AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-27%
Le deal à ne pas rater :
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et à cliquet 26 pièces
15.19 € 20.75 €
Voir le deal

Une enfant pas comme les autres

Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Ouroboros

Feuille de personnage
Dorikis: 1620
Popularité: -135
Intégrité: -135

Ven 14 Mai 2021 - 16:08

Passé de lapine

Boite à lapin :

Il y a 20 ans, sur la petite île calme et paisible de Cocoyashi dans la mer de East Blue :


Sur la plage, un groupe d'enfant de tout âge joue. Il se poursuivent, se jettent de l'eau à la figure et rigolent de bon cœur. Un des enfants se mis alors à courir de toute ses forces en hurlant à ses amis qu'il ne sont pas capable de le rattraper. Tout le groupe se mis alors à la poursuite du jeune garçon. Le fuyard ne regarde pas devant lui mais cours avec le regard en arrière pour voir ses amis le poursuivent et essayer de le rattraper. Il rigole à cette vision quand soudain ! Son pied fut arrêter net contre un objet dur et lourd qui stoppa net la course du jeune homme l'envoyant la tête la première dans le sable. Les autres enfants le rattraper alors sans soucis en rigolant de cette magnifique chute. Mais le jeune homme ne rigolait pas, se demandant qu'est ce qu'y avait pu l'arrêter comme cela. A quatre pâtes dans le sable, il se rapproche de l'objet en question et vois alors que c'est une boite à moitié enterrer dans le sable.

Jeune garçon – Regarder la c'est ça qui m'a fais tomber. Vous croyez que c'est quoi ?

Tout les enfants se réunissent alors autour de cette boite étrange. Un trésor ? Une carte secrète ? Ils avait déjà beaucoup d'aventure en tête en imaginant ce qui se trouver la dedans. Mais leur rêve ne furent pas de longue durer alors qu'ils entendent un petit bruit qui venait de la boite. Les enfants collent alors leur oreille pour mieux entendre ce que c'est.

Petite voix – A...l'aide..peur...  


Le groupe pris de panique ont reconnu la voix d'une très jeune petite fille. Sans se poser de question ou de se parler, tout le groupe commence a creuser le sable autour de la boite. Le plus grand dis assez fort en direction de la boite que ils vont la sortir de la. Une fois la boîte dégagé, le grand garçon du groupe ouvre la boite et y plonge les bras pour sortir l'enfant en détresse.

Grand garçon – Ne t'en fais pas, je suis la je vais te sortir de la.

Il attrape la jeune fille. Au premier toucher il sent étrangement un pelage tout doux et lorsqu'il sort la petite de la boîte, il est stupéfait de belle est bien voire une petite fille, mais surtout, une petite lapine. Le groupe est stupéfait de cette découverte. Ils sont intrigués par la petite fille au pelage blanc. La petite lapine se frottent les yeux aveuglé par le soleil tapant. Elle regarde un peu le groupe, la plage, la mer avec un regard totalement perdue. Un des enfants lui demande alors d’où elle vient comme ça. Mais la réponse ne fut pas celle attendue. Apeurer lorsqu'elle eut retrouver ses esprits, la petite lapine de 3 ans se mis alors a pleurer sans aucune retenue. Les enfants sont à nouveau en panique et ne savent pas trop quoi faire.

Grand garçon – haaa ! Vite vite ils faut un adulte !

Le groupe se mis en course en direction du village non loin de là. Les pleures de la petites raisonne dans la plage et suivent parfaitement le groupe d'enfants qui s'éloigne pour rejoindre au plus vite le village.

Alors que la plupart des adultes sont en train de boire au café du village, ils entendent des pas de course et un grand pleure se rapprocher. Aucun d'eux n'avaient encore d'enfant de bas âge, tout les enfants du village avait au moins 5 ou 6 ans. Donc ces pleures n'étais pas normal.

Polli - Allons bon qui est encore tomber cette fois.

