AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -36%
-36% sur la pot à plante en lévitation ...
Voir le deal
53.63 €

La terrible bataille navale !

Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 30 Nov 2020 - 17:14


La terrible bataille navale !




De nombreuses rumeurs circulaient concernant un jeune pirate qui prétendait être ton maître, ce fameux pirate dont tu entendais souvent parler à bord du navire depuis ton kidnapping chez ton ancienne maîtresse Euguette. L'immense bateau de James Silver voguait partout à la recherche de l'individu dans le South Blue. Cet être infâme, connu sous le nom du "Tueur de marines" planifiait son plan d'attaque contre ce "sous-classe" qui se nommait Edward Minaro. En attendant, en tant qu'esclave du navire et usant tes compétences de navigatrice, tu guidais l'ancien Timonier sous les ordres du capitaine.

A chaque flotte que nous croisions, nous faisions une halte en attaquant sauvagement les pauvres marchands, pêcheurs, pirates débutants et autres individus croisant notre but. Plus personne ne devait être épargner tant que nous ne trouvions l'usurpateur d'identité. Tu te demandais à quoi il ressemblait et ce qu'il faisait dans la vie avant d'entendre le Vigie qui hurlait qu'une corvette était droit devant. Tu espérais que ces individus puissent avoir le temps de fuir et tentais de ralentir la cadence, mais tôt ou tard le capitaine James Silver s'en rendrait compte et te punirait.

Nous nous approchions doucement, mais surement de ce pauvre petit bateau. Telle n'était pas notre surprise lorsque nous apercevions un tout petit équipage pour un aussi gros vaisseau. Tirée par l'oreille pour la petite perte de temps, le capitaine décidait que cette fois-ci tu accompagnerais le massacre, car il n'était pas dupe et comprenait ce que tu venais de faire. Jusque là, il t'épargnait les précédents abordages et contre ton gré, tu n'avais d'autre choix que de le suivre.

Silver James: "Moussaillon ! Envoyez les canons et agrippez moi cette corvette !"  

Oh non ! Pas encore une tuerie, tu n'aimais vraiment pas la violence ! Tu te bouchais alors les oreilles au son des boulets projetés et des grappins lancés pour aborder le pourchassé. Le sourire en coin et le sabre levé, le capitaine prenait la pose en te tenant en laisse de son autre main. L'équipage se préparait à l'abordage, enjouait de pouvoir faire un nouveau massacre. Des rires peu rassurant se faisaient entendre à bord du Knights Murderer ! Le bateau inconnu allait-il perdre tous ses hommes et couler dans les profondeurs des abysses ?
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2246
Popularité: -56
Intégrité: -50

Mar 1 Déc 2020 - 0:05

Les jours passaient et ne se ressemblaient pas. Il n'y a pas si longtemps, il était un petit arnaqueur sans vraiment d'histoire, faisant son petit bonhomme de chemin sur South Blue. Et aujourd'hui, il était capitaine pirate sur son propre bâtiment, qu'il avait baptiser l'As de Pique au passage. Cette corvette noire et blanche était assez originale mais classieuse selon lui. Il ne restait plus qu'à recruter un équipage un peu plus important que les cinq membres actuels de l'Ouroboros et tout serait là pour qu'ils deviennent de vrais forbans.

Et dire que tout cela avait été précipité a cause de la rencontre de ce commodore Heed ... Tout ça au passage pour ne pas avoir de nouvelles de lui depuis plusieurs semaines. Peut-être Edward avait-il surréagit en pensant qu'il courait véritablement un danger.

M'enfin, c'était un peu trop tard pour rebrousser chemin maintenant. Puis sait-on jamais, peut-être que sa nouvelle situation n'était pas plus mal. Il avait perdu en finesse d'action au profit d'une force de frappe décuplée au travers de son nouveau statut. C'était une approche qui n'était pas celle qui avait été envisagée mais bon, elle avait des avantages aussi. Comme cette petite sureté qu'offrait le fait d'avoir un quartier général en mer pour se reposer tranquillement par exemple.

Aujourd'hui, l'arnaqueur avait enfin pu enlever ses bandages. Son corps était quasiment complétement remis de ses blessures et il avait même reprit un entrainement léger pour lentement se réhabituer dans le but de bientôt être de nouveau capable de se battre à cent pour cent. Si toute ces aventures avaient apprit quelque chose à notre beau parleur, c'est qu'en cas de soucis, il devait être prêt. D'autant plus qu'il avait maintenant en sa possession le légendaire Aiguillon Royal et son zoan du cobra royal. Il était primordial qu'au plus vite appréhender les pleines capacités de cette arme afin d'en tirer son plein potentiel.

Mais pour l'heure, quelques soulevés de poids suffiraient. Il ne fallait pas griller les étapes. Dans sa petite salle prévu à cet effet, nous pouvons donc retrouver notre homme suintant de perles de transpirations, dans ses pensées, sous le ciel azur de cette journée. Il pouvait soulever plus ou moins quarante kilos pour le moment, pour être sûr de ne pas réouvrir sa cicatrice. Cela lui faisait très bizarre d'en posséder une d'ailleurs. C'était quelque part le signe qu'il ne reviendrait jamais en arrière ...

Mais alors qu'il était dans sa méditation, il entendit une sorte de craquement, comme le signe qu'un autre bateau arrivait avec vitesse. Des pirates ? Un abordage ? Probablement. Le pavillon noir qui dominait l'autre navire allait dans ce sens en tout cas.

"- Ah non ! Hors de question ! "

Remonté comme jamais a cette simple vue, le jeune homme allait reprendre son sabre et se diriger vers le pont. Il ne se ferait pas détrousser aussi peu de temps après avoir obtenu ce bateau ! C'était hors de question !

D'un regard décidé, il avait donc prendre la parole une fois qu'il savait l'autre équipage suffisamment proche pour l'entendre.

"- N'essayez même pas bande d'enflures ! Repartez d'où vous venez et fissa ! Sinon ça va pas le faire ! "

Ouais, pour le coup, cette situation collait un peu la haine au ventre d'Edward, il en perdait un peu sa classe naturelle mais bon, ça arrive comme on dit. Puis même s'ils étaient en surnombre, il savait chacun des membres de son équipage très largement capable de se battre contre ce qui semblait être vraiment une bande de brutes sans cervelles. Un seul faux mouvement de leurs part, et ils regretteraient leur venue au monde, c'était à eux de voir.
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1756
Popularité: -29
Intégrité: -29

Mar 1 Déc 2020 - 16:00

"Encore un dernier petit réglage et ça sera parfait mon ami !"

"Tu as fais du très bon boulot Istos comme d'habitude !"

Le biomécanicien semblait sourire de ce que je pouvais voir à travers le casque qu'il m'a confectionné. C'était assez étrange de voir le monde en légèrement plus rouge et plus sombre à la fois. Je me sentais étonnamment bien à l'intérieur, je pensais que je me sentirais étouffé mais il n'en était rien. Ce casque, en plus d'être esthétiquement très jolie, me conférait une résistance supplémentaire au niveau du visage : Mon point faible. Maintenant que ce dernier est recouvert, je n'avais plus grand chose à craindre si ce n'est les coups contondants. Après bon, ce ne serait que de la taule que l'on froisse, mais il n'empêche qu'un coup de marteau au casque ne serait pas des plus agréables je pense. Istos se reculait désormais pour contempler son œuvre vu de l'extérieur tandis que je me levais pour voir le résultat dans le miroir du bateau. Il n'y avait pas à dire j'étais vraiment chanceux d'avoir un ingénieur aussi talentueux à mes côtés, le résultat est impeccable. J'appuyais sur le bouton latéral pour enclencher le mode autonomie respiratoire. Bien, cela semblait fonctionner. C'est parfait ! Plus qu'à essayer en condition réelle pour apprécier tout cela. Je décrochais mon casque pour le tenir avec mon bras droit et souriait de cette bonne fortune.

En ce moment, tout se déroulait plutôt bien pour nous ! On avait réussi à voler le bateau, on avait chacun nos appartements, on avait crée notre équipage et surtout : on avait fait un beau coup d'éclat sur l'île du Karaté. Quand je pense qu'au début de mon aventure j'étais une personne pacifiste et très réservée, ma transformation en cyborg m'a rendu beaucoup plus confiant et beaucoup plus apte à encaisser. C'est plus simple d'être en première ligne quand on a un corps en métal plutôt que quand on a un corps de "lâche" comme j'avais avant. Mais trêve d'apitoiement, désormais je comptais un équipage des plus solides dont j'avais la chance d'être le second. Désormais plus de place pour la faiblesse, nous allons devoir continuer de recruter d'autres camarades afin de nous renforcer davantage. Alors que je m'apprêtais à féliciter Istos pour l'ensemble de son œuvre, la porte de mes quartiers s'ouvrait en trombe et Monti apparaissait dans l'encadrure de la porte.

"Klaus ! Y a un navire qui nous cherche des noises ! Ils ont pas l'air d'être là pour prendre le thé !"

"Parfait, j'arrive. Préviens Edward et Magnus, on va régler ce problème."

"Edward est déjà sur le pont, je vais chercher Magnus dans ce cas."

Je me hatais donc vers le pont supérieur tandis qu'Istos ramassait son marteau de guerre pour me rejoindre. On allait donc pouvoir tester ce casque en situation réelle ? Oh c'était vraiment un timing parfait ! Bon, allons rejoindre le capitaine maintenant. Je le voyait encore tout suintant de son entrainement. Bon sang, j'espérais qu'il n'avait pas trop forcé tout de même pour ne pas rouvrir sa blessure. Je me mettais à ses côtés et regarde le bateau qui nous aborde. Il semblait bien déterminé pour venir se battre. Tant mieux ! Ils récolteront ce qu'ils auront semer ! J'enfilais mon casque et le connecte quand je regarde les boulets de canon commençait à se rapprocher dangereusement. Je me disais que bien que mon corps était renforcé, je ne ferais pas long feu face à un boulet, pour cela j'allais devoir améliorer mon corps encore davantage. Je me tenais le long de la rembarde, face à nos ennemies. Ils pouvaient bien tenter de me tirer dessus, mais je crains que leurs tentatives soient vouées à l'échec. Amusé, je demandais à mon capitaine.

"Quels sont les instructions capitaine, on tue tout le monde ou on garde quelques prisonniers ?"

Je ne lui parlais pas de sa blessure, car il n'aimait pas vraiment en parler. Et puis, il était assez intelligent pour comprendre qu'il n'était pas à cent pour cent donc il ne forcerait pas dessus. Par contre moi, je suis en pleine forme et j'ai bien envie d'aller casser du pirate aujourd'hui. En première ligne, j'attendais que les pirates daignent se rapprocher tandis qu'Istos se tenait à mes côtés, à couvert. Bapum était à la barre et Monti avait posé son fusil contre la rembarde et commençait déjà à allumer l'équipage adverse. Il n'y avait que Magnus qui n'était pas dans mon champs de vision, mais sans doute n'était il pas bien loin ....
Magnus Sigvard
Magnus Sigvard

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1054
Popularité: -33
Intégrité: -18

Jeu 3 Déc 2020 - 21:33



La terrible bataille navale !




“Les batailles se perdent dans la précipitation.”



























Je pouvais ressentir chaque vague lorsque le bateau claquait sur l'une d'elle. Des vas et vient qui secouaient dans tous les sens. Et si j'avais eu le mal de mer ? Comment aurais-je fait ? Alors que j'avais enfin récupérer ma chambre dans ce nouveau bateau, j'étais assis à mon petit bureau. Petit lampe qui éclairait le travail sur lequel j'étais en train de réfléchir. En effet, l'ancien bateau ne devait pas devenir un bateau fantôme mais bien une source de revenu ou autre. Alors que je me balançais sur ma chaise, j'avais enfin trouvé le plan rentable pour ce bateau... Il consistait à....

La porte claqua fortement contre le mur de ma chambre. En sursaut, le pied de ma chaise glissa et ma chaise tomba en arrière. Regardant un des hommes du bateau la tête à l'envers, celui en panique me dit alors :

"On se fait attaquer Magnus !!! Prépares-toi vite et rejoins-nous !"

Il en avait pas dit plus et je n'avais même pas eu le temps de répondre. Fixant mon caméléon dans le coin de mon bureau, je regardais que la cage soit bien fermée. Récupérant mon arme sur le fond du bureau, je sorti arme à la main. Je ne devais pas prendre à la légère.

De là ou j'étais je rejoignais Klaus pour me retrouver à ces côtés. Arme pointée en leur direction, j'essaye de voir le nombre de cible ou de penser à un futur stratagème. Les premiers boulets lancé par les ennemi frappèrent les eau devant nous, nous éclaboussant. Alors qu'un homme semblait bouger sur la droite de leur bateau, je pu avoir un visuel. Un coup de feu parti alors en sa direction ?

Puis je pris la parole :

"Est-ce qu'un de nous veut pénétrer leur bateau en secret afin de les prendre par derrière ? La machine de guerre ?"


Disais-je en regardant Klaus. Comment allait se dérouler la suite des évènements ? Le combat semblait inévitable...


©️Codage by Littleelda from Never Utopia

Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 3 Déc 2020 - 23:11


La terrible bataille navale !


Le bateau de James Silver s'approchait dangereusement de ses futures victimes. Ses hommes lançaient un à un des grappins pour accoster la petite corvette. Le capitaine était en premier place suivis de son second, toujours son épée et la laisse qui te reliait à lui. Ce qui voulait dire que ton maître ne te laissait pas le choix de se battre à ses côtés. Les deux navires s'entrechoquaient. Tu étais à deux doigts de ton à la mer, mais pas d'inquiétude pour ça, le maître de la flotte te retenait, ce qui t'étranglait tant il forçait pour te "rééquilibrer".

James Silver: "Morte tu m'es inutile le cleps. T'as pas intérêt à te louper cette fois-ci. Une entourloupe et je t'éventre !"

Kistuna: "Com... compris, capitaine !"

James Silver: "A l'attaque !"

Nous y voilà, l'assaut venait d'être lancer. La mort ne faisait peur à aucun homme de l'équipage. Tuer était le passe temps favoris de la majorité des sbires du Tortionnaire. La quasi totalité de l'équipage sautait sur le navire, fonçant vers nos adversaires qui, au passage, n'avaient pas l'air commode. Ton maître finissait par lâchait ta laisse se dirigeant vers l'homme aux yeux rouge et t'ordonnait d'user de ta capacité, le Howl Power. Sans rechigner tu exécutais ses ordres.



Son second, lui lançait des attaques sur ce qui semblait être un humain cyborg ? Quant à toi, pour ne pas subir de sévères représailles, tu sautais en utilisant ta capacité Jump so High, sur l'homme qui ressemblait drôlement à un mafieux. Il possédait un pistolet, tu devras sans doute esquiver les balles si tu le pouvais. T'élançant dans un saut gigantesque, tu tentais une pirouette pour lui asséner un coup de pied en usant de la retombée de ton saut.

Kistuna: "Je suis désolée ! Je n'ai pas le choix de me battre !"

Le chagrin de devoir faire du mal à quiconque te submergeait et tu n'approuvais pas la manière de faire de ton capitaine. Tu refusais au plus profond de toi de te battre, mais ton instinct de survie t'y obligeait ! Tu espérais que l'homme esquiverait ton coup et de te laisser dominer pour te faire mettre K.O. Non loin de là, tu pouvais entendre, hélas, Silver ricaner et blâmer son adversaire.

James Silver: "Alors fils de chien, prêt pour la mort ?"

Il attaquait en donnant des coups plutôt puissant, est-ce que son adversaire sera de taille pour l'affronter ?
==================================================================

Jump so High:
Kistuna peut se projetter vers le haut en faisant un saut de trois mètres de haut grâce la force de ses jambes.


Howl Power:
Dans un hurlement similaire à celui du loup, Kitsuna encourage ses alliées et intimides ses adversaires d'une durée d'un tour.



Dernière édition par Kitsuna Larocaille le Mar 12 Jan 2021 - 21:26, édité 5 fois
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2246
Popularité: -56
Intégrité: -50

Ven 4 Déc 2020 - 20:27

Vraisemblablement, bien peu impressionnés par les avertissements d'Edward, l'équipage pirate décidait quand même d'aborder la corvette. C'était tant pis pour eux. Ils verraient bien ce que ça leur en couterait de mettre Edward en colère.

Lorsque le cyborg, récemment arrivé sur le pont, posa sa question, il allait donner une réponse qui allait bien montrer son état d'esprit.

"- Et bien disons que si certains chanceux s'en sorte sans trop de casse, on aviseras et pour les autres tant pis."

Le message était clair. Tout le monde devait se battre sans avoir peur de faire des victimes. Il n'était de toute façon pas dans la nature de l'arnaqueur d'avoir de la pitié pour des inconnus. Ils avaient cherché ce qui leur arriveraient et, comme pour leur faire regretter leur erreur, Edward allait directement attaquer. Il allait dégainer son sabre et provoquer une sorte de tornade qui allait d'office faire du dégât sur ceux qui avaient eu le malheur d'ouvrir la marche chez les pirates.

Evidemment, ça ne manqua pas d'attirer le capitaine qui allait se présenter d'une manière très sûr de lui.

"- Oh tiens, en voilà un qui n'est pas un minable. James Silver, pas la peine que tu me donnes ton nom, dans quelques secondes, tu seras mort. "

James Silver ? Vraiment ? Pouffant de rire, Edward allait répondre à son adversaire, assez fier de lui.

"- Et bah enchanté James ! Et merci pour les trois-cent milles berrys que je me suis fait en usurpant ton identité ! "

Alors que l'homme aux yeux rouges était plutôt content car du coup, son assaillant était quelqu'un sur qui il s'était déjà renseigné, ce dernier devint rapidement rouge de colère.

"- Alors c'est toi la raclure qui m'a fait passer pour un bouffon sur l'île du karaté ?! "

"- Edward Minaro, enchanté ! "

Pour l'occasion, notre homme en costard avait pris une voix un peu hautaine avec une petite pose de salut, en se penchant vers l'avant et en remontant sa main gauche vers l'épaule droite.

Ca ne manqua pas de scellé la crise de nerf de James qui se mit directement a foncer sur Edward pour un échange de coups d'épées très violents. Visiblement, il n'était pas du tout là pour rigoler.

Après ce simple petit échange basique, le capitaine de l'ouroboros pouvait très bien voir la férocité de cet adversaire. C'était très problématique car a cause de ses blessures, lui n'était pas encore à cent pour cent. Ca serait coton. Mais bon, il avait l'avantage psychologique et c'était déjà pas mal. Il se rendit vite compte qu'un moyen simple d'affaiblir son adversaire serait de lui faire perdre ses moyens en l'énervant et pour le coup, c'était déjà en très bonne voie.

Reprenant sa posture défensive, il décidait de la jouer fine ce coup-ci. En espérant que ça se passait aussi bien pour les autres, notamment pour Magnus qui visiblement s'était fait prendre pour cible par une bien étrange Minks.

HRP:
 
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1756
Popularité: -29
Intégrité: -29

Ven 4 Déc 2020 - 21:42

Les instructions d'Edward était claires : pas de quartier. On fonce dans le tas et on voit après pour ce qui est des blessés et des morts. Parfait, pas besoin d'aller dans la dentelle dans ce cas ! Après tout ce sont ces forbans qui nous ont attaqués en premier. Pas besoin de se ménager. J'écoutais le plan sordide de Magnus en plein milieu de l'affrontement et ça me décrochait un sourire. Bon certes, il ne pouvait pas le voir car j'avais mon casque sur la tête, mais c'était plaisant. Même à deux doigts de se prendre une balle perdue par un des mecs en face, il était là à échafauder des plans. Nous n'en étions plus là. Ils avaient l'initiative et il était hors de question de nous dispenser d'un quelconque homme durant cette bataille. En tout cas je trouvais ça sympathique qu'il se réfère à moi alors que les décisions, c'était Edward qui les prenaient habituellement. Pas le temps de lui expliquer, j'ajoutais juste d'un ton amusé en braquant mon bras canon vers nos agresseurs.

"J'ai un meilleur plan pour toi Magnus, on les défonce tous et on en parle après. C'est l'occasion de montrer ce que tu vaux au combat. Bapum, Istos, vous vous occupez de ceux qui montent sur notre bateau. Monti, occupe toi des tireurs restés sur leurs bateaux ! Vous avez entendu le capitaine, on leur roule dessus et on voit après."

Istos faisait quelques moulinets avec son marteau pour s'échauffer tandis que Bapum s'étirait tranquillement. Je me disais que c'était bizarre, j'avais déjà vu Monti se battre en utilisant son fusil mais Bapum lui n'utilisait que ses poings. Tout du moins, je ne l'avais jamais vu se battre avec autre chose. Monti s'était posté derrière une rembarde et avait posé le haut de son fusil sur cette dernière et commençait déjà son forfait. Je lui faisais confiance, il allait faire un carton. J'entendais soudain un cri de loup qui glaçait le sang, mais qu'est ce que c'est que ça ? Un fruit du démon particulier ? Une monstruosité de la nature ? Bon sang ! Je n'eus pas le temps de me poser la question qu'une ombre étrange sautait à bord de notre navire pour faire face à Magnus. Une fille aux cheveux bleus et aux oreilles de ... chien ? Loup ? Renard ? Rhaa je suis nul en zoologie ! Bref, un adversaire étrange pour Magnus, un premier test pour lui j'imagine. Je décidais de ne pas intervenir dans ce combat et je me disais qu'il était grand temps , à mon tour, d'entrer en scène. Deux pirates tentaient de monter à bord du navire en se balançant depuis des cordes de leur navire. Je tirais à deux reprises et je voyais mes deux cibles qui tombaient dans l'eau glacée. Bien, apparemment le casque ne m'enlevait rien à ma précision. Il est grand temps de voir ce qu'il vaut en combat rapproché.

Je m'apprêtais à tirer sur un autre pirate quand l'un d'entre eux me sautait dessus épée en avant. Par réflexe je mis mon bras devant moi ce qui provoqua un "cling" des plus sonores. La lame ripa le long de mon avant bras et je saisis le malheureux avec mon autre main au niveau de la gorge. Je lui assénais un coup de tête qui le sonna net avant de le jeter à la flotte. S'il n'est pas assommé, il y a de fortes chances qu'il ne revienne pas de ci-tôt sur le navire. Alors que deux de plus se ramenaient vers moi et que je les accueillais d'un double lariat au niveau de la gorge, je me rendais compte qu'Edward était au prise avec le capitaine adverse. Bon sang, il ne fallait pas qu'il force trop sur sa blessure. Alors que je m'approchais pour lui venir en aide, une masse noire vint s'éclater devant moi. Quelle rapidité ! S'il avait voulu m'exploser la tête pendant que j'étais concentré ailleurs, il aurait pu sans difficulté. Non son coup était destiné à attirer mon attention sur lui. Je regardais le pirate de haut en bas.

Un corps parfaitement musclé, il faisait deux têtes de plus que moi sans problème et semblait manier sa masse d'arme avec une facilité déconcertante, on aurait dit Istos avec son marteau. Il était balafré et imberbe, autant de pilosité faciale que de cheveux. Il avait l'air d'avoir vécu des combats des plus intenses, je ne devais peut être pas le sous-estimer après tout. Il portait un simple short et des bandages aux pieds et aux mains. On aurait dit un combattant pied poing, malgré qu'il semblait manier à la perfection son arme. Bien, il n'a pas beaucoup d'armure donc il prendra mes attaques de pleine face ! Mais visiblement, cela a l'air d'être un dur à cuire, il conviendrait donc de ne pas le sous-estimer. Il se dressait entre moi et le combat des capitaines, me toisait et ajoutait d'une voix rocailleuse.

"Je suis Tagas, le second de James Silver, je serais ton adversaire !"

"Le second ? C'est que tu dois être assez balaise ! Mais pas le temps de jouer avec toi, je vais t'exploser fissa et donner un coup de main à mon capitaine !"

"C'est ce qu'on verra, amène toi le tas de ferraille !"

"Non mais tu sais qui je suis ? Je suis Klaus, le guerrier de métal ! Souviens toi bien, pour le peu de temps qu'il te reste à vivre !"

Je fonçais sur le second du navire et lui assénait un plaquage assez costaud pour briser un mât en deux. Je m'attendais à le faire au moins reculer mais il n'en était rien. Le second était d'une résistance extraordinaire ! Il semblait même pas avoir encaissé mon attaque. Au vue de l'ombre qui allait s'abattre sur moi, j'en déduisais qu'il avait anticipé mon attaque pour que je sois à porter de sa masse. J'eus tout juste le temps d'esquiver vers l'arrière qu'il prit appuie sur sa masse d'arme pour me mettre un coup de pied monumental dans les côtes. Je m'attendais à ce qu'il se fasse bien mal dans l'impact mais il n'en était rien. A la place, je volais sur plusieurs mètres, entrainant quelques uns de ses sbires d'ailleurs vers la mer. J'eus tout juste le temps d'attraper la rembarde du bateau et de me rehisser à bord. Il était très intelligent. Au vue de ma composition métallique, il avait pensé par avance à ce combo pour me faire tomber à l'eau. Ma masse ne me permettrait pas de nager et j'aurais couler comme une ancre. C'était ingénieux de sa part. Alors que je me rehissais, je le voyais revenir à la charge. Il tentait cette fois de m'asséner un coup de masse directement dans la tête pour me forcer à tomber à l'eau. Tant pis pour le côté fair play, je ne pouvais pas me permettre de perdre. J'envoyais ma main métallique, les doigts en premier vers son œil droit le bloquant net dans son mouvement et le faisant se reculer de plusieurs mètres. Ce dernier pesta d'énervement avant d'ajouter.

"Lâche ! C'est un coup bas ! T'as aucun honneur ?"

"Dixit le mec qui vient de nous aborder alors qu'on ne vous a rien fait ... Je suis prêt à tous les coups bas pour protéger les miens. Et puis dans un combat, seule la victoire est belle, qu'importe la manière."


Bien, sa blessure à l'œil ne le fera pas renoncer et j'avais désormais une certitude. Si je n'avais pas les moyens de lui faire mal en frappant dans ses muscles, je connaissais une pléthore d'endroit où il était impossible de ne rien ressentir. C'est un des avantages d'être médecin, on est capable de connaitre toutes les faiblesses du corps humain. Amène toi Tagas, je vais te briser en moins de deux !
Magnus Sigvard
Magnus Sigvard

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1054
Popularité: -33
Intégrité: -18

Lun 7 Déc 2020 - 0:13



La terrible bataille navale !




“Les batailles se perdent dans la précipitation.”



























Je ne pu respirer quelques secondes que les balles fusaient déjà. Certains ennemis commençaient déjà à monter sur notre navire fraichement acheté... Ou gagné... Bougeant rapidement je mis un coup de crosse à deux marin qui était juste à côté afin de les assommer rapidement. Soudain un énorme coup de pied vint me frapper le dos me propulsant vers la rambarde. Mon ventre frappa celle-ci et j'avais bien cru que j'allais y perdre mon arme. Mais c'était un vrai bijou de famille. J'y tenais plus que tout. Je vis Bapum et Istos presque dos à moi claquer la gueule à d'autres. On essayait de garder notre territoire au maximum tout en gagnant un peu de terrain. Le début de la guerre avait commencé. J'avais pu entendre juste après les ordres du capitaine et l'idée de Klaus. Je visais déjà dans le bateau adverse tout en écoutant leur propos.

Un sourire se logea sur mon visage quand les ordres de notre capitaine tombèrent avec celle de Klaus. Il n'y avait pas de stratégie à avoir d'après Klaus. Mais on avait pas tous un corps en métal. Il devrait penser à autrui un peu. On avait alors juste à se fritter avec le plus de monde possible. Edward se tapait alors le gros morceau du bateau, Klaus quand à lui le bras droit de l'équipage ennemi et quant à moi... Un putain de clebs ???? Pourquoi devrais-je me battre contre un animal ?

Alors que je tirai quelques balles sur d'autres pseudo marin, j’arrêtais mes balles quand je vis l'espèce de loup sauter en l'air. Elle semblait avoir les facultés d'un animal. Avait-elle mangé un zoan ? C'était contre ma nature de blesser un animal. Même si celui-ci semblait différent. Mais j'étais complètement obnubilé par cette créature. Je rangeais rapidement mon arme dans mon holster quand je vis qu'elle faisait une pirouette dans les airs avant de m'asséner un énorme coup de pied. Fléchissant mes genoux je devais donc amortir le coup.

"Posture Totem ! Caméléon mode !"

Mon corps commençait à bouger bizarrement. Mes deux bras se positionnèrent au dessus de ma tête bloquant le coup de l'animal. Une jambe au sol et une jambe sur ma tête, je pu voir la souplesse de cette charmante louve. Rapidement mon bras s'entoura autour de sa jambe en l'air et mon pied vint s'agripper à sa jambe d'appui et je dis alors :

"Emprise du serpent !"

Cette technique consistait à entortiller mon corps autour des membres avant de me laisser tomber en avant. Le corps de l'animal tomba avec moi. Me retrouvant juste au dessus d'elle, j'avais entendu ces quelques phrases juste avant. Cela commençait à m'énerver. Cette raclure avec qui se battait Edward, la forçait à faire des choses dont elle détestait. Je ne lui avais donner aucun coup. Et toujours au dessus d'elle je dis alors :

"Tant mieux, j'adore les animaux ! Fais semblant que je t'ai mis KO. Ça t'épargneras de faire ce que tu n'aimes pas. Ce mec semble être une raclure. Dans notre équipage, tu fais ce que tu veux et tu suis tes propres ordres... Et quand il sera vaincus ! Parce que oui Edward le battra il est notre capitaine. Tu n'auras plus du tout d'ordre à recevoir et tu seras libre. Fais-moi confiance pour la suite; Sinon tu seras notre ennemi !!!"

Je ne pouvais la frapper, mon addiction pour les animaux était plus fort que tout. J'espérais qu'elle accepte le peu d'aide que je lui proposais. Agrippant une de ces pattes, je fis un geste rapide et fort vers la droite faisant glisser le corps de la Mink plus loin au fond du bateau. Elle pourrait peut-être se cacher ou observer et réfléchir voir même nous aider. Je me mis ensuite à crier afin que toutes les mers puisse m'entendre :

"EEEEDWAAAAARD !!!! DEEEEEFONCE CETTE RACLURE POUR MOI !!!! AUCUNE PITIE !!! J'AI HORREUR QU'ON MALTRAITE LES ANIMAUX !!! REND MOI CE SERVICE !!!"

Mon capitaine était au courant de l'attrait que j'avais pour tout type d'animaux, il avait pu le constater avec son cobra et mon caméléon. La jeune louve restait à terre pour l'instant. Qu'allait-elle faire ? Puis je continuais mon combat frappant toutes les têtes qui passait par là, en essayant de stopper chaque personne qui pouvait aller à l'encontre de la louve. La bataille faisait rage.


©️Codage by Littleelda from Never Utopia

Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 7 Déc 2020 - 14:15


La terrible bataille navale !


A ta grande surprise l'homme passait en mode caméléon et t'attrapait les deux pieds. Bloquée dans une position des moins confortables, tu tentais de garder ton équilibre, mais ton adversaire en décidait autrement. S'enroulant comme un serpent il t'écraser de son poids sur le sol. Encore une fois tu ne t'attendais pas à ça. Il était gentil avec toi et t'offrait la liberté de choisir de te battre ou non, car il aimait énormément les animaux. Tu ne bougeais pas d'un poil pour montrer ton pacifisme. Il te proposait alors de faire semblant d'être vaincu et tu te laissais trainer sur le sol, de façon à faire croire que tu venais de te prendre un coup, jusqu'à un lieu où le capitaine ne te voyait plus. Une fois que tu étais hors du champs de vision, tu te cachais de peur que si c'était Silver qui gagnait cette bataille, il te garantissait le pire châtiment et cet homme était maître dans l'art. Malgré la tentative d'autres hommes du navire approchait encore le bateau contre leur adversaires pour lancer un nouvel assaut de ceux qui restaient un plus tôt. Il fallait que tu fasses quelque chose et l'idée qui te venait en tête la première était d'inverser ton hurlement !



Tous ceux que je considérais comme des méchants commençaient à prendre peur et à retourner sur le bateau ce qui pouvait te laisser le temps de couper les cordages des grappins utilisés précédemment ! Cela suffisait aussi à distraire James qui semblait mécontent de se retournement de situation en sa défaveur.

James Silver: "SALE CHIENNE !"

Tu ne faisais pas attention à ses mots, car tu en avais l'habitude depuis le temps que tu traversais la mer à ses côtés. Tu courais le long du bateau pour couper les cordes les unes après les autres grâce à ta technique d'allongement de tes ongles. Une fois la chose faites tu prenais du recul pour retourner sur le navire de Silver, mais son bras gauche, qui attendait où cas où la situation dégénérait, prenait un cordage te réceptionnant en plein envole par la laisse qui entourait encore ta gorge avant de te ramener vers la corvette.

Second gauche: "Je l'avais pourtant dit au capitaine qu'on aurait du te tuer, toi et cette vieille que tu nous as supplié d'épargner !!! Mange ça, clébard !"

Kistuna: "Laisse moi t'expliquer !"

Trop tard, cette grosse brute épaisse t'assénait un grand coup de poing au niveau de tes côtes avant de te relâcher au sol. Durant l'action tu entendais un craquement se faire, il était certain qu'il t'en avait casser quelques unes avant de prendre son immense marteau et de te frapper une seconde fois, tu n'avais le temps que de mettre des bras devant toi.



Tu refusais de te battre et te tordais de douleurs lorsque tu atterrissais dos à l'un des mâts de la corvette.  



Second gauche: "Tu as choisi de suivre cet imbécile, si tu penses que je n'ai pas vu la scène de tout à l'heure, tu te trompes. TRAITRESSE !"

Il courait dans ta direction et était déterminé à te buter sans pitié... La seule chose que tu faisais c'était de te recroqueviller sur toi même en écoutant tous les combats qui faisaient rage sur ce bateau. Entre un James Silver enragé et ses deux seconds les combats semblaient rude. Mettant tes bras sur ta tête, la queue entre les jambes. Tu t'apprêtais à recevoir un immense coup sur le crâne !

==================================================================
Long Claw:
Développe les ongles de Kitsuna de 10 cm ce qui lui permet de découper la chaire d'un animal ou d'un humain plus facilement.


Howl Power:
Dans un hurlement similaire à celui du loup, Kitsuna encourage ses alliées et intimides ses adversaires d'une durée d'un tour.



Dernière édition par Kitsuna Larocaille le Mar 12 Jan 2021 - 21:27, édité 1 fois
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2246
Popularité: -56
Intégrité: -50

Lun 7 Déc 2020 - 18:47

Visiblement, il se passait vraiment des bails sombres. Alors que notre arnaqueur se battait contre son rival, il voyait que ce qui se passait à côté était plus ou moins digne d'un cartoon. Magnus faisant une sorte d'étranglement à la fameuse Minks pour la coller au sol. Edward n'avait aucune idée de ce qui était en train de se dire mais ça avait l'air étrange.

Arf, au pire, il connaissait le tempérament expansif de son nouvel homme de main et il verrait bien une fois le chantier fini ce qui en sortait. Il ne fallait pas pour sa part qu'il oublie qu'il avait un adversaire qui semblait rivaliser avec l'homme qui l'avait salement blessé il n'y a pas si longtemps que ça. Il allait donc reconcentrer son focus sur lui, pour ne pas se faire avoir.

Rapidement, l'homme en blanc allait profiter d'une ouverture lors d'un énième échange de coups de sabre pour transformer la pointe de sa lame en cobra pour tenter de mordre James. Raté, il allait pouvoir esquiver assez rapidement, comme les deux ou trois tentatives qui allait suivre. James était sacrément agile, il n'y avait pas à dire.

Mais quelque chose allait le déconcentrer. Mine de rien, il semblait lui aussi concerné par ce qui se passait en fond avec la mink. Il allait se retourner vers elle pour l'insulter.

Erreur fatale.

Profitant de sa vitesse d'exécution, Edward allait ordonner à sa lame de mordre son adversaire pour créer une myriade de jets d'air à haute pression en collant des estocs pour les provoquer à grande vitesse.

Alors que James allait cracher du sang et tomber un genoux au sol, choqué et en sang après cette suite d'attaque dans son dos, Edward allait prendre la parole.

"- Ne jamais tourner le dos à son adversaire. Surtout si celui-ci n'a aucun scrupule a sillonner les mers dans l'unique but de duper son monde pour ses propres intérêts. "

En un instant, le tueur de marines s'était fait mettre quasiment hors d'état de nuire à cause de propre bêtise. Avant de recracher de nouveau du sang, il n'allait avoir qu'une seule chose à dire.

"- Espèce de lâche ... "

Souriant, Edward allait rengainé son arme pour conclure.

"- Qu'importe la manière, tu es au sol et en sang, je suis debout. C'est la seule chose qui compte. "

Mais après ce petit instant de gloire, quelque chose allait de nouveau rendre les choses plus dures. Dans la mer bleue claire et dégagée, commençait à apparaître au loin ce qui semblait être une vraie flotte ...

HRP:
 
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1756
Popularité: -29
Intégrité: -29

Mar 22 Déc 2020 - 18:36

Le combat entre moi et Tagas commençait un peu à durer. Ni lui ni moi ne voulions lâcher le morceau. J'avais beau visé les articulations à chaque fois, il semblait arriver à encaisser toutes mes attaques. J'avais un grand respect pour lui, je ne sais pas si j'aurais pu encaisser les attaques infligé moi même si je n'avais pas eu mon corps robotique. Ceci dit, les attaques que j'ai encaissé, je n'aurais clairement pas pu avec mon corps d'humain. Là c'était assez serré je dois avouer. On était doué pour encaisser et aucune de nos attaques, si dévastatrices soient elles, ne semblaient venir à bout de notre défense de fer. Je ne serais pas étonné qu'il ait des plaques en métal dans le corps tellement il était incroyablement résistant ! J'avais réussi à encaisser pas mal, mais je n'aimais pas la tournure que prenait les évènements. Plus le combat durait, plus mes chances de victoires diminuaient drastiquement. En effet, je ne savais pas combien il me restait de vapeur, et impossible de vérifier pendant le combat. De plus, même si mon corps métallique est résistant, je ne serais pas étonné qu'il ait tordu quelques morceaux avec ces frappes. Il n'était pas impossible qu'il rende inutilisable une partie de mon corps.

Je fus projeté sans ménagement vers Magnus qui venait de disposer facilement de son adversaire. Bien, je n'ai rien contre les spécificités de la nature, mais sans connaitre leurs forces, il vaut mieux les garder loin de nous. Alors que je me relevais péniblement, je ne pouvais pas m'empêcher d'éclater de rire. Bon, c'était un rire vraiment robotisé à cause de mon casque mais nul doute que le mafioso avait compris que tout allait bien pour moi. Puis soudain, un autre cri, un cri lupin se fit entendre sur le pont du bateau. Là où j'avais ressenti un léger frisson la dernière fois, cette fois je me sentais ragaillardi. J'avais envie d'aller casser du pirate ! Alors que je me faisais craquer ce qui restait de ma nuque, j'adressais un signe à Magnus en disant d'une voix amusée

"Je t'avais bien dit qu'on s'amusait bien ici ! Je te laisse gérer les derniers pirates ! Fais en sorte que la fille reste en vie !"

Sans attendre de réponse, je repartais à corps perdu dans la bataille, motivé par le cri du loup vers mon adversaire. Ce dernier était tombé lors de la projection et venait tout juste de se relever. Visiblement, il fatiguait ! Parfait, il est temps de tout donner maintenant ! Je profitais qu'il ait les mains sur les genoux pour l'atteindre d'un coup de genou en plein visage. Puis je feintais un coup de poing au visage pour aller lui attraper les jambes, le relever dans les airs et l'éclater au sol de toute ma puissance. Une fois ce dernier au sol, je montais à califourchon sur lui et commençait à enchainer les droites et les gauches dans son visage. Il réussit à me bloquer un bras et à me basculer. Merde ! C'est pas bon ça ! Comment il fait pour être encore autant déterminé avec autant de coup encaissé ? Je réussis à attraper son bras en retour et à faire passer mes jambes autour de ce dernier pour lui faire une clé de bras. Je sens que j'ai quelque chose, mais un de ses potes vient lui donner un coup de main me gratifiant d'un coup de pied dans le casque que je sens passé. Tu vas me le payer d'intervenir ainsi dans mon combat. Je relâche ma prise et sors mon bras canon prêt à l'exploser quand soudain Tagas me prend de cours et lui assène un front kick directement dans le plexus qui l'envoye voler par dessus la rembarde du bateau. Waouw ! J'aurais pas aimé me le prendre celui là.

"Ce combat, c'est entre toi et moi ! Je ne laisserais personne s'en mêler !"

"Je suis ravi que tu prennes ce combat à coeur ! Mais personnellement je n'aurais pas hésité à avoir recours à un allié si j'étais autant en désavantage que toi. Seule la victoire est belle tu le sais ... regarde ton capitaine il l'a appris à ses dépends."

J'avais remarqué qu'Edward avait défait son adversaire, provoquant l'incompréhension de Tagas. Il ne s'attendait pas à ce que son capitaine se fasse battre, et pourtant, un faux pas à sceller son sort. D'ailleurs, à l'image de mon capitaine, je ne suis pas du genre à laisser passer une occasion pareille. Je profite qu'il ait l'attention détourné pour foncer sur lui. Avec la rage de vaincre d'un fauve, je faisais claquer mes mains métalliques au niveau des oreilles de mon adversaire pour le déstabiliser. Un coup simultané permet un déséquilibre de l'oreille interne et donc une perte d'équilibre, le voilà maintenant assez bas pour pouvoir enchainer. Je poussais mon adversaire profitant de son incapacité pour prendre de l'élan et passer mes mains en inversé autour de sa gorge. Puis profitant de ma vitesse, je me jetais au sol en maintenant la prise sur mon adversaire. Sa nuque vint heurter violemment le sol avec toute la puissance acquise par ma vélocité et ma force, en plus de ma masse. Le géant cracha du sang et perdit connaissance dans la foulée. Je restais un petit moment au sol, reprenant mon souffle et me redressait de façon lente pour ne pas trop utiliser ma vapeur. D'ailleurs, je l'inspectais. Moitié utilisé seulement. Bien, il faut croire que la vapeur ne se perd pas facilement, mais heureusement que je n'avais qu'un seul adversaire comme Tagas à affronter. Je jetais un oeil en direction du champs de bataille. Bapum, Monti et Istos avait défendu un petit coin exigu à eux trois, malgré que Monti se soit pris une entaille bien visible au niveau de l'épaule, et le bio-mécanicien semblait au bout de sa vie. Magnus semblait bien occupé encore mais gérait bien son combat, Edward avait gagné son duel, la fille n'était pas dans mon champs de vision, et le second de James était K.O. Bon, il faut croire que c'est une victoire pour nous ?

Je voyais du mouvement au niveau de Tagas qui essayait tant bien que mal de se relever. Il est persistant, à n'en point douter, mais il demeurait tout de même ennuyeux d'être aussi résistant. Je m'accroupissais devant lui et l'amener tranquillement vers un coin du bateau. Est ce que cela voulait dire que j'avais de la compassion pour lui ? Oui, peut être un peu. Il s'était battu contre un beau diable, avec énormément d'honneur pour un pirate, et il refusait par fierté de demeurer au sol. Je trouvais sa rage de vaincre des plus admirable, sans mon corps métallique, je n'aurais pas tenu plus d'une dizaine de secondes face à un adversaire comme lui. Alors que je le mettais contre la rembarde du bateau, toujours en le maintenant assis, il me dévisageait. Il ne semblait pas comprendre pourquoi est ce que je le laissais en vie et que je l'aidais à se mettre en position plus confortable et digne. Je n'eus pas le temps d'anticiper sa question qu'il se décidait enfin à me la poser.

"Tu es une énigme, guerrier de métal, tu n'as pas hésité à m'attaquer dans le dos mais tu ne m'achèves pas, au contraire même ... t'es vraiment bizarre."

"Parce que tu pars du principe qu'un combat se base sur l'honneur. Il n'y a pas d'honneur sur un champs de bataille, qu'un gagnant et qu'un vaincu. Tu vois les hommes autour de toi ? Je pense que si je ne t'avais pas arrêté tu aurais pu en blessé voir en tuer quelques uns. Je me bats pour gagné, peu importe la manière. Quant à ce qui est fait après, et bien disons que tu ne représentes plus un danger désormais, et que je te rends hommage pour ta force. Puis, si tu veux tout savoir, j'ai hâte de te recroiser en mer pour qu'on remette ça..."

Il ne pouvait pas le voir avec mon casque sur le visage mais je souriais, cet homme avait été le premier véritable défi pour moi et mon corps cybernétique. J'avais bien envie de le réaffronter mais dans d'autres conditions. Pour l'instant, je devais assurer la victoire à mon équipage. Tagas étant hors d'état de nuire avec ses cervicales en bouillie, je n'avais plus de raison de l'achever. Je sortais mon bras canon pour balayer la zone, à la recherche d'un adversaire qui en revoudrait encore, mais notre victoire était totale. Tant mieux, Edward a encore des séquelles de ses précédents combats donc il valait mieux pour lui que le combat ne s'éternise pas trop.
Magnus Sigvard
Magnus Sigvard

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1054
Popularité: -33
Intégrité: -18

Dim 3 Jan 2021 - 22:47



La terrible bataille navale !




“Les batailles se perdent dans la précipitation.”




























Une mini guerre faisait rage sur mes deux bateaux. Quel bateau allait couler ? Qui allait l'emporter ? Des cris, des détonations, des explosions, cela commençait à être difficile de s'entendre dans ce brouhaha en plein milieu de la mer. Posé sur le rambarde je tirais de mon arme de l'autre côté faisant gicler le sang sur le bois de leur vaisseau. Mes yeux bougeait de gauche à droite en essayant de voir un maximum d'information. Soudain, un homme me fonça de plein fouet dessus. Un plaquage digne des plus grand rugbyman me faisant glisser en direction de la où était cacher l'animal que j'avais aidé.

Au sol, sous l'immense corps du pirate ennemi, un sourire sur mon visage, suivi d'un coup de feu avant de le retourner pour me libérer. Je commençais à n'avoir aucune pitié pour ces pirates. Mais cela allait encore être pire quand je vis cet homme frapper la Mink qui parti en direction d'un mât s’écrasant dessus. Son cri au préalable semblait avoir éveiller en moi un instinct animal. Attrapant mon chapeau dans la main pour le serrer fortement, je ne pu retenir ma colère. Rengainant mon arme, je le vis s'approcher de l'animal recroqueviller ne voulant plus se battre.

"AAAAARRRRRH PUUUTAAAAIN FAIS CHIER !!! JE NE PEUX PAS LAISSER PASSER CAAAAAA !!!!"


Dans une posture du léopard, mes jambes totalement fléchis, je me mis à crisper tous mes muscles afin de faire un bond rapide en avant pour foncer juste devant l'adversaire pour protéger la Mink. Toujours fléchis, je mis mes mains en croix au dessus de ma tête afin de parer le coup de cette brute qui s’apprêter à écraser le crâne de la louve. Mes deux pieds se mirent à s'enfoncer légèrement dans le bois qui se craquelait démontrant la force de cet homme. L'inertie de la frappe m'avait légèrement heurter le crâne. Mon chapeau qui était toujours dans ma main tomba juste à côté de la sauvage recroqueviller. Regardant difficilement dans sa direction, le sang coulant le long de ma joue depuis mon crâne je dis alors :

"Est-ce que ça va ? Désolé de ne pas avoir pu intervenir avant !!! YAAAAAAAAAAH !!!"


D'un cri de haine, je poussais sur mes jambes pour repousser le membre de la brute que je venais de bloquer précédemment. Le poussant en arrière, je n'allais pas avoir de pitié. Mais je devais l'écrabouiller de mes mains... Lancant un regard à droite, je pu voir de plus l'arrivée des marines. Cela commençait à devenir très compliqué. Fallait-il continuer de se battre ? Ou fallait-il s'enfuir ? Je restais la pour l'instant face à face à cet homme positionné entre lui et la Minks. Le combat allait certainement faire rage....


©️Codage by Littleelda from Never Utopia

Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 4 Jan 2021 - 17:13


La terrible bataille navale !




Second gauche: "ORDURE !"

Entendais-je à peine à quelques centimètres de mes oreilles. Je tentais de me tourner sur le côté pour me mettre face à la situation qui se passait juste à côté de moi. Quelle douloureuse épreuve avec tous ses os qui étaient certainement fracturés. La première chose que je percevais était le chapeau de l'homme caméléon qui me donnait l'opportunité de racheter mes fautes plus tôt. Je le saisissais pour pouvoir le lui rendre plus tard. La grosse brute ne m'atteignait pas parce que ce même individu lui bloquait la route ! Mon inquiétude grimpait en percevant les gouttes de sang tombantes une à une sur le sol. Avec de telles prouesses héroïques, il s'excusait et me demandait si j'allais bien. Il était vraiment gentil ce qui ferait de lui un bon maître ! Tout de même prise dans un élan de panique, je ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter à mon tour pour l'homme.

Kistuna: "Tu saignes !"

Idiote ! Je ne devais pas le distraire au risque qu'il se fasse blesser encore plus inutilement ! Je tentais de bouger, mais les douleurs que mon ancien camarade m'infligeait m'empêchait de me mouvoir à ma guise. Ce n'était pas avec mes mouvements lents que je pouvais faire quelque chose pour aider mon sauveur. Une idée me venait en tête, mais elle pouvait se retourner contre ma personne. Je ne pouvais tout de même pas rester planter là, contre ma volonté et me devais de faire au mieux même hors d'état.

Second gauche: "TU PERDS TON TEMPS A T'OCCUPER DE CETTE CHIENNE GAMIN !"

La colère de l'assaillant augmentait voyant que monsieur chapeau lui bloquait la route. La peur au ventre, je ne pouvais plus me contenir et laissais mes phéromones faire leur boulot. Je croisais mes doigts, espérant que ma tactique fonctionne sur la brute épaisse. Mon attention fut très vite détournée par un bruit assourdissant comme si quelque chose venait d'être projeter et que... Quelque chose tombait à l'eau à l'instant ! Une vague plutôt importante poussait le navire "ennemi" contre celui qui appartenait à James. D'ailleurs, cela me semblait étrange de ne plus le voir depuis tout à l'heure ! En regardant autour de moi pour trouver mon propriétaire, je pouvais constater que quelques matelots me fixaient étrangement. Et zut... Mon attaque ne devait pas avoir une aussi grande portée ! Mais par chance ou malchance le bruit qui me faisait penser à un obus se fracasser non loin de ces hommes répugnants les entrainants probablement dans les profondeurs de cette immense mer. Attendez une minute ! Les tires ne provenaient plus de l'équipage de Silver, mais de quelqu'un d'autre !!!

Kistuna: "Qu'est-ce qui se passe ?!"

Je ne voyais plus les deux bagarreurs de tout à l'heure et tentais de comprendre qui était le ou les nouveaux assaillants. Je finissais par me recroqueviller, dans la difficulté, à nouveau les mains bouchant mes oreilles pour ne plus entendre les sifflements des canons projetés qui me faisaient un mal de chien. J'étais tétanisée et décidais de ne plus bouger comme le bon toutou que j'étais, je restais à ma place. Un nouveau tire qui faisait encore tanguer assez rudement le bateau cette fois-ci, m'envoyait faire un rouler-bouler à l'opposé du navire auquel j'appartenais. Evidemment que c'était à l'opposé puisque le navire de James venait de recevoir un joli trou de la part des prochains ennemis. En revanche, dans la rapidité de l'action je n'apercevais pas si le bateau sur lequel nous étions était lui aussi atteint par les feux des canons voisins, mais également par les bruits de fusils qui commençaient à se faire retentir de plus en plus.

==================================================================
Pheromon Lady's:
Kitsuna sécrète des phéromones d'animal en chaleur, elle peut ainsi charmer les joueurs de types masculins et éviter un éventuel conflit avec son assaillant.



Dernière édition par Kitsuna Larocaille le Mar 12 Jan 2021 - 21:27, édité 1 fois
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2246
Popularité: -56
Intégrité: -50

Mer 6 Jan 2021 - 12:01

Le capitaine James Silver avait été vaincu. Par la fourberie d'Edward qui n'avait pas hésité à l'attaquer dans le dos, mais quand même. Lentement mais surement, la perte de sang l'avait même conduit au sol, agonisant presque et crachant son venin contre l'homme qui était responsable de son état.

Cependant, ce n'était même plus sa présence, ni même celle du reste de son équipage qui continuait de se battre sans trop réaliser la défaite de leur capitaine qui captait désormais l'attention de l'homme aux yeux rouges. Mais bien les coups de canons qui commençaient à faire tanguer le navire. Il devait réfléchir très rapidement. Que faire contre une flotte composé d'un bonne dizaine de navire ? Fuir, tout simplement. Il n'avait pas le choix et il devait faire vite s'il ne voulait pas que tout le monde se fasse capturer. Et ça serait dommage de revenir à zéro après avoir a peine commencé à créer une équipe digne de ce nom.

"- C'est la marine ! Tout le monde à son poste ! Retraite immédiate ! L'équipage de Silver, si vous voulez vivre, vous feriez bien de vous rendre utile aussi ! "

Évidemment, ne tenant pas plus que ça a aller en prison, la plupart des hommes lâchèrent leurs armes immédiatement pour déplier les voiles le plus vite possible alors qu'Edward allait pour sa barre improviser en prenant la barre pour enclencher un virage pour prendre le même sens que les bateaux de la marine pour plus facilement augmenter la distance avec eux alors que le bruits des canons commençaient vraiment à se rapprocher? On pouvait désormais lire facilement les gigantesques numéros sur les voiles des cuirassés de la marine. Même si c'était du chinois pour notre arnaqueur qui ne pouvait absolument pas dire à quoi ça correspondait.

"- Klaus ! Supervise les Noeux ! Il n'est pas l'air de nous faire trahir par des voiles mal attachées ! Magnus, à la vigie ! Les autres, il faut qu'on gagne de la vitesse, jeter ce qui n'est pas important par dessus bord, y compris les cadavres ! Vous prieront pour eux quand on seras sorti de cette merde ! "

Pour le coup, Edward ne faisait pas du tout preuve de son ironie habituelle. Il savait la gravité de la situation et il était le capitaine. Il devait agir comme tel.

"- Un navigateur ! Vite ! Il nous faut la direction du vent et la topologie de la zone ! "

C'était vraiment ce qui manquait à l'équipage de l'ouroboros d'ailleurs. Heureusement qu'ils avaient croisé les pirates de Silver d'un certain sens. Sinon, ça aurait été vraiment critique. En espérant que quelqu'un se manifesterait vite. Même si pour le coup, c'était mieux si le but du navigateur, pourtant ennemi jusqu'à très très peu,  était de survivre à tout ça.
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1756
Popularité: -29
Intégrité: -29

Mer 6 Jan 2021 - 21:36

La satisfaction de la victoire était de courte durée. J'avais vaincu le numéro deux de la flotte ennemie, Edward avait battu le capitaine, et visiblement Magnus a été fort occupé. C'est une victoire écrasante pour les pirates de l'Ouroboros. Alors que j'étais en train de discuter avec Tagas du bien et du mal dans un combat, une violente secousse vint bousculer le navire. On était attaqué encore ? Mais il va falloir botter le cul à combien de personne encore ? Cela commençait vraiment à me plaire ! Bien sûr qu'ils allaient nous rejoindre pour avoir volé un navire au nez et à leur barbe. Tout de même, envoyé une dizaine de navire pour nous capturer, c'était un peu abusé ! A moins que mon petit spectacle ait effrayé les marins sur place au point de se dire que j'étais une personne dangereuse. Fantastique ! Mon petit stratagème à donc fonctionner. Certes on était en situation délicate, mais bientôt on en rigolera je sens. De toute façon, on a pas le temps de se triturer les méninges qu'Edward vocifère déjà ses ordres dans tous les sens. Il prend vraiment son rôle de capitaine à cœur ça fait plaisir. Aussitôt fini sa phrase je m'adresse à mes compagnons n'ayant pas reçu d'ordre pour le moment. Si Edward n'a rien mentionné à leurs sujets, c'est qu'ils sont libres de leurs actions. L'équipage de Silver étant encore suffisamment nombreux pour jeter les morts par dessus bord.

"Istos, occupe toi des nœuds à bâbord, Bapum sur le pont et ralentis nos assaillants avec des tirs de canon. Si tu peux, vise les mâts. Monti, va te ravitailler en munition et vise les voiles avec ton arme. Une voile trouée les ralentira suffisamment pour qu'on prenne de l'avance. Je compte sur vous !"

"Jette moi par dessus bord, je peux même pas vous aider dans cet état."

"Ferme là, t'es pas sur ton navire là donc tu gardes tes ordres pour toi. Fais le toi même, si tu le peux."

Petite remarque mesquine, dans cet état il ne pouvait même pas bouger ses jambes ni ses bras, il pouvait à peine articuler. Il est vrai que je devrais peut être le passer par dessus bord, il n'est qu'un poids mort après tout pour le moment. Mais j'avais envie de le conserver en vie, une envie de l'affronter à nouveau sans nul doute. Je ne pense pas de toute façon que nous pourrions le recruter, il était vraiment beaucoup trop attaché à son capitaine actuel qui avait mal fini entre les mains du mien. Pas le temps de parloter, vu qu'Istos gère les nœuds de bâbord, je vais gérer ceux de tribord. La plupart était encore en parfait état, il y en avait qu'un seul qui avait beaucoup trop de mou et je décidais de le refaire. Alors double cabestan, suivi d'un nœud en huit pour éviter qu'il se desserre, et ça devrait faire l'affaire pour ne rien perdre de la puissance du vent. Istos avait déjà fini de son côté et nous avions fait cela plutôt vite. Alors que je jetais les cadavres des ennemis vaincus à la mer, je réfléchissais à un moyen de gagner encore davantage de temps. J'avais même pensé à l'idée de remplacer les boulets de canon par les cadavres des ennemis, mais ils sont trop lourd et n'irait sans doute pas aussi loin qu'un boulet de canon. Il faudrait créer une barrière entre eux et nous. On n'avait pas assez d'huile pour créer des barrières enflammés derrière nous, et on avait pas de pétrole pour laisser des pièges non plus. On allait devoir la jouer à l'ancienne. A moins que le capitaine ait une idée de génie, cela s'annoncer particulièrement serrée.

"Capitaine, le pont est nettoyé. On va les harceler pour les garder à distance, mais sans vouloir être pessimiste, on peut pas compter sur Bapum en terme de navigation pour ce coup là. Si on en trouve pas un navigateur dans les survivants, on va se mettre dans un merdier sans nom."


La synthèse était faite, mon rôle de second assumé, et j'allais prêter main forte aux artilleurs, n'ayant pas envie d'utiliser encore davantage les munitions de mon bras. Je ne sais pas comment va se dérouler notre retraite mais une chose est sûre, il allait falloir que je ménage mon corps robotique. Me retrouver sans vapeur pendant un combat, c'est signé mon arrêt de mort, et cela est impossible. J'ai encore trop de chose à faire avant de mourir.
Magnus Sigvard
Magnus Sigvard

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1054
Popularité: -33
Intégrité: -18

Mar 12 Jan 2021 - 15:19



La terrible bataille navale !




“Les batailles se perdent dans la précipitation.”




























Mes deux amis semblaient en avoir fini avec leur adversaire, mais pour ma part, j'avais un peu de retard, je n'ai rencontré cet adversaire qu'à l'instant. Face à lui, nos deux regards se croisèrent. Cependant, le bateau tanguait sous les tires de canon de la marine approchant. Quelques secondes après, notre capitaine nous donna des ordres à tous. Je devais allait à la vigie. Comment faire ? Il était hors de question que ce gros porc navigue à nos côtés. Je ne pouvais pas obéir maintenant. J'allais devoir redoubler d'effort pour terrasser cet ennemi horrible. Son regard n'était que haine envers la louve. Je ne pouvais pas rester là à rien faire. Je criais alors à Edward :

"Je suis désolé capitaine ! J'ai un léger contre-temps ! Je le règle vite et je pars à la vigie...."

L'homme en face de moi se mit à ricaner et dire par la suite :

"Mouah mouah mouah !!! Régler le problème vite ? Toi ? Je vais t'écrabouiller !!"

Fonçant sur l'ennemi des échanges de coups commencèrent. Coup de poing, parade, coup de pied esquive chacun à notre tour, tout cela au milieu de gerbe de sang. La force de cet individu était assez élevé. Son corps était massif, mais sa vitesse laissé à désirer. Je me pris une frappe au ventre me faisant glisser sur quelques mètres par loin de la rambarde. Sans attendre le pirate se rua en ma direction. Un sourire sur mes lèvres, je crachais de ma salive mélangé au sang. et je dis alors :

"Approche gros lard de merde !!!"

Armant son poing droit pour m'envoyer valser, j'allais utiliser cette force contre lui. Le combat commençait à s'éterniser. J'avais pu mélangé quelques postures de combat face à lui, mais sa résistance et sa carrure ne me permettait pas d'en finir aussi facilement que je le pensais. Alors, j'allais combattre tel un maffieux planifiant un plan. Tout bien réfléchis, je me laissais prendre des frappes supplémentaires afin de me faire reculer proche de cette rambarde avec le dernier coup de pied. Mon plan était prêt à être exécuté. Je n'avais plus le droit à l'erreur. Cette dernière insulte allait lui permettre de faire passer la colère avant toute chose.

Fixant et me concentrant fortement, je pu apercevoir quels coups il allait faire à force de me battre contre lui. Je commençais à me faire à sa vitesse et à son style de combat. Mon style quand à moi était assez difficile à lui à cause de mes changements de posture de combat et mes différentes techniques de frappe. J'étais prêt désormais. J'allais devoir tenter mon emprise de serpent sur un corps en mouvement, chose que je n'avais jamais fait. J'allais devoir modifier quelque peu la technique afin que mon idée fonctionne.

"YAAAAAAH Prend ça l'asticot !!!!"

De toute ces forces son poing m'arriva droit au visage. S'il me touchait, c'était la fin pour moi, et je passerai par dessus bord. Je jouais le tout pour le tout pour terminer au plus vite ce combat avant que la marine ne soit trop proche de nous. Alors que son poing allait s'écraser sur mon visage, mon pied fit un arc de cercle,mon visage frôla le poing de l'ennemi, me laissant croiser mon regard avec le pirate ennemi. Attrapant son bras sur le côté, j'utilisais sa force de frappe et sa vitesse de course afin d'entraver son bras pour le bloquer. Son bras bien attrapé, je me jetais dans la même direction que son coup porté tout en sautant légèrement vers l'avant. D'un geste vif je baissais mon entrave vers le sol afin que les pieds de l'ennemi décolle du sol et provoque un déséquilibre vers l'avant.

"ALLEEEEEEEEZ !!!! DEEEEGAAAAAAGE DE LAAAAAA !!!!"

Le corps du pirate était désormais en l'air, complétement déséquilibré, à la verticale, je terminais mon mouvement afin de lui faire passer la rambarde. Quant à moi, mon ventre frappa la rembarde fortement me coupant le souffle. Le pirate ennemi venait de tomber par dessus bord. J'avais réussi. Je ne l'avais pas mis KO, mais j'avais viré cette grosse merde de notre bateau. Retombant en arrière sur le dos, je repris mon souffle. Je respirais doucement. Le sang dégoulinant de mon visage et de ma bouche, j'avais également des contusions sur tout le corps du  au frappe du pirate. Ce combat avait été très difficile. Le pirate ennemi avait un physique assez imposant. Mais mon maître de l’époque m'avait toujours dit que tout type de corps subit la gravité. J'avais un peu appliqué cette idée sur ma dernière technique. J'étais proche de m'endormir, quand je reçu une quantité d'eau sur le visage due au propulsion des boulet de canon frappant l'eau juste à proximité.

"Putain, je dois aller à la vigie. Un dernier effort à faire avant de se barrer !!!"


Chacun de nous avait eu un adversaire de taille. Mais je n'avais pas un corps de métal, ou un sabre en serpent pour attaquer. Il me fallait un autre pouvoir au plus vite. Me relevant difficilement, je me,dirigeais vers l'animal sauvage et je dis alors :

"Tu peux te relever désormais. Tu n'as plus à avoir peur ! Je te protégerai à chaque fois !!! Il n'y a plus de menace maintenant ! Et notre équipage est assez fort comme tu peux le constater ! Veux-tu te joindre à nous ? Si tu étais sur leur bateau et qu'ils te gardaient en vie c'est que tu devais leur fournir une aide précieuse. Quel poste avais-tu ? Aides-nous s'il te plait ?"

Changeant mon regard de direction, j'attendais la réponse de cette louve. Que voulait-elle faire ? Nous rejoindre ? Je l'espérait fortement. Regardant mon capitaine je criais alors en sa direction :

"Je vais à la vigie capitaine ! Mon problème est réglé !"

Je parti directement prêt à grimper l’échelle afin de prendre de la hauteur pour voir ce qui se passait. Je devenais le guetteur dans ce poste d'observation. Il fallait partir rapidement avant de subir un deuxième combat. Cela serait très difficile et dangereux pour notre équipe.


©️Codage by Littleelda from Never Utopia

Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 13 Jan 2021 - 17:34


La terrible bataille navale !



Tentant de me relever et de m'aider grâce à la rembarde, j'avançais à petit pas pour essayer de rejoindre le capitaine du bateau, mais très vite ma route se faisait couper par le second gauche et l'homme au chapeau.
Ils étaient tellement prit dans l'action de leur combat qu'ils faisaient pas attention et je me dégageais en sautant sur le côté oubliant que mes côtes étaient fêlées... *gémissements de douleurs* L'homme avec de drôles de pouvoirs après avoir éjecter du navire son adversaire venait vers moi. Il me proposait de leur filer un coup de main et de les rejoindre. Nous verrons cela plus tard, tout d'abord il était hors question de se faire attraper par les autres vilains qui nous tiraient dessus !

Kistuna: "Tenez, ca vous appartient."

Je lui tendais son chapeau avant de répondre à sa question de manière brève avant de peinait à me relever pour m'aider et me dépêcher d'atteindre le gouvernail là où se tenait leur capitaine qui deviendrait probablement mon maître par la suite...

Kistuna: "Je suis Navigatrice et nous parlerons de ça plus tard !"

Je me dépêchais davantage et j'arrivais enfin ou presque jusqu'à l'homme, mais de nouveaux tires se faisaient entendre et le bateau tanguait à nouveau... Espérons que cela n'impactait pas les autres marins, surtout celui de la vigie et les mortiers ! Pour ma part je tombais pile aux pieds du capitaine avant de me hisser avec la barre.

Kistuna: "Laissez moi faire, j'ai appris à Naviguer monsieur le serpent... *se tenant en dessous de l'abdomen* Le vent légé adonne en direction de la nordé ! Les voiles doivent être affaler sur le champs et si nous empruntions ce chemin si nous irons en direction de l'île d'Amerzone !"

D'un air sérieux je reprenais donc...

Kistuna: "Ce n'est pas forcément le meilleur choix, mais je crains que nous soyons à court de temps pour réfléchir à un meilleur itinéraire pour le moment !"

Effectivement, si la corvette n'était pas dans la même direction que les bateaux de la marine, alors cela risquait de livrer une nouvelle bataille.

Kistuna: "A bâbord toute !

De sa force elle bougeait le gouvernail dans le sens qu'elle hurlait pour tenter d'offrir la liberté à ses potentiels nouveaux camarades. Le bateau tournait et commençait à avancer un peu plus rapidement déjà, mais les soldats de la marine gagnait en vitesse et en terrain, il restait encore beaucoup trop de cadavres sur le pont et le temps de changer de direction n'aidait pas non plus. L'ennemi commun allait-il rattraper l'équipage ?

==================================================================


Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2246
Popularité: -56
Intégrité: -50

Mer 13 Jan 2021 - 19:52

L'ironie. Des fois, c'était beau. La jeune mink qui avait causé la défaite de son capitaine par sa simple présence qui avait servi de distraction venait se présenter dans le plus grand des calmes comme une navigatrice. N'ayant pas le temps d'agir autrement, Edward allait donc lui laisser prendre les directives quant à la direction à suivre. Il n'avait aucune compétence là-dedans et il savait très bien que, pour le bien commun, il n'y avait pas de place pour l'orgueil ou pour la moquerie que ça soit elle la navigatrice.

Alors qu'elle donnait ses instructions, Edward allait donc les faire valoir, comme un bon capitaine le ferait.

"- Vous avez entendu ?! Affaler les voiles ! "

Chacun était à son poste. Visiblement, Baptum avait reçu l'ordre de tirer au canon. C'était une décision assez compliquée car cela impliquait clairement que la flotte serait moins enclin à laisser fuir la corvette. Et croire qu'un seul navire suffirait à contenir une flotte était une grave erreur. Cependant, il n'y avait pas d'autres choix que de s'adapter à ce qui avait déjà été fait. Edward décida donc de prendre les devants et allait donner de nouvelles instructions.

"- Ceux qui ne sont pas occupés, avec moi ! On va les bombarder de coups de canons ! "

Aussitôt dit, aussitôt fait. Un petit groupe allait rapidement se diriger vers les canons pour tirer alors qu'un boulet ennemi allait pour la première fois vraiment frôler l'As de Pique. Ils gagnaient en assurance et en précision, c'était mauvais. Surtout que la direction obligatoire, Amerzone, était aussi l'habitat d'une garnison de la marine. Il fallait trouver un moyen de vite couper court à tout ça avant de se mettre encore plus en difficulté.

Après quelques tirs, un mat de la marine tomba ceci-dit. Un premier élan d'espoir oserais-je dire. Et dire que sur la terre, Edward avait pu terrasser le chef de cette nuée de marines ... c'était rageant !

Mais alors que la situation ne semblait pas pouvoir être pire, un nouveau navire, bien plus gros que les autres, apparaissait doucement, proue en face de la tête du navire. En réalité, L'As de Pique avait été conduit dans une tenaille. Le combat ne serait plus évitable pour s'en sortir. Une dernière respiration, voilà ce qu'il restait avant ce qui serait sans doute un bain de sang. Et au passage le combat le plus dur de la vie d'Edward.
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1756
Popularité: -29
Intégrité: -29

Mer 13 Jan 2021 - 20:40

Les bateaux de la marine se rapprochait à vive allure. Bien que la femme-animale avait l'air d'avoir des notions de navigation, la partie n'était pas encore gagnée. J'aurais aimé que l'on ait plus de temps pour étudier cette situation au calme, mais il semblerait que le destin ne nous en laisse pas. On est bientôt encerclé et ça va vite devenir le merdier. Déjà, on arrive à portée de leurs canons, et cela ne m'enchante guerre. Leurs billes en métal ne me font pas peur, un coup de canon c'est encore autre chose. Je calculais le nombre d'ennemi à affronter. Beaucoup trop à moi seul, et sans doute tout autant si on compte notre équipage déjà meurtri par des combats qui s'enchainent. La fuite semble être la seule solution. J'entends ensuite le capitaine hurler qu'il faut se mettre au canon prêt à envoyer la sauce. Son cri d'encouragement ou de désespoir a sans doute ragaillardi nos membres d'équipages provisoires vu qu'un mât des bateaux qui nous poursuivaient vint s'effondrer. Enfin une opportunité ? C'était le bateau qui allait se rabattre sur nous pour nous fermer la voie. Bien, on a encore un peu de temps devant nous, même si les autres bateaux semblaient gagner du terrain. Le capitaine était affairé, et je me retrouvais donc à essayer de me rendre utile.

Nous étions bientôt assez proche pour que les marines essaient de nous tirer dessus. Je ne m'en faisais pas trop pour Edward, il était assez vif pour se mettre à l'abri en cas de besoin. Magnus était perché en hauteur et il était plus difficile pour eux de lui tirer dessus, ce dernier sachant se mettre à l'abri en cas de besoin. La seule personne importante qui n'était pas vraiment apte à se planquer en cas de coup de fusil, c'était la navigatrice qui devait rester droite à côté du gouvernail. Je montais donc et je m'approchais d'elle. Pour ne pas qu'elle prenne peur de voir une masse métallique fonçait sur elle, je mis mes mains en avant au niveau de sa tête de chaque côté sans la toucher pour protéger les tirs avec mon corps. Je finissais par ajouter de ma voix transformée par mon casque.

"Concentre toi uniquement sur le trajet, je me charge de te protéger des projectiles."

C'est alors que j'eus une idée des plus évidentes. S'il pouvait chercher à s'en prendre à la navigatrice pour nous empêcher d'avancer et nous rattraper, pourquoi est ce que nous ne ferions pas de même ? Il est évident de penser qu'en l'absence de personne à la barre, le navire n'avance plus du tout pareil. Je m'en serais bien occupé moi même mais on ne pouvait pas se permettre de perdre l'animale-humaine qui était à la barre. Comme aux échecs, on pouvait perdre quelques pions sans importances, mais si on perd le roi, nous sommes échecs et mât. Et temporairement, elle venait de prendre la place d'Edward dans l'échelle des personnes à protéger. Je ne pouvais pas bouger, mais je pouvais faire en sorte que quelqu'un d'autre fasse le bon mouvement à ma place. Et j'avais la personne toute indiquée pour cela. Surtout qu'il n'était pas bien loin de moi.

"Monti, vise le marine au gouvernail du bateau à bâbord. Il faut tout faire pour le ralentir !"

Ce dernier, vif et captant vite mon ordre, se mit en position en stabilisant son arme avec le bord du bateau, s'en servant également pour s'abriter. Bien il semblait viser le bon bateau. J'entendis un premier tir de sa part qui vint ricocher sur le bord du bateau adverse. Merde, il avait loupé son tir ! Allez mon grand ! On va tous y rester si on réussit pas à créer d'ouverture. Un autre tir, loupé également, il a touché la cabine principale du bateau. Je vois les marines commençaient à s'approcher dangereusement de nous au point que certains se tiennent prêt à sauter sur notre bateau. Ils sont tout proche ! Mais une fois de plus, la providence nous vient en aide. Monti réussi son tir , trouvant la carotide du marine au gouvernail. Ce dernier porte sa main droite à sa gorge tout en tombant à terre, agrippant par mégarde le gouvernail qui fit une grosse rotation à gauche, faisant faire un virage à 90 degrés à son bateau. La voià l'ouverture que l'on attendait tant ! J'ajoutais vers la navigatrice.

"A babord on a une ouverture, sors de nous là !" Puis vers Monti "T'es un champion ! Tu viens peut être de nous sauver la ..."


Je n'eus pas le temps de finir ma phrase qu'une salve de balle vint percuter mon corps cybernétique. Ils avaient attendu le dernier moment pour tirer et ont lancé une salve commune vers nous. Je vis quelques uns des membres de notre équipage temporaire tombé. La salve avait été destructrice ! Au moins, j'ai fais mon devoir en protégeant la navigatrice, si on l'avait perdu, on aurait été dans de beau draps ! Je tournais la tête et je vis un spectacle qui me glaçait le sang. Bapum se tenait sur le corps de Monti, ce dernier ayant eu un impact au niveau de l'œil et se tordait au sol de douleur. MAUDIT MARINE ! Je peux même pas me déplacer pour sauver mon ami ! Vivement qu'on soit hors de portée que je puisse le soigner ! Je pestais intérieurement devant tant d'impuissance de ma part, au moins Bapum était avec lui. Tiens le coup Monti ... tiens le coup ...
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1