AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Les trois petites Poulettes et la grande Lapine

Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 658
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 23 Mai 2021 - 14:04


Les trois petites Poulettes et la grande Lapine
EMAEMIEME
Feat. Lola Coelho



Après cette chasse terrible à la poule de la part de la mère des trois filles, ces dernières montaient à bord d'un bateau sans avoir réellement l'autorisation de participer au voyage selon les propres mots du capitaine de ce même navire. Si pour Emé et Ema le voyage s'annonçaient tendu, Ei voyait la chose différemment et proposait d'aider l'équipage avec les compétences de chacune en guise de dédommagement pour l'intrusion, ainsi que de pouvoir rester jusqu'au prochain arrêt de l'embarcation. Ema usait de ses talents culinaires pour donner un coup de main au chef cuistot, Emé aidait le comptable dans ses droits et documents à remplir et Emi rêvait de pouvoir avoir à ses côtés toutes les poules du monde en fixant l'horizon serpillère en main. Evidemment, personne ici n'avait besoin d'une éleveuse de poules... Elle donnait un coup de main pour le nettoyage du pont et des cabines destinées aux marrins et passagères clandestines.

« EMI: C'est tellement magnifique... Ce bleu à perte de vue.»

Elle finissait par s'arrêter et rêvasser de sa rencontre avec la Sainte Cocotte. A quoi pouvait-elle ressembler ? Parlait-elle la langue des hommes ? Des animaux ? Des dragons célèstes ? Ressemblait-elle plus à une poule ou à une autre espèce ? Peut-être était-elle humaine habillée dans un jolie costume des temps très anciens ? Et si... Très vite l'un des membres de l'équipage du convoi marchand frappait la tête de la Cocotte pour lui signifier que son travail n'était pas encore terminé.

Pendant ce temps, la cuisine que préparait Ema satisfaisait le supérieur et bientôt sonnait l'heure du repas ! La poulette au tempérament ardent souriait fièrement de sa dernière création: le Filet de lieu noir au curry ! C'était un mélange de saveur entre les oignons émincés, la coriandre hachée, le fumet de poisson derversé, le lait de coco ajouté et les condiments tels que le curry, la moutarde, le sel et le poivre pour compléter le plat ! Plutôt facile pour une jeune diplômée. L'homme lui laissait le plaisir de sonner la cloche pour appâter les employers. Emi et Emé arrivaient un peu après leurs compagnons de route et ne se faisaient pas prier pour rejoindre assez hâtivement la deuxième de la portée. D'ailleurs Ema n'oubliait pas que sa soeur ne mangeait pas tout ce qui provenait d'animaux et lui faisait des galettes de pommes de terre au curry. Elles échangeaient entre comment leur matiné se passait.

« EMA: Alors, comment ça va pour vous ?»

« EMI: Plutôt pas mal de mon côté, j'ai quasiment fini mes tâches principales et d'après les marrins nous ne sommes plus très loin de la prochaine destination.»

« EME: Tout se passe bien pour moi, le comptable est très gentil envers ma personne et est plutôt impressionné de mes connaissances en droit.»

Emi mettait sa main sur l'épaule de la cadette du trio, fière d'elle et de son grand savoir intelectuelle. Elles s'échangeaient toutes les deux un sourire et Ema ne tardait pas à faire de même en souriant et levant sa main pour adresser un "tu es au top ma cocotte" le pouce en l'air.

« EMA: En ce qui me concerne tout se passe bien de mon côté aussi. Del Cuisto, comme il apprécie être surnommé, est putôt satisfait de mon travail pour le moment.»

C'était dans un brouhaha sans fin que les poulettes picoraient leur repas. Tous les coqs du bateau ne faisaient que jacasser ce qui donnait très vite mal à la tête à Emé qui aimait le calme et la tranquillité. Elle faisait signe à ses deux soeurs qu'elle montait sur le pont pour pouvoir manger dans le silence où seul le bruit des vagues lui chuchoteraient aux oreilles. Son travaille à cette dernière n'était pas de tout repos non plus et ne se souvenait plus le nombre exact de documents qu'elles trataient ce matin avec le second du capitaine. Si le comptable était bien plus doué qu'elle au calcul, le nombre de fautes en écrits étaient alarmantes... Grâce à sa faculté en lettre accompagnée de sa jolie plume à encre, elle évitait de multiples moqueries à l'égard du pseudo gentleman. Scrutant l'horizon pour penser à autre chose tout en avalant une toute petite bouchée de galette, une ombre se dessinait petit à petit au milieu des mers... Plus elle insistait pour tenter de percevoir de quoi il s'agissait plus elle y percevait une sorte de barque, mais elle n'arrivait pas à identifier ce qui se trouvait à bord.


Dernière édition par Les Supers Cocottes le Jeu 27 Mai 2021 - 22:54, édité 1 fois
Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 795
Popularité: 7
Intégrité: -7

Lun 24 Mai 2021 - 13:41



Une lapine à la mer
Les trois petites Poulettes et la grande Lapine Icone12

Son d'ambiance:
 




Je suis partie dans la précipitation de Cocoyashi. J'ai juste eu le temps de dire au-revoir à mon père avant de sauter dans une barque que j'avais préparé la veille au soir. J'aurais voulu passer plus de temps avec papa avant de partir. Mais bon ma dernière virée nocturne pour livrer mon message à ce type de la marine a bousculé les choses. Je suis comme ça je n'y peux rien. Avec le temps j'ai appris que je suis une gentille lapine mais que mes accès de rage peuvent être impressionnant. J'essaie au mieux d'apprendre à les contrôler mais c'est dur. C'est pour ça aussi que je devais prendre la mer. Il faut que je trouve d’où je viens, qui je suis, ou je vais et si je suis la seule Minks dans ce vaste monde. Normalement non, papa me racontait que d'autre gens comme moi vivent dans ce monde, mais je n'en ai jamais vu. Si je rencontrais un autre comme moi, peut être pourra-t-il m'aider pour contrôler ces pulsions de colère bestiale qui semble être propre à notre espèce. Ou alors c'est juste moi qui ai le sang trop chaud. Mais si je ne rencontre pas une autre personne de mon espèce, je ne le saurais jamais. J'ai tant de réponse à trouver en mer et sur d'autre terre. Je me demande quand est ce que je reviendrais ici. Serais- je différente ? Serais-je plus forte et moins sujette à la colère ?

