Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Brouillons et essais

Scénario Quatrième Voie

    Partie I

- Arrivée de Tenko à Gueule de Requin.

- Rencontre avec Kandy Ziva.

    -> Les deux personnages se laissent une impression assez neutres. Ils sont des partisans loyaux de la cause gouvernementale et entendent mener leur actions dans ce sens. Kandy Ziva a peu d'estime pour Tenko à ce stade et cherche encore à le jauger. L'officier doit faire ses marques dans cet univers où il n'est que le dernier arrivé.

    -> Les Requins sont assignés comme division mobile du G-9. Leurs quartiers sont dégagés le temps de leurs visites et servent à autre chose le reste du temps. Très vite, Kandy Ziva fait le topo sur la Quatrième Voie à Tenko. Les révolutionnaires y sont particulièrement actifs, mais se dissimulent avec insistance.

- Les Requins sont envoyés vers le Royaume de l'Absurde, sous couvert d'un exercice militaire.

    -> Arrivés sur l'île, Tenko et ses hommes s'adonnent à la tâche malgré leur désemparement. Assez rapidement, un simple soldat nommé Ed Duke aborde le Commodore. Le cadet se désigne comme une "tierce partie" qui indique à Tenko la nécessité de chercher des révolutionnaires au sein de l'île. Quelques heures plus tard, personne n'a jamais entendu parler de lui ou ne l'a même aperçu.

    -> Usant de sa position, Tenko décide d'enquêter sur Ed Duke sans en référer à sa hiérarchie. Il fouille dans les registres de la base, vérifie les enregistrements de départ de l'île mais ne trouve rien. Au hasard d'une ruelle, il rencontre pour la première fois la Milice Malicieuse. Trois hommes habillés d'uniformes ridicules et dépareillés s'occupent de frapper un quatrième individu, au sol. Après un bref échange, ils partent en ignorant les avertissements de Tenko, qui récupère la victime et la ramène à la base.

- Quelques jours après son altercation avec la Milice Malicieuse, Tenko reçoit la visite de Bleurouge, émissaire personnel de Wakopol.

    -> Personnage froid et austère, il prévient le Commodore d'éviter les remous au sein de la capitale pour ne pas froisser les rapports cordiaux entre le Gouvernement et le Royaume de l'Absurde. Peu après, Alphazoulou se présente enfin à Tenko pour lui remonter les bretelles au sujet de l'altercation. Le Colonel se fait accueillir par son égal hiérarchique.

   -> Tenko, trouvant la situation assez louche sur l'île, décide de commencer ses investigations. Il prends son mal en patience et fais patrouiller ses hommes dans les même secteurs que la Milice Malicieuse. Il en profite pour rechercher Ed Duke, accompagné de quelques hommes cette fois-ci.

- Après deux semaines, une affaire attire l'attention de Tenko.

    -> Une inconnue est retrouvée morte, pendue par les pieds dans un hangar vide. Au sol, une note précise les mots suivants: "Service rendu au Peuple"


    -> Très rapidement, la Milice Malicieuse fait son apparition et dispute l'affaire aux Marins. Tenko décide de jouer le coup de bluff et fait interdire aux forces locales l'accès à l'entrepôt, faisant jouer la primauté de la Marine dans les territoires affiliés au Gouvernement. Sachant qu'il ne fait que gagner du temps, il en profite pour envoyer Karnak remonter la piste.

    -> De nouveau, Bleurouge se déplace pour venir avertir l'officier. Celui-ci se défend du mieux qu'il le peut pour gagner du temps. Puis il concède finalement et présente ses excuses au diplomate. Karnak revient alors que la nuit se couche, après avoir finalement identifié l'identité de la jeune femme: Mari Duke.

    Partie II

- Tenko se dirige alors incognito vers l'adresse que lui fournit Karnak.

   -> Il découvre une maison vide, mais régulièrement visitée. Alors qu'il cherche le moindre indice, la Milice Malicieuse fait son arrivée. Attentif, il se dissimule dans une armoire murale pour voir apparaître Bleurouge, déguisé en milicien, accompagné d'une femme. Les deux discutent d'échanges financiers suspects et le diplomate laisse entendre que la Marine devient envahissante. La femme se contente de lui répondre que c'est son travail à lui de s'occuper des marins.

    -> L'échange se termine et les visiteurs laissent la maison abandonnée. Tenko attends prudemment et finit par sortir de sa cachette. L'acier d'une lame froide lui touche alors le dos. Ed Duke lui intime de rester calme et baisse son arme. Le Commodore suit l'homme à l'étage.

   -> Ed Duke explique son appartenance au CP6 et dévoile à Tenko son rôle à jouer dans l'opération Asylum Freed. Il lui explique que le Royaume de l'Absurde joue sur les deux tableaux et finance la Révolution tout en s’accoquinant avec le Gouvernement Mondial. Il explique à Tenko qu'il est en contact direct avec ses subalternes infiltrés dans le Mouvement Révolutionnaire au sein de l'île et qu'un immense coup de filet se prépare, au nez et à la barbe de Wakopol.