Celui qui viens de parler, c'est Polli le gérant du café, un grand monsieur moustachu, un peu gros mais plutôt le style de gros nounours gentil. Il sort et découvre un groupe d'enfant arrivant exténuer.

Polli - Alors les enfants qu'est ce qui se passe vous vous êtes encore bagarrer ?
Grand enfant - Mais non monsieur Polli regarder.

Dit le plus grand en lui tendant une petite enfant lapine en pleure. Polli sans hésiter pris la petite dans ses bras pour la calmer. Elle était complétement perdue et affoler.

Polli - Allons allons du calme, la c'est finis. Dit Polli pour calmer la petite qui semblait doucement se calmer à la voix de Polli.

Les enfants racontèrent qu'ils l'avaient trouver enfermer dans une boite échouer au bord de la plage dans le sable.

Polli - Je vois, il va être dur de vraiment savoir d’où elle vient, surtout que c'est une Minks, c'est un tribus tellement mystérieuse...

Les enfants et les parents regardèrent cette petite en se demandant ce qu'il allait en faire.

Villageois - On pourrait en parler à la 16ème garnisons.
Vieux - Non c'est pas une bonne idée, imaginer que ce soit les marines qui ai fait couler un bateau pas loin, et que la petite est une survivante, on peut pas savoir ce qu'ils lui feraient, il vaut mieux ne rien dire.

Polli souris en regardant la petite dormir dans ses bras. Il n'a jamais eu d'enfant, ni de femme et jamais eu vraiment envie d'en avoir. Mais en tenant cette petite boule de poile, quelque chose se réveilla en lui, un sentiment bien nouveau et qu'il ne sut retenir.

Polli - Bon c'est décider je la prend chez moi.

Tout les habitants présent regardèrent Polli d'un aire stupéfait. Le Polli qui tiens le café, toujours célibataire et solitaire, et il voudrait un enfant ? Polli souris au village voyant qu'on l'observe.

Polli - Je n'ai peut être jamais eu envie d'avoir une famille dans le passé, mais cette petite ne peut pas laisser un cœur de marbre, même le miens. Comment tu t'appelle ?

Polli pose la question à la petite lapine qui semblait être déjà plus calme, presque endormie dans les bras du barman. Sa seul réponse avant de s’endormir dans les bras de Polli fut un petit « Lola ».


Comme les autres :

Polli s'occupa alors de la petite lapine comme de sa propre fille. Il lui apprends à bien parler. A ne pas avoir trop peur des autres enfants car la lapine était à ce moment d'une timidité sans nom. Mais petit à petit elle commença à aimer jouer avec les autres et rigoler avec le petit groupe qui l'avait sauver. Elle est devenue une enfant du village. Personne ne faisait de cas de son apparence et ils l'a traitaient comme l'une des leurs à par entière. Elle jouait comme les autres enfants, mangeait comme les autres enfants, même si son alimentation était surtout constituer de légume. Ce qui pour le coup était une grande différence par rapport aux autres enfants. Beaucoup de parents se servaient d'ailleurs de Lola comme exemple pour dire aux autres enfants de manger plus de légume comme la petite lapine.

Vers ses 8 ans, Lola eu sa première dispute avec un garçon qui passait son temps à la coller. Dur de savoir si il était amoureux ou juste collant, mais cela commençait a agacer la lapine petit à petit. Alors que le groupe d'enfant s’apprêtait à jouer aux pirates, le garçon collant pris par le bras Lola en annonçant que dans cette histoire, Lola et lui son marier. La lapine dis au garçon qu'elle n'avait pas envie de ça et voulais jouer comme elle le voulait. Mais le garçon insistait en disant que c’était trop tard pour changer.

Jeune garçon – Et c'est pas cool, elle a dit qu'elle voulait pas alors laisse la.
Garçon collant – Nan j'ai décider qu'elle était à moi, de toute façon c'est un animal on s'en fiche de ce qu'elle dit.

Le groupe était choquer. Lola aussi, elle n'avait jamais entendue une telle phrase. Elle ne savait pas quoi penser ni quoi faire. Le garçon continuait d'argumenter que d'après son père, les minks ne sont qu'une sous race bonne pour nous servir au même titre que les hommes poisson. Plus le garçon parlait plus Lola sentait une émotion étrange monter en elle. La colère s'emparait d'elle. Elle ne s'était jamais mis vraiment en colères. Des caprices oui comme tout enfant, mais jamais elle n'avais senti une rage monter en elle. Si bien qu'elle ne sut le maîtriser et se contrôler. Elle tentait de ne pas bouger et ne rien faire.

Garçon collant – Polli il voulait juste avoir une serveuse gratuit pour plus tard hein, il en a rien a faire de elle.
Jeune fille – Non Lola !

Et oui ce qui devait arriver arriva. Une jeune fille avait bien vu que Lola était sur le point de craquer. Elle tenait son point fermement et tremblotait d'énervement. Mais cette dernière phrase sur Polli était celle de trop. Lola ne se contrôlait plus l’espace de 3 secondes. Des griffes sortent alors de sa pattes gauche, celle qui n'est pas tenue par le jeune homme. Ses yeux sont remplie de rage comme jamais et Lola sans se contrôler laisse aller sa rage. Elle envoie alors un coup de griffe en plein dans le visage du garçon. Sans aucune retenue et avec la force naturel chez les Minks, le garçon est envoyer au sol. Pas très loin mais assez brutalement vu qu'il s'agit d'un coup porter par une enfants non entraîner.

Lola – Ne parle plus jamais mal de mon papa.

La voix de Lola n'étais pas la même. Ses yeux étaient toujours remplie de haine et sa pattes avait encore les griffes dehors. Le jeune garçon se tiens alors le visage blesser et couru le plus vite en pleure en hurlant pour appeler ses parents. Lola pris alors conscience de son acte. Elle regarde sa pâtes presque effrayer par ce qu'elle vient de faire. Les griffes se rétractent et Lola est en pleure car elle sait qu'elle a fais quelque chose de mal. Les autres enfants viennent alors la rassurer. Ils ont eut peur mais ils connaissent la petite lapine et ils voient bien que elle même a eu peur de cela.

Après quelque longue minutes plusieurs adulte arrive sur la plage. Polli, la mère du jeune garçon et un soldat de la marine qui n'est autre que le père du jeune que Lola a attaquer. La lapine est terrifié et pense alors que Polli va la gronder et l'abandonner. Mais il n'en fut rien, sans poser la moindre question, Polli attrape sa fille pour la prendre dans ses bras.

Polli – Tu n'as rien ma puce ? Dit-il en rassurant sa fille terrifié.
Marine – C'est pas elle qui doit être rassurer ! T'as vu ce que ton monstre a fais à mon fils ?

Polli se relève en tenant Lola dans ses bras pour la protéger. La marine est fout de rage et explique que son fils lui a dis que la Minks l'avait attaquer sans aucune raison. Mais les autres enfants présents s'indignèrent et raconta alors la vrai histoire. Car même si oui Lola avait agis trop violemment, c'est d'abord le jeune homme qui l'avait chercher. Le marine écoute mais ne semble pas vraiment accepter que la faute viennent de son fils. Polli, lui, comprends qu’il va devoir trouver un moyen d'aider sa fille à se contrôler et apprendre sa force avant de faire encore du mal par accident.

Marine – Ça ira pour cette fois Polli. Mais t'as intérêt à la tenir en laisse ! Si j'entends la moindre chose sur elle ou qu'elle ose encore toucher à mon fils, c'est au cloue la ou les gens de son espèces devraient être.

Le marine s'en alla avec sa femme. Polli dit alors aux enfants de rentrer chez eux et que si ils avaient besoin, ils pouvaient en parler a leur parent de ce qu'ils avaient vu. Les enfants remercièrent Polli et dire au revoir à Lola avant de rentrer chez eux. Le père regarde les enfants partir puis s’assoit avec sa fille dans le sable chaud.

Lola – Je suis un monstre...

Polli est marquer par ses mots et ne peux s’empêcher de laisser couler sur son visage d'habitude si impassible, quelques larmes. Il rassure comme il peut sa fille que non, elle n'est pas un monstre, juste un peu différente des autres enfants. Le temps semblait s'allonger alors que les vagues s'échouait sur la plage. C’était comme une mélodie de la nature qui venait apaiser ce moment. Polli contemplait la mer et savait qu'il allait devoir apprendre à sa fille à se battre pour contrôler sa force et ses émotions. Mais pour le moment, il voulait juste la tenir dans ses bras et la consoler.

Quelques jours plus tard, Polli pris sa fille avec lui dans le jardin derrière le café. Il y avait plein d'outil d’entraînement, des mannequins, des fausses armes, des altère etc... tout ce qu'il faut pour un enfant qui débute dans l'art du combat et de la maîtrise de soit.

Polli – Choisit quelque chose Lola.

Polli avait mis à disposition plusieurs armes d’entraînements. Une épée en boise, une hache en bois, des petites dagues en plastique et un bâton en bois. Lola est un peu gêné et demande à son père si tout cela est fais pour couper des gens. Elle dit cela en regardant sa pâte avec laquelle elle avait attaquer le jeune garçon. Polli lui montra alors le bâton. Ça coupe pas du tout et en plus c'est léger lui dit son père. Elle saisit alors le bâton et le regardait. Polli n'étais pas un grand guerrier mais il voulait aider sa fille du mieux qu'il pouvait. Il avait quelque temps du se battre quand il était jeune alors il connaissait les bases pour au moins aider sa fille à ne pas céder à la colère. Il était déterminer et fera tout pour sa fille.

Colère et remords  :


Lola à 16 ans aujourd'hui. Depuis ses 8 ans, dès qu'elle à du temps libre elle s’entraîne avec son bâton dans l'arrière court. Elle profite de ses moments pour se vider et laisser sortir sa colère de la journée sur des mannequins. Elle n'avait plus jamais laisser monter en elle une rage comme la fois sur la plage. Plus jamais ses griffes n'étais sortie de l'une de ses pâtes. Mais elle savait que malgré les années, ce jeune garçon collant n'avais pas changer de mentalité. Elle l'évitais le plus possible pour ne pas être confronter à lui encore une fois. Depuis ses 14 ans, elle avait commencé à aider son père au café. Elle adorait servir les gens, prendre les commandes et leur raconter des blagues ou discuter avec eux. Mais un jour c'est le jeune garçon qui avait aussi la quinzaine aujourd'hui qui entra dans le café pour manger quelque chose. Lola soupira un grand coup, respira longtemps puis se dirigea vers le garçon.

Lola – Bienvenue chez Polli que puis-je vous servir ? Dit-elle avec un sourire plus que forcer.
Jeune homme – Tiens tiens bah voilà tu es à ta place là. J'ai faim et soif apporte moi ça vite et je paie pas bien sur.
Lola – Je ne peux pas vous servir si vous ne payez pas malheureusement.
Jeune homme – Quoi ? T'as envie que j'en parle à mon père c'est ça ?

Polli depuis le bar fit un signe à Lola que c’était bon qu'il ne fallait pas le refuser. Lola soupira et dis au jeune homme qu'elle allait chercher cela. Polli prépara à manger alors que Lola elle remplis le verre de jus de pomme. Son père lui amène l’assiette et lui dis de laisse couler que c'est pas grave. La jeune lapine repris son faux sourire et sers le garçon comme n'importe quel autre client. Le garçon râle d'avoir attendue et commence à manger. Lola commence alors à faire demi tour mais elle entends le bruit d'une assiette cassé derrière. Elle se retourne et vois le jeune homme avoir volontairement jeter l'assiette au sol.

Jeune homme – C'est dégueulasse t'as oser me servir ça !

