AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -20%
Charmast Batterie Externe 23800mAh 4 Sorties et 2 ...
Voir le deal
23.99 €

Le Sable d’Emeraude

Azerios
Azerios

♦ Localisation : West Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 3290
Popularité: -84
Intégrité: -35

Jeu 29 Avr 2021 - 16:08

Opportunité
————————



Il s’était écoulé quelques jours depuis qu’Azerios avait quitté Poiscaille. Djaymily et lui y avaient fait une halte afin d’y déposer William. Leur collaboration, bien que fructueuse était terminé, car oui il ne le savait que trop bien, toutes les bonnes choses avaient bel et bien une fin. C’est en fin d’après-midi que les deux pirates aperçurent des cotes au loin, s’approchant peu à peu de l’île, le rookie reconnu alors une ville portuaire qui lui était familière : l’embarcation se dirigeait droit sur Hinu Town. Ce bout de terre tombait à pic, les provisions s’amenuisaient peu à peu et un petit ravitaillement pour ne manquer de rien serait appréciable.

Ils amarrèrent au port d’Attalia, même accueil que la fois passée, un homme enturbanné les accosta à l’instant même où ils posèrent les pieds sur les quais. Encore le même blabla attrape touriste, les deux compagnons l’ignorèrent et avancèrent le long du port, passant à travers ce marché en plein air qui grouillait de marchands. Lorsqu’il constata la présence de la marine, le rookie s’encapuchonna, même si sa prime n’était pas des plus importantes, il n’en demeurait pas moins recherché, et il avait déjà eu l’occasion de s’attaquer aux forces de l’ordre de cette île. Quittant le port, ils arrivèrent dans un quartier plus tranquille, la première destination serait le bar de Maharios, histoire de se désaltérer un peu et de profiter de leur arrêt pour se reposer un peu et passer du bon temps.

Quel ne fut pas sa mauvaise surprise quand il arriva devant le bâtiment, constatant que ce dernier était en ruine. Vitres détruites, portes enfoncées, l’endroit semblait vidé de toute vie, difficile de deviner ce qui était advenu de Maharios et ses sbires, de l’ensemble du personnel.



Tiens tiens tiens… Regardez qui voilà.

Cette voix était familière, les deux jeunes firent volteface, il s’agissait d’Ayala. La jeune femme se tenait debout aux côtés de deux hommes enturbannés.

Ayala, un plaisir de te revoir. On peut savoir ce qui s’est passé ici ?

Disons qu’à la suite de notre déconvenue, l’Essaim ayant été neutralisé par les efforts de la marine et les représailles de nos… Employeurs, les vautours se sont empressés de pointer le bout de leur bec.

Je vois… Ayala, je te présente Djaymily. Djay, voici Ayala. Qu’est-il advenu de Maharios ?

Maharios est sauf. On tente de conserver deux trois affaires, pour reformer notre réseau… Mais ne restons pas là, à Attalia les murs ont des oreilles.


La jeune femme les invita a la suivre, escorté par les deux hommes silencieux. Ils parcoururent un bon paquet de ruelles tranquilles avant d’arriver devant un bâtiment à la devanture colorée. Un homme enturbanné, assez massif se tenait droit, les bras croisés à côté de l’entrée. Surement faisait il office de videur des lieux. Une enseigne lumineuse, dans les tons de vert, dont l’écriture plutôt artistique donnait le nom suivant : Le Sable d’Emeraude. Ayala hocha la tête au gardien qui leur ouvrit la porte, et tous entrèrent.

Le rookie prit une petite claque visuelle en entrant, ils se trouvaient dans une grande pièce, très lumineuse et très colorée, et pour cause, au plafond étaient suspendues une multitude de lanternes au verre de toutes les couleurs. Des tables meublaient la salle, et au centre trônait un bar proposant une quantité incroyable de bouteilles différentes. Dans le fond de la pièce un groupe de musique jouait et une femme vêtue d’une robe de soirée noire chantait d’une voix suave. Les gens mangeaient, buvaient, festoyaient au rythme de la musique et jouaient à d’innombrables jeux de cartes ici et là. Jetant un regard à Djaymily, Azerios remarqua un grand tableau qui habillait un mur non loin de l’entrée, sur lequel étaient affichés d’innombrables petites annonces. Une nouvelle voix familière surgit alors non loin, c’était Maharios qui s’avançait vers eux avec un large sourire.