- Tenko rentre à la base en toute discrétion, suivant le chemin que lui a indiqué Ed Duke.

    -> Le lendemain, il fouille les archives de la base à la recherche d'individus en conflit avec le gouvernement de l'île et la Marine locale. Il finit par tomber sur le dossier d'un certain John Strauss, notaire de profession. Il note son adresse et envoie Karnak le récupérer. Le lieutenant ramène le jeune homme quelques heures plus tard.

    -> Tenko l'interroge sur ses antécédents et commence à le faire mijoter. Il s'entretient avec Karnak et lui explique alors une partie du plan qui se met en place. Il lui demande alors d'assurer la sécurité d'une imprimerie précise, près de la base.

    -> Le Commodore revient à la charge avec John Strauss, qui a passé une nuit attaché à une table. Fatigué, le jeune homme n'en est que plus impressionnable. Tenko appuie sur ses peurs pour le pousser à coopérer, en lui promettant sincèrement l'oubli de ses antécédents en cas d'aide. Il lui demande alors de reprendre l'écriture de ses pamphlets contre le gouvernement local et lui demande de les faire placarder en échange d'une protection.

- John Strauss accepte l'offre et repart, suivi par deux soldats.

    -> Tenko se rend à l'imprimerie et supervise l'impression des pamphlets. Il charge des patrouilles de surveiller leur placardage, mais c'est bien le notaire qui doit s'en charger lui-même, au vu et au su de tous. Le Commodore continue la formation des troupes locales, en attendant que le poisson morde à l'hameçon.

    -> Au bout de quelques jours, l'incident diplomatique se produit enfin. La Milice Malicieuse retrouve John Strauss et les Requins s'interposent à temps pour protéger le notaire. Bleurouge convoque Tenko au palais royal. Le militaire refuse de répondre à la convocation, expliquant ne répondre que de la base G-9. Il décide d'envoyer une poignée de marins à la mer, guidés par Karnak.

    -> La Milice Malicieuse encercle la base de la Marine. Les tensions montent entre les soldats et les miliciens. Tenko laisse fermenter, en interdisant formellement à ses hommes d'engager le combat. Il reçoit un appel de Kandy Ziva, visiblement mise au courant de la manigance. Elle décide de ne pas se mouiller mais l'avertit qu'en cas d'échec, il ne s'arrêteront probablement pas au licenciement. Le Commodore ordonne à ses hommes de revenir sur l'île.

    Partie III

- Tenko sort de la base pendant la nuit grâce à ses pouvoirs et rejoint sur le port civil la trentaine d'hommes qui étaient partis en mer quelques jours plus tôt.

    -> Ils se divisent en trois groupes. Le premier, commandé par Karnak, prends la direction de l'assemblée législative. Le deuxième, commandé par Ed Duke, doit s'emparer des quartiers de la Milice Malicieuse. Enfin, Tenko conduit le troisième groupe, qui doit prendre le palais. Chacun d'entre eux possède une fusée de détresse, qui doit être tirée une fois que la mission est accomplie.

    -> Tenko et ses soldats s'approchent du palais. Deux soldats se portent volontaires pour faire diversion. Ils s'approchent du portail et prétendent jouer les émissaires pendant que le Commodore et le reste de ses hommes rentrent à l'intérieur des jardins du palais.

    -> Ils neutralisent les gardes sur leur chemin, se faisant le plus discret possible. Le groupe progresse de pièce en pièce, auscultant les couloirs. Sentant que la surveillance se resserre de plus en plus, Tenko prend la décision d'avancer en solitaire. Il donne l'ordre à ses troupes d'avancer à leur rythme, sans engager le moindre combat, pendant qu'il fonce vers la chambre de Wakopol.

- Tenko s'engage donc dans les couloirs, usant de ses pouvoirs pour se débarrasser des gêneurs.

    -> Au bout de quelques instants, l'officier débouche sur l'antichambre du monarque. Bleurouge l'y attend, en compagnie d'une bande de miliciens. Ils se ruent sur le jeune homme qui peinent à les maîtriser tous. Quand il y parvient, l'émissaire a filé.

    -> Tenko pousse la porte de la chambre du roi, mais n'y trouve évidement pas le monarque. Il décide donc de se rendre dans la salle du trône, bien décidé à retrouver Wakopol. Alors qu'il passe dans une galerie, il aperçoit une fusée de détresse du côté de l'assemblée.

    -> Le Commodore pénètre dans la salle du trône. Ses hommes ont été capturés et sont attachés aux pieds du monarque, sur son séant. L'émissaire se tient là, de même qu'une bonne poignée de miliciens. Tenko engage le dialogue alors qu'une autre fusée vient éclairer le ciel. Wakopol reste jovial, assurant le jeune homme de sa bonne volonté. Ce dernier lui rappelle les infractions commises par le régime à l'égard du Gouvernement Mondial et la possibilité de la Marine de récupérer l'autorité locale le temps d'établir un pouvoir plus pragmatique. Alors qu'il finit sa phrase, une explosion détonne au loin. La base de la Marine vient d'être victime d'une attaque.

