90 !
95 millions !
138,4501 m-millions !

Stratégie classique d'enchères. Progresser très vite dans hautes sommes dès le début pour décourager concurrents de la surenchère. Silence imposé dans salle.

Euh... 138 millions ! Quelqu'un ?

Lotrèche dubitatif.

Qui va payer ?
B-Brigade.
Ils vont apprécier que tu piques dans leur porte-feuille pour t'offrir des extras ?
Science ap-préciera.
Mais c'est même pas celui que tu cherchais...
T-T-Tout fruit est mine de sav-voir. Rat-ter occasion d'en réc-cupérer un = risque de rep-pousser innovations de p-plusieurs années.

Poursuite de silence. Puis cri strident supérieur à 75 décibels.

300 millions !

Autre utilisateur de stratégie bluff. Mais. Ça commence à faire beaucoup d'argent. Risques que brigade me blâme si j'investis 1 000 000 000 de son budget en acquisition de fruit-gadget supérieur à 99%. Mais : c'est risque à courir. Les enchères montent à des vitesses exubérantes dans ce genre de lieu. Il est probablement plus sécuritaire d'annihiler tout espoir chez les rivaux potentiels en abattant tout de suite les nombres stupidement élevés plutôt que de risquer de transformer l'enchère en guerre d'usure qui pourrait nous amener dans les puissances 10.

De toute façon je payerai pas.

Je lève palme.

Un milliard.

Scandales fusent dans la salle. Ma proposition absurde entraîne logiquement réactions absurdes. Tout cet absurde devient prévisible. L'absurde devient donc sensé.

Q-Que...
Sérieusement ?
Mais c'est qui, ce type ?
Un milliard. Qui surenchérit ?

Personne surenchérit. Silence revenu. Aucune voix pour l'interrompre. Prévisible.

Bon. Vous avez évincé la concurrence, monsieur.

Silence crevé => Quelques applaudissements se lèvent dans la salle. Des sifflements perçants aussi. Brouhaha constitué de rumeurs inonde les gradins. Beaucoup de regards convergent sur moi. Celui de Lotrèche compris.

J'ai jamais vu quelqu'un claquer un milliard qu'il n'a pas avec autant de nonchalance. J'ai jamais vu ça tout court en fait. Comment tu comptes assumer ça ? Tu vas pas m'embarquer dans ton délire, j'espère ?
C'est hors-la-l-lois. Dans p-pire des cas je p-préviens marine et ils fer-ront descente.
Redis pas ce genre de choses à haute voix, pas maintenant, je t'en prie...

Ma voix porte pas assez loin pour atteindre des oreilles indiscrètes. J'ai déjà mesuré son amplitude moyenne et calculé sa portée lors d'utilisation normale de mes cordes vocales. Pourquoi Lotrèche doute toujours de moi ?

Monsieur, vous vous rendez bien compte qu'un milliard de berrys, c'est vraiment beaucoup d'argent.
O-Oui. = cent m-milliards de cent-t-times.
Et que compte tenue de cette constatation, nous allons vous demander une preuve que vous possédez bien cette somme avant d'officialiser toute transaction.

Ah.

MARINE ! TOUT LE MONDE A TERRE !

Ah. Le gong me sauve. Le chef-enchères m'acculait avec son exigence gênante.

Interférence alliée. Probabilités étaient faibles mais existantes. J'ai gardé de quoi décliner identité au cas où. Lotrèche perte de moyens par contre. Lotrèche démontre gestuelle typique de nervosité. Déduction découlant de mouvements erratiques de ses mains et de ses contractions musculaires. J'enclenche manoeuvre pour le rassurer et baisser tension.

J'ai p-papiers.
Et une autorisation pour être ici ?
J'ai rép-putation.

Lotrèche pas confiant. Badauds pas confiants. Courent partout. Meilleure option pour capter toute l'attention sur eux. Marines se déploient à travers la pièce avec efficacité = protocole d'intervention C-02 pensé pour ratisser large en transformant lieu bondé en cage géante très rapidement grâce à contrôle absolu des lieux et optimisation de la répartition des troupes. Les marines en uniforme se mêlent aux marines masqués qui se mêlent aux clients paniqués. Chaos. Chaos bon. Chaos est instrument de contrôle lorsqu'il est compris et dompté. Le plus efficace de tous.

