AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-67%
Le deal à ne pas rater :
Carte Fnac+ à 4,99€ la première année au lieu de 14,99€
4.99 € 14.99 €
Voir le deal

Intrigues

Tenko Sozen
Tenko Sozen
••• Commodore •••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 3881
Popularité: 310
Intégrité: 247

Mer 22 Fév 2017 - 10:56

Retour au bercail

Tenko Sozen

Le vent faisait claquer les voiles du patrouilleur qui amorçait son approche de Poiscaille. Affairé avec les manœuvres de pont, Tenko avait cependant lancé un long regard en direction du port de pêche d'où émergeaient de nombreux bateaux partant à l'assaut des poissons même en plein jour. Le poisson était statique, alors nul besoin d'aller le chercher de bon matin. Plus à l'Est finit par s'ouvrir la baie réservée  la Marine. Rien n'avait bougé ici depuis le départ du jeune soldat, des mois auparavant. C'était un peu la tendance générale de l'île à vrai dire.

"Larguez les amarres!"

Le navire s'immobilisa lentement tandis que les soldats abaissaient le pont pour poser pied à terre. La jeune mouette alla se saisir de son barda et descendit à son tour la planche qui le séparait de l'affectation qu'il avait demandée et obtenue. C'était pour lui le commencement d'un combat personnel pour gravir les échelons et être en mesure de prévenir et de corriger les déviances qui se voulaient florissante ça et là dans la Marine. Néanmoins Poiscaille semblait être un endroit bien étrange pour le développement personnel, l'île étant fameuse pour avoir bloqué l'ascension de brillants officiers en puissance. C'était un pari après tout, certes risqué mais payant si couronné de succès.

"Cela faisait longtemps, troisième classe Sozen."

Le Lieutenant Décro Foin se tenait-là, face à lui. C'était un personnage excentrique, toujours coiffé d'un masque de cheval qui dénotait de son amour pour les équidés. Le ton dans sa voix se voulait dur et résolu. Qu'un officier se déplace en personne pour l’accueillir personnellement avait surpris la jeune mouette qui ne s'attendait pas aussi vite à devenir visible aux yeux de la hiérarchie. Mais il était après tout le dernier survivant du naufrage de Poiscaille fidèle à l'institution et cela faisait de lui un personnage singulier. Il salua son interlocuteur correctement et attendit qu'il poursuive, le ton de sa première réplique laissant entendre un certain intérêt pour sa personne. L'homme à tête de chevl l'invita à l'accompagner avant de briser le silence.

"J'ai entendu de bonnes choses sur vous soldat, à propos de votre passage dans la huitième division. Un soldat dévoué, toujours prêt à obéir et même doté d'un bon sens appréciable quand ajouté à un esprit d'anticipation. Mais surtout, un soldat resté loyal quand ses frères d'armes ont quitté le navire, si je puis dire."

Il s'interrompit, cherchant certainement la manière la plus appropriée de venir au bout de son raisonnement.

"La trahison de Grant nous a tous marqués, mais le quartier général est trop occupé pour se soucier d'un caporal en fuite avec seulement une poignée d'hommes. Du moins est-ce là la raison officielle de l'absence de traque."

Tenko crut presque déceler du mépris dans le voix du Lieutenant.

"Est-ce qu'il y a quoi que ce soit que je puisse faire pour aider?"

"Pas dans les circonstances actuelles, non. Nous n'avons aucune idée d'où leur bande a pu se réfugier et courir après eux serait une perte de temps. Les accès aux autres Blues sont surveillés, ils ne pourront que voyager sur cette mer. Mais vous pourriez m'aider d'une tout autre manière."

Le soldat ne répondit pas, un air interrogatif sur le visage. Décro Foin mettait du temps à venir au bout de son raisonnement et Tenko commençait à se demander dans quel pétrin l'officier allait bien pouvoir le fourrer. L'explication ne tarda pas alors qu'ils s'arrêtaient au milieu de nulle part, à mi-chemin entre la baie et la ville, seuls.

"Personne n'est dupe à propos de la situation ici. Zoubi est corrompu jusqu'à l'os mais les autorités ferment les yeux. J'ai tout essayé mais rien n'y fait, tant que la tâche ne sera pas visible aux yeux de tous la situation ne bougera pas. Alors il va falloir intriguer pour mettre le vieil homme devant ses responsabilités."

"Jouer le jeu de l'adversaire est dangereux, mon Lieutenant."

"Nous devons juste jouer selon les règles qui règnent ici pour parvenir à changer ces dites-règles."

Tenko jeta un regard contemplatif sur la nature autour de lui. Était-il prêt à jouer dans la même cour que ceux qu'il voulait combattre, de la même manière qu'eux? Si c'était pour un but honorable, était-ce un crime? Le calcul était vite fait. La hiérarchie ne crachait pas sur l'argent sale mais voulait éviter tout scandale. Les procédures officielles étaient donc proscrites et ne servaient que de leurre. Il n'y avait qu'un moyen de combattre le feu.

"Je suis à vos ordres, Lieutenant."


