AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partenariat Armada révolution. L'Armalution ?

Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Ven 22 Juin 2018 - 16:59

Au réveil, nous n’avions remarqué aucune nouvelle tentative d’assassinat sur Armada à notre encontre. Nos négociations et chantages avaient-ils porté leurs fruits ? Il était encore trop tôt pour le savoir. Izya envoya un message à destination des différents Libres Capitaines. Une réunion dans deux mois. Une fois cette date atteinte, tout sera réglée. Si un autre parti souhaitait tirer son épingle du jeu, c’était avant qu’il devait agir. Nous, Izya et moi-même, avions décidé de prendre un peu d’avance et de nous concentrer sur l’avenir d’Armada. Sur sa survie surtout. Et peut-être qu’ainsi le peuple se rangera davantage derrière nous ? A ce titre, nous avions reçu un appel d’un membre de la révolution, à priori, qui sollicitait notre soutien militaire en échange de son appui futur. Avions-nous bien fait de quitter Armada dans cette période de flou politique ? Nous le saurions à notre retour. En attendant, nous avions rendez-vous sur l’île de Jaya pour parler des termes exacts de notre partenariat.

Si partenariat il y aura.

Un équipage pirate de mon cadran nous amena à bon port. Ils étaient tous remarquables du fait qu’ils étaient des femmes à moustache. Tous. Ou toutes ? Il s’agissait de la sanction habituelle des personnes ne respectant pas les règles dans mon quartier. Condamné(e)s à l’humiliation jusqu’à la prochaine tournée hormonale. La pire sanction qui soit selon le Libre Capitaine de la Mascarade. Selon moi. Mais en échange de leurs bons services, ces hommes, ou femmes, allaient pouvoir bénéficier d’une remise de peine non négligeable. Ce qui nous garantissait, par ailleurs, leur obéissance absolue.

Ainsi nous arrivâmes sur l’île de Jaya et, tandis que l’équipage surveillait le navire, Izya et moi-même nous rendions en-dessous de l’île, voir l’envers du décor, le pendant obscur de la cité caravelle. Car c’était là que ce fameux Ragnar nous avait donné rendez-vous. Dans cette ruelle R ou ce bâtiment B, selon la narration du dit commanditaire de l’entrevue. Qu’importait le lieu après tout, nous demeurions sur nos gardes. Une main posée sur le pommeau de Shusui, ma lame attachée à ma taille.

« A la moindre entourloupe, on lui casse les dents et on repart fissa d’ici. »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Ven 22 Juin 2018 - 22:11

Encore heureux, tiens. Déjà qu'il m'a pourrit mon idée de me dorée la pilule avec son lieu de rendez vous à la con...

J'avais pourtant tout prévu : robe de plage, maillot, tongs, chapeau de paille et lunette en forme de têtes de dragon. Mais voilà, forcement, quand ce débile de Ragnar à préciser l'endroit de la rencontre, j'ai simplement pas écouté. Du moins, je n'ai entendu que Jaya. Et quand j'ai lu "climat estivale", je me suis dit qu'au lieu d'attendre droite comme un I que mon homme et ce débile discute, j'allais un peu profiter du soleil.

Mais sous terre, le soleil, il est plutôt rare. Et l'atmosphère y est sacrément humide. Si bien que je frissonne.

Mais j'espère quand même pour lui qu'il nous a pas fait déplacer pour rien...

J'éternue bruyamment. Ça y est, je la sens déjà venir la pneumonie. Fouillant dans mon sac, j'en sors mon paréo que j'utilise comme une écharpe histoire de limiter la casse. Et dans ce même but, je suis Reyson à travers les ruelles sombre en faisant en sorte de passer systématique sous les minces rayons de lumière du soleil.

D'ailleurs, c'est quand même bizarre qu'un révolutionnaire fasse appel à nous, non ? J'veux dire, ils ont pas genre une "armée" pour s'occuper eux même de leurs affaires ? A moins qu'ils manquent d'effectif pour leur mission...

Et là, j'ai une pensée d'horreur. S'ils nous appellent pour qu'on s'ajoute à leur force de frappe, c'est surement que toute leur armée sera présente.
Et qui fait parti de leur armée ?
Mon cher ami et ancien amant Léo. Que Reyson tient à tuer dès qu'il le recroisera... Et ça, ça sent les problèmes à plein nez.

La pire des situations serait encore que ce soit lui le fameux "Ragnar"... Après tout, Léo m'a lui même avouer qu'il changeait régulièrement d'identité...
Cette pensée me fait blêmir. Accélérant le pas une seconde, j'attrape le bras de Reyson et me jette à son cou en l'étreignant.

Tu sais que je t'aime, hein. Toi et personne d'autre !
Izya ? Ça va ?

Il desserre doucement mon étreinte de tel sorte à me faire le regarder dans les yeux par dessus mes verres dragon. Je ne peux clairement pas lui raconter cette angoisse qui me vient, sinon je le connais, ça va l'énerver. Alors je me contente de ramener mes bras vers moi, et d'un geste du doigt, je remonte mes lunettes pour masquer mon inquiétude derrière du verre teinté et un joli sourire.

Oui. Je voulais juste te le redire, c'est tout.

Attrapant sa main dans la mienne, je le tire en avant afin qu'il oublie cette interruption dans notre marche. Sans plus de discussion, nos pas nous portent devant l'auberge indiqué par notre commanditaire. Et tandis que Reyson en pousse la porte, moi je resserre ma prise sur sa main en retenant mon souffle.

Si Léo est bien là, ça va être un carnage...

Reyson entre le premier, et je le suis, toujours en apnée. Une fois le seuil passé, je fais un rapide tour des visage présent et souffle toute mon angoisse. Mon premier amour n'est pas là. Quelle soulagement. Je lâche enfin la main de Reyson qui se charge d'aller dire ce qu'il faut dire au barman, tandis que j'attends ses instructions sans bouger de l'entrée.
Tandis que mon stress redescend doucement, je remarque rapidement que la plupart des regards oscillent entre Reyson et moi. Puis des bruissements de murmures se font entendre.
Notre popularité nous rattrape.

Et alors que mes yeux sont tournées vers les autres clients assis, essayant de deviner lequel est le fameux "Ragnar" qui a osé de traiter de "gonzesse", Reyson est revenu vers moi.

Il n'est pas encore là.
Quoi ?!

Et voilà. Voilà. Il reste encore une chance pour que ce soit Léo qui débarque. Cela dit, ce serait vraiment con de sa part... Sauf s'il a décidé lui aussi de buter Reyson pour m'avoir ?
Ce serait pas la première fois qu'il tente de se tuer mutuellement pour moi. Plus je pense à ça, plus sa me semble complètement crédible.
Bordel. Je n'ai plus qu'une seule solution.