Nous = avons r-rien à nous rep-procher. On reste as-s-ssis.
Est-ce que tu as conscience de ce qui se passe autour de nous ou bien... ?

Marines exécutent rigoureusement protocole d'assaut C-02. Conçu pour les "coups de filet" = capture massive de nombreux membres éminents de la pègre permettant fragilisation extrême du réseau. Ici sûrement davantage présence de petits sbires venus faire emplettes pour les grosses pointures. Mais ficeler les jambes c'est faire tomber la tête.

Condamnation presque instantanée de toutes les issues et avortement précoce des tentatives de rébellion par répression armée. Des balles sont tirées à travers organes non-vitaux. Organes non-vitaux restent suffisamment douloureux pour vite provoquer concert de beuglements. Lotrèche peste sur son siège. Il a pas conscience que le risque de blessure est nul si on attend passivement que les soldats viennent nous aborder. Ou il s'inquiète pour l'après peut-être.

Voix grave se lève derrière moi.

Eh, le milliardaire. Tombe le masque.

Militaire galonné. Lieutenant. J'obéis à l'ordre. A découvert, mon visage transforme le sien. Il comprend en le voyant.

O-Ok.
Q-Que... Vous ?
Zéro ? Le mec-poisson du métal là ?
Zerom-métal. O-Oui.
... du mal à croire que vous êtes devenu milliardaire en si peu de temps ! Et que vous prenez du bon temps dans des enchères clandestines...
Je suis p-p-pas milliardaire c'était b-b-bluff. Et j'ai g-genre de mandat.
Vous avez un mandat pour figurer dans tous les coups fourrés ou quoi ? Et votre voisin ?
Humf.
Lotrèche.
On va devoir s'expliquer.
P-Perte de t-temps.

Obtention du fruit compromise. Vais devoir employer méthode plus directe que prévue pour m'en accaparer les ressources précieuses. Ma réputation naissante devrait me protéger des répercussions négatives éventuelles. Fruit des souvenirs est porte sur un monde de connaissances inouï de profondeur. S'il y a un fruit que je préférerais consommer moi-même plutôt que de l'offrir à un cobaye. C'est celui-ci.

Ce cirque risque de retomber sur vos supérieurs aussi bien que sur vous, ayez en bien consc...
Chef, on rassemble où les pièces à conviction ?

Petit soldat transportant Fruit dans sachet plastique. Il apparaît à côté de moi. Derrière la rangée de sièges devant Lotrèche. Improvisation de plan. Je tend la palme pour attraper le sachet et je mords dedans. Dévorant portion de fruit + fragment de sachet plastique.

Respiration compromise.

Ark. D-D-Détresse resp-piratoire. Je. Ark.
Qu'est-ce qu'il fout ce con ?!

Si manque d'oxygène me fait tomber inconscient je risque perte de neurones. Acceptable dans la mesure du raisonnable... pour... fruit souvenirs.

Je... je l'ai pas vu venir, chef !
Personne l'a vu venir ! Aidez nous, vous !

Lotrèche réagit en soupirant. Porte coups de paume sur mon dos. Compte cinq vertèbres endommagés par violence de ses frappes (violence justifiée). Ça aide science. Fragment plastique ressort de ma trachée accompagné de débris de fruit. Je m'empresse de les ramasser pour les ingérer afin de m'assurer que la substance active du pouvoir a bien été assimilée par mon organisme.

Qu'est-ce que c'est que ça ?
Si je le savais...
On fait quoi, chef ?
Retourne au QG préparer la cafetière. La nuit va être longue...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14958-zero
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14864-zeke-romanov-uc
Moitié de la marine Shell Town nous a fait perdre du temps dans nuit de garde à vue et d'interrogatoire douillet. Ensuite j'ai pu revenir à Konaeshima approfondir mes nouvelles capacités pendant que Lotrèche retournait au travail. Dix heures garde à vue interminables à fabriquer mensonges pour justifier présence à la vente clandestine et réaction obsessionnelle face à manifestation d'un fruit infecté.