Serais-je moins mouiller ? Mouiller ? Ho c'est pas possible, ma barque prend un peu l'eau, elle n'est pas complètement étanche ! J'étais tellement perdue dans mes pensés profonde que je n'ai pas remarquer que la barque était entrain de prendre l'eau petit à petit. C'est rien de grave pour le moment mais si je ne fais pas quelque chose je vais finir mon trajet à la nage. Et comment dire que je sais à peine nager. Je flotte au mieux en me débattant mais je ne suis clairement pas une bonne nageuse. Ma fourrure prend l'eau et devient lourde si je m'immerge complètement. Impossible du coup de vraiment bien nager comme cela. Je n'ai pas de temps à perdre, la nuit pointe le bout de son museau et je peux pas me permettre de couler des mon premier soir en mer quand même ! J'ai juste un seau pour sortir le surplus d'eau. C'est pas trop dur mais ce geste à répétition va me tuer à la longue car je ne pourrais pas dormir ou me reposer sans risquer d'être réveillé par une douce vague en plein dans ma gueule. Pas de pause pour toi Lola, c'est exactement comme dans notre bar quand tout les clients arrivaient en même temps, je ne dois pas perdre la cadence et pas faire de pause !

J'ai l'impression que ça fais des heures que je ne fais que vider mon embarcation. J'ai les bras engourdies comme si j'avais fais ma séance de sport. J'ai presque plus de force, j'ai faim et j'ai soif. C'est d'ailleurs paradoxale d'avoir soif comme cela alors que je suis entourer d'eau. Mais j'avais mes provisions voyons. Oui elles sont la dans mon sac mais... le pain est gorgé d'eau de mer. Les légume sont un peu mangeable mais tellement salé quel horreur. Je vais mourir desséché si je mange ma nourriture qui à été pourri par l'eau salé de la mer. Et bien je vais passer ma faim avec de l'eau. Au moins ma bouteille est rester fermer. Dans quoi je me suis embarquer, je ne suis pas prête pour tout ça. Je suis partie avec une vieille barque troué et je n'ai pas moyen de faire demi tour. Je ne sais même pas si la marine me suis ou on émit un avis de recherche pour moi. Tout ce que je sais c'est que je dois encore vider ma barque. Ma pause casse croûte est un échec mais je peux pas me permettre de me reposer sinon je vais couler.

J'en peux plus c'est finis. Les étoiles sont bien visible dans le ciel maintenant. J'ai donner toute mes forces et mon énergie pour vider ma barque. Mais rien a y faire, des que je vide un seau d'eau, l'équivalent de ce que j'ai vider reviens autant vite dans mon rafiot. J'ai n'ai plus la force de le vider. Je suis sur le dos contemplant les étoiles. J'ai tellement faim, je suis tellement faible et le sommeil me prend de plus en plus. C'est comme si mon corps voulais s'éteindre pour récupérer. Mais si je m'endors je ne m'en sortirais pas. Je ne dois pas m'endormir, je ne dois pas m'endormir... Ma tête tombe sur le côté et je vois au loin un bateau. Un mirage ? Une vision ? Est-ce réel. Je tends mon bras en direction du bateau sur l'horizon. J'ai l'impression qu'il se rapproche de moi. Il ne faut pas qu'il me rate. Je n'arrive pas à me lever. J'ai tout donner j'ai plus aucune énergie en moi. Je commence à voir floue. Je n'arrive plus à résister je vais...m'endormir...  

Dans une petite barque de fortune qui prend l'eau et d'ici quelques petites heures sera immerger, une lapine à bout de force est évanouie par la fatigue. Sa petite barque flotte encore en direction d'un bateau au loin. Ce premier jour d'aventure pour la jeune Minks reflète biens les danger de l'océan. Mais il faudra s'y habituer, car, ce n'est que le début et le futur ne sera sûrement pas plus facile pour la lapine. Cette mésaventure sera sûrement une piqûre de rappel.

L'océan est beau, la mer est vaste, le bruit des vagues est envoûtant et le ciel scintille de mille étoile alors que la barque de Lola continue son chemin.




https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 658
Popularité: 0
Intégrité: 0

Jeu 27 Mai 2021 - 22:53


Les trois petites Poulettes et la grande Lapine
EMAEMIEME
Feat. Lola Coelho



Emé regardait de plus en plus cette barque qui flottait en direction du navire où elle se trouvait jusqu'à ce que la révélation se fasse !

« EME: Oh mon dieu !»

D'une voix paniquée elle posait son plat avant d'aller chercher ses sœurs et ainsi pouvoir avertir les autres membres de l'équipage. Les trois cocottes ne perdaient pas une minute de plus et de leur courage elles cherchaient la corde la plus longue pour qu'Emi se jetait à l'eau. Elle nageait et bravait les vagues pour rejoindre la petite embarcation qui semblait en piteux état ! Le nœud fait autour de sa taille la tenait parfaitement bien, mais malheureusement le câble était beaucoup trop court... Ema se précipitait donc pour avertir le capitaine dans le but de se rapprocher d'avantage. Quant à Emé elle ne lâchait pas la corde et la tenait avec la plus grande fermeté, car à l'autre bout deux vies ne tenaient plus qu'à un fil !

« EMI: Viens... par là toi !»

La plus téméraire des trois filles attrapait enfin la pauvre grande boule de poil rose à taille humaine après cinq minutes à patauger sur place luttant contre la mer avant de commencer à nager dans le sens inverse, mais les vagues se déchainaient un peu plus ce qui compliquait l'action de la demoiselle. Deux autres marins rejoignaient la timide usant toute ses forces pour tirer la poule mouillée de son bain salé. Mais quelque chose d'autre interpellait Ema...

« EMA: EMI ! MAGNE TOI BORDEL !»

