AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
12.27 € 23.99 €
Voir le deal

Une illusion ou une réalité? [PV Boule de Poil/Cocotte]

Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Mer 14 Avr 2021 - 15:25

Beaucoup de temps ont passé depuis qu'Edward m'a laissé payer sa facture, et a ce moment qui date depuis un petit moment déjà, qu'on le croit ou non, j'avais bien cherché a le retrouver afin de lui mettre mon pied au cul ! Mais bon, pas facile à trouver lorsqu'on recherche quelqu'un qui n'est pas très connu. Beaucoup de chose on changé depuis, mais bien avant d'être un pirate rechercher pour vingt-huit millions de berries, celui-ci n'était qu'un vulgaire escroc. Bien différent, que dis-je, très différent de moi. Je voulais la lumière, être connu et reconnu. Prendre tout les plaisirs qu'on pouvait découvrir ! Je voulais l'amour ardent d'une femme, les acclamations de la foule, prouvé que nos différences nous rendent plus fort. Que les rêves peuvent parfois devenir une réalité pour le peu qu'on désire y croire de toutes ses forces et c'est en ça que la magie et la forme la plus magnifique des arts.

De son côté, Ed' voulait l'argent, L'argent pour la tranquillité. Nous le savions tout les deux, dans le fond, Ed' a toujours été quelqu'un qui aimer, qui voulait se laisser vivre dans la quiétude. Il voulait n'être personne, vivre une petite vie qui pourrait le satisfaire et pour ça il voulait en avoir les moyens. Dans le fond, nous avons chacun souffert de mal bien différent. Moi, j'ai toujours désiré être accepté pour ce que j'étais, obtenir enfin la reconnaissance plutôt que le rejet, rêver de ne pas être vu qu'à travers mes différences. . Lui, se fichais royalement de tout ça, tout les moyens sont bon pour que la finalité soit celle qu'il avait planifié. J'ai toujours pensé qu'il y avait une dualité en moi. Je suis un clown triste, c'est bien vrai. J'ai appris à rire de mes larmes, faire avec au travers de plaisanterie, mais la dualité entre Edward et moi était encore bien plus grande. Nous sommes frères, beaucoup de chose en nous se ressemble, et pourtant nous avions toujours eu des buts très différent. Des buts aussi différent que le ciel et la terre.

À travers mes recherches, j'avais fini par voyager jusqu'a East Blue. C'était bien la première fois que je quittai mon South Blue natal. J'avais besoin de changer d'air, c'était un peu comme des vacances. J'avais décidé qu'a la suite de ce voyage, je passerais maintenant du temps pour moi, de toute façon nous finirions bien par nous retrouver ? C'est le lot de tout les frères jumeaux. Lier par le destin, pour le pire, mais aussi le meilleur.

J'avais voyagé jusqu'a une petite ile, qui semblait assez tranquille, je m'étais fais embarquer sur un bateau de marchandise. Celui-ci transporté plusieurs bonnes bouteille de vin, autant dire que je ne me fis pas prier pour en déguster certaines, après m'être plus ou moins lier d'amitié avec l'équipage. Le trajet avait été un peu long, mais à la fin cela n'étais pas désagréable lorsque nous arrivions. Une île parcourue par un port de pêche. Des maisonnettes plutôt modeste et quelques palmiers, une plage. Un petit port de plaisance en soi. De mon côté, une fois débarquer avec mon petit sac d'affaire, pour une rare fois, je n'étais pas en costume, mais bien avec un débardeur qui laisser voir le corbeau tatouer sur mon épaule, ainsi que mes nombreux autres tatouages, sur le torse et sur la nuque.

Il faisait bien trop chaud pour porter une chemise de toute façon. Une fois sur la plage, je commençais à faire quelques tours de cartes pour m'amuser. Plus ou moins rapidement, des curieux venaient regarder ce que je faisais, je sourirais, après tout j'avais le don d'attiré l'attention. Des jongles de cartes, des cartes qui se transformais en pièce, ou encore en couteau. Mais quels était donc mon secret ? Je dirais beaucoup de pratique et un peu de rêve.

Je passais dans le public alors que je sortais plusieurs dizaines de cartes de derrière la tête d'une charmante demoiselle visiblement accompagner de ses deux sœurs! Les quelques personnes applaudissait, alors que je faisais une légère révérence avec une main dans le dos. Un magicien sait saluer!
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 14 Avr 2021 - 23:25


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric



C'était une merveilleuse journée ! Les mouettes criaient, le ciel était d'un magnifique bleu et la mer s'agitait laissant une odeur de iode montée jusqu'aux narines des trois filles. Le vent soufflait dans leur cheveux, l'eau les éclaboussait et bientôt un navire marchand leur cachait le soleil. Elles rendaient visite à leur famille aujourd'hui, mais comme à leur habitude et après de nombreux discours et arguments au sujet des poules, les triplettes de faisaient mettre à la porte et pour passer les temps plus rapidement, elles patientaient près du port. Enfin, c'était surtout Emi qui se faisait sortir du domaine, mais ses deux sœurs ne pouvaient l'abandonner même si pour elles, il n'y avait aucune raison de croire encore en ce genre de choses abjectes.

« EMA: Regarde où on en est encore à cause de toi ! Tu n'en as pas marre de croire à toutes ces conneries de poules ?!»

« EMI: Tu rigoles ou quoi ?! Je te signale qu'à la base on était toutes les trois d'accord ! Je ne comprend vraiment pas comment papa et maman t'ont fait changer d'avis en deux années de temps. Et toi Emé, qu'est-ce que tu en penses ? »

Evidement Emé n'émettait aucun commentaire et restait silencieuse, elle n'aimait pas voir ses deux sœurs s'échanger des mots aussi houleux après dix huit années de vie commune et tant de complicité. Surtout aux sujets des poules, car au fond elle, elle était entièrement d'accord avec Emi et non Ema. En tant que défenseur des droits animaliers et vegan, le choix était très vite fait entre une éleveuse et une cuisinière pour prendre parti entre l'une ou l'autre. Elle croisait ses bras fermement autour de ses livres qu'elle emportait avec elle. L'ainée des trois filles s'approchait d'Emé.