- La Milice Malicieuse en profite pour se ruer sur Tenko.

    -> Ce dernier utilise ses pouvoirs et se disperse dans la pièce, pour se reformer derrière Wakopol. Les miliciens se figent et le Commodore leur ordonne de libérer ses soldats. Ils obtempèrent et les marins les font rapidement prisonnier. L'ensemble des insulaires présents sont attachés par les Requins.

    -> A l'aide d'un escargophone, Tenko reprends contact avec Karnak. La guerre a éclaté dans les rues. Les révolutionnaires, infiltrés au sein de la Marine, ont fait sauter toute une aile de la base. Les combats se sont engagés alors que la Milice s'est dispersée dans les rues. Trois camps s'affrontent. Tenko ordonne à ses troupes de converger vers le palais avant de donner la riposte.

    -> Alors que les troupes se frayent un chemin, des miliciens essayent de prendre d'assaut le palais. Tenko les repousse depuis la salle du trône, tenant le coup jusqu'à ce que les renforts arrivent. Les groupes de Karnak et Ed Duke finissent par arriver, le second sans son leader qui est parti superviser la capture des chefs révolutionnaires. Une paire d'heures plus tard, la Marine est là.

    Partie IV

- Tenko pousse le combat en dehors du palais, balayant la Milice Malicieuse à l'aide de ses hommes.

    -> Alphazoulou, ayant été blessé pendant l'attaque de la base, confie à contrecœur la direction des affaires militaires au Commodore. L'officier demande à ses hommes de laisser les miliciens en vie et de tenter la capture, dans la mesure du possible. Il exige par contre que les révolutionnaires soient abattus à vue.

    -> Alors qu'il mène le combat, Ed Duke réapparaît, assez grièvement blessé. Il explique à l'officier que la plupart des chefs révolutionnaires ont été attrapés mais que leur officier référent était maintenant en fuite. Il lui révèle que John Strauss est en vérité ce fameux officier et qu'il possède les preuves du coup d'état, pouvant salement nuire au Gouvernement Mondial sur la Quatrième voie.

    -> Tenko se rue à la recherche de Strauss pendant que Jana, médecin-chef des Requins, évacue les hommes du CP6. L'officier délègue la gestion du combat à Karnak, préférant privilégier la réputation du GM aux affrontements.

- Tenko fouille le port mais ne trouve personne.

    -> Il réfléchit quelques minutes et réalise que l'un des meilleurs endroits pour se cacher, avec le repli de la Marine, reste la base désertée. Il s'y rends au plus vite et fouille prudemment l'édifice. Au détour d'un couloir, John Strauss l'attaque par surprise.

    -> Un combat s'engage entre les deux hommes. Le révolutionnaire dispose des pouvoirs du fruit du froid. Il tient dans sa main gauche une mallette et repousse sans difficulté les assauts de Tenko. Ce dernier garde son pouvoir en réserve, cherchant une occasion pour attraper la mallette.

    -> Acculé, à bout de souffle, Tenko utilise ses pouvoirs pour passer derrière son adversaire et récupère la mallette. Il envoie sa main dans une autre pièce pour cacher la mallette. Alors qu'il subit une autre brûlure au gel, il réveille la couleur de l'armement et reprends progressivement le dessus sur son adversaire. Il finit par fendre John Strauss d'un coup de sabre.

- Tenko regagne péniblement la ville, où les affrontements ont tourné en faveur de la Marine.

    -> Les révolutionnaires se sont retranchés dans un immeuble privé et livrent un combat acharné. Karnak, voyant son supérieur arriver, lui demande la marche à suivre. Le Commodore propose aux révolutionnaires de se rendre, sans quoi le bâtiment sera détruit à l'artillerie. Personne ne bouge, l'immeuble est rasé.

    -> Une semaine plus tard, un convoi diplomatique est venu régler le sort du Royaume de l'Absurde. Il est renommé selon son nom officiel, Marie-Hélène. Tenko laisse Wakopol être emmené par un convoi spécifique à son incarcération. Les Requins participent aux réparations nécessaires après les combats. Un gouverneur est mis en place sur l'île, le temps d'organiser des élections démocratiques.

    -> Sur le départ, Tenko reçoit la visite d'Ed Duke. L'agent le remercie de sa coopération et lui laisse un numéro d'escargophone à contacter en cas d'urgence, partout sur Grand Line. L’Émérite reprends le chemin du G-9, ramenant les Requins à la base.






Dernière édition par Tenko Sozen le Lun 11 Jan 2021 - 22:21, édité 253 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Asylum Freed

L'opération Asylum Freed vise à identifier et à écrouer les principaux acteurs de la Révolution au sein du Royaume de l'Absurde. Chapoté par l'agent Ed Duke, l'opération a pris place en 1625, après la reprise de Gueule de Requin par la Marine.