Hurlait-elle en voyant un aileron qui annonçait une couleur sombre si tous n'accéléraient pas la cadence. La cocotte minute se hâtait de retrouver sa deuxième sœur et tirait elle aussi de toutes ses forces. Peu à peu, les deux vies en jeu se faisaient remonter et deux autres hommes tiraient aussi sur le cordage. Mais grand malheur ! L'aileron entamait une course à une vitesse folle ! Ema ne mettait pas longtemps à réagir et ni une, ni deux elle s'attachait elle aussi à un autre câble prête à bondir sur le requin qui voulait attenter à son ainée et l'inconnu que tenait celle-ci. Alors que les deux étaient enfin suspendues dans le vide, l'animal jaillissait hors de l'eau pour les dévorer ! Pas de chance, mais la plus farouche des trois poulettes lui faisait face spatule en bois en main et le regard meurtrier.

« EMA: ON NE FAIT PAS D'OMELETTE SANS CASSER DES OEUFS !»

Si le poisson aux dents aiguisées ne voulait pas se retrouver en poisson pané, il valait mieux pour lui qu'il prenne la fuite plutôt que de continuer le combat... Et un coup dans le nez de l'animal ! En général, les quales de son espèce n'appréciaient pas vraiment ce type de coup et étaient assez sensible du museau. Victoire ! Il n'approchait pas plus et semblait plutôt avoir mal en plus d'être contrarié. C'était ainsi que le combat se stopper aussi qu'il commençait et une fois tout le monde à nouveau à bord du bateau les yeux se posaient sur la cocotte au tempérament de feu. Emé se précipitait vers Emi qui, cette dernière était totalement épuisée de sa lutte contre l'élément de l'eau. Allongée sur le dos, elle déposait la peluche à taille réelle aux jolies couleurs sur son torse. Ema s'approchait à son tour tentant de faire reculer les membres de l'équipage pour laisser la poulette respirer, ainsi que l'animal qui était sur elle. La plus timide des trois se hâtait de chercher une couverture pour réchauffer la rescapée en premier lieu n'oubliant pas de prendre son repas pour le laisser à cette étrange créature ressemblant à un lapin.

« EME: J'espère qu'elle est encore en vie...»

Disait-elle très inquiète en scrutant la jolie boule de poil. Elle qui aimait les animaux dans voir un mort dans ses bras l'attristerait au plus haut point !

« EMI: Ne t'inquiète pas... sa barque n'était pas encore assez immergée pour que l'eau atteigne sa bouche...»

Rétorquait-elle en reprenant son souffle toujours allongée sur le dos.

« EMA: Il faut attendre que l'animal se réveille pour en savoir plus. En attendant, je vais ranger le matériel utiliser et nettoyer nos bêtises pour ne pas avoir trop d'ennui. N'oublions pas, nous ne sommes pas sur notre bateau.»

La patience était de mise et les trois Supers Cocottes devaient attendre le réveil de la belle endormie.
-------------------------------------------------------------------------------------------

Meat tenderization
Si Ema se sent trop menacer ou voit ses deux sœurs en grande difficulté, elle vous fera tâter de sa grande spatule en bois ! Si vous ne voulez pas vous retrouvez en un simple morceau de viande attendrit, mieux vaut pour vous de ne pas la mettre en colère.



Dernière édition par Les Supers Cocottes le Mer 2 Juin 2021 - 21:34, édité 1 fois
Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 795
Popularité: 7
Intégrité: -7

Sam 29 Mai 2021 - 13:23



Douce nuit
Les trois petites Poulettes et la grande Lapine Icone12
Feat - Les Supers Cocottes

Musique posé:
 




Quelque choses me réveille, je sens de l'eau froide, j'entends des cries et ça remue beaucoup. Je sens quelqu'un me porte, me traîne et me hisse difficilement. Est ce des anges en train de me guider au paradis ? Je ne pense pas, j'entends trop distinctement des vois humaines qui se hâte. Je sens alors mon corps s'élever au dessus de l'eau. Je ne dors plus mais je n'ai même plus la force de parler ou d'ouvrir les yeux. J'ai vraiment cru que c’était la fin de mon aventure. Mais apparemment le destin en avais décidé autrement. Je sens qu'on se pose au sol, beaucoup de gens se hâte vers moi, je l'entends. Les personnes autour parlent de moi je crois. J'en suis même sur parce quelqu'un m'appelle « l'animal ». Heureusement pour lui je suis trop mal pour rétorquer. Mais je n'aime pas qu'on m'appelle juste comme cela. Oui j'ai un corps d'animal serte, mais après tout les efforts de mon père pour m'éduquer comme une humaine et pas comme un animal, entendre cela est douloureux. Je prend le peu d’énergie qu'il me reste pour réussir a signaler que je suis en vie et que je suis pas un animal à la con.

LolaJe... pas un...a..nimal...


Je suis pas capable de parler plus que ça. Mais au moins ils savent que je suis pas morte et que je suis pas juste un lapin au pif. De toute façon ça n'aurait aucun sens qu'un lapin lambda sois dans un barque avec une jupe, des affaires et un bâton pour se battre. De ce que je comprend les gens autour de moi son soulager que je sois encore en vie. J'ai aucune idée de si je suis sur un bateau de pirate, de marine, de simple civil ou de marchand. J'écoute attentivement les voix autour de moi. J'ai l'impression que il y a des filles assez jeune coller à moi. Le reste c'est des gens plus âgés. Sûrement des marins et leur capitaine.

CapitaineIl faut la conduire dans une chambre. Ce n'est pas un animal regardez la bien il ne fais aucun doute qu'il s'agit d'une descendante de la tribus de Minks.
MarinUne Minks ?
CapitaineC'est une ancienne tribus venant d'un pays inconnu se situant sur Grand Line. Je n'en avais jamais vu dans East Blue. Mais peu importe, même si elle ressemble à un animal, elle pense comme nous, mange comme nous et bois comme nous. Et à voir l'état de sa barque et son état à elle, je devine qu'elle s'est confronté à nos pire ennemies lorsqu'on navigue en pleine mer : La faim, la soifs et la fatigue. Je ne sais pas ce qu'elle cherchait à faire dans cette embarcation, mais elle n'aurait pas été très loin. Elle pourra s'estimer heureuse de nous avoir croiser, sinon, elle serait morte.