Dernière édition par Tenko Sozen le Mer 22 Fév 2017 - 15:09, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Tenko Sozen
Tenko Sozen
••• Commodore •••

♦ Localisation : Grand Line

Feuille de personnage
Dorikis: 3881
Popularité: 310
Intégrité: 247

Mer 22 Fév 2017 - 15:04

Mise en place

Tenko Sozen

Une odeur dérangeante de poisson régnait dans toute l'île et avait empêché le jeune Marine de se reposer jusque tard dans la nuit. Il ne trouvait de toute manière pas le sommeil, son esprit étant focalisé sur la discussion qu'il avait pu avoir avec son supérieur plus tôt dans la journée. Comploter pour mettre à jour une entente frauduleuse entre représentant de l'ordre et mafieux endurci n'était pas la chose qui plaisait le plus au jeune soldat mais il restait pragmatique. Décro Foin lui avait conseillé de rester discret en attendant une promotion qui lui permettrait de justifier des contacts réguliers entre les deux hommes. Comment comptait-il justifier une élévation de grade? Tenko n'avait rien effectué de spécial qui aurait pu lui valoir une telle attention lors de son passage dans la huitième. Il finit par s'assoupir, fatigué de réfléchir à des questions qui trouveraient de toute manière rapidement des réponses.

La matinée qui suivit lui permit de retrouver les habitudes de la base: flâner en cherchant quelque chose à faire, se dégourdir les jambes en patrouilles et ramasser les pochtrons dans les poubelles. Rien de tout cela ne lui avait manqué mais il faisait son travail consciencieusement. Ses camarades le dévisagèrent pour la plupart le premier jour. C'était le seul de leurs anciens collègues qui avait survécu au naufrage et était par la suite resté loyal. Des rumeurs avaient vite couru sur son compte, exagérant la vérité déjà diffuse sur la situation. Sans surprise, le commandant Zoubi l'avait même convoqué pour lui présenter ses hommages et ses condoléances. L'entretien formel avait été étrange pour le jeune homme de troupe qui ne comprenait pas l'élan de sympathie qui lui était voué du fait de sa fidélité. Il se comportait normalement, du moins essayait-il.

Il lui tarda rapidement de revoir le Lieutenant. C'était avec lui qu'il avait des chances d'avancer ses pions pour mener à bien ses projets. Ils se croisèrent mais l'officier ne broncha pas, pas plus que la jeune mouette. La base était petite, les rumeurs couraient vite, d'autant plus vite que la ville était spécialisée dans les réseaux d'informations avec l'influence des trois grandes familles qui pesaient sur l'ensemble. Il fallut attendre jusque tard dans la nuit pour que l'amateur d'équitation daigné enfin se montrer. Tenko avait tenu à assurer la veille de la baie, conscient qu'il ne pourrait pas dormir aussi facilement qu'il le voudrait. Il était en compagnie d'un soldat tout juste sorti de la puberté et lui montrait des techniques de combat utiles en cas d'abordage. Des pas se firent entendre un peu plus loin et la mouette prêta attention au visiteur nocturne, essayant de déterminer qui il pouvait bien être. Quand la silhouette du masque de cheval apparut, il se détendit quelques peu. L'officier s'approcha des deux hommes alors que le jeunot prenait la parole.

"Lieutenant! Je m'excuse d'avoir quitté mon poste mais..."

Le Lieutenant fut tout autant interloqué que Tenko par les excuses sans fondement du jeune soldat.

"Il n'y a aucune raison de vous excuser, vous surveillez mieux la baie d'ici que depuis la cahute qui vous sert de poste que je sache. Rentrez à la base, je prends la relève."

"Vous êtes sûr Lieutenant?"

"Oui, maintenant filez!"

Le silence s'installa alors que le subalterne s'exécutait, prenant sans se le faire redire la direction de la base, heureux de pouvoir prendre un somme.

"J'ai presque cru que vous ne viendriez pas aujourd'hui."

"Je préfère faire ça discrètement. Je suis connu pour mes insomnies, personne ne viendra m'emmerder parce que je suis allé prendre un tour de garde moi-même."

"C'est pas faux."

Ils arrêtèrent leur discussion, jetant leur regards vers l'horizon, là où ce maudit navire avait coulé des mois plus tôt.

"J'ai proposé à Zoubi de vous faire monter en grade et vous nommer Vice-Lieutenant. Il a affirmé vouloir y réfléchir mais je ne crois pas qu'il s'y opposera. Il n'a pas assez d'intérêt pour quoi que ce soit d'administratif pour ça. Mais cette promotion doit être fondée sur un fait d'arme. J'ai entendu dire que vous aviez capturé deux criminels sur Ohara avant votre affectation ici? Ajoutons ça à votre loyauté sans faille et à ma recommandation et le tour devrait être joué."

"Je vous remercie pour vos efforts, mais en quoi ça va nous aider à solutionner le problème que pose la corruption ici?"

"Zoubi sait que j'essaye de le faire tomber de façon réglementaire, aussi il voudra des yeux posés sur moi. Il aura besoin d'un deuxième officier pour veiller à ce que je me tienne bien. J'ai laissé entendre que je ne vous portais pas dans mon cœur mais que je respectais vos compétences."

"C'est un coup risqué. Si il se doute de quoi que ce soit nous serons percés à jour. Il faudra que je joue le jeu jusqu'au bout. Nous pourrons mieux communiquer mais il faudra être prudent. Et j'imagine que je vais devoir traiter avec le monde souterrain par dessus le lot."

"Zoubi est le seul représentant mouillé. Ils peuvent l'évincer à tout moment, aussi il recherche un subalterne légitime qui pourrait servir de tampon pour qu'il reste en place. Vous aurez ce rôle. En addition avec le seul vrai rôle que vous aurez dans cette affaire: y mettre un terme."

https://www.onepiece-requiem.net/t18758-ft-tenko#209014
Page 1 sur 1