L'opération doit se dérouler selon trois axes:

1 - Les agents du CP6 sont chargés de s'occuper d'identifier les différents acteurs et de comprendre les logiques hiérarchiques au sein du mouvement. De plus, ils doivent, dans la mesure du possible, fournir des preuves pour inculper le gouvernement de l'île, déjà fortement soupçonné d'arroser les fonds révolutionnaires.

2 - Les autres intermédiaires du gouvernement, militaires ou civils, doivent être tenus dans l'ignorance. Un interlocuteur privilégié étant désigné au moment adéquat, au sein des troupes de la base G-9, pour éviter de dévoiler le plan aux services de renseignement du gouvernement. Le CP4, pour s'assurer de la bonne tenue de l'opération, surveille sans rien connaitre de l'operation la Marine et les autres gouvernementaux. Le CP0 chapote le tout en amont.

3 - Le moment venu, l'intermédiaire militaire est censé engendrer une menace envers le gouvernement local, forçant les révolutionnaires à réagir pour conserver leur manne financière. Le CP entre alors en jeu et procède aux arrestations tandis que la Marine s'occupe de neutraliser les combattants. Elle doit également en profiter pour s'emparer des institutions législatives et militaires du pays, neutralisant la capacité d'action du dirigeant. Dans ces conditions, un nouveau traité peut être signé. Dans le meilleur des cas, il abdique. À l'extrême limite, il est contraint à régner sous le contrôle constant du Gouvernement Mondial.

Après l'opération, les autres sections révolutionnaires sont susceptibles de se retirer plus profondément encore. Un maximum de prisonnier doit donc être fait pour tirer le plus d'informations possible de la situation.


Dernière édition par Tenko Sozen le Jeu 20 Fév 2020 - 1:27, édité 89 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014

Ed Duke
Agent du CP6




La filature se passe bien.

Ed Duke est un pseudonyme. L'individu qui le porte préfère rester dans l'ombre, ce qui tient probablement de son appartenance au Cipher Pol 6. Les informations sur son passé sont strictement confidentielles. Ceux qui ont pu témoigner de son passage l'ont toujours décrit comme un homme peu loquace, très discret. Le genre qui est capable de disparaître avant qu'on ait même le temps de cligner des yeux. Et ces fameux témoins sont rares.



Niveau évalué :
Dorikis : XxX
PP : /
PI : /
Localisation : Royaume de l'Absurde
Créateur du PNJ : Tenko Sozen

Habiletés/Pouvoirs :
- Rokushiki
- Infiltration




Bleurouge




J'ai le plaisir de vous condamner à mort au nom de Sa Majesté.

Bleurouge n'a jamais rien connu d'autre que la servitude. Et il faut le dire, il ne voudrait rien d'autre au monde que de servir le souverain du Royaume de l'Absurde. Emissaire personnel du monarque, il aime à se prendre pour le second en place dans le régime. Il aime le pouvoir et les privilège qu'il apporte, surtout quand il s'agit de remplir ses poches de berries. Il a un fin sens de la discussion et un instinct particulier pour sentir venir les problèmes de loin.

Niveau évalué :
Dorikis : 25
PP : 150
PI : -100
Localisation : Royaume de l'Absurde
Créateur du PNJ : Tenko Sozen

Habiletés/Pouvoirs :
- Fin diplomate



Dernière édition par Tenko Sozen le Ven 28 Fév 2020 - 22:02, édité 31 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014


• Nom des personnes participant au RP :
• Lien du RP :
• Ce RP est-il un Flash Back ? :
• Nombre de posts de RP par personne :

• Avez-vous utilisé un PNJ de l'annexe ? Si oui, donnez-nous le lien du PNJ, sinon supprimez cette ligne :

• Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :

• Sur quelle(s) partie(s) spécifique(s) de vos écrits souhaiteriez-vous avoir un commentaire plus précis ?



Dernière édition par Tenko Sozen le Ven 21 Avr 2017 - 14:51, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
• Nom des personnes participant au RP : Tenko Sozen | Derrick Oletto
• Lien du RP : Et que ça chante le Blues
• Ce RP est-il un Flash Back ? : Non
• Nombre de posts de RP par personne : 4 | 5

• Liste des actions effectuées dans le RP susceptibles d'apporter de l'intégrité ou de la popularité :

Récap' des Niveaux:


Dernière édition par Tenko Sozen le Lun 27 Mar 2017 - 20:45, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
- À venir -



Dernière édition par Tenko Sozen le Dim 23 Fév 2020 - 15:49, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014


Dernière édition par Tenko Sozen le Mer 11 Mar 2020 - 1:24, édité 6 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014

Jane Vantis
Médecin audacieuse




Ce n'est pas un lupus...