Cette homme à l'air bien plus expérimenté que tout les autres personnes sur ce bateau. Et en plus il sait des choses sur mes origines. Il faut que je puisse lui parler. Mais je n'y arrive pas. J'essaie de toute mes forces mais je n'arrive que a sortir un petit « grand line ? ». Je sens une main se posé sur ma tête et qui me caresse un peu. Je suis pas un animal !...Mais ça fais trop du bien !

CapitaineAllez gamine ne parle plus repose toi maintenant. Tu as déjà de la chance qu'on t'ai trouvé alors maintenant reste tranquille. Vous trois. Vu que comme cette fille vous avez embarqué gratuitement, vous allez lui trouver un lit et lui donner au moins a boire pour que demain elle puisse tenir sur ses jambes...enfin, sur ses pattes plutôt.


Je sens à ces mots qu'il s'éloigne de moi. Il dois sûrement parler aux filles proches de moi que j'avais entendue avant. La simple idée que je sois enfin en sécurité, un lit, de l'eau et plus besoin de me battre pour ne pas me noyer, ça me donne envie de me rendormir. Cette fois je peux dormir en paix, je sais que je ne vais pas me noyer. Alors, peut être juste un petit peu de sommeil... juste un peu...

La lapine s’endort à nouveau dans un calme paisible entourer des trois cocottes qui veille sur elle. De la chance ? Ou le destin ? Difficile de savoir mais en tout cas, Lola est saine et sauf. Sa première escapade en mer restera sûrement gravé dans sa mémoire. A son réveil, elle fera la connaissance des trois poulettes d'enfer, cette rencontre sera sûrement incongrue, mais ce sera toujours plus drôle que risquer la noyade dans la mer profonde. Mais, pour le moment, il est l'heure pour la lapine de se reposer. Pour les gens qui sont autour d'elle, il ne fais aucun doute qu'elle s'est endormie, elle respire fort de manière apaisé. On sent et on voit qu'elle avait besoin de cela. Quoi de plus attendrissant qu'une lapine en train de dormir ? Laissons la se reposer maintenant.




https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 658
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mer 2 Juin 2021 - 22:55


Les trois petites Poulettes et la grande Lapine
EMAEMIEME
Feat. Lola Coelho



Le capitaine du bateau donnait la charge de s'occuper de la nouvelle arrivante aux trois cocottes ! Le requin ne trainant plus dans le coin, les marrins se précipitaient pour récupérer les affaires de la pauvre demoiselle. Au moins, elle pourra si l'envie lui dit de récupérer ses biens ou du moins ce qui en reste. Pour l'heure, les trois triplettes entrainaient la belle au bois dormant jusqu'à dans leur propre chambre. La cabine possédaient quatre lits et seulement un était inoccupé. Parfait pour y déposer la... comment disait le capitaine déjà, Mink ? Le temps qu'Emi et qu'Ema transportait la lapine, Emé ouvrait les couettes du lit pour que la réscapée puisse y être confortablement installée. Leur manière de réagir face à la situation était comme un travail à la chaine entre le fait qu'une couvrait l'adorable lapine, l'autre lui donnait à boire ou essayer du mieux qu'elle pouvait et la troisième séchait les vêtements trempées de cette dernière en les suspendant.

« EMI: Bon, maintenant il suffit d'attendre qu'elle se réveille.»

La plus témeraire des trois prenait la chaise de bureau, qui servait à Emé lorsqu'elle aidait le comptable plus tôt, la mettant à côté du lit pour mieux observer la nouvelle venue. Ses yeux pétillaient comme une enfant de cinq ans, car elle avait une Minks en face d'elle ! Comme dans la légende de la poule divine ! Sauf que pour le coup, c'était une lapine et non une poulette. Elle commençait à croire que ses rêves n'étaient pas fou du tout ! Emé aussi partageait le même avis en adressant un sourire complice à sa soeur. Quant à Ema, elle restait en retrait croisant les bras se sentant un peu exclus. Tout simplement que la cocotte minute déversait très souvent sa colère sur sa soeur ainé et se mettait très souvent en désaccord avec ces histoires de poules. Elle se sentait tout simplement bête qu'au final, les rêves de la plus "âgée" se révélaient pas totalement dénués de sens...

« EMI: Je sais que vous avez un tas de questions à lui poser toutes les deux, mais laissez là se reposer. De plus, la journée n'est pas encore fini et nous avons du pain sur la planche !»

Emé et Emi aquiescaient en parfaite symbiose avant de retourner chacune à leur tâche. La plus timide des trois laissait son plat végétarien sur la chaise pour que, si jamais la boule de poil géante se réveillait, qu'elle pouvait au moins manger ça et patienter pour obtenir un peu plus niveau alimentaire.

Après une rude après-midi, les supers cocottes étaient errintées et se dirigeaient à nouveau vers leur cabine respective. Chacune leur tour, elles se changeaient dans la petite salle d'eau accollée à la chambre. En tenue de nuit, elles constataient que la belle lapine dormait paisiblement et profondément. L'assiette n'était pas vide et sa position était identique à celle de tout à l'heure. Emi se mettait à côté et suggérait la chose suivante.

« EMI: Et si nous la surveillons cette nuit à tour de role ? Au moins, en cas de problème on pourrait...»

Mais très vite Ema se mettait en colère et ne comprnait pas le résonnement de sa soeur. Enfin, en y réfléchissant elle la connaissait et savait que la poulette cool la vie avait une idée derrière la tête.

« EMA: Pas besoin de ta chaise pour ça, les lits sont déjà bien assez proche pour ça ! Laisse la tranquille, tête de mule !»