Reyson... Je le sens vraiment pas ce./

La porte s'ouvre violemment, me coupant dans ma phrase.
Pitié, faite que ce soit pas lui ! Faite que ce ne soit qu'un autre crétin de révo !
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Ven 22 Juin 2018 - 23:59



Je regrette ma fâcheuse tendance à organiser des rendez-vous et ne pas m’y présenter à l’heure. En même temps, je devais voir certains détails avec Niklas, en téléconférence avec les autres membres du conseil, puis Othar a insisté pour que j’assiste aux combats de quelques recrues prometteuses. C’est pas toujours facile la vie d’un officier demandé dans les quatre coins du monde. Manque-t-il tant d’hommes de mon rang ?

La rencontre s’effectue dans un bar de la ville « Là-Dessous » pour minimiser les risques de fuites. Non pas que je n’ai pas confiance en ce peuple de Jaya, mais je préfère que certaines choses soient vues en petit comité. Les fuites, les taupes, les espions, j’en ai clairement plein le cul de ces conneries. Dans ce bar se trouve probablement déjà mon équipage, peut-être un ou deux dirigeant de la cité, histoire d’accueillir nos invités d’honneur.

« Là-Dessous » est en quelque sorte un petit village souterrain. C’est surtout un lieu où nous autres révolutionnaires nous retrouvons. Les civils de l’île n’ont pas à participer à nos débats, seul le destin de la ville les concerne. C’est déjà formidable qu’ils soient de notre côté, qu’ils acceptent l’implantation d’une base sur l’île, alors n’abusons pas de l’hospitalité de ces jeunes gens. Puis, bon, les chefs de cette cité y sont également pour beaucoup dans cette affaire.

Je cours et traverse les différentes ruelles à grandes enjambées, jusqu’à enfin arriver à destination. Une modeste taverne qui sert à boire, c’est tout ce qui compte me concernant.

« - Holà ! dis-je en entrant violemment, affichant toujours ce sourire mesquin.
- Pas moyen d’entrer comme tout le monde, braille Suelto.
- Pourquoi faire ? C’est le boss, rétorque Yumi.
- Servez-lui à boire qu’on en parle plus, tempère le vieux Robert. »

Je m’approche du comptoir, je chope le pichet de bière brune bien fraîche, et cherche du regard nos deux pirates. C’est simple, je connais tout le monde donc les deux inconnus sont forcément les invités. Je demande à ce que l’on rajoute deux autres pichets, que je pose sur une table en les invitant à me rejoindre. La gonzesse en rouge semble à la fois soulagée et agacée de me voir. Je peux ressentir toutes sortes de choses grâce à l’empathie, c’est diablement pratique. Quant à l’autre, j’imagine qu’il s’agit de Reyson.

« Content de vous voir ici ! Bon, ok, c’est pas l’endroit le plus glamour, vous profiterez des activités locales plus tard. Ici, au moins, on ne risque pas d’être écouté par des oreilles mal intentionnées. J’imagine que tu es la gonz… »

J’ai à peine prononcé le début de ce mot que cette femme dégage déjà des pulsions meurtrières.

« … la femme que j’ai eu au début de notre conférence téléphonique, repris-je en me grattant la tête. Et tu dois être Reyson, donc. Enchanté, moi c’est Ragnar, comme convenu. Mon visage diffère légèrement que celle sur la prime actuelle, mais à mon avis elle devrait changer sur la prochaine… »

Étant donné la tournure des événements, je m’attends bien à ce que celle-ci augmente malheureusement. Enfin, là n’est pas le sujet du jour, j’ai quand même une alliance à négocier. Mon petit doigt me dit qu’ils sont difficiles en affaire. Reyson ne semble pas aussi débile qu’il le prétend, et l’autre folle va à mon avis me casser les pieds pour rester poli… Bref, je ferais mieux de ne pas être pessimiste car ils sont ma dernière chance.

« Allons droit au but pour picoler le plus rapidement possible. Je crois comprendre que vous tentez actuellement de redresser Armada, et je vous encourage vivement de le faire, me semblant essentiel à l’équilibre de ce monde. Cependant, je crois également comprendre qu’il vous faut des hommes ?… Quoi de mieux qu’une prison remplie de pirates pour faire le plein ? Je fermerai les yeux. Si par malheur je tombe sur l’un de vos collègues à faire l’esclavagiste, vous ne m’en voudrez pas de mettre fin à ces jours. »

Je me laisse encore entraîner par mes longs discours.

« Ensuite, il semblerait que vous ayez provoqué la colère d’un Yonkou. C’est assez fâcheux, dis-je embêté en saisissant mon menton. Cette raclure trempe dans un trafic d’êtres-humains que je ne peux ignorer, sauf que je suis impuissant seul. Et la révolution à d’autres préoccupations actuellement. On libère Mandrake, je vous offre mon aide pour mettre fin aux activités de cet abominable personnage. »

Nous ne sommes guère mieux. Ce ne sont que les grandes lignes, l’introduction. Voyons ce qu’ils auront à me demander. Malins qu’ils sont, je suis certain que cet entretien sera plus difficile que je ne l’avais imaginé. En même temps, j’imagine toujours les choses de manières simplifiées, alors forcément… Sait-on jamais, un jour j’aurais peut-être la chance de penser justement.








Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 13:24, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mer 27 Juin 2018 - 17:08

« La femme du bout du fil a un nom. Izya. Et son visage est bien celui de sa prime donc tu devrais le savoir, Ragnar… Néanmoins, si ton problème est de l’ordre de l’apparence, je peux probablement t’aider sans grand mal… »

Il fallait que je montre en avoir de plus grosses que Ragnar, surtout devant Izya. Sinon elle serait capable de m’abandonner pour un autre révolutionnaire. Je me devais donc de jouer le rôle du parfait petit ami pirate. Au moindre manque de respect envers mon ange, il me faudra hausser le ton. Commençons en ré mineur pour débuter.

« On peut aller droit au but et picoler en même temps… Trinquons ! »

Histoire d’entrechoquer les chopines, que le contenu des uns se déversaient dans les autres. Le meilleur moyen de s’assurer que son contenu n’était pas empoisonné. Il suffisait d’attendre une nouvelle gorgée de sa part pour nous assurer que nous pouvions boire sans peine. A moins qu’il ne soit un fourbe avec un antidote sur lui ?