Jane n'était pas le genre de personne qui se voyait un jour parcourir les océans avec un uniforme de la Marine. Et pourtant, l'attrait de la brigade scientifique et de la médecine conjugué l'ont poussée à entrer dans les services de santé de la Marine, qui la forma à son futur métier. Indépendante et au caractère aiguisée, cette doctoresse n'a pas froid aux yeux et n'hésites pas à opérer sur le champ de bataille si c'est la nécessité l'exige. Issu d'un milieu pauvre, Las Camp,
elle fait la fierté de sa famille mais aussi leur fortune puisqu'elle s’occupe elle même de payer le loyer de ses parents. Une personne au grand cœur et au courage infaillible.



Niveau évalué :
Dorikis : 2000
PP : 200
PI : 200
Localisation : QG de West Blue
Créateur du PNJ : Tenko Sozen

Habiletés/Pouvoirs :
Médecin de guerre / Adepte du combat avec bâton

  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Demande de Quête
Cherche : Rencontre, Apprentissage Rokushiki
Nombre et noms des participants : 1 | Tenko Sozen
Difficulté : Facile
Ce RP est-il un Flash Back ? : Oui
Récompense voulue : Tekkai et Soru débloqués

PNJ présents : (mettre les liens, svp)

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem ? Pas besoin ;)

Situation initiale :
Intrigue : Après le prise difficile de Refuge et une victoire difficilement arrachée, Tenko rentre au Quartier Général la tête baissée, complètement dégoûté par la tournure des événements. Les pertes chez les marins sont moins d'être négligeables et le lieutenant-colonel a évité la mort de peu. À son retour, il est convoqué par quelqu'un qu'il avait rencontré à ses débuts, devenu depuis le Contre-Amiral Poronas. Ce dernier explique au jeune homme que sa fonction principale est de trouver des jeunes officiers dans son genre et de les former, dans l'éventualité d'une mutation sur les mers les plus dangereuses.

Le jeune homme accepte alors d'être formé mais demande des précisions. Le général lui explique alors qu'il va l'initier au Rokushiki, l'art martial utilisé par les forces de différents Cipher Pol. Intrigué, le lieutenant-colonel demande à commencer au plus tôt. Ainsi, le lendemain, Poronas convoque Tenko dans une salle d'entraînement privatisée pour l'occasion, avant de commencer l'enseignement de deux techniques au jeune militaire. Il demande au soldat de l'entrée frapper à pleine puissance au niveau du torse et ce dernier s'exécute, balançant un coup de poing qui percute le plexus solaire du Contre-Amiral qui ne bouge pas d'un cil, sa peau ayant presque d'ailleurs la texture de l'acier.

Il introduit donc Tenko au Tekkai, lui dévoilant la théorie avant de passer à la pratique. Le jeune homme prends l'entraînement à cœur mais malgré ses efforts il peine à obtenir des résultats concrets. Les trois premiers jours il n'arrive pas à contracter son corps tout entier. Le quatrième il y parvient mais l'effet est si faible qu'il est écrasé par le coup du Contre-Amiral, qui pourtant retient sa force. Le cinquième jour, enfin, il parvient à déclencher le Tekkai et à le maintenir, et ce à plusieurs reprises. C'est le signal qu'attendait l'officier général pour passer à la technique la plus complexe des deux.

Le sixième jour, Poronas explique à Tenko qu'il va lui enseigner le Soru, un équipage technique des déplacement extrêmement rapide. Il lui indique cependant qu'il devra trouver l'astuce de lui même. Il demande à son élève provisoire de toujours continuer à utiliser le Tekkai, de manière à pouvoir se focaliser sur ses déplacements à lui. À l'instar du premier entraînement, trois jours passent sans que Tenko n'arrive à déceler les ficelles de la technique. Le quatrième cependant il remarque que le Contre-Amiral effectué dix pas extrêmement vite avant de se propulser dans la direction voulue. Il continue d'observer ce mouvement dans les jours qui suivent avant de l'expérimenter à son tour avec succès. L'entraînement s'achève.


Dernière édition par Tenko Sozen le Sam 17 Juin 2017 - 17:32, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Flashback - Apaise nos souffrances

Post 3:

Post 4:


Dernière édition par Tenko Sozen le Ven 16 Juin 2017 - 17:26, édité 11 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Blurb


Dernière édition par Tenko Sozen le Mar 9 Mai 2017 - 21:47, édité 17 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
[/b]
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Bonsoir,
Je lance mes quêtes au [Royaume de l'Absurde] et on va commencer par celle-là!

Demande de Quête
Cherche : Rencontre et intrigue
Nombre et noms des participants : 1 | Tenko Sozen
Difficulté : Moyenne
Ce RP est-il un Flash Back ? : Non
Récompense voulue : Avoir de l'influence sur l'île pour la suite des événements.

PNJ présents :
PNJ destiné à mourir lors de la quête : Aucun

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem ? Non

Situation initiale : [Royaume de l'Absurde]
Intrigue : Tenko et ses hommes ont récemment été affectés à la base G-9, sur la Quatrième Voie de Grand-Line. De là, les Requins sont envoyés vers le Royaume de l'Absurde, sous couvert d'un exercice militaire.