Lola sent comme sur la plage son cœur s’accélérer. Elle sert son poing aussi fort qu'elle peut pour ne pas laisser ses griffes sortir. Elle ne veut pas gâcher tout ses entraînement et tout les efforts de son père. L'adolescent s'approche et renverse alors le jus de pomme sur la tête de Lola en disant que c’était bien un café de pouilleux.

Jeune homme – Laissé un animal servir de la bouffe. Ton père est vraiment qu'un pauvre...

Le garçon n'eut pas le temps de finir sa phrase. L'humiliation ou les insultes sur ses origines, Lola s'en fiche en faite. Mais des que des mots allait être dis sur son père, c’était finis elle avait lâcher prise. Cette fois le coup fut encore plus violent que sur la plage. Les griffe sortent et Lola envoie un coup a nouveau en plein dans la tête du jeune homme. Cette fois il est propulser plus violemment sur une table qui explose sous le poids de l'adolescent. Lola respire fort, encore énerver.

Lola – Encore un mots sur mon père et je vais te...
Marine – Tu ne feras rien l'animal !

Lola se retourne sans comprendre ce qui se passe. Mais déjà 4 marines l'ont encercler et la pointe avec un fusil pour la stopper. La lapine comprends que c’était un piège, ils avaient tout prévues. Elle regarde le jeune homme amocher qui, même blesser au visage et titubant, rigolait devant la situation. Polli essaya d'approcher pour sauter sauver sa fille. Mais un des villageois le stoppent en lui disant que ça sert à rien que c’était un coup monter. Polli lui aussi était fou de rage. Mais il ne pouvait rien faire devant 4 armes pointer sur sa fille.

Marine – Lola Coelho, vous êtes en état d'arrestation pour agression sur un civil.

Ce fut les derniers mots de la marine avant de menotter la jeune fille. Lola se laissait faire, elle savait qu'elle ne pouvait rien faire et qui si elle faisait le moindre mouvement ça pourrait mal tourné. Et son père était la, elle ne voulait pas cause le moindre soucis. La marine emporte la jeune Minks qui finit au cloue comme l'avait promis le marine sur la plage. Comme c’était une enfant, le jugement ne pouvait pas être trop sévère. N'en déplaise au fils du marine qui espérait plus. Lola fut condamner à quelques jours de prisons, puis à être concilier à domicile pendant 1 an. Elle n'avait pas le droit de sortir. Et si le jeune homme venait au café, elle ne pouvait pas le servir et devait aller s'enfermer dans sa chambre tant que le jeune homme était au café. Le garçon en profita de nombreuse fois pour venir sans même boire et manger mais juste pour voir la lapine devoir partir sans faire d'histoire. Lola se promis de ne plus jamais causer d'histoire et le promis à son père. Même si elle savait au fond d'elle que un jour, quelque chose se passerait...

Heure du départ :

Lola à maintenant 23 ans, elle travail tout les jours au bars pour aider son père et faire sourire les habitants du village. Elle adore toujours ce travail et donner de la joie de vivre aux adultes. Beaucoup d'ailleurs était des enfants avec qui elle jouait dans le passé. Un jour un groupe de trois bandit local vient au café pour boire et manger rapidement. Les pieds sur la table, l'un d'entre eux demande à Lola a boire et à manger gratuitement.

Lola - Désolé messieurs ici il faut payer pour consommer. Leur dit Lola.

Un de voyous se mets alors debout face à la lapine.

Voyou - Qu'est ce que tu me veux toi la fille à son papa ! Va me chercher un verre au lieu de faire la maline. Les deux autres voyous rigolent en écoutant leur compère mal parlé à la jeune lapine. En plus t'es juste un animal t'es là pour nous servir non ?
Lola - Je ne seras que les clients qui paient. Lui répondit elle sans broncher a la phrase du voyou.
Voyou - Tss satané Minks. Et le vieux ! T'as mal éduquer ton animal elle refuse de nous servir. Enfin, je dis ça mais c'est pas vraiment ton père hein. Dit- il en posant sa main sur la tête de Lola comme pour l'humilier. Bah ouais pas besoin d'avoir un gros cerveau pour voir que c'est pas ton père. Alors tu es perdue hein ? Comme tout les gens de ton espèce qui t'ont abandonner, hein espèce de sale Min...

