AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Et maintenant ?

Shirow Hackman
Shirow Hackman

♦ Localisation : East Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1001
Popularité: 29
Intégrité: 29

Dim 24 Sep - 6:41

Et maintenant ?

Cela faisait 2 ans que j'étais en mer, sur une ... barque, et que malgré mon auto-proclamation dans la piraterie, je capturais des primés et économisait pour pouvoir me déplacer convenablement, et survivre.

« Que vais-je faire désormais ? Être pirate est vraiment la bonne solution ? Beaucoup de gens ont l'air de vouloir m'attraper d'après ce message que j'ai trouvé sur le poteau du gouvernail la dernière fois...  », pensais-je tout les jours, en paniquant.

Le problème était tout autre en réalité. Si on voulait m'appréhender, c'était particulièrement car j'étais un fils de chien. C'était comme cela que je m'efforçais de penser.
Mon père est donc un hors-la-loi ? C'est pour ça que je suis condamné à finir sous les barreaux ? Impossible, je refusais de me laisser faire.

Malgré mon faux rôle de "chasseur" de prime, je devais, tout en capturant des pirates, engager des clients, qui les remettrait à la marine pour moi, pour ne pas que je me fasse démasquer. Et en tant qu'homme d'honneur, moi, Shirow, je devais partager le butin et leur en refiler 40 à 60%. Cela variait car tout le monde ne voulait pas m'aider pour si peu.

Mon statut me dégoûtait, j'avais l'impression de fuir la marine, et ma fierté prenait parfois le dessus, ce qui faisait que je me questionnais sur cela.

« 2 ans de voyage juste pour me prendre un bateau luxueux ? Quel naze... je ferais mieux de me hâter. » murmurai-je, doucement.

J'avais pris l'habitude de parler à  moi-même, comme un fou. Rester seul est vraiment un calvaire, on ne peut faire confiance à personne dans la piraterie, et je l'ai compris très vite. Je me méfiais même de mes clients, alors qu'ils étaient payés, et j'avais peur que l'un d'eux me la fasse à l'envers, c'était vraiment compliqué de s'en sortir.

Pour éviter qu'un escroc se manifeste, j'accompagnais mes clients pendant la moitié du  chemin, afin de donner la tête de mes victimes, avec une tenue spécifique, pour éviter que l'on ne me reconnaisse. De toute façon, en 2 ans, j'ai changé de coiffure et une personne qui ne m'a jamais vu ne me reconnaîtra sûrement pas, même si une description fuite.

En tout cas, mon véhicule avait beau être misérable, je passais pour un marin honnête... même si ce surnom ne me plaisait pas... Yluff, mon ex-mentor qui m'a trahit s'appelait lui-même ainsi non ? Peu importe...

Je tournai la tête, je ne savais pas où aller. Et espérant qu'un monstre marin ne m'attaque pas je ramai encore, plus rapidement, afin de me poser quelque part.
Ne pas dormir et avancer en mer était vraiment difficile également. Ma chance a voulu que je ne tombe pas sur des monstres trop dangereux depuis le début de mon périple, dieu merci.

[...]

Une heure s'est déroulé où je me posais des tas de questions, je me devais de me bouger, de me faire du fric et d'avancer pour de bon, mais le repos allait bientôt arriver de toute façon.

Je ramais comme un con quand j'arrivai sur une île.
Page 1 sur 1