Conséquences négligeables considérant le gain de temps et d'énergie qu'apportera fruit des souvenirs à mes investigations futures. Permettra de sauter étapes laborieuses de recherches d'évidences pour exploiter cerveau avec plus forte productivité possible : le tourner vers le futur plutôt que vers recomposition du passé.

Ces hologrammes 3D crées par fruit pas constitués de photons => fait déduit de l'impossibilité complète d'interagir avec. Après tentative de les photographier et de les filmer j'ai observé qu'elles impressionnaient pas la pellicule. Ce fruit puise dans la mémoire d'un lieu pour reconstituer déroulement d'une scène par un moyen inconnu de notre science. Fascinant. C'est par l'étude de ce type d'anomalies que je me rends compte d'à quel point mon intellect, aussi aiguisé qu'il soit, peine toujours à percer les phénomènes générés par les fruits infectés. C'est comme s'ils s'étaient affranchis de la physique de notre réalité pour évoluer en parallèle dans leur propre logique. Une dimension tangeante à la nôtre qui nous laisse l'entrevoir à travers une serrure sans nous offrir la clé pour l'explorer pleinement.

Mène série d'expériences pour contrôler possibilités du pouvoir. Dans édition la plus récente d'encyclopédie des fruits Fruit des souvenirs était défini comme utilitaire de reconstitution historique mais très peu d'autres détails étaient fournis. A travers l'Histoire ce fruit est très peu souvent apparu entre les mains d'individus notables, ne favorisant pas l'étude approfondie de son potentiel.

Directrice Popov rentre dans salle. En faisant beaucoup de bruit. Son attirail cybernétique de pointe est une merveille de savoir-faire humain. Mais comparé au potentiel enfermé dans fruits infectés, c'est du pétard mouillé.

Alors ? Ce fruit ?
Potentiel ext-t-trême. Out-til de recherche précieux.
Il vaut le foin médiatique que tu as provoqué ?
O-Oui.

Je lance démonstration. Je m'approche de table et y attrape une tasse. Puis je la repose.

Ton pouvoir consiste en attraper des objets ?
P-Patience.

Je me concentre ensuite sur les traces que j'ai laissé dans mon geste de prise de tasse. Le passé proche se matérialise timidement. D'abord une vapeur blanchâtre informe. Qui en une fraction de seconde se modèle en une projection éthérée de moi.

Ah !
Surp-prise justifiée.
Un p-p-peu ouais ! Qui c'est, ce fantôme ?

Terme de fantôme indiqué bien que fortement non scientifique. Image désincarnée de moi attrape tasse fantôme. Puis la repose. Image floue mais action tout à fait lisible. Elle reproduit au millimètre près chacun de mes mouvements avant de brusquement grésiller puis s'évaporer. Maintenir l'émission de ces projections plus de quelques secondes semble compliqué.

M-Moi il y a q-q-quelques secondes.
Ton fruit enregistre donc le passé ?
Inexac-ct. Enregist-t-trement supposerait que je d-devrais assist-ter aux événéments rep-produits. C'est p-plus traces. Traces qui ont imp-prégné un lieu (ex : déplacements d'air et déploiements d'énergie) et qui sont rest-t-taurés sous forme d'imag-ges par fruit.
On peut les toucher ?
N-Non. T-Traces c-composées ni de lumière, ni d'ond-des, ne s-sont pas non plus de nat-ture illusoire ou p-psychologique.
Alors d'où elles sortent exactement ?
T-Théorie : fruit p-puise son "interprétation du p-passé" dans dimension t-tangeante à la nôtre affranchie de not-tre socle t-temporel. P-Possiblement même dimension avec leq-quel fruit des p-portes interagit.
Rien que ça...

Test 2. Tentative de reconstruire passé lointain. Je me sens capable de viser date et heure très précise pour en extraire les événements d'un lieu. C'est un savoir instinctif qui n'est en aucun cas dû à un travail particulier de mon cerveau. Mon sens de perception du temps semble s'être significativement améliorée en parallèle à l'obtention de ma nouvelle aptitude. Je ressens chaque minute, chaque seconde, chaque instant qui s'écoule dans notre réalité. Comme si mon horloge interne s'était syncronisée avec l'espace-temps et occasionnait des vibrations qui m'alertaient du déroulement du Temps.