Le bougre n'eut pas le temps de finir ce mots. Plus ses paroles avançaient plus Lola se retenait de plus en plus fort de ne pas le corriger. Mais elle n'eut su tenir prise et attrapa son bâton qui était poser contre le mur non loin de là. Sans laisser le temps au voyou de finir son mot, elle fit un coup de côté en plein dans la tête pour envoyer le garçon au tapis. Ne s'attendant pas à être attaquer, le voyou n'étais donc pas en garde et ce reçoit de plein fouet le bâton rigide en bois qui le sonne et l'envoie au tapis. Elle avait appris a mieux se contrôler. Elle savait bien que un coup de bâton serait suffisant. Elle ne voulait plus se servir de ses griffes qui elles, pouvaient laisser des marques à vie.

Lola - Veuillez sortir avant que je vous éclate.

Les paroles et le regard de Lola avait changer, ses yeux ressemblaient plus à ceux d'un lion enrager que ceux d'une lapines. Comme tout Minks en colère, les yeux se transforment pour laisser place à un regard de prédateur enrager. Le deux autres voyous prirent le corps inerte de leur ami et s'enfuirent en s'excusant du dérangement avant de partir au loin dans les plaines. Lola les regarde partir, puis, commence à nettoyer le fouillis qui avait été créé. Polli la regarde depuis le bar et vois dans le regard de sa jeune fille que quelque chose ne tourne pas rond. Ce n'est pas la première fois qu'elle doit faire partir des mauvais clients, mais la, quelque chose était différent.

Le soir, après avoir finit de tout nettoyer, Lola va dans sa chambre s'asseoir sur son lit. Elle regarde par le fenêtre la mer. Elle écoute le bruit des vagues se laissant bercer par la mélodie de la nature. Polli toc alors à la porte et entre doucement dans la chambre.

Polli - Coucou mon trésor, comment ça va après cette journée ?

Mais la jeune adulte ne répondit que d'un simple "Hmm". Sans vraiment regarder son père. Son regard est toujours poser sur l'horizon.

Polli - Oula qu'est ce qu'il y a ma puce ? Demande Polli en se posant à coté de sa fille.
Lola - Papa ? Tu as jamais chercher à trouver d’où est ce que je venais ? Demanda alors la lapine.
Polli - Et bien, il est vrai que je me suis souvent posé la question, mais je pense que cette réponse ne peut être que résolu hors de cette île malheureusement.

Le temps reste alors figer, comme au ralentie. Un silence règne entre la fille et son père. Lola n'ose pas parler, elle a envie de dire quelque chose mais elle n'y arrive pas du tout. Polli qui connaît bien sa fille le voit immédiatement.

Polli - Je comprend, tu veux partir en mer pour trouver qui tu es et d’où tu viens.

Lola ne put retenir des larmes. Oui elle voulait partir trouver les réponse à ces question, mais elle ne voulait en même temps pas quitter son père qu'elle aimait tant.  Polli la rassure alors en lui disant que c'est normal et qu'il s'y attendait un jour ou l'autre.

Lola - Mais, si je trouve qui sont mes parents je veux pas que...

Polli ne laissa pas Lola sa finir sa phrase. Et pris sa fille sur ses jambes comme quand elle était encore une petite boule de poile. Lola colle sa tête contre le torse de son père sans oser encore le regarder dans les yeux.

Polli - Quoi qui qu'il se passe je serais toujours ton papa Lola, je ne partirais jamais et je serais toujours ici, dans ce bar à attendre ton retour. J'attendrais aussi longtemps qu'il le faudra le retour de ma lapine que j'aime.