« Une prison remplie de pirates pour faire le plein hein ? Sauf qu’on ne se connait pas. Pourquoi nous obéiront ils ? Pour les avoir sauver ? Le code de l’honneur n’est pas respecté chez tous les pirates. Et si nous les forcions à nous obéir comme… remerciement à leur libération, s’agit-il d’esclavagisme pour toi ? D’allié tu deviendrais notre ennemi à cause de cette même main d’œuvre que tu nous proposes de gagner… »

Ré majeur peut-être.

« Et si les préoccupations de la révolution sont autres, pourquoi en serait-il autrement après ton petit projet ? Comme déjà dit au Denden, si ton aide suffisait à vaincre « l’abominable personnage », tu n’aurais probablement pas besoin de nous pour ton coup. »

Mais je devais faire attention à ne pas composer en solo, car nous étions plusieurs à composer cet orchestre improvisé.

« Qu’en penses-tu Izya ? Il a l’étoffe pour peser dans la balance contre un Empereur ? Je me demande s’il a seulement un plan d’action pour son évasion ou s’il compte sur nous pour tout faire à sa place… »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 27 Juin 2018 - 17:49

Selon moi il a même pas l'étoffe pour se tenir là devant nous. Mais bon. Ce n'est peut être qu'une simple impression...

Je ne décolle pas mon verre du regard en disant ça, rapport que ma préoccupation du moment n'est absolument plus ce révolutionnaire qui finalement n'est pas Léo, le ciel soit loué, mais un énergumène qui me semble a priori vraiment insupportable. Mais bien la bière qu'ils ont osé faire passer dans ma pina colada. Oui, je suis venue dans l'idée de me prendre des minis vacances, et même si tout est contre moi, je fais de mon mieux pour relativiser et garder cette idée en tête. Sinon je risque juste de m'énervée.

Et puis, maintenant qu'on s'est déplacé, autant lui laisser une chance de nous convaincre, hein. C'pas comme si on avait autre chose à faire...

Si, en faite. Comme s'allonger au soleil et dormir sur le sable fin. Ou aller voir les petits commerçants dans la ville à la surface. Quoi qu'il parait qu'ils aiment pas vraiment les pirates... Mais moi j'ai des sous alors je suppose que ça pourrait quand même aider à ce que je me fasse servir.

Mais évidemment, si Monsieur le révolutionnaire n'a rien de mieux à proposer que son aide et celles de criminels qu'on ne connait même pas... Autant abréger et remonter à la surface.

N'en pouvant plus de me demander si leurs deux bières on effectivement pourri mon cocktail ou pas, j'en attrape la paille et commence enfin à siroter une première gorgée tandis que mes deux interlocuteur reste à mourir de soif devant leur verre.
Verdict : ils en ont de la chance, ça ne se sent pas. M'affalant contre le dossier de ma chaise, je sirote tranquillement mon verre en levant enfin les yeux vers Reyson. Rapport que l'autre type ne m'intéresse même pas en fait.

En plus, si je me souviens bien, après qu'on ait détruit Impel Down, le gouvernement à construit trois prisons. Dont une de glace. Tu vas voir qu'à tous les coups, il va nous demander d'attaquer celle là.

Et vu nos deux passifs avec cet élément, faudra plus qu'une tête de Joker pour nous convaincre d'y aller.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Mer 27 Juin 2018 - 21:33



Misère. Je suis tombé un fervent chevalier qui protège son abominable femme… La tête posée sur ma main accoudée à la table, je bois quelques gorgées de mon pichet. J’écoute le fameux Reyson m’informer de ses doutes tout en discutant avec sa bien-aimée. Je trinque. Je bois. J’écoute attentivement les allers et retours de l’un comme de l’autre. Ils sont assez apparemment assez sceptiques. Mais qu’ils ne me prennent pas non plus pour un imbécile. Si la proposition ne les intéressait pas, je doute qu’ils seraient actuellement assis à ma table.

Reyson D. Anstis… Izya…

« Vos noms font trembler des régions entières, vous êtes activement recherchés, vous sortez d’une terrible bataille face à un empereur de laquelle vous êtes ressortis vivants, dis-je entre deux gorgées. »

Je repose mon pichet violemment et approche ma tête des deux loustiques.

« N’allez donc pas me faire croire que vous craignez que des petits blaireaux de taulards vous inquiètent, poursuivis-je d’un ton plus assassin. En déployant simplement votre force, en connaissant votre parcours, ces crétins se joindront d’eux-mêmes à vous. »

Ah… Ils ne me prennent vraiment pas au sérieux. Je ne sais pas s’ils sont comme ça naturellement, ou s’ils le font exprès pour me provoquer. Ça saute aux yeux. Nous ne sommes pas loin de la moquerie, tous mes hommes le voit, mais ils savent tout comme moi qu’il ne vaut mieux pas réagir. En plus d’être improductif, je n’ai pas spécialement l’envie d’affronter ces deux-là avec Niklas encore dans le coin.

« Je vous ferai la démonstration de force en temps et en heure. Actuellement, je dois être ce qui s’offre de mieux à vous, mais c’est également la même chose de mon côté. Les forces révolutionnaires sont dispersées, le temps de les rassembler il sera trop tard. C’est pourquoi j’ai expressément besoin de votre aide. »

Je termine le reste de mon pichet d’un cul-sec.

« Puis j’ai des projets d’ascension. Après cette guerre, mon nom résonnera, mon statut changera probablement et les moyens dont je disposerais également. Vous ne me connaissez pas encore, mais je pense être un allié de taille. »

« Et contrairement à vos idées reçues, j’ai déjà un plan d’attaque qui nécessitera le « sacrifice » d’un de vous deux. »

Je vends bien mon affaire, je le sais.

« Un problème avec le froid ? Parce qu’on risque effectivement de se peler le cul… Le temps de quelques instants seulement, dis-je avec un sourire machiavélique. »

Alors je tente de brièvement reprendre mon sérieux.

« Ne vous inquiétez pas, les missions suicides c’est pas tellement mon genre. »

Mais tous les hommes autour me lancent des regards peu favorables à mes propos.

« Jamais quand je suis accompagné du moins. »

Ils sont cette fois-ci plus enclins. Je peux tout à fait comprendre les incertitudes de ces deux pirates, qui partent à un peu à l’aventure avec l’inconnu que je suis. Une prime minuscule - pour mon plus grand bonheur - et je n’ai encore rien fait dans ce vaste monde. Qu’ils me fassent confiance au moins une seule fois, ils ne le regretteront presque pas.



Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 13:32, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Jeu 28 Juin 2018 - 15:25

« Ton nom est connu aussi, Ragnar. Bien qu’il le soit positivement contrairement aux nôtres. »

Rapport au nombre de points qu’il avait dans la catégorie popularité. Même davantage que moi le bougre. Mais ma prime était supérieure donc il n’y avait aucun problème : on pouvait la sortir et mesurer, j’étais dessus. A priori. Au pire j’avais mes phéromones pour truquer la partie.

