AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Commis d'office

Helena De Ruyter
Helena De Ruyter
Matelot 2ème Classe

♦ Localisation : Boréa

Feuille de personnage
Dorikis: 1440
Popularité: 29
Intégrité: 2

Mar 16 Fév 2021 - 6:03

La réputation du Baratie n’était plus à faire; le navire-restaurant était connu sur toutes les Blues aussi bien de par la qualité de sa cuisine que par les employés capables de vous servir un grand cru d’une main et jeter un pirate un peu trop entreprenant par la fenêtre de l’autre. Une Helena profitant d’une permission bien méritée, sans Carole qui avait décider de rester a Boréa, passait justement devant quand une affiche attira son attention. Le restaurant cherchait en urgence des cuisiniers pour faire l’intérim avec des promesses de bon salaire. « Bon salaire »? Voilà qui était intéressant. La vie de Marine permettait de faire bouillir la marmite tous les jours, mais pas vraiment de se payer des extras. Avoir quelques Berrys de coté en cas de coup dur ou juste pour pouvoir se faire plaisir n’était jamais une mauvaise chose. Entrant dans le Baratie, Helena partit s’adresser au serveur à l’accueil.


- Bonjour Madame, vous avez réservé?
- Non, mais j’ai vu votre affiche dehors pour un travail temporaire et ça m’intéresse.
- Ah, très bien. Pouvez-vous commencer maintenant?
- Comment ça, maint-HÉ NON MAIS LÂCHEZ MOI ON VA OÙ LÀ???



Le temps de comprendre ce qui se passait, Helena s’était fait presque catapulter en cuisine, remplacer sa casquette par un filet et jeter un tablier sur les épaules. Sur son plan de travail trônaient des planches à découper et une vingtaine de couteaux différents étaient accrochés au mur devant elle. Même si peu de monde était en salle, la cuisine était en effervescence; les chefs, coiffés de leurs toques, préparaient à toute vitesse entrées, plats et desserts tandis que des garçons de cuisine couraient partout, amenant les ingrédients aux chefs. Sitôt arrivée, un chef l’invectiva.


- Hé, la blondinette qui vient d’arriver! Envoie-moi 500 grammes de carottes en rondelles, et applique toi! Je veux du croquant et de l’amour dans la découpe!
- Euh, oui, chef!



La cuisine n’était pas une des forces absolues d’Helena; d’une part parce que vivre dans la Marine signifiait que la majorité des repas étaient pris au mess de la base, d’autre part parce qu’il ne fallait pas connaître un million de recettes et techniques pour satisfaire l’estomac d’un enfant de 4 ans. Mais a force de pratique et de multitâches, De Ruyter pouvait au moins faire un volcan en spaghettis d’un tournemain ou découper un sandwich à la confiture en forme de bonhomme ou d’étoile sans même regarder. Sans compter les corvées de patates gratuites pour avoir supposément tiré au flanc pendant un exercice ou filé une poussée de jalousie à une officière pas aussi « tridimensionnelle » qu’elle. En clair, elle pourrait se débrouiller un minimum. Puis se faire gueuler dessus en guise d’ordres, c’était un peu le quotidien de tous les troufions en bas de la grille salariale.

Tandis qu’un apprenti épluchait a une vitesse quasi-surnaturelle les carottes fraîchement lavées, Helena tailladait les légumes oranges aussi vite et bien que possible (et surtout sans y laisser un doigt!), qui furent emportées par le chef les ayant réclamées aussitôt la découpe finie.



- C’est un chouia grossier et loin d’être parfait, mais je m’attendais à bien pire, la nouvelle! On te laissera pas toucher un fourneau tout de suite, mais au moins tu tiens un couteau un minimum correctement! Pas comme ton prédécesseur qui a tenu 10 minutes...
- Parle pas de malheur, Sirill, avec le banquet qui arrive, on risque d’avoir besoin d’aide! Ce serait bien qu’on aie un deuxième gars pour aider Blondinette!
- Blondinette! Un kilo de patates en cubes, en 5-5!
- Oui, chef!