14 Août 1616 12h43 12,1542 secondes.

Silhouette d'homme dans la cinquantaine en blouse blanche se forme et tourne en rond dans pièce.

Exemp-ple : ai jam-mais assist-té à ça. P-Pourtant capable de le m-mettre en scène.
Directeur Grants... Il est mort il y a un an...
Il est t-toujours mort alors.
Je sais ! Mais ça fait bizarre de le voir se balader dans son ancien bureau comme si de rien n'était. C'est... malsain. Arrêtes ce truc.
Traces du Direct-t-teur Grants 1616 =/= D-Directeur Grants.
Arrêtes ça !
Ok.

J'éteins la séquence.
Prévisible. Directeur Grants décédé dans accident il y a. Deux ou trois ans ? Ou un an. Ai oublié. Ai juste retenu sa tendance à me mettre bâtons dans les roues et à empêcher mon cerveau de s'engouffrer dans chemins inexplorés. Il bridait ma créativité par son protocole et sa jurisprudence. Pour ça qu'on m'avait mis sous ses ordres. Pour me contrôler. Aujourd'hui il est décédé et je le regrette pas trop.

Mais Directrice avait bonne estime pour lui. Alors réanimer passé l'a endommagé émotionnellement.

Et le fruit de la rotation ?
J'at-t-tends que Lotrèche me rec-contacte.
N'oublies pas la clause de DISCRÉTION. Discrétion, c'est à dire éviter de se faire serrer dans une vente clandestine par la moitié du régiment de l'île. Rien n'a fuité sur Saturne R et les questions des petits soldats portent plus sur ta santé mentale que sur tes projets. Mais ta prochaine erreur pourrait être la dernière.
Op-portunité fruit des souv-venirs just-tifiait prise de risques.

Directrice soupire.

Tu sais si le fruit court dans la nature ou s'il a été mangé ?
M-Mangé.
Vraiment ?
89% probabilités qu'il l'ait ét-té. Sinon Lotrèche aurait d-d-déjà reçus signalements et/ou p-propositions. Et on l'aurait f-facilement trouvé chez dét-taillants et collectionneurs souterrains. On est arriv-vés à m-même conc-clusions. S'il n'a p-pas été mangé c'est qu'il est hors de p-portée d'influence Lotrèche. Exemple : nouveau monde.
S'il a été mangé, ça doit être par quelqu'un de très très discret, ou par un malin qui réussirait à cacher son pouvoir malgré les projecteurs braqués sur lui. Vu les moyens mis pour ratisser, la deuxième hypothèse tient plus.
O-Oui. Cible a p-probablement eu vent d-des recherches de Lotrèche. D-doit être au courant qu'on la v-veut pour son fruit. Mais sait p-pas pourquoi. Alors elle p-pourrait fuir. Et en fuyant on f-fait toujours du b-bruit. Lotrèche espè-ère que c'est ce qu'elle fer-ra.
Vous avez remonté toutes les pistes de contrebandiers ?
T-Toutes celles que Lotrèche av-vait et qui en représentent les 95% pour c-conglomérat blues/GL.
Et côté pirates ?
Une p-piste sérieuse. Gaki Boy.
Le Charbonnier ?
Il a achet-té un fruit en d-début d'année. On a ob-btenu d-description détaillée de ce fruit. Grap-p-pe de raisin/petite/vert-te. Soit f-fruit rotatif soit zoan du p-paresseux. Imp-possible de statuer sans c-connaître les mot-tifs du fruit.
Donc il est passé chez Gaki, et il l'a soit bouffé, soit revendu, ou bien il le garde au chaud. Vue la personnalité de cet abruti, il a probablement dû se le manger en compote.
On lui t-tendra piège.
Et s'il a ramassé le mauvais fruit, ça fera quand même une ordure en moins dans la nature.
O-Oui. C-Consolation.
Je dois pouvoir m'arranger pour détacher un régiment ayant ordre de le capturer vivant. Un prétexte, c'est vite trouvé.
Lotrèche veut org-ganiser intervention.
Allons bon. Et je dois l'appeler capitaine, aussi ?
Risq-que zéro n'exist-te pas avec marines. S'ils le t-tuent on perd le fruit. S'il l'a m-mangé il se réinc-carnera loin. S'il l'a p-pas mangé il d-dira pas où il l'a c-caché. Je t-tolère p-pas marge d'erreur car op-pération capitale pour survie du p-projet.
Sans bavures, cette fois, de préférence.
O-Oui.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14958-zero
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14864-zeke-romanov-uc