« EMI: Ne t'inquiète pas, si tu ne veux pas donner ton avis je respecte ton choix, d'accord ?»

Elles se souriaient légèrement entre elles, et Ema ne pouvait que soupirer en pensant que ces deux sœurs n'étaient pas encore assez mature. Elle mettait tout de même chacun de ses bras autour de la nuque des deux autres.

« EMA: Bon qu'est-ce que l'on fait maintenant ? Hormis partir à la chasse à la poule divine. On doit juste tuer le temps en attendant papa et maman en guise de petite piqûre de rappel.»

La réponse ne tardait pas à se donner d'elle même. Curieuse par ce qui se tramait près du bateau vu un peu plus tôt, les trois cocottes se dirigeaient d'un pas assuré en mode bonhomme pour Emi, d'un pas plutôt léger pour Ema et d'un pas très féminin voulant aller à l'endroit à reculons pour Emé. De là, elles tentaient de s'approcher un peu plus pour voir ce qui se passait sous les tonnerres d'applaudissements de la petite foule. Emi ne se privait pas pour passer devant en bousculant les gens et s'excusant, Ema fixait d'un œil mauvais les regards indiscrets spatule de bois en main et Emé suivait en tenant le bras d'Ema pas très rassurée d'être entourer d'autant de gens scrutant les horizons. Ainsi, elles pouvaient observer un jeune homme qui s'amusait à faire des tours de magie ? cartes en main. Emi était très impressionnée et des étoiles brillaient dans ses yeux tant elle éprouvait de l'émerveillement, Ema tirait à moitié la tronche tournant la tête en roulant des yeux et Emé... Mais, que se passait-il ? Subjuguée par ce tour de main elle passait devant ses deux sœurs, et ne pouvait détacher son regard du jeune homme vêtu d'un simple débardeur, laissant paraitre ses tatouages sur une majorité de son corps. Elle était hypnotisée par ce jeu de jonglage avec les cartes, les cartes changées en pièce et le fait de le voir passer entre les personnes qui s'attroupaient, communément nommées "public". Ce dernier s'arrêtait devant Emé sortant une dizaine de ses cartes de derrière sa tête avant qu'un tonnerre d'applaudissements se faisait retentir. La jeune demoiselle comprenait ce qu'il se passait et lâchait un "Kya" avant de se cacher à nouveau derrière ses deux ainées après la révérence du jeune homme. Emi pouffait légèrement de rire sachant qu'Emé rencontrait un peu son type de gentleman tandis qu'Ema abordait le sujet d'une manière beaucoup plus brutale. Spatule en main, elle la pointait en direction de l'homme avant de l'ouvrir.

« EMA: T'es qui toi ?! Touche pas à ma sœur où tu vas le regretter !»

Emé tirait sur le coin de la robe d'Ema avant de lui demander à voix extrêmement basse d'arrêter. D'ailleurs, les trois demoiselles étaient vêtu de jolies robes, des accessoires plutôt mignon et féminin dans leurs cheveux. Enfin pas toutes les trois, car comme à son habitude Emi sortait du lot en ayant un t-shit, short et bandana sur la tête. Elle se mettait alors en avant et ne se gênait pas pour regarder le jeune illusionniste de plus près avant de parler à son tour.

« EMI: Moi c'est Emi ! Enchantée l'ami ! Ghihi ~ »

Elle lui tendait la main toute souriante, tandis qu'Ema faisait la moue en arrière plan cachant Emé qui observait la scène par dessus l'épaule de sa sœur trop protectrice, les pommettes rougies et les mains posées sur les épaules de la plus féroce des trois salut à peine du bout des doigts le "bad boy".  

« EMI: Oh et puis, la farouche c'est Ema et la petite timide là-bas c'est Emé !»
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Jeu 15 Avr 2021 - 14:25

Après ma révérence, les triplettes semblait être une équipe bien diviser. L'une semblait amical et assez neutre, une semblait plutôt timide et avait ce côté amusant, et la dernière me semblait farouche, a la limite de l'hostilité. Pointer par une dangereuse arme, une puissante spatule, je levais les mains en l'air. Après tout, je ne tenais pas à ce qu'elle me cuisine avec.

Emi, Emé, et Ema, un joyeux petit groupe, l'une me tendais la main, alors que je lui faisais une douce poignée de main. Si leurs visages montrer bien qu'elles étaient sœurs, leurs noms assorti semblait pour le moins éloquent. J'avais un jumeau, alors je savais plus ou moins ce que pouvait donner une fratrie unie d'une manière inexplicable, même si trois devait forcément faire un cocktail encore plus explosif. Alors que de mon côté, j'étais déjà en train de préparer mon prochain tour, même si celle-ci ne s'en était surement pas rendu compte. Je prenais à mon tour la parole :


" - Enchanté ! Moi, c'est Alaaric! "

Je sentais le regard farouche de Ema, alors que de mon côté je gardais le sourire, alors que je passais ma main à côté de son visage et hop ! Voici qu'une carte plier en forme de fleur à partir de plusieurs cartes se trouvais dans ma main, ce n'étais pas une mince affaire ! Mais qu'on le croit ou non sur un bateau on a pas mal de temps à tuer ! Me voici alors a la tendre a la plus timide. Qu'on le pense ou non, j'ai toujours plus ou moins été sensible a la timidité, de plus si celle-ci aimer mes tours, alors cette fleur serait parfaite pour elle ! Je la regardais d'un sourire charmeur, alors que je reprenais :

" - C'est pour toi ! Je te l'offre ! Prend en soin !"