Cette permission allait être tout sauf reposante...
https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyterhttps://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
Shoga
Shoga
•• Commandant ••

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : La meute

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: 51
Intégrité: 41

Mar 16 Fév 2021 - 10:20

Le Lieutenant Shoga était en permission pendant une journée, le Renard ne savait pas quoi faire pour occuper son temps. Il s'ennuyait sur l'île d'Orange Town, Shoga était assis sur un banc en pleine ville en train de regardait les passants. Le Mink soupira d'ennui, un de ses hommes s'assit à côté de lui et lui proposa d'aller se détendre loin de cette île. Shoga n'était pas contre un petit voyage, mais il ne savait pas où aller. Son matelot lui proposa de se rendre sur le Baratie, un navire restaurant de grande renommée. L'idée plaisait au Renard, d'ailleurs il n'avait jamais prit le temps de visiter ce restaurant, malgré le fait qu'il était connu dans tout East Blue. Le Lieutenant se leva et remercia son mousse, puis il se dirigea en direction du port. Le marine emprunta un bateau de pêche à un vieux pêcheur, le propriétaire était d'accord pour que le Lieutenant emprunte son bateau le temps d'une journée.

Shoga prit la mer pour le Baratie, il se dirigeait grâce à sa boussole et une carte de la région. Après quelques minutes de voyage, le Mink arriva au Baratie purement par hasard. La localisation du navire restaurant n'était pas indiqué sur la carte, heureusement qu'il bougeait ce machin. Shoga accosta sur le navire, puis il se dirigea vers l'entrée. Le Renard était content d'être venu, d'ailleurs il trouvait que la décoration était pas mal. Le Renard était dans les locaux et observait les gens qui mangeaient, le Lieutenant ne passait pas inaperçu parmi les clients. Un grand Renard roux vêtu avec un Kimono noir et un Katana au fourreau bleu à sa ceinture, c'était obligé qu'il se fasse remarquer. Les clients étaient un peu curieux de voir un Mink, certains chuchotaient en regardant le Lieutenant et d'autres l'ignoraient. Un serveur accosta la boule de poil en lui tapotant sur le dos, car le Renard faisait plus de 2 mètres et le serveur 1 mètre 80 à tout casser.

- Excusez-moi, vous êtes là pour le poste d'apprenti ?

- Heu... Ouais pourquoi pas de toute façon aujour... Ahhh !!!!!!

Le serveur tirait le Mink aux cuisines par son Kimono, une fois arrivée dans les cuisines le serveur laissa le Lieutenant et partit vaquait à ses occupations. Dans la cuisine il y avait une ambiance folle, les cuisiniers étaient concentrés dans leurs recettes et les apprentis dans leurs apprentissages. Shoga se frotta les pattes, il était heureux de pouvoir rendre service. Un chef regarda le Mink qui attendait devant la porte principale de la cuisine, le chef appela son apprenti en lui hurlant dessus.

- Hé ! Ne reste pas planté là comme un couillon, vient aider la blondinette à découper les carottes !

- Oui monsieur !

- Mais avant enfile une toque et laisse ton arme aux vestiaires ! Et enfile un filet pour tes poils, sans déconner tu vas en mettre partout !

Le Canidé enfila une toque et une veste de cuistot au-dessus de son Kimono, enfin la veste blanche n'était pas attachée à cause de la grande taille du Mink. Une fois son Katana déposé dans un coin le Renard remarqua qu'il y avait une blonde à forte poitrine qui découpait des carottes, alors le canin se colla à Helena et il s'arma d'un couteau de cuisine et découpa quelques carottes du mieux qu'il pouvait. Shoga découpa aussi quelques oignons qui le firent pleurer, puis il s'attaqua aux courgettes. Le Lieutenant regardait sa coéquipière pendant qu'il découpait, il lui adressa la parole.