Arrivés sur l'île, Tenko et ses hommes s'adonnent à la tâche malgré leur désemparement. Assez rapidement, un simple soldat nommé Ed Duke aborde le Commodore. Le cadet se désigne comme une "tierce partie" qui indique à Tenko la nécessité de chercher des révolutionnaires au sein de l'île. Quelques heures plus tard, personne n'a jamais entendu parler de lui ou ne l'a même aperçu.

Usant de sa position, Tenko décide d'enquêter sur Ed Duke sans en référer à sa hiérarchie. Il fouille dans les registres de la base, vérifie les enregistrements de départ de l'île mais ne trouve rien. Au hasard d'une ruelle, il rencontre pour la première fois la Milice Malicieuse. Trois hommes habillés d'uniformes ridicules et dépareillés s'occupent de frapper un quatrième individu, au sol. Après un bref échange, ils partent en ignorant les avertissements de Tenko, qui récupère la victime et la ramène à la base.

Quelques jours après son altercation avec la Milice Malicieuse, Tenko reçoit la visite de Bleurouge, émissaire personnel de Wakopol.

Personnage froid et austère, il prévient le Commodore d'éviter les remous au sein de la capitale pour ne pas froisser les rapports cordiaux entre le Gouvernement et le Royaume de l'Absurde. Peu après, Alphazoulou se présente enfin à Tenko pour lui remonter les bretelles au sujet de l'altercation. Le Colonel se fait accueillir par son égal hiérarchique.

Situation finale : Tenko a causé des remous depuis son arrivée sur l'île. La Milice Malicieuse se méfie des Requins. Ils doivent se faire plus discrets pour opérer.

En vous remerciant.


Dernière édition par Tenko Sozen le Ven 28 Fév 2020 - 20:19, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
a


Dernière édition par Tenko Sozen le Sam 24 Juin 2017 - 22:00, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
La brise faisait claquer les voiles de l’Émérite. Sur le pont, les hommes s'activaient pour faire avancer le navire qui brisait les flots avec une certaine grâce. Les parois extérieures du croiseur comportaient les stigmates de la première bataille qu'il avait mené, quelque part dans les étendues de West Blue. Des pirates bien audacieux s'étaient jetés à deux contre un mais s'étaient brisés les dents sur l'efficacité des mouettes. La plupart avaient plongé vers le fond dans leurs épaves, tandis qu'une poignée d'élus avaient été repêchés pour connaître les joies du système pénitentiaire. C'était le lieutenant-colonel Sozen qui dirigeait le navire qui faisait ainsi route vers le quartier général commandant aux armées de cette mer. Tenko se trouvait derrière la barre, s'efforçant de suivre le cap qu'il avait déterminé la veille. Il était fatigué et ne désirait qu'une chose: retrouver sa chambre et son lit. Il avait passé des semaines sur Las Camp, à lutter contre une organisation criminelle qui n'avait pu être vaincue qu'au prix de terribles efforts et d'une certaine félonie. Les hommes sous ses ordres avaient aussi souffert et les pertes s'étaient accumulée, un tiers de l'effectif d'origine croupissant maintenant six pieds sous terre. Le jeune officier passa la barre au timonier et se frotta les mains, pensif. Il avait parcouru la plupart des îles de cette mer et il en était venu à se lasser de ces paysages. Il tourna son regard quelque part vers le nord-est, là où il savait se trouver la Montagne Rouge. Cela faisait quelques temps qu'il songeait à partir sur la Route de tout les Périls. Il se jura d'en toucher un mot au sous-amiral Niromoto un fois revenu de mission. Alors qu'il redescendait vers sa cabine, un jeune sous-officier émergea du poste de communication, une feuille entre les mains.

- Lieutenant-colonel ! Une missive pour vous de la part du Sous-Amiral !

Tenko s'immobilisa et réceptionna la feuille en remerciant son subordonné qui reprît son poste sans attendre. Il parcourut les quelques lignes en déchiffrant le code qu'utilisaient les officiers pour les missions délicates. Néanmoins, quelques irrégularités compliquèrent la tâche à l'officier qui dût s'y reprendre à plusieurs fois pour comprendre la destination indiquée. Il passa sa main dans ses cheveux, nerveux en comprenant l'ordre de mission qui lui avait été attribué. Il remonta les quelques marches qu'il venait de descendre et lança au sergent qui coordonnait la navigation :

- Cap sud-sud-ouest Narlhy, on a une dernière chose à faire dans le secteur.
- Un objectif en particulier monsieur ?
- Un piton rocheux, soixante lieues marins au nord d'Ohara, sergent.