Les mains sur les hanches et le regard sévère, la cocotte vénère se préparait à massacrer son ainée, si celle-ci tentait d'argumenter d'avantage. Mais les mains dans les poches de son short de nuit et fixant le plafond en basculant sur la chaise, Emi ne rechignait pas plus et lâchait un simple "entendu" en se mettant dans le lit au-dessus de la boule de poil. Soulagée à ne pas devoir jouer la maman poule Ema s'installait dans le lit en hauteur en face de celui d'Emi. Emé quant à elle s'installait dans celui face à la femme en rose.

« EME: Bonne nuit jolie lapine... J'espère que demain tu te sentiras déjà mieux.»

Disait-elle dans un chuchotement avant de fermer les yeux comme ses deux soeurs. La nuit allait être longue et reposante après tout ses efforts. Durant celle-ci, Emi n'aura plus de couette sur elle étant agitée dans ses périodes de sommeil, Ema laissera dépasser ses pieds pour réguler la température de son corps et Emé la gardera sur elle e s'emmitoufflant comme un poussin restant encore dans sa coquille.
Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 795
Popularité: 7
Intégrité: -7

Ven 4 Juin 2021 - 14:16



Pattes de velours
Les trois petites Poulettes et la grande Lapine Icone12
Feat - Les Supers Cocottes

Musique posé:
 




Sâle minks ! Espèce d'animal ! Sous race ! Adoptée ! Esclave ! Qu'est ce que c'est ? J'entends des mots horribles sur moi. On me crie dessus de tout les cotés. Je reconnais certaines voix. J'ai l'impression d'avoir les yeux ouvert mais je ne vois rien qu'est ce qui m'arrive bon sang !... Papa ? Oui c'est bien lui je le vois. Je suis désolé je t'ai abandonner seul. Un marine ? Ho non c'est l'homme que j'ai menacé de mort avant de partir ! Je dois avertir papa qu'il est juste derrière lui. C'est de ma faute, il va se venger de moi sur mon père ! Un couteau ! Papa attentions !! PAPA !!!

Le bras tendue vers l'horizon, la lapine se réveille en sursaut. Sans pour autant hurler mais en respirant d'un coup sec en sursaut de cette horrible vision. Quelques larmes perlent sur ses joues poilus. Elle est assise dans son lit, toujours le bras en avant comme pour rattraper son père qu'elle avait vu. Il lui faut quelques instants pour retrouver ses esprits et comprendre que ce n'étais qu'un cauchemar. La lapine se frotte les yeux pour revenir sur terre avant d'observer la pièce qui l'entour.

Quel horrible rêve. J'espère que papa se porte bien. J'ai l'impression étrange de regretter d'être partie, mais en même temps l'aventure me tends les bras si fort. Ce capitaine, il a parlé de mes origines, il semble connaître des trucs. Il faut que je lui parle. Je regarde autour de moi, comme je l'avais bien entendue il y avait belle est bien des jeunes filles autour de moi quand j'étais en mauvaise état. Je le sais car je les vois dormir paisiblement dans la chambre. Au final elles n'ont pas l'air vraiment plus jeune que moi. Un petit peu mais c'est pas non plus des enfants quoi. Ça me fais sourire des les voir dormir. On voit qu'elles ont un sommeil innocent et sûrement plein de rêve dans leur esprit. Aïe ! Qu'est ce que c'est que ça ? Mes griffes ? J'avais même pas remarquer que je les avais sortie. En voulant me gratter la tête c'est la que je les ai remarqué. Le jour se lève à peine mais il sera impossible pour moi de me rendormir. Entre le rêve, cette nuit agité, la barque et maintenant mes griffes qui indique que je suis tendue, c'est infaisable pour moi de me recoucher. Sans un bruit grâces à mes pattes de lapines, je me lève et je m'habille. Y'a même une assiette à côté de mon lit. Que des légumes ! C'est génial je meurs de faim, je prend l'assiette et tout doucement je sors de la chambre pour ne pas réveiller les 3 filles de leur sommeil paisible. Me voilà dehors. L'air frais du matin en pleine mer me fais un bien fou.

CapitaineJe vois que notre rescapée est déjà réveillée. Venez dont vous asseoir avec moi. C'est le capitaine assis à une table sur le pont. Il invite la lapine en indiquant une chaise non occupée.
LolaMerci beaucoup de m'avoir sauver. Je n'ai pas grand chose à vous offrir en échange de cela je me sens terriblement mal de vous avoir causé du soucis.
CapitaineDu soucis ? Hahaha mais pas du tout jeune fille ! Et puis ce n'est pas moi qu'il faudra remercier mais les 3 filles qui se sont occuper de vous. Ce sont elles qui n'ont pas hésiter à plonger pour vous sauver. Cette assiette c'est même le repas d'une de ces trois filles qui a préféré vous le laisser plutôt que le manger pour elle.
Lola -  Elles ont l'air très gentil oui. Même si c'est froid il ne faut pas que je gâche ce cadeau alors. Dit Lola en commençant à manger les restes de légumes froids.
CapitaineJe vois que vous avez passer une nuit peu agréable.
LolaHmm ? Comment est-ce que vous ?
CapitaineVos griffes. C'est toujours délicat pour une Minks de cacher cela. J'ai connu quelques uns de vos semblable dans le passé. Souvent dans la colère leur griffes ou leur dents sortaient, mais ils arrivaient à les ranger aussi tôt qu'ils étaient calmés.


Cette homme en connaît plus que moi sur ma race. Mais je ne peux pas lui raconter toute ma vie. Je ne sais pas si il est copain avec la marine ou pas. Je me contente de lui raconter l'histoire de Pauli qui m'a adopté et qui m'a éduqué comme il le pouvait. Cela explique pourquoi je ne comprend pas toujours mes réactions bestiales et que souvent mes griffes sortent ou partent sans que vraiment je ne le contrôle. Le capitaine m'écoute sans interrompre. Il a les yeux d'une personne qui a vécu déjà de grande aventure. Une fois que j'ai finis de parler. Il finit sa bière matinale d'une traite avant de reprendre la parole.

