AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-53%
Le deal à ne pas rater :
-53% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
21.99 € 47.19 €
Voir le deal

L'ouptimisation d'un père

Invité
Invité


Mer 3 Mar 2021 - 16:28


Blasé, le soldat fumait.

La beauté de la journée passait par la fenêtre de son bureau mais, il revenait de mission, et encore une fois il était blasé, énervé. Sans s'en rendre compte, trop occupé à rager intérieurement, il rallumait clope sur clope.

J'en ai marre qu'on foute du sang, des saloperies et des entailles sur MES PUTAINS d'uniformes ! PUTAIIN. Ça me coûte une blinde, j'y peut quoi moi d'être maniaque ! C'est pas avec un uniforme dégueulasse que je vais grimper les échelons. Oooh tiens. J'avais pas pensé à ça. Y'a un point positif dans l'histoire, on commence à me connaître à force d'en demander de nouveaux lots tout les mois.

- Intéressant.


Réflexion faite, il se concentrait à nouveau sur l'environnement et se rendit compte qu'il fallait ouvrir la fenêtre.

Un coup'd'vent serait appréciable.


vlan

VLAN

VLAN-VLAN


(quatre portes)


Quatre portes claquèrent et Kelthur arriva en coup de vent.

- Monsieur Papaaa ?
- Quoi gamin ?
- Ça veut dire quoi ouptimiser ?
- Pourquoi ?
- J'ai entendu ça par la fenêtre et je connais pas ce mooot !
- Attends.

L'erreur est humaine, voilà pourquoi Kelthur venait de transgresser la règle qui concernait cette pièce : personne n'entre dans le bureau car c'est le lieu de repos. Ils se faisaient donc face ici, le père et le fils, pour la première fois. Une première fois à la maison où Arthur avait la garde baissée. Et ça, c'est ce qu'il était en train de se dire avant de répondre à son fils.

- L'optimisation...




Dernière édition par Kelthur Medalia le Sam 6 Mar 2021 - 7:04, édité 2 fois (Raison : Retirer le hide)
Invité
Invité


Mer 3 Mar 2021 - 18:31


Au bureau


Optimiser, c'est ce que j'ai dû faire pour les courses imprévues que Madame désirait alors que je devais d'abord récupérer le gosse à l'école. Soit, ça c'était un fait. Mais autour de cela j'expérimentais un nouveau moyen de location importé des Blues, des Yagaras Bulls pour nuages, et après le gosse ma location se terminait dans dix minutes.

Par contre, j'étais sûr d'une chose. Si je ne possédais pas la mémoire eidétique je n'aurai jamais pu répondre à ce gosse, ooh non, pour sûr.

Un oignon rouge et du sirop de menthe, voilà de quoi se composait la liste de courses.

D'ailleurs, maintenant que je repense à ça, si le vigile me balance et que l'on décide de me condamner pour excès de vitesse ma montre waterproof ne pourra en aucun cas plaider en ma faveur car j'avais mis seulement trois minutes quarante-sept pour les faire.

Avant l'optimisation, il s'agissait d'abord d'une patiente préparation. C'est pour cela que dans mon bureau j'ai possédé le plan de ce magasin et l'avait mémorisé, avec l'emplacement de chaque article. Lors de la préparation, il y a aussi eu le fait d'avoir usé de mon influence pour posséder les curriculum vitae de l'ensemble du personnel. Par conséquent...


Au magasin


Poignet droit, la montre. Poignet gauche, le den-den noir. Dans ma poche, lorsque je vit la structure dans laquelle nous allâmes passer en coup de vent, j'en sortit mon den-den blanc. Immédiatement, mon interlocuteur corrompu répondit et je n'eus qu'un mot à dire : j'arrive. Pour le reste, il savait ce pourquoi je le payais. Je savais que dès les portes passées, j'entrerai dans un mode mental proche du loup avec le temps comme ennemi. Par conséquent, sans lui adresser un quelconque regard, j'ai prévenu le gosse qu'il ne fallait pas qu'il reste dans mes pattes mais pas qu'il me perde non plus.