Je m'attendais déjà au pire du côté de la bagarreuse a la spatule, mais bon finalement tout cela me semblait plutôt amusant. Je gardais le sourire alors que je m'adressai cette fois a Ema:


" - J'ai un frère jumeau aussi.... Une vraie calamité ! Alors je comprends ton côté protecteur, mais je ne suis qu'un humble magicien "

Pour le coup, c'était vrai ! Ed' était un véritable emmer- ..... Heu ! Un freluquet ! Moui ! C'est exactement ce que je voulais dire ! Mais un hors concours celui-ci ! Enfin toujours est-il que me voici en maintenant en présence d'un trio ! Trois fois plus de dégât ! J'étais curieux a vrai dire, après tout c'est rare de croiser des triplés. Je les regardais alors que je prenais la parole :

" - Je suppose que je peux vous offrir un verre ? "


Je continuais à sourire, à voir si je me prenais un coup de spatule dans la tronche ou non !
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 18 Avr 2021 - 22:42


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric



Voyant la tête d'Ema, Emi comprenait que sa soeur n'était pas prête à vouloir faire ami-ami avec... Alaaric ! Quel nom plutôt chouette se disait la jeune leadeur du groupe. Ca sonnait un peu comme un nom d'illusionniste, et puis à prononcer c'était plutôt simple. Ema et Emé fixaient chacune d'une manière différente l'homme qui s'approchait d'elles. Emé n'osait lui avouer pour le moment qu'elle le trouvait très mignon, quant à Ema elle le menaçait de sa cuillère en bois prête à asséner un coup, mais son bras se faisait retenir pas la cadette de la portée. Le magicien faisait apparaître une fleur en carte tout près du visage de la farouche grommelant dans sa barbe. 

« EMA: Tu n'as vraiment rien d'autre à faire toi ?! »

Le ton était plutôt agressif, mais très vite Emi intervenait verbalement à son tour:

« EMI: Ema ! Ce n'est pas à toi de décider et de toute façon arrête de faire ta jalouse c'est pour Emé. Ce qui veut dire que tu n'as pas à t'interposer mademoiselle je connais mieux la vie de vous ! »

Emi n'aimait pas la manière dont réagissait la numéro deux, ca l'irritait même ! Le regard de battle commençait entre les deux triplettes. Quant à la troisième, elle tendait avec délicatesse sa main tremblante vers la jolie fleur avant de prononcer le premier mot depuis leur arrivée sur l'île !

« EME: Merci... »

Elle la saisissait et la mettait dans ses cheveux. Sa voix était à peine audible, car la jeune demoiselle de sa timidité parlait peu fort employant un ton calme et doux. C'était bien évidemment la plus réfléchi et la plus calme des trois. Le cerveau de la troupe entre guillemet. L'homme voyant la tension entre les deux autres tentait à nouveau la conversation avec Ema. Lui aussi avait un jumeau ? Plutôt amusant se disait Emi ! Ema n'en avait que faire, buter dans son idée à rester sur ses gardes vis à vis de l'homme au tour de passe-passe. D'ailleurs, elle était toujours tenter de lever sa cuillère en bois sur le magicien aux mille et une carte ! Mais la jolie Emé lui tenait le bras secouant sa tête pour désapprouver le geste.

« EMI: Quel dommage Ema, Emé n'approuve pas non plus ta manière de faire. Qu'est-ce tu as à... »

C'était au final la cocotte leadeur qui se prenait la cuillère volante de la jeune colérique.

« EMA: Rien ne m'empêche de te la lancer dessus par contre ! »

La pauvre Emi se frottait le visage, mais très vite le petit conflit habituel se stoppait comme il commençait lorsque le brave jeune homme proposait un verre à ces dames. Emi répondait la première d'un ton jovial, faisant le plus grand sourire possible.

« EMI: Emi toujours partante ! Je suis sûre qu'on a pleins de choses à se raconter ! »

Ema fronçait ses sourcils en direction de sa sœur avant d'émettre l'avis contraire.

« EMA: Pour moi c'est un non catégorique ! *Je protègerai Emé de ce type louche* »

Le véritable choix appartenait donc à la pauvre Emé se trouvant toujours dans les conflits de ses deux  sœurs. La tête basse, elle s'avançait vers le beau magicien avant de lui prendre la main comme une petite fille. Elle n'osait pas le regarder dans les yeux et ajoutait de sa toute petite voix.

« EME: Avec plaisir... »

Avant de lâcher les jolis doigts du "bad boy" et de se mettre en retrait auprès de ses deux ainées. C'était sous le regard désespéré, bouche grande ouverte d'Ema et le regard amusé, sourire en coin d'Emi que le quatuor avançait en direction du petit pub le plus proche. Emé quant à elle se contentait d'observer le jeune homme du coin de l'oeil toujours en retrait par rapport à ses deux sœurs.  
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Lun 19 Avr 2021 - 3:02

Je gardais le sourire, alors que la furieuse restait toujours fidèle a elle-même. Mon petit tour ne lui avais pas décoché le moindre rire, sourire on rictus, un public pour le moins compliquer. Dans le fond, je ne me prenais pas vraiment de tête a ce niveau-là, de plus j'étais assez sûr qu'elle ne pourrait pas rester éternellement bougon si ? Alors que j'assistais a une prise de tête entre les deux plus bavarde.

Emé se coiffer timidement de ma fleur, alors que je la regardais toujours en souriant. J'aurais bien eu envie de la complimentée, mais j'avais une certainement retenu a arrêté deux sœurs qui se chamaille. Il n'a jamais été bon de se mettre entre Edward et moi lorsque nous nous disputions, alors je préférais attendre sagement pour le coup. Soudainement, voici que Ema jeter sa spatule directement sur Emi. Je clignais un œil douloureusement en la regardant. Que de violence dite moi. J'eus finalement une réponse, alors que Emi semblait pour le moins partante.

Ce fut à la fleuris de prendre la décision finale, alors qu'elle m'attrapait timidement la main durant quelques instants. J'étais assez satisfait de voir le visage de Ema choqué, et plutôt ravi qu'on accepte mon invitation. Nous marchions vers un pub ou la bonne ambiance semblait pour le moins être de mise. Je sentais le doux regard d'emé vers moi, alors que je lui répondais par des sourires, tout en demandant à Emi:

" - Je vous avoue que je ne connais pas vraiment le coin ! Mais j'espère découvrir des merveilles ici. Je n'ai pas l'occasion de voir des îles aussi ensoleiller. "

Une petite terrasse ombrager, un intérieur sympathiquement décoré de bois verni a l'ancienne. Un établissement que je trouvais charmant, alors que nous étions installé à l'intérieur ou la musique pour le moins jovial se faisais entendre, alors que je gardais le sourire :


" - J'adore l'ambiance qui se dégage a première vue pas vous ? "

Peu de temps après, nous étions pris en charge par le serveur, qui nous demander ce que nous avions l'intention de boire. De mon côté, je me contentais de prendre un cocktail. Ça me changer un peu de mon café, ou encore de mon verre de rhum. Mais bon, une fois n'est pas coutume, il faut savoir se mêler a atmosphère environnante pour s'y plaire et en profiter. Je gardais mon sourire, alors que regardait la bagarreuse :

"J'espère que tu pourras te dérider un peu. Sinon, je vais devoir employer des méthodes farouche !"

Je décochai un léger rire, alors que mes épaules suivait un instant le rythme de la musique. J'adorais ce petit son de guitare, c'était jovial et amusant, quoi de plus parfait pour passer un bon moment. Alors que je me levais et tendais la main a Emi:

" On lui montre comment s'amuser ?"

Alors qu'elle n'avait pas vraiment le temps de réagir vraiment, que je prenais sa main avant de l’emmener directement sur un endroit libre.


Me voici a la saisir par-dessous les bras avant de la faire tourner. Reposer, je continuais à danser avec elle, le sourire aux lèvres. Je prenais un pas de recul, avant d’exécuter mon plus beau poirier, avant de reprendre appui pour revenir sur mes pieds. Je poursuivis en la faisant tourner, puis avancé, reculer. Une danse amuser. Alors que nous finissions par revenir a la table ou nos verres furent enfin servi. Je prenais une gorgée, avant de prendre un charmant sourire, m'incliner en direction de Emé:

" Vous m'accordez cette danse ? " 

Je lui tendais la main, gardais le sourire, lui jetant un petit regard. A voir si elle allait accepter.
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Lun 19 Avr 2021 - 16:14


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric



« EMI: Oh t'inquiète pas pour le coin ! C'est une petite île assez tranquille. Les gens y vivent pèpère, ca manque crucialement d'action d'ailleurs ! Mais le restaurant-bar et les quelques boutiques suffisent à passer le temps. »

Une fois arrivée au Pub, les filles observaient tout aux alentours. A vrai dire, au lieu d'être ici elles devaient tenir compagnie à leur autres membres familiales, mais la tournure était un véritable carnage et les disputes se multipliaient ces temps-ci. Enfin, là n'était pas le sujet, pour le moment. Les triplettes s'émerveillaient de l'endroit en voyant ce vieux moulin à eau revisité au goût du jour ! Une petite terrasse située côté sud possédant quelques meubles un peu style vintage et un grand parasol couvrant les tables en partant de la jolie bâtisse, quelques plantes étaient disposées et de magnifiques coussins de différentes couleurs étaient posés sur les chaises en osier, le tout entouré par de magnifiques panneau en bois où les motifs ressemblaient à des tasses, des graines de cafés et bien d'autres encore ! Le quatuor dépassaient d'abord l'entrée des panneaux mettant une ambiance bien plus intime avant de passer par le seuil de la porte du moulin. Si l'extérieur possédait un côté mignon et moderne, quant à lui, l'intérieur du joli bâtiment était d'un style plus ancien. Tout est refait en bois ancien verni d'une couleur particulièrement foncé. De là, les quelques objets restant du moulin se métamorphosait en un bar bien sympathique ! L'ancien rouage se trouvait entourer d'un bar en chêne massif foncé par le verni lui aussi et les bouteilles suspendaient sur ce dernier. Ingénieux comme gain de place ! Les quelques tables aux alentours étaient faite à partir d'anciennes bobines de bois et les sièges fait en tonneau. Pour couper un peu le bois foncé, quelques coussins de couleurs crèmes se trouvaient sur ses "chaises", de magnifiques nappes brodées blanches couvraient les tables laissant la place au centre pour de merveilleuses fleurs rouges. Pour rendre l'ambiance un peu plus chaleureuse les propriétaires jouaient sur la luminosité de la pièce en mettant quelques ampoules où la lumière étaient plutôt faible. D'ailleurs, pour offrir une vue externe, une grande fenêtre donnait sur la mer, mais aussi les plaines juste en dessous. Dans le coin un peu plus loin se trouvaient quelques musiciens jouant notamment de la guitare ce qui donnait encore plus envie de rester dans ce petit univers presque magique. Alaaric donnait son ressenti en entrant dans la salle.

« EMI: Carrément cocottysime ! »

Déclarait la plus enthousiaste des trois les mains se levant vers le ciel et le sourire banane.

« EMA: Pas mal, pas mal. »

Enrichissait la grognonne les bras croisée sur sa poitrine prenant appui plus sur une jambe que l'autre. Emé se contentait d'écarquiller les yeux observant chacun des recoins. Ses yeux allaient dans tous les sens, assez lentement quand même, pétillants comme jamais ! La petite troupe prenait place sur une table à quatre. Malgré le lieu et l'ambiance Ema décidait tout de même de faire la tronche et refusait l'invitation. Lorsque le serveur passait dans un mouvement de grâce, il prenait les commandes des trois autres. Pour le magicien c'était un Cocktail, pour Emi un Diabolo à la menthe et Emé se contentait d'un simple verre d'eau et de sirop de pêche. En attendant la commande Alaaric... Oula ! Emé se trouvait choquer de voir qu'il tenait à provoquer Ema en lui balançant une vérité en pleine face !

« EMA: Non mais dis donc toi ! De quoi je me mêle ! »

Manque de bol, elle ne trouvait pas sa spatule que la plus jeune des trois cachait sous la table entre ses mollets. En entendant la petite blague du magicien, Emé profitait de son inattention pour lui enlever son "arme" et éviter une bagarre au sein de la bâtisse. Le jeune encore debout commençait à bouger ses épaules. Entrainer par la musique il tendait la main à Emi qui la saisissait fermement prête à suivre le magicien dans une folle ronde.