- Bonjour, je m'appelle Shoga et je suis un apprenti cuisinier et toi ?

Un chef gueula après le Renard.

- Hé ! Ne discute pas pendant que tu découpes des ingrédients, sinon tu vas finir comme Jim les Neufs doigts t'as comprit ?!

Le Mink regardait son plan de travail et il ne se détournait pas de son objectif, trancher des légumes. Le chef Henry s'approcha des deux apprentis et il examina de plus près leurs œuvres, pour Héléna il hocha la tête de bas en haut en affichant un sourire narquois, apparemment il appréciait le travail de la blondinette. Puis ce fut autour du Mink, Henry regarda les légumes finement tranchés et fit la même tête qu'avec Héléna.

- Bon écoutez-moi, vous savez découper des légumes et alors ! Ne prenez pas la grosse tête, je me demande si vous savez faire cuire de la viande ?! Toi là le grand poilu, tu sais faire cuire de la viande ?! Et toi la blondinette tu sais faire rôtir de la viande ?!

Shoga commença à ouvrir la bouche, mais Henry lui coupa la parole.

- Ho ! Pas besoin de commenter, vous allez le prouver !

Henry conduisit les deux apprentis devant un plan de travail, sur lequel se trouvait deux Steaks et deux plaques chauffantes et deux casseroles.

- Je veux que vous cuisiez ces deux Steaks à feu doux, ce n'est pas compliqué !
Helena De Ruyter
Helena De Ruyter
Matelot 2ème Classe

♦ Localisation : Boréa

Feuille de personnage
Dorikis: 1440
Popularité: 29
Intégrité: 2

Lun 1 Mar 2021 - 5:23

L’émoi ambiant dans la cuisine augmenta quand un autre cuisinier par intérim se fit catapulter de la même façon qu’Helena à l’intérieur. C’était des kidnappeurs qui tenaient ce restaurant ou quoi? Un Mink, en plus; si le pauvre n’était pas habitué à côtoyer des humains, bonjour la première impression. Le pauvre n’avait même pas eu le droit de se présenter qu’un nouveau test était présenté devant les apprentis.


- Feux doux, OK. Quelle cuisson?
- Bien joué, t’as évité le piège. Saignant.



Cuire un steak n’était pas difficile. Cuire un steak exactement comme il fallait, c’était déjà un cran au-dessus. Helena connaissait la technique de sa mère, mais il fallait voir si ces chefs professionnels allaient apprécier ou pas… Libre à Shoga de copier, ce n’était pas une compétition.

Tandis que la poêle chauffait, Helena frotta le steak avec de l’huile d’olive, du sel et du poivre; à en juger par la réaction approbatrice des autres cuisiniers, c’était une bonne chose. Après six minutes de cuisson, le steak trônait sur une assiette et était découpé par le chef ayant imposé ce test.



- Un peu trop cuit, mais juste la bonne dose de sel et de poivre. Je crois qu’on pourra te laisser aider à la cuisson demain pour les choses simples.


Après avoir donné son avis sur la prestation du Mink, le travail reprit. Les deux débutants continuèrent à couper, trancher et éplucher des légumes jusqu’à la fin de leur journée. Une fois la vaisselle faite et les cuisines nettoyées, il était temps d’aller dormir.


- Vous pouvez prendre les chambres des Knife Brothers, tant que vous touchez pas à leur coutellerie.


Il était temps; Helena avait l’impression que son couteau était fusionné à sa main à force de le manier. Même lors des journées les plus intenses, elle n’avait pas tenu son sabre la moitié du temps qu’elle avait eu un couteau dans les mains en une journée! Bon, au moins, c’était le temps de casser la glace avec Shoga.


- Helena De Ruyter. Apprentie cuisinière aussi, mais seulement pour les vacances. Normalement, c’est plus des pirates que je coupe avec la Marine, mais je n’aime pas rester sans rien faire. J’en ai pour mon argent au moins, ici.