CapitaineJe vois, tu es partie pour trouver des réponses. J'aurais aimer pouvoir t'en dit plus, malheureusement tout ce que je sais c'est que ta tribu viendrais d'une île qui bouge sur Grand Line.
LolaUne île qui bouge ? Comment ça ?
CapitaineJe te l'ai dis, je n'en sais pas plus. Je t'ai déjà dis tout ce que je savais. Les Minks que j'ai croisé ne parlais pas ouvertement de leur origine. Sans doute pour préserver le secret de cette île. Dans le passé, les actes de violences des humains envers les Minks ou les hommes poissons étaient devenue monnaie courante. Beaucoup de personne comme toi ont donc décider de disparaître ou de ne plus révéler d'informations sur leur originer pour préserver leur île. Il se pourrait que tu ai été kidnapper par des marchands d'esclave pour être vendue aux enchères. Ce serait l'idée la plus plausible de pourquoi tu te serais retrouver à Cocoyashi par accident. Une attaque de pirate ou un raid de marine et pouf, un bateau qui coule et ta boîte se serait échouer sur les berges les plus proches.


Ce serait comme ça que je me serais retrouver à Cocoyashi ? C'est horrible mais c'est vrai que ça semble possible. Mes griffes doucement se sont rentrer sans que je le remarque. Le capitaine se lève alors.

CapitaineOn va accoster d'ici quelques jours au port d'une île qui s'appelle Orange. Nous t'y déposerons las bas. Tu pourras sûrement trouver des personne qui voguent plus proche de Grand Line. Mon équipage et moi nous ne sortons pas vraiment des mers d'ici. Alors si tu veux continuer ta quête, il faudra que tu te trouve un autre bateau.


Je souris et remercie le capitaine. Il repars vers le gouvernail en me souriant. Je sens dans la nostalgie dans ses paroles et dans son regard. Lui aussi un jour à dû être un jeune marin en quête d'aventure hihi. J'aimerais bien remercier les filles mais je pense qu'elles doivent encore dormir. Elles ont de la chance, dormir sans penser à la mort doit être si reposant. Je rentre à nouveau dans la cabine en douceur et constate que oui, ça dodote fort par ici. Elles sont choupies les trois n’empêche. Ça doit être des jumelles car elles se ressemble beaucoup. Je vois d'ailleurs que leur couverture ne les recouvre plus tellement, hormis une qui est littéralement envelopper par celle ci, on voit juste la tête qui dépassent. Je réfléchis pas trop et je remets en place la couverture des deux autres. J'ai l'impression de revoir mon père en train de faire pareil quand je m'endormais n'importe ou après une dur journée de travail. Elles sont l'air si paisible. Je comprend mieux pourquoi papa adorait me voir dormir, c'est vrai que c'est relaxant. Mais bon ce ne sont plus des petites filles, je doute qu'elles vont se lever pour venir dormir avec moi. Bon, je faisais encore ça avec Pauli même quand j'avais 20 ans haha, mais j'ai une bonne excuse. Quelle excuse ? J'ai dis que j'en avais une mais pas que j'allais le dire voyons. Je m'assied sur le lit pour fermer un peu les yeux. Je ne vais pas dormir mais juste me poser un peu. Je sais pas pourquoi mais je laisse quand même de la place autour de moi au cas ou. Mais bon elles ont l'air grande je fais ça pour rien. J'ai trop l'habitude des enfants du villages qui s’endormait sur moi à cause de mon pelage tout doux. Allez je vais reposer encore un peu mes yeux et je verrais bien si elles se réveillent bientôt.




https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 658
Popularité: 0
Intégrité: 0

Dim 13 Juin 2021 - 11:39


Les trois petites Poulettes et la grande Lapine
EMAEMIEME
Feat. Lola Coelho



Bientôt le soleil se levait un peu plus à l'horizon. La première à ouvrir les yeux, lentement mais sûrement, était Emé. Elle sortait enfin sa tête de sous la couette et la première chose qu'elle constatait était l'assiette disparue, ce qui signifiait que leur nouvelle camarade s'était réveillée entre temps. Elle se levait le plus discrètement possible avant de se pencher au dessus de la jolie lapine. Ca la rassurait tellement de la voir comme ça que par instinct et lui montrait qu'elle n'était plus seule, elle s'allongeait à côté d'elle pour lui faire un gros câlin. Son pelage était si doux ! Incroyable. Etant la plus timide, elle ne disait pas un mot et pourtant, elle sentait que sa camarade ne dormait pas.

La suivante qui laissait les rayons du soleil lui chatouiller le visage était Ema. Elle qui habituellement enlevait la coverture en plaine nuit parce qu'elle avait trop chaud, remarquait que quelqu'un lui avait remis. Ce n'était pas dans l'habitude de ses deux soeurs... Donc la nouvelle tête devait être réveiller, elle aussi. La plus farouche des cocottes déplaçait légèrement sa tête pour voir ce qui se passait là en dessous et constatait qu'Emé faisait un gros câlin à la grande boule de poil rose.

« EMA: Salut les poulettes, bien dormi ?»

Et enfin, entendant parler de poule et ne sachant pas d'où provenait le mot "poulettes" Emi se réveillait en sursaut hurlant.

« EMI: Où ça ?!»

Elle n'avait pas encore ouvert les yeux, du moins elle sentait ses rétines lui brûler au contacte violent du soleil. Sa première cadette soupirait tant elle n'en pouvait déjà plus de l'ainé...

« EMA: Je parlais de notre invité, ainsi que d'Emé, idiote.»

Emi ne relevait pas l'insulte et commençait à se glisser hors du lit, sauf que d'habitude elle se trouvait à la place de la jolie fille rose et oubliant se détail, elle chutait et se fracassait lourdement sur le sol du haut de son lit en hauteur. Un "aïe" suivit d'un "Tout va bien" se faisait entendre en provenance du sol. Puis, dans son élan et se frottant les fesses - elle était tombée dessus - la plus témeraire des trois filles se relevait fissa avant de s'inviter dans le lit déjà occuper par les deux autres. En revanche, elle restait assise et écarquillait les yeux émerveillée par la lapine.