« EMI: Et comment qu'on va lui montrer ! »

De là, les deux nouveaux camarades s'empressaient sur la petite piste. Le bras d'Emi placé sur celui d'Alaaric qui la saisissant par la taille l'embarquait de plus bel ! La leadeur des poulettes s'amusait et riait à se faire tourner dans tous les sens sous le regard jugeur de la méfiance suprême. Emé les voyant s'amuser voulait elle aussi participer et se contentait simplement de frapper dans ses mains au rythme de la musique. D'un petit gloussement, la timide était amusée par l'attitude "artistique" du "bad boy". Emi elle prenait son pied à se défouler dans cette ambiance où le guitariste s'enjaillait voyant les deux danseurs improvisés en scène ! Bientôt arrivait la fin de la musique ambiante et le valet accompagnait sa poulette jusqu'à la table où les verres étaient disposés dessus durant leur danse endiablée. L'homme buvait une gorgée et Emi buvait déjà la moitié. Emé se contentait d'applaudir les deux revenants et Ema... se trouvait extrêmement agacé par l'attitude de "l'inconnu" pour elle. Elle ne trouvait toujours pas sa cuillère en bois depuis tout à l'heure et avait une envie imminente de la balancer sue ce joker draguant ses deux sœurs ! Bientôt il s'avançait vers la plus docile des trois lui tendant la main et l'invitant elle aussi à danser. Malheur ! Si Emé se levait, la spatule en bois tomberait de ses jambes et surviendrait la catastrophe, non... le cataclysme nommée Ema qui déferlerait toute sa colère ! D'un geste peu visible par la farouche, mais bien en vue par Emi, Emé lui montrait la spatule entre ses mollets, cette détournait le regard en direction prête à abandonner l'idée de danser... Mais l'infernal Emi avait une petite idée et se mettait à côté de sa cadette la prenant dans ses bras.

« EMI: Allez, va t'amuser ! Hop hop hop ! »

Saisissant la cuillère à son tour hors vue de son autre sœur en lui faisant un clin d'œil. La petite timide souriait légèrement avant de tourner son regard à nouveau vers le beau magicien. Bien évidemment, elle ne le regardait pas de face et ne percevait que son débardeur avant de saisir la main encore tendu de l'homme. Le mot saisir était encore bien trop fort pour souligner la délicatesse par laquelle Emé déposait sa main dans celle d'Alaaric.

« EME: Danse accordée... »

Disait-elle les yeux vers le bas et les joues rouges, toujours d'une petite voix toute douce. Cette fois-ci, le guitariste toujours dans son Flamenco jouait d'un style bien différent de la chanson précédente.


Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Lun 19 Avr 2021 - 19:15

Visiblement, deux sur les trois avaient l'air de bien s'amuser, même si une sur les trois ne semble toujours pas partante, mais je supposais qu'elle finirait bien d'elle-même par prendre un peu plus d'amusement tôt ou tard. De mon côté, je devais bien avouer que ma petite danse, endiablé avec la cocotte, m'avais mis de bonne humeur.

Une fois de retour sur la table, nous fut accueillie par des applaudissements d'Emé, alors qu'Ema semblait toujours autant vouloir me frapper. Aller savoir pourquoi? Est-ce qu'elle aurait voulu que je l'invite elle a danser en premier? Peut-être, toujours est-il que je ne perdais pas mon sourire. Il se tramait quelques choses, j'avais bien l'impression que les deux sœurs cachaient l'arme fatale de la bagarreuse. Au bout d'un certain complot mis en place entre Emi et Emé, celui-ci m'accordait finalement cette danse, alors que je crus bien un instant qu'elle refuserait. Elle me toucha la main, m'accompagner sur la piste de danse, alors que cette fois-ci, c'était un air bien plus doux qui fut joué.

Je la tenais doucement par la taille, tournant en rond doucement avec elle le sourire aux lèvres amusé de voir ses réactions timide. Je finis par lui faire une porter au moment où le rythme battait son plein, mais cette musique fut plus douce, oserais-je dire plus romantique ? Que l'autre ? Je ne pouvais pas vraiment le dire, mais toujours est-il que je sentais les éclairs dans les yeux d'Ema de là où j'étais alors que la déridé était pour moi pratiquement devenu une question d'honneur. Le rythme lent et plutôt proche de cette danse était agréable, même si je me doutais que la bagarreuse ait certainement envie de me tuer pour avoir posé les doigts sur sa sœur.

Nous étions plutôt proches, alors que cette ronde aurait pu durer des heures sans que je m'en lasse, pourtant les dernières notes se faisais entendre. Je voyais a notre table le visage rouge de celle-ci, alors que je riais. Je laissais la main d'Emé après un délicat baise-main :

" Merci pour cette danse !"

Je prenais mon temps alors que je restais là, j'allais chuchoter quelques choses au guitariste, alors que celui-ci riait avant de me laisser son instrument. Je prenais encore une fois la parole :

" - Bon ! Et bien, je ne voulais pas en arriver là ! Mais puisque tu veux rester à bouder !"

Je commençais à jouer quelques accords avant de reprendre :

" - Fais danser tes sœurs un peu ! "  

Me voici à reprendre quelques accords avant de me lancer.



Alors là, si elle continuer à faire la tronche, j'étais pas loin de déposer le drapeau blanc. Elle m'aura quand même fait jouer de la guitare, alors qu'en temps normal, je suis plus à l'aise sur les rythmes plus lent. Je voyais certain, commencer à se mettre à danser, il ne restait plus qu'à voir si Ema résisterait encore à l'appel du rythme.
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 25 Avr 2021 - 15:24


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric


C'était main dans la main qu'Emé suivait Alaaric pour se mettre en place au milieu de la petite piste. Le guitariste patientant un peu se mettait soudainement à gratter sa guitare de manière beaucoup plus calme et plus douce que celle qu'il jouait juste avant. Les joues rougis, la belle enfant regardait en direction du sol ne trouvant pas le courage de plonger ses yeux dans ceux du "Bad boy". Il la guidait alors sachant beaucoup mieux danser qu'elle. La saisissant par la taille et la faisait tourner sur elle même avant de l'amener à nouveau vers lui dans des gestuelles à la fois gracieuses et très douces. Une agréable sensation pour la timide qui se laissait totalement diriger pensant s'envoler de ses propres ailes. Son sourire léger, ses cheveux détachés flottant et sa robe se baladant, Emé était aux anges de pouvoir s'amuser comme Emi. Mais l'une des trois lâchait un regard mauvais en direction du damoiseau et ne semblait pas apprécier sa manière de faire avec ses DEUX sœurs.