Les trois jours suivants ne furent qu’une répétition de la première journée; Helena passait son temps vissée à sa station de travail, alternant sessions de coup de viande et légumes et préparation de plats simples ou moins regardants en qualité, comme les menus enfants. Au moins, y en a un a Boréa qui ne pourrait plus se plaindre que ses carottes étaient fades ou ses nuggets brûlés!


- Hé, les nouveaux! On a besoin en urgence de deux steak-frites cuisson à point avec extra poivre, en vitesse!


...


- Le renard et la blondinette! Un kilo de julienne de carottes, en vitesse!


...


- Les bleus! Désossez-moi ces ailes de poulet!


...


- On va ptetre bien pouvoir s’en sortir avec les deux intérimaires… Ils arrivent pas à l’épaisseur de la chaussette des Knife Brothers, mais ils se sont pas encore barrés et ils ont encore tous leurs doigts et ils gèrent bien les bases.
- Espérons. Avec le banquet prévu ce week-end, on peut pas se permettre de manquer de monde.
https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyterhttps://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
Shoga
Shoga
•• Commandant ••

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : La meute

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: 51
Intégrité: 41

Lun 1 Mar 2021 - 6:29

- Enchanté Helena, je suis Shoga et je suis lieutenant de la marine. Cette semaine je suis en repos, et comme je n'avais rien d'autre à faire je suis venu ici.

Shoga s'endormit dans la même chambre qu'Héléna, le lieutenant était claqué. Les jours suivirent ainsi que les commandes, les cuisiniers étaient contents du travail des deux commis. Le Renard s'appliquait pour réussir ses commandes, dans les cuisines l'ambiance était chaude. Le chef cuistot demanda l'intention de ses hommes, ce vétéran faisait un petit rappel concernant le banquet qui aurait lieu demain.

- Je n'ai pas besoin de vous rappeler l'importance de cet événement, alors faites de votre mieux et surtout pas de pression inutile.

Le Renard travaillait avec Héléna, le marine était content de pouvoir apprendre de nouvelle chose sur la cuisine. D'ailleurs maintenant il savait comment préparer des nouilles, ce qu'il n'arrivait pas à faire avant de mettre les pieds dans ce restaurant. Un des cuistots ordonna aux commis d'éplucher 1 kilo de patate, le marine utilisa un couteau aussi tranchant que son Katana. Le Canin faisait son travail proprement et efficacement, et après avoir terminé d'éplucher ses pommes de terre, le Renard eut une envie pressante. Il se dirigea vers les toilettes du restaurant, le grand Mink arriva dans les toilettes.

- Oh mince... Il ne reste qu'une place de libre, bon va falloir se serrer.

Le lieutenant se plaça en deux hommes qui occupaient déjà les deux urinoirs à côté du sien, le marine dépassait de loin les deux clients qui levèrent la tête pour regarder le regarder. Il faut dire que ce n'étaient pas tous les jours qu'un immense Renard uriné à côté de vous, ça pouvait impressionner. Une fois la vessie vidée, le Renard se lava les pattes et retourna aux cuisines. Le soir arriva très vite, Shoga était de corvée de vaisselle. Une fois qu'il eut terminé de laver les ustensiles et les plats, le Renard monta dans la chambre des Knife Brothers et il s'endormit sur son lit.

- Bonne nuit Héléna...
Helena De Ruyter
Helena De Ruyter
Matelot 2ème Classe

♦ Localisation : Boréa

Feuille de personnage
Dorikis: 1440
Popularité: 29
Intégrité: 2

Jeu 4 Mar 2021 - 4:44

[HRP : Le milieu du post est juste pour caser le dialogue sur les vêtements et n’est en rien une exigence auprès du correcteur pour la récompense bonus, vu que je comptais acheter cet objet avec des Berrys de toute façon.

Me tapez pas.]