« Il semblerait que ce soit le cas, Izya. Cet homme ne nous propose que son aide et celle de criminels que nous ne connaissons pas. A moins que si ? De quelle prison s’agit-il seulement ? »

Ragnar mentionna le fait d’avoir froid. La prison de glace ? Hum…

« Si c’est bien la prison de glace, nous risquons de ne pas être en pleine possession de nos moyens. Izya et moi. L’option tir allié sera activée selon la situation. Glace et neige pour moi, température négative pour elle. Comme tu l’as dit, chacun son parcours Ragnar. Le nôtre a laissé certaines séquelles. J’espère que ton plan a prévu ces… détails ?
Aussi, qu’entends-tu par sacrifice ? Je te préviens : si tu songes ne serait-ce qu’envoyer Izya dans la gueule du loup, ne comptes pas sur nous. »


Je venais enfin de la retrouver, ce n’était pas pour la perdre à son tour. Il ne fallait pas trop provoquer la chance. Tahar l’avait fait. Red aussi. Beaucoup de ceux qui furent n’étaient plus. Izya ne devait pas être la suivante. Je levais trois doigts à l’intention du révolutionnaire.

« Trois conditions.
Primo : si Izya meurt, je te tuerais. Sa sécurité est la première des priorités.
Secondo : tu auras droit à une piqure hormonale de ma part, nous garantissant ton soutien futur pour que tu puisses retrouver la normale. Tu vois les pirates de l’équipage qui nous a menés jusqu’ici ? Une préférence pour la taille du bonnet et la couleur de la moustache ? D’habitude je donne plutôt une maladie, mais tu risques d’avoir besoin de tes forces pour ton plan. Je suppose. Ou un otage ? Un proche à toi qui restera sur Armada ? Ton ambassadeur si tu veux.
Et tertio : si Izya meurt, je te tuerais. Parce que je préfère me répéter pour être sûr que ce soit bien saisi.
Tu en penses quoi Izya ? Avec ces conditions on peut bien voir ce qui va se passer. Nous ne risquons pas d’être perdants. »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Jeu 28 Juin 2018 - 18:49

Déjà tu oublies une condition.

Pour la première fois, je me tourne vers Ragnar, le regarde dans les yeux et m'appuie sur la table pour m'avancer vers lui avec mon air le plus sévère, ou plutôt menaçant.

Si c'est Reyson qui meurt et que j'ai le malheur d'être encore en vie, c'est moi qui te tuerai. Et soit sur que je ne serais pas clémente.

Je le regarde une seconde intensément, mon regard chargé de Haki Royal pesant sur l'atmosphère ambiante de la salle. Mais cela ne dure qu'une seconde. Une longue seconde certes, mais une seconde quand même. Et l'instant d'après, tout reviens à la normal : moi vautrée dans ma chaise avec mon verre dans les mains et ma paille entre mes lèvres.
Une gorgée plus tard, je reprends la parole en ignorant de nouveau notre interlocuteur.

Mais franchement Reyson... Le froid ? La neige ? Si c'est bien cette prison, il est dit qu'elle est sur un iceberg. Et si on se foire, on est bon pour y rester cloîtré jusqu'à la fin de nos jours, qui pour ma part arrivera bien trop vite à mon goût dans ce décors... Ou on encore y laisser notre peau, ce qui aurait au moins le mérite d'être plus "doux" à vivre qu'un séjour là bas. Et du coup, je me demande, est-ce qu'Armada le mérite vraiment ? Est-ce qu'on doit vraiment risquer à ce point nos vies pour l'héritage de notre ami ? Je te le demande d'autant plus en sachant ce qui s'est passé là bas avant qu'on ne vienne sur Jaya.
Je suis sûre qu'on peut se trouver des alliés tout aussi puissants que ce type ailleurs. Voire même plus puissant. Et en prenant vachement moins de risques ! D'autant que l'évasion d'une prison, on l'a déjà fait, niveau haut fait, je vois pas ce que ça nous apporterais de le refaire... Les pirates d'Armada savent très bien qu'on en est capable, non ?
Bref, je suis vraiment pas certaine que le jeu en vaille la chandelle.


Oui, je parle exactement comme s'il était pas là, l'autre. Et je doute réellement de l'utilité de l'aider. Même si en vrai, au fond de moi, je sais très bien comment ça va finir. Reyson va sans doute me dire qu'Armada a besoin de preuve quant à notre force pour la défendre, c'est d'ailleurs pour ça qu'il y a eu tous ces complots contre nous. Et puis, si on relâche des criminels, il y aura sans doute des pirates dedans, et donc comme le dit Ragnar, de nouveaux alliés pour nous. Même si tous ne nous suivrons pas, il y en aura forcement pour nous remercier de les avoir libérés.
Et potentiellement des traumatisés, comme Reyson, qui chercherons une nouvelle vie plus calme, moins dangereuse, et au chaud dans un foyer. Et ça, on peut très bien le leur offrir. Il n'y a qu'à voir comment Armada s'est construite. A base de prisonniers qui se sont évadés ensembles.
Et si dans cette prison il y a un "Reyson" et une "Izya" prêt à gonfler les rangs d'Armada, alors cela vaut le coup de les libérer.

Mais le risque est telle que je déciderai rien cette fois. Je refuse d'avoir à me le reprocher.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Ven 29 Juin 2018 - 15:23



Les deux me font leur déclaration de mort si l’un d’eux meurt, c’est assez drôle à observer. « S’il meurt, je te tue. Si elle meurt, je te tue » c’est effrayant. Ou pas. Je me retiens d’exploser de rire pour ne pas leur manquer de respect. J’ai pas spécialement envie de faire appel à des personnes extérieures pour qu’elles se fassent tuer, je préfère donner ma vie que de voir des types mourir en m’aidant. Quoique non, chacun sait pourquoi il s’engage en connaissant les risques.

Puis c’est mort pour la retouche.

« C’est tout bonnement hors de question pour l’injection hormonale. J’ai déjà subi un changement physique, alors ça sera sans moi. Va pour l’otage. »

Suelto, Yumi, Maria, Mokthar et Robert s’approchent alors de la table.

« - Lequel veut passer du bon temps sur Armada ?
- S’il y a boire, je suis votre homme, dit fièrement Yumi.
- La ferme, l’alcoolique. Il doit y avoir trop de femmes là-bas, je serais à la hauteur de leurs attentes, reprend Suelto tout aussi fièrement.
- S’il y a des bouches à nourrir, comptez sur moi, intervient alors Mokthar d’une voix grave.
- Suelto, j’ai trop besoin de ton cerveau. Yumi, j’ai trop besoin de ta force. Mokthar, j’aime trop ta bouffe. Et Robert, tu dois être le meilleur médecin que j’ai rencontré. Retournez à vos occupations, c’est non négociable. »

Il ne reste donc plus que Maria.

« - Tu as été capturée, ta perte nous a beaucoup affecté. Cependant, le groupe s’est consolidé sans toi et nous ne voulons pas prendre le risque de te perdre une nouvelle fois.
- Qu’est-ce que tu es en train de me chier, là ?
- Grosso modo, t’es une chèvre et tu n’es pas prête pour nous suivre.
- Bien que cela ne plaise pas du tout… C’est même carrément dégradant, connard ! Néanmoins, je préfère la vérité que des mots sans le moindre sens, dit-elle en quittant furieusement le bar. »

C’est alors que j’écoute attentivement leur discussion. L’un expose des conditions, l’autre semble reculer en exposant les faits. Un dilemme a priori. La volonté de vivre librement une idylle amoureuse, sans risquer de perdre la vie de l’un ou de l’autre, simplement être heureux et en paix. Mais à côté de ça, il semblerait qu’ils veuillent à tout prix réaliser les rêves d’amis disparus. Me suivre les aidera pour la seconde option mais compromettra la première.

« Ok, ok… Si Izya meurt, je meurs. Et si Reyson meurt, je meurs. Je dois seulement m’assurer que les deux meurent, dis-je en marmonnant. Et oui vous pouvez trouver des alliés au moins aussi puissants que moi… mais peut-être pas avec moins de risques. »

J’ai l’air d’un conseiller conjugal ?

« Je comprends que vous avez des projets de vie qui diffèrent totalement de vos projets actuels. Mais pensez-vous pouvoir vivre heureux en abandonnant les souvenirs de vos anciens amis et camarades ? Je ne suis pas un prophète et je n’ai de leçon à donner à personne, mais je ne tiens pas à vous utiliser comme bouclier humain. J’ai seulement besoin de vous pour m’appuyer lors de l’opération. Et croyez-moi, j’aime bien trop l’effusion de sang et je suis bien trop simplet pour ne pas vouloir vous aider à défaire ce gros Teach, héhé. »

Un grand sourire machiavélique se dessine sur mon visage. Je tente de le cacher mais c’est délicat, la faute à mon imagination trop débordante à l’idée d’affronter un tel type.

« Si vous êtes d’accord pour me suivre, je peux vous exposer mon plan. »

Il est peut-être temps de parler concrètement à présent.




Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 14:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Ven 29 Juin 2018 - 18:27

« Vivre heureux ? Qui a parlé de ça ? Il faut avant tout survivre. »

Et si nous survivions tous deux, le bonheur suivra forcément. Mais Izya avait raison sur un point primordial : si la prison était un iceberg, il nous sera difficile de déployer tous nos moyens. Ce projet en valait vraiment le coup ? Les risques semblaient élevés, bien que nous aurions un otage de notre côté pour nous garantir du professionnalisme et de la loyauté sans faille du révolutionnaire. J’avais même hésité un moment à demander tous les otages, étant donné qu’ils voulaient tous se porter volontaires… Peut-être le ferais-je suivant le niveau de difficulté annoncé par le plan de Ragnar ? Hélas, ce dernier semblait se tromper et mettre le drapeau avant le mât, ou la charrue avant le bœuf ?

« Presque. Tu n’étais pas loin pourtant : d’abord tu nous exposes ton plan, puis on te dira si on est d’accord pour te suivre. Après tout, il nous faut connaître les termes du contrat avant de le signer. »

Parce qu’il n’avait toujours pas éclairci un point essentiel de son discours : il avait mentionné le sacrifice de l’un de nous deux. Et puis ? Plus rien. Croyait-il que j’avais oublié ce passage ? Nous prenait-il pour des idiots ?

« Et surtout n’omets pas les petits caractères en bas de page du contrat. Tu avais parlé d’un sacrifice ? Pourquoi pas toi ? »

Excellente question non ? S’il cherchait des alliés extérieurs expressément pour jouer le rôle du sacrifice, cela prouvait bien qu’il y avait anguille sous roche non ?
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Dim 1 Juil 2018 - 14:55



Héhé. Il ne perd pas le fil, le p’tit Reyson. Enfin, je suis probablement le plus jeune de cette pièce, alors peut-être devrais-je me calmer un peu ?

«  Votre périple sur Impel Down, figurez-vous que je me suis renseigné dessus. Pour être tout à fait franc, je fais appel à vous pour deux choses : l’une est le genre de pirates que vous êtes, et l’autre, simplement le fait qu’Izya nous mènera à cette prison. Les autorités savent pertinemment que le point faible de celle-ci est le froid, c’est d’ailleurs ce que vous avez subi en prison. »

Je lis bien en eux que c’est réel traumatisme. J’ai également bien conscience que ce que je leur demande est assez difficile.

« Quand je disais qu’Izya servirait d’appât, disons-le clairement, c’est dans le but d’être capturée. Pour éviter toute effusion de sang inutile, elle se rendra et négociera peut-être une place au sein des shichibukai ? En tout cas, elle devra attirer l’attention sur elle. Un comité d’accueil composé des hauts-officiers effectuera probablement le déplacement. »

Quand on parle de sa douce, Reyson est de suite plus attentif. On ne peut pas vraiment dire non plus qu’il ne l’est pas depuis le début, mais c’est différent cette fois-ci.

« Ils la transporteront forcément sur Jotunheim. À l’aide de sous-marins, nous suivrons le navire jusqu’à la destination. Reyson et Aoi, vous serez sur des navires composés de la force principale, à l’abri des regards, d’où vous suivrez Izya à l’aide d’une vive-card. Le plus gros sacrifice, nous sommes d’accord, c’est le temps que celle-ci passera dans cette prison. »

Les visages se crispent.

« Cependant, les sous-marins serviront à nous infiltrer et à neutraliser le système de refroidissement de la prison. Ensuite, je m’assurerai de libérer Izya en priorité par n’importe quel moyen. Le but est qu’elle prenne possession de la prison à l’aide de tous les prisonniers. On pourra tester ton leadership, héhé. Pendant ce temps, à l’extérieur, ça sera à toi de t’occuper du plus gros menu, Reyson. Amiral et autres officiers de la marine voudront votre peau. Mais c’est également grâce à vous qu’ils ne seront pas dans la prison. »

Ce sont les grandes lignes d’un plan, certes risqué, mais qui a au moins le mérite d’être essayé.

Ou pas.



Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 14:42, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 4 Juil 2018 - 18:39

Mon verre est maintenant vide. Il l'est depuis que j'ai entendu le début du plan de Ragnar, depuis qu'il a clairement dit que je devrais servir d'appât. Alors, j'ai posé mon verre, et j'ai écouté attentivement tout son résonnement.

Et j'y vois un problème. Un grave problème.

Le plan est valable, il se tient, et je ne trouve rien à redire pour le contester. Sauf que, si ça foire, c'est moi qui n'aurait aucune chance de fuite.

Je n'ose même pas regarder Reyson. Au vu des promesses qu'il m'a demandé, au vu de sa volonté à me vouloir loin de tout danger, je pense qu'il ne voudra jamais suivre un tel plan. Et pourtant, je doute que s'il prenait ma place, le résultat serait le même. Car certes, nous avons la même faiblesse, mais lui le rends fou, tandis que moi, elle m'affaiblit réellement. Mettez moi dans du froid et je serais aussi faible et fragile qu'un nouveau né.
Et si même ce Ragnar connait mon point faible, il est certain que la marine le sait également.

Alors, avant même que Reyson est le temps de faire savoir son opposition, je préfère prendre la parole.

Tu me demandes de me sacrifier pour le bien de ton sauvetage. Et oui, je parle de sacrifice, parce que si jamais à un seul moment tu décides de renoncer, c'est moi qui serait enfermée. De plus, en me donnant le rôle d'appât tu t'assures de la "loyauté" de Reyson. Lui n'abandonnera pas le plan quoi qu'il arrive. Il me semble donc qu'un seul otage n'est clairement pas suffisant si tu souhaites réellement que je prennes tous les risques pour ton opération.

Et de plus, au vu des risques que nous allons prendre pour toi, je préfère tout de suite te le dire. En retour tu nous promets de nous aider contre Teach, là non plus, ça ne me suffit pas. Alors voilà ce que je propose : En retour on te donnera un Vital Denden. Si un jour nous t'appelons dessus pour X ou Y raisons, tu devras rappliquer, peu importe ce que tu étais entrain de faire. Et si tu ne viens pas, soit sur que quoi qu'il arrive à Armada, on finira par te retrouver et te faire regretter d'avoir trahi ta promesse.

Une aide contre une autre, voilà de quoi il sera question. Et si tu as dans l'idée de détruire Teach une bonne fois pour toute, peut être qu'on t'aidera, mais pour l'instant ce n'est absolument pas nos plans.


Attaquer Teach, on l'a déjà fait et on a déjà échouer. Là, il s'agit de nous renforcer pour le dissuader lui et Ravrak de venir porter des représailles quant à nos actions passées.
On ne se jette dans la gueule du loup qu'une fois, et si on a le bonheur d'en réchapper, essayons au moins d'avoir la jugeote de ne pas recommencer.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Jeu 5 Juil 2018 - 12:01



« Bien sûr que j’ai pensé à t’utiliser pour être certain d’avoir un Reyson bien docile à mes côtés. J’ai vécu et vu des choses qui me poussent à ne pas spécialement faire confiance aux premiers venus. Mais en réalité, Izya, ce n’est pas pour ça que je t’envoie te sacrifier. Sans toi, on ne trouvera jamais cette foutue prison. Et comme l’a dit Reyson, dans le cas où tu meurs, il me fera la peau. »

Je prends une pause pour m’allumer une clope.

« Puis dans cette salle, quelqu’un de plus sage que moi m’a conseillé de ne pas avoir ce genre d’intentions avec de potentiels alliés. Cependant, je n’apprécie guère ce ton condescendant que tu es en train de prendre, dragonne. Je viens déjà de vous filer un de mes plus précieux partenaires et camarades. J’ai dû retourner l’Archipel Shabondy pour la retrouver, je retournerai Armada s’il le faut. Une alliance est une alliance, si vous avez besoin de mon aide, j’interviendrai aussi vite que possible. Je n’ai pas besoin d’un… vital denden ? Qu’est-ce que c’est que ce truc encore ?… »

Les ingénieurs ne savent vraiment plus quoi inventer de nos jours.

« Comme je vous l’ai dit, Armada tient une place importante dans ce monde. Je ne tiens pas à ce qu’il soit détenu par une crapule comme Teach. J’ai aussi un ami, Clotho, qui tenait à cet endroit à l’époque où nous voyagions ensemble. Et si nous mettons un terme aux mouvements de ce type, croyez-moi que le monde se portera bien mieux, alors ça m’arrange grandement de me joindre à vous. Au-delà même de cette mission que je viens de vous présenter. »

Je comprends leurs doutes. Mais je suis réellement de leur côté, ce ne sont pas de mauvaises personnes. À juste titre, ils sont probablement plus bons que moi. Je ne peux réellement me définir comme étant du bon côté après toutes les atrocités que j’ai dû commettre. Il faut parfois se salir les mains pour purger ce monde, non ?


Durant tout ce temps, Reyson écoute attentivement et semble déjà se projeter. Izya serait la fougue et lui le sage ? À moins que les rôles s'inversent selon les situations.


Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 14:57, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Mar 10 Juil 2018 - 20:51

Je n’aimais pas cette idée. Je me serais bien proposé pour prendre la place d’Izya, mais j’ignorais si le gouvernement me mènerait à la prison de glace, après tout je m’étais déjà échappé de l’enfler glacial. Peut-être qu’en me faisant capturer avec une pancarte indiquant que je n’aimais pas le froid ? Un peu trop flagrant sans doute… N’y avait-il pas d’autres options qu’une dragonne possédant le froid comme faiblesse ? Hum…

« Aoi contrôle la lave… Elle aussi serait probablement enfermée dans une prison de glace, je me trompe ? »

Non parce que je n’aimais vraiment pas l’idée initiale. D’autant plus que Ragnar se trompait sur un point :

« Parce que tu comptes peut-être utiliser Izya pour me garder docile, mais à côté de ça le gouvernement peut faire le même choix. Et si elle se trouve entre leurs mains et qu’ils menacent de la tuer, crois-moi que je n’hésiterais pas à te trahir en échange de sa survie. Alors à moins que tu n’aies un moyen de me prouver sa sécurité lorsqu’ils auront la brillante idée de me faire chanter, ton plan est à double tranchant.
Désolé l’ami, mais je préfère être honnête. Ca m’évite le regret quand je verse le sang d’autrui. Parce que j’avais prévenu. Enfin, presque toujours. »


Peut-être que cet argument suffira à changer l’identité de l’otage ? Je me tournais alors vers Izya pour ajouter.