Lola releva la tête pour regarder son père dans les yeux. Cette fois avec un grand sourire malgré encore la présence de quelques larmes. Elle enlaça alors son père en le remerciant sans arrêt d'être la. Les deux ne bougèrent pendant de longue minutes. Lola continuais de dire merci à son père, à moitié en sanglot à moitié heureuse. Polli caressait le dos de sa fille en souriant et en la rassurant que tout allais bien se passer. Après ce doux moment, Polli sortie pour laisser sa fille dormir. Mais Lola avait quelque chose en tête depuis un moment. Quelque chose qu'elle voulait faire. C’était mal mais vu qu'elle allait partir loin, pourquoi pas après tout.

Il était donc l'heure pour la lapine de prendre le large. C'est un voyage dans l'inconnue qui se prépare. Polli n'étais pas riche mais donna quand même à sa fille de quoi débuter sa quête. Rien d’extraordinaire, quelques Berry, un sac de voyage et des rasions pour les premiers jours. Lola était prête à partir. Avec l'accord et le soutiens de son père, elle se sentait parer pour affronter et traverser le monde ainsi que tout ses océans. Mais avant de prendre le large sur sa barque, Lola avait une dernière chose à faire. La nuit avant son départ, elle s’infiltra dans maison du garçon qui lui avait pourri sa vie pendants des années. Il était adulte maintenant et travaillais aussi dans la marine. Aussi discrètement qu'un lapin, elle avançait avec ses grandes pâtes dans un silence total. Une fois dans la chambre du garçon, elle le regarda dormir quelque instant. Puis sans prévenir ni le réveiller elle le réveilla avec son bâton qu'elle tenait de ses deux mains pour couper la respiration du jeune marine. Il se réveille en sursaut et vois avec terreur qui est son asseyant. Il peine à parler mais Lola le laisse quand même respirer malgré son emprise.

Jeune homme – tu es folle tu sais que c'est finis la.

Mais la lapine lui sourie et lui réponds que oui elle le sait. Elle lui promets que si jamais elle apprenait que quoi que ce soit arrive à son père, elle reviendrait pour le tuer. C'est la première fois que la lapine menace quelqu'un, d'habitude c'est toujours la plus gentille et aimable. Mais certaine personne joue trop avec cette gentillesse. Et un animal acculé peut devenir très violent, même une lapine.

Lola – Tu peux dire ce que tu veux à ton papounet, si le moindre de vous touche a mon père. Je vous tuerais tous autant que vous êtes.
Jeune homme : je croyais que tu étais la gentille lapine du village qu'est ce qui te prends.
Lola – Je serais toujours cette gentille lapine, pour les gens qui le mérite, pour les gens aimable et honnête. En revanche pour toi et ton père, je serais a jamais votre pire cauchemar !

Sur ses mots elle lâcha l'emprise du jeune marine et s'en alla aussi discrètement que son arrivée. Le jeune étais secouer de ce qui c'était passé. Peut être qu'il compris son erreur ? Dur de le savoir mais en tout cas il sait que il avait une ennemie pour la vie maintenant. Dès le petit matin, Lola était prêtes à partir car elle savait que la marine allait essayer de l'attraper pour ne pas la laisser s'enfuir après ce qui c’était passé cette nuit. Son père était la pour lui dire au revoir. Un dernier câlin à sa fille qui fut couper par les bruit sourds de pas de la marine qui courait pour arrêter Lola.

Lola – J'ai peut être fais une bêtise avant de partir papa. Dis en rigolant la lapine.
Polli – Je te punirais une prochaine fois dépêche toi de mettre les voiles. Répondit Polli.

Lola sourit à son père qui rigole aussi de la mésaventure qu'à créer sa fille de manière volontaire en plus cette fois. Lola grimpe alors dans cette petite barque et se détache de la plage.

Qu'elles sont les aventures qui l'attendent dans ces mers inconnues ? Nul le sait car si nos chemins sont tout tracé, personne ne sait de quoi l'avenir serait fait et nous retrouveront bientôt cette lapine au grand cœur dans de nouvelle aventure !
Une enfant pas comme les autres 14998511
https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Page 1 sur 1