Un lieutenant de la Marine, rien que ça? Décidément, il y avait du beau monde en cuisine. La rumeur que le Baratie était tenu par d’anciens criminels réformés devait avoir un fond de vérité, même si Helena pensait qu’elle était grandement exagérée pour effrayer d’éventuels pirates qui verraient le restaurant comme une proie facile. Il fallait avouer que la majorité des gars en cuisine semblaient aussi aptes à utiliser leur matériel pour découper des choux que des corsaires…


- Au moins, nous ne faisons pas tache parmi eux, lieutenant…


Le reste de la semaine s’écoula paisiblement, si on pouvait utiliser ce qualificatif pour désigner le fait de travailler dans les cuisines d’un restaurant prestigieux. Le dimanche arriva vite et le clou de la semaine avec; une nouvelle société de textile haut de gamme avait réservé tout le restaurant pour un grand banquet afin d’exposer ses produits et caresser d’éventuels investisseurs dans le sens du poil. Ce qui signifiait une quantité astronomique d’amuse-bouches la journée et le fin du fin de la cuisine que pouvait offrir le Baratie le soir. Il allait y avoir du boulot!

Les exposants étaient en train d’installer des mannequins portant leurs plus belles créations dans le restaurant quand Helena attaqua sa journée. Si généralement, De Ruyter ne faisait pas trop attention à ce que contenait sa garde-robe, la couture haut-de-gamme restait ce qu’elle voulait faire de sa vie avant que la naissance de Carlo et la fuite de son père ne flanque tous ses projets en l’air. Aussi, admirer les créations à la monde lui rappelait les jours avant la Marine et son lot quotidien d’émotions. Et dans le lot, il y avait un mannequin qui attirait son attention...



- Je peux vous aider, Madame?
- Oh, non, je regardais simplement cet ensemble.
- Ah, notre ensemble « Capitaine » collection 1628, fait spécialement pour les dames qui veulent cumuler charme, protection et élégance, même au combat. Tailleur sur mesure avec microjupe, cape, protections en acier pour les articulations et bottes mi-cuisse assorties.
- ...Vraiment?
- Avec en option pour le froid, le body et les collants 120 deniers, la doublure en fourrure pour les bottes et la cape double épaisseur avec col de fourrure.
- Mon Dieu.
- Et en autre option uniquement pour les Marins, la fourragère et la casquette à visière courte avec structure interne en acier pour protéger des coups sur la tête plus doublure en duvet qui peut se retirer pour le climat froid.
- Non?
- Le tout hydrofuge et garanti 10 ans, retouches et réparations incluses.
- Dites-moi que vous l’avez en noir.
- Noir avec accents rouges et dorés.
- …
- Madame, tout va bien? Vous vous mordez la lèvre.
- Dites-moi que vous pouvez prendre mes mesures tout de suite.



Désolée, Carlo, mais les économies destinées à te payer tes études allaient prendre un coup dans la tronche!

Cette histoire de tailleur réglée, il était temps d’aller aux cuisines. Et comme prévu, il y avait du boulot! Filets de saumon a trancher finement, petits légumes pour tremper dans la sauce cocktail, saucisses pour mini-friands… Il y avait tant à faire que tout le monde, Helena et Shoga inclus, devait fréquemment laisser sa station pour emmener en catastrophe un plateau chargé de victuailles en salle. Au moins, cela permettait de lâcher les couteaux quelques instants…

L’après-midi passa lentement, laissant finalement place au soir et au vrai banquet. Les plats à préparer ne changeaient pas vraiment de d’habitude… Jusqu’au moment où l’un des cuisiniers arriva avec l’air dépité.



- On est mal. Très mal.
- Comment ça?
- Le patron de la société veut le pot-au-feu de fugu. Pile ce qu’on craignait.
- Non… Comment on va faire?!
- On aurait du le retirer du menu pour la semaine!
- Qu'est-ce que c'est, du fugu?
- Du poisson-globe. Un délice, mais avec une sacrée épée de Damoclès qui vient avec. C’est un poisson qui sécrète une toxine très puissante; s’il n’est pas découpé précisément, le poison dans son foie, ses intestins et ses gonades se répand dans la chair et la contamine. Indétectable sans faire des analyses poussées… Ou que quelqu’un en mange. Ce poisson est tellement dangereux qu'il faut normalement un permis spécial pour avoir le droit de le découper, et seuls les Knife Brothers en ont un parmi la brigade.
- ...Très puissante comment?
- Très puissante du genre « 20 milligrammes suffisent pour tuer un être humain ».