« EMA: Quel goujat ! »

Disait-elle pendant que la petite ronde se faisait entre lui et Emé.

« EMI: Tu es juste un peu... coincée ? Je dirais. Tu tu tu, laisse moi finir avant de vouloir l'ouvrir pour une fois. Regarde comme Emé s'amuse pour une fois.»

Elle fixait sa sœur et voyait son sourire timide, le regard satisfait même si celle-ci regardait plus en direction du sol qu'ailleurs. La farouche soupirait et peut-être que l'ainée n'avait pas tord. Elle pensait faire au plus juste en voulant protéger ses deux autres sœurs du premier inconnu qui les abordaient. Mais tout de suite son calme devenait à nouveau tempête en présence du jeune garçon. Le visage rouge de colère, ce dernier s'amusait encore plus à la faire bouillir en déposant un baise-main sur celle d'Emé. Emi faisait un signe à Ema pour lui demander de se contenir, mais cette fois-ci, c'était le geste de trop ! Alors qu'elle se levait pour rouspéter ce dernier était parti près du guitariste lui chuchotant quelques mots. Mais que... ? Les mains sur les hanches, la tête légèrement penchée sur le côté elle ne comprenait pas sa démarche.

« EMA: Hey ! J'en ai pas fini avec toi !»

Le musicien riait laissant la place au dragueur. Celui-ci ce permet un commentaire des plus déplaisants même s'il y avait une part de vérité. Ema serrait ses dents, les poings fermés avant qu'Alaaric jouait quelques notes pour se remettre dans le bain et demandait à la cocotte vénère de faire danser les deux autres poulettes. Elle le fixait de ses yeux éclair, le sourire jaune ayant une idée derrière la tête. Elle affichait un air de petite peste et faisait signe à ses deux sœurs de s'assoir. Les deux se regardaient entre elles ne comprenant pas les pensées de la seconde de la portée, la peur au ventre. Heureusement qu'elle n'avait pas sa cuillère en bois...  

« EMA: Tu poses tes sales mains sur mes deux sœurs et tu me demandes d'arrêter de bouder ? Ah ah ah ! De plus, tu me défis de les faire danser.»

Son regard n'était que mépris et aux accords de guitare suivant, Ema se dirigeait au milieu de la piste à son tour, sous le regard des quelques personnes qui s'y trouvaient déjà, en pas chassée frappant de son pied droit au sol et ses deux mains s'entrechoquant deux fois d'affiler en l'air !

« EMA: Je te défis, moi, Ema faisant partie du trio des cocottes ! Que le meilleur d'entre nous gagne cette bataille de danse, illusionniste ! »

Sous les applaudissements et encouragement du public, son air devenait plus sérieux et elle continuait à danser d'une rapidité déconcertante. Emé et Emi la regardait, bouches bée... Mais ou avait-elle appris à se mouvoir de la sorte ? Elle faisait preuve d'une telle détermination que cela en était quasiment terrifiant pour les deux autres sœurs. Bougeant dans tous les sens avec une précision et une coordination parfaite ! Bientôt la fin de la musique et les deux derniers tours sur elle même, frappant une dernière fois de son pied de droite pile en face du musicien improviser à la dernière note, les mains en l'air claquant à nouveau deux fois, totalement essoufflée.
Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Lun 26 Avr 2021 - 15:26

Et bien moi qui avais eu l'intention d'amuser la bagarreuse, voici que mon plan n'avait visiblement pas marcher. La voilà d'un sourire noir, les yeux d'éclairs. J'avais comme le sentiment que rien n'y ferais alors que je continuais a jouer avec mon modeste sourire. J'ai toujours eu le sentiment qu'il fallait savoir s'amuser, que dans un monde souvent trop triste, trop sérieux, ou beaucoup de choses peuvent en un instant tout changer ou s’arrêter, il fallait savoir profiter de la moindre minute de félicité. Le rire est souvent la meilleure arme contre les larmes ou encore la colère.

J'ai toujours pensé qu'au moment de partir, nous serions tous forcées de faire le bilan entre le bien et le mal, nos joies et nos peines et c'est sans honte que j'avoue vouloir une vie qui m'aurait semblé heureuse. À mon sens, la bagarreuse était bien trop prête a la guerre, et pas assez a la félicité. Pourtant, je trouvais amusante sa réaction, elle refusait de faire danser ses sœurs, alors qu'elle me défier clairement dans un défi de danse. Je riais, alors qu'elle ne savait pas ce qu'elle venait de faire. Je suis un homme de spectacle, un magicien. Comment pouvait-elle croire que dans un défi ou le but était de faire jouer les apparences en sa faveur, elle avait la moindre chance ? Mais en tout cas, je relèverais son défi.

Au final, celle-ci se voulait plutôt douer, alliant à la fois précision et vélocité. Suivant le rythme de la musique a la fois rapide et technique. Il y avait de la performance à n'en point douté, je ne pensais pas qu'elle était capable de se faire de chose, mais d'accord. La musique enfin terminée, celle-ci était essoufflé, alors que je supposais que c’était a moi de répondre.

Le musicien reprenait sa place, alors qu'il commençait à jouer quelques choses de typique, d'endiablé.



Me voici à répondre a la moindre note, de geste souple précis. Alors que je sortais un paquet de cartes avant de commencer a mélanger celui-ci de manière acrobatique, j'avais cette capacité à mettre le public dans ma poche et pour le coup, j'étais bien l'intention de montré de quoi j'étais capable. Je continuais un jeu de jambes précis, et beaucoup d'adresse avec les cartes. Par moment, je n'hésitais a a montrer que j'étais capable de quelques acrobaties en ne cessant jamais de mélanger mes cartes. D'en faire apparaître certaines, ou encore disparaitre. Pendant un long moment, le public se voyait silencieux, comme hypnotisé par ce jeu.