Mon ami ! Soyez les bienvenus au Sable d’Emeraude ! Alors tu es de retour sur Hinu Town ?! C’est un plaisir de te voir !

Maharios ! Le plaisir est partagé, heureux de voir que tu vas bien. Voici Djaymily mon bras droit.

Et bien enchantée Maharios.

C’est moi qui suis enchanté ! Venez, venez ! Mettez-vous à l’aise ! C’est la maison qui régale.

Je dirais pas non à un bon remontant.


Maharios les invita à le suivre, une fois leurs rafraichissements commandés, ils s’assirent à l’écart, autour d’une table en compagnie d’Ayala et Maharios. Ils échangèrent alors sur la situation actuelle, auparavant, le groupuscule qui était connu sous le nom de l’Essaim détenait une quantité certaine d’établissements en tous genre au cœur d’Attalia. Suite à la trahison de certains membres, la marine s’affaira à réduire drastiquement les activités et effectifs de l’organisation, si bien que P.Y.R.A.M.I.D décida de couper tout lien pouvait les relier à l’Essaim. Beaucoup de sang avait coulé, et il ne restait presque plus personne. Ayala récupéra les rennes dans le même temps, et tacha de rallier les derniers survivants de l’organisation pour tenter de conserver leurs affaires. Malheureusement par manque d’effectif, et surtout par manque de moyens financiers, différentes organisations criminelles récupérèrent les affaires une à une, réduisant peu à peu l’ancien territoire de l’Essaim à néant. C’est d’ailleurs à cette occasion que Maharios perdit son auberge. Les tensions s’atténuant et la guerre de territoire cessant, il ne restait désormais plus aucune trace de l’Essaim.

Les quelques affaires qui n’avaient pas été détruites appartenaient désormais à des malfrats notables, eux même affiliés à des organisations peu recommandables. C’était plutôt intéressant, d’autant que le Sable d’Emeraude plaisait tout particulièrement au jeune Rookie.



Et donc ce Ruthelio ? Il est l’actuel propriétaire des lieux ? Vous êtes sous sa coupe quoi…

C’est provisoire, dès que nous aurons suffisamment récupéré, nous lui rachèteront.

Je vois. Vous avez l’intention de racheter ce tripot aux mains de ces types. Ça ne vous dirait pas de retrouver votre indépendance sans attendre ?

Et comment ? Nos forces sont loin d’être suffisantes pour renverser ces mecs là… Et les tensions commencent à peine à se calmer.

Non c’est pas ce que je suggérais… Ecoutez, si je vous disais que vous pourriez peut être gérer vous-même cet endroit ? J’aimerais beaucoup rencontrer ce Ruthelio.

Heu… Je suis un peu sceptique, ce n’est pas le genre d’homme à accorder audiance si facilement, tu comptes faire quoi exactement ?

J’ai l’intention de lui faire une offre. Je vais lui faire une offre qu’il ne pourra pas refuser.


Après plusieurs jours d’attente, le rookie finit par obtenir une entrevue, et alla à la rencontre de ce Ruthelio. C’était un homme d’affaire, d’un âge avancé, qui appartenait à une famille respectée d’Attalia. Une vieille famille qui était arrivée de Luvneel en North Blue il y a des générations de cela, et qui s’était peu à peu implantée dans les différents business de la ville, légaux comme illégaux.

Le jeune homme eut une longue conversation emprunte de diplomatie avec lui, et devinant que sa principale préoccupation était le profit et la sécurité de sa famille, il déposa une importante somme sur la table. Une somme qui parut suffisante pour convaincre le vieille homme, qui de toute évidence aspirait à une issue pacifique a tout cela. Sans doute était il las des conflits sanglants. Après une bonne séance de négociation durant laquelle Azerios pu mettre en pratique certains conseils donnés par William White, suivi d’une bonne poignée de main, il sortit la paperasse nécessaire pour le transfert de propriété.

L’affaire conclue, Ruthelio tira sa révérence satisfait de sa transaction.

Voilà comment le jeune pirate originaire de South Blue devint l’heureux propriétaire d’un tripot au cœur d’Attalia.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Page 1 sur 1