On aurait entendu dans la cuisine voler une mouche après une telle annonce.


- Moi, je prends pas le risque! Je veux pas détruire ma réputation ou aller en prison pour avoir empoisonné un client!
- Moi non plus!
- On a vraiment besoin de ce banquet pour se sortir du rouge…
-Si nous n’avons pas d’autre choix que de le préparer... Je vais le faire.



Un commis de cuisine apporta en tremblotant les fameux poissons. Restait à voir si l'exemple d'Helena décidait quelqu'un d'autre.
https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyterhttps://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
Shoga
Shoga
•• Commandant ••

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : La meute

Feuille de personnage
Dorikis: 1760
Popularité: 51
Intégrité: 41

Jeu 4 Mar 2021 - 18:24

- Un poisson qui produit autant de poison, c'est une arme redoutable même dans les mains expertes d'un cuisinier...

Shoga était en train de découper des carottes, Héléna se proposa de s'occuper de cuisiner ce poisson. Personnes n'osaient lui prêter mains fortes, alors le Mink soupira et se proposa de lui venir en aide.

- Tu peux compter sur moi !

- Ouah, la blondinette et le chien vont cuisiner le Fugu !

- Est-ce qu'ils peuvent y arriver chef ?

Le chef du restaurant était un peu septique, des novices pouvaient-ils s'occuper d'un Fugu ? Personne ne pouvait le savoir, le chef décida d'autoriser cette folie.

- Vous avez du cran les bleusailles. Normalement jamais je n'autoriserais des apprentis à cuisiner un Fugu, mais aucun de mes hommes ne prendra le risque d'entacher sa réputation donc je vous l'autorise ! Mais vous vous engagez à en assumer les conséquences, ce restaurant ne sera en aucun cas responsable de votre échec ni de votre réussite.

Shoga hocha la tête, puis il rejoignit Héléna sur son plan de travail. Les marines travaillèrent du mieux qu'ils purent, la cuisons était parfaite ainsi que l'écaillage du poisson. Maintenant il ne restait plus qu'à découper correctement ce poison ambulant, Shoga était adroit avec une lame dans les pattes, un cuisinier fournit au lieutenant un couteau Fugu Hiki qui servait généralement à couper un Fugu. Le poisson était encore vivant, ce dernier gigotait sur place.

*Slash


La tête du poiscaille tomba, Shoga et Héléna prirent soin de ne pas toucher le foie et les organes reproducteurs là où se trouvait le poison. Après quelques heures d'intense préparation le Fugu était prêt, les cuisiniers étaient impressionnés, mais ils avaient peur du résultat.

- Le client attend son Fugu !

- Il est prêt !

Le serveur prit le poisson avec lui, puis il l'emmena dans la salle principale. Les clients étaient autour d'une immense table, ils dévorèrent leur repas avec appétit. Dans les cuisines les cuistots étaient sur les nerfs, Shoga était un peu stressé. Après que le repas fut terminé, le client remercia le chef cuistot pour ce délicieux repas. Le Fugu ne l'avait pas tué, au contraire il avait aimé engloutir ce poisson d'ordinaire redouté par les cuisiniers. Quelques heures plus tard le chef du restaurant remercia les deux apprentis, car leur semaine d'apprentissage était terminé. Shoga remercia à son tour les cuisiniers pour lui avoir enseigné l'art de cuisiner. Le marine quitta le restaurant après avoir dit au revoir à Héléna, la semaine de congé du lieutenant arriva à son terme et il devait retourner sur l'archipel Orgao. Héléna elle aussi devait retourner à sa vie de marine.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1