Au bureau



- Monsieur Papa ?
- Je réfléchis gamin, attends.




Dernière édition par Kelthur Medalia le Jeu 4 Mar 2021 - 0:00, édité 1 fois (Raison : Retirer le hide)
Invité
Invité


Jeu 4 Mar 2021 - 0:00

Au magasin


Au fil de ma transformation mentale, si le chemin était doté de pensée, il se serait rendu compte que mes pas se sont graduellement allégés. Avoir le pas léger, c'est avoir un esprit serein et concentré comme un voleur qui aurait l'intention de réaliser le coup de sa vie. Deux conséquences en découlèrent, la première est que je faisais moins de bruit que l'ensemble de la population banale et civile qui peuplait le magasin. La seconde est que je posais les pieds deux fois plus rapidement sur le sol et que j'évitais au maximum les obstacles en analysant la trajectoire de chaque vie présente. Bon, en réalité j'essayais de me contenir car j'avais ce fardeau de gosse qui traînait derrière moi. J'étais en train d'utiliser dix pourcent de mon Soru bien que l'envie de rentrer au plus vite me démangeais. Mais j'avais déjà le gamin en train de courir comme un dératé derrière moi, oui, j'aurai pu le porter pour optimiser davantage mais il aurait cru que j'étais un magicien et il m'aurait admiré. Sauf que la magie, dans ce monde, cela n'existe pas et l'admiration est une faille laissant entrer la faiblesse, et être faible, c'est nul. Nul veut dire mourir prématurément et dans mon métier, ça, c'est chouette pour les gens nuls.

J'ai toujours aimé les imprévus, ça force l'imagination à trouver le moyen de retourner la situation en sa faveur. C'est absolument le cas de cet autre gosse qui courrait dans ma direction, et qui dans quelques secondes allait me passer à côté. Opportuniste, je l'interpella en sortant un billet de ma poche en l'ordonnant gentiment de me suivre. Il se mit à courir à courir à côté de moi, plus rapide que le gamin, forcément, l'appel de l'argent lui faisait pousser des ailes. D'ailleurs, combien, mille. Génial, encore de l'argent foutu en l'air.

- Petit, cours au fond du magasin, rayon de droite. Tu m'prends une bouteille de sirop d'menthe, celle où la déco est la plus moche...

...à ce moment je croisa mon corrompu, je lui fit un clin d'œil complice qu'il me retourna en inclinant la tête. Parfait, le plan allait réussir, la première étape qui consistait à faire ouvrir les portes par autrui avait été un succès alors je ne douta pas de la seconde. Ce balayeur ira loin car il savait déjà que pour régner il fallait diviser, de plus, j'ai toujours distingué un étrange pouvoir démoniaque qu'il tentait de camoufler.
Je me rendis compte après coup que pendant ce geste respectueux et ces pensées rassurantes, j'avais terminé la corruption temporaire du petit.


Fruits et légumes, j'y arrivais, alors un mètre avant les oignons je tendis la main en épousant la forme de chaque aliment qui passait dessous comme s'il s'agissait d'un serpent qui glissait dessus. A vrai dire, heureusement que le gamin était à la traîne car je venais par déformation professionnelle d'utiliser le Kami-E. Oignon en main, direction la caisse numéro 4. Elle allait être ouverte et le petit m'y attendais déjà, parfait.



Au bureau



- Mon...
- ...oui, en fait, l'optimisation c'est comme dans le magasin tout à l'heure.
- Alors optimiser ça veut dire tout-faire-tout-vite ?
- Pas vraiment. Où est-ce que t'as entendu ça ?
- Par le facteur qui est passé devant la maison.
- Alors, l'optimisation c'est comme si ce facteur payait quelqu'un pour faire son travail, et que pendant ce temps il faisait du cerf-volant.
- Cerveau'lent !

Amusé Kelthur se retourna et commença à partir.

Et c'est censé être à moi ça ?

VLAN
VLAN
Vlan
vlan


Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1