« Clotho sera de la partie ? Il a déjà répondu au sujet de la réunion des Libres Capitaines ? D’ailleurs, lui aussi n’aime pas le froid j’crois bien. Non ? »

Oui, bon, cet argument ne tenait pas vraiment la route. Mais au risque de me répéter : je n’aimais vraiment pas l’idée. Peut-être qu'en donnant à Ragnar une apparence vaguement ressemblante à celle d'Izya ?
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Mer 11 Juil 2018 - 12:23



« Ce bon vieux Clotho ? Ce crétin a perdu son fruit du démon, pouaha, dis-je en pouffant de rire. Et Aoi, j’ai encore besoin d’elle pour d’autres choses. »

Puis tout mon corps s’hérisse. Je tremble. Je sue. Ma tête bascule quelques instants vers l’arrière avant de revenir brusquement vers Reyson.

« C’est le meilleur plan que je suis capable de pondre jusqu’à présent. Cette bataille m’excite. La possibilité que l’on arrache ma tête m’excite. Ce plan m’excite. L’idée que tu puisses accessoirement vouloir me tuer m’excite. Mais ce qui m’excite le plus, c’est probablement de ressentir toute cette excitation en menant à bien cette mission.

Me regard retrouve la raison et mon corps se stabilise.

« Je ne permettrai pas que l’un de vous perde la vie. Que vous le vouliez ou non, vous êtes devenus mes camarades dès l’instant où vous avez foulé les terres de Jaya. »

J’affiche alors un sourire enfantin, presque sadique.

« En plus de ça, je suis plutôt possessif, hihi. »

Blague à part. Ils ne représentent pas que de la chair à canon pour moi. J’ai une réelle intention de collaborer avec eux. Comme je le dis souvent, il y a selon moi deux types de pirates : ceux qui veulent dominer le monde et ceux qui veulent simplement être libre. La deuxième faction, à mon sens, se rapproche étroitement de la révolution. La première faction ne regroupe que des criminels assoiffés de gloires et de sang.

L’esclavagisme, le fait que certains pays soient délaissés du gouvernement sous prétexte qu’ils ne peuvent payer la taxe… Ce monde est déséquilibré. Et à mon avis, le fait de placer des types - enfermés dans des bocaux - au-dessus de nos tête n’arrange pas les choses.

« Franchement, ça ne vous dit d’aller arranger le portrait de ce monde ? »



Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 14:59, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 11 Juil 2018 - 19:41

Le portrait du monde ne m’intéresse gère, seules les gens qui comptent sur moi m'importent. Ce qui inclue dans l'ordre Reyson, ma mère, mes anges et les crétins qui vivent sur Armada. C'est uniquement pour eux que je suis ici devant toi, Ragnar. Parce que ton projet peut potentiellement améliorer la vie d'une partie de ces gens. Le problème, c'est que c'est la dernière partie et que je doute encore du fait qu'ils méritent vraiment mon sacrifice.

Ce type a l'air complètement cinglé. « Camarades »... Il ose le dire alors qu'ils nous a fait venir dans le seul but de nous utiliser, d'user de ma faiblesse pour mener son plan à bien. Et à côté de ça, le type me traite de « gonzesse » ou simplement de femme, comme si je n'étais qu'une sous fifre, et ose me reprocher mon ton trop condescendant à son goût ?

Autant lui remettre un peu les pendules à l'heure.

Tu as besoin de moi Ragnar, plus que de n'importe qui d'autre pour cette opération, n'est ce pas ? Moi, la « gonzesse », la « femme que tu as eu au téléphone ». Tu n'apprécies pas mon ton, je n'apprécie pas tes manières. Je t'ai dis mes conditions, elles ne sont pas négociables. Deux otages et l'assurance que tu ramèneras tes fesses au moindre appel de notre part.

Ah, et pour ta gouverne, un vital Denden n'est rien de moins qu'une paire de denden lié entre eux et ayant ingérer une vive card chacun. Le tiens serait relié à mon Majordome qui vit sur Armada, tandis que lui aurait un Denden lié à toi. Tu aurais donc un moyen sûr de retrouver Armada en tout temps et nous un moyen de te contacter et de te retrouver, où que tu oses te planquer si tu ne réponds pas. Là, non plus, je ne te laisse pas le choix.


Je recule sur mon siège et machinalement, ma main se glisse d'elle même vers la garde de Narnak. Déjà dans ma tête, je revois l'enfer gelée d'Impel, je revois Drum et je frissonne discrètement à la simple idée de remettre les pieds dans une zone recouverte de neige et de glace.
Mais il y a pire que cela.

Parce qu'il y a Reyson qui pendant tout ce temps ne sera pas avec moi. Je me retrouverai seule face à ma faiblesse. Ma mâchoire se crispe et mes yeux se ferment un instant avant de les rouvrir.

Ma bonne humeur du début de journée est définitivement partie. Mon regard inspire colère et rancœur.

Je savais que j'aurai du lui raccrocher à la gueule quand j'en ai eu l'occasion.
Je savais qu'on aurait jamais du venir là.

Parce que je savais en venant qu'on ne refuserait pas.

Trop bons, trop cons, c'est bien ce que dis le dicton ?

Putain mais qu'est ce que je suis con !
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Mer 11 Juil 2018 - 21:54



Elle m’emmerde.

« Oy, Reyson. Elle le fait exprès ? Un vital-denden si ça t’amuse, du moment que tu ne gâche pas mes nuits d’amour et mes réunions avec mes patrons. Et ça te sert à quoi d’avoir deux otages ? T’es juste en train de nous retirer de la main d’oeuvre pour la mission. »

Je me retourne vers mes gars.

« - Mokthar, ça te dirait d’aller cuisiner sur Armada ?
- Mais… Ma cuisine n’est faite que pour l’équipage, boss, dit-il d’une petite mine avec sa grosse voix.
- Je sais, Mokthar, je sais. Crois-moi que ça m’emmerde réellement de devoir manger de la merde tout ce temps. Mais tu pourras au moins remonter le moral de Maria, c’est l’essentiel, terminé-je le sourire aux lèvres. »

Il sourit alors à son tour. Je me retourne vers la demoiselle qui me lance un regard de braise. Elle est prête à cracher du feu. Je pose ma tête sur ma main et la regarde lassé par la situation.

« C’est bon ? Madame est contente ? »

Sa colère est immense. Je peux la ressentir grâce à l’empathie mais l’expérience vécue sur Marie-Joie me rend indifférent. J’ai rencontré là-bas quelqu’un de bien plus effrayant que cette dernière.