Le sous-officier s’époumona pour donner son nouveau cap au navire. Tenko passa enfin la porte de ce qui était à la fois sa chambre et son bureau quand il voguait sur les mers. Il s'assît à sa table et déplia de nouveau le papier entre ses mains. La seule utilisation de ce moyen de communication indiquait la valeur des renseignements qui figuraient sur l'ordre. Les escargophones étaient pratiques mais les communications pouvaient être facilement déviées avec un équipement adéquat. Par ce simple raisonnement et en considérant la direction qu'ils suivaient à présent, le lieutenant-colonel était à même de dire qu'ils allaient devoir se frotter à des révolutionnaires. Il regarda ce qui était pour l'essentiel un texte à trou à ses yeux :

"Ordre 17-987,
A l'exécutant [Lt-Col Tenko Sozen]
Du commanditaire [Ss-Am Ake Niromoto]

Informations préalables:

Nos espions du Cipher Pol ont surveillé -- ---- ----- pendant des semaines ainsi que la plupart de --- --------- pendant la même période. Ils en ont conclu deux choses : -- -- --------- ------- se trouvent dans --- ----- et les ---------------- semblent dans une certaine effervescence près de -- --------------. Nous avons donc monté --- --------- pour effectuer -- ----- ---- -- ----- et notre choix s'est porté sur vous pour le mener à bien.

Vous trouverez la clé en rencontrant ---- ------ sur le Rocher Blanc, au Nord-Est d'Ohara. Vous pourrez ainsi mener à bien votre mission diplomatique."


Le jeune homme soupira, incapable de percer les mystères qui entourait cette fameuse mission. Il n'insista pas plus et continua de rédiger le rapport qui concernait son intervention sur Las Camp. Rien n'avait filé de la manière qu'il avait souhaité et il n'avait pu empêcher la mort de beaucoup de braves soldats, au profit unique de Roy D. Aston. Si le capitaine pirate avait pu être son ami un jour, ce temps était définitivement résolu. Une colère sourde monta dans les entrailles du marin qui décida de s'arrêter pour prendre un peu de repos. Le soleil avait dépassé l'horizon depuis deux bonnes heures, cédant sa place à la lune qui montait inexorablement dans le ciel. Tenko alla s'asseoir sur les marches qui montaient jusqu'au château du navire. Il fixa la voûte céleste et s'amusa à repérer les constellations. L'air était froid aussi il resserra son manteau autour de ses épaules. Après quelques instants, son énervement s'était apaisé et il put rejoindre son lit tranquillement. La nuit passa doucement et ce fut un léger bruit répétitif contre le panneau de bois qui constituait sa porte qui le réveilla. Il s'étira et annonça qu'il s’apprêtait avant de finalement émerger de la cabine. Le sergent Nalhy qui avait visiblement veillé la nuit durant se tenait devant la porte et posa son doigt devant ses lèvres, indiquant à son supérieur qu'il devait se faire silencieux. Intrigué mais faisant confiance au vieux marin, Tenko lui emboîta le pas quand il s'approcha du bastingage, près duquel se tenait un homme en costume. Celui-ci détailla le lieutenant-colonel comme il arrivait auprès de lui. Il lui tendit sa main que le jeune homme serra avec politesse, avant de demander au sergent d'aller faire un tour en avisant le regard du gouvernemental qui se trouvait face à lui.

- C'est un bien beau croiseur que vous avez-là, lieutenant-colonel. Je me présente : John Maddox, envoyé du Cipher Pol pour la mission que vous savez.
- Si c'est bien le cas, vous êtes en avance, monsieur Maddox. Nous étions censé nous retrouver au Rocher Blanc.
- Nos doubles s'y retrouverons, mais que diriez-vous de descendre sur mon navire ?

Sur ces mots, il fit comprendre au vieux sous-officier qui se tenait plus loin qu'il était supposé monter la garde et s'assurer que personne ne monte sur le pont. Puis Tenko descendit à sa suite l'échelle de corde qui l'emmena sur la petit caravelle accolée au bâtiment de guerre à l'arrêt. A en juger par la position des astres, il ne devait pas être plus de quatre heures du matin, heure à laquelle la plupart des mouettes dormaient profondément. Sur le pont du petit bateau, cinq hommes se tenaient immobiles, suivant l'officier du regard. Tenko se sentait mal-à-l'aise, incapable de faire confiance à ces alliés. Nombreux étaient les marins sacrifiés comme dommage collatéraux pour les desseins des différents Cipher Pols. Seule l'amirauté semblait épargnée, leur position et leur valeur stratégique étant trop importantes pour être gaspillées. Maddox mena son invité dans le pont inférieur, qui ressemblait fortement à une cale à poisson. L'agent s'assit sur une caisse et le soldat l'imita, toujours aussi intrigué. Le lieutenant-colonel demanda enfin :