Boréa, Lavallière
 

- Minute, y a pas comme un intrus dans cette réunion ?
- Ah bon ? Qui ça ?
- TOI !
- Il est là selon mes vœux, Commandante Ombeline, dit Maximilian. Commençons.

Presque un mois s'est écoulé depuis que Zéro a ingurgité ce fruit du démon à Shell Town. De fil en aiguille à prospecter dans l'underground, j'ai fini par avoir ma piste tant recherchée. Gaki Boy. Encore et toujours lui. Dire que je m'étais réjoui que l'appel à l'aide de l'homme poisson m'extirpe du bourbier de Boréa, des manifestations, des crises à gérer, voilà qu'elle m'y replonge tête la première. Finalement, j'ai dû composer avec ce que je refusais de faire jusqu'à présent : chasser ce pirate. Maximilian accueillit la nouvelle avec une sorte de satisfaction sauvage qui me déplut fortement. Depuis le début de l'année, il me voulait dans cette chasse à l'homme, convaincu que ma présence apporterait un plus indéniable. A cette table sont réunions pour une réunion extraordinaire, tous les officiers Marine ou Royaux impliqués dans la chasse à Gaki Boys. Ils sont tous là, à la demande non seulement du roi de Boréa mais également de Vodran Ksernia, roi de Sanderr, preuve que les méfaits du gredin en touchent plus d'un.

C'est la Commandante d’Élite Lady Ombeline qui introduit la réunion. C'est entre autre parce que je sais qu'elle est de la traque de Gaki que je n'ai jamais pensé avoir plus de chance de le retrouver. Pour moi, c'est le plus efficace des officiers Marine sur cet océan et malheureusement, elle s'est mise en tête depuis notre première rencontre en 1619 de me mettre derrière les barreaux. Heureusement que des affaires comme celle-ci l'empêchent de se focaliser tout le temps sur mes faits et gestes. Elle expose ses résultats du dernier trimestre, 4 équipages de pirates "spécialisés dans le charbon" capturés, quinze contrebandiers arrêtés ou tués et une caravelle de charbon sauvée d'un détournement. Tout le monde sait que personne à la table n'a fait mieux qu'elle et pourtant, ça demeure loin d'être suffisant pour contrecarrer Gaki ou le trafic de charbon à l'échelle de la Blue.

Presque timidement, les autres officiers énoncent leurs maigres résultats, impressionnés par les efforts des Bêtes de l'Ombre et de leur commandante Ombeline. Celle qui prend la parole en dernier est la commandante de la garnison de Boréa, Midnight Santana, étrangement la grande sœur d'Ombeline. Les cernes sous ses yeux dénotent bien de l'insomnie qui est sienne depuis longtemps, à cause de Gaki Boy. D'habitude acerbe et sarcastique, celle qu'on surnomme "le Dard de Minuit" parait lessivée et à bout. Mélancoliquement, elle détaille les patrouilles qu'elle organise dans les eaux de Boréa et plus loin mais insiste surtout sur l'impossibilité de fliquer chaque navire cargo. Elle doit composer avec des coupes budgétaires, des effectifs au rabais tandis que la demande, elle ne fait que monter. Son ras-le-bol est palpable et tous les Marines présents sont de son avis. Au final, seule Ombeline conserve son éternel sourire énigmatique. J'interviens.  

- Ce pirate met nos nerfs à rude épreuve. Le mois passé, j'ai été en immersion dans les bas-fonds, des méthodes que vous tous avez déjà testées. Le charbon est l'objet d'un immense trafic et se vend même aux enchères à côté d'esclaves ou de produits contrefaits. J'ai sillonné plusieurs de ces marchés clandestins et ai interrogé de nombreux receleurs. Même après les interrogatoires musclés des principaux suspects, mes pistes se sont brutalement arrêtées. Faut dire que le monde du recel de charbon est très hiérarchisé et arbore une forme pyramidale.
- Yah, le sommet est occupé par quelques gros pirates ou miniers dont Gaki Boy. Ils refourguent leurs cargaisons à ce qu'on appelle dans le jargon, des "G.G" c'est à dire de "Gros Grossistes" qui eux-même les refilent à de simples Grossistes. A partir de là, on a atteint la base de la pyramide et ce sont les détaillants qui entrent en action.
- Ils pullulent comme des sauterelles et bien sûr, il y a l'omerta, la loi du silence qui fait que même la torture trouve ses limites.
- Qui achète du charbon volé ? demande le roi de Boréa.
- On pense à Zaun, à la République de Mercy et à la Fédération Insulaire de Macronésie, répond Midnight.
- Toutes des nations non affiliées au Gouvernement.
- Des nations industrielles surtout, qui se repaissent de charbon. Selon moi, le problème de taille demeure celui de l'identification. C'est à dire suivre le charbon. Malheureusement, rien, aucune composition chimique particulière ne distingue le charbon de Boréa ou de Sanderr des autres. Aussi, il est quasiment impossible de savoir où se vendent nos minerais.

La réunion s'enchaine et se termine avec un navrant constat d'impuissance face à la toile du réseau de la contrebande de minerais sur North Blue. Un à un, la vingtaine de participants à la réunion se retire, ne laissant que les sœurs Santana, Maximilian et moi. Juste après, Ombeline a une réaction qui étonne les autres mais me fait sourire. Elle sort un escargophone verdâtre dont les antennes se mettent à rougeoyer. C'est un brouilleur de système d'écoute. Comme moi, elle pense donc qu'il y a forcément un ver dans la pomme, ce qui expliquerait mieux l'échec de toutes les enquêtes contre Gaki. Elle explique : « Le pire qu'on puisse faire, c'est continuer à centraliser l'enquête. J'avais une piste très prometteuse, il y a une semaine, celle de Mandy Horn. Je pense que c'est une de ces G.G et je m'apprêtais à faire une descente dans une de ses planques. Tout était millimétré, j'arrive avec mes gars et rien. Nadaa. L’entrepôt de plus de mille mètres carrés qui contenait des tonnes de charbon a disparu. Pas un seul gramme par terre. J'avais averti chacun des types participant à cette réunion. »

- Comme avec Ashura, il y a encore de l'infiltré au haut niveau ! s'insurge le roi. Cette salle pourrait être sur écoute ?
- Plus avec cet escargo.
- Pour débusquer la taupe d'Ashura, Loth s'est porté mort. On peut pas refaire une opération comme ça ? Pour piéger la taupe de Gaki ?
- Haha, non, majesté. Ce sont deux secteurs complètement différents. Et rien ne dit que cette taupe est directement sous la coupe de notre pirate. Elle peut travailler pour un autre des cadors du réseau. J'ai une idée qui pourrait fonctionner et nous rapprocher de Gaki. Je viens de l'avoir en regardant Ombeline boire ce jus de citron. Je vais vous montrer le principe.

Je m'empare de la carafe, trempe un doigt dans le jus d'agrume et griffonne quelque chose sur du papier blanc. Je souffle dessus et le montre aux autres. Rien sur la feuille. Avec un briquet, je la chauffe. Des marques brunâtres apparaissent alors et tous peuvent y lire "JE SUIS INVISIBLE". Je détaille : « C'est le principe de l'encre invisible révélée par la chaleur. Une simple réaction chimique, il y a de l'acide citrique dans le jus de citron qui brule avant le papier. » Je leur expose alors mon idée qui consiste à "marquer" le charbon de Boréa. Puisque rien ne le différencie des autres charbons, autant y apporter notre touche personnelle. Pour ce faire, y saupoudrer un produit chimique (soit de l'éthylène gycol voir du pyramidon) invisible une fois sec mais qui se révèle fluorescent sous une lumière UV ou dite "noire". Simple, efficace, mais encore fallait-il y penser. La solution les enthousiaste et décision est prise de ne pas l'ébruiter. La vaporisation des marqueurs sur les charbons se fera par une équipe de confiance de Midnight qui inspecte toutes les cargaisons en partance du port de Lavallière.

- Tout ce qu'on aura à faire, c'est attendre. Légèrement diminuer les escortes, il faut que nos chevaux de Troie soient piratés.
- Ensuite, on se lance dans la vraie chasse au Charbonnier. Ça, ça me plait, ça va saigner !

Et comme à chaque fois qu'elle est excitée par la perspective d'un bain de sang, ses pupilles deviennent verticales et l'atmosphère s'empreint d'une froideur inhabituelle.
 

[...]

Œlone, Fédération Insulaire de Macronésie
 

De toutes les îles de Macronésie, Œlone est la plus grande, la plus industrialisée également. Il n'est que huit heures du matin et pourtant, le ciel arbore déjà des teintes crépusculaires. De lourds nuages de pollution masquent les rayons du soleil qu'ils reflètent dans l’atmosphère créant un effet de serre autour de l'ile. Ici, les éclaircis sont rares et il y pleut volontiers plus de méthane que d'eau. Et pourtant, ils n'ont tiré aucun enseignement de l'industrialisation à outrance et importent toujours plus de charbons, heureusement pour nous qui avons tendu notre toile depuis plus de deux semaines. Un des navires cargos a été piraté, son équipage massacré et nous tenons pour certain que c'est l’œuvre de Gaki. Vingt-cinq tonnes de charbons dans la nature, qu'il a forcément refourguées quelque part. Notre tâche, les trouver. Moi j'ai hérité de la Macronésie, l'équipage d'Ombeline dispersé sur les autres îles cibles. Mais je ne suis pas seul.  

- Vraiment f-fascinant, phénomène d'effet de s-serre, que baragouine Zéro accroupi à côté d'un plan d'eau... croupie.
- Mais qu'est-ce que tu fais ? Ce n'est pas le moment de faire des prélèvements, range-moi cette éprouvette !
- Toujours b-bon moment pour faire avancer s-ssscience.
- Tu te rappelles pourquoi je t'ai fait venir de Koneashima ?
- ...
- Ta mémoire de poisson rouge encore ? Je me répète. Nous nous faisons passer pour des acheteurs de charbons. C'est pour ça que je suis déguisé et que je porte cette barbe ridicule. Et c'est pour ça que toi tu t'es coiffé de cet afro et de ces fausses dents d'homme-poisson requin. Tu me suis ?
- Oui oui. Nous interroger r-receleur de charbon, puis t-tester charbon à lumière noire.
- Discrètement. Si ça brille, c'est que ça vient de Boréa. Celui qu'on va voir s'appelle Tyson. Mais c'est juste un Grossiste. Nous cherchons son G.G, le Gros Grossiste. Donc dès que nous serons sûrs que son charbon est Boréalin, on demande un tête à tête avec Tyson. Là, on le maitrise et grâce à ton pouvoir, on remonte le fil de ses rencontres.
- M-mais, tu connais tous les Gros Grossistes ?
- Non, juste une certaine Mandy Horn mais elle est à Zaun, probablement.
- Donc c-comment on va savoir que c'est Gros Grossiste ? S'il rencontre cent truands par jours ?
- Touché. Ça marcherait mieux s'il a déjà rencontré Gaki Boy vu que lui, nous connaissons son visage... Mais Gaki est au sommet de la pyramide, il ne l'a surement jamais rencontré !
- F-faut interroger Tyson, si c'est charbon de B-Boréa avéré.
- La torture ne marche pas, ces gens sont des vrais de vrais.
- Pas t-torture physique. J'ai d-de quoi l'inciter à p-parler. Memory Hack.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t12978-fiche-technique-de-loth
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10961-loth-reich-le-marchand-heretique