« Ça ne me fait pas particulièrement plaisir de partir en mission suicide. J’aime la vie que je mène avec mes hommes, mes amis, mes frères… Je n’oeuvre hélas pas seulement pour eux, mais bien pour tous ceux dans le besoin. Mandrake est important. Pas uniquement pour sa force - maintenant réduite à néant - mais aussi les informations qu’il détient. Son simple nom fait trembler le gouvernement. »

Je relève la tête et mon regard s’adoucit.

« Izya. Les armées sur place et le personnel de prison seront tellement débordés qu’ils seront obligés de t’enfermer uniquement. Tu comprends ce que cela signifie ? Ton seul ennemi sera le froid, hùhù. Et pas pour très longtemps en plus, je m’en occupe avec Rafaelo. Une fois libérée, tu seras maître de ton destin. Tu vas m’embraser cette foutue prison. »

J’affiche ensuite un énorme sourire.

« Dites-moi que nous sommes bons pour festoyer un coup, hihi. »



Dernière édition par Ragnar Etzmurt le Ven 13 Juil 2018 - 15:01, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 11 Juil 2018 - 22:36

Non mais quel crétin. Il croit quoi, que ça me fait plaisir de lui demander un otage supplémentaire ? Que j'ai ça dans le sang, faire chier le monde ?

Non, clairement pas. Mais si y'a bien une chose que j'ai compris en quittant Armada pour venir sur Jaya, c'est que je dois plus me comporter en pirate si je ne veux pas me faire poignarder dans un couloir sombre d'une cale de bateau.
Alors oui, un deuxième otage me semble nécessaire, et encore, je pense que je suis trop gentille. Rapport que moi, il veut m'envoyer direct dans le pire endroit du monde pour ma survie personnelle.

« Ton seul ennemi sera le froid », comme si j'en avais un autre qui ait jamais réussi à me terrasser. Et il ose en rire. Il ne se rend vraiment pas compte de ce que cela implique, de ce que je sacrifie pour lui. Pour un type qui m'insupporte, que je ne connais pas et qui a un plan à la con dont vraiment, je ne me soucis gère.

Bordel, j'enrage.

Alors je me lève violemment de ma chaise dont le raclement cache presque le ricanement naif de ce stupide révolutionnaire à qui je lance un dernier regard noir. Puis je tourne la tête vers Reyson sans pour autant oser le regarder.

Je t'attends dehors. Fais ce que tu veux.

Je dévisage une dernière fois Ragnar sans un mot et part de ce bar d'un pas pressé qui trahi mon manque de self contrôle. Et, franchissant la porte, celle ci se referme sur moi dans un claquement sec et bruyant.
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Jeu 12 Juil 2018 - 10:13

« Hum… »

Ragnar nous proposa donc un commando suicide dont le risque maximal concernait Izya sans pouvoir nous donner de garantie quant à sa survie autre que : t’inquiète ça va passer, j’ai pas trouvé meilleur plan de toute façon.

« Hum… »

Et en plus de cela, il manquait de respect à Izya au point que cette dernière ne supportait plus de rester assise ici en sa présence. Je connaissais bien son regard : celui qu’elle arborait toujours avant de croquer quelqu’un.

« Hum… »

Qu’est-ce que je devais faire dans ce cas ? A la fois pour le bien d’Armada et de mon ange ?

« Je crois que nous avons un accord. »

Disais-je en tendant ma main vers Ragnar pour sceller notre pacte. Car oui, quand on s’échangeait une poignée de main, on ne pouvait plus revenir en arrière. Par contre, on pouvait aisément en profiter pour glisser un doigt pointu dans son poignet pour lui injecter quelques hormones. De quoi le transformer en femme à moustache.

« Ah oui, c’était la dernière condition. Après que tu aies fait fuir Izya, il fallait bien que j’ajoute quelque chose pour garder la face devant elle. Je te retirerais ça à la fin de l’opération si elle est fructueuse. Mais hé, t’inquiète ça va passer. Après tout, c’est le meilleur plan que tu es capable de pondre jusqu’à présent.
Bon, on va se préparer. On s’appelle pour le grand jour ? Les otages, vous me suivez ? On va vous montrer vos nouveaux quartiers. Pas d’inquiétude : vous pouvez garder votre silhouette. Tant que vous n’enfreignez pas nos lois en tout cas.
A la prochaine Ragnar. »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Ragnar
Ragnar
L'Empereur
♠ Atout de la révolution ♠

♦ Localisation : Parisse
♦ Équipage : Les Libérateurs

Feuille de personnage
Dorikis: 9368
Popularité: 985
Intégrité: -656

Jeu 12 Juil 2018 - 18:14



Je me suis fait avoir comme un bleu. Mes pectoraux si beaux deviennent grassouillet, à l’instar de la paire de meules observée la veille dans un bar. Ouais, sur Jaya, les femmes se fichent pas mal des tabous. Ce n’est pas pour me déplaire personnellement. Même mon cul en prend pour son grade. Fait chier. Il m’a baisé la gueule. J’ai juste envie de lui arracher la tête et de déguster sa chaire devant Izya.

Par peur d’entendre une déformation de ma voix, je n’ose même pas dire un mot. Reyson laisse passer les otages devant lui, puis les suit à son tour. Suelto avance d’un pas et se trouve désormais derrière le pirate.

« - Qu’il garde cette apparence quelques temps, qu’on puisse se foutre de sa gueule, dit-il avec son vieux sourire de vicelard. Rends-lui seulement son apparence avant la bataille, ça risquerait réellement de faire foirer la mission. C’est le genre de connard à ne pas se donner à fond si une mèche de cheveux est mal coiffée. Combien de fois a-t-on failli clamser pour ça ?
- Bien trop de fois, répond Yumi. Pour nous, pour Izya, pour Armada, redonne-lui son apparence. J’tiens pas particulièrement à mourir maintenant, et encore moins pour un type que je ne connais pas.
- Tu fais ça avant tout pour la révolution, idiot, rétorque Suelto.
- J’fais ça avant tout parce que la fête sera géniale au retour, connard. Pas vrai Reyson ? On se foutra des bouteilles dans la gueule ? »

L’un et censé être intelligent, l’autre n’est qu’un alcoolique. Pourtant, ce duo de merde forme mon bras droit et mon bras gauche. On s’étonne que ma vie n’est qu’un enchaînement de malédictions. Vivement que je prenne du grade, que je pose mon cul sur un fauteuil en velours et que je leur file des missions. Marre de ces connards. Ou c’est peut-être moi le plus gros connard dans l’histoire. C’est tout à fait discutable.

https://www.onepiece-requiem.net/t14066-ragnar-etzmurthttps://www.onepiece-requiem.net/t14120-ragnar
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1