« EMI: Enchantée ! Moi c'est Emi, je te présente Emé - pointe du doigt la deuxième cadette - et voici la plus grognonne Ema ! - levant le poing en indiquant en arrière avec son pouce - Et toi ! C'est quoi ton joli nom, lapine ?»

Pauvre petite Minks, la pile électrique était bien chargée... Même de trop pour un début de matinée. Ema se préparer à toute éventualité dans l'objectif de l'assommer au cas où elle était trop envahissante en saisissant sa spatule de bois en mains. Ouais, elle ne dormait jamais sans pour être toujours prête en cas d'attaque ! Quant à Emé, c'était la mieux placer et elle ne se privait pas pour enfouir sa tête dans le pelage de la belle.

« EME: Tout doux...»

Disait-elle d'une faible voix à peine audible en continuant à se reposer contre sa nouvelle camarade.

« EMI: Incroyable ! Je crois qu'Emé t'aime déjà bien !»

Toujours le sourire banane accompagné d'un soupçon de bonne humeur, voilà le carctère cool la vie d'Emi. Mais la cheffe cuistot, non loin d'elles, bouillonnait intérieurement de voir que ses deux soeurs étaient très mal éduquées ! La cuisson risquait d'être à point si les trois poulettes se retrouvaient seul à seul... Ema était trop protectrice et se méfiait toujours des inconnus. Il lui fallait un peu de temps pour digérer la situation, et peut-être que par la suite elle se montrera un peu plus cool sans vouloir voler dans les plumes à l'ainé ou la lapine selon comment se déroulera la suite !
Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 795
Popularité: 7
Intégrité: -7

Mar 22 Juin 2021 - 13:28



Un câlin contre une vie
Les trois petites Poulettes et la grande Lapine Icone12
Feat - Les Supers Cocottes

Musique posé:
 




Hihi je pensais que je faisais ça pour rien de laisser de la place dans mon lit. Mais voila qu'une des filles est déjà en train de fondre dans mon pelage. Elle ne dis rien en profitant juste un moment de mon atout majeur en tant que Minks. Je vois que une de ses sœur me rejoins aussi mais semble ne pas vouloir ou ne pas oser imiter la première. Elle se présente à moi et m’introduit ses sœurs. Emi Emé et Ema c'est donc leur nom. Impossible que je m'en rappelle comme il faut ! Qu'elle idée de nommer trois fille qui se ressemble autant avec des noms autant similaire. C'est un coup des parents pour mettre les gens dans l'embarras j'en suis sur. Avant même que j'eus le temps de me présenter, la fille qui était coller à moi s'enfonce encore plus et cette fois laisse sortir deux petits mots de sa bouche. « Tout doux... ». Papa quand je me collais pareillement à lui me caressais la tête. Mais bon elles ne sont pas à moitié animal comme moi donc je sais pas si les humaines aime qu'on le caresse la tête, parce que moi j'adore ça. Je vois que la dernière qui n'est pas venue vers moi semble jalouse ou dérangé, il faut que je calme la situation.

Lola Je dois voir remercier toute les trois. Le capitaine m'a raconté ce que vous avez faite pour moi hier. Je joins mes paroles en posant mes pattes sur la tête des deux fille avec moi dans le lit. Je n'ai pas grands chose a vous offrir en échange si ce n'est le droit de me câliner hihi. Je m'appelle Lola, je viens de Cocoyashi.


J'ai l'air de quoi moi là. Le seul truc que je peux offrir c'est un câlin super bravo Lola c'est vachement une récompense pour les trois filles qui t’ont sauvé la vie. Mais bon en même temps de ce que je vois il ne me reste pas beaucoup d'affaire. Bon j'en avais pas beaucoup de base mais la j'ai perdue tout ma nourriture et autre victuaille. Donc en soit ce n'est pas totalement faux que la seule chose que je peux offrir c'est un câlin et des pat pat sur la tête en remerciement. Au vue de leur mine déconfite, j'en déduis en revanche que je suis la première Minks qu'elles doivent croiser. En même temps normalement sur East Blue c'est très rare d'avoir des gens comme moi. D'après le capitaine si j'ai compris, je serais plus sensé être quelque part dans Grand Line. En vérité j'ai pas osé lui dire, je faisais genre de tout comprendre de ce qu'il me racontait mais...

Mais je sais même pas ce que c'est Grand line hahaha !



https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Les Supers Cocottes
Les Supers Cocottes


Feuille de personnage
Dorikis: 658
Popularité: 0
Intégrité: 0

Mar 22 Juin 2021 - 17:07


Les trois petites Poulettes et la grande Lapine
EMAEMIEME
Feat. Lola Coelho





« EMA: Tu veux vraiment nous remercier ? Alors j'ai peut-être une idée... hé hé hé.»

Saisissant son oreiller, la cocotte minute sautait de son lit en hauteur avant d'asséner un coup de polochon sur l'ainée de la portée.

« EMA: Attrape le tiens et viens te battre dans cette bataille à plumes d'oiseaux !»

Le terme était plutôt bien choisit sachant que les oreillers contenaient des plumes de volatiles. Heureusement que ce n'était pas celle de poules, sinon Emé aurait fait un immense scandale sortant plusieurs textes de lois. D'ailleurs, l'une des plumes se posait sur le nez de la plus timide toujours collée contre la boule de poile géante. Lui chatouillant fortement celui-ci, elle ne pouvait s'empêcher d'éternuer pendant qu'Emi saisissait un autre polochon pour rétorquer à l'attaque de sa sœur.

« EMI: Ema t'as triché pour le premier coup ! Poule mouillée !»

« EMA: C'est pas ma faute si tu baisses toujours ta garde ! C'est trop tentant de te voler dans les plumes !»