- C'est quoi cette histoire de doubles ?!
  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Un silence suivit la question. Visiblement amusé, John Maddox continuait de jauger l'officier qui avait été choisi pour une opération aussi audacieuse que risquée. Les conséquences d'un échec auraient des répercussions graves sur les tensions qui existaient dans les îles aux tendances révolutionnaires, poussant éventuellement les populations au soulèvement dans certaines d'entre elle. C'était une des raisons qui poussaient le gouvernement à utiliser un marin plutôt qu'un de leurs agents. Si quelque chose dérapait, les journaux ne tarderaient pas à titrer l'incroyable "Retournement sanguinaire d'un officier fou." Une autre explication à ce choix tenait plus de la mission en elle-même : aucun des agents dont disposait Maddox n'avait la capacité de tenir tête à la cible visée en cas d'affrontement. Aussi la suggestion du sous-amiral Niromoto n'avait pas manqué de sens. Tenko était tendu, les poings serrés, conscient d'être embarqué de force dans une opération sur laquelle il n'aurait aucun contrôle. Il observa les individus qui l'entouraient plus ou moins. Il pouvait certainement se débarrasser d'eux mais à quel prix? La meilleure option restait encore de faire profil bas et de privilégier la discussion. Le gouvernemental finît par appeler quelqu'un en se penchant vers l'arrière. Un homme sortît alors d'une cabine étroite. Son allure frappa immédiatement le lieutenant-colonel. A vrai dire, c'était comme si ce dernier s'était trouvé face à un miroir. Il se tourna vers Maddox qui n'en finissait pas de sourire.

- C'est quoi ce délire?
- C'est votre double, comme je vous le disais plus tôt.
- Jusque là, je crois que j'avais compris. Ce que je veux savoir, c'est pourquoi je reçois une missive alors que je rentre à la base, que je dois orienter mon cap sur un îlot paumé et que le Cipher Pol a pas la patience de m'y attendre et fait stopper mon navire en pleine nuit pour me montrer un double de moi-même?!


  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Trame RP (Aleister)

Cartographie:

- Bridge Town est une petite colonie de West Blue fondée autour de 1580, qui compte environ huit mille habitants, d'origines diverses. Le GM a investi l'île pour exploiter des betteraves sucrières, qu'ils exportent vers de nombreuses îles de la région. Privilégiant au départ une main d'oeuvre qu'on exonérait d'impôt pour l'établissement, le faible rendement de Bridge Town a vu l'arrivée en 1623 de taxes, accompagnée de main d'oeuvre servile, non-rémunérée.

- Très vite, les colons originels se sentent lésés et appellent à une suppression des taxes, s'assemblant dans des comités qui font parvenir des demandes au GM par l'intermédiaire de la 566ème Garnison, postée à Fort-Niromoto. Trop occupés par des crises plus urgente, la réponse peine à tarder et la population s'échauffe.

- Dans l'optique de chasse aux révolutionnaires que mène le GM, la question de Bridge Town reçoit en 1625 une réponse militaire. La 566ème reçoit l'ordre de dissoudre les comités et d'arrêter les meneurs du mouvement politique. La garnison, de 1000 hommes environ, est alors composée d'une moitié autochtone qui fait immédiatement sécession et arme une milice crée par le peuple.  

- La garnison réagit immédiatement en envoyant deux-cent loyalistes prendre Bridge-Port et fortifie Fort-Niromoto. Néanmoins, l'infériorité numérique pèse sur la 566ème et ils appellent à l'aide le QG de West-Blue. L'état-major décide donc de déployer la 388ème de Poiscaille et la 153ème d'East Blue, avec l'accord de la hiérarchie de cette dernière. Les hommes débarquent donc à Bridge Town, accueillis par une population hostile mais subjuguée.

- Les deux hiérarchies, forts d'un millier d'hommes environ, décident de former des bataillons mixtes et gèrent la stratégie avec un commandement triplé. Trois bataillons, de 400 hommes pour le premier et de 300 hommes pour les deux autres sont créés. Tenko se retrouve donc dans la 47ème escouade du Second Bataillon de Bridge Town avec Aleister, comprenant aussi deux membres de la 388ème, un membre de la 153ème et un sergent de la 566ème.

Cartographie 2:

- Le second bataillon s'élance vers Port-au-Sucre pour maîtriser la ville mais est talonné par la 1ère Milice rebelle. Tenko et Alesiter sont chargés avec leur escouade, de même que la 24ème escouade, de rallier Bridge-Port pour établir une ligne de communication. Néanmoins les champs abritent des fermes d'exploitant qui tendent une embuscade aux mouettes. Leur sergent (Broyle) meurt ainsi qu'un membre de la 388ème (Jared). Ils décident de rebrousser chemin après s'en être tiré et avoir aperçu un corps d'au moins quatre cents hommes arriver de l'est. Ils cherchent à prévenir le 2nd Bataillon.

Cartographie 3:

- Pendant ce temps, le premier bataillon capture Primecamp mais est assiégé par la seconde milice. Le second bataillon s'est heurté à la première milice et a réussi à perforer leurs lignes pour désencercler le premier bataillon, laissant Port-au-sucre aux rebelles. La 24ème escouade parvient à rejoindre Bridge-Port après avoir également aperçu la troisième milice et fait intervenir le troisième bataillon qui fait une sortie pour protéger les arrières de ses compagnons.

- Tenko et Aleister

Cartographie 4:

Cartographie 5:

  • https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum