AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


La terrible bataille navale !

Aller à la page : Précédent  1, 2
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 30 Nov 2020 - 17:14

Rappel du premier message :


La terrible bataille navale !




De nombreuses rumeurs circulaient concernant un jeune pirate qui prétendait être ton maître, ce fameux pirate dont tu entendais souvent parler à bord du navire depuis ton kidnapping chez ton ancienne maîtresse Euguette. L'immense bateau de James Silver voguait partout à la recherche de l'individu dans le South Blue. Cet être infâme, connu sous le nom du "Tueur de marines" planifiait son plan d'attaque contre ce "sous-classe" qui se nommait Edward Minaro. En attendant, en tant qu'esclave du navire et usant tes compétences de navigatrice, tu guidais l'ancien Timonier sous les ordres du capitaine.

A chaque flotte que nous croisions, nous faisions une halte en attaquant sauvagement les pauvres marchands, pêcheurs, pirates débutants et autres individus croisant notre but. Plus personne ne devait être épargner tant que nous ne trouvions l'usurpateur d'identité. Tu te demandais à quoi il ressemblait et ce qu'il faisait dans la vie avant d'entendre le Vigie qui hurlait qu'une corvette était droit devant. Tu espérais que ces individus puissent avoir le temps de fuir et tentais de ralentir la cadence, mais tôt ou tard le capitaine James Silver s'en rendrait compte et te punirait.

Nous nous approchions doucement, mais surement de ce pauvre petit bateau. Telle n'était pas notre surprise lorsque nous apercevions un tout petit équipage pour un aussi gros vaisseau. Tirée par l'oreille pour la petite perte de temps, le capitaine décidait que cette fois-ci tu accompagnerais le massacre, car il n'était pas dupe et comprenait ce que tu venais de faire. Jusque là, il t'épargnait les précédents abordages et contre ton gré, tu n'avais d'autre choix que de le suivre.

Silver James: "Moussaillon ! Envoyez les canons et agrippez moi cette corvette !"  

Oh non ! Pas encore une tuerie, tu n'aimais vraiment pas la violence ! Tu te bouchais alors les oreilles au son des boulets projetés et des grappins lancés pour aborder le pourchassé. Le sourire en coin et le sabre levé, le capitaine prenait la pose en te tenant en laisse de son autre main. L'équipage se préparait à l'abordage, enjouait de pouvoir faire un nouveau massacre. Des rires peu rassurant se faisaient entendre à bord du Knights Murderer ! Le bateau inconnu allait-il perdre tous ses hommes et couler dans les profondeurs des abysses ?
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 27 Jan 2021 - 22:57


La terrible bataille navale !




Alors que la terrible bataille navale faisait rage, quelqu'un se plaçait autour de moi pour me protéger des assauts de balles ! Je pouvais entendre ces dernières entrer en collision avec l'armure de l'homme qui me défendait. Il m'ordonnait de me concentrer uniquement sur la navigation, ce que je faisais avec beaucoup de difficulté de part mon état lamentable, mais également les coups sifflant des canons me faisant légèrement souffrir mes oreilles depuis tout à l'heure.
 
Kitsuna: Je vais essayer, je vous promets rien !

Une sorte de pression montait en moi, la peur bien accrochée à mon estomac. Il était hors de question d'être encore balader de droite à gaucher et hors de question de mourir ici ! Alors que l'homme en métal me donnait une indication de virer à bâbord, l'homme de la vigie semblait bien plus sûr de lui en demandant de changer de cap à tribord ! Le plan était d'user d'un autre navire que les pirates possédaient bien auparavant de l'accrochage avec Silver. Le problème étant le suivant: Si nous ne sortions pas par le bâbord des navires nous bloqueront facilement le passage par le côté tribord ! De plus ce n'était pas un navire qui restait sur toute la flotte, mais beaucoup plus. Je ne pouvais que me concentrer sur mon objectif étant protéger par l'homme ferraille, il fallait choisir la bonne option est très vite ! Allez Kitsuna, qui ne tente rien n'arrive à rien !

Kitsuna: Viser les bateaux tribords pour nous donner une chance de sortie plus fiable ! Le vent nous est beaucoup plus favorable de ce côté-ci !

Je changeais alors ma trajectoire, l'ennemi pensant fortement que nous sortions par la gauche venait de recevoir un petit mouvement surprise de l'As de Pique bien endommagé. La scène où les canons faisaient encore bien rage, le changement soudain de direction, il ne restait plus qu'à prier pour que l'homme caméléon ne se trompait pas ! Le bateau du capitaine serpent manquait de vitesse, il fallait donc donner les directives encore une fois de plus pour nous sortir de ce pétrin.

Kitsuna: Si nous voulons gagner d'avantage en vitesse, il nous faut rassembler le reste des affaires sur le pont au milieu du navire et que les membres de l'équipage se mettent du côté d'où provient le vent !

Non, loin de là se trouvait encore l'ex équipage du défunt James Silver. Peut-être était-ce une seconde chance ? Mis à part la méchanceté du défunt capitaine, je pouvais en tirer une bonne leçon: "Tout ce qui est bon à prendre est à prendre ! Parole de pirate !" Il fallait donc que nous nous serrions les coudes entre "ennemis" pour tenter de grossir nos chances à nous enfuir et fuir vers un endroit beaucoup plus approprié que l'Île d'Amerzone !
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2630
Popularité: -131
Intégrité: -108

Dim 31 Jan 2021 - 19:21

La situation, en plus de commencer à sérieusement être désespérée, semblait peu à peu échapper à notre capitaine. Autant dire que ça ne lui plaisait pas des masses que Magnus prenne l'initiative de contredire les ordres de base et surtout pour donner un changement de cap qui faisait vraiment perdre de la vitesse pour le coup. Passer d'un plein tribord à bâbord d'un coup, c'était clairement pas une bonne idée dans ce genre de situation mais il était un peu tard, sachant que la Mink, innocente sans doute, avait docilement accepter ces indications et tourné le gouvernail.

La marine gagnait de la vitesse, c'était vraiment la merde, si vous me permettait l'expression. Edward devait trouver une solution et vite, sinon ça serait la fin. Faire semblant de se rendre pour tirer sur les navires à bout portant lorsqu'ils arriveraient ? Non, trop risqué. Suivre l'intuition de Magnus sans savoir précisément ce qu'il avait en tête ? Sans manque de respect, c'était hors de question pour quelqu'un comme Edward qui n'avait confiance qu'en ses propres choix.

Puis aller venir l'idée. En observant dans tout les sens pour essayer de trouver une alternative, il allait poser les yeux pendant quelques secondes sur Klaus qui venait de finir le contrôle des nœud. Et dans son esprit divaguant à cause de l'urgence, il allait se remémorer que son second était également médecin et qu'il avait tout un tas de babioles et produits dans sa salle qu'il avait aménager comme une sorte d'atelier de l'horreur auquel l'homme aux yeux rouges ne comprenait pas grand-chose.

En fermant les yeux pour analyser les options sous le raffut des canons, il allait se résigner à quelque chose. Il était impossible de s'en sortir avec brio ce coup-ci, il fallait forcément user de quelque-chose qui ne nuirait pas qu'aux marines ...

"- Klaus ! Balance un gaz sur la zone ! Ca les fera fuir et on pourra se barrer ! Pose pas de question, on a plus d'autres options ! "

Il est vrai qu'il avait déjà été réfléchit que si la situation l'exigeait, l'équipage devrait user de cette solution, l'arme chimique. Sans masque à gaz, pour le coup, ça nuirait aussi aux alliés mais bon, il n'y avait plus d'autres options réalistes. Edward n'aurait jamais imaginé devoir ordonner quelque chose d'aussi radical si peu de temps après le début de leur voyage ceci-dit.

Sans compter qu'user d'un gaz qui serait mortel était impossible compte tenu du manque d'équipement et qu'un gaz raisonnable comme un gaz hilarant ou somnifère ne réglerait la situation que sur le moment et qu'il y aurait fort à parier que le commodore n'abandonnerait pas la traque. Mais bon, au moins, ça laisserait un peu de répit à tout le monde pour reprendre des forces et mieux se préparer pour la prochaine fois.

D'un certain sens, Edward avouait à demi-mot une sorte de défaite en proposant une solution si peu définitive mais bon, quand on est au pied du mur, il faut savoir reconnaitre ses limites. Et la force de la rage qui l'animait suite à cette humiliation le ferait grandir. Et à leur prochaine rencontre, James Heed ne survivrait pas ! C'était une question d'honneur maintenant !

Même si pour l'instant, Edward n'avait plus qu'à continuer de tirer au canon pour laisser le temps à Klaus de mettre en place ce dont il avait besoin ...
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Klaus Von Dragan
Klaus Von Dragan

♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2140
Popularité: -97
Intégrité: -87

Lun 1 Fév 2021 - 23:17

Le bruit assourdissant des canons résonnaient de toute part. Mon casque avait beau me protéger des impacts et des éclats, il n'en demeurait pas moins que le son des canons faisait écho dans ce dernier. Quel bordel ! En plus de ça Magnus se met à faire son intéressant à dire qu'il faut partir à droite alors qu'on a une voie royale à gauche ? Quel crétin ! Une opportunité comme ça ne se représentera pas ! Qui plus est, pour nous l'offrir, Monti était à l'agoni sur le pont à cause de ces conneries ! Vivement que cela soit fini que je puisse mettre mon pied au cul à ce timonier ! Mais nous avons plus important pour le moment. La sécurité de la navigatrice semble être le plus important. Tous les impacts que je prend, c'est autant de balle qui n'atteignent pas la femme-animale. Alors que j'étais en train de me demander si, foutu pour foutu, je n'allais pas tenter un abordage désespéré, Edward me héla avec véhémence.

Un nuage de poison ? Cela peut être une idée ! Je suis en train de travailler sur un poison dans la calle du bateau. Mais le problème, c'est que c'est une dose trop concentrée. Comment faire pour diffuser un poison dont je ne connais pas encore les véritables effets aussi loin ? Il me faudrait quelque chose qui puisse disperser le poison. Un coup de canon aurait pu faire l'affaire, mais il aurait été difficile de cibler une large zone. Il faudrait quelque chose qui puisse exploser dans les airs et redescendre sur eux en limitant notre zone d'exposition. Je n'ai pas le temps de tergiverser trois cent ans ! Je réfléchirais en courant ! J'appuie sur la tête de la navigatrice pour lui faire comprendre de se mettre à couvert, et je pars à toute jambe en direction de la calle.

"Navigatrice, garde le cap tout droit, c'est trop dangereux de relever la tête pour le moment. Bapum protège là du mieux que tu peux, Istos veille sur Monti !"

Les coups de canon qu'à subi le bateau ne l'ont pas fait couler, mais cela à renverser pas mal de chose à bord du bateau. L'as de pique a bien tenu le choc ceci dit, aussi étonnant que cela puisse paraitre. Devant ma cabine, je prend l'initiative de passé en autonomie respiratoire et donc de me cloisonner pour éviter d'inhaler quoi que ce soit. Ma cabine est devenue un vrai foutoir ! Moi qui suis tatillon sur le rangement habituellement, je suis encore plus agacé par la chose. Plusieurs de mes fioles sont cassés, mais fort heureusement, cella que je cherchais à tenu le coup. Je devrais repartir de zéro après cela, avec juste mes notes en tête. Bien, le poison est en ma possession ! Maintenant il fallait que je trouve une idée de génie pour diffuser tout cela. Un coup de canon vint faire tanguer dangereusement le navire et je manquais de faire tomber la fiole. Cependant, dans ma cabine, deux gros blocs me tombent dessus. Heureusement que je suis fais de métal, ça aurait pu me briser quelques os. Mon regard se posait sur ces blocs en question. C'est mon carburant, de la vapeur concentré dont je me sers pour ... attendez une minute ... de la vapeur concentré ? EUREKA ! J'attrape le sérum et l'insère dans la vapeur en question, lui donnant une légère note violacée. Bien, la synthèse va pouvoir se faire le temps que je monte. J'arrivais sur le pont avec le gros blocs dans les mains. Je me mettais à secouer ce dernier jusqu'à provoquer une pression considérable dans ce bloc qui devenait vraiment proche d'une cocotte minute.

"Carabiniers en position, votre cible ce sera ce bloc. Notre survie dépend de ce tir. Ceux qui n'ont pas de fusil, mettez vous un linge sur le visage, couvrez vous les yeux et bloquez votre respiration !"


Le soucis avec les gaz volatiles, c'est qu'ils peuvent infiltrés les muqueuses. Je ne savais pas exactement quel effet va avoir ce gaz qui plus est. Edward le savait, mais je pensais qu'il était prêt à prendre le risque. Après tout, il n'y avait pas trente six solutions pour s'en sortir. Les carabiniers avaient armés leurs fusils et il me restait plus qu'à projeter le plus loin possible ce bloc pour éviter au maximum les dommages alliés. Je commençais à faire des tours sur moi même à la manière d'un lancée de marteau, et puis finalement quand j'atteignais la limite ultime entre la précision et la force, je lâchais l'arme chimique dans les airs. Messieurs à vous de jouer. Un déluge de balle fut projeté vers le ciel. Puis soudain un "gling" suivi d'une explosion sonore. Pas de feu, mais la pression de la vapeur avait fait sauté le contenant et diffusé un magnifique voile de poison sur l'eau. Je ne m'attendais pas à pareil rayon ! Je regardais intrigué la réaction des marines juste derrière nous. Ceux qui ont été exposé au gaz se mettent à tousser, vomissent puis finissent par tomber raide au sol, privé de toute force mais encore vivant, enfin je crois. Je voyais certains membres de l'équipage commençait à tousser violemment, certains sont même dors et déjà tombé dans les pommes. Le rayonnement de l'explosion n'a pas été aussi contenu que prévu, tout le monde en a respiré plus ou moins une partie. Ceux qui s'en sont le mieux tiré ont juste de la toux, d'autres ont les nausées, et les pires cas sont tombés dans les vapes. Quel que soit les symptômes, je vais avoir fort à faire à tous les soigner. Je m'avançais vers le gouvernail et je tentais de voguer toujours tout droit, notre navigatrice devant sans doute être affecté par ce nuage. Etant le seul à avoir un masque à gaz, je serais le seul à pouvoir nous guider hors d'atteinte des marines. Fort heureusement, il était fort probable qu'ils abandonnent la poursuite face à pareille nuage de poison.

"Tenez bon les amis, je vous promet de tous vous soigner une fois à bon port !"
Kitsuna Larocaille
Kitsuna Larocaille

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun pour le moment

Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 14 Fév 2021 - 10:06


La terrible bataille navale !




L'homme cyborg m'abaissait la tête et m'ordonnait de ne plus bouger en attendant son retour. Il avait une idée derrière la tête après que son capitaine lui ordonnait de balancer du gaz... Quel type de gaz ? Cela ne me rassurait absolument pas, mes sens animal étaient beaucoup plus développer que ceux d'un humain lambda ! Je tentais de regarder ce qui se passait aux alentours relevant légèrement la tête par curiosité avant de voir un homme au loin sur les navires "ennemis" me viser et tirer ! J'abaissais aussitôt ma tête voyant que la balle atterrissait pile au bonne endroit ! Un peu plus et c'était ma tête qui y restait ! Je comprenais mieux le message de l'armure en métal vivante et décidais de ne plus regarder la suite du combat pour le moment.

Kitsuna: C'était moins une !

Ce fameux Ba... Bapo ? Bapum ? me faisait une petite leçon de morale et me grondait fortement parce que je désobéissais à ce qui s'avérait être le second du navire ! Oh mince, zut alors... je ne voulais pas ! Je m'inclinais la tête basse, les oreilles et la queue en bas pour m'excuser. Ce qui semblait le mettre mal à l'aise. Je me mettais à quatre patte pour voir comment se porter leur ami toucher par la balle. Oh mon dieu ! Son oeil !!! Je fouillais dans mes poches et sortais une petite bande que je gardais souvent sur moi, juste au cas où, car en général les pirates de l'ancien équipage du défunt pirate, Silver James, se blessaient souvent et me demandaient de leur faire leur bandage, je n'étais pas douée pour ça, mais cela semblait leur faire plaisir. Je donnais la bande à Batum, Ba... Au membre de l'équipage du pirate serpent !

Kitsuna: Tenez ! Prenez le et aider votre amie, je vous promets de ne plus relever la tête ! Il a beaucoup plus besoin de votre aide que moi..

Il était vrai que mes quelques côtes me faisaient bien souffrir, mais si je ne bougeais pas la douleur s'atténuait. Pour le moment, priorité aux hommes qui souffraient d'hémorragie et cela te semblait logique même si ca ne l'était pas pour tous. Soudainement, un nouveau coupe de canon faisait à nouveau tanguer le bateau et me faisait légèrement glisser sur le côté où était touché la corvette ! Je me tenais au pied de la barre de navigation pour ne pas me retrouver à l'autre bout ! Mais que faisait donc l'homme en métal ? Cela faisait un petit moment que nous le voyons plus et les navires marines semblaient s'approcher d'avantage, car le mouvement de changement de direction plus tôt du bateau le ralentissait avant que celui ne pouvait prendre un peu plus de vitesse. Puis venait de nul part, le bruit sourd d'une explosion ! Explosion, explosion... Je réfléchissais ce que signifiait ce bruit...  "Klaus ! Balance un gaz sur la zone !" Mais oui ! C'était l'explosion de ce fameux gaz que je ne tardais pas à sentir bien avant les autres membres... Je me mettais mes deux mains devant ma bouche et mon nez fermant les yeux tant l'odeur était immonde et donnait un goût acre dans la bouche ! J'en pleurais et toussais avant de finir par tomber dans un sommeil... Profond ou pas ? Je ne savais plus et ne pouvait le savoir.
Edward Minaro
Edward Minaro
Chargé de mission

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 2630
Popularité: -131
Intégrité: -108

Lun 15 Fév 2021 - 20:06

Le sort en était jeté. Conformément aux ordres de son capitaine, Klaus avait prit la décision d'empoisonner tout le monde avec un gaz dont Edward ignorerait les effets jusqu'au bout mais il avait décidé d'avoir confiance en son second. Cette défaite personnelle, il en ressortirait plus fort, il le savait. Et sa vengeance n'en serait que plus savoureuse comme je vous l'ai dit plus tôt.

Pendant les quelques secondes qui lui restait avant que les pores de sa peau ne commencent à ressentir les effets, il en profiterait pour faire quelque chose qui soulagerait au moins un peu sa conscience. Il alla vers le cadavre de James Silver pour lui retorquer quelques mots.

"- Au final, tu as quand même eu ce que tu voulais. Tu m'auras bien emmerdé. J'espère que tu te marre bien en enfer de voir ce que tu as provoqué par ton stupide abordage qui t'a couté la vie. "

Commençant à cracher un peu de sang, particulièrement affecté par rapport à son état toujours limite, je me dois de vous le rappeler, il allait entreprendre une dernière action qui apaiserait un peu la chasse, du moins l'espérait-il.

"- Mais bon, tu m'en voudras pas si j'envoie ton corps en cadeau pour qu'ils nous laisse tranquille, au moins un peu. "

C'est ainsi qu'il allait balancer le défunt à la mer, comme une sorte de monnaie d'échange supplémentaire en plus du gaz qui dissuaderait déjà la marine de les poursuivre.

Se posant dans un coin du pont de son navire, le capitaine n'allait pas tarder ensuite à fermer les yeux, un peu dépité du raffut qu'il y avait eu et du rangement ainsi que des réparations qu'il avait à faire. Ca avait été une idée de merde de devenir pirate sans déconner. Voilà la seule chose qu'il allait encore pouvoir ruminer avant de s'effondrer à cause des effets du mélange dans l'air. Heureusement qu'au moins, à terme, ça lui serait profitable lorsqu'il aurait enfin démoli cet impondérable de James Heed, sinon ça aurait vraiment été déprimant.
https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minarohttps://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2