La musique touchait sa dernière note, alors que j'avais envie de mettre un partout la balle au centre. Je continuais à sourire, faisais une révérence à la cocotte à la cuillère. Avec un peu de chance, la voilà satisfaite, ou pas ? Une illusion ou la réalité? Qu'étais-je d'après elle?


Dernière édition par Alaaric Minaro le Sam 1 Mai 2021 - 12:29, édité 1 fois
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 30 Avr 2021 - 17:40


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric


Sous les tonnerres d'applaudissements après la prestation de la plus indomptable des trois sœurs, c'était au tour de l'illusionniste de se donner en spectacle. Le musicien guitare à la main ne se privait pas pour poursuivre cette bataille de danse. Il était temps de voir ce qu'Alaaric réservait et de jouer carte sur table ! Il ne mettait que très peu de temps pour relever le défi, ce qui plaisait indirectement à Ema, même si l'envie de le frapper était toujours omniprésente. Carte en main, le magicien savait s'y prendre pour captiver son public, mais cette fois-ci ce n'était pas pareille que la première prestation auxquelles les filles assistaient plus tôt. Quelque chose de bien plus magique, pour ne pas dire envoutant, s'en dégager d'avantage. C'était à ce moment précis que la plus farouche des triplettes comprenait enfin ce qu'Emé et qu'Emi ressentaient en compagnie du jeune homme. Transportée par la musique et les magnifiques illusions habiles du garçon, Ema se sentait peu à peu "apaiser", se dirigeant à la table où se trouvaient encore la timide et la joviale.

« EMA: Emé, j'ai enfin compris... »

La jeune sœur souriait à la seconde, pointant où se trouvait sa cuillère en bois depuis tout à l'heure. La cadette et l'ainée se regardaient, elles n'avaient pas besoin de communiquer et un simple regard suffisaient à comprendre qu'elles se mettaient d'accord pour rendre la spatule. Emi tendait alors la cuillère en bois à Ema avant de lui lancer une petite pique alors que le magicien aux cartes continuait à se donner en spectacle.

« EMI: Tu en as mis du temps à comprendre ma poule. »

« EMA: Et, oh ! Je ne te permets pas ma cocotte ! »

Ce moment de paix factice entre les deux plus vieille faisait sourire timidement la jolie Emé.

« EMI: En avant Ema ! Tu as perdu ton défi, je crois bien qu'il va falloir que tu lui accordes une danse à ton tour. »

Soupirante, elle comprenait bien qu'elle était cuite et ne pouvait pas y échapper. Bon, au moins, elle apprécierait un peu plus cette fois-ci que de continuer à mijoter dans son coin une tentative pour décrocher son coup de spatule usant de sa technique ultime ! Patientant que la musique se terminait enfin, elle s'avançait face à l'individu applaudissant de ses deux mains son "arme" en bouche. Elle reprenait tout de même la cuillère en main avant d'ajouter:

« EMA: Bien, bien, bien... Tu as gagné Alaaric, je t'accordes une danse. Mais avant ça... »

D'un mouvement rapide et habile, elle s'élançait voulant faire croire qu'elle lui mettait un coup sur la tête avant de lui collait l'ustensile dans le bec.

« EMA: ...hors de question de t'entendre pour t'en vanter. En piste ! »



Le guitariste repartait de plus bel. Les mains ayant une poigne ferme de la part de la plus talentueuse des trois triplées guidaient le magicien et non l'inverse. Pour le moment c'était Ema qui dominait dans la danse et imposait sa manière de faire prenant les rênes en main. Le regard sérieux, le souffle maitrisé, la cocotte de compétition savait où elle allait et ce qu'elle faisait ! C'était à l'homme de suivre son rythme. Emi et Emé ne tardaient pas à rejoindre dans un pas beaucoup maladroit et incertain riant entre elles. Bientôt, les quelques personnes se trouvant en ce lieu s'ajoutaient à la petite troupe.

Alaaric Minaro
Alaaric Minaro

♦ Localisation : South Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 1850
Popularité: 48
Intégrité: 44

Sam 1 Mai 2021 - 13:02

La foule plus ou moins captivée par ma performance, je souriais, faisant ma légendaire révérence. Je voyais la bagarreuse se rendre à la table de ses deux sœurs, mais cette fois, elle semblait différente, comme apaisée. Peut-être était-elle enfin rentrée dans la danse ? S'était-elle laissé imprégné par l'ambiance, l'amusement qu'on pouvait en découler. Prendre simplement du plaisir sans se soucier réellement du reste, durant un instant inoubliable. C'est donc de cette façon qu'elle reviens me voir.

Celle-ci revenait vers moi, cette fois avec son arme.... Bon, et bien peut-être avais-je parlé trop tôt, il fallait croire que c'était le destin de me prendre un coup de cuillère ! Ou pas ! Alors que celle-ci se décidait à m'accorder une danse, alors qu'elle mettait son arme dans ma bouche, je pris le sourire, j'avais finalement gagner l'ultime sésame, une danse en la compagnie de la farouche.

Celle-ci se voulait bien plus entreprenante que ses sœurs et mener plus ou moins la danse, bien que j’eus du répondant mine de rien. Le guitariste prenait de l'amusement, les deux sœurs et pas mal de monde se trouvaient à nous rejoindre dans une soirée qui se voulut très festive. Ce fut une soirée mémorable, je redoublais d'inventivité pour proposer de nouveaux tours régulièrement, je pense que celui ou je jonglais avec des verres, on fallait faire un arrêt cardiaque au barman, mais cela dit, je m'en suis sorti avec brio.

Beaucoup de rythme rapide, parfois aussi du plus lent. J'eus partagé une seconde danse bien plus calme avec Emé, fais des blagues avec Emi, même fais un concours de mangeur de tacos durant la soirée! J'obtiens la seconde place, alors qu'Ema se vit être une adversaire redoutable qui remportait au moins victoire. À la fin de la soirée, j'étais aussi épuisé qu'après un marathon ! Il fallait dire que je n'avais que très peu pris de pause, alors que les trois demoiselles m'avaient fait danser, mais je devais m'estimer chanceux.

Au lendemain, il été temps pour moi de prendre la mer et retourner sur la South Blue natale. J'avais ce que j'étais venu chercher ici. Un peu de magie, un peu de temps, d'amusement. Je me sentais ressourcé. Par contre, je dormais pendant une très grosse partie du voyage. Après tout, même les magiciens ont besoin de repos.
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 500
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 7 Mai 2021 - 14:26


Une illusion ou une réalité ?
EMAEMIEME
[F.B] Feat. Minaro Alaaric


Après ce Flamenco enflammé, l'illusionniste proposait encore quelques tours de passe-passe à l'ensemble de la salle. A travers les baies vitrées le soleil s'en allait petit à petit, laissant place à de magnifiques couleurs au dessus de l'eau salé amplifiant l'ambiance conviviale au sein même de la bâtisse. Par la suite, c'était autour de quelques jongleries avec la vaisselle de la maison sous le regard assidu du barman que le quatuor finissait par s'installer à leur table. Ils échangeaient les festivités en trinquant et la plus téméraire des cocottes ne pouvait s'empêcher de mentionner son fanatisme du poulet. Et ben quoi ? Elle faisait de gros effort pour ne pas trop en parler et paraître "normal", mais il ne fallait pas trop lui en demander quand même !

« EMI: A notre rencontre ! Et que notre nouveau camarade soit le bienvenue dans notre secte de poulettes ! »

Ema manquait de s'étouffer, tandis qu'Emé se sentait un peu mal à l'aise de la maladresse de sa sœur. C'était à ce même moment que la timide proposait une danse au magicien en le tirant par son débardeur. Elle n'osait pas vraiment user de ses cordes vocales et se contentait de ce simple petit geste pour attirer son attention. Il ne se faisait pas prier pour l'accompagner sur la petite piste toujours sous le regard jugeur de la cocotte minute prête à exploser ! Emi riait amusé par ce petit triangle qui se formait lentement, mais sûrement. Les deux sœurs encore attablées, continuaient de profiter des délicieux nectars délivrés par le bar man lui même.

Bientôt, la plus farouche des trois observait l'affiche accrochée à un poteau... Une idée saugrenue lui venait à l'esprit en lisant que le restaurant proposait des Tacos pour la soirée. Elle n'avait plus qu'à patienter le retour de "monsieur" et de sa cadette afin de défier ce dernier dans une bataille qu'elle était sûr de remporter ! Emi s'amusait avec d'autres personnes en attendant, racontant l'histoire de la sainte poule aux œufs d'or et y mettait toute la volonté du monde pour tenter de les convertir même si cela semblait perdu d'avance... car ils ne se privaient pas pour se moquer d'elle ! De toutes façons les alcooliques ne comprenaient jamais rien, ce n'était pas une nécessité de leur en vouloir après tout. La plus cool des trois filles s'installait à nouveau à table rejoignant ainsi Emi, mais également Emé et Alaaric qui revenait de leurs danses au final. D'un regard provocateur, Ema piquait le "bad boy" en lui proposant la chose suivante:

« EMA: Comme je n'aime pas rester sur une défaite... *tousse* Je te proposes de faire un concours du plus grand mangeur entre toi et moi. C'est soirée Tacos et je me suis dit qu'un grand gaillard comme toi ne se défilerait pas devant une pauvre fille comme moi.»

Comme elle le pensait le faux gentleman acceptait sa proposition de son air railleur. C'était ainsi que se déroulait la suite de leur sortie: Se gavant le plus possible de Tacos. Pendant qu'Alaaric et Ema se battait en duel de la plus grosse bouffe, les deux autres sœurs picoraient leur repas. La cheffe cuistot venait de s'enfiler une dizaine de sandwichs se sentant gavée et ne pouvant plus rien avaler. L'illusionniste abandonnait déjà depuis un petit moment ce qui suffisait largement à la terrible cocotte d'être satisfaite: VICTOIRE ! Totalement rassasiée, elle commençait à somnoler la tête légèrement penchée vers l'arrière du fauteuil sur lequel elle était assise. Cette fois-ci, Emi avait le champ libre pour se faire un peu plus présente sortant son livre de blagues sur les poules et faisant signe au magicien pour lui demander s'il voulait en écouter quelques unes. Elle était toute contente quand ce dernier acquiesçait et commençait à lire à voix haute:

« EMI: Qu'est-ce qu'un poulet qui aboi ? *Suspens* Un poulet qui apprend une nouvelle langue !»

Elle éclatait de rire tandis qu'Emé souriait légèrement. Et ce n'était pas la seule blague qu'elle avait, elle continuait dans sa lancer:

« EMI: Les femmes c'est comme les poules : ça caquète et puis ça pond... Je ne comprend toujours pas cette blague, c'est ennuyeux. J'espère qu'un jour je pourrais la comprendre.»

Il était vrai que pour les filles ce type de blagues étaient particulièrement compliquées d'en comprendre le sens ou le sous-entendu. La cocotte continuait comme ça pendant quinze longues minutes avant de voir l'heure. Emé et Emi se regardaient et savaient qu'elles ne devaient pas trop tarder. Ema aussi, hein ! Mais disons que celle-ci était en position latérale de sécurité après avoir manger autant de nourriture...

« EMI: Ce n'est pas qu'on ne t'aime pas mon grand, mais nous allons devoir y aller ! Sinon nos parents et le reste de notre famille vont s'inquiéter, ah ah ah !»

Les deux triplettes encore en état soulevait la troisième en la mettant par dessus leur épaule. Si Emi saluait le "bad boy" d'un signe de la main dynamique la plus timide, elle, faisait un léger signe de la main déviant son regard de celui du beau garçon. Inutile de mentionner Ema, elle n'était plus en état de fonction pour le moment.

En ce début d'après-midi qui semblait bien ennuyeux et catastrophique pour les poulettes, celles-ci n'étaient pas déçues du voyage en rencontrant le magicien et se demandaient si un jour elles le reverront. Était-ce tout bonnement une illusion ou la réalité qu'elles venaient de vivre durant ces dernières heures ?
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1