Après quelques échanges, Emi saisissait l'oreiller d'Ema avant de le lancer sur la lapine dans le feu de l'action ! Oh sainte poule ! Que venait-elle de faire ? Elle ne savait même pas si la jolie lapine au pelage rose se prêterait au jeu ! De toute manière c'était Emé qui se prenait l'obus en pleine tête. Il fallait dire que l'ainée des trois filles ne savait pas lancer malgré d'autres prouesses dont elle pouvait bien se vanter. La plus discrète des cocottes ne disait pas son dernier mot pour autant, mais n'aimant pas la bagarre et à la place de lancer l'objet de couchage, elle le donnait à sa nouvelle copine. Sa vengeance viendra beaucoup plus tard dans la journée, car Emé était bien plus stratégique que ces deux sœurs, elle n'attaquait jamais de front ne faisant pas le poids.

« EME: Je n'aime pas la violence, je te l'offre de bon cœur...»

Avant de sortir du lit ou les trois filles se trouvaient actuellement et de se jeter en dessous du sien pour éviter de recevoir d'avantage de coups involontaires. Elle savait comment ce genre de défi débile, selon elle, finissait entre ses deux ainées...

« EMI: Vas-y ! Montre nous de quoi tu es capable !»

Ajoutait la plus téméraire des trois un oreiller collé contre son bec par la cadette. La baston s'annonçait marrante si on pensait à une simple bataille de polochon, mais la vérité peut parfois être bien différente ! Car pour Ema cela ressemblait à une compétition de démonstration de force !
Lola Coelho
Lola Coelho

♦ Localisation : East Blue
♦ Équipage : Aucun

Feuille de personnage
Dorikis: 795
Popularité: 7
Intégrité: -7

Jeu 22 Juil 2021 - 20:53



Belle innocence
Les trois petites Poulettes et la grande Lapine Icone12
Feat - Les Supers Cocottes

Musique posé:
 




Emi et Ema commence une bataille d'oreiller à laquelle je suis un peu convié. Il y a quelque chose de très beau dans cette innocence. Quand je les regarde, je sens une très étrange sensation, comme un mélange de nostalgie mais en même temps de vide. Elles sont pas si éloignés de mon âge et pourtant j'ai l'impression qu'on est pas du tout sur la même longueur d'onde. C'est comme ça que sont les humains qui ont eu le droit de grandir sans être jugé et rejeté en permanence ? Ou peut être que ces trois là ont juste de la chance d'avoir eu une vie paisible. Je suis tellement perdue que les deux combattantes finissent par m'oublier un peu pour se consacrer à leur duel. Je dois avouer que je suis pas très joueuse. Je l'étais un temps mais surtout avec mon père. Plus je vieillissais plus je me sentais différente des enfants humains avec lesquelles je grandissait. Aucun n'étais méchant hein loin de là. Enfin sauf celui que j'ai peut être menacé de mort avant de partir, mais c'est qu'un détail ça. Je pose le coussin derrière moi sur le lit. J'ai besoin d'air et vite. Entre le combat intense et mes pensées, je suis un peu à l’ouest. J'évite le combat et sort de la cabine pour retrouver l'air frais de la mer. Ouf J'étouffais la dedans. Mais je vois que je ne suis pas seule. Eme qui ne participait pas non plus au combat m'a suivie à l’extérieur. Je suis appuyé sur le bord du bateau et elle vient me rejoindre pour admirer l’étendue d'eau salé.

EmeQuelque chose ne va pas ? C'est à cause de mes deux sœurs ?
LolaHein ? Ho non ne t'en fais pas vous n'avez rien fais de mal. C'est juste que votre relation à toutes les trois m'a un petit peu remué l'esprit. C'est beau cette amour qui vous entoure.
EmeT'as vue de l'amour dans une bataille de polochon ?
LolaMhm beaucoup même. Tu sais, quand j'étais enfant souvent je ne pouvais pas totalement jouer avec les autres. J'avais du mal à retenir mes griffes dans l'amusement et parfois je faisais du mal à mes copains et copines sans le vouloir. Jamais rien de grave mais du coup pour certain jeux comme le ballon ou des trucs comme ça, et bien je me contentait de regardé et je m'amusais un peu comme ça. Voir tes deux sœur se battre mais avec pourtant sur leur visage un sourire énorme, ça m'a rappelé cette époque.


Eme me sourit et on reste toutes les deux à admirer la mer défilée devant nos yeux. Elle ne doit sûrement pas comprendre ces étrange sentiment en moi, car, moi même je ne les comprends pas encore tous bien comme il faut. On entends encore au loin un combat féroce entre les deux autres sœurs avec beaucoup de jeux de mots sur les poules et les plumes. Je vois quand même du coin de l’œil que Eme hésite à me poser une question. Je lui lance un sourire comme pour lui dire qu'elle pouvait le faire.

EmeTu as un rêve toi ?


Cette question me donne un immense sourire. Alors je lui réponds que oui et je lui raconte une partie de mon histoire, mon adoption, mes amis et mon rêve de découvrir qui je suis et d’où je viens. Je fais exprès d'éviter la partie sur le racisme que j'ai subi et la maltraitance de la marine parce que j'ai pas envie de briser cette bulle d'innocence qui semple encore planer sur ces trois sœurs. Je vois que Eme me regarde raconter mon histoire avec beaucoup d'attention. Ça doit être la plus expressive au niveau oral. Trois jumelle si identique mais pourtant si différente.

Lola - Restez comme vous êtes toutes les trois, ne changé rien.


A la base je voulais juste pensé ça dans ma tête mais ma bouche à décidé de le dire à haute voix. Eme est un peu surprise de cette remarque mais n'a pas le temps de rétorqué car les deux autres sœurs ouvrent alors la porte de la cabine bruyamment. Elles ont l'air essoufflé et j'ose même pas imaginer la température qu'il doit faire dans cette cabine après un tel sport de compet. Je leur souris et leur demande alors qui a gagné. Peut être j'allais lancer un nouveau combat qui sait. Dans tout les cas j'ai hâte d'arriver à la destination dont m'a parlé le capitaine de ce navire. Je vais devoir trouver un bateau, peut être rejoindre un équipage et partir sur une mer inconnue. Je souris à l'horizon car cette aventure m'exalte quand même. Et puis, je vais sur une île qui s'appelle Orange, je vois pas ce qui pourrait mal tourner.




https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-terminehttps://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1